• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 16.8°C
    73%, 1008hPa
    Vent de direction S14 km/h (raf. 22)
Vous aimez ce que nous faisons ? La période des adhésions à l'Association débute.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°175

CarteFroidÉpisode neigeux
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 10:58

Avec le glissement de la dépression plus au sud, centrée ce vendredi matin vers le Portugal, le redoux est suffisamment sensible pour éliminer tout risque de neige en plaine sur l'ensemble du pays, l'isotherme 0°C remontant progressivement au dessus de 1500m. On ne parle donc plus que de pluie sur les régions de plaine ce matin.

A noter la coupure surprise de l'A75 entre Marvejols et Saint-Chély-d'Apcher hier suite aux chutes de neige ayant affecté les plateaux lozériens. La portion d'autoroute comprise entre 800 et 1100m fut rapidement impraticable hier à partir de 8h, la neige y tombant jusqu'à 18h environ. La situation était revenue quasiment à la normale en fin de soirée, après avoir comptabilisé 14km de bouchons et de poids lourds bloqués par la neige.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:10

Les précipitations, qui ont apporté des chutes de neige sur les reliefs, se sont évacuées vers les pays frontaliers et l'on relève des cumuls de 10cm à Briançon.

Sur le reste de l'hexagone, avec des températures comprises entre 3 et 5°c, le neige n'est plus observée sauf dans les Vosges ou les Ardennes où neige et pluie sont mêlées.
Sur les côtes de l'Aquitaine, on observe plutôt des orages.

Suivi météo à 19:08

Après la neige de la matinée et le début d'après-midi en plaine, un net redoux d'altitude s'en est suivi. Dans les Pyrénées, à Luz (65, 700m) par exemple une température maximale de plus de 10°C a été enregistrée.

Le front de la matinée s'est complètement désorganisée (malgré quelques restes sur le Nord-Est), laissant derrière lui une traîne très active mêlant averses orageuses et fortes pluies dans le Sud-Ouest et le Centre. Un cumul de 56mm a été enregistré à La Teste (33), 23mm à Mouilleron-le-Captif (85) ou encore 35mm à Barbezieux-St-Hilaire (16). La neige, elle, continue de tomber résiduellement dans les Alpes et le Jura à une altitude un peu plus élevée (1000m environ).

Suivi météo à 16:09

La fin de matinée et le début d'après-midi ont été marqués par de nombreuses chutes de neige du Massif-Central au Cotentin.

Peu avant 16h, différents observateurs signalent des chutes de neige comme à Gap (05), Saint-Agrève (07). De la pluie et de la neige mêlée est également observée sur le sud de la région parisienne, sur Alençon, le Loiret, sur les Alpes de Haute Provence et même en vallée du Rhône (à Valence).

 

En plus de la neige, le vent souffle fortement sur les Alpes, où le foehn souffle avec des rafales supérieures à 100km/h.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 14:48

A Lorient vers 00h, la rafale de vent maximale n'est pas de 113km/h (comme dit précédemment), mais de 126km/h. On a aussi relevé 103km/h sur l'Ile de Groix (située au Sud de Lorient).

Suivi météo à 13:41

Depuis la fin de nuit, c'est bien une offensive hivernale d'assez grande ampleur qui concerne l'Ouest du pays, et qui est en tout cas tout à fait atypique pour une fin octobre. Les contributeurs de MétéoAlerte relèvent en effet quelques cm de neige sur les collines de la Basse Normandie, avec localement la formation d'une couche au sol. Quelques cm sont aussi relevés en région Centre, de Vendôme à Bourges ainsi que sur tout l'ouest du Massif Central à relativement basse altitude. L'Aveyron semble assez concerné, ainsi que les Cévennes, avec même quelques cm signalés au Vigan dans le Gard, à seulement 300 m d'altitude. A l'arrière, de la Bretagne à la région toulousaine, ce sont de fortes averses sous des grains parfois forts qui sont signalées, avec des cumuls avoisinnant les 30 mm. A noter également dans la nuit de puissants orages en Sud Bretagne, avec des vents tempétueux qui ont fait quelques dégâts dans la région de Lorient  où l'on a relevé 113 km/h à minuit.

Suivi météo à 07:52

Ce matin, une nouvelle zone pluvieuse arrose l'ouest du pays. Avec des températures comprises entre 1 et 3°c dans le nord-ouest, cette pluie se transforme parfois en neige. On en signale à Parigny (50), Cherbourg Maupertus (50), Poitiers/Biard (86). Un peu plus tôt il neigeait à Lannion (22) et Caen. A noter que la station de Tours/St Symphorien (37), signale de la pluie mélangée à la neige.

Sur les reliefs de l'est, la neige est tombée dans la nuit. On relève 12cm à Ancelle (05), 10cm au Sappey (74) et 1cm de neige à Selonnet (04).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 18:45

Les pluies arrosent actuellement les régions allant du delta du Rhône aux Alpes, remontant sur le Jura, l'Alsace et les Vosges. Ces précipitations sont plus soutenues dans la partie sud.

