• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.11h00, 3.3°C
    96%, 1027.9hPa
    Vent de direction N0 km/h (raf. 11)

Bulletin spécial N°329 • FORTES CHALEURS ET QUELQUES ORAGES

CarteChaleur / caniculeOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Suivi météo à 10:55

Mis à jour le dimanche 25 juin 2017 à 11:44

Les T°C minimales ont encore été élevées dans le Sud-Est ce dimanche matin (localement 22°C), mais cette journée marque le dernier jour de cette période caniculaire. Hier samedi, la chaleur s'est concentrée sur le SE du pays, avec localement jusqu'à 36/37°C relevés dans l'intérieur de l'Hérault, du Gard, du Vaucluse et du Var.

La soirée a été marquée par une vague orageuse évoluant entre l'Est du Massif Central et les Alpes, Ils ont été localement violents et grêligènes, notamment en Ardèche dans le secteur de Mazan-l'Abbaye / St-Cirgues avec des lames d'eau localement très importantes, > 200 mm.

(illustration @EKMeteo, sources Météo-France/Infoclimat)

Les chasseurs d'orage de la région ont en tout cas passé une très belle soirée, et nous ramènent de superbe clichés tel celui-ci pris à Chabeuil (26) en direction des montagnes de l'Ardèche par C. Carmona.

Ce dimanche matin, Météo-France a levé la vigilance cancicule sur l'ensemble des départements.

Vigilance météo à 06:01

Vigilance
La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

    CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
    Fin de vigilance orange "canicule". Quelques départements restent en vigilance jaune pour des températures minimales encore élevées ce dimanche matin.
    Après le passage orageux actif de cette nuit, c'est une masse d'air moins chaud qui concerne désormais les régions du sud-est du pays. Les températures minimales restent toutefois encore assez élevées avec des valeurs de 19 à 23 degrés des Savoies à la basse Vallée du Rhône. C'est ce qui justifie le maintien d'une vigilance de niveau jaune sur quelques départements.
    Les maximales cet après midi seront en nette baisse par rapport à hier. Elles afficheront de 28 à 34 degrés des Savoies à la basse vallée du Rhône. L'épisode caniculaire est donc terminé. Il aura été remarquable par sa précocité. De nombreux records de températures (maximales et minimales) auront été battus.
    Sur le Sud-Est, les températures minimales sont encore élevées ce dimanche matin, les fortes chaleurs régressent cet après-midi.

    Vigilance météo à 16:01

    Vigilance
    La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

      CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
      L'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie redescendent en vigilance jaune canicule.
      Plusieurs villes ont battu leur record de nuit la plus chaude observée en juin avec un maximum de 25.1 degrés à Orange (84), 24.6 degrés à Montélimar (26). Cet après-midi les températures sont en baisse par rapport à hier, souvent supérieures à 30 degrés, approchant les 35 degrés à 15h sur la Drôme et l'Ardèche.
      Sur les départements qui restent en vigilance orange, les températures maximales cet après-midi marqueront un léger repli par rapport à vendredi mais resteront encore très chaudes, parfois supérieures à 35 degrés. Les températures minimales resteront également très élevées dimanche matin sur ces départements, fréquemment supérieures à 20 degrés. La baisse des températures maximales sera plus sensible dimanche où l'on ne dépassera plus les 28 à 32 degrés.
      Episode caniculaire en cours sur la partie sud de Rhône-Alpes. Pic de chaleur sur le pourtour méditerranéen.

      Suivi météo à 09:46

      Mis à jour le samedi 24 juin 2017 à 09:53

      Les régions d'un large tiers sud-est résistent encore à l'avancée d'air océanique moins chaud, ainsi il ne reste plus que 7 départements de Rhône-Alpes encore maintenu en vigilance orange canicule par Météo France .

      Sur le reste du pays la nuit a pu paraître même bien fraîche avec par exemple seulement 6.8°C à Reims-Prunay(51), 7.8°C à Pontoise(95), 9.4°C à Verneuil-sur-Seine(78), 9.6°C à Brigueuil(16) et 9.8°C à Senlis(60)

      Mais il n'a pas fait moins de 25.3°C à Orange-Centre(84), 24.7°C à Saint-Paul-les-Trois-Châteaux(26), Montpellier(34) et le Grau-du-Roi(30), 24.5°C à Nice-Côte-D'azur(06), 23.8°C à Lyon-07(69), 22.9°C à Saint-Martin-d'Hères(38), 20.3°C à Bâle-Mulhouse(90)

      Les stations Météo France enregistrent un record mensuel de chaleur nocturne à Orange-Caritat(84) et Montélimar-Ancone(26) avec 24.6°C 

      Vigilance météo à 06:01

      Vigilance
      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

        CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
        Néant.
        Avec la bascule des vents au secteur ouest, et une forte couverture nuageuse sur l'ouest du pays un net rafraichissement s'est amorcé sur ces régions depuis hier. Sur la moitié est du pays, la chaleur se maintient pour aujourd'hui samedi, surtout en basse vallée du Rhône. Durant la nuit dernière, les températures minimales sont restées bien chaudes entre 20 et 25 degrés encore dans les villes importantes, avec dans les dernières heures des valeurs relevées autour de 25 degrés à Montélimar, 23.5 degrés sur Lyon, 21.2 degrés sur Saint-Etienne, 22.8 degrés sur Valence.
        Sur les départements qui restent en vigilance orange, les températures maximales marqueront un léger repli mais resteront encore très chaudes, ainsi que durant la nuit prochaine de samedi à dimanche. La baisse des maximales ne deviendra un peu plus sensible que dimanche.
        Episode caniculaire se restreignant à Rhône-Alpes.

        Suivi météo à 21:58

        Mis à jour le vendredi 23 juin 2017 à 22:01

        La zone de (très) fortes chaleurs a désormais battu en retraite sur le Centre-Est et le bassin méditerranéen, en témoigne la carte des T°C maximales relevées ce jour.

        On a ainsi relevé sur les réseaux Météo-France et Infoclimat:

        • 40ºC à Montclus (30)
        • 39.9ºC à Uzes (30)
        • 39.1ºC à Bagnol (30)
        • 38.9ºC à Prades le Lez (34)
        • 38.4ºC à Tresques (30)
        • 38.3ºC à Montpellier Centre (34)
        • 38ºC à Nîmes (30)
        • 37.7ºC à Carpentras (84)
        • 37.5ºC à Avignon (84)
        • 37.4ºC à Saint Jean De Vedas (34)
        • 37.2ºC à Laroque (34) 
        • 37ºC à Orange (84) 

        Vigilance météo à 16:11

        Vigilance
        La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :

          CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
          Il ne reste plus que 7 départements en vigilance canicule orange.
          Avec la bascule des vents au secteur ouest, et une forte couverture nuageuse sur l'ouest du pays un net rafraichissement s'est amorcé sur ces régions. Sur la moitié est du pays, la chaleur se maintient, mais les températures sont en baisse par rapport à jeudi à la même heure dans le nord-est. Dans le sud-est par contre elles sont en hausse de quelques degrés. A15h, on a relevé 33°C à Colmar, 36°C à Nimes.
          Le rafraîchissement se poursuit aujourd'hui vendredi, sauf sur le Centre-Est et près de la Méditerranée où les fortes chaleurs au contraire s'intensifient. Sur les départements, qui restent en vigilance orange, la nuit prochaine va encore être très chaude avec des valeurs minimales demain matin de l'ordre de 20 à 24 degrés. Les maximales de demain marqueront un léger repli mais resteront encore très chaudes, ainsi que la nuit de samedi à dimanche. La baisse des maximales deviendra un peu plus sensible dimanche.
          Episode caniculaire se restreignant peu à peu à Rhône-Alpes.

          Suivi météo à 10:08

          Mis à jour le vendredi 23 juin 2017 à 10:57

          Pendant la nuit le recul de la canicule se confirme avec le vent d'ouest qui gagne du terrain vers l'intérieur du pays et repousse les fortes chaleurs vers l'est de la France s'accompagnant également d'une amélioration concernant la pollution à l'ozone, ainsi ce matin Météo France ne maintient que plus que 13 départements du Centre-Est en vigilance orange canicule .

          C'est donc une masse d'air d'origine océanique plus fraîche qui s'installe sur le pays, remplaçant l'air d'origine subtropical venant du Maghreb installé sur la France depuis plus d'une semaine, à noter que ce changement de masse d'air s'effectue sans véritable dégradation orageuse, les orages étant plutôt réservés au zones montagneuses par évolution diurne .

          Au nord de la Loire l'atmosphère est donc devenue nettement plus respirable en cours de nuit, avec même seulement 11.4°C à Sénebret(56) et 11.7°C à Cormeilles-en-Vexin(95), on peut  parler de vraie sensation de fraîcheur après cette période caniculaire, et même avec les 17.8°C relevé à Paris-Porte-de-Vincennes(75020) la nuit dans la capitale est devenue nettement moins éprouvante que celle de la veille .

