• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.06h00, 5°C
    85%, 996.7hPa
    Vent de direction O20 km/h (raf. 39)

Bulletin spécial N°119

CarteTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 11:29

A 10h, les vents sont encore sensibles sur la vallée du Rhône avec 61km/h à Montélimar/Ancone (26) et 65km/h à Orange/Caritat (84), mais également sur le Roussillon où la station du Cap-Béar/Port-Vendres (66) relève 96km/h, Leucate (11) observe 72km/h et 65km/h à Perpignan-Rivesaltes (66).  Sans oublier les 72km/h au Mont-Aigoual (30).

 

C'est du côté de la Corse que les plus fortes rafales sont observées, avec 111km/h à Porto-Vecchio/La Chiappa (2A). Le reste de l'île (côtes est, nord et sud) est également bien venté avec des rafales comprises entre 61km/h à Alistro/San Giuliano (2B) et Solenzara (2A) et 83km/h à Ersa/Cap Corse (2B) en passant par 76km/h au Cap Pertusato/Bonifacio (2A).

 

A noter que ce vent d'est est souffle sur la Côte d'Azur, avec une rafale de 72km/h relevée sur les pistes de l'aéroport de Nice/Côte d'Azur (06).

Suivi météo à 11:19

Météo-France s'attend à une baisse d'intensités du mistral et de la tramontane pour cette journée. Ce soir on ne parlera plus de fortes rafales de vent, sauf localement sur les Pyrénées-Orientales (Cap Béar avec 60km/h).

Du côté de la Corse, le vent de nord-est souffle encore à 70-80km/h pour aujourd'hui.

 

Demain, les vents sont calment partout pour reprendre les termes du bulletin national de Météo-France.

Suivi météo à 10:23

Après les très fortes rafales de vent hier, mistral et tramontane se calment. Ce matin, on relève 61km/h à Orange/Caritat (84), 72 et 80km/h respectivement sur Leucate (11) et Port-Vendres/Cap Béar (66) et 81km/h au Mont-Aigoual (30).

 

En Corse, les vent de nord/nord-est sont encore sensibles, puisqu'avant 10h, on observait 61km/h à Solenzara (2A), 69km/h à l'Île Rousse (2B) et au Cap Pertusato/Bonifacio (2A). En début de matinée, ca soufflait à 96km/h à La Chiappa/Porto-Vecchio (2A).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 19:11

Et ça continue à souffler ! A 18h, on a même relevé 126 km/h à Port Vendres/Cap Bear (66). On continu à enregistrer des rafales 70 à 90 km/h, localement un peu plus, sur le littoral du Roussillon à la Vallée du Rhône avec par exemple, 91 km/h à Sète (84), 76 km/h à Leucate (84) et à Perpignan/Rivesaltes (66).

Plus dans l’intérieur, le vent souffle fort avec par exemple dans la vallée du Rhône : 94 km/h à Orange/Caritat (84), 70 km/h à Avignon/Caumont (84), 76 km/h à Montélimar/Ancone (26). On note aussi les 61 km/h à Ambérieu (01), Chambéry/Aix les bains (73) et Lyon/Bron (69).

Dans le Massif-Central, le vent souffle assez fort, surtout au sud, avec par exemple : 65 km/h à Millau (12), 69 à Mende/Brenoux (48) ou encore 107 km/h au Mont Aigoual (30).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:01

Début d'après-midi agité en Méditerranée et plusieurs stations relèvent des valeurs supérieures ou égales au stade de la tempête. C'est le cas de Nîmes-Garons (30) et Leucate (11) avec 100km/h, du Mont-Aigoual (30) avec 107km/h et du Cap-Béar/Port-Vendres (66) avec 137km/h.

 

C'est généralement tout le sud-est qui est concerné par ces rafales de vent, avec 65 à 75km/h en Rhône-Alpes, 65 à 95km/h en vallée du Rhône et son delta, 60 à 90km/h sur le Massif-Central, 60 à 80km/h en Corse et une soixantaine de kilomètres heure en vallée de Durance.

Suivi météo à 13:54

Et ca souffle! Les valeurs rapportées par les stations synoptiques sont toujours fortes, affichant entre 80 et 100km/h. Dans le détail, on observe à 13h00 locales, 78km/h à Istres/Le Tube (13), 81km/h à Avignon/Caumont (84), 83km/h à Perpignan-Rivesaltes (66), 85km/h à Orange/Caritat (84), 96km/h à Nîmes-Garons (30) et Montélimar-Ancone (26) et 107km/h à Montpellier-Fréjorgues (34).

 

Vent sensible également sur le relief du Massif-Central avec 61km/h au Puy/Loudes (43) et 80km/h à Millau (12) mais aussi sur le département du Rhône puisque Lyon-Bron (69) affiche 65km/h.

Suivi météo à 12:57

Le Mistral et la Tramontane ont tendance à se renforcer autour de la basse vallée du Rhône et jusqu'au Roussillon.
A Midi les plus fortes rafales atteignaient les 100 à 120 km/h en Camargue, 80 à 110 km/h ailleurs dans ces régions : par exemple 107 km/h à Leucate (11), 96 km/h à Montélimar-Ancone (26), 94 km/h à Sète (34), 87 km/h à Montpellier-Fréjorgues, 85 km/h à Nîmes-Garons (30)
Sur le relief, le Mont-Aigoual (1567 m) enregistrait des rafales à 144 km/h (vent moyen à 69 km/h). 80 à 110 km/h en général sur les Causses et sommets cévenols : 83 km/h à Millau-Soulobres (12) et Mende-Brenoux (48).
Notons aussi les 133 km/h (avec 100 km/h de vent moyen) au Cap Béar (66).

Suivi météo à 11:58

Les rafales de vent se font toujours fortes sur ces mêmes régions entre 10h et midi, avec encore des rafales dépassant le stade de la tempête sur le Cap-Béar/Port-Vendres (66) avec 130km/h [vent moyen 100km/h], 107km/h à Orange-Caritat (84) et 104km/h à Leucate (11) et au Mont-Aigoual (30) à 10h.

 

En vallée du Rhône et sur le Langueoc-Roussillon, les rafales atteignent en général 70 à 80km/h et même 85km/h à Montpellier-Fréjorgues (34).

 

Sur la région Rhône-Alpes on comptabilise toujours des pointes entre 60 et 70km/h de secteur nord et 65km/h en vallée du Durance sur les Alpes de Haute Provence. Sur le Massif-Central, on relève 61km/h au Puy/Loudes (43), 70km/h à Mende-Brenoux (48) et 91km/h à Millau (12). Et toujours un vent de nord/nord-est entre 60 et 80km/h sur l'Île de Beauté.

Suivi météo à 10:08

A 9 heures locales, c'est une grande partie des régions du sud-est qui est concernée par des fortes rafales de vent de nord/nord-ouest. On relève pour les plus violentes (dépassant les 100km/h): 111km/h à Orange/Caritat (84) et au Mont-Aigoual (30) et 122km/h au Cap Béar/Port-Vendres (66).

 

Sur le littoral méditerranéen, en vallée du Rhône, sur le Massif-Central et entre Toulouse et le Roussillon, les différentes stations synoptiques observent 94km/h à Leucate (11), 91km/h à Avignon/Caumont (84), 87km/h à Salon de Provence (13), 83km/h à Montpellier-Fréjorgues (34), 80km/h à Nîmes-Garons et Carcassonne-Salvaza (11), 76km/h à Perpignan-Rivesaltes (66), Millau (12), Mende-Brenoux (48) et Sète (34), 72km/h à Istres/Le Tube (13) et Nîmes-Courbessac (30) et 65km/h à Carpentras (84). La station amateur du Grau du Roi (30) relève 95km/h.

 

Des pointes à 61km/h sont également de la partie sur une partie de la région Rhône-Alpes [Lyon-Bron (69), Grenoble-St Geoirs (38) et Chambéry/Aix les Bains (73)], ainsi qu'en vallée de Durance avec les mêmes valeurs observées à Embrun (05) et 65km/h à Chateau-Arnoux/Saint-Auban (04).

 

En Corse, le vent de nord/nord-est souffle sur la côte orientale et le sud de l'île avec 61km/h à Solenzara (2A), 69km/h au Cap Pertusato/Bonifacio (2A) et 76km/h à Alistro/San Giuliano (2B)

Suivi météo à 09:34

Mistral et tramontane soufflent violemment ce matin puisqu'ils atteignent 106km/h à Orange/Caritat (84), 122km/h au Cap Béar/Port-Vendres (66) et 130km/h au Mont-Aigoual (30). Ce sont les rafales les plus fortes observées, mais on relève également de fortes pointes au Grau du Roi (30) avec 95 km/h, Istres/Le Tube (13) avec 93km/h, 87km/h à Salon de Provence (13), 85km/h à Avignon/Caumont (84), 83km/h à Vias (34), 80km/h à Leucate (11), 78km/h à Montpellier/Fréjorgues (34) et 74km/h à Perpignan-Rivesaltes (66).

 

Notons que sur la Corse, le vent de nord-est a soufflé fortement sur le nord de l'île, avec des rafales mesurées entre 65 et 69km/h sur la Haute-Corse comme à Alistro/San Giuliano, l'Île Rousse et Bastia-Poretta, et de secteur nord à Porto-Vecchio/La Chiappa (2A) avec une vitesse moyenne de 70km/h.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 18:55

Vendredi soir, les pressions remontent sensiblement sur le pays avec l'approche d'un puissant anticyclone atlantique. Le calme revient donc peu à peu sur le pays, à l'exception du Sud-est du pays où Mistral et Tramontane vont persister demain. Les rafales atteindront en règle générale 60 à 80 km/h au nord d'Avignon ainsi que de l'ouest héraultais aux Pyrénées, et encore jusqu'à 100 voire 110 km/h en Camargue et sur le littoral de l'Aude et des Pyrénées Orientales. De même, le vent de Nord-est devrait encore souffler fort en ce samedi sur les extremités nord et sud de la Corse, la encore jusqu'à 100 voire ponctuellement 110 km/h. Des rafales de l'ordre de 130 km/h sont possibles en mer entre Corse et continent et dans le Golfe du Lion. Le vent devrait nettement tomber en fin de journée de samedi.

