• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 13°C
    95%, 1023.5hPa
    Vent de direction SSO9 km/h (raf. 22)
Vous avez été 3.900.635 visiteurs uniques l'an passé. Pourtant, seules 810 personnes (0.021%) ont adhéré.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°192

CarteOragesÉpisode pluvieux
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:17

La perturbation s'évacue de la France, mis à part quelques résidus de pluie modérée sur les Alpes et le Jura. Dans l'après-midi, c'est la moitié Est qui a été touché par quelques orages. Deux lignes d'averses se sont distinctement formées, une allant du Luxembourg au Berry et balayant tout un ensemble de régions vers l'est, avec une activité électrique sur le Lyonnais, une autre plus orageuse sur les Alpes. Au passage de ces lignes convectives, de fortes précipitations ont été notées et de modestes rafales.

La situation ne mérite plus de suivi particulier, le bulletin spécial sera donc clôturé prochainement.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 14:03

Depuis 4h en ce mardi matin, Météo France a levé la vigilance orange.

Suivi météo à 13:54

Les dégâts sont importants dans les régions du Nord de la France, avec nombre de chutes d'arbre, de toitures endommagées et d'inondations, et même un trafic ferroviaire perturbé entre Amiens et Paris suite à des éboulements à la hauteur de St Just en Chaussée, dans l'Oise. Les pompiers sont intervenus à 1400 reprises dans le Nord, 400 fois dans l'Aisne, où l'on déplore également un automobiliste grièvement blessé par la chute d'un arbre sur son véhicule.

Suivi météo à 09:17

La nuit fut particulièrement agitée sur le Nord et la Picardie, avec d'abord des rafales très puissantes relevées dans l'Aisne (125 km/h à Fontaine les Vervins, 124 km/h à Aulnois sous Laon, 104 km/h à Blesmes ou bien encore 102 km/h à Saint-Quentin). L'évènement marquant de cette nuit est aussi la formation de 4 à 5 supercellules en cours de validation par nos confrères de Kéraunos qui ont d'ailleurs ramené des photos de grêlon de taille exceptionnelle (7 à 10 cm).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 01:32

A 1h15, Météo France lève la vigilance orange sur 22 départements et la conserve sur les 5 départements du Nord Pas de Calais et de la Picardie.

Suivi météo à 01:18

L'écho en arc signalé précédemment a donné des violentes rafales mesurées à 98 km/h par la station Météo France de Chalons/Vatry dans la Marne. D'autre part, des observateurs du Nord signalent des grêlons exceptionnels, de l'ordre de 10 cm, à proximité de Cambrais. Enfin, une ligne c'est organisé du Sud de la Somme à la Marne, donnant de fortes pluies et une activité électrique remarquable, avec plus de 1000 impacts par quart d'heure.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 00:24

Le complexe pluvio-orageux affecte désormais la Picardie et le Nord Pas de Calais, avec de très fortes pluies et une activité électrique soutenue. Certaines cellules prennent des caractères supercellulaires et méritent à ce titre une grande vigilance dans les départements de l'Oise, de la Somme et du Pas de Calais. Soulignons enfin un très fort orage en arc dans le Nord de l'Yonne, avec de la grêle très probable et certainement de puissantes rafales de vent.

Suivi météo à 20:52

Dans l'Est de l'Indre, en limite du Cher, des secteurs d'Issoudun à La Châtre, l'orage supercellulaire qui s'y est développé et particulièrement actif, et les observations sur le terrain font part d'un mésocyclone remarquable. Les villes du Mans et de Rouen sont également concernés pas de fortes cellules orageuses,

Suivi météo à 20:12

Des dégâts dus à la grêle sont signalés sur l'agglomération de Toulouse, et l'on comprend pourquoi à la vue de cette Photolive:

Suivi météo à 19:31

Tandis que les cellules assez actives qui concernaient le Pas de Calais s'évacuent en mer, la convection devient sévère de l'Indre et Loire à l'Eure, avec un "storm splitting" dans la Sarthe laissant présager une puissante cellule grêligène. L'axe de convergence de basse couche présent de Montauban à Tulle produit une bande pluvio-orageuse très active et probablement fortement gréligène. D'autre part sa relative stationnarité laisse à penser que le risque de crue éclair devient important sur les régions concernées du fait des très fortes intensités enregistrées.

