• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.12h00, 15.5°C
    95%, 1024.5hPa
    Vent de direction SSO11 km/h (raf. 14)
Infoclimat est essentiellement financé par ses adhérents. Ce site vit grâce à votre contribution.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°238

CarteOragesÉpisode pluvieux
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:13

L'activité orageuse a repris de la vigueur à l'Est du Rhône où de nombreuses cellules orageuses éclatent en ce moment. Une première ligne orageuse s'étend en vallée de Durance sur les Alpes de Haute Provence et les Hautes-Alpes.
D'autres orages plus isolés mais parfois soutenus éclatent dans le centre Var, près des gorges du Verdon, ainsi que du côté de Guillestre. Cette dernière cellule perd progressivement de son activité après avoir apporté de fortes intensités (supérieures à 300mm/h), de la grêle (grêle de 3/4cm) entre Manosque et Embrun en passant dans l'arrière pays de Digne les Bains.
La station de Dauphin (04) a relevé 19.8mm en 2h, dont 11.9mm entre 14 et 15h.

Suivi météo à 08:56

Ce matin, la zone pluvio-orageuse la plus active s'est décalée vers l'Est et touche un axe Languedoc-Roussillon - Rhône-Alpes, avec des cellules orageuses actives entre le Gard et la Drôme. Ils sont porteurs de fortes intensités de précipitations et parfois de grêle.
Ils progressent maintenant dans une direction nord-est, vers les Savoies.

Suivi météo à 07:37

Dans son bulletin de suivi, Météo-France indique avoir relevé au cours de la nuit :
* Des grêlons de l'ordre de 2 à 3 cm ont été observés en plusieurs endroits en Lorraine et en Franche Comté,
dans le Puy de Dôme, dans l'Allier, à Mazamet dans le Tarn..
* Il est tombé de l'ordre de 30 à 50 litres par m² en quelques heures sur un axe Vichy/Dijon ; on a relevé 50
mm d'eau à Ussel (19), 61 mm à Chamblanc (21).
* On a relevé 97 km/h à Sancey-le-Grand (25), 103 km/h à Souillac (46)

Suivi météo à 07:34

Les orages les plus actifs ont quitté l'hexagone, la vigilance orange de Météo-France est levée sur l'ensemble des départements.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:28

Les orages sont maintenant bien présents sur une ligne s'étirant des Pyrénées à l'Alsace.
Entre 21h et 22h, Météo-France a relevé sur le Massif-Central :
- 91km/h à Naves (19) et 30.6mm
- 102km/h à Nespouls (19) et 22.4mm
- 101km/h à Mauriac (15) et 20.9mm

Enfin, entre 22h et 23h, de bons cumuls de pluie sont observés sur la Corrèze. La station de Ussel - Cousergues relève 28.3mm, tandis que celle de Ussel les Plaines affiche 50.2mm, toujours en un laps de temps d'une heure.

Suivi météo à 22:56

A 22h, Météo-France ajoute la Franche-Comté ainsi que l'Ain, le Haut-Rhin et le Rhône à la liste des zones administratives en vigilance orange. La Meuse repasse en revanche en vigilance jaune. Ce sont donc désormais 37 départements qui sont concernés par cette vigilance de grande ampleur.

Suivi météo à 22:56

Une nouvelle actualisation de la carte de vigilance de Météo-France a eu lieu peu après 22h, plaçant 7 nouveaux départements en vigilance orange : ils s'étendent du Haut-Rhin au Rhône. Dans le même temps, la Meuse est rétrogradée en vigilance de niveau 2, couleur jaune.Ce soir, ce sont donc 37 départements qui sont concernés par cette vigilance météorologique de niveau 3 sur 4 (couleur orange).

Suivi météo à 22:55

L'activité ne cesse de se renforcer: une puissante cellule orageuse touche actuellement la région de Castres, avec une très forte probabilité de grêle. Le département du Puy-de-Dôme connait également de violents orages, un traversant actuellement la région d'agglomération de Clermont Ferrand, tandis qu'une cellule arquée, génératrice de probables très puissantes rafales convectives, approche d'Issoire par l'Ouest. Il en va de même sur la Saône-et-Loire, dans la région de Charolles. La Haute-Saône, le territoire de Belfort ainsi que le Haut-Rhin connaissent également de puissantes cellules orageuses, générant de fortes précipitations avec un risque de grêle avéré et de vent violent. De manière générale, le foudroiement est extrême, puisque Météo-France dénombre plus de 3600 impacts sur le dernier quart d'heure, plus de 1300 sur la dernière heure, près de 73000 impacts ses dernières 12h et déjà plus de 114000 impacts sur 24h!

