• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.19h00, 13.8°C
    67%, 1015.1hPa
    Vent de direction SSO7 km/h (raf. 26)
Aidez-nous à développer nos projets. Aidez-nous à garder ce site ouvert, gratuit et sans pub.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°239

CarteÉpisode pluvieuxOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 20:11

Alors que l'épisode prend fin et qu'une traine active prends le relai, le réseau de satellites MODIS nous offre cette superbe photo prise ce mardi à 15h et assemblée par Infoclimat qui montre très bien l'importance du creux dépressionnaire qui a traversé le pays aujourd'hui, et l'enroulement atypique au coeur de l'été qui a donné les fortes pluies orageuses sur le Sud Est et stratiformes sous le retour d'occlusion du Poitou à l'Ile de France.

Suivi météo à 18:06

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 17:59

Comme prévu, Météo-France a levé à 14h la vigilance orange sur les derniers départements concernés. A 16h, pratiquement toute la moitié Est du pays est en vigilance jaune - il convient de noter que la région parisienne a probablement flirté avec les niveaux de vigilance orange pour fortes pluies.

Suivi météo à 17:55

L'après midi se montre très pluvieuse sur la région parisienne sous le retour d'occlusion qui ne progresse que très lentement. Météo-France relève en général 20 à 40 mm, et jusqu'à 43 mm à Melun (77). mais aussi 27 mm à Paris-Montsouris, 24 mm au Bourget, 33 mm à Roissy, 36 mm à St Maur ou 35 mm à Boigneville (91) par exemple. Plus au Sud, dans le Cher, la station de Vierzon relève 52 mm. Les températures sont largement inférieures à la normale, ne dépassant guère les 14°C sous le front pluvieux, remontant difficilement à 19/20°C après son passage.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:22

En cette fin de matinée, la vague orageuse quitte le département des Bouches-du-Rhône et tend à se déstructurer, même si l'activité pluvieuse reste soutenue. Les premières pluies abordent d'ailleurs la Corse. On relève par exemple 37 mm à Arles (13), 33 mm à Cassis (13) et généralement 15 à 30 mm du Vaucluse à l'Ouest du Var. A l'arrière, la Tramontane s'est déjà levée sur le Languedoc (121 km/h relevés à l'Aigoual (30) et 120 km/h relevés au Cap Béar (66), autour de 60 à 80 km/h en général). A noter enfin que la neige fait son apparition sur les Alpes, de manière abondante aux environs de 2200/2400 m d'altitude, tandis que des flocons sont observés dès 1850 m d'altitude à Orcières (05) par un contributeur du réseau MétéoAlerte.



Les cumuls relevés en Région Centre et en Poitou sont du même ordre, mais sont beaucoup plus remarquables car à la fois inhabituels pour la région et pour la saison, et font de plus suite à une succession de pertubations pluvieuses soutenues depuis le début juillet (et après un printemps exceptionnellement chaud, sec et ensoleillé). Depuis minuit, Météo-France relève de 20 à 50 mm du Loiret aux Charentes, jusqu'à 65 mm à St Epain (37), mais aussi 44 mm à Glenay (79), 43 mm à Vierzon (18), 41 mm à Ligre (37).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:11

A 12h, la vigilance orange est levée sur les Bouches-du-Rhône et ne concerne plus que le Var et les Alpes-maritimes.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 09:50

A 9h30, et avec l'évacuation vers PACA de la ligne orageuse, Météo-France lève la vigilance orange sur l'Hérault et le Gard. Seuls les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-maritimes sont donc soumis à cette vigilance qui prend fin à 14h.

Suivi météo à 09:21

Alors que la ligne orageuse aborde le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, on relève sur le Gard des lames d'eau horaires conformes aux prévisions:
  • 39.0mm à Anduze
  • 28.0mm à Alès
  • 26.9mm à Générargues
  • 22.8mm à Salindres
  • 21.5mm à Colognac
  • 20.5mm à Mialet
Les pluies persistent toujours sous le retour d'occlusion, particulièrement dans le Sud de la Région Centre après avoir quitté le Poitou. Depuis le milieu de nuit, Météo France relève 20 à 50 mm du Loir-et-Cher à la Charente-maritime, et même jusqu'à 59 mm à St Epain (37), au sud de Tours.