Suivi météo à 18:56

De puissants orages grêligènes se succèdent sur Toulouse, remontant vers Montauban et Cahors. De puissantes cellules viennent aussi de naitre en Indre et Loire et dans la Sarthe, tandis que plus à l'Ouest, le Poitou est soumis à des pluies orageuses soutenues.

Suivi météo à 17:30

A l'heure actuel quelques orages isolé éclatent à l'embouchure de la seine avec des précipitations localement marquées. De la grêle est même reportée par certains utilisateurs de MétéoAlerte.

Dans le SO la dégradation orageuse généralisée se met en place sur un axe Renne Bordeaux avec globalement de précipitations modérée, alors que des orages plus forts sévissent dans la masse, notamment en gironde et Charente-Maritime.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 16:03

Les orages se réactivent sur l'ouest du Pays, notamment des Landes à la basse-Normandie en passant par les Pays de la Loire. Ces orages n'ont pour le moment pas de caractère extêmement violent, mais ceux-ci pourraient prendre de l'ampleur au fil de l'après-midi.

Suivi météo à 11:44

Comme annoncé précédemment, la zone orageuse a gagné la Picardie et le Nord Pas de Calais en perdant un peu de sa virulence mais les intensités sont encore parfois fortes. Elle va s'évacuer rapidement vers la Belgique.

 

Dans le sud-ouest, des averses orageuses sévissent au large des côtes de l'Aquitaine et quelques-unes se sont déclenchées entre les Landes et la Gironde, remontant sur le Poitou-Charentes et le sud des Pays de la Loire perdant de son activité orageuse.

 

Enfin quelques pluies plus disparates concernent les départements du Massif-Central.

Suivi météo à 07:38

Ce matin, une forte ligne orageuse sévit du Perche au Havre. Elle apporte d'importants cumuls en peu de temps (10 à 20mm localement) ainsi que de la grêle et de fortes rafales de vent.

Cette ligne, après avoir concerné le nord-ouest dans la nuit, se décale maintenant vers la Haute-Normandie, le nord-ouest de l'Île de France et la Picardie.

Suivi météo à 07:25

Ce matin, Météo-France place 27 départements en vigilance orange en raison de forts orages prévus dès cet après-midi 16h et jusqu'à demain 06h.

Cette vigilance de niveau 3 sur 4 s'étend de la Dordogne jusqu'au Nord Pas de Calais. Il y est attendu des orages accompagnés de grêle, de violentes rafales de vent et d'intensité de précipitations parfois importantes (40mm en moins d'une heure).


Enfin notons que les Hautes-Pyrénées reste en vigilance orange en raison de la crue de la Gave du Pau.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 02:52

Des orages se sont formés au large des côtes Atlantique en début de soirée puis ceux-ci ont commencé à déborder vers l'intérieur de la Vendée puis de la Loire-Atlantique. D'après les témoignages de nombreux passionnés via les forums l'élément le plus marquant a été le vent qui a précédé les orages avec notamment une rafale mesurée à 72km/h à la station Nantes-Atlantique.

Suivi météo à 00:44

L'Ile d'Yeu a été balayé par cet orage en laissant 17 mm (dont 16 tombés en 12 min) et avec des rafales mesurées à 92 km/h. Les forts orages arrivant de la mer touchent maintenant la Vendée continentale. La Loire atlantique semble aussi en ligne de mire. La nuit s'annonce donc bien orageuse sur l'aval du fleuve Loire.

Suivi météo à 00:07

Après avoir pris naissance dans le Nord de l'Espagne et traversé tout le Golfe de Gascogne du Sud au Nord, de violents orages s'apprêtent à atteindre l'Ile d'Yeu d'ici quelques minutes, probablement sous la forme d'un front de rafale donnant des vents violents et peut être de la grêle. L'activité électrique est en légère diminution mais reste encore soutenue; au plus fort du phénomène, on comptait pas moins de 280 impacts toutes les 15 min.

Suivi météo à 23:27

De très fortes cellules orageuses remontent le Golfe de Gascogne sous forme de ligne de grain au sein d’un système plus ou moins organisé. Certaines cellules commencent à aborder les côtes Aquitaines du Pays-Basque et des Landes.