Prévisions du phénomène

Vendredi soir, les pressions remontent sensiblement sur le pays avec l'approche d'un puissant anticyclone atlantique. Le calme revient donc peu à peu sur le pays, à l'exception du Sud-est du pays où Mistral et Tramontane vont persister demain. Les rafales atteindront en règle générale 60 à 80 km/h au nord d'Avignon ainsi que de l'ouest héraultais aux Pyrénées, et encore jusqu'à 100 voire 110 km/h en Camargue et sur le littoral de l'Aude et des Pyrénées Orientales. De même, le vent de Nord-est devrait encore souffler fort en ce samedi sur les extremités nord et sud de la Corse, la encore jusqu'à 100 voire ponctuellement 110 km/h. Des rafales de l'ordre de 130 km/h sont possibles en mer entre Corse et continent et dans le Golfe du Lion. Le vent devrait nettement tomber en fin de journée de samedi.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le vendredi 9 mars 2007 à 18:55Vendredi soir, les pressions remontent sensiblement sur le pays avec l'approche d'un puissant anticyclone atlantique. Le calme revient donc peu à peu sur le pays, à l'exception du Sud-est du pays où Mistral et Tramontane vont persister demain. Les rafales atteindront en règle générale 60 à 80 km/h au nord d'Avignon ainsi que de l'ouest héraultais aux Pyrénées, et encore jusqu'à 100 voire 110 km/h en Camargue et sur le littoral de l'Aude et des Pyrénées Orientales. De même, le vent de Nord-est devrait encore souffler fort en ce samedi sur les extremités nord et sud de la Corse, la encore jusqu'à 100 voire ponctuellement 110 km/h. Des rafales de l'ordre de 130 km/h sont possibles en mer entre Corse et continent et dans le Golfe du Lion. Le vent devrait nettement tomber en fin de journée de samedi.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:06

En cette fin de matinée, faisons un point sur les rafales relevées ce matin.

 

Le mistral a soufflé à 72km/h à Avignon (84) et Orange/Caritat (84) et jusqu'à 100km/h au Mont-Aigoual (30) à 08h. Dans la nuit il a soufflé à 122km/h dans cette dernière station.

 

La tramontane souffle fortement après la nuit où les 100km/h ont été dépassés: 111km/h et 107km/h au Cap-Béar/Port-Vendres (66). Dans la matinée on a observé 91km/h au Cap Béar/Port-Vendres (66), 69km/h à Perpignan-Rivesaltes (66) et 83km/h à Leucate (11).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 20:27

Ce soir, le vent reste toujours fort autour de la Méditerranée. Par exemple, on continue à relever 118 km/h en rafales au Cap Bear/Port vendres (66) à 19h. On observe 89 km/h à Perpignan-Rivesaltes (66). On note aussi les 83 km/h à Istres/Le tube (13) ou les 114 km/h au Mont Aigoual (30).

Suivi météo à 18:13

Ca souffle fortement en vallée du Rhône et sur le Languedoc-Roussillon. A 16heures locales, on a relevé en rafales 137km/h au Cap Béar/Port-Vendres (66) [vent moyen 104km/h] et 100km/h au Mont-Aigoual (30).

 

En vallée du Rhône, les stations synoptiques observent des pointes entre 61km/h à Aubenas (07) et Montélimar/Ancone (26) et 87km/h à Salon de Provence (13), en passant par 70km/h à Orange/Caritat (84) et 72km/h à Nîmes-Garons (30).

 

Sur le Roussillon et l'ouest du Languedoc, la tramontane atteint 72km/h à Sète (34) et 87km/h à Leucate (11).

Sans oublier les 61km/h à Millau (12).

Suivi météo à 14:02

Le vent reste très violent dans la sud de la France. Au Cap Bear (66), à 13h le vent moyen a atteint 114 km/h avec une rafale mesurée à 137 km/h au cours de l'heure précédente. A Perpignan (66), à 13h, on relevait 100 km/h en rafale, à Leucate, c'est 103 km/h qui a été relevé dans une rafale.

Dans le couloir Rhodanien, on peut noter 72 km/h à Orange (84), 61 km/h à Nîmes (30), ou 65 km/h à Istres (13). On relève 76 km/h à Millau (12).

Suivi météo à 12:01

La Tramontane se renforce encore en cette fin de matinée. Entre 10h et 11h, on a relevé des rafales de 122 km/h à Cap Béar/Port Vendres (66), 97 km/h au Mont Aigoual (30), 86 km/h à Leucate (11) et à Perpignan-Rivesaltes (66).

Suivi météo à 10:53

C'est près de la Méditerranée aujourd'hui que les vents les plus forts font souffler. C'est déjà le cas puisque des rafales de tramontane dépassant les 100km/h sont observées au Cap Béar/Port Vendres (66) avec 115km/h. Le Mont-Aigoual (30) relève actuellement 104km/h. Sur le reste des départements côtiers méditerranéens et en vallée du Rhône, les pointes les plus fortes atteignent 61km/h à Avignon/Caumont (84), 80km/h à Leucate (11) et 91km/h à Perpignan-Rivesaltes (66).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:46

Les vents commencent à mollir sur les côtes de l’Aquitaine, mais ils restent très sensibles dans l’intérieur du sud-ouest au moment du passage perturbé. A 22 h, on relève ainsi des pointes à :

  • 83 km/h à Biscarosse (40)
  • 65 km/h à Mont de Marsan (40)
  • 57 km/h à Tarbes-Ossun-Lourdes (65)

Suivi météo à 18:29

Dans son bulletin national, Météo-France attend des rafales de secteur Ouest/nord-Ouest entre la plaine toulousaine et le Roussillon de l'ordre de 70 à 90km/h, jusqu'à 100km/h sur le Roussillon et 110-120km/h sur les caps.

Le mistral lui soufflera à 90km/h en pointes.

Suivi météo à 18:25

Les vents soufflent forts sur l'Aquitaine, on relève 90km/h à Biscarrosse (44) et à Lege-Cap Ferret (33), 76km/h à Biarritz-Anglet (64), 65km/h à Dax-Seyresse (40).

 

Près de la Méditerranée, la tramontane se lève, atteignant 65km/h à Leucate (11), 72km/h à Perpignan-Rivesaltes (66) et déjà 94km/h au Cap Béar/Port-Vendres (66)

Suivi météo à 18:07

Situation générale et évolution

La situation ce soir reste très agitée dans le sud-ouest du pays. Un minimum de pression aborde le nord de l’Aquitaine depuis le golf de Gascogne. Cette perturbation d’échelle assez réduite est en perte de vitesse mais continue d’engendrer des vents puissants et de bonnes précipitations. Elle est associée à une profonde anomalie basse de tropopause liée à une anomalie froide d’altitude assez marquée. Cette dernière permet l’entretient de la convection et des précipitations qui maintiennent l’activité venteuse de cette perturbation malgré son éloignement du jet.

A l’arrière, l’air froid va s’engouffrer avec force et le relief renforce l’effet du creusement en Méditerranée. Ce creusement s’opère entre les Baléares et la Sardaigne puis se décale vers les Baléares. Un fort épisode de Tramontane et de Mistral est donc à prévoir pour jeudi.

en fin de journée de vendredi, à l’arrière d’un front faiblement actif, la situation redevient anticyclonique sur l’essentiel de la France. Le relief Alpin fait barrage dans un premier temps à invasion froide de basse couche mais l’air froid d’altitude arrive à passer. Dans la Golfe de Gênes, si la pression baisse peu, le gradient de pression se resserre dans le sud-est pendant qu’un fort Mistral se lève dans la nuit de vendredi à samedi.

Le vent reste fort samedi puis faiblit nettement dimanche.

 

Prévision du vent

Ce soir, des rafales de 70 à 90 km/h restent possibles sur les côtes de l’Aquitaine, temporairement et localement les 100 km/h sont atteints lorsque survient une averse plus forte. Dans l’intérieur du bassin Aquitain et de Midi-Pyrénées, le vent est plus fort au sud qu’au nord de la région. Globalement, les 50 à 60 km/h sont fréquents, et quelques rafales de 70 à 80 km/h sont possibles de façon locale sous certaines averses, surtout au pied des Pyrénées. Sur les Pyrénées, le vent est très irrégulier et turbulent, et les 100 km/h sont fréquents. Dans la nuit, les rafales perdent en puissance et jeudi le vent est au pire modéré avec les dernières rafales à plus de 50 km/h en matinée.

La Tramontane se lève progressivement dans la nuit. Les rafales deviennent fortes en fin de nuit et commencent à franchir les 100 km/h sur les endroits exposés. Dans la journée de jeudi, des pointes de 80 à 90 km/h sont très fréquentes sur les Pyrénées-Orientales et l’Aude et les 100 km/h sont atteints voire dépassés sur le relief bien exposé ou certaines pointes comme le Cap Bear. Sur ces lieux, les plus fortes rafales peuvent atteindre les 120 à 130 km/h, éventuellement d’avantage. Le vent est violent sur les Pyrénées avec des rafales à plus de 100 km/h sur les hauteurs et parfois fort sur le sud du Massif-France avec là aussi des rafales à plus de 100 km/h sur les crêtes.

Les rafales perdent un cran dans la nuit de jeudi à vendredi, et surtout vendredi. Mais le vent de nord-ouest reste sensible sur ces départements avec des pointes de 60 à 80 km/h sur les côtes. Il reprend de la vigueur dans la nuit de vendredi à samedi et surtout samedi, avec à nouveau des rafales proches de 80 à 100 km/h aux endroits exposés. Cependant, il ne devrait pas souffler aussi fort que pendant la journée de jeudi. Dimanche marque la fin de l’épisode.


Le Mistral se lève en fin de nuit de mercredi à jeudi et journée de jeudi pour souffler avec des rafales de plus de 60 à 80 km/h en vallée du Rhône et les 100 km/h sont atteints localement en bord de mer, plus faiblement à l'est du Rhône. Le vent faiblit un peu dans la journée de vendredi mais le vent continue à être sensible et les rafales restent toujours proches des 70 à 90 km/h en bord de mer par moment. Le Mistral reprend de la force dans la nuit de vendredi à samedi et surtout samedi où les rafales dépassent parfois les 90 à 100 km/h en bord de mer les 70 à 80 km/h en basse vallée du Rhône. Dimanche le vent se calme partout.

Notons aussi que les valeurs citées dans ce bulletin ne sont données qu’à titre indicatif et n’engage pas la responsabilité du prévisionniste ni celle d’Infoclimat : nous vous recommandons de consulter diverses sources de prévision météorologique, notamment les bulletins de Météo-France.