Ces pluies se transforment en neige sur le relief du Massif-Central aux alentours des 700 à 750m d'altitude comme le signalent de nombreux observateurs. Sur les Alpes et le Jura, on relève des cumuls au sol de 2cm dès 800 à 1000m d'altitude selon les massifs et même 5cm à Saignelégier.

Du côté des températures, à 18h elles étaient généralement comprises entre 4 et 6°c sur la moitié nord, 4 à 9°c au sud et entre 10 et 20°c près de la Méditerranée. Il faut noter que la station StatIC de St Symphorien - Verrières (48) [1220m d'altitude] a connu des valeurs négatives tout au long de la journée.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 11:21

Ce mercredi matin à 7h30, Météo France a placé en vigilance orange la Corse du Sud pour orages violents, susceptibles d'apporter localement 100 à 150 mm avant la fin de journée. D'autre part, MF73 "montagne" émet un avis de chutes de neige à basse altitude sur l'ensemble des massifs de Savoie. Elle précise aussi que "les cumuls de neige fraiche atteignent jeudi matin 30 à 80 cm au-dessus de 2500 m avec des risques de coulées ou d'avalanches dans les pentes suffisamment raides".

Suivi météo à 08:04

Ce matin, de faibles précipitations touchent comme prévu les départements s'étalant des Savoies au Bas Rhin, ces précipitations se faisant sous forme de neige au dessus de 800 à 1000 mètres d'altitude notamment dans le Jura et les Vosges. On observe toujours de l'instabilité de la Côte d'Azur à la Corse, ainsi que du côté du Roussillon. Des précipitations plus importantes concernent également les côtes charentaises et aquitaines, ainsi que la Basse Normandie et le nord de la Bretagne.

Les températures sont bien froides ce matin avec à 7h locales pas plus de 0° en région parisienne avec des brouillards givrants, 1.9° à Metz, 1.6° à Bordeaux, 3.8° à Albi, ou encore 2.0° à Nantes. Notons qu'avec une température maximale de 10.2°, la station de Toulouse Blagnac a enregistré hier sa valeur maximale la plus faible pour un 28 octobre depuis au moins 1950.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Prévisions pour la journée de mercredi :

En cette soirée de mardi, des pluies parfois encore soutenues concernent le Languedoc Roussillon et la vallée du Rhône, tandis que de nombreuses averses circulent dans un flux de Nord à Nord-Ouest sur les régions en bordure de la Manche et le long du littoral Atlantique. Il continue de neiger le plus souvent faiblement sur la plupart des reliefs de nos pays. Durant la nuit de mardi à mercredi, il est prévu que les précipitations perdurent sur tout un quart Sud-Est du pays, précipitations qui se feront sous forme de neige au dessus de 900 à 1200 mètres sur les Pyrénées et le Massif Central, un peu plus haut sur les Alpes avec cependant des différences très importantes d'un massif à l'autre.

En début de journée de mercredi, des retours d'est vont commencer à s'organiser de Rhône-Alpes à l'Alsace. Si les précipitations se feront essentiellement sous forme de pluie en plaine, la neige tombera parfois en quantité sur les reliefs des Vosges, du Jura, de l'ouest des Alpes du Nord et jusqu'aux contreforts du Massif Central à partir de 800 à 1000 mètres d'altitude. La limite entre pluie et neige aura tendance à s'abaisser au fil des heures et surtout en soirée, et il ne sera pas impossible de voir des flocons se mêler à la pluie jusqu'en plaine notamment en Franche Comté. Plus généralement, la limite entre pluie et neige devrait se stabiliser entre 400 et 600 mètres en particulier sur les Vosges et le Jura.

D'autre part, le couple Mistral et Tramontane se renforcera sensiblement dans les régions habituelles, avec des rafales de l'ordre de 50 à 80 km/h attendues dans les terres et pouvant atteindre les 90 à 120 km/h sur les côtes et caps exposés. Le libecciu se renforcera également en Corse, avec des rafales qui pourront dépasser les 110 km/h sur le Cap Corse. Ce vent accroîtra sensiblement l'impression de fraicheur.

Côté températures, c'est bien l'hiver qui s'installe de manière pourtant précoce : les gelées seront fréquentes sur l'ensemble du pays avec en règle générale pas plus de -1 à 2° attendus à l'aube, un peu plus près des frontières de l'est qui resteront sous les nuages. Au meilleur de la journée, le mercure atteindra difficilement 6 à 10° sur une large moitié ouest, tandis qu'à l'est sous les nuages et la pluie, le mercure pourrait ne pas dépasser les 4/5° au meilleur de la journée et approcher ainsi les records mensuels de fraicheur. Les températures seront un peu plus élevées près de la Méditerranée, mais la sensation ne sera guère plus agréable du fait de la présence du vent.

