• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.19h00, 9.2°C
    89%, 1027.6hPa
    Vent de direction NE7 km/h (raf. 11)
Bulletin d'Informations Météorologiques
Par mathieu mardi 11 octobre 2011, 00:14

B.I.M n°7, daté du 11.10.2011

 

L'anticyclone aurait-il signé son CDI ?

 

Bulletin vallable jusqu'au 20/10/2011

 

L'Europe du sud-ouest est, depuis de nombreuses semaines, soumise à des conditions anticycloniques augurant une période de temps calme et chaud pour la saison. Si la moitié sud du Pays bénéficie de ces conditions pratiquement estivales, la moitié nord est tiraillée entre ces conditions stables mais également les premiers effets d'un soleil automnal. Cela se caractérise par des grisailles matinales qui ont du mal à se dissiper en cours de journée rendant alors une impression grise et humide du matin au soir. De plus, la moitié nord est influencée par un courant maritime de nord-ouest induisant un afflux d'air humide dans les basses couches. Ce courant d'ouest humide est piloté par un complexe dépressionnaire actif qui circule sur la partie septentrionale de l'Europe entre le nord des Iles Britaniques et toute l'Europe Scandinave.  Ci-dessous une carte synoptique de la situation à l'échelle Européenne :

 

 

La France est donc bien sous les conditions anticycloniques avec près des 1025hpa sur l'ensemble de la France. Le gradient de pression est très faible ce qui explique également les difficultés que rencontre l'humidité de surface à s'évacuer puisque le flux est très faible. Au cours de cette prochaine huitaine, les choses devraient évoluer favorablement pour les amateurs de soleil et défavorablement pour la nature qui attend toujours ses pluies significatives. En effet, les racines subtropicales présentes en Europe du sud-ouest resteront solidement installées tandis que les dépressions reprendront du service sur l'Atlantique nord. Ces dernières auront pour conséquence de faire remonter une dorsale anticyclonique à l'avant immédiat et tout cela se fera donc entre l'Europe Occidentale et l'Europe Centrale. Voici la synoptique prévue au 15 Octobre :

 

Cette solide dorsale s'étendra donc de la péninsule Ibérique à la Scandinavie et peu à peu le flux de surface va s'orienter à l'est puis au sud-est voire au secteur sud en se dirigeant vesr l'ouest du Pays. Bien que les baromètres ne verront pas de grandes différences entre les valeurs actuelles et celles prévues d'ici 5 à 7 jours, le temps quant à lui ne sera plus le même sur une grande partie nord du pays. En effet, avec cette bascule des vents au sud-est, l'apport humide s'estompera progressivement et la tendance sera bien au contraire à un assèchement de l'atmosphère de jour en jour. Dès la fin de cette semaine, on ne parlera pratiquement plus des grisailles persistantes voire même plus de tout des grisailles qui auront du mal à se former. Les températures vont donc s'en ressentir avec des minimales en baisse en raison du rayonnement nocturne (on ne sera peut-être plus très loin des gelées blanches sur le nord-est) mais des maximales repartant à la hausse sur l'ensemble du Pays et de nouveau supérieures aux normales saisonnières (en particulier sur l'ouest). A noter que l'Europe Centrale risque de connaître une invasion fraîche dans le courant de la semaine et la partie est du Pays pourrait ainsi connaître des températures assez fraîches même durant la journée malgré un soleil plus ou moins présent.

 

Un changement synoptique pourrait intervenir en début de semaine suivante mais les modèles numériques restent encore dans le flou. La dorsale qui devrait nous occuper jusqu'en fin de semaine pourrait en effet finir sa route vers l'Europe de l'est tandis que l'activité dépressionnaire pourrait descendre d'un cran par l'Europe du nord. Toutefois, l'axe anticyclonique principal resterait à priori ancré vers l'Europe du sud-ouest et par conséquent le Pays ne renouerait toujours pas avec des conditions dépressionnaires plus typiques à la saison qui nous concerne.  En parcourant les différents modèles, il est même difficile de trouver une carte dépressionnaire pour le milieu de semaine suivante :

 

En tout état de cause, une réelle dégradation du temps ne serait donc pas à l'ordre du jour d'ici une dizaine de jours sauf retournement impromptu des modèles...

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