Prévisions du phénomène

Prévision du vent

Ce soir, des rafales de 70 à 90 km/h restent possibles sur les côtes de l’Aquitaine, temporairement et localement les 100 km/h sont atteints lorsque survient une averse plus forte. Dans l’intérieur du bassin Aquitain et de Midi-Pyrénées, le vent est plus fort au sud qu’au nord de la région. Globalement, les 50 à 60 km/h sont fréquents, et quelques rafales de 70 à 80 km/h sont possibles de façon locale sous certaines averses, surtout au pied des Pyrénées. Sur les Pyrénées, le vent est très irrégulier et turbulent, et les 100 km/h sont fréquents. Dans la nuit, les rafales perdent en puissance et jeudi le vent est au pire modéré avec les dernières rafales à plus de 50 km/h en matinée.

La Tramontane se lève progressivement dans la nuit. Les rafales deviennent fortes en fin de nuit et commencent à franchir les 100 km/h sur les endroits exposés. Dans la journée de jeudi, des pointes de 80 à 90 km/h sont très fréquentes sur les Pyrénées-Orientales et l’Aude et les 100 km/h sont atteints voire dépassés sur le relief bien exposé ou certaines pointes comme le Cap Bear. Sur ces lieux, les plus fortes rafales peuvent atteindre les 120 à 130 km/h, éventuellement d’avantage. Le vent est violent sur les Pyrénées avec des rafales à plus de 100 km/h sur les hauteurs et parfois fort sur le sud du Massif-France avec là aussi des rafales à plus de 100 km/h sur les crêtes.

Les rafales perdent un cran dans la nuit de jeudi à vendredi, et surtout vendredi. Mais le vent de nord-ouest reste sensible sur ces départements avec des pointes de 60 à 80 km/h sur les côtes. Il reprend de la vigueur dans la nuit de vendredi à samedi et surtout samedi, avec à nouveau des rafales proches de 80 à 100 km/h aux endroits exposés. Cependant, il ne devrait pas souffler aussi fort que pendant la journée de jeudi. Dimanche marque la fin de l’épisode.


Le Mistral se lève en fin de nuit de mercredi à jeudi et journée de jeudi pour souffler avec des rafales de plus de 60 à 80 km/h en vallée du Rhône et les 100 km/h sont atteints localement en bord de mer, plus faiblement à l'est du Rhône. Le vent faiblit un peu dans la journée de vendredi mais le vent continue à être sensible et les rafales restent toujours proches des 70 à 90 km/h en bord de mer par moment. Le Mistral reprend de la force dans la nuit de vendredi à samedi et surtout samedi où les rafales dépassent parfois les 90 à 100 km/h en bord de mer les 70 à 80 km/h en basse vallée du Rhône. Dimanche le vent se calme partout.

Notons aussi que les valeurs citées dans ce bulletin ne sont données qu’à titre indicatif et n’engage pas la responsabilité du prévisionniste ni celle d’Infoclimat : nous vous recommandons de consulter diverses sources de prévision météorologique, notamment les bulletins de Météo-France.

Suivi météo à 16:09

Le vent se renforce nettement sur les côtes de l’Atlantique.

On relève des pointes à plus de 80 à 100 km/h sur les côtes de l’Aquitaine. Et notamment, on peut retenir à 15 h :

  • 104 km/h à Biscarosse (40)
  • 97 km/h à Biarritz (64)
  • 79 km/h au Cap Ferret (33)
  • 54 km/h à Bordeaux (33)
  • 83 km/h à Toulouse (31)
  • 86 km/h à Perpignan (66)

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 18:59


Situation actuelle et évolution générale


La perturbation de ce lundi fut active dans les régions de l’ouest et du nord. Elle fut liée à un système dépressionnaire très creux, centré juste au sud de l’Islande. Mercredi, le forçage d’altitude opéré par un gros vortex polaire sur l’est du Canada induit la formation d’une dorsale anticyclonique sur l’Atlantique, ce qui permet à une goutte froide de se décrocher depuis la dépression islandaise vers le proche Atlantique français.

Cette incursion d’air froid engendre un nouveau dynamisme et une baroclinie assez faible mais suffisante à faire persister un minimum dépressionnaire autour de la goutte froide. Ce système va toucher les régions de l’ouest puis du sud dans la journée de mercredi.

Il faut s’attendre à un corps frontal plutôt costaud et des vents forts dus à un gradient isobarique important sur les côtes du sud-ouest puis méditerranéennes, puisque la dépression d’isolera jeudi en Méditerranée.

En raison des sols déjà saturés, ces nouvelles précipitations n’arrangeront pas la situation hydrologique dans le centre-ouest, bien au contraire. Avec le refroidissement des basses couches et d’abondantes précipitations sur la chaîne pyrénéenne, il faut s’attendre à un risque élevé d’avalanches dès jeudi matin. Durant cette même matinée, un épisode de forte Tramontane est à prévoir.

Vendredi, un nouveau front devrait toucher le pays mais son passage devrait être rapide. Il faudra tout de même surveiller l’éventuelle incursion d’air froid en altitude dans l’est du pays samedi matin : elle pourrait provoquer le creusement de la dépression de Gênes et donc un très net renforcement du Mistral et de la Tramontane.


Prévision du vent

Mercredi matin, le vent se renforce sensiblement sur le littoral atlantique. Des côtes charentaises aux côtes sud-bretonnes, les rafales de sud tournant à l’est atteignent 60 à 70 km/h, en général, ponctuellement 80 km/h sur le littoral de la Charente-Maritime ou de la Vendée. Sur le littoral aquitain, le vent de sud se renforce graduellement en atteignant 50 à 60 km/h avant la fin de la matinée.

A partir de mercredi à la mi-journée, le vent bascule à l’ouest de la Charente-Maritime à l’ensemble du littoral aquitain : les rafales se renforcent très nettement et atteignent ou dépassent 70 à 80 km/h sur les côtes, ponctuellement 90 km/h. Dans l’intérieur en revanche, les rafales ne dépassent pas 50 à 60 km/h en général, même si des rafales plus fortes peuvent se produire sous les grains de traîne.

Mercredi soir, le vent tourne au secteur nord-ouest puis nord sur le littoral atlantique, mais il faiblit en général, ne dépassant plus 70 km/h en rafales, sauf sur les côtes des Landes ou des Pyrénées-Atlantiques où des rafales de l’ordre de 70 à 90 km/h peuvent survenir. Dans le même temps, la Tramontane se lève temporairement et des rafales comprises entre 60 et 80 km/h balaient les terres du midi-toulousain aux plaines de l’Aude en début de nuit, jusqu’à 90 km/h sur le littoral. En cours de nuit de mercredi à jeudi, la Tramontane faiblit puis reprend probablement en fin de nuit.

Cette situation où un petit minimum se déplace près des côtes atlantiques est sujette à de nombreuses incertitudes. Un léger décalage ou un creusement/comblement dans l’espace du centre de la dépression peut induire de grosses modifications dans la localisation et l’intensité des vents forts.

Notons aussi que les valeurs citées dans ce bulletin ne sont données qu’à titre indicatif et n’engage pas la responsabilité du prévisionniste ni celle d’Infoclimat : nous vous recommandons de consulter diverses sources de prévision météorologique, notamment les bulletins de Météo-France.


Prévisions du phénomène

Prévision du vent

Mercredi matin, le vent se renforce sensiblement sur le littoral atlantique. Des côtes charentaises aux côtes sud-bretonnes, les rafales de sud tournant à l’est atteignent 60 à 70 km/h, en général, ponctuellement 80 km/h sur le littoral de la Charente-Maritime ou de la Vendée. Sur le littoral aquitain, le vent de sud se renforce graduellement en atteignant 50 à 60 km/h avant la fin de la matinée.

A partir de mercredi à la mi-journée, le vent bascule à l’ouest de la Charente-Maritime à l’ensemble du littoral aquitain : les rafales se renforcent très nettement et atteignent ou dépassent 70 à 80 km/h sur les côtes, ponctuellement 90 km/h. Dans l’intérieur en revanche, les rafales ne dépassent pas 50 à 60 km/h en général, même si des rafales plus fortes peuvent se produire sous les grains de traîne.

Mercredi soir, le vent tourne au secteur nord-ouest puis nord sur le littoral atlantique, mais il faiblit en général, ne dépassant plus 70 km/h en rafales, sauf sur les côtes des Landes ou des Pyrénées-Atlantiques où des rafales de l’ordre de 70 à 90 km/h peuvent survenir. Dans le même temps, la Tramontane se lève temporairement et des rafales comprises entre 60 et 80 km/h balaient les terres du midi-toulousain aux plaines de l’Aude en début de nuit, jusqu’à 90 km/h sur le littoral. En cours de nuit de mercredi à jeudi, la Tramontane faiblit puis reprend probablement en fin de nuit.

Cette situation où un petit minimum se déplace près des côtes atlantiques est sujette à de nombreuses incertitudes. Un léger décalage ou un creusement/comblement dans l’espace du centre de la dépression peut induire de grosses modifications dans la localisation et l’intensité des vents forts.

Notons aussi que les valeurs citées dans ce bulletin ne sont données qu’à titre indicatif et n’engage pas la responsabilité du prévisionniste ni celle d’Infoclimat : nous vous recommandons de consulter diverses sources de prévision météorologique, notamment les bulletins de Météo-France.


Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 09:03

Comme prévu, le vent a soufflé fort la nuit dernière. Les rafales de Sud à Sud-Ouest ont atteint:

  • 119 km/h à Ouessant et à la Pointe-du-Raz (29), entre 0h et 2h
  • 112 km/h au cap de la Hève (76), à 6h
  • 101 km/h à Belle-Ile (56), à 3h
Plus généralement, le vent a soufflé entre 70 et 100 km/h sur le littoral de la Bretagne et de la Manche. Dans l'intérieur des terres, il n'a pas dépassé 60 km/h, sauf dans l'intérieur de la Bretagne où il a localement atteint 80 km/h.

A 8h: on relevait encore une rafale à 101 km/h au Cap de la Hève (76), alors qu'ailleurs sur les côtes de Manche ou de Bretagne, les rafales atteignaient 50 à 80 km/h.  Dans les terres du nord et du nord-ouest, le vent n'excèdait pas 40 à 60 km/h.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:30

Dans son bulletin national, pour Météo-France parle de l’arrivée dans la nuit de rafales de 100 à 120 km/h sur les côtes de la Manche, 90 à 100 km/h de la Bretagne au Pas de Calais et 70 à 80 km/h plus dans l’intérieur des terres. Demain, les rafales sont prévues rester à 80/90 km/h sur les côtes et 50/60 km/h dans les terres.

