• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 13°C
    95%, 1023.5hPa
    Vent de direction SSO9 km/h (raf. 22)
Depuis 2001, nous avons toujours été de l'avant pour vous proposer le meilleur. Votre aide est primordiale pour que cela continue.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°149

CarteÉpisode neigeuxFroid
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 22:09

Finalement, ce lundi à 22h, Météo France lève sa vigilance orange, les quelques centimètres prévus dans la nuit au dessus de 500 m ne la justifiant plus.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 16:33

L'institution prolonge son bulletin de vigilance jusqu'à demain matin 6h, car les précipitations neigeuses se maintiennent au dessus de 500 m d'altitude pendant toute la nuit, particulièrement sur la partie orientale de l'Ile. Le fort vent d'Est à Nord Est induira par ailleurs la probable formation de congères.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 14:45

Les précipitations tendent à se renforcer sur la côte Est de la Corse. Dans son bulletin de 10h30, Météo France fait état des relevés suivants sur les dernières 24 heures :
- vers 400/600 m : 2 à 5 cm côté occidental et 5 à 10 cm côté oriental. On relève en particulier  7 cm à Venaco (à 450 m, près de Corte) et 2 cm à Bocogniano (à 610 m, au dessus d'Ajaccio).
- au delà de 700m : 10 à 30 cm. On a relevé 10 cm à Calacuccia (à 900 m) et 8 cm à Evisa (à 800  m, au dessus de Porto) 
- La Maniccia à 2350 m : 1 m de neige.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 17:59

Les conditions restent très anticycloniques sur le nord de la France jusqu'en mer Baltique et la Russie. Cette situation est marquée en surface par un anticyclone imposant avec des pressions dépassant les 1040hPa sur le Danemark et une large zone alentour. Un flux de secteur est très frisquet se manifeste depuis l'Europe de l'est jusqu'en France et en Méditerranée. Le régime de blocage est solide avec des hauts géopotentiel imposants sur la mer du Nord au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine. Par la suite, le flux bascule au secteur sud-est au sol.

Plus au sud circule des infiltrations d'air très froid dans un flux d'est. Une première, très prononcée avec des valeurs très froides des basses couches à la haute atmosphère s’est dissipée dimanche en s'étalant vers l'ouest et le sud de la France.

Dimanche, c'est l'invasion de l'air très froid et sec qui s'est affirmé, mais la présence de la mer chaude et humide réchauffe et humidifie l'air près de la surface. L'instabilité s’est alors développée en mer et déborder et à frapper de plein fouet la façade est de la Corse.

Lundi il faudra suivre la remonté vers le nord dans la mer Tyrrhénienne d’une zone très cyclonique accompagné d’une nette dépression et d’un air plus humide et plus doux. Les pluies se renforcent et donnent de la neige à basse altitude mais l’air plus doux limite le risque en plaine. La zone ne devrait qu’effleurer la côte d’Azur et le Var où l’essentiel devrait rester en mer.

Mardi l’air devient moins froid en altitude et l’instabilité s’essouffle. Dans le même temps l’air se radoucie dans les basses couches permettant à la limite pluie-neige de remonter plus haut.

Prévisions du phénomène

Sur la Corse les averses se sont multipliées ce dimanche. Sur le relief de l'est elles sont parfois plus ou moins continues avec de forts cumuls tandis qu'elles sont plus brèves sur les côtes. La limite de neige descend jusqu'en plaine. Ces averses se maintiennent durant la nuit de dimanche à lundi. Du grésil et de la grêle ainsi que de fortes rafales de vent sont de la partie, parfois un coup de tonnerre.

En cours de journée de lundi les précipitations s’intensifient par le sud de l’Ile. Elles deviennent plus régulières mais conservent des sur-intensifications convectives, voire orageuses. Les précipitations concernent rapidement toute l’île. Rapidement la limite pluie-neige remonte au-dessus de 300m puis progressivement 500m en journée. Les précipitations sont abondantes sur la façade orientale, mais concernent aussi de façon atténuée la partie ouest. Le nord-ouest est finalement la région qui voit les précipitations les moins fortes. Elles faiblissent progressivement lundi soir.

Mardi les dernières averses s’estompent progressivement en même temps que la limite pluie-neige remonte vers 800 m.