          Mais du Sud-Ouest au Centre et aux régions de l'Est la nuit fut encore bien chaude avec des températures minimales ne descendant pas sous les 24.9°C à Kogenheim(67), 24.8°C à Blacé(69), 24.1°C à Lyon-Bron(69), 23.9°C à Strasbourg-Entzeim(67) 23.6°C à l'Ile-Rousse(2B), 23.4°C à Montpellier-Fréjorgues(34), 22.5°C à Brive(19), 19.1°C à Tours(37)

          Concernant Strasbourg-Entzeim ce sera le record absolu de chaleur nocturne avec 23.8°C, ancien record 22.8°C le 30.07.1947 (confirmation à 20h00 ce soir)

          Le record mensuel a également était battu ou égalé (source Météo-France) à :

          • Lyon-St-Exupéry(69) : 24.0°C égale le record du 23.06.2003
          • Bourgoin-Jallieu(38) : 21.5°C
          • Colmar(68) : 21.4°C

          Vigilance météo à 06:01

          Vigilance
          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

            CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
            Il ne reste plus que 13 départements en vigilance canicule orange
            Avec la bascule des vents au secteur ouest un net rafraichissement c'est amorçé depuis jeudi à partir de la facade atlantique.. A 5 heures seuls le Centre-Est et le Sud-Est ont encore des températures supèrieures à 20 degrés.
            Le rafraîchissement se poursuit aujourd'hui vendredi, sauf sur le Centre-Est et près de la Méditerranée où les fortes chaleurs au contraire s'intensifieront. Sur les départements demeurant en vigilance orange ont attend encore des maximales entre 30 et 35 degrés. Samedi, les fortes chaleurs tendent à régresser vers le sud de la vallée du Rhône.
            Canicule toujours en cours sur le Centre-Est mais très nette atténuation par l'ouest.

            Suivi météo à 22:53

            Mis à jour le jeudi 22 juin 2017 à 22:53

            Ce jeudi est marqué par un retour du flux d'Ouest qui a limité les températures autour des 25°C sur la Bretagne et les côtes de la Manche, en témoigne la carte des températures maximales de la journée.

            Même si en fin d'après-midi ce flux a rapidement progressé vers la région parisienne, on a tout de même enregistré à nouveau de fortes valeurs avec presque 35°C sur l'Ile de France, 36°C en Champagne et Val-de-Loire, 37°C en Dordogne ou bien encore dans le centre de Lyon, et jusqu'à 38.3°C à Toulouse-Blagnac, c'est à dire la valeur la + élevée enregistrée en Juin depuis... 67 ans!

            Vigilance météo à 17:15

            Vigilance
            La vigilance MétéoFrance est modifiée à 17h15 :
            • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68).

            CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
            Fin de la viligance orage sur la Lorraine et l'Alsace.
            ORAGE: Quelques orages se sont déclarés sur le nord-est du pays dans l'après-midi, les plus violents se sont décalés sur l'Allemagne. Le risque de forte activité orageuse est maintenant écarté. CANICULE: Après des températures élevées en cours de nuit passée les températures caniculaires sont de nouveau d'actualité en ce début de jeudi après-midi. A 15h on a relevé: 37°C à Ambérieu,37.1° à Limoges (87) et Toulouse (31), 36.4° à Albi (81) et 34 à 35° en de nombreux points de l'intérieur.
            CANICULE: Les températures maximales de l'après-midi montent encore souvent entre 33 à 36 degrés avec des pointes à 37 ou 38 degrés de l'ouest de l'Occitanie vers le Centre-Val-de-Loire, la Bourgogne, la Champagne, l'Alsace. Sur les régions de l'est du pays, jeudi est la journée la plus chaude de l'épisode caniculaire. En revanche, sur les régions proches de la Manche et sur la façade ouest du pays près de l'Atlantique, à la faveur d'une rotation du vent à l'ouest, la chaleur commence à s'atténuer. Un rafraîchissement plus net est attendu vendredi, sauf sur les régions du quart sud-est du pays et près de la Méditerranée où les fortes chaleurs au contraire s'intensifieront. Samedi, les fortes chaleurs tendent à régresser vers le sud de la vallée du Rhône.
            Canicule toujours en cours avec un début d'atténuation sur la façade ouest.

            Vigilance météo à 16:05

            Vigilance
            La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :

              ORAGES: Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent. CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
              La ligne orageuse est pour le moment moins intense que prévue.
              Après des températures élevées en cours de nuit passée les températures caniculaires sont de nouveau d'actualité en ce début de jeudi après-midi. A 15h on a relevé: 37°C à Ambérieu,,37.1° à Limoges (87) et Toulouse (31), 36.4° à Albi (81) et 34 à 35° en de nombreux points de l'intérieur. En lien avec ces températures élevées, des orages éclatent actuellement sur les massifs montagneux de Savoie, de Haute-Savoie, de l'Isère et de la Drôme ainsi que sur les Pyrénées Orientales. Les orages s'établissent actuellement sur l'est de la Lorraine et commencent à aborder le nord du Bas-Rhin, sans caractère sévère observé.
              ORAGES: La ligne orageuse active va continuer son décalage vers l'est pour concerner le nord de l'Alsace en fin d'après-midi et début de soirée avant de s'évacuer par la suite en Allemagne. Le risque d'un orage localement violent reste faible mais non totalement exclu avec présence localement de grêle et de fortes rafales de vent de l'ordre de 70 à 80 km/h. La fin d'évènement pour le phénomène Orages reste fixé à 20h. CANICULE: Les températures maximales de l'après-midi montent encore souvent entre 33 à 36 degrés avec des pointes à 37 ou 38 degrés de l'ouest de l'Occitanie vers le Centre-Val-de-Loire, la Bourgogne, la Champagne, l'Alsace. Sur les régions de l'est du pays, jeudi est la journée la plus chaude de l'épisode caniculaire. En revanche, sur les régions proches de la Manche et sur la façade ouest du pays près de l'Atlantique, à la faveur d'une rotation du vent à l'ouest, la chaleur commence à s'atténuer. Un rafraîchissement plus net est attendu vendredi, sauf sur les régions du quart sud-est du pays et près de la Méditerranée où les fortes chaleurs au contraire s'intensifieront. Samedi, les fortes chaleurs tendent à régresser vers le sud de la vallée du Rhône.
              Ligne orageuse active touchant la Lorraine et l'Alsace. Canicule toujours en cours avec un début d'atténuation sur la façade ouest.

              Suivi météo à 15:27

              Mis à jour le jeudi 22 juin 2017 à 15:27

              Nouvelle nuit de chaleur nocturne dans beau nombre de régions avec toujours les îlots de chaleur urbaine faisant leur oeuvre, ainsi Météo France enregistre de nouveaux records mensuels avec :

              • 23.7°C à Paris-Montsouris(75014), précédent record 23.4°C le 29 juin 1976
              • 22.3°C à Roissy-CDG(95), précédent record 22.0°C le 29 juin 1976
              • 20.0°C à Melun(77), précédent re'cord 19.4°C le 22 juin 2003

              Sinon il n'a pas fait moins de 26.8°C à la station Infoclimat Paris-St-Germain-des-Près(75006), 24.0°C à St-Bonnet-le-Troncy(69), 23.4°C à Marseille-Saména(13), 22.2°C à Sorcy-Bauthémont(02), 22.1°C à Armentières(59), 21.4°C à Villebret(03), 21.3°C à Nancy-Ochey(54), 20.8°C à La-Marche(58) et Dunkerque(59)

              En ce début d'après-midi le vent d'ouest apporte un air plus frais près des côtes de la Manche en étant accompagné de nuages bas, alors que les développements orageux ont déjà fait leur apparition de l'est des Pyrénées à l'Allemagne, des développements orageux sont également visibles en Manche orientale près du Pas de Calais .

              D'autres nuages bas sont présents sur la côte aquitaine ainsi que dans le Golfe du Lion, et à 14h on relevait déjà 36.0°C à Toulouse-Blagnac(31) et Nancy-Ochey(54), 35.0°C à Ambérieu(01)

               

              Vigilance météo à 12:46

              Vigilance
              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h46 :
              • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68).
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Vosges (88).

              ORAGES: Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent. CANICULE: Episode de canicule précoce, très intense, et relativement durable.
              Passage de la Lorraine et de l'Alsace en vigilance Orange Orages
              Hier mercredi, on a relevé les températures maximales suivantes : 38°C à Auch, Limoges, Belin-Béliet (Gironde) 37°C à Paris, Toulouse et Bordeaux. 36°C à Nevers, Lyon 35°C à Clermont-Ferrand, Grenoble, Biarritz 34°C à Nancy, Lille 33°C à Rennes. Après une nuit bien chaude, les températures observées à 05 heures étaient encore élevées: on a observé des températures de 18 à 22 degrés sur les départements en vigilance canicule. L'effet urbain a été particulièrement notable à Paris avec 24 degrés.
              ORAGES: Une ligne orageuse active va traverser la Lorraine et l'Alsace en cours d'après-midi et début de soirée. La dégradation orageuse débutera au nord de la Lorraine en milieu d'après-midi avant de se décaler ensuite en direction de l'Alsace en fin d'après-midi et soirée puis de s'évacuer en Allemagne. Ces orages pourront présenter localement et temporairement un caractère violent avec de la grêle et de fortes rafales de vent de l'ordre de 70 à 80 km/h, très localement jusqu'à 90/100 km/h. CANICULE: Les températures maximales de l'après-midi montent encore souvent entre 33 à 36 degrés avec des pointes à 37 ou 38 degrés de l'ouest de l'Occitanie vers le Centre-Val-de-Loire, la Bourgogne, la Champagne, l'Alsace. Sur les régions de l'est du pays, jeudi sera la journée la plus chaude de l'épisode caniculaire. En revanche, sur les régions proches de la Manche et sur la façade ouest du pays près de l'Atlantique, à la faveur d'une rotation du vent à l'ouest, la chaleur commencera à s'atténuer. Un rafraîchissement plus net est attendu vendredi, sauf sur les régions du quart sud-est du pays et près de la Méditerranée où les fortes chaleurs au contraire s'intensifieront. Samedi, les fortes chaleurs tendent à régresser vers le sud de la vallée du Rhône.
              Une ligne orageuse active touchera la Lorraine et l'Alsace en début d'après-midi. Elle s'accompagnera de grêle et de fortes rafales de vent.Episode caniculaire toujours en cours avec un début d'atténuation sur la façade ouest.

