• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.03h00, 9.3°C
    85%, 1022.6hPa
    Vent de direction O14 km/h (raf. 25)
Depuis 2001, nous avons toujours été de l'avant pour vous proposer le meilleur. Votre aide est primordiale pour que cela continue.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°267 • Episode hivernal

CarteÉpisode neigeuxTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2013/02/15-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :




    Avec les quelques précipitations encore attendues jusqu'en milieu de nuit de jeudi à vendredi, le risque qu'une avalanche se produise jusqu'en basse altitude n'a pas complètement disparu mais le gros des avalanches s'est produit pendant l'arrivée du redoux et des pluies en fin de nuit dernière. Au cours des jours à venir, un temps un peu plus frais ce vendredi va faire baisser le risque d'avalanches ; a contrario, le temps ensoleillé des après-midi de ce week-end surtout va maintenir un risque d'avalanches dans les pentes ensoleillées.
    Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de Dax.

    Suivi météo à 13:21

    La période hivernale que nous connaissons depuis maintenant 10 jours touche à sa fin. Le redoux s'est généralisé aux régions du Nord-Est. Les dernières chutes de neiges et précipitations verglaçantes qui ont concerné la nuit dernière l'Alsace et la Lorraine se sont évacuées en fin de nuit. Par endroit, il est tombé entre 5 et 10 cm comme à Strasbourg ou Olwisheim (67).

    A 13 h locale, les températures sont repassées dans le positif partout, bien que ce redoux soit particulièrement lent à s'installer localement. Ainsi on peut encore relever :

    -     0.8 °C à Bellefontaine (88)

    -     1.6 °C à Réding (57)

    -     1.8°C à Bulson (08)

    A contrario, les 10 °C sont atteints de la Bretagne au Pays Basque et sur les côtes méditerranéennes.

     

     

     

    Prévisions du phénomène

    2013/02/15-1010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h10 :




      Avec les quelques précipitations encore attendues jusqu'en milieu de nuit de jeudi à vendredi, le risque qu'une avalanche se produise jusqu'en basse altitude n'a pas complètement disparu mais le gros des avalanches s'est produit pendant l'arrivée du redoux et des pluies en fin de nuit dernière. Au cours des jours à venir, un temps un peu plus frais ce vendredi va faire baisser le risque d'avalanches ; a contrario, le temps ensoleillé des après-midi de ce week-end surtout va maintenir un risque d'avalanches dans les pentes ensoleillées.
      Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de Dax.

      Prévisions du phénomène

      2013/02/15-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :




        Avec les quelques précipitations encore attendues jusqu'en milieu de nuit de jeudi à vendredi, le risque qu'une avalanche se produise jusqu'en basse altitude n'a pas complètement disparu mais le gros des avalanches s'est produit pendant l'arrivée du redoux et des pluies en fin de nuit dernière. Au cours des jours à venir, un temps un peu plus frais ce vendredi va faire baisser le risque d'avalanches ; a contrario, le temps ensoleillé des après-midi de ce week-end surtout va maintenir un risque d'avalanches dans les pentes ensoleillées.
        Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de Dax.

        Suivi météo à 19:54

        La perturbation présente ce matin sur les régions du nord et à l'origine de pluies verglaçantes continue actuellement sa progression vers l'est du pays. A 19h elle concerne la la Champagne-Ardennes, la Lorraine, la Bourgogne ainsi que la Franche-Comté et cause de nombreuses difficultés de circulations.

        L'axe le plus actif se trouve sur une ligne Metz-Nancy mais à l'arrière de cette ligne un régime d'averses se met en place (image radar ci-joint).

        De plus, la nature des précipitations est très variable et alterne fréquemment entre neige, pluie verglaçante et grésil comme cela est le cas en Lorraine actuellement.

        On relève par exemple de la pluie verglaçante à la station Météo France de Metz-Nancy-Lorraine (57) alors qu'à seulement quelques km de là c'est de la neige qui tombe à Hombourg-Haut (57).
        J'invite d'ailleurs tous les lecteurs de ce bulletin à consulter la carte Météo-Alerte présente en page d'accueil.