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:01

Suite aux orages de la matinée, nous avons obtenu quelques informations sur place, données par La Nouvelle République :
La dépression orageuse qui a traversé le département mardi 12 juillet au matin a nécessité une vingtaine de sorties des pompiers au Blanc, à Mézières, Buzançais, Palluau, Villedieu, Etrechet, Dunet. Souvent pour des inondations de sous-sol. A Châteauroux, le magasin Carrefour a été inondé sur 2.000 m2 par trois centimètres d'eau. Il a pu rouvrir à 9 h 10 après nettoyage des pompiers et du personnel. Quant aux précipitations observées, Météo France a relevé de grandes disparités : il est tombé 28,7 millimètres à Rosnay... et rien à Orsennes (près d'Aigurande dans le Sud de l'Indre)!

Suivi météo à 21:08

Une puissante ligne orageuse s'est développée sur le Pays Basque entre 18h00 et 20h00 et s'est propagée sur le sud de l'Aquitaine ensuite. Le département des Landes et des Pyrénées-Atlantiques viennent de subir cette dégradation avec de fortes averses de pluie (15 à 25mm), quelques faibles chutes de grêle et de fortes rafales de vent. La structure orageuse s'est renforcée en remontant vers le nord-est et c'est à la frontière entre les Landes et le Gers que les éléments se sont accentués avec par exemple une rafale de vent maximale de 102 km/h relevée à la station du Houga (32). Ces orages remontent sur la région d'Agen actuellement mais ces derniers ont tendance à se déstructurer.  L'épisode orageux prend désormais fin par l'extrême sud-ouest avec l'arrivée du front froid donnant des précipitations continues mais beaucoup plus faibles et rarement convectives.

A l'avant de ce complexe convectif, les cellules orageuses se multiplient. La Dordogne est actuellement touchée par de forts noyaux convectifs et qui évoluent en petits multicellulaires. Là encore, on retrouve ce même risque de chutes de grêle et de fortes averses pluvieuses pouvant déverser 10/25 mm voire plus en très peu de temps inondant les points bas ainsi que de fortes rafales de vent (risque moindre pour les rafales convectives en raison d'une organisation orageuse moins nette ou de façon plus locale).

Ces cellules orageuses sont prises dans une convergence de surface marquée et très dessinée. Elle s'étire de l'Aquitaine à l'Alsace avec des cellules plus ou moins virulentes. On retrouve 3 secteurs plus menacés :
-Le premier sur le nord-est de l'Aquitaine comme expliqué ci-dessus
-Le second sur toute la Bourgogne avec des cellules puissantes par endroit. On a observé un splitting entre le Puy-de-Dôme et l'Allier et le moteur droit a pris un aspect supercellulaire sur l'Allier. Certainement de fortes chutes de grêle ont été observées là-dessous. Les radars indiquent d'ailleurs que d'autres cellules sont probablement allé jusqu'à l'averse de grêle sur la région.
- Le troisième se situe sur l'Alsace avec une seconde ligne qui s'est formée entre Vesoul et Colmar mais les intensités restent plus modestes pour l'instant.

Enfin, la région Midi-Pyrénées observe également des développements convectifs mais ces derniers restent plus faibles et sans sévérité particulière. Ce secteur est encore plus ou moins à l'écart des grosses intempéries mais reste sous surveillance jusqu'en milieu de nuit prochaine en raison d'un renforcement de la convergence de surface et de l'approche des forçages d'altitude. Le risque d'orages violents semble malgré tout plus aléatoire que sur la partie nord-est du Pays.