Prévisions du phénomène

Cette nuit de dimanche à lundi

Une zone pluvio- orageuse très active remonte en ce début de nuit le Golfe de Gascogne. Les orages sont parfois violents sous cette zone. A partir du milieu de nuit elle devrait toucher (ou éventuellement juste effleurer) les côtes de l'Aquitaine jusqu'aux Pays-de-la-Loire avec un risque local de très fortes activités pluvieuses, un peu de grêle et une bonne activité électrique, puis aborder la Bretagne en perdant probablement un peu de son caractère orageux violent mais avec toujours un risque de très fortes intensités pluvieuses, au moins localement sous certaines cellules plus actives.

Ailleurs, sur une large zone s’étendant des Charentes au nord-est et de l’intérieur des Pays-de-la-Loire au Bassin-Parisien, on ne peut exclure la formation d’une ou deux zones orageuses isolées en seconde partie de nuit. La probabilité est vraisemblablement très faible, mais elle ne peut être exclue d’autant que dans ce cas les orages pourraient être forts voire grêligènes.


Journée de lundi

La journée débute par des pluies-orageuses sur une bonne partie de la Bretagne et s’étendent vers la Normandie. Sur toutes les régions bordant l’arc Atlantique le temps est chaotique avec la mise en place d’ondées localement orageuses mais le risque d’orage fort parait faible. En cours de journée et en progressant vers l’est les orages gagnent en puissance. L’après-midi des Pyrénées à la Normandie un risque d’orage fort localisé, localement violent, se met en place. En seconde partie d’après-midi et soirée il se décale du Massif-Central au  Nord en se renforçant. Certaines cellules sont très organisées (supercellules ou complexes de moyenne échelle),  potentiellement très grêligènes et particulièrement pluvieuses avec une possibilité de fortes rafales de vent. Ce risque s’étend en soirée sur l’ouest du quart nord-est alors qu’à l’extrême est il reste possible mais plus isolé. Précédemment, en cours d’après-midi, dans une ambiance chaude et lourde, quelques foyers orageux isolés mais puissants sont possibles dans le quart nord-est, le risque étant un peu moins faible aux abords du relief, des Vosges aux Alpes.

En cours de nuit, suite aux orages de la soirée, un axe pluvio-orageux se met en place du Massif-Central au Bassin-Parisien et au nord avec localement de fortes précipitations mais un risque d’orage violent en atténuation. Cet axe se décale lentement vers l’est en seconde partie de nuit de lundi à mardi en perdant de son activité.

Voici une carte qui résume la situation pour cette journée et soirée de lundi :



Zone I : Risque important d’orages violents et très organisés. Risque significatif de forte grêle, rafales de vent et très abondantes précipitations en peu de temps. Forte activité électrique possible. Cette zone se décale progressivement vers l’est en cours de nuit. Evolution probable vers un corps pluvio-instable en cours de nuit sur la zone visée.

Zone II : Risque important d’orages, parfois forts (grêle modéré, fortes précipitations, quelques rafales de vent et activité électrique marquée), plus rarement violents.
Zone II-b : Risque plus marginal d’orage en cours de journée, mais potentiellement violent. Le risque augmente sensiblement cours de soirée et surtout de nuit de lundi à mardi.

Zone III : Risque orageux faible à localement modéré. Orages forts peu probables mais localement des lames d’eau significatives (plus de 20 mm), notamment en Bretagne et Basse-Normandie.


Journée de mardi

Le matin on retrouve des orages parfois forts sur le quart nord-est et la façade est du pays puis, si le risque orageux se maintient une bonne partie de la journée, le caractère forts des orages s’estompe peu à peu, sauf peut-être en Alsace et en descendant vers les Alpes.


Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le dimanche 24 mai 2009 à 23:21Cette nuit de dimanche à lundi

Une zone pluvio- orageuse très active remonte en ce début de nuit le Golfe de Gascogne. Les orages sont parfois violents sous cette zone. A partir du milieu de nuit elle devrait toucher (ou éventuellement juste effleurer) les côtes de l'Aquitaine jusqu'aux Pays-de-la-Loire avec un risque local de très fortes activités pluvieuses, un peu de grêle et une bonne activité électrique, puis aborder la Bretagne en perdant probablement un peu de son caractère orageux violent mais avec toujours un risque de très fortes intensités pluvieuses, au moins localement sous certaines cellules plus actives.

