• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly12h00, 12.7°C
    54%, 1004hPa
    Vent de direction S11 km/h (raf. 29)

Bulletin spécial N°252 • Episode orageux bref mais localement intense

CarteOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2012/07/08-0906|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 09h06 :

    Prévisions du phénomène

    2012/07/08-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

      Prévisions du phénomène

      2012/07/08-0316|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h16 :

        Prévisions du phénomène

        2012/07/07-2105|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h05 :
        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Bas-Rhin (67), Ain (01), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haut-Rhin (68), Vosges (88), Haute-Saône (70), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Rhône (69), Loire (42), Allier (03), Creuse (23), Haute-Vienne (87), Dordogne (24), Corrèze (19), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43), Cantal (15), Lot (46), Tarn-et-Garonne (82).

        Suivi météo à 19:27

        Comme prévu, d'importantes pluies à caractères orageux balayent une grande partie Nord-Ouest du pays. Le caractère électrique est plutôt faible, mais les précipitations sont intenses, sur des sols déjà gorgés d'eau. On a déjà relevé 36,2mm en quatre jours à Lille (59), par exemple, même si ce n'est pas la ville la plus touchée par les précipitations. À noter également que des orages plus électriques et violents prennent place sur le Sud-Ouest.

        f

        f

        Prévisions du phénomène

        2012/07/07-1615|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h15 :

          Prévisions du phénomène

          2012/07/07-1611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :

            Prévisions du phénomène

            2012/07/07-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

              Prévisions du phénomène

              2012/07/07-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :

                Prévisions du phénomène

                2012/07/07-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :

                  Prévisions du phénomène

                  Ce samedi après-midi, c'est d'abord dans le nord-ouest et le nord que les orages vont éclater. En milieu d'après-midi, des averses parfois soutenues se déclenchaient déjà des normandies au bassin parisien et au Nord-Pas de Calais. Des cellules orageuses plus vigoureuses devraient se former d'ici la fin de l'après-midi, et vont évoluer en un système relativement bien organisé, qui devrait balayer l'Ile-de-France avant de s'étendre à la Picardie, au Nord-Pas de Calais et à la région Champagne-Ardennes, ce durant la première partie de nuit prochaine.

                  Plus au sud, dans le Massif-Central, des cellules orageuses dispersées mais localement violentes sont attendues en cours d'après-midi et en soirée, avant de perdre de la vigueur en début de nuit. C'est à ce moment là que des orages vont se former dans le sud-ouest du pays, à l'avant de l'anomalie de tropopause dynamique citée dans l'analyse du présent bulletin. Ces orages pourront être costauds, générateurs d'intenses averses de pluie ou de chutes de grêle jusqu'à 1 ou 2 cm de diamètre. Ils se formeront d'abord dans le Pays Basque puis gagneront l'intérieur du sud-ouest en début de nuit. En première partie de nuit, ces orages évolueront en système de méso-échelle organisé, et toucheront le Limousin, l'Auvergne et le nord de Midi-Pyrénées. De fortes rafales de vent pourront être observées à son passage, de l'ordre de 60 à 90 km/h, rarement plus.

                  Dans la nuit de samedi à dimanche, en seconde partie de nuit, le système se déplacera en perdant de son caractère isolément violent. Le risque de grêle deviendra quasi-nul, mais d'importantes quantités de pluie pourront être relevées au passage du système (jusqu'à 30 à 50 mm localement). Les régions concernées en seconde partie de nuit sont la Bourgogne et la Franche-Comté, où l'activité électrique pourra encore être modérée. Le nord de la région Rhône-Alpes sera également affecté par le système. L'ensemble pluvio-orageux gagnera ensuite la Lorraine et l'Alsace en fin de nuit, avec là encore de bonnes pluies.

                  Voici une carte résumant la prévision sur l'épisode :

                  Zone I : orages localement forts en cours d'après-midi de samedi jusqu'en première partie de nuit, avec de fortes averses pouvant générer des lames d'eau de 10 à 30 mm en peu de temps et de fortes rafales de vent de 60 à 80 km/h, localement 90 à 100 km/h.

                  Zone II : orages généralement forts en début de soirée de samedi, jusqu'en milieu de nuit, avec des averses intenses, localement de chutes de grêle, et des rafales de vent jusqu'à 70-90 km/h tout au plus.

                  Zone III : risque plus limité d'orages forts. Des orages isolés localement violents sont possibles sur la partie est de la zone en fin d'après-midi et en soirée de samedi.

                  Prévisions météo du phénomène

                  Mis à jour le samedi 7 juillet 2012 à 15:44

                  Ce samedi après-midi, c'est d'abord dans le nord-ouest et le nord que les orages vont éclater. En milieu d'après-midi, des averses parfois soutenues se déclenchaient déjà des normandies au bassin parisien et au Nord-Pas de Calais. Des cellules orageuses plus vigoureuses devraient se former d'ici la fin de l'après-midi, et vont évoluer en un système relativement bien organisé, qui devrait balayer l'Ile-de-France avant de s'étendre à la Picardie, au Nord-Pas de Calais et à la région Champagne-Ardennes, ce durant la première partie de nuit prochaine.

                  Plus au sud, dans le Massif-Central, des cellules orageuses dispersées mais localement violentes sont attendues en cours d'après-midi et en soirée, avant de perdre de la vigueur en début de nuit. C'est à ce moment là que des orages vont se former dans le sud-ouest du pays, à l'avant de l'anomalie de tropopause dynamique citée dans l'analyse du présent bulletin. Ces orages pourront être costauds, générateurs d'intenses averses de pluie ou de chutes de grêle jusqu'à 1 ou 2 cm de diamètre. Ils se formeront d'abord dans le Pays Basque puis gagneront l'intérieur du sud-ouest en début de nuit. En première partie de nuit, ces orages évolueront en système de méso-échelle organisé, et toucheront le Limousin, l'Auvergne et le nord de Midi-Pyrénées. De fortes rafales de vent pourront être observées à son passage, de l'ordre de 60 à 90 km/h, rarement plus.

                  Dans la nuit de samedi à dimanche, en seconde partie de nuit, le système se déplacera en perdant de son caractère isolément violent. Le risque de grêle deviendra quasi-nul, mais d'importantes quantités de pluie pourront être relevées au passage du système (jusqu'à 30 à 50 mm localement). Les régions concernées en seconde partie de nuit sont la Bourgogne et la Franche-Comté, où l'activité électrique pourra encore être modérée. Le nord de la région Rhône-Alpes sera également affecté par le système. L'ensemble pluvio-orageux gagnera ensuite la Lorraine et l'Alsace en fin de nuit, avec là encore de bonnes pluies.

                  Voici une carte résumant la prévision sur l'épisode :

                  Zone I : orages localement forts en cours d'après-midi de samedi jusqu'en première partie de nuit, avec de fortes averses pouvant générer des lames d'eau de 10 à 30 mm en peu de temps et de fortes rafales de vent de 60 à 80 km/h, localement 90 à 100 km/h.

                  Zone II : orages généralement forts en début de soirée de samedi, jusqu'en milieu de nuit, avec des averses intenses, localement de chutes de grêle, et des rafales de vent jusqu'à 70-90 km/h tout au plus.

                  Zone III : risque plus limité d'orages forts. Des orages isolés localement violents sont possibles sur la partie est de la zone en fin d'après-midi et en soirée de samedi.


                  Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                  Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                  L'observation météo en directparticiper » sync...
                  ↑ nouveaux éléments ↑