         

         




        Quand on observe la carte des températures on comprend mieux les difficultés de circulations que peuvent causer ces précipitations lorsqu'elles se produisent sur des sols encore majoritairement gelés :

         

        Température à 2m :

         


        Température à + 10cm :

         

         

        Cette perturbation devrait continuer en cours de soirée sa progression vers l'est déposant ainsi quelques cm de neige sur la Moselle (plutôt sa partie Est) et atteindre de manière atténuée la région Alsacienne. Les précipitations verglaçantes devraient donc progressivement s'estomper et laisser place à la neige dans ces prochaines heures. Les quantités devraient cependant rester faibles.   

        Prévisions du phénomène

        2013/02/14-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :




          AVALANCHES : Ce premier redoux pluvieux marqué risque de provoquer de nombreuses avalanches de neige récente. Des avalanches parfois grosses se sont en effet produites la nuit dernière, et devraient se poursuivre au cours de la journée de jeudi. Compte tenu des quantités de neige mobilisables à basse altitude, ces avalanches, bien que partant en-dessous de 2000m, devraient être grosses et concerner beaucoup de routes de moyenne et basse montagne. CRUES : Les bulletins de suivi sont consultables sur le site vigicrues: http://www..vigicrues.gouv.fr
          Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de DAX.

          Suivi météo à 12:05

          L'épisode de verglas aura été plus intense que prévu. Dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie, de faibles pluies se sont produites en matinée et ont gelé instantanément sur les surfaces. Cela a provoqué de grosses difficultés de circulation, comme sur l'A25 qui a été coupée à la circulation ce matin face aux nombreux accidents engendrés par le verglas. On a enregistré aux alentours de Lille plus de 140km de bouchons ce matin.

          Les températures au sol sont toujours négatives sur la région :

          -

          Pluie verglaçante à Saint-Riquier (80) :

          pluie verglacante

          Cet après-midi la pluie ne devrait plus ce solidifier au sol sur les régions touchées ce matin, mais le front pluvieux se décale plus à l'Est, où la neige fera probablement quelques apparitions. Le Centre Régional Est de Bison-Futé précise :

          "La perturbation de pluie-verglaçante et de grésil observée ce matin sur les zones Nord et IDF, va se poursuivre vers l’Est de notre zone cet après-midi. Les pluies vont se transformer en neige et des phénomènes glissants seront observés au fur et à mesure de l’avancée des précipitations. Une attention particulière est demandée aux usagers de l’A31 entre le Luxembourg et Nancy où la neige est annoncée vers 16H30. Il est fortement conseillé aux automobilistes frontaliers d’anticiper dans la mesure du possible leur retour à domicile.
          Ce conseil vaut également pour les usagers des deux communautés d’agglomération de Nancy et de Metz.
          "

          Prévisions du phénomène

          2013/02/14-1105|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h05 :




            AVALANCHES : Ce premier redoux pluvieux marqué risque de provoquer de nombreuses avalanches de neige récente. Des avalanches parfois grosses se sont en effet produites la nuit dernière, et devraient se poursuivre au cours de la journée de jeudi. Compte tenu des quantités de neige mobilisables à basse altitude, ces avalanches, bien que partant en-dessous de 2000m, devraient être grosses et concerner beaucoup de routes de moyenne et basse montagne. CRUES : Les bulletins de suivi sont consultables sur le site vigicrues: http://www..vigicrues.gouv.fr
            Fort risque d'avalanches sur les Pyrénées Atlantiques, les Hautes Pyrénées, la Haute Garonne et l'Ariège.Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de DAX.

            Prévisions du phénomène

            2013/02/14-1101|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h01 :
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65).




            AVALANCHES : Ce premier redoux pluvieux marqué risque de provoquer de nombreuses avalanches de neige récente. Des avalanches parfois grosses se sont en effet produites la nuit dernière, et devraient se poursuivre au cours de la journée de jeudi. Compte tenu des quantités de neige mobilisables à basse altitude, ces avalanches, bien que partant en-dessous de 2000m, devraient être grosses et concerner beaucoup de routes de moyenne et basse montagne. CRUES : Les bulletins de suivi sont consultables sur le site vigicrues: http://www..vigicrues.gouv.fr
            Fort risque d'avalanches sur les Pyrénées Atlantiques, les Hautes Pyrénées, la Haute Garonne et l'Ariège.Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de DAX.

            Suivi météo à 08:51

            De nombreuses pluies &/ou bruines verglaçantes sont observées à l'avant du corps perturbé prévu balayer une partie du pays en journée. A la faveur d'un redoux en altitude, cette pluie tombe sur des sols gelés du Nord pas de Calais en passant par le Bassin-Parisien et la région Centre.