Ailleurs, sur une large zone s’étendant des Charentes au nord-est et de l’intérieur des Pays-de-la-Loire au Bassin-Parisien, on ne peut exclure la formation d’une ou deux zones orageuses isolées en seconde partie de nuit. La probabilité est vraisemblablement très faible, mais elle ne peut être exclue d’autant que dans ce cas les orages pourraient être forts voire grêligènes.


Journée de lundi

La journée débute par des pluies-orageuses sur une bonne partie de la Bretagne et s’étendent vers la Normandie. Sur toutes les régions bordant l’arc Atlantique le temps est chaotique avec la mise en place d’ondées localement orageuses mais le risque d’orage fort parait faible. En cours de journée et en progressant vers l’est les orages gagnent en puissance. L’après-midi des Pyrénées à la Normandie un risque d’orage fort localisé, localement violent, se met en place. En seconde partie d’après-midi et soirée il se décale du Massif-Central au  Nord en se renforçant. Certaines cellules sont très organisées (supercellules ou complexes de moyenne échelle),  potentiellement très grêligènes et particulièrement pluvieuses avec une possibilité de fortes rafales de vent. Ce risque s’étend en soirée sur l’ouest du quart nord-est alors qu’à l’extrême est il reste possible mais plus isolé. Précédemment, en cours d’après-midi, dans une ambiance chaude et lourde, quelques foyers orageux isolés mais puissants sont possibles dans le quart nord-est, le risque étant un peu moins faible aux abords du relief, des Vosges aux Alpes.

En cours de nuit, suite aux orages de la soirée, un axe pluvio-orageux se met en place du Massif-Central au Bassin-Parisien et au nord avec localement de fortes précipitations mais un risque d’orage violent en atténuation. Cet axe se décale lentement vers l’est en seconde partie de nuit de lundi à mardi en perdant de son activité.

Voici une carte qui résume la situation pour cette journée et soirée de lundi :



Zone I : Risque important d’orages violents et très organisés. Risque significatif de forte grêle, rafales de vent et très abondantes précipitations en peu de temps. Forte activité électrique possible. Cette zone se décale progressivement vers l’est en cours de nuit. Evolution probable vers un corps pluvio-instable en cours de nuit sur la zone visée.

Zone II : Risque important d’orages, parfois forts (grêle modéré, fortes précipitations, quelques rafales de vent et activité électrique marquée), plus rarement violents.
Zone II-b : Risque plus marginal d’orage en cours de journée, mais potentiellement violent. Le risque augmente sensiblement cours de soirée et surtout de nuit de lundi à mardi.

Zone III : Risque orageux faible à localement modéré. Orages forts peu probables mais localement des lames d’eau significatives (plus de 20 mm), notamment en Bretagne et Basse-Normandie.


Journée de mardi

Le matin on retrouve des orages parfois forts sur le quart nord-est et la façade est du pays puis, si le risque orageux se maintient une bonne partie de la journée, le caractère forts des orages s’estompe peu à peu, sauf peut-être en Alsace et en descendant vers les Alpes.


Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Suivi météo à 18:32

Un foyer orageux relativement important s'est développé au cours de la dernière heure dans le nord de la Charente, il se dirige lentement vers le nord. Quelques autres cellules orageuses de moindre intensité sont également observées dans le Puy de Dome, l'Allier et en Haute Savoie, mais ces foyers sont isolés.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:12

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 15:12

La situation météorologique est très calme sur le pays en ce milieu d'après midi. Deux faits sont tout de même à noter: d'abord les fortes chaleurs prévues et qui se confirment sur l'Est de la France, de la Provence à la plaine d'Alsace, avec plus de 30°C généralisé, avec des pointes à 32/33°C. Ensuite la crue du Gave de Pau suite à la fonte très rapide d'un manteau neigeux exceptionnel pour la saison sur les Pyrénées, dont un de nos observateurs a pris la photo suivante:

Prévisions du phénomène

Prévision pour la journée de dimanche et la nuit de dimanche à lundi

Le couvercle d'air chaud qui recouvre notre pays semble bien résister. En conséquence, malgré un air très riche en vapeur d'eau en surface, nous n'attendons presqu'aucun orage avant la soirée. Deux exceptions peuvent être notées :
- des averses remontent du Nord de l'Espagne sur l'ouest des Pyrénées et prennent un caractère orageux dans l'après-midi, pouvant être localement violent sur le relief.
- un ou deux orages peuvent se former de façon très locale sur le Massif Central, et donner de la grêle.