Notons que l'instabilité sera encore présente une bonne partie de la journée de mercredi près des côtes de la Manche et de l'Atlantique, mais cette instabilité régressera en seconde partie de journée. Un nouveau front est attendu sur la pointe bretonne en soirée, et il s'accompagnera d'une brusque rotation du vent au Sud-Ouest avec des rafales qui pourront ponctuellement approcher les 90/100 km/h sur le Finistère.

Prévisions pour la nuit de mercredi à jeudi :

Les retours d'est se maintiendront durant la nuit des Alpes du Nord à l'Alsace et la Lorraine, bien qu'ils devraient en seconde partie de nuit régresser pour ne concerner plus que la Franche-Comté, l'Alsace et la Lorraine. La limite entre pluie et neige pourrait continuer à s'abaisser, avec des flocons qui se mêleront à la pluie ou la remplaceront en intégralité et ce même en plaine notamment du Doubs à la Moselle. Une couche de neige au sol pourra d'ailleurs être observée au petit matin à des altitudes très basses pour la saison, à savoir entre 300 et 500 mètres.

En Méditerranée, le vent se renforcera encore du littoral varois à la Corse ; des pointes jusqu'à 150 km/h ne sont pas à exclure sur les points les plus exposés comme le Cap Corse ou les Iles du Levant ; en dehors de ces zones le vent atteindra 90 à 120 km/h. Le vent s'affaiblira par l'ouest en seconde partie de nuit.

Durant ce temps, à l'ouest, une nouvelle perturbation débarquera de l'Atlantique et donnera des pluies parfois soutenues du Pays Basque à la Bretagne avec un net redoux près des côtes mais qui peinera à progresser vers l'intérieur.

Prévisions pour la journée de jeudi :

Les précipitations faibliront enfin sur le Nord-Est du pays tout en s'évacuant vers l'Allemagne ; la neige pourra cependant continuer à tomber à très basse altitude voire en plaine. Prudence, avec la baisse des températures, des phénomènes verglaçants sont à envisager notamment de la Lorraine à Rhône-Alpes.

Durant ce temps, à l'ouest, une dépression secondaire particulièrement creuse (moins de 990 hPa) circulera de l'Irlande en direction du Golfe de Gascogne. Elle apportera dans un premier temps un redoux relatif près des côtes, mais avec la progression du front associé dans les terres où le froid sera encore bien présent, la neige pourra temporairement précéder la pluie en plaine de la Normandie au Centre, mais on ne devrait pas observer de couche au sol.

Notons que le vent d'Ouest soufflera de manière soutenue sur les côtes Atlantiques au sud du centre dépressionnaire, les rafales pouvant atteindre de manière générale 60 à 90 km/h sur le littoral. Avec le déplacement du centre dépressionnaire vers le sud, le vent tournera à l'Est / Nord-Est en seconde partie de journée sur la Normandie, puis la Bretagne et les Pays de Loire. Ce vent, qui pourra atteindre là encore 60 à 90 km/h sur les rivages des Côtes d'Armor et du Cotentin, 40 à 60 km/h dans les terres, accroitra sensiblement la sensation de fraicheur.

Les températures resteront très froides pour la saison, avec des gelées fréquentes le matin sur la majeure partie du pays, pour culminer au meilleur de la journée autour de 6 à 10° du Nord au Sud, davantage sur les côtes Atlantiques et Méditerranéennes.

Prévisions au dela de jeudi :

Les températures resteront particulièrement fraiches pour la saison sur une bonne partie du pays, cependant il semble qu'un redoux très lent devrait commencer à se mettre en place, le mercure devant cependant rester sous les normes de saison au moins jusqu'au week-end.

En revanche, un nouvel épisode pluvieux devrait s'initier sur les régions méditerranéennes ; cet épisode pourrait s'avérer très durable (2 à 3 jours) et apporter des cumuls très significatifs sur les régions concernées. Des précisions ultérieures seront apportées sur cet épisode, avec l'ouverture probable d'un nouveau Bulletin Spécial pour précipitations abondantes.

Ces prévisions ne doivent servir ni à la protection des biens, ni à celles des personnes, et elles n'engagent ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d'Infoclimat.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le mardi 28 octobre 2008 à 21:13

Prévisions pour la journée de mercredi :

En cette soirée de mardi, des pluies parfois encore soutenues concernent le Languedoc Roussillon et la vallée du Rhône, tandis que de nombreuses averses circulent dans un flux de Nord à Nord-Ouest sur les régions en bordure de la Manche et le long du littoral Atlantique. Il continue de neiger le plus souvent faiblement sur la plupart des reliefs de nos pays. Durant la nuit de mardi à mercredi, il est prévu que les précipitations perdurent sur tout un quart Sud-Est du pays, précipitations qui se feront sous forme de neige au dessus de 900 à 1200 mètres sur les Pyrénées et le Massif Central, un peu plus haut sur les Alpes avec cependant des différences très importantes d'un massif à l'autre.