              Suivi météo à 21:21

              Mis à jour le mercredi 21 juin 2017 à 21:24

              Comme prévu, cette journée de mercredi marque le paroxysme de cet événement caniculaire, avec de nombreux records mensuels de T°C maximales battus.

              Sur le réseau synoptique de Météo-France, on a par exemple relevé:

              • 37.5°C au Mans, battant les 37.1°C de juin 2011
              • 37.5°C à Toussus le Noble, battant les 37.1°C de juin 2011
              • 37.1°C à Orly, battant les 37°C de juin 1947 !
              • 36.8°C à Tours, battant les 36.7°C de juin 1976 !
              • 36.6°C à Châteaudun, battant les 36.4°C de juin 2011
              • 36°C à Rouen, battant les 34.2°C de juin 2011
              • 35.8°C à Evreux, battant les 35,7°C de juin 2011
              • 34.9°C à Dieppe, battant les 34.2°C de juin 2001
              • 34.9°C à Caen, battant les 34.1°C de juin 2001
              • 34.6°C au Touquet, battant les 34.5°C de juin 1976 !
              • 32.7°C à Boulogne-sur-Mer, battant les 32.6°C de juin 2011
              • 31.6°C à Cherbourg, ancien record 30.7°C de juin 2005

               

              On a également relevé:

              • 37.9°C à Auch
              • 37.1°C à Poitiers
              • 36.9°C à Paris-Montsouris, approchant le record mensuel de 37.6°C de 1947
              • 36.9°C à Blois

               

              Enfin, sur le réseau StatIC d'Infoclimat, on a notamment relevé 39.2°C à Belin-Béliet (33), 38°C à Ciran (37), 37.1°C à Paris-Porte de Vincennes.

              Vigilance météo à 16:01

              Vigilance
              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Drôme (26), Ardèche (07).





              Un épisode caniculaire affecte la majeure partie du pays

              Suivi météo à 10:53

              Mis à jour le mercredi 21 juin 2017 à 11:00

              Avec donc la nuit du solstice d'été étant la plus courte de l'année et faisant suite à une journée caniculaire avec un temps lourd, c'est sans surprise que l'on peut observer des températures minimales nocturnes bien élevées ayant rendu cette courte nuit de solstice souvent bien pénible, et pas seulement  en zones urbaines  .

              Ainsi on note sur la Normandie et l'Ile de France de nouveaux records mensuels de chaleur nocturne avec :

              • 24.2°C Vélizy-Villacoublay(92), précédent record  23.0°C le 29 juin 1976
              • 24.1°C Au Havre-Cap-de-Hève(76) , précédent record 22.9°C le 29 juin 1976
              • 21.7°C à Deauville(14), précédent record 21.0°C le 29 juin 1976
              • 20.2°C à Dieppe(76) égale le record du 27 juin 2011

               

              On a relevé par ailleurs pas moins de 25.6°C à Paris-Saint-Germain-des-Près(75006), 23.3°C à Lyon-07(69),  22.0°C à Saint-Jean-de-Luz(64), 21.4°C à Toulouse-Blagnac(31), 21.1°C à Sérémange-Erzange(57), 20.9°C à Voiron(38), 20.5°C à Boulogne(62) et 19.7°C à Lille-Lesquin(59)

               

              Conséquence de cet épisode durable de températures caniculaire, l'augmentation de la pollution atmosphérique due à l'ozone particulièrement sensible sur le nord du Pays, avec un pic très marqué  sur Paris et sa banlieue et la région de Metz, ainsi que les bassins du Rhône et de la Garonne :

               

               

              Suivi météo à 22:40

              Mis à jour le mardi 20 juin 2017 à 23:30

              Alors que ce sont désormais pas moins de 66 départements qui ont été placés en vigilance orange canicule par Météo-France, la chaleur continue de progresser vers le Centre et l'Ile de France, avec des T°C >35°C sur une superficie considérable du territoire, du Sud-Ouest au Val-de-Loire.

              On a ainsi relevé:

              • 37.8°C à la StatIC de Belin
              • 36.8°C au Mans (à 3 dixièmes du record mensuel datant de 2011)
              • 36.4°C à Bordeaux, Romorantin et Châteauroux
              • 36°C à Orléans, Poitiers, Angers, Avord et Auch
              • 35.9°C à Albi
              • 35.7°C à Blois et Mont-de-Marsan
              • 35.6°C à Tours et Laval

               

              On surveillera la (très) lente baisse des T°C pendant la nuit, avec des records de T°C minimales qui pourraient être approchés ce mercredi matin. Alors qu'à 6h24 on enregistrera le solstice d'été, offrant ainsi la journée la + longue de l'année, certains records mensuels de T°C maximales (tels les 37.6°C enregistrés à Paris-Montsouris en juin 1947!) pourraient être battus. 

              Ce soir, quelques orages localisés mais assez forts (avec parfois de la grêle) et peu mobiles se sont formés notamment sur la Vienne, l'Indre et le Cher mais aussi sur le Nord du Massif-Central et les Pyrénées. Les cumuls se montrent parfois élevés autour de Montluçon et Bourges.

               

              Vigilance météo à 16:01

              Vigilance
              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Aisne (02), Oise (60), Seine-Maritime (76), Marne (51), Eure (27), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Aube (10).
              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68).





              Un épisode caniculaire affecte la majeure partie du pays.

              Suivi météo à 14:06

              Mis à jour le mardi 20 juin 2017 à 14:08

              On monte encore d'un cran par rapport à la veille sur le front de fortes chaleurs, notamment des Pays de Loire à la Normandie, Île de France et Champagne-Ardennes avec déjà à 13h30 :

              • 34.3°C à Rablay-sur-Layon(49)
              • 34.2°C à Almenêches(61)
              • 33.8°C à Pressagny-l'Orgeuilleux(27)
              • 33.7°C à Conneré(72),
              • 33.6°C à Saclas(91)
              • 32.5°C à Jarny(54)
              • 32.2°C à Saint-Martin-aux Chartrains(14)

              Fortes chaleurs également très lourdes puisque sur ces régions l'humidex dépassent parfois les 40, avec de plus un ciel moins bleu que la veille avec beaucoup de nuages d'altitudes sur ces régions, en fin d'après-midi et soirée cela pourra aller jusqu'à l'orage certes isolé mais pouvant être localement fort notamment entre la Basse-Normandie le Maine et le Centre .

              Suivi météo à 08:39

              Mis à jour le mardi 20 juin 2017 à 08:39

              Les régions de l'Ouest du pays ont conservé des valeurs élevées cette nuit, mais c'est surtout dans le nord-est que l'on observe une hausse des températures minimales par rapport à hier. Les thermomètres sont restés fréquemment aux alentours des 20°c des Pays de la Loire au Golfe du Lion ainsi qu'en région parisienne et lyonnaise :

              • 21°c à Nancy-Ochey (54) contre 13.4°c hier
              • 21.2°c à Paris-Montsouris (75)
              • 21.4°c à Toulouse-Blagnac (31)
              • 21.7°c à Lyon St Exupéry (69)
              • 22.2°c à Niort-Souche (79)
              • 22.8°c à Poitiers-Biard (86)

              Vigilance météo à 06:01

              Vigilance
              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                Episode de canicule précoce, intense pour la période et relativement durable.
                Néant.
                Lundi après-midi, on a observé des températures maximales élevées, dépassant souvent les 36 degrés sur la façade atlantique ainsi que sur Paris : 37.5 degrés à Longchamp (75), 39.2 degrés à Prin-Derançon (79), 38.9 degrés à Belin (33). En cette fin de nuit, les températures restent souvent très chaudes, fréquemment supérieures à 20 degrés. On relève à 5 heures, 21.9 degrés à Paris-Montsouris (75), 22.6 degrés au Mans (72), 23.9 degrés à Poitiers (85), 23.6 degrés à Ambérieu (01) et 21.6 degrés à Toulouse (31).
                L'épisode de fortes chaleurs perdure et se décale vers le nord-est en s'intensifiant en ce début de semaine. Ce mardi après-midi, les fortes chaleurs gagnent vers l'est du pays et se maintiennent sur l'ouest. Les températures maximales seront souvent supérieures à 34/35 degrés avec des pointes à 37/38 degrés de la Nouvelle Aquitaine vers le Centre-Val-de-Loire. De plus, le temps devient lourd et parfois orageux. La nuit prochaine devrait rester très chaude avec des températures minimales souvent supérieures à 20 degrés mercredi matin. La canicule persiste jusqu'au jeudi 22 juin avant un rafraîchissement qui s'amorce par l'ouest du pays et s'étend progressivement entre vendredi et samedi, la chaleur régressant vers le Sud-Est puis la basse vallée du Rhône.
                Un épisode caniculaire affecte la majeure partie du pays n'épargnant pour le moment qu'un petit quart nord-est et les régions méditerranéennes.

