• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.06h00, 12.3°C
    90%, 1014hPa
    Vent de direction S7 km/h (raf. 11)
Vous avez été 3.900.635 visiteurs uniques l'an passé. Pourtant, seules 810 personnes (0.021%) ont adhéré.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°245

CarteÉpisode pluvieuxTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2011/10/29-1010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Aveyron, la Lozère, le Tarn, à 10h10.

Prévisions du phénomène

2011/10/29-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour l'Hérault, à 06h05.

Suivi météo à 23:14

La zone pluvieuse s'est considérablement affaiblie. Elle ne concerne plus que sporadiquement l'extrême Est Midi-Pyrénées, ainsi que le Languedoc-Roussillon et la région PACA (Bouches-du-Rhône, Vaucluse uniquement) sous forme d'averses pluvieuses assez modérées. A noter aussi que le littoral des Landes et des Pyrénées-Atlantiques est en vigilance jaune pour vagues / submersion.

Météo-France relève 312,3mm à Durban-Corbières (11) entre le 27/10 à 12hUTC et le 28/10 à 21hUTC soit en 33h

Relevé amateur remarquable à Saint-Jean-de-Barrou (11) : 406.4 mm dont 248.6 mm le 28 octobre

Prévisions du phénomène

2011/10/28-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour les Pyrénées-Orientales, l'Aude, le Gard, le Var, à 16h05.

Prévisions du phénomène

2011/10/28-1405|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour l'Hérault, à 14h05.

Suivi météo à 11:23

La zone pluvieuse s'étend désormais sur l'est de Midi-Pyrénees (Haute-Garonne,Ariège,Tarn,Aveyron), sur toute la région Languedoc Roussillon, sur l'Ardèche, la Drôme, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Sous celle-ci on enregistre des intensités de précipitation faibles à modérées. A 11h00, les cumuls en 24h s'élévent désormais à:

 

  • 271.2 mm à Saint-Jean-de-Barrou (11) dont 157.8 mm le 27
  • 257,1 mm à Castanet-le-Haut (34)
  • 191,3 mm à Durban-Corbières (11)
  • 126,5 mm à Saint-Gervais-sur-Mare (34)
  • 123,4 mm à Labastide-Rouairoux (81)
  • 117,9 mm au Mont-Aigoual (30)
  • 117,1 mm à Fraisse-sur-Agout (34)
  • 116,4 mm à La Vacquerie (34)
  • 115,9 mm à Saint-Pons de Thomières (34)
  • 112,0 mm à Vieussan (34)
  • 107,9 mm à Vives (66)
  • 106,7 mm à Lézignan-Corbières (11)
  • 104,0 mm à Coustouge (11)

Prévisions du phénomène

2011/10/28-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour le Finistère, la Charente-Maritime, à 10h05.

Suivi météo à 07:39

Après une accalmie en fin de soirée et cette nuit, de nouvelles précipitations remontent par la Méditerranée sur les départements du Languedoc-Roussillon. Ce sont des pluies durables, modérées, qui devraient perdurer, on observe encore de bonnes quantités en mer.

Depuis le retour des pluies, on relève 27.4mm à Lézignan-Corbières (11), dont 22.6mm en 1h, 53.6mm au Cap Béar (66) dont 26mm en 1h.

Prévisions du phénomène

2011/10/28-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour le Morbihan, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Garonne, l'Ariège, l'Andorre, les Bouches du Rhône, à 06h05.

Suivi météo à 22:16

Un axe convectif puissant à déplacement lent s'est constitué depuis le Golfe du Lion, en mer, et s'étend jusque sur le sud du Massif-Central, comme en atteste l'image satellite de 21h45 :

Des impacts de foudre sont observés, essentiellement en mer. Néanmoins les intensités de pluie sont importantes sur la moitié Est de l'Hérault et le sur le Gard (cf. image radar ci-dessous) : l'axe pluvio-orageux a donc tendance à se décaler, pour l'instant, vers l'Est, permettant une accalmie sur des régions bien touchées (Pyrénées Orientales et Aude où d'intenses pluies convectives se sont produites cet après-midi).

Des réactions hydrologiques débutent sur les départements les plus touchés (notamment l'Hérault), comme le montre par exemple le graphique du niveau du Jaur à Olargues (34), affluent de l'Orb :

Suivi météo à 22:04

La zone pluvieuse s'est décalée vers l'Est et concerne l'Hérault, le Gard, la Lozère et le Tarn. Les intensités de précipitations sont modérées à fortes entre les départements littoraux du Languedoc.