En début de journée de mercredi, des retours d'est vont commencer à s'organiser de Rhône-Alpes à l'Alsace. Si les précipitations se feront essentiellement sous forme de pluie en plaine, la neige tombera parfois en quantité sur les reliefs des Vosges, du Jura, de l'ouest des Alpes du Nord et jusqu'aux contreforts du Massif Central à partir de 800 à 1000 mètres d'altitude. La limite entre pluie et neige aura tendance à s'abaisser au fil des heures et surtout en soirée, et il ne sera pas impossible de voir des flocons se mêler à la pluie jusqu'en plaine notamment en Franche Comté. Plus généralement, la limite entre pluie et neige devrait se stabiliser entre 400 et 600 mètres en particulier sur les Vosges et le Jura.

D'autre part, le couple Mistral et Tramontane se renforcera sensiblement dans les régions habituelles, avec des rafales de l'ordre de 50 à 80 km/h attendues dans les terres et pouvant atteindre les 90 à 120 km/h sur les côtes et caps exposés. Le libecciu se renforcera également en Corse, avec des rafales qui pourront dépasser les 110 km/h sur le Cap Corse. Ce vent accroîtra sensiblement l'impression de fraicheur.

Côté températures, c'est bien l'hiver qui s'installe de manière pourtant précoce : les gelées seront fréquentes sur l'ensemble du pays avec en règle générale pas plus de -1 à 2° attendus à l'aube, un peu plus près des frontières de l'est qui resteront sous les nuages. Au meilleur de la journée, le mercure atteindra difficilement 6 à 10° sur une large moitié ouest, tandis qu'à l'est sous les nuages et la pluie, le mercure pourrait ne pas dépasser les 4/5° au meilleur de la journée et approcher ainsi les records mensuels de fraicheur. Les températures seront un peu plus élevées près de la Méditerranée, mais la sensation ne sera guère plus agréable du fait de la présence du vent.

Notons que l'instabilité sera encore présente une bonne partie de la journée de mercredi près des côtes de la Manche et de l'Atlantique, mais cette instabilité régressera en seconde partie de journée. Un nouveau front est attendu sur la pointe bretonne en soirée, et il s'accompagnera d'une brusque rotation du vent au Sud-Ouest avec des rafales qui pourront ponctuellement approcher les 90/100 km/h sur le Finistère.

Prévisions pour la nuit de mercredi à jeudi :

Les retours d'est se maintiendront durant la nuit des Alpes du Nord à l'Alsace et la Lorraine, bien qu'ils devraient en seconde partie de nuit régresser pour ne concerner plus que la Franche-Comté, l'Alsace et la Lorraine. La limite entre pluie et neige pourrait continuer à s'abaisser, avec des flocons qui se mêleront à la pluie ou la remplaceront en intégralité et ce même en plaine notamment du Doubs à la Moselle. Une couche de neige au sol pourra d'ailleurs être observée au petit matin à des altitudes très basses pour la saison, à savoir entre 300 et 500 mètres.

En Méditerranée, le vent se renforcera encore du littoral varois à la Corse ; des pointes jusqu'à 150 km/h ne sont pas à exclure sur les points les plus exposés comme le Cap Corse ou les Iles du Levant ; en dehors de ces zones le vent atteindra 90 à 120 km/h. Le vent s'affaiblira par l'ouest en seconde partie de nuit.

Durant ce temps, à l'ouest, une nouvelle perturbation débarquera de l'Atlantique et donnera des pluies parfois soutenues du Pays Basque à la Bretagne avec un net redoux près des côtes mais qui peinera à progresser vers l'intérieur.

Prévisions pour la journée de jeudi :

Les précipitations faibliront enfin sur le Nord-Est du pays tout en s'évacuant vers l'Allemagne ; la neige pourra cependant continuer à tomber à très basse altitude voire en plaine. Prudence, avec la baisse des températures, des phénomènes verglaçants sont à envisager notamment de la Lorraine à Rhône-Alpes.

Durant ce temps, à l'ouest, une dépression secondaire particulièrement creuse (moins de 990 hPa) circulera de l'Irlande en direction du Golfe de Gascogne. Elle apportera dans un premier temps un redoux relatif près des côtes, mais avec la progression du front associé dans les terres où le froid sera encore bien présent, la neige pourra temporairement précéder la pluie en plaine de la Normandie au Centre, mais on ne devrait pas observer de couche au sol.

Notons que le vent d'Ouest soufflera de manière soutenue sur les côtes Atlantiques au sud du centre dépressionnaire, les rafales pouvant atteindre de manière générale 60 à 90 km/h sur le littoral. Avec le déplacement du centre dépressionnaire vers le sud, le vent tournera à l'Est / Nord-Est en seconde partie de journée sur la Normandie, puis la Bretagne et les Pays de Loire. Ce vent, qui pourra atteindre là encore 60 à 90 km/h sur les rivages des Côtes d'Armor et du Cotentin, 40 à 60 km/h dans les terres, accroitra sensiblement la sensation de fraicheur.