                Suivi météo à 20:41

                Mis à jour le mardi 20 juin 2017 à 07:40

                La chaleur s'intensifie et gagne du terrain en ce lundi, en témoigne la carte des températures maximales relevées aujourd'hui sur les réseaux Météo-France et Infoclimat.

                On a ainsi relevé 37.8°C à Biarritz, 37.3°C à Dax, 36.5°C à Bordeaux (record de chaleur précoce, battant les 35.9°C du 18 juin 2005) et Nantes, 35.5°C à Chateauroux et Le Mans.

                Sur le réseau secondaire, Météo-France a relevé 38.9°C à Belin (33), tout comme Infoclimat à quelques km de là : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/19/juin/2017/belin-beliet/000F8.html

                Vigilance météo à 16:01

                Vigilance
                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44), Orne (61), Mayenne (53), Sarthe (72), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Ariège (09), Ain (01), Jura (39), Yonne (89), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Saône-et-Loire (71), Nièvre (58), Cher (18), Rhône (69), Loire (42), Isère (38), Indre-et-Loire (37), Indre (36), Allier (03), Creuse (23), Corrèze (19), Puy-de-Dôme (63), Lot (46), Gers (32), Tarn-et-Garonne (82), Tarn (81).
                • Département passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Côte d'Or (21).

                Episode de canicule précoce, intense pour la période et relativement durable.
                Extension de la vigilance canicule.
                Lundi matin, on a observé des températures minimales élevées, supérieures à 18 degrés du Sud-Ouest vers l'intérieur de la Bretagne ainsi que dans l'agglomération parisienne et lyonnaise. Les températures observées à 15h ce lundi après-midi sont déjà bien élevées surtout sur l'ouest du pays avec 33 à 35 degrés en général et des pointes à 36/37 degrés sur le sud de la Nouvelle Aquitaine.
                L'épisode de fortes chaleurs perdure et se décale vers le nord-est en s'intensifiant en ce début de semaine. Lundi 19 juin, les températures maximales de l'après-midi atteignent généralement entre 34 et 37°C de la Nouvelle Aquitaine vers le Centre-Val-de-Loire, Pays-de-la-Loire et l'intérieur de la Bretagne. Les plus fortes valeurs s'observent des Landes aux Charentes avec 38/39°C. Plus au nord et à l'ouest, la chaleur s'est également intensifiée par rapport à dimanche avec des maximales entre 33 et 35 degrés. La nuit prochaine reste bien chaude, les températures minimales mardi matin restent généralement comprises entre 18 et 22 degrés. Mardi 20 juin après-midi, les fortes chaleurs gagnent vers l'est du pays et se maintiennent sur l'ouest. Les températures maximales seront souvent supérieures à 34/35 degrés avec des pointes à 37/38 degrés de la Nouvelle Aquitaine vers le Centre-Val-de-Loire. De plus, le temps devient lourd et parfois orageux. La canicule persiste jusqu'à jeudi 22 juin avant un rafraîchissement qui s'amorce par l'ouest du pays et s'étend progressivement entre vendredi et samedi avec la chaleur qui régresse vers le Sud-Est puis la basse vallée du Rhône.
                Un épisode caniculaire affecte la majeure partie du pays n'épargnant pour le moment qu'un petit quart nord-est du pays et les régions méditerranéennes.

                Suivi météo à 14:23

                Mis à jour le lundi 19 juin 2017 à 14:23

                A 13h00 on dépasse déjà facilement le cap des 30°C  de la Bretagne au Sud-Ouest et les régions du Centre avec même plus de 35°C des Landes au Pays Basque :

                36.3°C au Teich(33)

                35.3°C à Saint-Jean-de-Luz(64)

                35.2°C à Amuré(79)

                34.9°C à Arcizans-Avant(65)

                34.3°C aux Ormes(86)

                32.6°C à Chateauroux(36)

                31.8°C à Sénebret(56)

                31.7°C à Laillé(35) et le Mans(72)

                31.2°C à Paris20ème-Porte-de-Vincennes(75020)

                30.5°C à Quimper-Pluguffan(29)

                L'impression de fortes chaleurs étant renforcé par un humidex très élevé, le ressenti dépassant parfois  les 40 comme à :

                • 44.7 à Belin-Beliet(33)
                • 42.5 à Retjons(40)
                • 41.4 à Pau(64)
                • 40.9 à Ploeren(56)
                • 40.4 à Aizenai(85),
                • 40.0 à Genac(16)

                 

                 

                Suivi météo à 09:51

                Mis à jour le lundi 19 juin 2017 à 11:08

                En ce début de période de vigilance orange canicule, la nuit a déjà été bien chaude sur la façade ouest du pays, Paris et sa petite couronne, la vallée du Rhône et près de la Méditerranée, il a fait pas moins de :

                • 25.0°C à Toulon-le-Baou(83)
                • 23.5°C à Castres(81)
                • 22.2°C à Paris-6ème-st-Germain-des-Près(75006), Saint-Jean-de-Luz(64) et Fontenay-le-Comte(85)
                • 22.1°C à Toulouse-Blagnac(31) , égale le record du 23/06/2005, source Météo France
                • 21.5°C à Lyon-St-Exupéry(69)
                • 20.8°C à Nantes-Atlantique(44)
                • 20.4°C à Boulogne(62)
                • 20.2°C au Havre-Cap-de-la-Hève(76)

                A 9h on relève déjà 30.5°C à Ascain(64) et 30.2°C à Saint-Jean-de-Luz(64)

                Suivi météo à 22:10

                Mis à jour le dimanche 18 juin 2017 à 22:10

                Alors que Météo-France a mis en place une vigilance orange avec l'accentuation prévue la semaine prochaine de cette vague de chaleur, on a déjà observé en ce dimanche après-midi une nouvelle poussée significative du mercure, particulièrement sur l'Ouest du pays.

                Météo-France a en effet relevé:

                • 36°C Carpentras
                • 35.1°C Toulouse, Calvi
                • 35°C Brive
                • 34.9°C Cazaux, Aix-en-Provence
                • 33.9°C La Rochelle
                • 33.3°C Ile d'Yeu !
                • 31.9°C Vannes
                • 30.6°C Quimper

                Vigilance météo à 16:01

                Vigilance
                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Maine-et-Loire (49), Vendée (85), Charente-Maritime (17), Gironde (33), Landes (40), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Charente (16), Dordogne (24), Lot-et-Garonne (47).
                • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Pyrénées-Atlantiques (64), Paris (75), Haute-Vienne (87).

                Episode de canicule précoce, intense pour la période et relativement durable.
                Néant
                Ce dimanche, les températures maximales atteignant 32 à 36°C sur les départements en vigilance orange canicule sur l'ouest du pays et 30 à 31 degrés sur Paris et Petite Couronne.
                L'épisode de fortes chaleurs actuel perdure en s'intensifiant en début de semaine prochaine. Lundi 19 juin, après des températures minimales déjà comprises entre 17 et 21, localement 22°C, les températures de l'après-midi culminent entre 34 et 37 sur les départements en vigilance orange, localement 38/39°C des Landes aux Charentes. Sur Paris et Petite Couronne, les températures minimales seront voisines de 20/21 degrés et les maximales de 33 à 35 degrés. Sur les départements en vigilance jaune canicule, la chaleur va également s'intensifier par rapport à dimanche. Mardi 20 juin et mercredi 21 juin, l'épisode caniculaire va se propager vers l'est et le nord du pays avec un temps lourd et parfois orageux. La canicule devrait persister jusqu'à jeudi 22 juin avant un possible rafraîchissement par l'ouest du pays entre vendredi et samedi.
                Un épisode caniculaire débute lundi sur l'ouest du pays et sur Paris avant de s'étendre vers l'est du pays dans les jours suivants.

