• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 2.9°C
    82%, 1022.9hPa
    Vent de direction O11 km/h (raf. 32)

Bulletin spécial N°115

CarteTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 11:05

Le vent commence à se calmer en Méditerranée, mais il a soufflé très fort encore cette nuit, principalement en Corse. Au Cap Corse (2B), les rafales ont dépassé les 110 km/h de mercredi 2h à jeudi 9h, soit pendant 31h de suite !

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:24

En ce début de nuit le vent continu à souffler très fort en Méditerranée, notamment en Corse. Au Cap Corse, les rafales continuent à dépasser les 130 km/h (134 à 22 h). On y a même encore relevé 160 km/h à 18 h. On a aussi des rafales à plus de 120 km/h à 21 h à Bonifacio au cap de la Pertusato.

On a aussi relevé 104 km/h au Mout Aigoual (30) à 1567 m à 22h.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:06

Le vent souffle fort comme prévu dans le midi mais aussi en Corse: à 14h, on relevait des rafales de secteur ouest à nord de 162 km/h au Cap Corse (2B) (même 169 km/h ce matin à 8h), 130 km/h au Mont Aigoual (30), 119 km/h au Cap Cépet (83) et au Cap Pertusato (2A), 108 km/h à l'Ile du Levant (83), 100 km/h au Cap Béar (66) et 97 km/h à Marignane (13).

Suivi météo à 16:14

En Corse, les rafales de vent d'ouest se renforcent au fil des heures et à 15 heures locales, on relevait 72km/h à l'Ile Rousse (2B), 91km/h au Cap Corse/Ersa (2B) et 107km/h à Bonifacio/Cap Pertusato (2A).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:46

Le vent continue à souffler fort en Manche avec des rafales relevées à plus de 100 km/h. Par exemple, à Brignogan (29), on relève 80 km/h de vent moyen et des rafales à 104 km/h à 21 h et 22 h.

Suivi météo à 21:06

Le vent se renforce sensiblement en Manche où les bouées reportent désormais des rafales supérieures à 100km/h et de secteur Nord Est.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 14:37

Le vent fort est toujours d’actualité, principalement sur deux régions : les côtes de la Manche ce soir et la Méditerranée à partir de mardi. Le vent sera sensible sur une bonne partie du territoire mardi en accentuant nettement la sensation de froid.  

Situation synoptique 

En liaison avec le creusement de la cyclogenèse sur le sud de la France (voir le BS neige), une vigoureuse advection froide doit débarquer par la Manche dés cet après-midi et ce renforcer en soirée de lundi. En effet, cette advection rapide est notamment impulsée par une zone de subsidence sur les Iles Britanniques, elle-même générée en partie par une advection froide et une dynamique favorable. 

Cette cyclogenèse et son déplacement vers les Alpes dans la nuit de lundi à mardi suivent l’advection chaude. Cependant, cette perturbation doit se déplacer plus lentement qu’initialement prévu. A l’arrière, l’advection froide est importante et s’engouffre en Méditerranée, mais de façon un peu retardé par rapport au bulletin initial. On se retrouve dans une situation classique de vent fort, mais avec des contrastes thermiques importants qui donnent une dynamique remarquable à la circulation. Le vent se lève très fort de nord-ouest dans le Golfe du Lion et s’oriente à l’ouest en mer. La Corse est soumises de plein fouet à ce flux extrêmement dynamique et le modifie en le renforçant sur ces crêtes et caps exposés. Des valeurs de vent extrême sont possibles par endroit.

Prévision du vent 

La situation reste très évolutive, les prévisions sont données à titre indicatif et la précision n’est pas garantie. De nouvelles mises à jours seront faites si la situation continue à évoluer. 