Avec ce décalage, le temps redevient sec sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales et on peut faire un premier point sur la pluviométrie observée :

  • 136mm à Castanet le Haut (34) [relevé à 20h]
  • 124.5mm à Durban-Corbières (11)
  • 97.6mm à Vives (66)
  • 81.4mm à Fraisse-Murat (81)
  • 76.6mm aux Aires (34)
  • 61.5mm au Perthus (66)

Prévisions du phénomène

6d53bf9f43f5b743a086e4a269f6de08182e9e42|||Actualisation de la carte Vigicrues.
Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 18:41

L'arrosage se prolonge sur le Languedoc-Roussillon et les départements du sud du Massif-central. Dans la masse pluvieuse on remarque une ligne pluvio-orageuse assez importante de l'Aude au littoral des Pyrénées-Orientales, se prolongeant vers l'Espagne. Les quantités relevées, depuis le début de l'épisode pluvieux sont :

 

  • 157.8 mm à Saint-Jean-de-Barrou (11)
  • 97mm à Vives (66) dont 33.1mm en 1h
  • 70.2mm à Argelès sur Mer (66)
  • 66.8mm à Durban-Corbières (11) dont 45mm en 1h
  • 60.5mm au Perthus (66) dont 32.2mm en 1h

Prévisions du phénomène

2011/10/27-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour les Hautes-Pyrénées, à 16h10.

Suivi météo à 15:21

Un intensification des pluies est observée depuis la fin de la matinée, avec l'arrivée par les Pyrénées-Orientales de nouvelles précipitations. Un noyau plus intense (supérieure à 120mm/h) est remonté de Méditerranée sur l'Hérault et touche actuellement les villes situées entre Gignac et Fabrègues.

Enfin le vent est toujours d'actualité sur le pourtour médietrranéen et le sud du Massif-Central avec des rafales comprises entre 60 et 80km/h et jusqu'à 137km/h au Mont-Aigoual (30).

Prévisions du phénomène

2011/10/27-1425|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour la Charente-Maritime, à 14h25.

Prévisions du phénomène

2011/10/27-1249|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h49.

Suivi météo à 10:24

La perturbation qui touche notre pays apporte des pluies à l'ouest d'une ligne s'étendant de la Normandie à la plaine toulousaine. Ces précipitations sont généralement faibles mais quelques lignes pluvieuses, localement orageuses, touchent le Finistère, avec des intensités plus importantes (intensité supérieure à 120mm/h) entre Pont l'Abbé et Pleyben. Les pluviomètres de Météo-France relèvent à 09h, une vingtaine de millimètres depuis hier soir sur la pointe du Finistère.

A l'avant de la perturbation, des pluies se bloquent sur le relief cévennol. Elles sont régulières mais de faibles intensités, accompagnées de rafales de vent de secteur sud/sud-est comprises entre 60 et 75km/h. Rafales de vent également importantes sur le relief des pyrénées où l'on a observé 184km/h à Iraty (64) à minuit (dernière donnée disponible, l'anémomètre ayant du connaître des problèmes ensuite, on peut donc supposer que de plus violentes rafales y ont soufflé).

Prévisions du phénomène

Nouvel épisode pluvieux intense dans le Midi

La situation météo reste perturbée sur l'Europe occidentale, même si la France a connu un répit ce mercredi. L'image satellite de ce soir témoigne bien de la situation synoptique, avec un beau système dépressionnaire centré au large du Portugal. Voici l'image satellite du canal infrarouge de ce 26 octobre à 21h30 locales :

Un traditionnel contraste de masses d'air se produit au sein de ce sytème dépressionnaire, avec plusieurs perturbations (front chaud, front froid et occlusion). Les précipitations touchent ce mercredi soir la Pénisule Ibérique, avec des amas convectifs bien visibles (boules blanches). Dans les prochaines heures, cette goutte froide, qui est issue initialement d'un talweg (d'où le nom de cut-off que l'on donne à ces minimums), ne va pas beaucoup progresser vers l'Est. En effet cette goutte froide va évoluer dans un environnement plus doux avec des pressions plus élevées, ce qui aura pour effet de la ralentir. Elle va plutôt s'enfoncer progressivement vers le sud après s'être dirigée sur l'Espagne. Le flux va donc basculer plein Sud puis Sud-Est en altitude, et de l'air doux et très humide va nourrir le minimum dépressionnaire associé. Voici la situation synoptique prévue par le modèle GFS de ce soir, pour vendredi 28 octobre à 02h locales :