             

             

             

            Côté température, à la faveur d'un ciel dégagé sur une large moitié Est du pays, les gelées ont été sévères par endroit. On relève :

            -23.6°C à Sellonet Village (04 alt 1052m) (StatIc)

            -20.9°C à la Chaux (25 Alt 900 m ) (StatIc)

            -15.8°C à Buhl-Lorraine (67) (StatIc)

             -15.7°C à Hadigny les Verrières (88) (StatIc)

            -15.5 à Bâle-Mulhouse (68)

            -15.2°C à Bellefontaine (88) ( StatIc)

            -14.8 °C à Rupt sur Moselle (88) (StatIc)

             

            Plus globalement , nos observateurs ont relevé des températures sous abris proches des -10°C en de nombreux endroits. Les gelées n'ont été que limitées du Nord à la Région Parisienne en raison d'un ciel le plus souvent nébuleux.

            A contrario, la façade Atlantique est restée à l'écart de ces gelées avec des températures nettement positives.

             

            Prévisions du phénomène

            2013/02/14-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :


              Un redoux légèrement pluvieux a concerné cette nuit le relief des Pyrénées. Les températures sont devenues positives jusque 1800 à 2000m et des pluies faibles sont remontées jusqu'à l'altitude de 1800m.

              AVALANCHES : Ce premier redoux pluvieux marqué est susceptible de provoquer de nombreuses avalanches de neige récente. Le risque avalancheux se maintient au cours de la journée de jeudi. Compte tenu des quantités de neige mobilisable à basse altitude, ces avalanches bien que partant en-dessous de 2000m devraient être grosses et concerner de nombreuses routes de moyenne et basse montagne. CRUES : Les bulletins de suivi sont consultables sur le site vigicrues: http://www..vigicrues.gouv.fr
              Très fort risque d'avalanches sur la Haute Garonne et l'Ariège.Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de DAX.

              Suivi météo à 22:54

              Après une journée calme et sèche sur notre pays, c'est le froid qui fait l'actualité avec des températures assez basses ce mercredi soir. Déjà en journée de ce mercredi, le mercure a peiné à grimper avec des maximales ne dépassant guère +1 à +3°C sur une moitié nord-est du pays en raison d'une couverture nuageuse compacte, et même sous la barre des 0°C dans certaines régions du nord-est et du centre-est :

              En revanche dans le sud-ouest et près de la Méditerranée, il faisait bien plus doux dans l'après-midi, avec plus du 11°C en Gironde et dans les Landes et même jusqu'à 14°C dans la région de Cannes.

              Ce mercredi soir, les thermomètres affichent des valeurs plus basses à la faveur d'éclaircies de plus en plus larges :

              Ainsi on relevait à 22h des valeurs négatives sur une bonne moitié est du pays à l'exception du littoral méditerranéen et de la basse vallée du Rhône où souffle un Mistral soutenu (rafales à plus de 60 km/h à Avignon par exemple, avec une température de +0,4°C à 22h, soit un ressenti de près de -6°C). Les gelées étaient même assez fortes dans le nord-est et en montagne, avec des températures parfois inférieures à -5°C, voire proches de -10°C en Lorraine (près des Vosges), dans le Jura et dans le Massif-Central.

              Par ailleurs, la douceur dans l'ouest s'explique en partie par l'arrivée d'une perturbation faiblement active, qui apporte déjà ce mercredi soir quelques précipitations :

              Ces précipitations se produisent généralement sous forme de pluie, sauf en Normandie où il s'agit de quelques flocons. On surveillera cette perturbation dans la journée de jeudi, qui devrait apporter des phénomènes glissants (verglas) du nord au centre-est du pays en passant par le nord-est, là où les sols auront eu le temps de bien se refroidir après une nuit bien froide.

              Prévisions du phénomène

              2013/02/13-1736|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 17h36 :
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Haute-Garonne (31), Ariège (09).


              FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.
              AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.
              AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
              Très fort risque d'avalanches sur la Haute Garonne et l'Ariège.Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de DAX.

              Prévisions du phénomène

              2013/02/13-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :


                FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.
                AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.
                AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                Crue remarquable sur l'Adour moyen dans le secteur de DAX.

                Prévisions du phénomène

                2013/02/13-1020|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h20 :


                  FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.
                  AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.
                  AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                  Crue remarquable sur l'Adour moyen.