 

En Manche, le vent se renforce rapidement cours d’après-midi et atteint des valeurs de 80 à 90 km/h de nord-est avant la soirée, avec des pointes à 100 km/h. En soirée, le vent continue à se renforcer, et devient violent sur les côtes à l’ouest du Cotentin. En début de nuit, les rafales atteignent 100 km/h et, par endroit, les 110 à 120 km/h sont atteints sur le Finistère, notamment sur les Iles. En seconde partie de nuit, ce bref coup de vent perd de son intensité, mais le vent reste fort avec des rafales qui continuent d’avoisiner les 80 à 100 km/h localement mardi matin.

En Bretagne sud, le vent est plus modéré sur les côtes (rafales à 60/80 km/h au maximum), mais fort en mer.

En Méditerranée, la Tramontane s’établie dans la matinée de mardi mais le vent de sud continue à concerner la basse vallée du Rhône. Dans l’après-midi la Tramontane se renforce fortement et les 100 km/h peuvent être atteint localement, voire dépassé. Le Mistral ne se lève pas vraiment, mais le vent d’ouest sur la côte Varoise gagne en puissance puisque les 90 km/h finissent par être atteint en soirée sur le rivage exposé ou localement dépassé sur les îles. En Corse, le vent monte progressivement en puissance dans la journée.

Dans la nuit de mardi à mercredi, et mercredi matin, le vent peut être extrêmement violent en Corse avec 120 à 150 km/h atteint ou même parfois dépassé sur les caps traditionnellement exposés tel que le cap Corse où les 160 à 180 km/h pourrai être atteint. Ailleurs, les 50 à 100 km/h sont fréquemment atteint en fonction de l’exposition. Le vent commence à mollir doucement en seconde partie de journée mais reste violent, notamment au sud de l’île de Beauté où les 130 à 140 km/h restent possibles dans les Bouches de Bonifacio.

Sur le continent, la journée de mercredi est marquée par un très fort Mistral avec des rafales de plus de 90 à 110 km/h et localement 110 à 130 km/h. Le vent d’ouest sur la côte Varoise est du même ordre de grandeur. La Tramontane continue à atteindre voire dépasser 90 à 100 km/h et localement 120 à 130 comme au Cap Béar.

Dans la journée de mercredi le vent de nord-ouest est très fort en Provence avec des pointes possibles de 80 à 90 km/h dans certaines vallées, 50 à 70 km/h plus généralement.

Globalement, dans la journée de jeudi le vent devient un peu moins fort mais l’ensemble de cette évolution reste à confirmer.

Sur le reste de la France, le vent de secteur nord ou nord-est souffle fort dans la journée de mardi avec des pointes quasiment partout à plus de 50 km/h, et localement jusqu’à 80 km/h. Cela est notamment le cas dans la plaine Toulousaine (vent de nord-ouest) ou près de la Manche.

Dans les régions de l’est, les rafales peuvent provoquer des congères et partout ce vent très sensible renforce énormément l’impression de froid.

Prévisions du phénomène

Prévision du vent 

La situation reste très évolutive, les prévisions sont données à titre indicatif et la précision n’est pas garantie. De nouvelles mises à jours seront faites si la situation continue à évoluer. 

 

En Manche, le vent se renforce rapidement cours d’après-midi et atteint des valeurs de 80 à 90 km/h de nord-est avant la soirée, avec des pointes à 100 km/h. En soirée, le vent continue à se renforcer, et devient violent sur les côtes à l’ouest du Cotentin. En début de nuit, les rafales atteignent 100 km/h et, par endroit, les 110 à 120 km/h sont atteints sur le Finistère, notamment sur les Iles. En seconde partie de nuit, ce bref coup de vent perd de son intensité, mais le vent reste fort avec des rafales qui continuent d’avoisiner les 80 à 100 km/h localement mardi matin.

En Bretagne sud, le vent est plus modéré sur les côtes (rafales à 60/80 km/h au maximum), mais fort en mer.