Un puissant flux de sud va apporter de l'air chargé en humidité sur les contreforts sud des Cévennes. Avec la lente progression de la goutte froide, l'axe de convergence va très progressivement se décaler vers l'ouest et vers le sud. Dans un second temps c'est donc le Roussillon qui va subir d'importantes précipitations, avec la persistance d'une zone de convergence. Ce n'est qu'en cours de journée de samedi que la situation va s'améliorer avec l'éloignement de la goutte froide vers l'Algérie.

Les précipitations vont donc débuter jeudi matin dans les Cévennes, puis dans l'après-midi dans les Pyrénées et le Roussillon. Dans la soirée de jeudi et dans la nuit, un axe de fortes pluies, mêlées d'orages et de fortes rafales de vent de Sud-Est, devrait concerner les cévennes héraultaises et gardoises. Ces pluies s'étendront aux départements limitrophes mais avec des intensités moindres. Dans la journée de vendredi, les précipitations resteront soutenues voire intenses par moments, et se décaleront peu à peu vers les plaines de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées Orientales. Les massifs intérieurs de l'Hérault semblent les plus exposés à de très fortes précipitations, avec des cumuls localement exceptionnels. L'épisode devrait perdurer jusqu'à vendredi soir ou samedi matin dans l'Hérault, et seulement samedi après-midi dans les Pyrénées Orientales.

Sur cet épisode, les cumuls risquent significatifs (> 30 mm) sur une vaste zone, comprenant la totalité des départements des Pyrénées Orientales, de l'Aude, de l'Hérault et du Gard. Sur les plaines et les contreforts sud et est des reliefs du Languedoc Roussillon, les cumuls devraient être souvent 50 à 100 mm, et localement 150 à 300 mm, notamment sur le relief de l'Hérault (et ce en 48h environ).

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le mercredi 26 octobre 2011 à 22:54

Nouvel épisode pluvieux intense dans le Midi

La situation météo reste perturbée sur l'Europe occidentale, même si la France a connu un répit ce mercredi. L'image satellite de ce soir témoigne bien de la situation synoptique, avec un beau système dépressionnaire centré au large du Portugal. Voici l'image satellite du canal infrarouge de ce 26 octobre à 21h30 locales :

Un traditionnel contraste de masses d'air se produit au sein de ce sytème dépressionnaire, avec plusieurs perturbations (front chaud, front froid et occlusion). Les précipitations touchent ce mercredi soir la Pénisule Ibérique, avec des amas convectifs bien visibles (boules blanches). Dans les prochaines heures, cette goutte froide, qui est issue initialement d'un talweg (d'où le nom de cut-off que l'on donne à ces minimums), ne va pas beaucoup progresser vers l'Est. En effet cette goutte froide va évoluer dans un environnement plus doux avec des pressions plus élevées, ce qui aura pour effet de la ralentir. Elle va plutôt s'enfoncer progressivement vers le sud après s'être dirigée sur l'Espagne. Le flux va donc basculer plein Sud puis Sud-Est en altitude, et de l'air doux et très humide va nourrir le minimum dépressionnaire associé. Voici la situation synoptique prévue par le modèle GFS de ce soir, pour vendredi 28 octobre à 02h locales :

Un puissant flux de sud va apporter de l'air chargé en humidité sur les contreforts sud des Cévennes. Avec la lente progression de la goutte froide, l'axe de convergence va très progressivement se décaler vers l'ouest et vers le sud. Dans un second temps c'est donc le Roussillon qui va subir d'importantes précipitations, avec la persistance d'une zone de convergence. Ce n'est qu'en cours de journée de samedi que la situation va s'améliorer avec l'éloignement de la goutte froide vers l'Algérie.