Suivi météo à 22:24

Le vent se renforce nettement à la pointe de la Bretagne puisqu’à 21h on enregistre des rafales à 117 km/h à Ouessant (29) pour 83 km/h de vent moyen ou encore des rafales de 101 km/h à Brignogan (29). A la Pointe du Raz, on enregistre 108 km/h en rafales pour 91 km/h de vent moyen. A Belle-Île (56) on enregistre des rafales de 83 km/h. Ailleurs, sur les côtes Bretonnes et de la Manche les rafales restent modérées avec le plus souvent entre 50 et 80 km/h et 40 à 60 km/h dans l’intérieur des département côtiers.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:51

Situation et evolution

Le vent souffle déjà assez fort en Manche aujourd’hui. Ce soir et durant la nuit de lundi à mardi, le vent va considérablement se renforcer et souffler en tempête sur les côtes Bretonnes et de la Manche. Dans les terres, le vent est aussi très fort. Si le vent est toujours violent mardi matin, la tendance est à l’affaiblissement progressif avant le retour d’un temps à nouveau très agité mercredi.


On a trouvé dans la nuit dimanche à lundi tous les éléments nécessaires à une cyclogenèse sur l’Atlantique. Cette dernière est assez puissante avec un jet bien rectiligne sur l’Atlantique et modéré à fort. Les advections thermiques et l’anomalie de tropopause sont bien développées : les forçages sont au rendez-vous. Elle se décale vers les Ils Britanniques dans l’après-midi en continuant à évoluer.

A l’avant, l’activité frontale s’organise et devient particulièrement active. A l’avant du front froid, un jet de basse couche franchement dynamique se met en place dans la zone d’air chaud et humide. Au sol, le vent se renforce nettement au passage de cette zone. Elle arrive dans la soirée sur la Bretagne et se décale dans la nuit à toutes les côtes de la Manche et jusqu’en Charente sur les côtes Atlantique.

Le vent faiblit progressivement dans la journée de mardi avec une dynamique frontale un peu moins active et surtout un rapport divergence en altitude/convergence en basse couche qui diminue permettant au gradient de pression de se desserrer dans la zone frontale et à l’avant.


Mercredi, une nouvelle perturbation est attendue. Elle semble assez active. Le jet s’ondule progressivement et se retrouve orienté de façon très méridienne (presque nord/sud) en fin de journée qui finit sa course sur l’Espagne ou Portugal. Une très forte anomalie d’altitude est prévu circuler sur la Bretagne ou à son large immédiat. Elle est associée à de l’air très froid en altitude. Une cyclogenèse assez dynamique est envisagée de l’Irlande vers la Bretagne. Des changements peuvent encore survenir et les conséquences en vent sont radicalement différentes si son centre passe sur la Bretagne ou à son large immédiat ou en en fonction de son intensité. Son évolution reste à confirmer ultérieurement.


Prévision du vent


Le vent souffle assez fort aujourd’hui sur les côtes de la Manche avec souvent des rafales entre 60 et 90 km/h.

En soirée, le vent s’oriente au sud-ouest et se renforce nettement en Bretagne. Au fil de la soirée et de la première partie de nuit, les rafales montent en intensité. Les 100 km/h sont atteints puis dépassés sur les caps exposés. Au maximum de l’épisode, au milieu de la nuit sur l’ouest du Finistère, en seconde partie de nuit voire fin de nuit plus l’est, les 100 km/h ne sont pas rares sur tout le littoral Breton où des pointes à 110 km/h sont envisagées. Sur les caps exposés, les 110 à 130 km/h sont possibles. Dans les terres, des rafales de 80 à 100 km/h sont prévues, localement plus sur le relief exposé de l’intérieur de la Bretagne. En fin de nuit, le vent baisse nettement en intensité par l’ouest, aux premières heures de la matinée plus à l’est. Des rafales de 50 à 70 km/h restent possibles en mer, sur terre, les rafales de plus de 50 km/h se font franchement plus rares.

Sur le reste des côtes de la Manche, le vent se renforce dans la nuit et atteint sa force maximale en fin de nuit ou début de matinée voire en cours de matinée pour le Pas de Calais. Des rafales de 110 à 120 km/h sont possibles sur les pointes exposées, très  temporairement 130 km/h. Ailleurs, le vent se limite le plus souvent à des rafales de 90 à 100 km/h, localement 110 km/h. Dans les terres de ces départements côtiers, des rafales de 70 à 90 km/h sont probables ; temporairement un peu plus sur certaines zones dégagées. Sur les côtes de Pays de la Loire ou de la Vendée, les rafales sont un peu moins fortes mais atteignent quant même les 80 à 100 km/h en fin de nuit ou début de matinée. Dans les terres, on peut tabler sur des rafales de 70 à 90 km/h. Sur les Charentes, des pointes de 70 à 90 km/h sont possibles sur les côtes en matinée, et 60 à 70 km/h dans les terres, 80 km/h au nord de la région. Sur toutes ces régions, le vent diminue nettement en matinée par l’ouest et vers la mi-journée ou l’après-midi plus à l’est et notamment vers le Pas de Calais. Les rafales redeviennent raisonnables et dépassent plus rarement les 60 à 80 km/h sur les côtes, localement encore 90 km/h dans le détroit du Pas de Calais, et les 50 à 60 km/h dans les terres.

Dans l’intérieur des pays de la Loire et le Bassin Parisien, des pointes de 60 à 70 voire 80 km/h sont fréquentes, et même 70 à 90 km/h pour certaines zones dégagées ou exposées du quart nord-ouest. Sur le nord-est et au sud de la Loire, les rafales se limitent le plus souvent à des valeurs comprises entre 50 et 60 km/h, et jusque 60 à 80 km/h en Touraine ou de la Picardie aux frontières Belges. L’après-midi les rafales deviennent moins fortes, et dépassent plus rarement les 50 à 60 km/h, peut-être un peu plus tardivement dans le nord-est.


Mercredi, le vent de sud-ouest se renforce en matinée sur la façade Atlantique. Il tourne au secteur ouest dans l’après-midi, parfois violement, notamment au sud de l’Aquitaine. Plus au nord, le vent s’orient au nord-ouest. La situation est très évolutive et il est difficile d’en dire plus actuellement. Des précisions seront apportées quand la situation se stabilisera un peu plus sur les modèles.

Prévisions du phénomène

Prévision du vent


Le vent souffle assez fort aujourd’hui sur les côtes de la Manche avec souvent des rafales entre 60 et 90 km/h.

En soirée, le vent s’oriente au sud-ouest et se renforce nettement en Bretagne. Au fil de la soirée et de la première partie de nuit, les rafales montent en intensité. Les 100 km/h sont atteints puis dépassés sur les caps exposés. Au maximum de l’épisode, au milieu de la nuit sur l’ouest du Finistère, en seconde partie de nuit voire fin de nuit plus l’est, les 100 km/h ne sont pas rares sur tout le littoral Breton où des pointes à 110 km/h sont envisagées. Sur les caps exposés, les 110 à 130 km/h sont possibles. Dans les terres, des rafales de 80 à 100 km/h sont prévues, localement plus sur le relief exposé de l’intérieur de la Bretagne. En fin de nuit, le vent baisse nettement en intensité par l’ouest, aux premières heures de la matinée plus à l’est. Des rafales de 50 à 70 km/h restent possibles en mer, sur terre, les rafales de plus de 50 km/h se font franchement plus rares.

Sur le reste des côtes de la Manche, le vent se renforce dans la nuit et atteint sa force maximale en fin de nuit ou début de matinée voire en cours de matinée pour le Pas de Calais. Des rafales de 110 à 120 km/h sont possibles sur les pointes exposées, très  temporairement 130 km/h. Ailleurs, le vent se limite le plus souvent à des rafales de 90 à 100 km/h, localement 110 km/h. Dans les terres de ces départements côtiers, des rafales de 70 à 90 km/h sont probables ; temporairement un peu plus sur certaines zones dégagées. Sur les côtes de Pays de la Loire ou de la Vendée, les rafales sont un peu moins fortes mais atteignent quant même les 80 à 100 km/h en fin de nuit ou début de matinée. Dans les terres, on peut tabler sur des rafales de 70 à 90 km/h. Sur les Charentes, des pointes de 70 à 90 km/h sont possibles sur les côtes en matinée, et 60 à 70 km/h dans les terres, 80 km/h au nord de la région. Sur toutes ces régions, le vent diminue nettement en matinée par l’ouest et vers la mi-journée ou l’après-midi plus à l’est et notamment vers le Pas de Calais. Les rafales redeviennent raisonnables et dépassent plus rarement les 60 à 80 km/h sur les côtes, localement encore 90 km/h dans le détroit du Pas de Calais, et les 50 à 60 km/h dans les terres.

Dans l’intérieur des pays de la Loire et le Bassin Parisien, des pointes de 60 à 70 voire 80 km/h sont fréquentes, et même 70 à 90 km/h pour certaines zones dégagées ou exposées du quart nord-ouest. Sur le nord-est et au sud de la Loire, les rafales se limitent le plus souvent à des valeurs comprises entre 50 et 60 km/h, et jusque 60 à 80 km/h en Touraine ou de la Picardie aux frontières Belges. L’après-midi les rafales deviennent moins fortes, et dépassent plus rarement les 50 à 60 km/h, peut-être un peu plus tardivement dans le nord-est.


Mercredi, le vent de sud-ouest se renforce en matinée sur la façade Atlantique. Il tourne au secteur ouest dans l’après-midi, parfois violement, notamment au sud de l’Aquitaine. Plus au nord, le vent s’orient au nord-ouest. La situation est très évolutive et il est difficile d’en dire plus actuellement. Des précisions seront apportées quand la situation se stabilisera un peu plus sur les modèles.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 21:53

Le coup de Galerne semble avoir été un peu moins violent que prévu en bord de mer alors qu’en revanche de fortes rafales sont enregistrées dans les terres. Quelques coups de tonnerres ont été entendus en aquitaine par endroit.

A 20 h on relevait :
72 km/h à Biscarosse (40) et Bordeaux (33), 69 km/h à Mont de Marsan (40) ou encore 65 km/h à Saint-jean-de-Luz (64)

A 22h, on a même relevé :
87 km/h à la Station de Tarbes/Ossun/Lourdes (64) ou encore 80 km/h à la station de Pau-Uzein (64).


Sur le nord, on observe aussi quelques rafales. Par exemple, à 20 h on relevait : 87 km/h à la Pointe du Raz (29) ou 83 km/h à la Pointe de la Hève (76).