Les cumuls sont très variables selon les averses. Les estimations sont données jusqu’à la fin de l’épisode. En plaine les sols sont très irrégulièrement blanchis avec de fortes différences sur peu de distance et le plus souvent très temporairement. Localement la couche peut toutefois atteindre quelques petits centimètres sur les plaines littorales. A partir de lundi matin la situation s’améliore partout. Dès 300 ou 400 m le sol est moins irrégulièrement blanchi mais les cumuls sont très variables et le plus souvent compris entre 3 et 8 cm au-dessus de 400 m d'altitude, parfois 5 à 10 cm et localement jusque 10 à 20 cm en montant un peu. La couche stagne puis faiblit à partir de lundi à la mi-journée avec le radoucissement. Au-dessus de 800 m les chutes de neiges sont vraiment importantes et atteignent souvent les 20 ou 30 cm voire les dépasses. Des cumuls moyens de 30 à 50 cm sont probables plus haut en montagne. Localement les 70 cm sont atteints.
Sur la façade ouest de l'île, et notamment le nord-ouest, les précipitations sont moins abondantes et moins régulières. La neige ne devrait pas concerner les plaines littorales et devrait avoir du mal à tenir de façon significative au-dessous de 400 ou 500 m. Les cumuls sont moins importants, notamment à basse altitude.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le dimanche 16 décembre 2007 à 17:56

Sur la Corse les averses se sont multipliées ce dimanche. Sur le relief de l'est elles sont parfois plus ou moins continues avec de forts cumuls tandis qu'elles sont plus brèves sur les côtes. La limite de neige descend jusqu'en plaine. Ces averses se maintiennent durant la nuit de dimanche à lundi. Du grésil et de la grêle ainsi que de fortes rafales de vent sont de la partie, parfois un coup de tonnerre.

En cours de journée de lundi les précipitations s’intensifient par le sud de l’Ile. Elles deviennent plus régulières mais conservent des sur-intensifications convectives, voire orageuses. Les précipitations concernent rapidement toute l’île. Rapidement la limite pluie-neige remonte au-dessus de 300m puis progressivement 500m en journée. Les précipitations sont abondantes sur la façade orientale, mais concernent aussi de façon atténuée la partie ouest. Le nord-ouest est finalement la région qui voit les précipitations les moins fortes. Elles faiblissent progressivement lundi soir.

Mardi les dernières averses s’estompent progressivement en même temps que la limite pluie-neige remonte vers 800 m.

Les cumuls sont très variables selon les averses. Les estimations sont données jusqu’à la fin de l’épisode. En plaine les sols sont très irrégulièrement blanchis avec de fortes différences sur peu de distance et le plus souvent très temporairement. Localement la couche peut toutefois atteindre quelques petits centimètres sur les plaines littorales. A partir de lundi matin la situation s’améliore partout. Dès 300 ou 400 m le sol est moins irrégulièrement blanchi mais les cumuls sont très variables et le plus souvent compris entre 3 et 8 cm au-dessus de 400 m d'altitude, parfois 5 à 10 cm et localement jusque 10 à 20 cm en montant un peu. La couche stagne puis faiblit à partir de lundi à la mi-journée avec le radoucissement. Au-dessus de 800 m les chutes de neiges sont vraiment importantes et atteignent souvent les 20 ou 30 cm voire les dépasses. Des cumuls moyens de 30 à 50 cm sont probables plus haut en montagne. Localement les 70 cm sont atteints.
Sur la façade ouest de l'île, et notamment le nord-ouest, les précipitations sont moins abondantes et moins régulières. La neige ne devrait pas concerner les plaines littorales et devrait avoir du mal à tenir de façon significative au-dessous de 400 ou 500 m. Les cumuls sont moins importants, notamment à basse altitude.

Suivi météo à 17:51

Dans son bulletin de suivi de 16h Météo-France a revu légèrement à la baisse les cumuls attendus au cours de l’épisode. Selon l’institution les précipitations devraient se généraliser à toute l’île en cours de nuit. La limite de la neige, basse au début, devrait progressivement remonter vers 500 m en cours de journée.