Les précipitations vont donc débuter jeudi matin dans les Cévennes, puis dans l'après-midi dans les Pyrénées et le Roussillon. Dans la soirée de jeudi et dans la nuit, un axe de fortes pluies, mêlées d'orages et de fortes rafales de vent de Sud-Est, devrait concerner les cévennes héraultaises et gardoises. Ces pluies s'étendront aux départements limitrophes mais avec des intensités moindres. Dans la journée de vendredi, les précipitations resteront soutenues voire intenses par moments, et se décaleront peu à peu vers les plaines de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées Orientales. Les massifs intérieurs de l'Hérault semblent les plus exposés à de très fortes précipitations, avec des cumuls localement exceptionnels. L'épisode devrait perdurer jusqu'à vendredi soir ou samedi matin dans l'Hérault, et seulement samedi après-midi dans les Pyrénées Orientales.

Sur cet épisode, les cumuls risquent significatifs (> 30 mm) sur une vaste zone, comprenant la totalité des départements des Pyrénées Orientales, de l'Aude, de l'Hérault et du Gard. Sur les plaines et les contreforts sud et est des reliefs du Languedoc Roussillon, les cumuls devraient être souvent 50 à 100 mm, et localement 150 à 300 mm, notamment sur le relief de l'Hérault (et ce en 48h environ).

Prévisions du phénomène

2011/10/25-1615|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour le Var, les Alpes Maritimes, à 16h15.

Suivi météo à 15:26

Le temps se calme sur le sud-est du pays, après les pluies de la matinée. Ce sont maintenant des averses qui sévissent entre l'Est des Bouches du Rhône et la frontière italienne.

On peut maintenant faire un point sur les premiers cumuls observés durant cet épisode :

  • 160.5mm à Caussols (06)
  • 155.1mm à Mandelieu (06)
  • 130.3mm à Seillans (83) et Valbonne (06)
  • 126.4mm au Castellet (83)
  • 114mm au plan d'Aups (83)
  • 109.7mm à Bormes les Mimosas (83)
  • 107 mm à St Martin d'Entraines et St Martin de Vésubie
  • 102.7mm à Péone (06)
  • 84.2mm à Cuers (83)
  • 81.7mm à Marignane (13)
  • 68.8mm à Cassis (13)

Suivi météo à 10:32

Le gros de l'épisode pluvieux se situe maintenant sur l'Est du Rhône et principalement sur les départements littoraux de la Provence Alpes Côte d'Azur. Les intensités de précipitations sont importantes sur le littoral varois, mais également près de l'étang de Berre (13).

Selon des témoignages, une tornade aurait sévit sur le Var, à Sanary sur mer, provoquant des dégâts. Côté quantités de précipitations, Météo-France relève à 09h :

Dans le Var :

  • 116,5 mm au Plan du Castellet (relevé jusqu'à 08h)
  • 113,9 mm au Castellet Aéro
  • 111,4 mm au Plan d'Aups
  • 104,3 mm à St-Maximin
  • 96,7 mm à Seillans (relevés jusqu'à 08h)
  • 94,5 mm à Ollières
  • 92,2 mm à La Crau
  • 89,4 mm à Toulon le Baou
  • 82.0 mm au Cap Cépet / Saint-Mandrier
  • 81,4 mm à Bormes le Ruscas
  • 81,2 mm au Cap Cepet
  • 78,8 mm à Cuers
  • 73,5 mm à Toulon la Mitre

Dans les Bouches du Rhône:

  • 93,2 mm à Carnoux
  • 86,1 mm à Aubagne
  • 83,9 mm à Marseille Borély
  • 81,3 mm à La Destrousse
  • 70,2 mm à Trets
  • 67,4 mm à Marseille Longchamp

Dans les Alpes-Maritimes, il est tombé 113mm à Caussol.

La Corse est également soumise à des précipitations orageuses sur la façade orientale (entre Ventiseri et Aleria principalement), apportant là aussi de bonnes quantités de pluies. On observe 126mm à Conca (dont 66mm en 1h).

Prévisions du phénomène

2011/10/25-0955|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour les Bouches du Rhône, à 09h55.

Suivi météo à 07:45

Le Gard et l'Hérault retrouvent un temps moins agité ce matin avec le décalage des précipitations vers l'Auvergne, la Provence Alpes Côte d'Azur et l'Est du Rhône généralement. Les plus fortes intensités sont actuellement observées sur l'est des Bouches du Rhône, le Var et le sud des Alpes de Haute Provence. En l'espace de 12h, les cumuls dépassent les 50mm : 92.2mm à Caussols (06), 88mm au Plan d'Aups (83), 83.6mm à Seillans (83), 74.2mm à Aubagne (13).