Les températures resteront très froides pour la saison, avec des gelées fréquentes le matin sur la majeure partie du pays, pour culminer au meilleur de la journée autour de 6 à 10° du Nord au Sud, davantage sur les côtes Atlantiques et Méditerranéennes.

Prévisions au dela de jeudi :

Les températures resteront particulièrement fraiches pour la saison sur une bonne partie du pays, cependant il semble qu'un redoux très lent devrait commencer à se mettre en place, le mercure devant cependant rester sous les normes de saison au moins jusqu'au week-end.

En revanche, un nouvel épisode pluvieux devrait s'initier sur les régions méditerranéennes ; cet épisode pourrait s'avérer très durable (2 à 3 jours) et apporter des cumuls très significatifs sur les régions concernées. Des précisions ultérieures seront apportées sur cet épisode, avec l'ouverture probable d'un nouveau Bulletin Spécial pour précipitations abondantes.

Ces prévisions ne doivent servir ni à la protection des biens, ni à celles des personnes, et elles n'engagent ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d'Infoclimat.

Suivi météo à 18:25

L'air froid a désormais bien envahi le pays ; à 17 heures locales on ne dépasse plus les 10° dans tout l'intérieur du pays, les températures étant généralement comprises entre 6 et 8° des frontières belges aux frontières de l'est et au Massif Central. Toulouse pourrait d'ailleurs, si le mercure ne remonte pas d'ici demain matin 7 heures locales, enregistrer sa température maximale la plus basse pour un 28 octobre depuis au moins 1950.

Pour le reste, la neige est désormais bien arrivée sur nos massifs, comment en témoigne cette photo d'Emeric prise au Refuge de la Golèse (Savoie, 1670m) :

Ou encore la webcam de la frontière andorrane du Pas de Case, dans les Pyrénées :

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:33

Les pluies persistent sur un axe allant des Pyrénées jusqu'au sud de l'Alsace et en se dirigeant vers la Provence Alpes Côte d'Azur où sur cette région les précipitations sont plus marquées, avec des orages dans la masse, comme sur le Var.

 

Les températures ont baissé puisqu'en général on relève 7 à 11°c. Près de la Méditerranée ces valeurs sont plus élevées avec 12 à 21°c en Corse.

Avec cette baisse des thermomètres, la neige fait son retour en montagne comme nous le signale certains observateurs à Valloire, Chamrousse où on mesure 2cm de neige peu avant midi et à Font Romeu avec là aussi 2cm de neige à 15h.

Suivi météo à 08:04

Ce mardi matin, des pluies parfois conséquentes stagnent sur un axe allant des Pyrénées aux Alpes, arrosant copieusement Midi-Pyrénées, l'intérieur languedocien, toute la partie sud du Massif Central et jusqu'aux Préalpes. Près de la Manche, de nombreuses averses ponctuellement soutenues se succèdent sur les côtes de la Bretagne au Cap Gris-Nez.

Les températures sont en forte baisse ce matin à l'arrière du front : on relève pas plus de 0/3° avec des gelées localisées dans l'intérieur du Nord-Ouest et jusqu'en Belgique, 6/10° sur le reste du pays avec encore jusqu'à 15° en Méditerranée. Hors de nos frontières, les gelées sont bien présentes sur la majeure partie des Iles Britanniques avec jusqu'à -2° à Wattisham (Est de l'Angleterre).

Suivi météo à 21:36

Le front à continué sa progression vers le sud en cours de journée. Actuellement un peu moins actif, il se situe des Pyrénées à Rhône-Alpes. Il a laissé sur ces régions des cumuls entre 5 et 15 mm en général.

A l’arrière sur la moitié nord on retrouve encore de nombreuses averses. Elles ont été, et sont toujours, plus fréquentes et fortes près des côtes de la Manche. De la grêle et du grésil y sont régulièrement signalés.

Suivi météo à 19:34

Météo-France place en vigilance jaune les départements le long de la Manche et ceux au tour de la Méditerranée et d’un quart sud-est. Dans son bulletin national l’institution parle d’un temps globalement très perturbé et très agité. Météo-France attend des cumuls de neige significatifs sur les Pyrénées au-dessus de 1200m. Sur les Alpes de la neige est aussi attendue en montagne. Des orages sont prévus en Corse et en Provence donnant des cumuls localement abondants. Toujours selon l’établissement le vent doit se renforcer en Méditerranée avec rafales de 90 voire 100 km/h sur le golfe du Lion. Sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique Météo-France parle d’averses souvent soutenues et parfois orageuses.