                Suivi météo à 21:36

                Mis à jour le vendredi 16 juin 2017 à 21:40

                Si avec le flux d'ouest à nord-ouest (qui a suivi le front orageux qui a sévi la veille sur une moitié est du territoire et particulièrement touché Font-Romeu(66) par un violent orage de grêle) les températures maximales ont été orientées à la baisse avec même seulement 17.7°C au Havre-Octeville(76) et 17.8°C à Cherbourg(50), malgré l'établissement du mistral et de la tramontanela forte chaleur s'est maintenue sur le pourtour méditerranéen avec encore des records mensuels battus comme 37.6°C à Cuers(83), 37.1°C à Collobrières(83), 35.3°C à Toulon(83), 34.9°C à Cassis(13), 34.1°C à Porquerolles(83) ; on a relevé également sur les stations du réseau Infoclimat 35.9°C à Saint-Clément-de-Rivière(34), 34.6°C à Agde-le-Grau(34), 33.3°C à Perpignan-Moulin-à-Vent(66)

                Alors que la péninsule ibérique doit faire face déjà depuis plusieurs jours à des températures caniculaires avec les 40°C allègrement dépassés en Andalousie et l'est du Portugal, le thermomètre est monté aujourd'hui jusqu'à 44.5°C à Cordoba(ES), 43.3°C à Sévilla(ES),  42.0°C à Beja(PRT), 41.7°C à Evora-C.Coord(PRT), 41.7°C à Granada(ES), 41.0°C à Caceres(ES) et Jerez-de-la-Frontera(ES), 40.5°C Toledo(ES)

                Suivi météo à 10:31

                Mis à jour le vendredi 16 juin 2017 à 10:39

                Si on observe une nuit plus fraîche sur une grande partie partie du pays avec la progression du flux d'ouest avec notamment au plus bas 8.5°C à Plounéventer(29), il n'en n'est pas de même dans le couloir rhodanien et sur le pourtour méditerranéen où cette nuit fut encore bien éprouvante, avec notamment des records mensuels de chaleur nocturne battus à Montpellier(34) avec 25.1°C, Marseille-Marignanne(13) avec 25.0°C et un record annuel battu à Salon-de-Provence avec 24.8°C .

                Même si les orages étaient en régression dès le début de nuit, quelques beaux impacts de foudre ont encore pu être observés comme cet extra-nuageux à Ribaute-les-Tavernes(30)

                Suivi météo à 22:38

                Mis à jour le jeudi 15 juin 2017 à 22:41

                Les orages qui ont sévi sur l'est de la France cet après-midi et qui sont en voie d'atténuation en cette soirée étaient situés sur axe allant du Maroc au Schleswig-Holstein en Allemagne, correspondant à la limite frontale entre l'air moins chaud venant de l'Océan par flux d'ouest et l'air d'origine subtropical venu du Maghreb advecté vers l'Europe Centrale, une anomalie étroite de basse tropopause coupant de plus la France en diagonale et se prolongeant jusqu'au Açores a accentué l'instabilité à l'a'vant de cette limite frontale  et provoqué une forte convection .

                Cette photo issue de photolive prise par Imk au Grau-du-Roi(30) illustre cette convection profonde avec ces puissants cumulonimbus donnant de forts orages de grêle à l'intérieur du Gard :

                Le puissant orage de grêle qui a sévi sur la Cerdagne a donné une ambiance insolite à Font-Romeu pour un 15 juin avec cette photo évoquant plutôt l'hiver de Guillaume Sevilla via Météo Pyrénées:

                Si les températures maximales ont régressé par rapport à la veille dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest au sud de la Garonne soumis au nuages bas , elles sont restées encore bien élevées sur le reste du pays et même caniculaires autour de la Méditerranée avec 37.5°C à Nîmes-Courbessac(30),  37.4°C à Besse-sur-Issole(83), 37.3°C à Aix-en-Provence(13), 36.4°C à Gignac(34), 35.6°C à Figari(2A)

                Suivi météo à 18:18

                Mis à jour le jeudi 15 juin 2017 à 18:24

                En cette fin d'après-midi les orages sont organisées des frontières du Nord-Est à l'est des Pyrénées en passant par la vallée du Rhône, les orages sont parfois forts avec une forte activité électrique et quelques chutes de grêle de grosse taille .

                La forte chaleur se maintient encore sur la moitié est du territoire avec 37.3°C relevé à Nîmes(30)

                L'orage le plus virulent se situe sur les Pyrénées Orientales avec un développement rétrograde, avec aussi de fortes chutes de grêle dans le secteur de Font-Romeu(66), et une lame d'eau dépassant déjà les 100 mm

                Un exemplaire de ces grêlons de grande taille observé à Lecques(30), photo de Laurent Boissier :

                Et cette vidéo montrant l'orage de grêle stationnaire à Font-Romeu(66) :

                https://www.instagram.com/p/BVXazSSAVQA/

                 

                Suivi météo à 14:34

                Mis à jour le jeudi 15 juin 2017 à 14:34

                Dès midi les premierères cellules orageuses sont apparues sur l'est de la Seine et Marne et tendent en ce début d'près-midi à se multiplier sur une ligne allant du Nivernais aux Ardennes belges, correspondant en fait au passage d'un front froid, lié à la présence d'un talweg qui transite sur le nord de la France, et à la bascule des vents de sud sud-ouest à ouest nord-ouest.

                °C

                On atteint déjà les 35°C en basse vallée du Rhône et les 30°C du Querçy au Centre jusqu'au au régions de l'Est, chaleur rendue très lourde avec une température de point de rosée bien élevée atteignant 23.3°C à Viellevie(15),22.8°C à Sorcy-Bauthémont(08), Montauban(82) et Cavalaire-sur-Mer(83)

                Température de ce point de rosée moins élevée sur le Nord-Ouest avec l'arrivée du vent d'ouest qui apporte un air moins chaud .

                 

                 

                 

                Suivi météo à 08:55

                Mis à jour le jeudi 15 juin 2017 à 09:20

                Nouvelle nuit très douce sur le pays, malgré quelques petits îlots de fraîcheur comme 9.8°C à Plounéventer(29), avec l'effet d'îlot urbain bien prononcé en région parisienne avec un minimum de 22.2°C à Paris-St-Germain-des-Près(75006), 20.8°C à Paris-Porte-de-Vincennes(75020) et 20.1°C à Roissy-CDG(95).

                On peut relever également 23.1°C à Perpignan-Moulin-à-Vent(66), 22.4°C à l'Ile-Rousse(2B), 22.2°C à Marseille-Saména(13), 20.6°C à Bressols(82), 20.0°C à La-Teste-de-Buch(33), 19.5°C à Néris-les-Bains(03) et 18.0°C à Abbeville(80) et Armentières(59)

                Les derniers orages qui ont sévi en soirée d'hier en région Centre-Est se sont estompés en cours de nuit et ont été moins intenses et surtout moins stationnaires que ceux qui avaient sévi la veille en Haute-Loire, ils ont été cependant accompagnés de fortes  rafales de vent provoquant des chutes de branches et d'arbres bloquant notamment en Isère le TGV entre Moirans et Voreppe, des éboulements ont provoqué également la coupure de la RD1532 .

                Ce matin la situation est encore assez calme pour l'instant même si les nuages sont plus nombreux dans le Sud-Ouest avec quelques petits foyers orageux isolés entre le bassin d'Arcachon et les Corbières

                Vigilance météo à 23:10

                Vigilance
                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 23h10 :

                  Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.
                  Fin de vigilance orange pour l'Ain et la Haute Savoie.
                  Le risque orageux s'estompe. La zone orageuse a causé de forts cumuls de précipitations sur des laps de temps très courts, particulièrement dans le secteur de Saint-Etienne. On a également mesuré de fortes rafales de vent par endroits (notamment 107 km/h dans le nord de la Drôme, 84 km/h à Vichy, 90 km/h près de Voiron, 96km/h à Chamonix).
                  On attend encore quelques averses pour ce milieu de nuit, ensuite l'accalmie est générale en deuxième partie de nuit.
                  Episode de fortes chaleurs en cours dans l'Ardèche, la Drôme, le Gard et le Vaucluse.

                  Suivi météo à 21:25

                  Mis à jour le mercredi 14 juin 2017 à 21:25

                  Les températures ont à nouveau été élevées sur le Sud de la France, et la chaleur a même progressé sur l'Ouest du pays où les 30°C ont été dépassés jusqu'en Anjou.

                  On a ainsi relevé jusqu'à 36.1°C à Figari, 36.5°C à Carpentras, 36 à 37°C dans le Minervois, 33.8°C à Toulouse-Blagnac.

                  En soirée, des orages assez forts mais relativement locaux et surtout beaucoup plus mobiles que la veille se sont formés sur l'Est du Massif Central jusque sur le Nord des Alpes. A leur passage, on a relevé de bonne intensités pluviométriques et localement de violentes rafales de vent mettant à terre quelques arbres dans la région de Grenoble.

                  Vigilance météo à 21:15

                  Vigilance
                  La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h15 :

                    Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.
                    Fin de vigilance orange pour l'Ardèche et la Haute-Loire.
                    De nombreux orages éclatent sur le centre-est. Certains sont accompagnés de chutes de grêle. Sur l'Ardèche et la Haute-Loire le risque d'activité orageuse forte est écarté. Le maintien en vigilance orange de ce département ne se justifie plus.
                    L'épisode d'orages localement violents (ligne de grains avec possiblement de la grêle, de violentes rafales, des fortes précipitations instantannées et une activité électrique importante) se poursuit ce mercredi en fin d'après-midi. Il se polongera jusqu'en soirée. Ces orages pourraient être violents mais ne devraient pas être quasi-stationnaires comme celui qui a généré des pluies extrêmes vers les sources de la Loire hier en fin de journée.
                    Encore des cellules orageuses sur l'Ain et la Haute-Savoie. De fortes rafales de vent sont possibles au passage de ces cellules orageuses.