Suivi météo à 18:39

Le "coup de Galerne" semble se préciser en cette fin de journée, puisqu'une activité pluvio orageuse se manifeste au large de la côte basquo-landaise  tandis que le front de la perturbation s'approche des côtes atlantiques. La bascule de vent s'est produite un peu plus tôt dans l'après midi à Bilbao par exemple, où le thermomètre a perdu 10°C en l'espace d'une demi-heure et où un vent moyen de + de 60km s'est établi.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 13:48

Dimanche à 13h30 :

Le vent de sud souffle actuellement assez modérément sur le pays, faisant monter les températures au delà de la barre des 20° un peu partout dans le Sud-Ouest, on relève même localement plus de 25°. Les contrastes sont assez importants avec les températures observées au large, avec 12.9° au centre du Golfe de Gascogne. En fin de soirée, le vent devrait basculer subitement à l'ouest sur les rivages d'Aquitaine, produisant un épisode typique de la région surnommé "Galerne". Au moment du basculement des vents qui devrait se produire aux environs de 19h (approximation), des rafales de l'ordre de 80 à 90 km/h (ponctuellement 100 km/h) pourront être relevées sur tout le littoral aquitain, le vent ne devant pas excéder les 80 km/h dans les terres.

Même si cet épisode n'est pas exceptionnel pour la région, le renforcement brutal des vents lors du basculement pourrait provoquer localement quelques dommages à la végétation et aux habitations. En outre, le phénomène pourra s'accompagner de fortes averses éventuellement ponctuées de coup de tonnerre et de grêle.

Par ailleurs, le vent de Sud qui souffle actuellement à 70/90 km/h sur le littoral breton devrait perdurer toute la journée avant de virer au Sud-Ouest puis à l'Ouest dans le courant de la nuit, les vents les plus forts se décalant vers la Normandie en seconde partie de nuit.

Prévisions du phénomène

Dimanche à 13h30 :

Le vent de sud souffle actuellement assez modérément sur le pays, faisant monter les températures au delà de la barre des 20° un peu partout dans le Sud-Ouest, on relève même localement plus de 25°. Les contrastes sont assez importants avec les températures observées au large, avec 12.9° au centre du Golfe de Gascogne. En fin de soirée, le vent devrait basculer subitement à l'ouest sur les rivages d'Aquitaine, produisant un épisode typique de la région surnommé "Galerne". Au moment du basculement des vents qui devrait se produire aux environs de 19h (approximation), des rafales de l'ordre de 80 à 90 km/h (ponctuellement 100 km/h) pourront être relevées sur tout le littoral aquitain, le vent ne devant pas excéder les 80 km/h dans les terres.

Même si cet épisode n'est pas exceptionnel pour la région, le renforcement brutal des vents lors du basculement pourrait provoquer localement quelques dommages à la végétation et aux habitations. En outre, le phénomène pourra s'accompagner de fortes averses éventuellement ponctuées de coup de tonnerre et de grêle.

Par ailleurs, le vent de Sud qui souffle actuellement à 70/90 km/h sur le littoral breton devrait perdurer toute la journée avant de virer au Sud-Ouest puis à l'Ouest dans le courant de la nuit, les vents les plus forts se décalant vers la Normandie en seconde partie de nuit.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 17:10

En ce milieu d'après-midi, de violentes rafales de vent soufflent encore sur le nord de la Corse, où l'on relève 115km/h à l'Île Rousse (2B), 120km/h à Sisco/Cap Sagro (2B) et 130km/h à Ersa/Cap Corse (2B). Sur le Côte d'Azur, le vent d'ouest atteint 70 à 80km/h.

 

Le nord-est du pays est également touché par de fortes rafales de vent avec 61km/h à Belfort/Fontaine (90), Epinal (88) et 76km/h à Strasbourg/Entzheim (67).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 10:07

Comme prévu, le vent a souffé assez fort cette nuit sur le nord de la France. Sur les côtes, on a souvent relevé des rafales entre 80 et 100 km/h, parfois un peu plus, tandis que dans les terres on relevait le plus souvent entre 50 et 80 km/h, localement un peu plus.

On a même par exemple relevé à 4h 119 km/h à Boulogne (69).

Encore ce matin à 9h on relève :
  • 87 km/h à Cambrai (62) et Lille (59)
  • 94 km/h à Dunkerque (59)
  • 69 km/h au Bourget (93), à Rouen (76), à Troyes (10), à Nancy (54), à Langres (52) ou encore à Clermont-Ferrand (63)

Dans le sud, le vent continue à souffler fort.

A 9h, on relève ainsi :
  • 111 km/h au Cap Corse (2B) et au Mont Aigoual (30)
  • 72 km/h au Cap Cépet (83)

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:02

Le vent se renforce progressivement sur le nord de la France. A 21h, on relève fréquemment des rafales entre 60 et 90 km/h sur les côtes du nord-ouest et entre 50 et 70 km/h dans les terres :

Par exemple, à 21 h on relève en rafales :

  • 100 km/h par une bouée en Manche
  • 94 km/h à la pointe du Raz (29)
  • 87 km/h à Cherbourg (50)
  • 84 km/h à la Pointe de Chemoulin (44)
  • 72 km/h Châteauroux (36)
  • 69 km/h à Niort (79)

Près de la Méditerranée, le vent souffle moins fort sur le continent mais les pointes exposées de Corse restent soumises à de très fortes rafales.

A 21 h, on relève :

  • 111 km/h au Mont Aigoual (30) à 1587 m
  • plus que 61 km/h à l’Ile du Levant (83)
  • mais encore 130 km/h au Cap Corse (2B) où les rafales ne sont très probablement pas tombées sous barre des 100 km/h depuis Mercredi 8h !

Suivi météo à 18:16

A 16h, on relevait encore de violentes rafales de vent en Corse: 100km/h à l'île Rousse (2B) et 133km/h à Ersa/Cap-Corse (2B). Sur le reste de l'île, le vent atteignait encore 75 à 90km/h.

Notons un faiblissement sur la côte varoise avec un vent d'ouest entre 76 et 91km/h également à 16 heures locales.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 10:42

A 10h locales, le sémaphore du Cap Sagro au nord de Bastia a enregistré une rafale maximale de 148 km/h, pour un vent moyen de 120 km/h ! Au Cap Corse, les rafales maximales sont toujours voisines des 170 km/h, et dépassent encore les 120 km/h à l'Île Rousse. A noter également les 148 km/h au Mont Aigoual, et un renforcement du vent d'ouest sur le littoral varois, avec 96 km/h à l'Île du Levant, 104 km/h au Cap Cépet.

Suivi météo à 09:55

Si le vent d'ouest s'est atténué sur la majeure partie de la France cette nuit, ce n'est pas encore le cas dans l'extrême sud-est, et surtout sur la Haute-Corse. Ainsi, on relève à 9h locales une rafale maximale de 180 km/h au Cap Corse (161 km/h à 8h), pour un vent moyen de 107km/h. A 9h également, 126 km/h en rafales à l'Île Rousse, 141 km/h au Mont Aigoual, et autour des 80 km/h sur l'ensemble du littoral azzuréen.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:20

Le vent continue à souffler. On atteint par exemple 91 km/h à l’Ile de Ré à 22h ou 80 km/h au Cap Ferret (33). Dans l’intérieur, on continue à enregistrer des rafales entre 50 et 70 km/h et même 72 km/h à Niort (79) ou Limoges (87).

Dans le Massif-Central, on enregistre à 22h 133 km/h au Mont Aigoual (30) ou 80 km/h au Puy (43).

Près la Méditerranée, les rafales atteignent à 22 h 144 km/h au Cap Course (2B) ou encore 80 km/h au Cap Ferrat (06).

Suivi météo à 22:35

Descriptif de la situation

La journée de jeudi a été marquée par une situation particulièrement agitée. Les précipitations, neigeuses en montagne, se sont avérées particulièrement soutenues sur de nombreuses régions, et en particulier du Limousin au nord-est et aux Alpes (voire le bulletin spécial correspondant). Le vent, fort le matin s’est un peu essoufflé dans l’après-midi sauf de la Gironde au Massif-Central.

Le premier passage venteux a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi. Sa puissance est restée modérée. Le front a glissé progressivement vers le sud dans la journée. Le renforcement de vent attendu au milieu de l’arc Atlantique s’est finalement s’avéré un peu plus faible et plus tardif que prévu.

Dans le sud-est, le vent a continué à souffler très fort, notamment en Corse.

La journée de vendredi est une journée de transition. Pendant la nuit et la matinée de vendredi le vent faiblit sur le continent avec l’évacuation du système perturbé.

Cependant, une nouvelle ondulation se développe sur le proche Atlantique. La France est touchée vendredi par son front chaud avec des limites chaudes localement assez actives. La perturbation se développe un peu plus, notamment soirée de vendredi avec des forçages d’altitudes qui seraient plus puissants. La France est juste sous la sortie de jet et la cyclogenèse s’accélère ou se maintient alors qu’elle rentre en Manche.

Un nouveau coup de vent est donc à prévoir, a priori assez modeste, dans la nuit de vendredi à samedi et la journée de samedi.

Ce système doit s’évacuer dans la journée de samedi. Mais il est envisagé l’arrivée d’une perturbation, certes mature, mais bien développée dimanche soir. Le début de la semaine prochaine risque donc encore de présenter une situation assez agitée. Cependant, il est encore trop tôt pour en dire plus.


Dans le sud-est, le paroxysme du coup de vent est attendu cette nuit (nuit de jeudi à vendredi) et en début de matinée de vendredi. Les éléments dynamiques qui maintenaient la dépression sont en perte de vitesse dans la journée d vendredi, mais de façon temporaire. Il semblerait que les conditions redeviennent plus favorables dans la nuit de vendredi à samedi et samedi. En revanche, les éléments doivent nettement se calmer dimanche.

On note le caractère durable de cet évènement.

 

Prévision du vent :


En Méditerranée

Le vent souffle toujours très fort, notamment en Corse. Des rafales de 90 à 120 km/h voire 120 à 150 km/h secouent certains caps exposés tels que le Cap Corse. Ce vent doit se maintenir avec temporairement des rafales de plus de 140 voire 150 km/h au Cap Corse. Dans l'intérieur et sur les côtes non exposées, le vent est plus irrégulier et parfois plus calme. De fortes rafales touchent le relief avec plus de 100 km/h localement. Certaines vallées sont aussi soumises à de violentes rafales de 60 à 100 km/h en fonction des lieux.