Prévisions du phénomène

Résumé jusque jeudi matin :




Prévision pour la journée de mardi :

Le front qui a traversé le pays la veille se trouvera des Pyrénées à la moitié nord des Alpes le matin. Les précipitations auront faiblit. Il neige au-dessus de 1500 m sur les Pyrénées. En cours de matinée cette limite s’abaisse vers 1200 m sur la partie ouest de la chaine en même temps que les précipitations se fond moins régulières. En fin de journée elle descend jusque vers 900m mais les précipitations deviendront rares. On peut compter sur quelques centimètres au-dessus de 1500 m sur la partie ouest de la chaine. Les précipitations sont plus marquées sur la partie centrale et l’est de la chaîne mais avec une limite pluie-neige qui reste plus haute (vers 1800 m). On attend en général entre 20 et 30 cm au-dessus de 2000 m de l’ouest vers l’est et parfois plus sur les versants exposés. L’après-midi et le soir la limite pluie-neige s’abaisse vers 1000 m puis 800 à 900 m la nuit suivante avec des précipitations qui s’estompent lentement par l’ouest.

Sur les Alpes du nord les pluies se transforment en neige vers 1200 m à 1500 m le matin et 1000 à 1200 m en fin de journée. Sur le sud des Alpes cette limite reste au-dessus de 2000 voire 2200 m sur l’extrême sud toute la journée. Les quantités sont là aussi prévues assez importantes, notamment sur le sud des Alpes avec 20 à 40 cm 300 m au-dessus de la limite pluie-neige, et même localement un peu plus. Plus au nord les cumuls dès 1500 m sont plus faibles tout en restant significatifs pour la saison (de quelques centimètres à 30 cm en général). En effet, en cours d’après-midi et pendant la soirée les précipitations se renforcent nettement sur le sud des Alpes. Globalement les précipitations seront importantes sur certaines régions des Alpes aux cours des prochaines 48h (cumuls de 40 à 80 mm sur le relief exposé, localement davantage).

Sur le Massif-Central, les précipitations se font sous forme de neige au-dessus de 1500 m voire un peu plus haut le matin sur les Cévennes, mais avec des cumuls significatifs en cours d’après-midi et vers 1000 à 1200 m ailleurs mais avec des précipitations plus marginales, sauf sur l’est du Massif. Le Jura est concerné dans l’après-midi par des précipitations avec une limite pluie-neige de l’ordre de 1000 à 1200 m.

En termes de précipitation on retiendra le risque de fortes précipitations sur la Corse et de la Provence aux Alpes-Maritimes. Le risque d’orage laisse augurer des cumuls localement significatifs. Si on attend sur ces régions entre 10 et 40 mm en général, localement on pourrait atteindre les 50 à 70 mm voire un peu plus en cas d’orage stationnaire.

Toujours dans le sud, la Tramontane se lève progressivement pour souffler en fin de journée à 70/90 km/h en général sur les côtes et déjà à 110/120 km/h dans les parages de Béar.

Ailleurs, pour cette journée de mardi, on observera une traine moins active que la veille. Les averses, localement ponctuées d’un coup de tonnerre peuvent toutefois se montrer plus fréquentes et fortes près de la Manche, notamment sur la Normandie et le nord de la Bretagne. De la grêle et du grésil est probable dessous. Ailleurs sur la moitié nord les averses sont probablement bien plus rares.


Prévision pour la journée de mercredi :

L’événement marquant est les retours d’est. Ils ne devraient concerner que les régions frontalières mais vont se montrer parfois significatifs, notamment sur les Alpes, le Jura et le sud des Vosges. Sur les massifs du nord-est des cumuls de neige remarquables pour la saison sont possibles dès 600 à 800m et la limite pluie-neige devrait descendre très bas mercredi soir et la nuit suivante, notamment près des Vosges et du Jura. Il n’est pas impossible que les flocons se mêlent à la pluie jusqu’en plaine et même qu’on observe de vraies chutes de neige la nuit suivante. Tout ceci sera reprécisé ultérieurement. Dans les Alpes, les massifs frontaliers sont les plus touchés par les chutes de neige avec une limite à peine moins basse que les massifs plus au nord mais l’intensité et la régularité des précipitations devraient permettre aux quantités de neige d’être très importantes dès 800 à 1000 m. La limite pluie-neige est nettement plus haute sur le sud des Alpes où elle devrait rester supérieure à 1500 à 2000 m du nord au sud puis 1300 m une bonne partie de la journée. La Corse reste soumise à un risque de pluies orageuses.

Le vent continue de se renforcer en Méditerranée avec des rafales entre 70 et 100 km/h sur les côtes et parfois plus de 110/130 km/h sur les caps exposés. Le Mistral se renforce aussi à 50/80 km/h sur l’ouest de son domaine. En Corse c’est le vent de sud-ouest qui se renforce avec des pointes entre 50 et 90 km/h pour les régions exposés et même plus de 100 km/h sur les crêtes et caps les plus ventés.