                    Vigilance météo à 18:05

                    Vigilance
                    La vigilance MétéoFrance est modifiée à 18h05 :

                      Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.
                      Fin de vigilance orange pour l'Ardèche et la Haute-Loire.
                      De nombreux orages éclatent sur le centre-est. Certains sont accompagnés de chutes de grêle. Sur l'Ardèche et la Haute-Loire le risque d'activité orageuse forte est écarté. Le maintien en vigilance orange de ce département ne se justifie plus.
                      L'épisode d'orages localement violents (ligne de grains avec possiblement de la grêle, de violentes rafales, des fortes précipitations instantannées et une activité électrique importante) se poursuit ce mercredi en fin d'après-midi. Il se polongera jusqu'en soirée. Ces orages pourraient être violents mais ne devraient pas être quasi-stationnaires comme celui qui a généré des pluies extrêmes vers les sources de la Loire hier en fin de journée.
                      Une ligne orageuse active traverse la région Centre-Est. Grêle et fortes rafales de vent sont possibles au passage des cellules orageuses.

                      Vigilance météo à 16:01

                      Vigilance
                      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

                        Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.
                        Fin de vigilance orange pour le Cantal
                        De nombreux orages éclatent sur le centre-est. Certains sont accompagnés de chutes de grêle. Sur le Cantal le risque d'activité orageuse forte est écarté. Le maintien en vigilance orange de ce département ne se justifie plus.
                        L'épisode d'orages localement violents (ligne de grains avec possiblement de la grêle, de violentes rafales, des fortes précipitations instantannées et une activité électrique importante) se poursuit ce mercredi après-midi. Il se polongera jusqu'en soirée. Ces orages pourraient être violents mais ne devraient pas être quasi-stationnaires comme celui qui a généré des pluies extrêmes vers les sources de la Loire hier en fin de journée.
                        Une ligne orageuse active traverse la région Centre-Est. Grêle et fortes rafales de vent sont possibles au passage des cellules orageuses.

                        Suivi météo à 13:59

                        Mis à jour le mercredi 14 juin 2017 à 14:01

                        En ce début d'après-midi la ligne orageuse organisée en arc venue de la côte aquitaine se situe de l'est de la Vienne au Lot avec la formation de cellules isolées, pour l'instant, à l'avant sur le nord de l'Auvergne, mais ce qui retient surtout l'attention et dont l'évolution est à surveiller en cours d'après-midi est la formation de nouveaux orages déjà forts sur le sud de la Haute-Loire déjà durement touchéé hier soir, et de l'est de la Lozère à l'ouest de l'Ardèche

                        Prévisions du phénomène

                        Mis à jour le mercredi 14 juin 2017 à 12:21

                        A la mi-journée, le contexte météo sera déjà instable des valeurs de MUCAPE (Most Unstable Convective Avaible Potential Energy = Energie Potentielle Convective Disponible dans la Couche la Plus Instable) modérées notamment en Auvergne.

                        En altitude, nous retrouverons une anomalie de PV centrée sur Poitou-Charente avec sur la Charente-Maritime des averses orageuses alimentée par un talweg (voir suivi et plus bas), l'anomalie de PV et des mouvements ascendants à l'avant et subsident à l'arrière.

                        En début d'après-midi, on retrouvera toujours notre talweg caractérisé par une déformation du champs de géopotentiel à 500 hPa entre le Calvados (14) et la limite Gironde/Charente-Maritime.

                        Au niveau de la tropopause, on retrouvera un rapide de jet entre Midi-Pyrénées et Rhône-Alpes. La masse d'air étant chaude et instable, le risque orageux est accentué en entrée droite et sortie gauche de jet. Ici, on surveillera d'avantage la sortie gauche c'est à dire le secteur de Rhône-Alpes qui devrait être touché par le talweg et l'anomalie de PV dans les heures qui suivent. Midi-Pyrénées étant trop au Sud, l'anomalie de PV et le talweg passera plus au Nord. 

                        Les valeurs de MUCAPE éclatent sur l'Auvergne d'une part à cause du relief et de la chaleur mais également grâce (ou à cause c'est selon) à l'instabilité qui va naitre.

                        Dès 14h, les températures seront dignes d'un mois de juillet voir d'août puisqu'on relèvera sur la moitié Sud des valeurs flirtant avec le seuil des 31 à 35°C. Cette chaleur ne va pas arranger la chose puisqu'elle va provoquer des ascendances et donc des mouvements de convection... 

                        les averses orageuses présentes sur la Charente-Maritime auront gagnées le Limousin en ce début d'après-midi et auront redoublées de puissance grâce à de fortes valeurs de MUCAPE, un cisaillement de vent modéré, une anomalie froide de PV (air froid d'altitude) et des températures élevées (air chaud dans les basses couches interagissant avec l'air froid d'altitude ce qui donne des ascendances et donc une alimentation à l'avant et des subsidences à l'arrière qui donnent les averses orageuses. 

                        Sous notre cellule, des rafales de l'ordre de 45 à 55 voir 60 km/h soufflent accentuant l'impression d'un orage relativement fort alors que cela reste assez basique.

                        En milieu d'après-midi, les fortes valeurs de MUCAPE ce sont décalées sur Rhône-Alpes et c'est la que ça va devenir intéressant (pour les fans d'orages) puisque nous avons du dynamisme car nous nous trouvons en sortie gauche de jet, on relève des températures élevées dans les basses couches et l'anomalie de PV se rapproche. C'est donc un contexte très instable qui peut donner des orages forts et organisés qui domine...

                        Le champ des précipitations d'AROME  modélise bien la structure orageuse qui est entrain de passer d'orage d'évolution diurne à système multicellulaire.

                        Le vent se renforce sous l'orage. On relève désormais des rafales comprises entre 55 et 70 km/h avec sous les cellules les plus virulentes un maximum potentiel de 90 km/h notamment à l'avant. 

                        Alors que le mercure grimpe très rapidement sur le Sud-ouest et sur le pourtour méditerranéen, l'orage centré sur l'Auvergne provoque sur son passage une baisse de près de 10°C en seulement 2h! En effet entre 14 et 16h, sur l'Auvergne, nous sommes passé de 28 à 18°C!

                        A 18h, l'orage arrive enfin sur Rhône-Alpes. Les Vitesses verticales doublent en même pas 2h, l'anomalie de PV se creuse encore, la convergence est au plus fort et c'est un cisaillement fort mais unidirectionnel qui domine. Tout ces éléments combinés, notre simple orage multicellulaire se transforme en MCS (Mesocale Convective System = Système Convectif de Meso-Echelle) organisé en ligne arquées! Les MCS étant des orages violents, les prévisionnistes de Météo-France ont donc placés pour cette raison ce secteur en vigilance orange Orages.

                        Sous le MCS, les activités électrique est pluviométrique sont intenses. On pourra relever jusqu'à 60mm en 1h! Facteur aggravant : un orage relativement fort à déjà provoqué hier soir une hausse du niveau des cours d'eau. Notre système orageux a atteint à 18h sa maturité et son apogée.

                        Les vents se renforcent encore, les rafales talonnent avec le seuil des 70 à 90 km/h avec localement des pointes à 100/110 km/h.

                        Sur son passage, l'orage fait baisser la température d'une dizaine de degrès. Le champ des températures d'AROME permet de bien montrer la position de l'orage et sa trajectoire les heures précédentes.

                        Après une après-midi très orageuse, le MCS s'évacue enfin par les Alpes où les effets du relief le réalimentera pour le bonheur des chasseurs d'orages italiens. Les quelques cellules encore présentes sur la Bourgogne ne devraient pas tarder à mourrir puisque l'alimentation par les ascendances à disparu.

                        Les cumuls pluviométriques de cet après-midi et de ce soir seront tout de même généreux au plus faible sous l'orage 15mm. En moyenne, les cumuls seront compris entre 20 et 40mm (couleurs du bleu ciel jusqu'au jaune-vert). Localement, on pourra relever jusqu'à 60mm sur la Haute-Savoie (74).

                         

                        Suivi météo à 11:03

                        Mis à jour le mercredi 14 juin 2017 à 14:11

                        Retour sur les violents orages qui se sont abattus hier soir sur la Haute-Loire et qui ont donné des lames d'eau impressionnantes avec un cumul pouvant dépasser les 300mm dans le sud du département comme le montre ce tweet de Gaëtan Heymes/Météo France, avec donc 226 mm relevés à Landos dont 4.7 mm en 1 mn et estimé entre 250 et 320 mm entre Costaros et Goudet  et ce matin malheureusement on dénombre un agriculteur disparu .

                        A noter également qu'à Landos Météo France a relevé le record absolu d'intensité horaire avec 123 mm soit 48 jours de pluie en 1h de 20 à 21h !!

                        Les crues éclairs ont laissé  un spectacle de désolation comme le montre cette photo postée sur le forum par Thomi :

                        La commune de Landos est particulièrement dévastée comme le montre cette photo du Progès :

                        En cours de nuit les orages de la Haute-loire se sont décalés  vers le nord de Rhône-Alpes en perdant d'intensité alors qu'un nouvelle ligne orageuse s'est formée des côtes du Morbihan aux côtes vendéennes:

                        Illustration par cette photolive de max44 prise depuis Porinchet(44) vers la presqu'île de Guérande :

                        Par rapport à la veille les écarts de températures minimales nocturnes se sont amoindris entre le Nord et le Sud, la douceur remontant vers le nord même si on note encore seulement 4.7°C à Rezonville(57) et 7.4°C à Saint-Tricat(62).