Du côté des départements languedociens, Météo-France relève 207.3mm aux Plans (34) et 106.9mm à Colognac (30).

Prévisions du phénomène

2011/10/25-0615|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour l'Hérault, le Gard, à 06h15.

Suivi météo à 23:22

Des orages se développent désormais au large des côtes catalanes et du Var. Les noyaux de précipitations tendent à se renforcer, et les lames d'eau horaires s'intensifient sur le département de l'Hérault et les cévennes gardoises (15 mm tombés dans la dernière heure sur le Mont Aigoual, 127 mm sur les dernières 24h). Météo-France relève désormais localement plus de 150 mm du massif de l'Espinouse au massif de l'Aigoual depuis le début de l'épisode. Les pluies sont également soutenues sur le Var (20 à 25 mm dans la région de Toulon). Les réserves en mer, dans le Golfe du Lion, sont importantes, et les pluies devraient perdurer une bonne partie de la nuit.

Suivi météo à 18:01

Le corps pluvio-instable qui a longtemps concerné le Finistère tend à accélerer sa progression vers l'Est du pays, et concerne désormais un arc de cercle allant de la Basse-Normandie à l'Est de la région Aquitaine. A l'arrière, de nouvelles fortes pluies approchent de la pointe Bretagne par la région de Quimper. A l'avant, les pluies orographiques prises dans un puissant flux de Sud-Est (plus de 130 km/h relevés au Mont Aigoual, près de 100 km/h sur la côte héraultaise) s'intensifient sur le département de l'Hérault, tandis que des débordements orageux touchent le département du Var.

A 17h locale, Météo-France relevait sur les 24 dernières heures:

  • 157 mm à Castanet-Le-Haut (34)
  • 122 mm aux Plans, au dessus de Lodève (34)
  • 106 mm à La Fraisse-Murat (34)

mais surtout, et de manière beaucoup plus exceptionnelle pour la pointe Bretagne, et constituant d'ores et déjà de nouveaux records de pluviométrie sur 24h:

  • 100 mm à Lanvéoc (29)
  • 106 mm à Brest-Guipavas (29)

Prévisions du phénomène

2011/10/24-1655|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour les Bouches du Rhône, le Var, les Alpes Maritimes, à 16h55.

Suivi météo à 13:02

Météo-France a placé depuis 11h10 les départements de l'Hérault et du Gard en vigilance orange "Pluie/Inondation" prévoyant 150 à 200 mm de précipitations sur les reliefs et 80 à 120mm en plaine. L'institutuion a également placé le littoral Méditerranéen de l'Aude jusqu'au Gard en vigilance jaune 'Vagues/Submersion" prévoyant une surélévation temporaire du niveau de la mer cet après-midi et dans la nuit.

Actuellement une perturbation pluvieuse s'étend de l'Aquitaine à la Bretagne: elle est assez active et on observe à son passage de fort cumuls de pluie notamment en Bretagne. D'autre part, on assiste à un blocage des pluies sur les reliefs des Cévénnes, de l'Espinouse et de la Montagne Noire, alors qu'un systéme pluvio-orageux situé sur la Méditerranée remonte dans le même temps vers le littoral et devrait l'atteindre d'ici quelques heures. On relève déjà en 24h:

  • 142 mm à Castanet-le-Haut (34)
  • 114 mm aux Plans (34)
  • 101 mm à Brest-Guipavas (29) dont 61 mm en 3 heures!
  • 92 mm à Lanvéoc (29)
  • 90 mm à Fraisse-sur-Agout (34)
  • 61 mm à Labastide-Rouairoux (81)
  • 57 mm au Mont Aigoual (30)

Du côté du vent on enregistre 115km/h au Mont-Aigoual (30), 100km/h à Belle-Île (56), 112km/h à la Pointe de Socoa (64) et 174km/h à Iraty (64) à 1427m d'altitude.

Suivi météo à 12:51

Les pluies orographiques qui sévissent depuis hier soir sur les Cévennes continuent leur arrosage. Depuis ce matin et les données du dernier suivi, il est tombé près de 30mm de plus aux Plans (34). Le vent continue d'accompagner ou de devancer ces précipitations avec des rafales de 60 à 80km/h des côtes varoises au Massif-Central et jusqu'à 115km/h au Mont-Aigoual (30).