Les cumuls attendus par l'institution sur l’épisode sont :

  • 2 à 5 cm à 300 m et localement jusque 10 cm
  • 5 à 10 cm vers 500 m et localement jusque 20 cm
  • 20 à 40 cm vers 1000m

Suivi météo à 17:45

Dans son bulletin de suivi, Météo-France nous informe que les précipitations sont faibles à modérées et touchent l’est de la Corse. La limite de la neige descend presque jusqu’aux rivages et les sol sont localement blanchis dès 300 m, notamment du côté de Corte selon le bulletin.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 17:55

Les conditions restent très anticycloniques sur le nord de la France jusqu'en mer Baltique et la Russie. Cette situation est marquée en surface par un anticyclone imposant avec des pressions dépassant parfois les 1040hPa sur le Danemark. Un flux de secteur est très frisquet se manifeste depuis l'Europe de l'est jusqu'en France et en Méditerranée. Le régime de blocage est solide avec des hauts géopotentiel imposants sur la mer du Nord au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine.

Plus au sud circule des infiltrations d'air très froid dans un flux d'est. Une première, très prononcée avec des valeurs très froides des basses couches à la haute atmosphère s'infiltre par le nord-est et s’est retrouvé centrée samedi entre l'Italie et les Balkans. Elle se dissout dimanche en s'étalant vers l'ouest et le sud de la France. Malgré l'arrivée de cette anomalie d'altitude, le dynamisme d'altitude n'est pas des plus remarquables, surtout que l'air s'avère assez sec après le passage pluvieux de samedi et les advections froides ne favorisent pas les ascendances.

La petite remonté d'air chaude et humide associé à une petite zone de cyclonisme, et donc de convergence en basse couche, a autorisé la formation d'une petite onde précipitante. Elle s’évacue par les Pyrénées Orientales dans la nuit de samedi à dimanche.

A l'arrière, c'est l'invasion de l'air très froid et sec qui s'affirme, mais la présence de la mer chaude et humide réchauffe et humidifie l'air près de la surface. L'instabilité peut alors se développer en mer et déborder sur les côtes de façon plus ou moins dispersées en fonction du flux. Orienté à l’est ou au nord-est c’est la façade orientale de la Corse qui est la plus concernée, dans une moindre mesure la Côte d’Azur. Comme expliqué précédemment, cette situation devrait se maintenir pendant plusieurs jours, au moins jusque mardi.

Lundi après-midi et la nuit suivante il faudra suivre la remonter vers le nord dans la mer Tyrrhénienne d’une zone très cyclonique accompagné d’une nette dépression et d’un air plus humide. L’instabilité pourrait y être exacerbée et éventuellement remonté de façon plus structurée jusque vers la côte d’Azur, mais il faudra confirmer cette évolution.

Prévisions du phénomène

Les précipitations quittent actuellement le Languedoc même si elle perdurent un peu plus longtemps sur le relief. Elles se concentrent essentiellement sur le Roussillon où les intensités peuvent être un peu plus fortes qu'ailleurs plus tôt en journée. Les chutes de neige sont toujours possibles temporairement jusque sur les plaines littorales. Les sols n'y sont que localement et très temporairement blanchies sans dépasser les 2 ou 3cm. Dès les premières hauteurs la neige tiens plus facilement et les cumuls avoisinent plus facilement les 3 à 6 cm, localement jusqu'à la dizaine de cm au-dessus de 500m sur les endroits exposés. Les chutes de neiges s'espacent en cours de nuit et disparaissent en fin de nuit.


C'est sur la Corse que la situation est la plus compliquée, et notamment la façade orientale de l'Ile. Les averses vont s'y multiplier dès samedi soir et la nuit suivante et devenir localement orageuses. Sur le relief de l'est elles deviennent parfois plus ou moins continues avec de forts cumuls tandis qu'elles sont plus brèves sur les côtes. La limites de neige descend jusqu'en plaine. Du grésil et de la grêle ainsi que de fortes rafales de vent sont de la partie. Ces averses perdurent jusqu'au moins lundi soir et probablement jusque mardi.

Les cumuls sont très variables selon les averses. Les estimations sont données jusque lundi vers la mi-journée et concernent la façade orientale de l'Ile. En plaine les sols ne sont très irrégulièrement blanchis avec de fortes différences sur peu de distance et le plus souvent assez temporairement. Localement la couche peut toutefois atteindre jusque 5 cm sur les plaines littoral. Dès les premières hauteurs le sol est plus régulièrement blanchi mais les cumuls sont très variables et le plus souvent compris entre 10 et 15 cm au-dessus de 300 ou 400 m d'altitude, localement jusque 20 à 30 cm. Au-dessus de 800 m les chutes de neiges sont vraiment importantes et dépassent quasiment partout les 30 ou 40 cm. Des cumuls moyens de 40 à 50 cm sont probables plus haut en montagne. Localement les 70 cm sont dépassés. Sur la façade ouest de l'île les précipitations sont bien plus faibles et moins fréquentes. La neige ne devrait pas concerner les plaines littorales ou alors de façon très temporaire. Les cumuls sont bien moins importants, notamment à basse altitude.