Ce vent se renforce encore dans la nuit de mercredi à jeudi avec des rafales entre 70 et 100 km/h en général pour le Mistral, 90 à 120 km/h au large des côtes Varoises et ses Iles et des pointes à plus de 150 km/h sur les extrémités de la Corse. Sur l’Ile de Beauté en dehors de ces zones extrêmes, les rafales atteignent plus généralement 70 à 100 ou 110 km/h pour les régions exposées.

Mercredi matin, on risque toujours d’observer des averses de grésil sur les côtes normandes et de Bretagne nord. Des flocons devraient même pouvoir être de la partie localement. A l’approche de la perturbation suivante les averses se raréfient par l’ouest en cours de journée. Le risque de gelée dans les endroits abrités du vent est présent sur pas mal régions de l’intérieur de la moitié nord. Globalement les températures de l’après-midi seront très froides pour la saison.



Prévision pour la fin de la semaine :

Jeudi le vent soufflera fort sur les côtes de l’Atlantique et en Manche. Cela est à préciser mais si la perturbation ne passe pas trop au large de la Bretagne il n’est pas exclu d’observer temporairement le matin quelques flocons ou pluie et neige mêlées sur certaines régions de l’intérieur du quart nord-ouest. Les retours d’est devraient se faire plus discrets en cours de journée, peut-être plus tardivement sur le nord-est mais avec toujours un risque de neige à très basse altitude voire en plaine. Le matin là où le ciel n’est pas trop chargé les gelées devraient être assez fréquentes sur la moitié nord.

En Méditerranée le vent après avoir soufflé très violemment dans la nuit se calme progressivement par l’ouest. Il reste encore très fort en Corse le matin. Le risque de pluies orageuses est toujours possible.

Pour la suite, un épisode pluvio-orageux assez intense semble vouloir se mettre en place en Méditerranée dès jeudi soir ou la nuit suivante. Il devrait perdurer sous la forme d’une ou plusieurs autres ondes perturbées pendant le week-end. Mais on y reviendra ultérieurement.


Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Suivi météo à 19:10

Le temps plus agité à donc bel et bien pointé le bout de son nez dès aujourd’hui. On peut dire au revoir au temps calme qui a dominé sur la moitié nord depuis pas mal de temps, le sud ayant déjà reçu un copieux arrosage la semaine dernière.

La situation générale qui se met en place est celle d’une descente d’air froid arctique par le nord. Son arrivée se fait à l’arrière du front froid actif qui a traversé la France du nord au sud dans la nuit de dimanche à lundi et cette journée de lundi. On observe donc une zone dépressionnaire assez active sur le nord de la Scandinavie avec un net thalweg qui descend progressivement jusqu’en Europe du sud. Parallèlement la situation est nettement plus anticyclonique de l’ouest au centre de l’Atlantique en remontant jusqu’au Groenland. On a donc l’instauration d’une profonde et large ondulation à toutes les altitudes, ce qui la rend assez stable dans le temps : elle va nous concerner tout le reste de la semaine.

Sur le flanc de cette ondulation une très franche advection froide se met en place. Traditionnellement dans ce genre de situation, les côtes de la  Manche sont concernées par plus d’instabilité. La situation est plus complexe en Méditerranée où à l’avant de cette invasion froide d’altitude (matérialisée par une anomalie basse de tropopause) la situation est propice à une cyclogénèse qui remonte des Baléares vers le Golfe de Gênes sous l’influence du forçage d’altitude qui interagie avec des noyaux de tourbillon cyclonique chauds et humides dans les basses couches. En conséquence le temps devrait être très dégradé mardi autour de la Méditerranée avec des précipitations parfois abondantes et la levée d’une violente Tramontane.

Le relief Alpin et le flux de nord maintient la zone cyclonique dans les environ du Golfe de Gêne et de la plaine du Pô mercredi mais un thalweg actif remonte vers le nord avec une petite advection plus chaude et humide et des forçages d’altitude apporté par de petits thalweg d’altitude qui remontent le long de l’anomalie principale. C’est une situation typique pour avoir des retours d’est durant la journée de mercredi et de jeudi. La dynamique plus douce semble en revanche trop timide pour la faire progresser plus à l’ouest que les régions frontalières. L’air froid devrait bien résister dans les basses couches et la limite-pluie neige devrait être très basse, sauf sur la partie sud des Alpes. Le vent est très violent en Méditerranée.

Parallèlement une nouvelle zone très dynamique arrive par l’Irlande sous l’influence d’une anomalie froide d’altitude cyclonique très active. La cyclogénèse qui s’en suit est assez intense et devrait passer au large immédiat de la Bretagne dans la nuit de mercredi à jeudi. Son placement est encore assez incertain, et il faudra affiner ceci ultérieurement, notamment en ce qui concerne les précipitations. En revanche, on peut d’ors et déjà signaler que le vent s’annonce assez fort sur les côtes de l’Atlantique. Le vent de nord-est sur la moitié nord continue à advecter de l’air très froid pour la saison. Les retours d’est se font plus discrets en cours de journée de jeudi avec l’affaiblissement et le décalage vers le nord-est de la zone dynamique qui s’étendait du Golfe de Gêne à l’Allemagne.