En Méditerranée, la Tramontane s’établie dans la matinée de mardi mais le vent de sud continue à concerner la basse vallée du Rhône. Dans l’après-midi la Tramontane se renforce fortement et les 100 km/h peuvent être atteint localement, voire dépassé. Le Mistral ne se lève pas vraiment, mais le vent d’ouest sur la côte Varoise gagne en puissance puisque les 90 km/h finissent par être atteint en soirée sur le rivage exposé ou localement dépassé sur les îles. En Corse, le vent monte progressivement en puissance dans la journée.

Dans la nuit de mardi à mercredi, et mercredi matin, le vent peut être extrêmement violent en Corse avec 120 à 150 km/h atteint ou même parfois dépassé sur les caps traditionnellement exposés tel que le cap Corse où les 160 à 180 km/h pourrai être atteint. Ailleurs, les 50 à 100 km/h sont fréquemment atteint en fonction de l’exposition. Le vent commence à mollir doucement en seconde partie de journée mais reste violent, notamment au sud de l’île de Beauté où les 130 à 140 km/h restent possibles dans les Bouches de Bonifacio.

Sur le continent, la journée de mercredi est marquée par un très fort Mistral avec des rafales de plus de 90 à 110 km/h et localement 110 à 130 km/h. Le vent d’ouest sur la côte Varoise est du même ordre de grandeur. La Tramontane continue à atteindre voire dépasser 90 à 100 km/h et localement 120 à 130 comme au Cap Béar.

Dans la journée de mercredi le vent de nord-ouest est très fort en Provence avec des pointes possibles de 80 à 90 km/h dans certaines vallées, 50 à 70 km/h plus généralement.

Globalement, dans la journée de jeudi le vent devient un peu moins fort mais l’ensemble de cette évolution reste à confirmer.

Sur le reste de la France, le vent de secteur nord ou nord-est souffle fort dans la journée de mardi avec des pointes quasiment partout à plus de 50 km/h, et localement jusqu’à 80 km/h. Cela est notamment le cas dans la plaine Toulousaine (vent de nord-ouest) ou près de la Manche.

Dans les régions de l’est, les rafales peuvent provoquer des congères et partout ce vent très sensible renforce énormément l’impression de froid.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le lundi 22 janvier 2007 à 14:37

Prévision du vent 

La situation reste très évolutive, les prévisions sont données à titre indicatif et la précision n’est pas garantie. De nouvelles mises à jours seront faites si la situation continue à évoluer. 

 

En Manche, le vent se renforce rapidement cours d’après-midi et atteint des valeurs de 80 à 90 km/h de nord-est avant la soirée, avec des pointes à 100 km/h. En soirée, le vent continue à se renforcer, et devient violent sur les côtes à l’ouest du Cotentin. En début de nuit, les rafales atteignent 100 km/h et, par endroit, les 110 à 120 km/h sont atteints sur le Finistère, notamment sur les Iles. En seconde partie de nuit, ce bref coup de vent perd de son intensité, mais le vent reste fort avec des rafales qui continuent d’avoisiner les 80 à 100 km/h localement mardi matin.

En Bretagne sud, le vent est plus modéré sur les côtes (rafales à 60/80 km/h au maximum), mais fort en mer.

En Méditerranée, la Tramontane s’établie dans la matinée de mardi mais le vent de sud continue à concerner la basse vallée du Rhône. Dans l’après-midi la Tramontane se renforce fortement et les 100 km/h peuvent être atteint localement, voire dépassé. Le Mistral ne se lève pas vraiment, mais le vent d’ouest sur la côte Varoise gagne en puissance puisque les 90 km/h finissent par être atteint en soirée sur le rivage exposé ou localement dépassé sur les îles. En Corse, le vent monte progressivement en puissance dans la journée.