Dans le même temps, la perturbation qui aborde notre pays par l'ouest s'avère très active. Elle a apporté de bonnes quantités de précipitations à son passage. On relève par exemple 73.3mm sur Brest-Guipavas (29) dont 19.7mm en 1h, 78.8mm à Lanveoc. Le vent est là aussi présent avec 100km/h à Belle-Île (56), 112km/h à la Pointe de Socoa (64) et 174km/h à Iraty (64) à 1427m d'altitude.

Prévisions du phénomène

2011/10/24-1135|||La vigilance MétéoFrance est modifiée pour l'Hérault, le Gard, à 11h35.

Suivi météo à 07:44

Les pluies sont bloquées sur le relief des Cévennes depuis hier soir avec des intensités faibles à modérées. Depuis dimanche 15h, on a relevé 68.3mm aux Plans (34), 30mm au Mont-Aigoual (30).

Avec ces précipitations, il faut compter sur de fortes rafales de vent de secteur sud/sud-est entre 60 et 80km/h entre les côtes varoises, roussillonnaises et jusque sur l'Aveyron et le Lauragais (31). A l'avant, sur les Pyrénées-Atlantiques le vent de sud est également violent, puisqu'on a relevé 162km/h à Iraty (64).

Prévisions du phénomène

Intéressons-nous plus précisément au déroulement des prochaines 48 heures.

À l’approche du talweg de surface, la situation devrait se dynamiser. En effet, tandis que le front principal abordera la pointe Bretagne, dans le sud du pays une zone de convergence de basse couche se couplera à une divergence en altitude. Ce qui n’était ce dimanche sur le Languedoc qu’une zone stratiforme arrivant de la mer, se transformera donc lundi en une véritable bande pluvieuse, de trajectoire assez stationnaire, dont l’activité sera de plus en plus marquée au fil des heures. Les Cévennes seront particulièrement exposées compte tenu du forçage orographique (accroissement des précipitations lié aux ascendances provoquées par le relief).

Ce mardi:

Ce mardi, au passage du talweg de surface, et à l’approche immédiate de l’anomalie d’altitude, le couplage entre la divergence (en sortie de Jet) et la convergence de basse couche devrait être maximal. Compte tenu des vigoureuses ascendances, l’épisode convectif (de nature pluvio-instable) devrait donc s’intensifier sur le Languedoc-Roussillon, avant de se décaler vers la Provence et la Corse à mesure du déplacement vers l’Est du système perturbé. Sur ces régions, les pluies devraient être soutenues et, vue l’énergie disponible, des orages paraissent probables. 

Prévisions :  

Sans être exceptionnels, les cumuls de pluie attendus seront significatifs. Il s’agira en effet du premier épisode Méditerranéen de cet automne, survenant après une longue période sèche. 

Ce lundi, les Cévennes seront particulièrement concernées par les pluies d’intensité faible à modérée. On peut tabler sur 50 à 60mm d’eau sur le relief, tandis que les plaines Languedociennes atteindront 10 à 20mm, localement plus sur les collines, et un peu moins sur le littoral. 

Hors Méditerranée, c’est en Bretagne et Pays-de-Loire que les précipitations seront les plus abondantes ce lundi. Au passage du front principal, en matinée, le Finistère pourrait voir s’abattre entre 40 et 60mm d’eau ; ce qui est remarquable pour une perturbation Atlantique. 

Mardi en matinée, tandis que le front aura évacué le Nord-Ouest du pays, les pluies devraient encore se renforcer sur les Cévennes, puis les plaines et les Collines Gardoises, tout en prenant un caractère pluvio-instable. La nature convective des précipitations devrait forcir jusqu’à la mi-journée (ajouter 60 à 100mm aux cumuls de la veille, des plaines vers les montagnes), avant que la perturbation ne se décale en cours d’après-midi vers la Provence et la Corse. Sur ces contrées, des lames d’eau de 90 à 100mm semblent possibles sur les reliefs, et 40 à 60mm en plaine littorale selon la trajectoire (forcément incertaine) des noyaux instables et orageux.  

Il est à noter qu’après une accalmie de 48h, un nouvel épisode fortement pluvieux est à redouter sur le Languedoc et le Roussillon et la Corse à partir de jeudi prochain. Nous y reviendrons.


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