• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 20.6°C
    86%, 1001.4hPa
    Vent de direction SO6 km/h (raf. 13)
Existe-t-il ailleurs un site de passionnés vous offrant autant de choses, gratuitement et sans pub ?
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message
Bulletin d'Informations Météorologiques
Par Aurélien mardi 29 janvier 2013, 23:19

Après un intermède printanier, encore le retour de l'hiver !

BIM n°28 du 29 janvier 2013 

La période de temps plus ou moins printanier que la France va connaître cette semaine n'est qu'une illusion... En effet, l'hiver devrait revenir en France en première quinzaine de février ! Nous commençons par la conclusion, certes, mais là est l'information essentielle.

Pour commencer ce bulletin d'info météo, nous vous proposons comme souvent d'analyser rapidement la situation actuelle, avec l'analyse établie par l'Université de Berlin ce 29 janvier à 01h :

L'anticyclone en place sur la Péninsule Ibérique advecte actuellement de l'air beaucoup plus doux sur le sud-ouest de l'Europe (flèche rouge), qui tend à gagner vers le nord. Cependant cet air doux est bloqué par une circulation atmosphérique d'ouest très dynamique sur le nord de l'Europe. Le rail dépressionnaire est situé loin au nord, avec un défilé de dépressions et des perturbations associées. L'air plus froid qui a recouvert l'Europe en seconde quinzaine de ce mois de janvier a été rejeté vers l'est, mais résiste encore sur l'Europe de l'est sous l'effet du flux d'est engendré par l'anticyclone russe nommé "CAMELIA" par l'Université de Berlin (flèche bleue sur la droite). On surveille actuellement l'advection d'air froid produite par le système dépressionnaire situé au nord-ouest de l'Europe (flèche bleue).

Cette situation est propice au défilé de perturbations sur le nord de l'Europe, perturbations qui tentent par moments de s'introduire sur notre pays par le nord. Autre conséquence de cette situation, le vent souffle assez fort dans la zone de transition entre les dépressions nordiques et l'anticyclone sud-européen, zone représentée par un fort gradient de pression (isobares resserrés). C'est pour cette raison qu'un régime de vent très soutenu va encore intéresser le nord du pays jusqu'à jeudi 31 janvier.

Mercredi 30 janvier verra l'arrivée d'un front froid plus actif sur le nord-est et le centre-est du pays, associé à l'une de ces dépressions nordiques. Voici la prévision des champs de surface (pression mer) et d'altitude (géopotentiel à 500 hPa) issue du modèle GFS pour mercredi 30 janvier à 19h :

On retrouve l'air chaud au sud et surtout une incursion d'air plus frais par le nord-ouest, responsable du front froid qui balaiera le pays en seconde partie de journée de mercredi, avec une zone plus active dans le nord-est. Mais là où c'est intéressant, c'est plus à l'ouest qu'il faut regarder. On surveille avec une attention particulière la dépression notée D sur la carte. Celle-ci devrait se diriger vers le nord-est (flèche noire). Associée à une zone barocline d'abord assez molle, cette dépression est prévue de se creuser très nettement lorsqu'elle rejoindra la zone de conflit située en amont, au niveau de l'extremité de la flèche bleue de gauche (advection d'air froid due au système dépressionnaire plus au nord). Ce creusement interviendra entre vendredi 1er et samedi 2 février. L'un des responsables de ce phasage est l'anticyclone noté A situé sur l'extremité ouest de l'océan Atlantique. En effet celui-ci va gonfler en se propageant peu à peu vers l'est, et provoquera (en altitude) le déplacement de la dépression d'altitude liée à la dépression de surface D.

Afin de comprendre un peu mieux la situation intéressante qui nous attend pour le week-end avec cette fameuse dépression, voici les cartes des mêmes champs de surface et d'altitude prévus pour vendredi 1er février à 13h, par le modèle GFS (gauche) et, en complément afin d'évaluer l'incertitude de la prévision, ceux prévus par le modèle ECMWF (droite) :

 

 

On voit bien que la dépression D s'est nettement creusée comme annoncé précédemment. Cependant, à l'heure actuelle, les modèles continuent à diverger légèrement quant à son positionnement exact. Le modèle GFS est un peu plus précoce, avec un secteur chaud déjà bien en place sur le pays à l'arrière du front chaud symbolisé en rouge. Le front froid symbolisé en bleu s'approche de la façade ouest du pays. Ce qu'il faut retenir, c'est le risque de coup de vent potentiellement tempêtueux sur les côtes françaises qui interviendra avec l'approche de la dépression.

Le lendemain, 24 heures plus tard, les modèles restent relativement bien en accord avec des champs similaires :

 

 

Certes la dépression n'est pas positionnée au même endroit, mais plusieurs éléments importantes ressortent de ces cartes : le flux s'oriente vigoureusement au secteur nord sur le pays, avec des vents soutenus à forts et surtout l'engouffrement d'air nettement plus froid sur notre pays. Cet air froid devrait s'accompagner, en sus, d'une occlusion plutôt active, ici indiquée par la courbe mauve. Cette occlusion sera responsable de nouvelles précipitations, postérieures au front froid, avec par conséquent un risque important de chutes de neige à très basses altitudes, voire en plaine. Cet épisode neigeux est à surveiller dans les prochaines sorties de modèles. Pour l'heure, le risque de neige semble important sur la partie nord-est et centrale du pays. D'ici dimanche 3 février, la masse d'air sera donc beaucoup plus froide sur une grande partie du pays, mais ce refroidissement sera temporaire puisqu'un redoux relatif interviendra vraisemblablement lundi 4 février (sans commune mesure avec le redoux que l'on connaît en cette dernière semaine de janvier).

Il est intéressant de noter que sur l'Atlantique nord, l'anticyclone modélisé est puissant. Cette bulle chaude pourrait rester en place un certain temps par la suite, si bien qu'il n'est pas exclu (et loin de là) qu'un nouveau refroidissement intervienne au cours de la semaine prochaine. Ceci fera l'objet d'une mise à jour de ce bulletin jeudi 31 janvier. L'hiver n'a donc pas dit son dernier mot en France... A suivre ! 


Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