En soirée, une évolution est attendue sur l'Aquitaine, gagnant le nord-ouest en cours de nuit.
Les orages qui remontent du pays basque espagnol finissent par s'organiser en une perturbation pluvio-orageuse, qui devrait essentiellement rester au large mais pourrait toucher les côtes bretonnes.
Sur une bande côtière de l'Aquitaine à la Bretagne, quelques orages virulents pourront circuler, pouvant s'organiser en ligne de grains. Le risque principal sous ces orages semble être de fortes rafales de vent mais quelques cellules grêligènes sont possibles.

Prévision pour la journée de lundi

La journée de lundi s'annonce marquée par une violente dégradation orageuse du sud-ouest au nord. En matinée, des orages plutôt inoffensifs mais donnant quelques fortes précipitations tendent déjà à se former sur un axe de la Normandie au Nord mais s'évacuent en Manche. En journée, le temps devient très orageux sur le sud-ouest, et de violents orageux finissent par éclater du sud-ouest au Massif Central et gagnent rapidement en soirée les régions du Centre aux frontières belges. De forts orages diurnes sévissent aussi sur les Alpes.
Dans la nuit, le risque orageux se décale vers l'est, avec un risque d'orages nocturnes persistants sur la Lorraine.
Ces orages pourront s'organiser en un système convectif étendu (MCS) donnant de fortes précipitations mais surtout de fortes rafales de vent du sud-ouest au Massif Central.

Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 00:59

A 23h, la carte de vigilance de Météo France affiche le orange en raison de la vigilance hydrométéorologique en cours sur le Gave de Pau dans sa partie amont. De nouveau, (c'est en effet la 3ème vigicrues orange sur ce tronçon dans les 10 derniers jours) la fonte accélérée de l'exceptionnel manteau neigeux présent sur le massif des Pyrénées soutient le débit du Gave dans le département des Hautes Pyrénées.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 21:51

L'ouest du département des Landes et le centre des Pyrénées Atlantiques sont concernés par un corps pluvio-instable en régression, mais apportant localement des précipitations soutenues ponctuées de quelques coups de tonnerre. Une cellule orageuse plus franche est en train de traverser la barrière pyrénéenne et pourrait se diriger ensuite vers l'agglomération de Pau.

Suivi météo à 20:19

En ce début de soirée, quelques cellules orageuses intermittentes continuent de concerner le Pays Basque, et plus particulièrement un triangle St Jean Pied de Port - Peyrehorade - Biarritz. Le temps est relativement calme partout ailleurs, avec juste quelques ondées ici ou là. Quant au front de ce matin, on le retrouve sous forme de pluies continues sur le nord du Nord Pas de Calais, et d'averses sur les côtes normandes et des Côtes d'Armor.

Suivi météo à 18:19

Quelques foyers orageux localisés mais ponctuellement forts ont concerné au cours de la dernière heure le département de la Loire (42) ainsi que les Monts du Lyonnais (69) ; ils se sont désormais évacués en direction de l'Ain (01) tout en perdant de leur intensité. Pendant ce temps, l'instabilité s'est nettement réactivée du côté du Pays Basque avec un certain nombre de foyers orageux sur l'ouest des Pyrénées Atlantiques (64) et le sud-ouest des Landes (40). Les secteurs de Saint Jean Pied de Port, de Tarnos et de Peyrehorade sont plus particulièrement concernés.

Suivi météo à 16:36

Météo France a placé en vigilance jaune tous les départements se situant sur une diagonale Pyrénées - Bas Rhin en passant par les Pays de Loire, le Bassin Parisien et les régions centrales. Dans son bulletin national valable pour demain dimanche, Météo France évoque des orages généralisés en soirée sur le Sud-Ouest avec un risque de fortes rafales de vent et de chutes de grêle.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:33

Le temps est bien lourd aujourd'hui sur les deux tiers sud du pays. La barre des 30° est dépassée sur plusieurs stations en Rhône-Alpes, en Provence et en Corse ; on avoisinne même 32 à 35° localement dans les Bouches du Rhône et en Corse, valeurs exceptionnelles pour la saison et constituant sur certains postes de nouveaux records mensuels. L'humidex -température ressentie par le corps humain en en prenant en compte l'humidité- affiche 38 à Saint Etienne et Avignon, 36 à Bouvesse Quirieu (nord Isère), ou encore 35 à Montélimar, Paray le Monial (est Saône et Loire) et Brive la Gaillarde.