                  Prévisions du phénomène

                  2013/02/13-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :


                    FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.
                    AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.
                    AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                    Crue remarquable sur l'Adour moyen.

                    Prévisions du phénomène

                    2013/02/12-1611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :


                      FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.
                      AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.
                      AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                      Crue remarquable sur l'Adour moyen.

                      Prévisions du phénomène

                      2013/02/12-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :


                        FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.
                        AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.
                        AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                        Crue remarquable sur l'Adour moyen.

                        Prévisions du phénomène

                        2013/02/12-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :


                          FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.
                          AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.
                          AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                          Crue remarquable sur l'Adour moyen.

                          Prévisions du phénomène

                          f423866bc6540f84141a7709a811c9523cca5639|||Actualisation de la carte Vigicrues.
                          Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/12-1315|||

                          FIN DE LA VIGILANCE ORANGE AVALANCHES : Les chutes de neige de la nuit dernière ont bien été de l'ordre de 20 à 30cm en montagne. Ces chutes sont inférieures à ce qu'il était prévu hier, la réponse avalancheuse a donc été aussi moindre qu'envisagé qu'hier. Des déclenchements artificiels d'avalanches ont parfois déclenché de très grosses avalanches ce matin.

                          AVALANCHES: Avec les chutes de neige de cette nuit le cumul de neige depuis une semaine se situe dans une fourchette 1m20 à 2m au-dessus de 1500m. Les hauteurs totales de neige atteignent des valeurs exceptionnelles de plus de 2m à 1500m et de 2m50 à 3m50 à 1800m. Avec l'arrêt des chutes de neige, le risque de déclenchement spontané des avalanches diminue sensiblement. Le risque d'avalanche redescend donc au niveau 4 sur les deux départements.


                          AVALANCHES: Les chutes de neige très modérées jusque mercredi matin marquent le début d'une première accalmie durable depuis un mois. Cependant, le temps ensoleillé va humidifier la neige dans les versants sud et pourra y déclencher de grosses avalanches au cours des après-midi. La remontée des températures étant lente, certaines de ces avalanches pourront se déclencher cet après-midi puis ensuite ponctuellement au cours des jours à venir. CRUES : vigilance « crues » sur l'Adour moyen (départements des Landes et du Gers), Se référer au site : www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                          Crue en cours sur l'Adour moyen.

                          Suivi météo à 09:18

                          Franche accalmie ce matin sur le plan de l'humidité sur l'hexagone. Bien qu'il neige encore de façon faible à localement modéré du Jura à la région Rhone Alpes ( jusqu'à quelqes cm en plaines, beaucoup plus en montagne ), et plus modérément sur le relief corse, le temps est le plus souvent sec sur le reste du pays. L'accalmie est effective également dans le Sud-Ouest du pays où les précipitations ( neigeuses en montagne, de pluie le plus souvent en plaine ) se sont montrées une nouvelle fois notable.

                          En l'espace d'une semaine, Météo-France relêve par exemple :

                          -138 mm à Bustince (64)

                          - 123 mm à Pau(64)

                          -114 mm à Tarbes (65)

                          - 98 mm à Biarritz(64)

                          Plus globalement sur la même échéance, il est tombé entre 50 et 80 mm de précipitations sur un large quart Sud-Ouest du pays.

                          Après un mois de Janvier exceptionnelement pluvieux, les cours d'eau saturent. Des débordements notables concernent le Gers et les Landes et plus particulièrement l'Adour Moyen.

                          Comme en témoigne ce graphique, cette crue est comparable à celle de Mars 2006 : 

                          Côté température et en dépit d'une couche nuageuse importante, elles se montrent faibles et concernent principalement les frontières avec le Bénélux, un large quart Nord Est du pays, le Limousin et une partie du Massif Central.

                          Avec l'instauration d'un flux en Basse couche d'avantage continentalisé ( de secteur Nord Est sur une moitié Nord de l'hexagone), la masse d'air va s'assêcher d'abord par les frontières Belges et Allemandes où de larges éclaircies s'installeront. Conjugué à un manteau neigeux au sol, de fortes gelées sont à craindre dès cette nuit.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/12-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :
                          • Département passant de la vigilance orange vagues/submersion à la vigilance orange inondation, vagues/submersion : Landes (40).
                          • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Gers (32).