                        La nuit a même été lourde et éprouvante sur une moitié sud de la France avec pas moins de 22.2°C à Montélimar(26), 21.6°C à Fayence(06), 21.3°C à Toulouse-Blagnac(31),20.4°C à Grenoble-Versoud(38)

                        Ce matin quelques pluies résiduelles  sévissent encore de la Bresse à la Suisse alors que sur la façade atlantique le ciel est déjà bien chargé avec déjà des orages sur la côte aquitaine .

                         

                        Vigilance météo à 10:06

                        Vigilance
                        La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :
                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Saône-et-Loire (71), Nièvre (58).

                        Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.
                        Passage en vigilance Orange Orage de la Nièvre et Saone-et-Loire.
                        Les orages actuellment sur l'Aquitaine se décalent vers le Massif Central
                        Un nouvel épisode d'orage violents (ligne de grains avec possiblement de la grêle, de violentes rafales, des fortes précipitations instantannées et une activité électrique importante) est attendu ce mercredi après-midi. Il devrait débuter vers la mi-journée sur l'ouest Auvergne, puis gagner l'ouest Rhône-Alpes (vallée du Rhône comprise), le sud de la Bourgogne en cours d'après-midi, et enfin les Alpes en fin d'après-midi, avant de s'évacuer à l'est en soirée. Ces orages pourraient être violents mais ne devraient pas être quasi-stationnaires comme celui qui a généré des pluies extrêmes vers les sources de la Loire hier en fin de journée.
                        Une ligne orageuse active va traverser la région Centre-Est à partir de la mi journée. Grêle et fortes rafales de vent sont possibles au passage des cellules orageuses.

                        Vigilance météo à 06:01

                        Vigilance
                        La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Rhône (69), Loire (42), Isère (38), Drôme (26), Ardèche (07), Allier (03), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43), Cantal (15).

                        Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.
                        Passage en vigilance Orange Orage de l'ensemble des départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour un début d'évènement prévu aux alentours de midi sur l'ouest Auvergne.
                        De petites averses orageuses touchent actuellement sur les bordures nord de Rhône-Alpes mais devraient vite passer.
                        Un nouvel épisode d'orage violents (ligne de grains avec possiblement de la grêle, de violentes rafales, des fortes précipitations instantannées et une activité électrique importante) est attendu ce mercredi après-midi. Il devrait débuter vers la mi-journée sur l'ouest Auvergne, puis gagner l'ouest Rhône-Alpes (vallée du Rhône comprise) en cours d'après-midi, et enfin les Alpes en fin d'après-midi, avant de s'évacuer à l'est en soirée. Ces orages pourraient être violents mais ne devraient pas être quasi-stationnaires comme celui qui a généré des pluies extrêmes vers les sources de la Loire hier en fin de journée.
                        Une ligne orageuse active va traverser la région Centre-Est à partir de la mi journée. Grêle et fortes rafales de vent sont possibles au passage des cellules orageuses.

                        Vigilance météo à 01:10

                        Vigilance
                        La vigilance MétéoFrance est modifiée à 01h10 :

                          Situation fortement orageuse d'été accompagnée de phénomènes violents.
                          Cloture de la vigilance orange sur la Haute Loire
                          Des orages localement forts se produisent toujours au nord du département en particulier sur le Puy de Dome et l'Allier durant encore quelques heures.
                          Les orages residuels encore possible en deuxième partie de nuit ne justifient plus le maintien de la vigilance orange sur la Haute Loire.

                          Vigilance météo à 22:06

                          Vigilance
                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h06 :
                          • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Haute-Loire (43).

                          Situation fortement orageuse d'été accompagnée de phénomènes violents.
                          mise en vigilance orange de la Haute-Loire
                          Des orages d'été ont débuté en cours d'après-midi. Ils sont devenus de plus en plus violents en soirée. Une cellule orageuse quasistationnaire et particulièrement virulente a engendré plus de 100mm de pluie en à peine une heure aux alentours de Landos (sud Haute-Loire), provoquant une montée brutale des cours d'eau vers la source de la Loire (au Goudet, l'eau est montée de 1 mètre à 4.5 mètres en un peu plus d'une heure). Des rafales violentes de l'ordre de 95km/h ont été enregistrées, et de la grêle (grélons de la taille d'un oeuf) a accompagné certains orages sur le département.
                          Les pluies orageuses se poursuivent pendant les deux à trois prochaines heures. Un accalmie est attendue en cours de nuit. Une vague de crues est possible sur les zones en aval le long de Loire.
                          Fortes cellules orageuses sur le sud de la Haute-Loire jusqu'en deuxième partie de nuit de mardi à mercredi

                          Suivi météo à 21:27

                          Mis à jour le mardi 13 juin 2017 à 21:34

                          Le violent orage est toujours stationnaire sur le plateau du Devès en Haute-Loire - Météo-France relève désormais 210 mm tombés en à peine + de 3h, ce que confirme la lame d'eau radar.

                          En conséquence, une crue éclair de la partie "très amont" de la Loire est en cours, avec +3m à Goudet - et un débit flirtant désormais avec les 500 m3/sec...

                          Des coulées de boue ayant emportées de nombreuses voitures sont signalées sur la commune de Landos via le forum Infoclimat.

                          Prévisions du phénomène

                          Mis à jour le mardi 13 juin 2017 à 21:12

                          Evolution pour ce soir (jusqu'à 00h loc) : 

                          L'anticyclone n'aura pas beaucoup bougé aujourd'hui . Le Jet quant à lui s'est décalé comme prévu vers le Sud et ce soir vers 22h va se trouver sur la Picardie jusqu'en Alsace. Un autre rapide de jet sera présent entre le Portugal et l'estuaire de la Gironde. cet petit rapide facilitera le déclenchement et l'alimentation des orages prévus cette nuit sur le Sud-ouest (voir plus bas). Ainsi à 22h les premiers mouvements atmosphériques de convection se formeront.

                          Les températures auront ce soir du mal à baisser. En effet sur le Tarn-et-Garonne, on dépassera encore les 30°C. Sur les reste du Sud, les températures varieront entre 24 et 28°C. Cette chaleur au sol couplée à la présence du petit rapide de jet sur le golfe de gascogne accentuera le risque orageux.

                          C'est donc une nuit instable qui se profile. En effet la situation étant déjà très propice aux orages, la MUCAPE (Most Unstable Convective Avaible Potential Energy = Energie convective disponible sur la couche la plus instable) présentera des valeurs très élevées notamment sur la Haute-Garonne et ses environs. Si on rajoute le champ des précipitations, on observe que quelques cellules ont déjà éclatées sur l'Aveyron principalement. Un système orageux relativement actif remonte d'Espagne en direction du Sud-ouest. Celui-ci sera réalimenté par l'instabilité présente comme expliqué ci-dessus mais restera tout de même très diminué.

                           

                          Evolution pour cette nuit jusqu'à demain midi : 

                          A 2h du matin, notre rapide de jet se sera intensifié et jouera le rôle de "rail" pour la cellule orageuse remontant d'Espagne.

                          Les températures resteront chaudes sur la moitié Sud. Un beau contraste apparaitra sur une ligne partant de Lille (59) jusqu'à Nimes (30). En effet 10°C sépareront Lille (où on relèvera 14°C ) de Nimes (où on relèvera 24°C)!

                          En cours de nuit notre cellule se trouvera sur le rivage des Pyrénées-Atlantiques qu'elle devrait longer pour pénétrer dans les terres par les Landes et la Gironde.

                          La MUCAPE sera toujours modérée sur le Sud-ouest puisqu'on observera des valeurs proches des 1600 J/kg sur le littoral aquitain et sur la Haute-Garonne (qui pourtant ne sera pas touchée par cette cellule ce qui montre bien que  : Forte MUCAPE différent de Fort Orage et donc que Faible MUCAPE différent de Faible Orage).

                          Au petit matin, la cellule pénètrera enfin dans les terres mais elle ne sera pas très active, plus pluvieuse qu'électrique.Une autre cellule plus active éclatera entre l'Indre et le Cher.

                          Demain matin en altitude, la situation n'aura guère changée puisqu'on notera toujours la présence de notre jet entre l'Aquitaine et le Jura.

                          C'est dans les basses couches que la situation aura changée puisque le calme sera revenu. Quelques averses seront encore présentes mais disparaitront très rapidement pour laisser la place à un temps nuageux et ensoleillé voir ensoleillé.

                          Les températures n'auront pas trop bougées depuis 2h loc puisqu'on observera toujours des valeurs proches des 15 à 17°C sur la moitié Nord et entre 18 et 22 voir 24°C sur la moitié Sud.

                           

                           

                          Suivi météo à 20:52

                          Mis à jour le mardi 13 juin 2017 à 20:55

                          Ce mardi 13 juin aura de nouveau été largement estival et même localement caniculaire dans le Sud du pays, avec jusqu'à 36.6°C relevé à Carpentras

                          Ce soir, l'attention se porte sur la Haute-Loire, où de violents et quasi-stationnaires orages de grêle touchent une bonne partie du département.