Suivi météo à 08:08

La ligne orageuse attendue sur les régions méditerranéennes se met en place; elle s'étire désormais du Sud Ardèche jusqu'à la mer, au large des Pyrénées orientales. L'activité pluvio-orageuse est particulièrement forte en Méditerranée, ainsi que dans le centre du Gard. Des orages pré-frontaux se forment également sur les Bouches-du-Rhône, mais le paroxysme du phénomène reste à venir dans les 3 prochaines heures sur ce département.

Suivi météo à 06:42

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 06:42

En ce début de matinée de mardi, le corps perturbé évolue du Sud-Bourgogne jusqu'au Languedoc. Il donne des pluies soutenues sur toute la partie Est du Massif-Central, tandis qu'une évolution orageuse est observée en Espagne, en Catalogne et au large en Méditerranée. A l'arrière, le front occlu s'étire de la région parisienne à la Charente, en y donnant là aussi des pluies soutenues et continues. C'est dans cette région allant de la Touraine à l'estuaire de la Gironde que l'on observe les cumuls les plus importants depuis le début de la nuit, entre 15 et 40 mm (41 mm à St Agnan en Charente maritime). Sur la façade Atlantique, les vents se sont  montrés moins forts que prévus (guère plus de 70 km/h sur la côte de l'Ile de Ré au Cap Ferret)

Suivi météo à 06:32

A 6h en ce mardi matin, Météo-France place finalement les départements méditerranéens allant de l'Hérault aux Alpes-maritimes en vigilance orange pour un risque de brefs mais violents orages pouvant donner de fortes rafales de vent (jusqu'à 100 km/h avec une brutale bascule), d'un passage de pluies soudaines et intenses et d'un risque de grêle.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 00:56

L'anomalie est désormais sur le Pays et centrée actuellement sur La Rochelle avec une pression mesurée à 1001.6hpa.  L'anomalie a atteint son creusement maximal et devrait se combler très progressivement en avançant plus à l'est. Le front froid se situe actuellement de la région Poitou-Charente à l'Aquitaine avec des pluies modérées. On a observé un aspect faiblement convectif sur la pointe du Médoc (en Gironde) ainsi qu'au large des côtes Landaises et Basques mais aucune activité électrique n'est pour l'instant recensée. Les intensités pluviométriques sont voisines des 20 à 30 mm/h avec très localement des pointes à près de 50mm/h. Pour l'instant, les cumuls varient entre 1mm et 5mm voire localement 10mm sous ce front.

Par ailleurs, le front occlus est positionné entre la Loire-Atlantique et la Vendée mais les pluies sont généralement faibles et les lames d'eau n'excèdent pas les 5mm. Ce front devrait peu à peu s'évacuer plus à l'est en restant assez faible.

Dans les toutes prochaines heures, il faudra toujours surveiller l'aspect convectif du front sur le sud-ouest puisque les points de rosée augmentent toujours faiblement et atteignent entre 13° et 16° sur l'Aquitaine. Cela correspond à des remontées douces et humides grâce aux vents de sud-ouest désormais bien établis sur le secteur avec des rafales proches des 50 km/h sur les côtes Aquitaines. De même, on surveillera un net renforcement si ces noyaux convectifs parviennent à prendre plus d'ampleur ainsi qu'à l'arrière du front ou les vents se sont brutalement levés sur les côtes Espagnoles avec des rafales parfois proches des 80/90 km/h et orientées plein ouest (ceci correspond à l'arrivée de l'air froid rapide à l'arrière).

Suivi météo à 23:05

Les images satellites, radar, et les données des stations renseignent sur l'avancée du système perturbé. Celui-ci respecte toujours la trajectoire et le timing prévus par les modèles météorologiques.

Les vents sont actuellement orientés au SO sur la côte Aquitaine, S sur le littoral Charentais, mais ils ont déjà basculé O à NO sur le Sud-Bretagne jusqu'à l'Estuaire de la Loire et l'Ouest de la Vendée. Cette bascule traduit la position actuelle et le déplacement de la zone de convergence au sol; sachant que c'est à l'extrémité Sud du talweg (côtes Girondine, Landaise et Basque) que les vents devraient s'accélérer dans les prochaines heures.

Suivi météo à 22:03

En milieu d'après-midi, Météo-France a publié une "information spéciale" sur son site Internet. Elle y précise que des intempéries sont attendues sur le Sud de la France pour les prochaines 36h, sans présenter de caractère exceptionnel pour les régions concernées, mais se produisant rarement au coeur de l'été en pleine période touristique. Le coup de vent et les fortes pluies prévus aborde d'abord l'Aquitaine pendant la nuit puis se décale vers la Méditerranée ce mardi matin (100 à 120 km/h prévus près du Golfe du Lion). La neige est également au programme dans les Alpes au dessus de 2000 m, alors que le Tour de France s'apprête à les traverser du Sud au Nord.