                          Vague submersion :Le phénomène «vagues-submersions» se situe en période de grandes marées et, associé à des vents forts à passagèrement très forts de secteur ouest à nord-ouest, il justifie une vigilance toute particulière. Événement se produisant plusieurs fois par an. Avalanches :Les avalanches attendues se produisent normalement une fois par hiver mais cet épisode est le quatrième depuis un mois. Les quantités de neige sur l'ouest des Pyrénées sont maintenant exceptionnelles au regard des 30 dernières années.


                          VAGUES SUBMERSION Les fortes vagues de secteur Ouest continuent à toucher toute la façade Atlantique, mais elles sont plus marquées sur les côtes des Pyrénées-Atlantiques et des Landes. En cette période de grandes marées, le niveau de la mer est particulièrement élevé. La conjonction des ces forts coefficients de marée et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions importantes sur les parties basses ou vulnérables et exposées du littoral des départements mis en vigilance. Littoral de Landes et Pyrénées Atlantiques : Période du risque en cours jusqu'au mardi 12 février à 09h : Le littoral de ces départements est concerné par le phénomène vagues-submersions. Le long de ce littoral, de forts déferlements peuvent engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral. L'intensité du phénomène est plus marquée au moment de la pleine mer. Heure de la pleine mer à Boucau-Bayonne mardi 12 à 5h50. Dans une moindre mesure, le département de la Gironde est concerné par le phénomène vagues-submersions et est donc placé en vigilance jaune. AVALANCHES Les chutes de neige vont se poursuivre jusque mercredi matin. Elles vont être les plus fortes pendant la nuit de lundi à mardi où il devrait tomber de 30 à 50cm sur les Hautes-Pyrénées et jusque 60cm sur les Pyrénées-Atlantiques. Ces neiges risquent de partir en avalanches dans de nombreux couloirs déjà surchargés et emporter une partie des neiges récentes restées froides. Les cumuls de neige importants à basse et moyenne altitude pourront amener à de grosses avalanches et une avalanche d'ampleur inhabituelle est possible. Il est très probable que des avalanches atteignent des secteurs routiers de montagne. Le risque d'avalanches va passer au niveau 5 sur les départements pré-cités à partir de 16h. L'activité avalancheuse devrait se calmer en journée de demain mardi mais les chutes de neige prévues jusque mercredi matin vont maintenir le risque à un niveau très élevé.
                          Très fort risque d'avalanche dans les Pyrénées Atlantiques et Hautes Pyrénées.Vigilance vagues submersion ce mardi matin à marée haute des Landes au Pays Basque. Crue en cours sur l'Adour moyen.

                          Suivi météo à 21:40

                          La situation est très chahutée ce lundi soir dans le sud-ouest du pays, en liaison avec un minimum dépressionnaire qui circule à l'est de l'estuaire de la Gironde. Les précipitations s'enroulent autour du minimum d'altitude, avec de fortes intensités entre les départements des Landes, des Pyrénées Atlantiques et ceux de Midi-Pyrénées :

                          Ces précipitations se produisent sous forme de neige à très basse altitude, voire en plaine dans certains secteurs, comme l'attestent les observations postées sur MétéoAlerte :

                          Des orages éclatent même dans le Pays Basque. Le vent souffle également bien fort autour du minimum, les plus fortes rafales ayant même dépassé les 100 km/h en début de soirée sur le littoral landais (109 km/h mesurés à la station de Biscarosse entre 17h et 18h). Ce vent fort est dû au gradient isobarique marqué aux abords sud et ouest de la dépression de surface. La carte du champ de pression au sol de 21h est parlante :

                          Dans les Pyrénées, ces nouvelles précipitations accompagnées de vent fort aggravent la situation en altitude ce lundi soir. Les chutes de neige en cours sont abondantes (Météo-France attend encore plusieurs dizaines de centimètres sur les massifs d'Aspe-Ossau et Haute-Bigorre dans les Pyrénées Atlantiques et les Hautes Pyrénées d'ici mardi matin!). Les relevés des stations nivôse du Lac d'Ardiden (65) et du Port d'Aula (09) de ce lundi 11 février au matin (7h) sont éloquantes :

                          Ainsi les hauteurs mesurées avant l'épisode de ce lundi soir atteignent environ 4 mètres à ces deux stations d'altitude entre 2100 et 2500 m ! Le relevé nivôse au Lac d'Ardiden est par ailleurs le plus haut relevé enregistré depuis le début des relevés il y a 17 ans...