Cet épisode se poursuit jusqu’en matinée de vendredi. Au cours de l’après-midi, une accalmie temporaire est envisageable avec une diminution des rafales. Les caps restent toujours exposés à des rafales proches ou supérieures à 100 km/h, mais ailleurs, le vent marque une pose et seuls les endroits exposés devraient continuer à subir les assaut de fortes rafales (70 à 90 km/h). Cette accalmie semble passagère et dans la nuit de vendredi à samedi et samedi, le vent regagne en puissance, principalement sur les lieux exposés. On risque à nouveau de dépasser les 100 à 110 km/h plus fréquemment sur les pointes exposées et 60 à 90 km/h au débouché de certaines vallées. Dimanche le vent se calme plus franchement partout.

De la Camargue à la frontière Italienne, le vent de secteur ouest souffle souvent assez fort avec des rafales de 50 à 70 km/h en général. Temporairement, les 80 à 100 km/h voire 110 km/h sont possibles sur le littoral exposé du Var ou des Alpes Maritime. Cette situation est nettement moins fréquente sur les côtes des Alpes-Maritimes et notamment la côte d’Azur. La tendance est à l’accalmie l’après-midi, très nette en soirée de vendredi.

A l’ouest du Golfe du Lion, la Tramontane se renforce cette nuit (nuit de jeudi à vendredi) et souffle le matin en rafale de 50 à 70 km/h, localement les 80 km/h sont atteints. L’après-midi, les rafales diminuent d’intensité.


Sur le reste de la France

Le vent continue à souffler fort cette nuit. Sur les côtes sud de la Charentes et les côtes de l’Aquitaine, on continue de relever des rafales de 60 à 80 km/h, localement, 90 à 100 km/h. Dans l’intérieur, du sud-ouest aux Alpes du nord et au Massif-Central, les rafales sont plus souvent comprises de 50 à 70 km/h, temporairement, de 70 à 80 km/h. Les 100 km/h sont dépassés sur les hauteurs du Massif-Central. La tendance est à l’accalmie, surtout en seconde partie de nuit et début de matinée de vendredi.

Vendredi, avec l’arrivée de la nouvelle perturbation, le vent se renforce. En fin d’après-midi, des rafales de 60 à 70 km/h sont probables sur le rivage de l’Atlantique au nord de l’estuaire de la Gironde et l’ouest de la manche. Dans les terres des Pays de la Loire et de la Bretagne, les 50 à 60 km/h commencent à être atteint.

Dans la nuit de vendredi à samedi, ce coup de vent se renforce et s’étend dans les terres. Des rafales de 70 à 90 km/h sont probables sur les côtes, éventuellement 100 km/h sur certaines pointes exposées. Dans les terres, on peut s’attendre à des rafales de 50 à 70 km/h voire localement 80 km/h. Les régions les plus touchées sont le quart nord-ouest, au nord de la Gironde, dans la soirée et la première partie de la nuit, puis jusqu’au Pas de Calais et le relief du nord-est en seconde partie de nuit. Globalement, le vent risque d'être plus fort sur l'est de la Manche et le nord-est (fourchette haute des valeurs) que sur le quart nord-ouest (fourchette basse des valeurs). Sur le relief du nord-est, le vent souffle fort avec fréquemment des pointes de 70 à 90 km/h, voire davantage sur les crêtes. Les crêtes exposées risquent de voire l’anémomètre franchir les 100 km/h.

Le Massif-Central, surtout sa partie nord, est aussi soumis à de bonnes rafales dans la nuit de vendredi à samedi. On enregistre fréquemment de 50 à 70 km/h en plaine. Dés les premières hauteurs les rafales sont temporairement plus puissantes et les 100 km/h sont parfois dépassés sur les crêtes.

Le vent doit se calmer rapidement dans la matinée de samedi sur le quart nord-ouest, sauf en Manche où les rafales continuent à atteindre 60 à 70 km/h, un peu plus sous une averse. Mais bien entendu, cela n’a rien de particulier pur ces régions. Sur le nord-est et l'est de la Manche, on a une baisse progressivement en intensité en matinée, mais il faut probablement attendre l’après-midi pour que les rafales ne dépassent plus le 50 à 60 km/h. Sur le relief du nord-est, il faudra même peut-être attendre la soirée.

Prévisions du phénomène

Prévision du vent :


En Méditerranée

Le vent souffle toujours très fort, notamment en Corse. Des rafales de 90 à 120 km/h voire 120 à 150 km/h secouent certains caps exposés tels que le Cap Corse. Ce vent doit se maintenir avec temporairement des rafales de plus de 140 voire 150 km/h au Cap Corse. Dans l'intérieur et sur les côtes non exposées, le vent est plus irrégulier et parfois plus calme. De fortes rafales touchent le relief avec plus de 100 km/h localement. Certaines vallées sont aussi soumises à de violentes rafales de 60 à 100 km/h en fonction des lieux.

Cet épisode se poursuit jusqu’en matinée de vendredi. Au cours de l’après-midi, une accalmie temporaire est envisageable avec une diminution des rafales. Les caps restent toujours exposés à des rafales proches ou supérieures à 100 km/h, mais ailleurs, le vent marque une pose et seuls les endroits exposés devraient continuer à subir les assaut de fortes rafales (70 à 90 km/h). Cette accalmie semble passagère et dans la nuit de vendredi à samedi et samedi, le vent regagne en puissance, principalement sur les lieux exposés. On risque à nouveau de dépasser les 100 à 110 km/h plus fréquemment sur les pointes exposées et 60 à 90 km/h au débouché de certaines vallées. Dimanche le vent se calme plus franchement partout.

De la Camargue à la frontière Italienne, le vent de secteur ouest souffle souvent assez fort avec des rafales de 50 à 70 km/h en général. Temporairement, les 80 à 100 km/h voire 110 km/h sont possibles sur le littoral exposé du Var ou des Alpes Maritime. Cette situation est nettement moins fréquente sur les côtes des Alpes-Maritimes et notamment la côte d’Azur. La tendance est à l’accalmie l’après-midi, très nette en soirée de vendredi.

A l’ouest du Golfe du Lion, la Tramontane se renforce cette nuit (nuit de jeudi à vendredi) et souffle le matin en rafale de 50 à 70 km/h, localement les 80 km/h sont atteints. L’après-midi, les rafales diminuent d’intensité.


Sur le reste de la France

Le vent continue à souffler fort cette nuit. Sur les côtes sud de la Charentes et les côtes de l’Aquitaine, on continue de relever des rafales de 60 à 80 km/h, localement, 90 à 100 km/h. Dans l’intérieur, du sud-ouest aux Alpes du nord et au Massif-Central, les rafales sont plus souvent comprises de 50 à 70 km/h, temporairement, de 70 à 80 km/h. Les 100 km/h sont dépassés sur les hauteurs du Massif-Central. La tendance est à l’accalmie, surtout en seconde partie de nuit et début de matinée de vendredi.

Vendredi, avec l’arrivée de la nouvelle perturbation, le vent se renforce. En fin d’après-midi, des rafales de 60 à 70 km/h sont probables sur le rivage de l’Atlantique au nord de l’estuaire de la Gironde et l’ouest de la manche. Dans les terres des Pays de la Loire et de la Bretagne, les 50 à 60 km/h commencent à être atteint.

Dans la nuit de vendredi à samedi, ce coup de vent se renforce et s’étend dans les terres. Des rafales de 70 à 90 km/h sont probables sur les côtes, éventuellement 100 km/h sur certaines pointes exposées. Dans les terres, on peut s’attendre à des rafales de 50 à 70 km/h voire localement 80 km/h. Les régions les plus touchées sont le quart nord-ouest, au nord de la Gironde, dans la soirée et la première partie de la nuit, puis jusqu’au Pas de Calais et le relief du nord-est en seconde partie de nuit. Globalement, le vent risque d'être plus fort sur l'est de la Manche et le nord-est (fourchette haute des valeurs) que sur le quart nord-ouest (fourchette basse des valeurs). Sur le relief du nord-est, le vent souffle fort avec fréquemment des pointes de 70 à 90 km/h, voire davantage sur les crêtes. Les crêtes exposées risquent de voire l’anémomètre franchir les 100 km/h.

Le Massif-Central, surtout sa partie nord, est aussi soumis à de bonnes rafales dans la nuit de vendredi à samedi. On enregistre fréquemment de 50 à 70 km/h en plaine. Dés les premières hauteurs les rafales sont temporairement plus puissantes et les 100 km/h sont parfois dépassés sur les crêtes.

 

Le vent doit se calmer rapidement dans la matinée de samedi sur le quart nord-ouest, sauf en Manche où les rafales continuent à atteindre 60 à 70 km/h, un peu plus sous une averse. Mais bien entendu, cela n’a rien de particulier pur ces régions. Sur le nord-est et l'est de la Manche, on a une baisse progressivement en intensité en matinée, mais il faut probablement attendre l’après-midi pour que les rafales ne dépassent plus le 50 à 60 km/h. Sur le relief du nord-est, il faudra même peut-être attendre la soirée.

Suivi météo à 19:33

Le renforcement sur les côtes de l’Atlantique est assez limité ce soir.

Le vent qui s’était calmé cette après-midi s’est remis à souffler sur les Charentes. On relève ainsi à 18h : 69 km/h à l’Ile de Ré (17) ou encore 80 km/h à Cognac (16). A Clermont-Ferrand (63) les rafales continuent à dépasser les 70 km/h.

A Bordeaux (33), on relève 69 km/h à 19h tout comme à Limoge (87).

Au cap Corse, les rafales dépassent les 130 km/h depuis 10h ce matin. On y a même relevé des rafales à 152 km/h cet après-midi.

Sur la côte d’Azur le vent a aussi soufflé fort avec par exemple 90 km/h au Cap Ferrat à 17h.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 13:32

En ce début d'après-midi le vent est fort sur le Puy-de-Dôme : des rafales à plus de 100 km/h ont été relevées à Clermont-Ferrand les Cézeaux.
Les valeurs sont encore plus élevées sur les plateaux et sommets.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 11:23

Durant la matinée, le vent s’est bien calmé sur le quart nord-ouest de la France. On a toujours quelques rafales en Manche entre 60 et 80 km/h.

Sur la bande centrale du pays, les rafales continuent à être comprises entre 50 et 70 km/h sur de nombreuses régions et parfois plus de 70 km/h.

On a ainsi par exemple à 10 h :
76 km/h à Niort (79)
72 km/h à Epinal (88), Metz (57) et Nancy (54).