Suivi météo à 20:18

L'anomalie se creuse progressivement comme prévu et la baisse de pression commence à se faire sentir avec une pression atmosphérique qui pointe à près de 1003hpa sur la Bretagne mais c'est surtout entre La Rochelle et Biarritz que la pression baisse et baissera en cours de ces prochaines heures. Ce creux dépressionnaire devient d'ailleurs nettement visible sur les images satellites.

 Par ailleurs, le front commence déjà à attaquer le Pays entre la Bretagne et le Cotentin mais c'est au plus proche de l'anomalie que les pluies sont les plus fortes. Le front est actuellement en formation et il prend de plus en plus d'ampleur aux abords de la Bretagne tout en débordant sur la pointe sud du Finistère. Ce front est en train de glisser vers le Morbihan et devrait plonger vers les Pays-de-la-Loire avant 22h00 tout en se renforçant. Puis le Golfe de Gascogne se charge aussi de nuages de plus en plus menaçants mais cela reste encore bien au large.

Plus au sud, le ciel se voile de plus en plus entre le Poitou-Charente et les Pyrénées et quelques averses résiduelles demeurent ci et là. Les vents de secteur ouest en début de journée ont commencé à pivoter légèrement au sud-ouest dans le courant de l'après-midi et la tendance devrait s'affirmer dans les toutes prochaines heures. Combinés à quelques éclaircies, ces vents ont contribué à radoucir légèrement l'atmosphère dans les basses couches avec généralement près de 20° en Aquitaine.

La chronologie des évènements est pour l'instant en parfaite adéquation avec le scénario émis par nos modèles numériques

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Un voile nuageux devrait apparaître sur toute la façade Atlantique dans le courant de l'après-midi. Il sera annonciateur d'une forte dégradation du temps en soirée et nuit prochaine sur les régions s'étalant de la Bretagne au sud-ouest. Les premières pluies devraient tomber avant le couché du soleil sur la Bretagne, les Pays de la Loire et la région Poitou-Charente. Ces pluies dans un premier temps assez faibles devraient s'intensifier progressivement  jusqu'en milieu de nuit tout en progressant vers la région Centre puis le sud de l'Ile de France. Sur ces régions, les cumuls pluviométriques devraient généralement si situer entre 10 et 20 mm voire un peu moins sur la Bretagne.

En milieu et fin de nuit, c'est surtout entre la Charente-Maritime et le Pays Basque que la situation devrait nettement se dégrader. Les pluies devraient soudainement se mettre à tomber sur ce secteur et une possible dégradation orageuse pourrait se mettre en place dans le même temps. Cela se traduirait possiblement par la formation d'une ligne de grains intense sur les côtes Aquitaines et qui progresserait rapidement plus à l'est. A son passage, on ne peut exclure la survenue de puissantes rafales de vent supérieures à 100 km/h sur les côtes et de l'ordre de 80/90 km/h sur les terres entre la Gironde et le Pays Basque. Une averse de grêle n'est pas improbable mais cela ne représente pas le risque majeur. De plus, la survenue de phénomènes tourbillonnaires tels que tubas, trombes marines voire petites tornades est rendue possible en raison des cisaillements extrêmes sur le secteur. Enfin, les lames d'eau dépasseront assez fréquemment les 10 à 20 mm et localement plus de 50mm. Sans compter qu'un ciel de traîne actif devrait se mettre en place à l'arrière sur le piémont Pyrénéen ajoutant localement 15 à 30 mm supplémentaires au terme de l'épisode.

En début de matinée de Mardi, le front s'étendra des Pyrénées au nord-est avec encore des pluies soutenues et localement orageuses vers le Midi-Toulousain. Cet axe devrait recueillir des lames d'eau généralement comprises entre 10 et 20 mm et localement plus sous les noyaux convectifs. Puis avant le milieu de journée, un axe convergent devrait s'établir des bouches du Rhône à la France-Comté. Cet axe devrait bénéficier d'une masse d'air instable et en particulier en s'approchant du pourtour Méditerranéen. Un bref mais intense passage orageux est donc attendu sur les régions Méditerranéennes entre Nîmes et Nice ainsi que la Corse. Les pluies seront alors soutenues et là aussi les hauteurs d'eau pourront dépasser les 30 mm en peu de temps inondant localement les points bas. Quelques rafales de vent et chutes de petite grêle sont envisagées localement sur le secteur.