Au cours des prochaines heures, l'instabilité orageuse devrait surtout se renforcer entre le Massif-Central et le nord-est. Il est à craindre des cellules vigoureuses, avec son lot de fortes averses de pluies, localement de grosses grêles et de fortes rafales de vent supérieures à 100 km/h (en particulier sur le nord-est). L'activité orageuse devrait persister une bonne partie de la nuit sur un axe s'étirant des Pyrénées à l'Alsace.

Suivi météo à 18:34

En cette fin d'après-midi, les éléments commencent à sérieusement se mettre en place sur un axe s'étendant du sud-ouest au nord-est.

L'anomalie de surface sur la partie nord-est du Pays continue à se creuser et les valeurs de pressions atmosphériques pointent à 1007hpa. La convergence s'accentue ainsi progressivement sur le nord-est et plus généralement de la région Midi-Pyrénées à l'Alsace en passant par le Massif-Central et la Bourgogne. Avec près de 30° relevés sur ce même axe et des basses couches de plus en plus humides, les premières cellules orageuses éclatent dans ce contexte très instable. Certaines cellules sont déjà bien fortes comme en Bourgogne avec des intensités pluviométriques importantes et très probablement des chutes de grêle conséquentes localement. De même, une ligne orageuse s'est organisée il y a peu sur le Haut-Rhin et le sud de la région de Colmar avec très probablement de fortes rafales convectives en-dessous. Le Limousin est à son tour balayé par des cellules orageuses virulentes et ces dernières tendent à se multiplier actuellement.

Par ailleurs, on note une activité orageuse plus aléatoire sur le Toulousain du fait de l'éloignement des forçages d'altitude mais la soirée s'annonce malgré tout nettement plus agitée sur ce secteur. D'ailleurs, c'est l'Aquitaine qui bénéficie de ces forçages principaux avec là aussi la formation d'un complexe convectif sur le Golfe de Gascogne. Le Pays Basque voit l'arrivée d'une structure orageuse arquée avec sans doute de fortes rafales de vent, des pluies soutenues et une activité électriques assez forte.

On relève en France actuellement près de 1500 impacts de foudre au quart d'heure soit une activité électrique soutenue. La dégradation devrait s'accentuer au fil des heures à l'approche des forçages d'altitude et d'un contexte de plus en plus instable, cisaillé et convergent en surface sur un axe s'étirant des Pyrénées au Nord-est. La probabilité d'observer des structures supercellulaires ainsi que de fortes lignes orageuses est grande.

Suivi météo à 16:23

Les orages qui éclataient ce matin sur le Centre en remontant vers le nord, ont fini d'évacuer le pays par la Belgique.

A l'arrière, de nouveaux orages se sont formés sur le Massif-Central en début d'après-midi, tout en se décalant vers la région Rhône-Alpes, Franche-Comté et Bourgogne. A leur passage, ils ont apporté de la grêle sur le Puy de Dôme.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 16:09

A 16h, Météo-France maintient sa vigilance orange aux forts orages, sur 31 départements s'étendant des Pyrénées à la Lorraine, la Marne et les Ardennes sortant du dispositif. Ces orages seront accompagnés de fortes précipitations (30 à 50mm en 1 à 2 h), de grêle et de violentes rafales de vent atteignant voire dépassant les 100km/h.
La vigilance météorologique est valable jusqu'à mercredi 06h.

Suivi météo à 10:22

A 10h, Météo France étend sa vigilance orange pour risque d'orages violents sur tout un axe Sud Ouest/Nord Est aux Ardennes et au Bas-Rhin. Ce sont désormais 33 départements qui sont concernés par cette vigilance.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 09:50

En ce milieu de matinée, les orages progressent rapidement vers le Nord/Nord Est, et touchent actuellement plus particulièrement la région de Limoges mais surtout la limite Cher/Loir-et-Cher et le Loiret. Les intensités pluviométriques sont sensibles, mais pas excessives vu la rapidité de déplacement du phénomène (15 à 20 mm relevés en moyenne, une trentaine localement de la Charente maritime à l'Indre). En revanche, le foudroiement se montre important, avec plus de 5000 impacts relevés par Météoroage/Météo-France sur la dernière heure.