Sur les côtes, on relève par exemple 91 km/h sur l’île de Ré (17)
Sur le Mont Aigoual (30), on relève 111 km/h.


En Méditerranée, le vent est toujours très fort avec par exemple 137 km/h au Cap Corse (2B) ou 115 km/h à l’Ile Rousse (2B).

Sur les côtes Varoise et la Côte d’Azure, on relève toujours quelques rafales : 69 km/h au Cap Cépet (83) ou 61 km/h à Cannes (06)

Suivi météo à 08:25

En cette fin de nuit et ce matin le vent souffle assez fort sur toutes les régions de la moitié nord du pays, avec des rafales comprises entre 60 et 80 km/h dans les terres et un peu plus sur les côtes notamment charentaises alors qu'une accalmie se dessine au nord-ouest. Le vent d'ouest souffle également assez fort sur le littoral varois tandis que le libecciu se déchaine en Corse avec 122 km/h au Cap Corse à 6h00.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:47

Au Cap Corse (2B), les rafales dépassent les 100 km/h depuis 8h se matin. Et en ce début de nuit, les 130 km/h continuent à être atteints. A l’Ile Rousse (2B) les rafales affichent 112 km/h à l’anémomètre.
On relève aussi à 21h 100 km/h au sommet du mont Aigoual (30) à 1567m.

En cette fin de soirée, le vent s’oriente au sud-ouest et se renforce doucement en Bretagne avec par exemple 91 km/h à Ouessant (29) à 22h. On a aussi par exemple à 22h, 84 km/h à Brignogan (29) et Landivisiau (29).

On peut aussi noter 87 km/h au Cap de la Hague (50) ou 91 km/h au Cape de la Hève (76) et Dunkerque (59).

Suivi météo à 18:43

Le vent souffle en tempête en Corse : une rafale de 152 km/h a été relevée à 16h au Cap Corse (2B). Au cap Sagro (2B) on a même relevé 102 km/h de vent moyen. A 18h, on relève 115 km/h à l’Ile Rousse (2B). Sur la côte d’Azur, c’est 83 km/h qui ont été relevé au cap Ferrat (06) à 17h.

Sur la moitié nord, de fortes rafales sont toujours relevées. On a ainsi eut 100 km/h à Port en Bessin (14) à 17h ou encore de rafales à plus de 90 km/h de 14 à 16h à Lille (59) avec une pointe à 97 km/h.
On peut aussi noter les 87 km/h à Blois (41) à 16h.

Suivi météo à 18:10

Météo-France prévoit dans son bulletin national l’arrivée de rafales de 80 à 100 km/h en cours de nuit qui se décalent vers le sud dans la journée de jeudi. L’organisme prévoit sur une bande centrale des rafales qui atteignent 80 km/h en plaine et plus de 100 km/h sur le relief. Le vent est prévu rester soutenu en Corse et sur la Côte d’Azur.

Suivi météo à 17:53

La situation synoptique

La situation est très dépressionnaire sur le nord des Iles Britanniques. Ce mercredi, une bonne moitié nord de la France a été touchée par de nombreuses averses, parfois orageuses et accompagnées de fortes rafales de vent. Cela était en partie dû à une advection froide très dynamique en altitude.

Pendant ce temps, sur l'Atlantique, un rail zonal assez rectiligne se met en place. Il est d'une puissance assez modérée, mais il finit sa course sur notre pays. En conséquence, la zone de croissance des perturbations va se renforcer et se décaler un peu plus au sud : la France est directement touchée.


On trouve sur l’Atlantique les ingrédients classiques favorables à des cyclogenèses dans un environnement barocline de grande échelle (marquée par le jet) : anomalies chaudes de basse couche, anomalies de tropopause, advections chaudes dans les basses couches. Une première mise en phase de ces éléments a lieu en cette fin de journée de mercredi sur le proche Atlantique et déboule dans nuit sur les côtes de la Manche. Cependant, le jet est d'une puissance modérée, l'anomalie de tropopause est loin d'être extrême bien que les forçages qu'elle engendre soient corrects. Ces éléments montrent que la cyclogenèse reste modérée. D’ailleurs, l’anomalie chaude ne présente pas de valeur particulièrement élevée.

La seconde ondulation indiquée dans le précédent bulletin et dont l’activité était très mal cernée hier semble peu dynamique et ne doit arriver par le sud de la Bretagne qu’en début de nuit de jeudi à vendredi sous une forme très atténuée puisque la dynamique et notamment les advections commence nettement à s’essouffler.

En revanche, d’autres petites zones dynamiques d’échelle un peu plus réduite ne sont pas impossibles. Elles sont susceptibles de provoquer un renforcement temporaire le long de la dynamique frontale. Il est délicat de les anticiper à l’avance. Une zone un peu plus propice serait à l’avant de la seconde ondulation et plutôt dans l’après-midi en arrivant vers les côtes Charentaises ou Vendéennes elle est notamment liée à une advection chaude à l’avant de la seconde ondulation.

La partie la plus active s’évacue dans la nuit.

 

Près de la Méditerranée, une belle advection chaude dans les basses couches a creusé une cyclogenèse dans le Golfe de Gênes  et le nord de l'Italie. Le relief local et une situation assez peu évolutive sont des éléments qui permettent la pérennisation de la situation. Le vent souffle très fort dans le bassin Méditerranéen, et en particulier en Corse. Le relief Corse, en déformant le flux d’air, renforce nettement le vent sur les pointes avec de très violentes rafales par endroit. Cet épisode doit durer au moins jusqu’à la nuit de vendredi à samedi, ce qui est une durée assez remarquable.

 


La prévision du vent


En Méditerranée

Le vent souffle déjà très fort, notamment en Corse. Des rafales de 90 à 120 km/h voire 120 à 150 km/h secouent certains caps exposés tels que le Cap Corse. Ce vent doit se maintenir avec temporairement des rafales de plus de 140 voire 150 km/h au Cap Corse. Dans l'intérieur et sur les côtes non exposées, le vent est plus irrégulier et parfois plus calme. De fortes rafales touchent le relief avec plus de 100 km/h localement. Certaines vallées sont aussi soumises à de violentes rafales de 60 à 100 km/h en fonction des lieux.

Cet épisode se poursuit jusqu’à la nuit de vendredi à samedi. Des affaiblissements temporaires ne sont toutefois pas exclus, mais ils ne concernent pas forcément toutes les régions. On note qu’au cours de l’épisode, des pointes de plus de 150 voire 160 km/h sont envisageable sur le Cap Corse.

De la Camargue à la frontière Italienne, le vent de secteur ouest souffle souvent assez fort avec des rafales de 50 à 70 km/h en général. Temporairement, les 80 à 100 km/h sont possibles sur le littoral exposé du Var ou des Alpes Maritimes. Sur la Côte d'Azur, le vent est parfois moins fort et plus irrégulier mais de bonnes rafales sont quand même possibles. Le proche relief de l’intérieur de ces départements est aussi touché par de bonnes rafales.

A l’ouest du Golfe du Lion, le vent d’ouest ou de nord-ouest souffle assez fort ce mercredi soir avec des pointes de 60 à 70 km/h, localement un peu plus. La Tramontane se remet à souffler modérément vendredi après une pause jeudi.

 

Sur le reste de la France


Le vent souffle déjà bien fort cet après-midi sur une large moitié nord du pays et le Massif-Central. Si un affaiblissement temporaire est envisageable sur certaines régions de l’intérieur en soirée, le vent tend au contraire à se renforcer nettement en Bretagne. Ce coup de vent doit s’étendre dans la nuit à toutes les côtes de la Manche. Cette nuit, des pointes de 90 à 110 km/h sont probables sur le littoral, éventuellement 120 km/h de façon temporaire sur certains caps exposés. Dans les terres des départements côtiers, on relève de 80 à 100 km/h. La tendance est nettement à l’accalmie en matinée, un peu plus lentement à l’est de la Manche où les rafales continuent d’avoisiner les 90 à 100 km/h avant là aussi de faiblir.

Ce coup de vent s’étend aussi aux côtes des Pays de la Loire jusqu’à la Charente dans la nuit avec des pointes de 90 à 100 km/h, localement jusqu’à 110 km/h. Dans les terres, on relève là aussi de 80 à 90 km/h, localement un peu plus.

En fin de nuit et début de matinée, le maximum est atteint du Val de Loire au Bassin Parisien et aux Ardennes. Des pointes de 70 à 90 km/h sont probables, localement 100 km/h sur le relief exposé tel que les Ardennes. En matinée, le vent tourne à l’ouest et faiblit progressivement.

Plus au sud, les rafales sont moins fortes mais atteignent quand même les 60 à 80 km/h en matinée avec une accalmie temporaire vers la mi-journée. Le relief du nord-est est exposé toute la journée à de très fortes rafales, souvent de 70 à 100 km/h. Sur les crêtes, les 120 à 130 km/h sont dépassés.

Un renforcement est à attendre en cours d’après-midi sur les Charentes et la Vendée et soirée dans l’intérieur jusqu’au Jura. Quelques rafales de 80 à 90 km/h sont possibles par endroit, plus généralement de 60 à 80 km/h. Sur les côtes, des rafales de 90 à 100 km/h sont toujours probables et même 100 à 110 km/h sur les endroits exposés.

Sur le nord de l’Aquitaine, le vent souffle de 70 à 90 km/h sur les côtes avec un renforcement probable en fin d’après-midi et soirée accompagné de pointes de l’ordre de 90 à 100 km/h sur les côtes, éventellement un peu plus localement. Dans l’intérieur, les rafales dépassant rarement les 60 à 80 km/h le matin montent jusque 70 à 90 km/h avec ce renforcement.

Sur le Massif-Central, le vent souffle avec des rafales de 60 à 80 km/h en plaine, 90 à 110 km/h sur les plateaux et sur les crêtes les 130 à 140 km/h sont dépassés. Quelques rafales plus fortes en plaine sont possibles en soirée au moment du maximum de l’activité.

Dans les vallées Savoyardes, des rafales de 50 à 80 km/s sont prévues. Des pointes de 100 km/h sont prévues en moyenne montagne, surtout en soirée.

Dans la nuit, la tendance est à la diminution mais vendredi, quelques rafales en plaine de 50 à 60 km/h sont toujours possibles le matin, notamment des Charentes au Massif-Central.

Notons aussi que les valeurs citées dans ce bulletin ne sont données qu’à titre indicatif et n’engage pas la responsabilité du prévisionniste ni celle d’Infoclimat : nous vous recommandons de consulter diverses sources de prévision météorologique, notamment les bulletins de Météo-France.