                          Une photo publiée sur le forum Infoclimat nous montre la taille redoutable de certains grêlons tombés sur la commune de Landos.

                          A l'heure de publication de ce suivi, on y dépasse désormais les 155mm... avec une valeur incroyable de 132.6mm/1h glissante !

                          Suivi météo à 15:09

                          Mis à jour le mardi 13 juin 2017 à 15:59

                          La dernière analyse atmosphérique à 850 hPa (1500m) de 12h UTC (14h loc) nous montre bien la masse d'air chaude sur la moitié Sud du pays avec un advection d'air très chaud sur le pourtour méditerranéen. Cette advection se manifestera également au sol avec des températures plus chaudes que sur le reste du territoire métropolitain (voir plus bas).

                          Cette différence de masse d 'air entre le Nord et le Sud s'est déjà manifestée par un refroidissement nettement plus intense sous nuit claire au nord de la Loire avec seulement 4.4°C à Brassy(58), 4.5°C à Reims-Prunay(51), 4.7°C à Charleville-Mézières(08), 5.3°C à Almenêches(61), 5.5°C à Beauvais et 5.7°C à Butot(76)

                          Il en est tout autre en allant vers le Sud avec un record mensuel de douceur battu à Saint-Girons-Antichan(09) avec 20.9°C, ancien record datant de juin 2003, on égale même le record absolu d'août 1978, par ailleurs le thermomètre n'est pas descendu pendant la nuit sous les 24°C à Sète(34) et 23.6°C à Perpignan-Moulin-à-Vent(66)

                          En ce début d'après-midi très chaud, le pays se retrouve sous un temps ensoleillé avec quelques nuages d'altitude plutôt sur une diagonale partant de la Charente-Maritime (17) jusqu'au Bas-Rhin (67). Sur l'Estuaire de la Gironde, c'est un temps nuageux voir menaçant qui domine en raison d'une cellule pluvio-orageuse qui se rapproche des côtes. 

                          Comme dit plus haut sur l'analyse atmosphérique, la masse d'air est relativement chaude en altitude ce qui a pour conséquence de donner sur la moitié Sud des températures déjà très élevées. La masse d'air étant la plus chaude sur le pourtour méditerranéen, c'est à cet endroit que l'on retrouve les plus fortes températures. A 14h loc on relève 30,1°C à Bergerac (24), 30,7°C à Agen (47), 31,2°C à La Roque d'Anthéron (13), 32,7°C à Orange (84), 33,5°C à Laroque (34) ou encore 34°C à Nimes (station de Courbessac, 30). 

                          Le ressenti quand à lui est largement supérieur aux températures observées. On observe des valeurs dépassants les 40 sur bon nombre de stations. Sur le quart Sud-ouest on relève : 41,1 à Valence et Bressols (82), 42,5 à La-Ville-Dieu-du-Temple (82), 42,9 à Albi (81) et jusqu'à 44 ) Bioule (82).

                          Sur le quart Sud-est, c'est le même scénario puisqu'on observe 40,2 à Avignon (84), 41,4 à Gignac (34), 42,9 à Pertuis (84) et jusqu'à 43,1 à Aniane (34).

                          Prévisions du phénomène

                          Mis à jour le mardi 13 juin 2017 à 11:41

                          L'analyse d'ARPEGE Europe 00Z montre bien l'anticyclone à l'origine de cette vague de chaleur sur la méditerranée ainsi que l'air dans les basses couches (850 hPa) qui à 2h loc est encore relativement chaud.

                          Cet anticyclone amène sur notre pays une anomalie chaude de PV.

                          La masse d'air étant chaude en altitude comme en basses couches, les températures au sol vont grimper rapidement.Ainsi, à 13h loc le Sud du pays se retrouvera sous des valeurs proches voir supérieures à 30°C comme le montre le modèle maille fine AROME (1,3 km) de 00Z : 

                          En cours d'après-midi, les températures continueront de grimper pour atteindre des valeurs remarquables sur la moitié Nord du pays et des valeurs caniculaires sur le Sud. 

                          Cette chaleur déclenchera en cours d'après-midi de l'instabilité qui sera accentuée par un décalage du Jet vers le Sud et de fortes valeurs de ThetaE (la ThetaE n'étant pas disponible sur ARP et ARO, nous l'avons pris sur GFS )

                          Cette instabilité déjà modérée va être encore une fois accentuée par de fortes valeurs de MUCAPE sur le Sud du pays : 

                          Ainsi, à partir de 18h, des averses orageuses éclateront à l'aval des fortes valeurs de MUCAPE, entre Aubenas (07) et Mende (48).

                          En soirée, les orages présents entre l'Ardèche (07) et la Lozère (48) se seront calmés mais resteront tout de même présent. Sud le Sud-ouest, une cellule orageuse remontant d'Espagne s'approchera dangereusement des côtes pour pénétrer dans sur l'Aquitaine en cours de nuit. 

                           

                          Ce bulletin est actualisé 2 fois par jours : 1 fois le matin pour une prévision sur la journée et 1 fois en soirée pour une prévision sur la nuit suivante et le lendemain.

                           

                           

                           

                           

                           

                           

                           

                          Suivi météo à 21:51

                          Mis à jour le lundi 12 juin 2017 à 22:33

                          Comme prévu, l'après-midi de ce lundi 12 juin a été caniculaire dans la basse vallée du Rhône - comme en témoigne la carte des températures maximales ci-après.

                          Avec 37.2°C, la station d'Avignon-Caumont enregistre un record mensuel de température maximale, battant 3 ans après et jour pour jour les 37.1°C du 12 juin 2014. Sur le réseau secondaire de Météo-France, on a relevé jusqu'à 37.9°C en Lozère, à St-Etienne-Vallée-Française. On a également relevé 37.3°C à Nimes-Courbessac, ou bien encore 37.6°C à la StatIC du lycée agricole de l'Isle-sur-la-Sorgue .

                          Facteur aggravant, la masse d'air présente un haut niveau d'humidité ce qui rend la chaleur + difficilement supportable. C'est ainsi qu'on a pu observer des humidex de l'ordre de 44 (équivalent T°C ressentie) entre Montpellier, Nimes et Avignon.

                          Introduction

                          C'est une semaine très estivale qui se présente pour une majorité des régions de France, déjà en cette journée de lundi les températures maximales dépassent les 35°C dans les régions méditerranéennes.

                          Si au nord de la Loire la chaleur restera modérée dépassant rarement les 25°C, elle sera nettement plus marquée en allant vers le sud de la France avec des pointes dépassant également les 35°C dans le Sud-Ouest pour la journée de mercredi .

                          Cette chaleur s'accompagnera d'une évolution diurne en montagne pouvant aller jusqu'à l'averse ou l'orage en fin d'après-midi et soirée, une aggravation orageuse plus nette est vue jeudi du Massif Central aux Alpes et au Nord-Est s'accompagnant d'une baisse des températures en toute région, mais la chaleur voire les fortes chaleurs dans le Sud devraient revenir dès la fin de semaine .


                          Analyse synoptique et évolution de la situation

                          SITUATION GÉNÉRALE :

                          Une puissante advection de hauts géopotentiels venant du Maroc se produit vers l'Europe Centrale en passant par le sud de la France, on peut même voir les 500 hPa(vers 5500m pour une valeur moyenne) dépasser les 5900 mètres d'altitude sur le bassin méditerranéen occidental vers les Baléares .

                          En surface l'anticyclone atlantique précisément centré sur les Açores se prolonge par une dorsale vers l'Europe Centrale rejetant les dépressions très haut en latitude de Terre-Neuve à la Mer de Kara .

                          Avec cette carte de géopotentiels à 850 hPa (vers 1500m), l'advection d'origine subtropicale venant du Maghreb est clairement visible avec la langue des températures atteignant et dépassant les les 16°C allant jusqu'au pays d'Europe Centrale, on dépasse allègrement les 20°C sur une grande partie de la péninsule ibérique, flirtant déjà avec les 40°C en surface sur l'Andalousie !

                          Le nord de la France se trouve en marge de cette advection d'air subtropical, se situant dans de l'air d'origine océanique plus frais entre 4 et 8°C à 850 hPa

                          ÉVOLUTION :

                          Comme le montre le modèle Arpège, en milieu de semaine c'est une situation de marais barométrique qui prédomine sans régime de vents bien établis en dehors des régimes de brise avec quelques minimums de surface thermique , notamment sur l' Espagne.

                          La chaleur restera plus raisonnable de la Bretagne à la Belgique allant de 20°C sur les côtes de la Manche à 25°C dans l'intérieur des terres, mais au sud d'une ligne Nantes-Charleville on dépassera sans mal les 30°C et les 35°C du Sud-Ouest à l'intérieur des régions méditerranéennes, à noter que de l'autre côté des Pyrénées on sera même tout près des 40°C .

                          En fin de journée la convection orographique apportera donc des averses ou orages sur tous les massifs montagneux, la Corse et les Vosges semblant rester en marge dans un premier temps .


                          Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                          Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                          L'observation météo en directparticiper » sync...
                          ↑ nouveaux éléments ↑