Sur le reste du pourtour Méditerranéen, quelques rares averses sont possibles sur la côte d'Azur et l'est du Var dans l'après-midi de dimanche et la nuit suivante. La neige se produit jusqu'à très basse altitude, peut-être jusqu'en plaine. Les averses étant rares, il n'y a pas de cumuls significatifs à attendre, sauf de façon localisé et sur les première hauteur, mais les sols peuvent blanchir temporairement. Une nouvelle zone d'averses pourrait arriver lundi après-midi sur ces mêmes régions de façon plus nette et s'étendre un plus dans l'ouest mais cette évolution est à confirmer.

Ce bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens, et n'engage ni la responsabilité du prévisionniste ni celle d'Infoclimat.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:52

Météo-France a levé à 13h30 son alerte orange (niveau 3 sur 4) pour les départements métropolitains avec l'arrêt des précipitations.

En revanche il est maintenu pour tout le week-end sur la Corse. Des précipitations sous forme instable sont attendues. Le risque de neige est prévu s'abaisser jusqu'au rivage dimanche.

Le bulletin de suivi nous renseigne sur les cumuls attendus par l'institution d'içi lundi matin :

  • 1 à 5 cm en plaine
  • 10 cm à 300 m
  • 20 cm vers 500 m
  • jusque 50 cm localement à 1000m


Les cumuls sont prévus irréguliers.

Suivi météo à 15:43

Les précipitations quittent la partie est du Languedoc ne perdurant que faiblement sur le relief. En revanche, elles s'intensifient en allant vers le Roussillon.

Sur les plaines on y observe au moins des chutes de pluies et neige mêlées et très souvent de la neige jusque sur le littoral. Le sol est temporairement blanchie avec tout au plus 1 à 3 cm. Sur les hauteurs les cumuls sont parfois un peu moins faibles.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:08

La neige tient maintenant au sol sous de fortes intensités jusqu'en plaine dans l'Ouest du Gard et l'Est de l'Hérault : les sols sont blanchis dans le secteur de Lunel et il neige à gros flocons en centre ville de Montpellier.

Suivi météo à 11:59

Après avoir concerné les abords de la Vallée du Rhône, la neige progresse vers l'Ouest et le Languedoc : des chutes parfois modérées à fortes (mais de courte durée) sont signalées dans le Gard et l'Hérault où les flocons sont observés jusque sur le littoral.

Pas de couche significative au sol pour l'instant en plaine (petit saupoudrage) mais quelques cm au sol localement sur les premières hauteurs des Garrigues et des Cévennes avec des routes temporairement enneigées.

 

Voici quelques photos postées sur Photolive :

 

Avignon : http://www.infoclimat.fr/multimedia/photolive.php?photoid=44437&d=&dept=&region=&motcle=&start=&auteur=&ord=

 

Gard Rhodanien : http://www.infoclimat.fr/multimedia/photolive.php?photoid=44441&d=&dept=&region=&motcle=&start=&auteur=&ord=

 

Drôme provençale : http://www.infoclimat.fr/multimedia/photolive.php?photoid=44440&d=&dept=&region=&motcle=&start=&auteur=&ord=

Suivi météo à 09:38

La vigilance orange de Météo France a été levée sur les départements des Alpes-Maritimes, du Var et des Alpes de Haute Provence : la douceur est plus marquée que prévue et la neige ne tombe pas en dessous de 500-700 m.

Suivi météo à 09:34

Les précipitations concernent actuellement une grande partie de PACA mais il ne s'agit que de pluie à basse altitude sur l'Est de la région. Quelques flocons sont par contre signalés sur le Vaucluse, les Baronnies, l'Ouest des Bouches du Rhône et l'Est du Gard.