Dans la nuit de mardi à mercredi, et mercredi matin, le vent peut être extrêmement violent en Corse avec 120 à 150 km/h atteint ou même parfois dépassé sur les caps traditionnellement exposés tel que le cap Corse où les 160 à 180 km/h pourrai être atteint. Ailleurs, les 50 à 100 km/h sont fréquemment atteint en fonction de l’exposition. Le vent commence à mollir doucement en seconde partie de journée mais reste violent, notamment au sud de l’île de Beauté où les 130 à 140 km/h restent possibles dans les Bouches de Bonifacio.

Sur le continent, la journée de mercredi est marquée par un très fort Mistral avec des rafales de plus de 90 à 110 km/h et localement 110 à 130 km/h. Le vent d’ouest sur la côte Varoise est du même ordre de grandeur. La Tramontane continue à atteindre voire dépasser 90 à 100 km/h et localement 120 à 130 comme au Cap Béar.

Dans la journée de mercredi le vent de nord-ouest est très fort en Provence avec des pointes possibles de 80 à 90 km/h dans certaines vallées, 50 à 70 km/h plus généralement.

Globalement, dans la journée de jeudi le vent devient un peu moins fort mais l’ensemble de cette évolution reste à confirmer.

Sur le reste de la France, le vent de secteur nord ou nord-est souffle fort dans la journée de mardi avec des pointes quasiment partout à plus de 50 km/h, et localement jusqu’à 80 km/h. Cela est notamment le cas dans la plaine Toulousaine (vent de nord-ouest) ou près de la Manche.

Dans les régions de l’est, les rafales peuvent provoquer des congères et partout ce vent très sensible renforce énormément l’impression de froid.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Prévision du vent 

La situation étant très évolutive, les prévisions sont données à titre indicatif et la précision n’est pas garantie. Des mises a jours seront faites si nécessaire.

En Manche, le vent est faible à modéré lundi matin. Il se renforce rapidement cours d’après-midi et atteint des valeurs de 80 à 90 km/h de nord-est avant la soirée. En soirée, le vent continue à se renforcer, principalement à l’ouest du Cotentin. En début de nuit, les rafales atteignent 100 km/h et, par endroit, les 110 à 120 km/h sont atteints sur le Finistère, notamment sur les Iles. En seconde partie de nuit, ce bref coup de vent perd de son intensité, mais le vent reste fort avec des rafales qui continuent d’avoisiner les 80 à 100 km/h localement mardi matin.

En Bretagne sud, le vent est plus modéré sur les côtes (rafales à 50/80 km/h au maximum), mais fort en mer.

En Méditerranée, la Tramontane s’établie dès la nuit de lundi à mardi. Le Mistral suit rapidement dans la matinée de Mardi. Les rafales atteignent dans un premier temps les 70 à 80 km/h, localement 90 km/h. Le vent de nord-ouest se lève aussi sur l’ensemble de la Provence avec des rafales de 50 à 70 km/h dans certaines vallées et le littoral de la Côte d’Azure. Le vent d’ouest atteint temporairement 100 km/h sur la côte Varoise.

En soirée, les rafales de 100 km/h deviennent plus fréquentes et cette valeur est parfois dépassée sur le littoral dans le domaine de la Tramontane notamment et sur la côte Varoise.

Dans la nuit, le vent se renforce en Corse pour atteindre des valeurs très élevée. Les 130 à 150 km/h sont atteints voire dépassés sur les caps et crêtes traditionnellement exposés. Dans les autres zones un peut moins exposés, les rafales avoisinent quand mêmes les 90 à 120 km/h et les 50 km/h peuvent être dépassé en de nombreux endroits. Dans les vallées exposées, le vent est aussi très fort. Il faiblit lentement, surtout au nord de l’île, mercredi matin, mais reste très fort, voire violent dans les Bouches de Bonifacio.

Le Mistral et la Tramontane restent encore fort pendant la journée de mercredi, voire jeudi.

Sur le reste de la France, des rafales de 50 ou 60 km/h de nord ou de nord-est sont possibles un peu partout mardi. La bise est parfois sensible, voire forte, sur les régions proche de la Suisse.


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