Enfin, notons également des vents soutenus dus au creusement dépressionnaire sur le Golfe de Gascogne et tout le piémont Pyrénéen avec des rafales comprises entre 70 et 90 km/h sur les côtes Aquitaines et entre 50 et 70 km/h sur tout le piémont Pyrénéen (hors cellules orageuses) du milieu de nuit jusqu'en matinée de Mardi. Ce vent devrait ensuite se généraliser à toutes les côtes Atlantiques avec des rafales comprises entre 60 et 70 km/h sur les côtes et 50 à 60 km/h dans les terres soumis au ciel de traîne. Enfin, Mistral et Tramontane devraient violemment souffler à l'arrière du passage orageux avec des rafales pouvant excéder les 100km/h entre Corse et continent.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le lundi 18 juillet 2011 à 00:36Un voile nuageux devrait apparaître sur toute la façade Atlantique dans le courant de l'après-midi. Il sera annonciateur d'une forte dégradation du temps en soirée et nuit prochaine sur les régions s'étalant de la Bretagne au sud-ouest. Les premières pluies devraient tomber avant le couché du soleil sur la Bretagne, les Pays de la Loire et la région Poitou-Charente. Ces pluies dans un premier temps assez faibles devraient s'intensifier progressivement  jusqu'en milieu de nuit tout en progressant vers la région Centre puis le sud de l'Ile de France. Sur ces régions, les cumuls pluviométriques devraient généralement si situer entre 10 et 20 mm voire un peu moins sur la Bretagne.

En milieu et fin de nuit, c'est surtout entre la Charente-Maritime et le Pays Basque que la situation devrait nettement se dégrader. Les pluies devraient soudainement se mettre à tomber sur ce secteur et une possible dégradation orageuse pourrait se mettre en place dans le même temps. Cela se traduirait possiblement par la formation d'une ligne de grains intense sur les côtes Aquitaines et qui progresserait rapidement plus à l'est. A son passage, on ne peut exclure la survenue de puissantes rafales de vent supérieures à 100 km/h sur les côtes et de l'ordre de 80/90 km/h sur les terres entre la Gironde et le Pays Basque. Une averse de grêle n'est pas improbable mais cela ne représente pas le risque majeur. De plus, la survenue de phénomènes tourbillonnaires tels que tubas, trombes marines voire petites tornades est rendue possible en raison des cisaillements extrêmes sur le secteur. Enfin, les lames d'eau dépasseront assez fréquemment les 10 à 20 mm et localement plus de 50mm. Sans compter qu'un ciel de traîne actif devrait se mettre en place à l'arrière sur le piémont Pyrénéen ajoutant localement 15 à 30 mm supplémentaires au terme de l'épisode.

En début de matinée de Mardi, le front s'étendra des Pyrénées au nord-est avec encore des pluies soutenues et localement orageuses vers le Midi-Toulousain. Cet axe devrait recueillir des lames d'eau généralement comprises entre 10 et 20 mm et localement plus sous les noyaux convectifs. Puis avant le milieu de journée, un axe convergent devrait s'établir des bouches du Rhône à la France-Comté. Cet axe devrait bénéficier d'une masse d'air instable et en particulier en s'approchant du pourtour Méditerranéen. Un bref mais intense passage orageux est donc attendu sur les régions Méditerranéennes entre Nîmes et Nice ainsi que la Corse. Les pluies seront alors soutenues et là aussi les hauteurs d'eau pourront dépasser les 30 mm en peu de temps inondant localement les points bas. Quelques rafales de vent et chutes de petite grêle sont envisagées localement sur le secteur.

Enfin, notons également des vents soutenus dus au creusement dépressionnaire sur le Golfe de Gascogne et tout le piémont Pyrénéen avec des rafales comprises entre 70 et 90 km/h sur les côtes Aquitaines et entre 50 et 70 km/h sur tout le piémont Pyrénéen (hors cellules orageuses) du milieu de nuit jusqu'en matinée de Mardi. Ce vent devrait ensuite se généraliser à toutes les côtes Atlantiques avec des rafales comprises entre 60 et 70 km/h sur les côtes et 50 à 60 km/h dans les terres soumis au ciel de traîne. Enfin, Mistral et Tramontane devraient violemment souffler à l'arrière du passage orageux avec des rafales pouvant excéder les 100km/h entre Corse et continent.

Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