Prévisions du phénomène

La prévision du vent


En Méditerranée

Le vent souffle déjà très fort, notamment en Corse. Des rafales de 90 à 120 km/h voire 120 à 150 km/h secouent certains caps exposés tels que le Cap Corse. Ce vent doit se maintenir avec temporairement des rafales de plus de 140 voire 150 km/h au Cap Corse. Dans l'intérieur et sur les côtes non exposées, le vent est plus irrégulier et parfois plus calme. De fortes rafales touchent le relief avec plus de 100 km/h localement. Certaines vallées sont aussi soumises à de violentes rafales de 60 à 100 km/h en fonction des lieux.

Cet épisode se poursuit jusqu’à la nuit de vendredi à samedi. Des affaiblissements temporaires ne sont toutefois pas exclus, mais ils ne concernent pas forcément toutes les régions. On note qu’au cours de l’épisode, des pointes de plus de 150 voire 160 km/h sont envisageable sur le Cap Corse.

De la Camargue à la frontière Italienne, le vent de secteur ouest souffle souvent assez fort avec des rafales de 50 à 70 km/h en général. Temporairement, les 80 à 100 km/h sont possibles sur le littoral exposé du Var ou des Alpes Maritimes. Sur la Côte d'Azur, le vent est parfois moins fort et plus irrégulier mais de bonnes rafales sont quand même possibles. Le proche relief de l’intérieur de ces départements est aussi touché par de bonnes rafales.

A l’ouest du Golfe du Lion, le vent d’ouest ou de nord-ouest souffle assez fort ce mercredi soir avec des pointes de 60 à 70 km/h, localement un peu plus. La Tramontane se remet à souffler modérément vendredi après une pause jeudi.

 

Sur le reste de la France


Le vent souffle déjà bien fort cet après-midi sur une large moitié nord du pays et le Massif-Central. Si un affaiblissement temporaire est envisageable sur certaines régions de l’intérieur en soirée, le vent tend au contraire à se renforcer nettement en Bretagne. Ce coup de vent doit s’étendre dans la nuit à toutes les côtes de la Manche. Cette nuit, des pointes de 90 à 110 km/h sont probables sur le littoral, éventuellement 120 km/h de façon temporaire sur certains caps exposés. Dans les terres des départements côtiers, on relève de 80 à 100 km/h. La tendance est nettement à l’accalmie en matinée, un peu plus lentement à l’est de la Manche où les rafales continuent d’avoisiner les 90 à 100 km/h avant là aussi de faiblir.

Ce coup de vent s’étend aussi aux côtes des Pays de la Loire jusqu’à la Charente dans la nuit avec des pointes de 90 à 100 km/h, localement jusqu’à 110 km/h. Dans les terres, on relève là aussi de 80 à 90 km/h, localement un peu plus.

En fin de nuit et début de matinée, le maximum est atteint du Val de Loire au Bassin Parisien et aux Ardennes. Des pointes de 70 à 90 km/h sont probables, localement 100 km/h sur le relief exposé tel que les Ardennes. En matinée, le vent tourne à l’ouest et faiblit progressivement.

Plus au sud, les rafales sont moins fortes mais atteignent quand même les 60 à 80 km/h en matinée avec une accalmie temporaire vers la mi-journée. Le relief du nord-est est exposé toute la journée à de très fortes rafales, souvent de 70 à 100 km/h. Sur les crêtes, les 120 à 130 km/h sont dépassés.

Un renforcement est à attendre en cours d’après-midi sur les Charentes et la Vendée et soirée dans l’intérieur jusqu’au Jura. Quelques rafales de 80 à 90 km/h sont possibles par endroit, plus généralement de 60 à 80 km/h. Sur les côtes, des rafales de 90 à 100 km/h sont toujours probables et même 100 à 110 km/h sur les endroits exposés.

Sur le nord de l’Aquitaine, le vent souffle de 70 à 90 km/h sur les côtes avec un renforcement probable en fin d’après-midi et soirée accompagné de pointes de l’ordre de 90 à 100 km/h sur les côtes, éventellement un peu plus localement. Dans l’intérieur, les rafales dépassant rarement les 60 à 80 km/h le matin montent jusque 70 à 90 km/h avec ce renforcement.

Sur le Massif-Central, le vent souffle avec des rafales de 60 à 80 km/h en plaine, 90 à 110 km/h sur les plateaux et sur les crêtes les 130 à 140 km/h sont dépassés. Quelques rafales plus fortes en plaine sont possibles en soirée au moment du maximum de l’activité.

Dans les vallées Savoyardes, des rafales de 50 à 80 km/s sont prévues. Des pointes de 100 km/h sont prévues en moyenne montagne, surtout en soirée.

Dans la nuit, la tendance est à la diminution mais vendredi, quelques rafales en plaine de 50 à 60 km/h sont toujours possibles le matin, notamment des Charentes au Massif-Central.

Notons aussi que les valeurs citées dans ce bulletin ne sont données qu’à titre indicatif et n’engage pas la responsabilité du prévisionniste ni celle d’Infoclimat : nous vous recommandons de consulter diverses sources de prévision météorologique, notamment les bulletins de Météo-France.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:21

Les averses se déclanchent un peu partout sur la moitié nord et le vent se renforce. Par moment de bonnes rafales sont mesurées. A 14 h, on relève par exemple :

  • 94 km/h à Boulogne (62) et Dunkerque (59)
  • 91 km/h à la pointe du Raz (29)
  • 76 km/h à Laval (53) et Blois (41)

En Manche, des bouées relèvent des rafales supérieures ou égales à 100 km/h

Sur l’ensemble de la moitié nord les rafales sont souvent comprises entre 60 et 80 km/h.


Dans le sud de la France, on relève 14 h 133 km/h au Cap Corse (2B) ou 91 km/h à l’Ile Rousse (2B). Au Cap Corse, depuis 8h ce matin les 100 km/h sont dépassés en rafales et une pointe de 140 km/h a même été enregistrée.

On relève aussi 79 km/h à l’île du Levant (83) ou 72 km/h à Leucate (11).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 21:45

Pour la journée de mercredi, Météo-France dans son bulletin national table sur des rafales de 60 à 80 km/h en général et jusqu’à 90 km/h sur les côtes de la Manche. Sur les côtes Varoise et la Corse, Météo-France attend de 70 à 90 km/h l’après-midi et jusqu’à 100 à 120 km/h sur les caps exposés de la Corse.

Prévisions du phénomène

La prévision du vent


En Méditerranée

Le vent de secteur ouest se renforce progressivement dans la nuit de mardi à mercredi. Les rafales atteignent mercredi les 110 à 130 km/h sur le cap Corse. Temporairement, quelques rafales de puissance supérieure sont probables. Ailleurs, sur les autres pointes traditionnellement exposées, les 90 à 110 km/h, parfois un peut plus en Haute Corse sont possibles en pointe. Dans l'intérieur et sur les côtes non exposées, le vent est plus irrégulier et parfois plus calme. De fortes rafales touchent le relief avec plus de 100 km/h localement. Certaines vallées sont aussi soumises à de violentes rafales avec de 60 à 100 km/h en fonction des lieux.

Ce vent doit perdurer jusqu'à au vendredi, ce qui fait un épisode remarquablement long. Des affaiblissements temporaires ne sont toutefois pas exclus, mais ils ne concernent pas forcément toutes les régions.

De la Camargue à la frontière Italienne, le vent de secteur ouest souffle souvent assez fort avec des rafales de 50 à 70 km/h en général. Temporairement, les 80 à 90 km/h sont possibles sur le littoral Varois. Sur la côte d'Azur, le vent est parfois moins fort et plus irrégulier. A partir de vendredi, ce coup de vent faiblit par l'ouest de la zone.

A l’ouest du Golfe du Lion, le vent d’ouest ou de nord-ouest souffle assez fort mercredi avec des pointes de 60 à 70 km/h, localement un peu plus. La Tramontane se remet à souffler modérément vendredi après la pause de jeudi.

 

Sur le reste de la France

Le vent se renforce dans la nuit de mardi à mercredi. Au cours de la journée de mercredi, des rafales de 50 à 60 km/h sont probables au nord d'une ligne Arcachon/Lyon. Sous les averses les plus fortes, des pointes de 70 à 80 km/h sont possibles. Sur les côtes de la Manche, des pointes de 80 à 90 km/h voire temporairement 100 km/h sont probables. Sur les rivages de l'Atlantique, les rafales sont plus modestes et souvent comprises entre 70 et 80 km/h. Sur le relief du nord-est des pointes de 90 à 100 km/h sont possibles, éventuellement un peu plus sur certaines crêtes particulièrement exposées.

Sur le Massif-Central, la vent monte en puissance en cours de journée et dans l'après-midi, surtout en fin de journée, les rafales atteignent parfois 60 à 80 km/h en plaine, 80 à 100 km/h sur les plateaux et plus de 100 km/h sur les sommets.

Dès la soirée, le vent se renforce de plus en plus vers la Bretagne. Les rafales atteignent sur les côtes les 90 à 110 km/h ponctuellement et localement 120 km/h au sud de la BretagneLe phénomène s'étend jusqu'aux Charentes dans la nuit avec des rafales de 90 à 110 km/h sur le rivage. Dans l'intérieur de la Bretagne et des départements côtiers, on observe des pointes de 80 à 90 km/h, plus localement 100 km/h. Cet épisode s'étant aussi à toutes les côtes de la Manche dans la nuit mais de façon un peu moins violente : les rafales dépassent plus difficilement les 90 km/h.

La chronologie de l’évènement reste à préciser, mais un nouveau fort coup de vent pourait aborder les côtes de l'Atlantique dans la journée. Dans ces conditions,les côtes de la Manche devraient être plus à l'écart des fortes rafales.


Les rafales peuvent atteindre les 90 à 110 km/h sur les côtes Atlantiques, éventuellement un peu plus temporairement. Les 70 à 90 km/h dans l'intérieur sont probables. Sur certains petits reliefs, points bien exposés ou pas trop loins des côtes, les 100 km/h peuvent être atteint. Sur les reliefs plus conséquents du nord-est, du Massif-Central et des Alpes du nord, des rafales de plus de 100 km/h sont probables. Sur les crêtes, les 120 à 130 km/h risquent d'êtres atteints voire dépassés.


A l’arrière, le vent faiblit.

La situation est encore susceptible d'évoluer et une mise à jours avec des précisions sera faite en fin d'après-midi de mercredi.


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