La neige tombe aussi sur les montagnes de la Corse orientale et 5 cm sont déjà signalés vers 900 m d'altitude.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène


Les premières précipitations concernent la Corse et surtout la côte d'Azur dès la nuit de vendredi à samedi. Sur l'Ile de Beauté les précipitations prennent surtout la forme d'averses pas trop fréquentes dans un premier temps et qui concernent surtout la façade orientale. Les chutes de neige sont possibles dès 500m puis rapidement dès 300m en fin de nuit. Au cours de la journée les averses ont tendance à se multiplier, surtout sur la moitié est de l'Ile. Elles peuvent devenir orageuses sur le bord de mer en seconde partie de journée. Les chutes de neige deviennent alors possibles jusque sur le bord de mer, principalement sur la façade orientale. Du grésil et de la grêle peuvent se même mêler aux éléments. Si en-dessous de 300m les sols peuvent être blanchies lors des plus fortes averses avec mêmes jusque 2 à 4 cm localement, au-dessus une petite couche plus persistante et conséquente devraitse former. Elle peut rapidement atteindre plusieurs centimètres en fonction de l'enchaînement des averses. Des cumuls de 10 à 20 cm semblent probables sur les lieux les plus exposés.

Sur la Côte d'Azur, les chutes de neige démarrent au-dessus de 500 m dans la nuit mais descendent rapidement jusque vers 300 m ou un peu plus bas. La neige peut même temporairement tomber en plaine, mais elle ne devrait pas tenir au sol. Sur les premières hauteurs, les cumuls devraient varier entre 1 et 5 cm, localement jusque 10 cm sur le relief exposé au-dessus de 400 ou 500 m. Les chutes de neige s'espaçant rapidement dès la mi-journée, peut-être un peu plus tardivement dans le relief de l'intérieur. Un petit risque d'ondée persiste près des rivages dans l'après-midi.

Cette zone se décale rapidement vers le Var puis le Rhône en cours de matinée. Elle tend à faiblir, mais les chutes de neige ne devraient pas avoir de mal à tomber dans l'intérieur de la Provence et le sud de la vallée du Rhône. Elles laissent en fin de journée quelques traces de neige, tout au plus 2 à 3 cm, éventuelement un peu plus sur le relef exposé. Les précipitations sont un peu plus abondantes près de littoral où les chutes de neiges s'annonces moins évidentes. Si le relief est concerné dès 300 m, voire un peu moins, en plaine elles ne devraient pas tenir au sol si elles se produisent, sauf éventuellement de façon très temporaire. Dès que l'on s'éloigne des plaines littorales on peut compter sur 1 à 6 cm, voire plus localement si le relief est exposé.

Sur le Languedoc les précipitations arrivent  après la fin de matinée voire dans l'après-midi sur l'ouest de la région. Elles sont probablement un peut plus accentuées et sur le bas relief on peut observer entre 2 et 6 cm en général, voire 10 à 15 sur le relief exposé et là où les précipitations perdurent davantage en fin de journée voire début de nuit. Au-dessous de 200 ou 300 m s'il est probable de voire voler des flocons, au moins temporairement et même peut-être sur le rivage, elle ne devrait pas tenir au sol en plaine de façon significative et généralisée, sauf circonstance exceptionnelle et de façon temporaire où jusque 3 voire 5 cm peuvent être observés.

Cette zone se décale en fin de journée vers le Roussillon et la frontière de Midi-Pyrénées. Les précipitations neigeuses perdurent une bonne partie de la nuit dès les premières hauteurs. Les cumuls sont assez variables dès que l'on quitte la plaine mais varient de quelques traces localisées à 6cm en fonction de l'altitude et de l'exposition. Les 10 à 15 cm peuvent être atteints voire un peu dépassés sur le relief le plus exposé. Les chutes de neige ou de pluies et neige mêlées ne sont pas impossibles jusqu'en plaine, au moins temporairement, mais il ne devrait pas y avoir de trace significatif au sol. Les précipitations s'espacent dimanche matin.

Au cours des jours suivants, les averses se maintiennent sur la Corse, principalement la façade est. Elles sont localement orageuses, surtout sur le rivage. Les chutes de neige restent possibles jusqu'au rivage et dès les hauteurs les cumuls pourraient localement s'avérer assez conséquents. Sur les autres rives les averses sont présentes, mais plus espacées. Elles peuvent donner quelques flocons jusqu'à très basse altitude.


Ce bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens, et n'engage ni la responsabilité du prévisionniste ni celle d'Infoclimat.

Suivi météo à 17:01


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