Suivi météo à 07:59

Une zone orageuse a abordé en fin de nuit l'Atlantique, du nord des Landes à la Bretagne. Cette zone se décale maintenant vers le nord, pour progressivement gagner la Normandie et la région Centre.
Ces orages ont une activité pluvieuse modérée, parfois un peu plus soutenue dans la partie sud de cette zone (entre les Charentes et l'Indre et Loire) où les intensités dépassent les 120mm/h. Des rafales de vent de l'ordre de 50 à 80km/h ont été relevées sur les côtes.

Suivi météo à 07:30

Ce matin, Météo-France place 20 départements s'étendant des Pyrénées à l'Auvergne en vigilance orange en raison des forts orages attendus à partir de cet après-midi 16h.
Ces orages seront accompagnés de fortes rafales de vent de l'ordre de 100km/h, de grêle, de fortes pluies, qui pourront laisser entre 40 et 60 mm.

L'institution prévoit un lent déplacement de cette zone orageuse vers l'est dans la nuit de mardi à mercredi.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène


L'arrivée du talweg d'altitude par le proche océan se traduira demain, dès le petit matin, par le développement d'averses convectives sur les régions de la façade Atlantique des Charentes aux Pays de la Loire. Ces noyaux convectifs, pris dans le flux général de Sud-Ouest, se renforceront en cours de matinée jusqu'à la mi-journée en direction du Bassin Parisien et de la Normandie, où ils prendront de plus en plus souvent un caractère pluvio-orageux. Les précipitations associées pourront alors se montrer ponctuellement soutenues.

La dégradation des conditions atmosphériques devrait se poursuivre, tout en s'intensifiant, en cours d'après-midi et soirée.

Sur l'Est de la Picardie, le Nord de la Champagne et les Ardennes, de vigoureuses cellules orageuses (de type multicellulaires) pourront se former en cours d'après-midi à l'avant du système pluvio-orageux qui aura précédemment affecté les régions du Nord-Ouest, via la Haute-Normandie et l'Ile de France.

Par ailleurs, une zone critique devrait s'étirer du Midi-Pyrénées jusqu'en Lorraine et Alsace (Zone 2). Le long de cet axe, englobant le Massif-Central et la Bourgogne, de puissantes cellules orageuses s'accompagnant fréquemment de grêle et de violentes rafales de vent se développeront brutalement en fin d'après-midi. Compte tenu des forts cisaillements dans cette masse d'air très instable, et de l'intrusion d'une masse d'air sec à l'arrière de la zone de convergence, certains orages pourraient prendre un caractère supercellulaire. Cet axe devrait se maintenir tout au long de la nuit de mardi à mercredi.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le mardi 12 juillet 2011 à 00:16

L'arrivée du talweg d'altitude par le proche océan se traduira demain, dès le petit matin, par le développement d'averses convectives sur les régions de la façade Atlantique des Charentes aux Pays de la Loire. Ces noyaux convectifs, pris dans le flux général de Sud-Ouest, se renforceront en cours de matinée jusqu'à la mi-journée en direction du Bassin Parisien et de la Normandie, où ils prendront de plus en plus souvent un caractère pluvio-orageux. Les précipitations associées pourront alors se montrer ponctuellement soutenues.

La dégradation des conditions atmosphériques devrait se poursuivre, tout en s'intensifiant, en cours d'après-midi et soirée.

Sur l'Est de la Picardie, le Nord de la Champagne et les Ardennes, de vigoureuses cellules orageuses (de type multicellulaires) pourront se former en cours d'après-midi à l'avant du système pluvio-orageux qui aura précédemment affecté les régions du Nord-Ouest, via la Haute-Normandie et l'Ile de France.

Par ailleurs, une zone critique devrait s'étirer du Midi-Pyrénées jusqu'en Lorraine et Alsace (Zone 2). Le long de cet axe, englobant le Massif-Central et la Bourgogne, de puissantes cellules orageuses s'accompagnant fréquemment de grêle et de violentes rafales de vent se développeront brutalement en fin d'après-midi. Compte tenu des forts cisaillements dans cette masse d'air très instable, et de l'intrusion d'une masse d'air sec à l'arrière de la zone de convergence, certains orages pourraient prendre un caractère supercellulaire. Cet axe devrait se maintenir tout au long de la nuit de mardi à mercredi.

Suivi météo à 23:01


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