                           

                          Suivi météo à 21:20

                          Ce soir, on retrouve 2 zones perturbées, bien distinctes.
                          La première, neigeuse, s'étend toujours dans le quart nord-est, de la Lorraine au Jura et à l'Alsace, où le froid résiste : il y fait entre 0 et -2°c. Les quantités de neige mesurées oscillent entre 1 et 3 cm en général. Ces chutes de neige tendent progressivement à faiblir et s'atténuer.

                          Autre zone perturbée, celle située dans le sud-ouest dûe à la dépression située sur l'Atlantique qui est rentrée dans les terres aquitaines. A 21h, le coeur de la dépression se situe à l'embouchure de la Garonne. Cette dépression apporte des précipitations modérées qui se produisent sous forme de neige dans sa partie Est (du sud de la Charente au Tarn ainsi que sur les Pyrénées). En plaine toulousaine, la neige est absente, sauf dans les campagnes alentours où la pluie est mêlée à la neige.
                          Sur les côtes, il faut compter sur de la pluie, du grésil et de l'orage, le tout avec toujours de fortes rafales de vent.

                          Suivi météo à 18:38

                          La perturbation neigeuse s'est évacuée vers l'Italie et la Suisse, laissant sur son passage une couche comprise entre 15 et 20cm en général sur le relief, jusqu'à 30/40cm de neige fraîche du nord des Alpes de Haute-Provence aux Savoies.

                          Actuellement on observe encore la neige à l'est d'une ligne s'étendant de la Lorraine à l'Isère, avec une activité faible, localement un peu plus soutenue sur les Vosges et les Alpes.

                          Enfin, on note de l'agitation de la Vendée aux Pyrénées avec, principalement sur l'Aquitaine de l'orage, du grésil et de fortes rafales de vent sur le littoral (70 à 85km/h et jusqu'à 109km/h à Biscarosse). La neige tombe sur le relief pyrénéen mais également en plaine sous les fortes intensités : il neige à Agen (82) à 52m d'altitude, La Romieu (32) et Tarbes (65).

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/11-1605|||

                           

                          Fin de la vigilance neige/verglas.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/11-1205|||

                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h01 :

                          • Département passant de la vigilance orange vagues/submersion à la vigilance orange avalanche, vagues/submersion : Pyrénées-Atlantiques (64).
                          • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Hautes-Pyrénées (65).

                           

                          Chutes de neige sur l'est de Rhône-Alpes cet après-midi.Très fort risque d'avalanche sur l'ouest des Pyrénées.Vagues submersion, ce lundi des Landes au Pays Basque. Fin de suivi pour la Franche-Comté, les Ardennes, les Vosges et le Vaucluse.


                          Vers 10h, il neige de façon soutenu sur les Alpes. Dans l'intérieur du Var un dernier épisode neigeux est en cours.
                          NEIGE : Quelques faibles chutes de neige sont en cours sur la Meurthe et Moselle et la Meuse. L'épisode touche à sa fin. Sur l'est de Rhône-Alpes, il neigera de façon continue ce lundi , puis ces chutes de neige vont lentement s'atténuer en fin d'après-midi. On attend d'ici la fin de journée de lundi des épaisseurs de neige voisines de 10 cm à basse altitude ou même par endroits en plaine, avec localement des épaisseurs voisines de 20 cm (au pied des Préalpes, col de la Rossatière). La vallée du Rhône et l'ouest de l'Ain sont épargnés, avec une dominante pluvieuse (localement encore mêlée de neige, mais sans conséquence pour la circulation). Les zones les plus touchées par ces fortes précipitations neigeuses sont le Jura et les Préalpes, ainsi que l'Oisans et Belledone. Des épaisseurs comprises entre 25 et 35 cm sont probables. Les Alpes intérieures sont moins touchées par les fortes précipitations.. Sur PACA : Les précipitations tombent sous forme de neige à basse altitude, sous forme de pluie sur les côtes, de pluie et neige mêlées en retrait des littoraux. Les plus importants cumuls sont maintenant passés. Les cumuls attendus ce lundi matin sont de l'ordre de quelques cm supplémentaires, localement au maximum de l'ordre de 5 cm. Le décalage vers l'est de la perturbation neigeuse ainsi que la hausse progressive des températures ont motivé la sortie de vigilance pour le département de Vaucluse, une sortie à midi est envisagée pour les départements restants (Var, Alpes de Haute-Provence et Hautes-Alpes). VAGUES SUBMERSION Les fortes vagues de secteur Ouest sur la façade Atlantique s'amplifient aujourd'hui, plus particulièrement sur les côtes des Pyrénées Atlantiques et des Landes. Le long du littoral des Landes et des Pyrénées-Atlantique, des forts déferlements peuvent engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables. L'intensité du phénomène est plus marquée au moment de la pleine mer. Le phénomène sera aggravé par de hautes vagues qui balayeront le littoral et qui, portées par un niveau de la mer élevé, pourront déferler près du rivage, même dans certains endroits habituellement abrités. Le phénomène pourra engendrer des submersions importantes sur les parties basses ou vulnérables et exposées du littoral des départements mis en vigilance. Heure des pleines mer à Boucau-Bayonne lundi 11 à 17h 30 et mardi 12 à 5h40. Informations complémentaires. Atlantique : dans une moindre mesure, tous les départements côtiers du Finistère à la Gironde sont placés en vigilance jaune vagues submersion. Méditerranée : à noter que le départements du Var et des Alpes-Maritimes sont également placés en vigilance jaune vagues submersion.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/11-1005|||