On repère ces éléments de dynamique pour cette première moitié de semaine sur cette carte de mercredi 12h UTC :




Pour la suite de la semaine on ne peut que rester vague mais on peut signaler que ces noyaux froids d’altitude devraient finir par s’isoler en goutte froide au-dessus de la Méditerranée pendant qu’une dorsale bascule de l’Atlantique vers la Scandinavie. Des remontées chaudes et instables se mettent en place et les forçages d’altitude laissent envisager un risque de violentes précipitations autour de la Méditerranée. Cet aspect sera bien évidement développé ultérieurement en cours de semaine s’il se confirme.


Des mises à jour seront apportées au présent bulletin au fil de la semaine.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 09:25

Le front froid qui a abordé les côtes de la Manche hier soir s'est montré actif, conformément à la prévision, en laissant dans la nuit derrière lui une lame d'eau homogène comprise entre 10 et 20 mm de la Bretagne au Nord et de la Vendée aux Ardennes. En ce début de matinée, le front s'étire de Bordeaux à Metz et continue de balayer la France du NO au SE. A l'arrière, la traine se met en place - elle se montre déjà active dans la Baie de Seine, dans une atmosphère qui se rafraichit (guère plus de 10°C le long des côtes de la Manche). Sur la Grande Bretagne, il fait déjà beaucoup plus froid, 3/4°C dans l'intérieure de l'Angleterre, et seulement 2°C à Dublin.

Suivi météo à 18:27

Information spéciale de Météo France publiée dimanche à 15h25 : UN NET RAFRAICHISSEMENT GAGNERA LA FRANCE DANS LA NUIT DE LUNDI A MARDI AVEC DES GELEES DANS LES ZONES ABRITEES DU VENT. UN TEMPS FROID AVEC DES TEMPERATURES PROCHES DES NORMALES D'UN MOIS DE JANVIER ET DES VENTS ORIENTES AU NORD AFFECTERA LA MAJEURE PARTIE DE LA FRANCE PENDANT LA SEMAINE PROCHAINE. IL POURRA NEIGER A PARTIR DE MERCREDI JUSQU'A DE BASSES ALTITUDES NOTAMMENT SUR L'EST DU PAYS.

Prévisions du phénomène

Prévisions pour la journée de lundi :

Dans le courant de la matinée, le front froid qui aura abordé en fin de nuit les côtes de la Manche se décalera relativement rapidement vers l'intérieur des terres, gagnant ainsi d'abord les Pays de Loire et le bassin parisien, puis Poitou-Charentes, les régions centrales, et jusqu'aux régions de l'est. Ce front apportera des pluies parfois soutenues, avec des cumuls possibles de 15/20mm en moyenne sur les régions concernées, et localement jusqu'à 30/40mm. Dans le courant de l'après-midi, le front continuera sa progression vers le Sud-Ouest et le Centre-Est, mais il perdre toutefois de son activité. Les précipitations se feront sous forme de pluie y compris sur la plupart des massifs, seuls les sommets alpins et pyrénéens pouvant espérer recevoir de bonnes valeurs de neige. A l'arrière du front, une traine particulièrement active se mettra en place notamment sur les régions en bordure de la Manche ; on peut y craindre de fortes averses accompagnées de bourrasques de vent, d'activité électrique et de grêle ou de grésil. Les températures seront en chute libre, et la barre des 12° sera difficile à atteindre au Nord au meilleur de l'après-midi.

Prévisions pour la journée de mardi :

La pluie perdura une bonne partie de la journée des Pyrénées au Alpes, dans une atmosphère de plus en plus fraiche. De Rhône-Alpes au sud Alsacien, des retours d'est devraient se mettre en place et ce sous forme de neige à moyenne altitude, avec possibilité de phénomènes d'isothermie. La neige pourra également tomber en abondance sur les versants exposés de la partie orientale de la chaîne Pyrénéenne. A l'arrière, la traîne perdurera avec l'installation de l'air froid à toutes les altitudes. Les températures continueront leur descente, avec des températures qui s'abaisseront parfois en dessous de 2/3° le matin sur la moitié nord, tandis que la barre des 10° ne sera parfois même pas atteinte en particulier sur la façade est l'après-midi.

Prévision au dela de mardi :

Les prévisions pour la journée de mercredi et au dela restent encore très aléatoires du fait de la mauvaise appréhension par les modèles de l'impact et de la trajectoire de la nouvelle anomalie froide d'altitude qui devrait circuler vers ou près de notre pays. On peut toutefois signaler que les températures devraient continuer de baisser sur notre pays, avec des gelées fréquentes en matinée de mercredi et des maximales qui atteindront à peine 6 à 8° au meilleur de la journée sur la moitié nord.


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