Pour autant, aucune activité orageuse n'est enregistrée actuellement sur le pays.

Suivi météo à 14:07

L'amas pluvio-orageux perd considérablement de son intensité en ce début d'après midi. Il a progressé plus à l'Est que prévu, vers la région parisienne qu'il aborde quasiment sans activité orageuse. Il se situe actuellement de la Baie du Mont Saint Michel à l'Aube et la Haute Marne en passant par les Normandies et le bassin parisien. Quelques averses un peu plus soutenues sont toujours observées localement dans la partie ouest du front, mais l'activité électrique est désormais quasi-inexistante. Quelques faibles averses se déclenchent par ailleurs des Pyrénées à l'Auvergne. Le fait marquant est observé dans le Sud-Est, dans la région de Marseille et en Provence, avec des températures record pour un moi de mai, puisqu'on atteint 34.1°C à Gémenos dans les Bouches-du-Rhône. Rappelons qu'hier on a relevé jusqu'à 36°C en Corse.

Suivi météo à 11:29

En milieu de nuit, les premières pluies orageuses ont abordé la côté atlantique dans le secteur de la Rochelle. Actuellement, les pluies modérée à forte s'étendent du Morbihan au Loir-et-Cher, avec des pluies fortes dans les régions de Saumur et de Blois, du fait d'orages assez actifs. A l'avant, sur l'Est du pays, on atteint déjà les 20°C, jusqu'à 26°C dans le Sud Est.

Suivi météo à 11:25

Depuis 6h ce samedi matin, Météo France a placé en vigilance jaune une très large moitié Ouest du pays, de la Normandie au Lyonnais jusqu'à l'Ariège.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Prevision pour la journée de samedi et la nuit de samedi à dimanche

Sur l'ouest de la Bretagne, des pluies fortes circulent à la mi-journée, parfois orageuses sur les côtes, mais ne présentent pas de risque particulier. En fin d'après-midi, les averses se généralisent de l'Est de la Bretagne à la Basse-Normandie, et tournent à l'orage en soirée notamment sur la Normandie. Des cellules isolées mais très virulentes peuvent se former du pays de Loire au Centre. Sous ces cellules, de la grosse grêle est à envisager. En soirée et début de nuit, les cellules tendent à se multiplier sur un tiers nord. Une incertitude assez grande pèse sur l'ampleur de cette convection du Centre au Nord-Est, mais un système convectif de méso-échelle (orage multicellulaire organisé à grande échelle) n'est pas exclu.
Dans le sud-ouest, la situation se déstabilise aussi fortement en fin de journée et début de nuit avec des orages qui remontent rapidement en flux de sud. Ils sont favorisé dans les terres aquitaines voire des Hautes-Pyrénées au Limousin, avec localement forte activité électrique et grêle. Sur la façade atlantique, de fortes rafales peuvent se produire.

Prévision pour dimanche et le début de semaine prochaine

Les orages tendent à persister sur le Nord-Est en début de journée de dimanche, mais une nouvelle violente dégradation est attendue sur la façade ouest, remontant de l'Aquitaine dans l'après-midi vers le centre-ouest en début de nuit, puis pouvant se prolonger sur la Normandie dans la nuit. Les orages pourront être temporairement violents, notamment dans le sud-ouest, mais un corps pluvieux devrait prendre le dessus, donnant des cumuls localement importants. Sur une large moitié nord-est, les orages devraient réapparaître en fin de journée, plutôt isolés mais localement virulents.

Lundi, la perturbation orageuse devrait se généraliser du sud-ouest au nord-est avec fortes pluies et localement forte rafales de vent. L'évolution précise à cette échéance est néanmoins difficile à prévoir. Le risque orageux devrait s'évacuer pour de bon mardi ou mercredi.

Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