                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

                          Fin de la vigilance orange sur certains départements.

                          Suivi météo à 07:40

                          Les chutes de neige tombent, comme prévu, sur l'Est du pays avec une zone plus active de Rhône-Alpes à la Provence. La nouvelle couche au sol varie de 3 à 7 cm généralement, tandis que sur le relief les observateurs font état d'une couche supérieure à 10 cm : 18 cm à Selonnet (04), 15/20cm sur la Savoie et Haute-Savoie.

                          Sur le Massif-Central, des averses de neige sont persistantes, où depuis hier, ces flocons ont apporté une nouvelle couche parfois importante : 27 cm à St Julien de Jordanne (15).

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/11-0605|||

                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Landes (40), Pyrénées-Atlantiques (64).


                          Chutes de neige en cours sur la façade est du pays s'atténuant lentement dans la journée. Vagues submersion, prévues ce lundi soir pour les départements des Landes et des Pyrénées-Atlantique.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/11-0310|||

                          En cours, chutes de neige tenant au sol du Nord à la Franche-Comté, Rhône-Alpes et PACA. La neige a laissé sur l'est de l'Ile-de-France une petite couche de neige de 1 à 4cm. Vers 22h, le front neigeux s'étire de la région Nord à la Champagne, l'est de la Bourgogne, Rhône-Alpes, l'est du Languedoc et l'ouest de PACA. Les chutes de neige se renforcent sur le sud de la vallée du Rhône au niveau des départements de l'Ardèche et de la Drôme.

                          Le front neigeux va lentement continuer son déplacement vers l'est. Progressivement au cours de la nuit il neigera de façon plus faible entre l'Auvergne et la Bourgogne. Sur la partie nord du front, l'Oise et la Somme ces épaisseurs de neige seront de l'ordre de 5 à 8 cm et sur le Pas-de-Calais de l'ordre de 3 à 6 cm. Du Nord à la Champagne la couche de neige sera comprise entre 5 à 10 cm. Sur la Lorraine et l'est de la Franche-Comté, il neigera une grande partie de la nuit et demain matin, la couche de neige sera souvent d'une dizaine de centimètres. Sur l'ouest de la Franche-Comté et l'est Bourgogne , temporairement la neige tiendra au sol en donnant jusque 5 cm en milieu de nuit prochaine. Un redoux est probable sur ces régions en deuxième partie de nuit. Sur le Massif-central, les chutes de neige perdurent. Sur l'épisode on attend des épaisseurs de 2 à 5cm en plaine, de 5 à 10cm vers 500m et localement jusqu'à 30cm au dessus de 1000 m. Sur la partie sud du front, pour le Rhône, et le nord de la Drôme et de l'Ardèche, les quantités se situeront entre 5 et 10cm. Pour la partie sud de la Drôme et l'Ardèche, les précipitations seront de l'ordre de 10 à 15 cm, avec une neige lourde et collante et dès 300 à 500m on pourra atteindre des épaisseurs de 20 cm. Sur la région PACA et le Nord Languedoc Les cumuls attendus d'ici la fin de journée de lundi sont de l'ordre de, 5 à 10 cm de façon assez généralisée, localement 10 à 20 cm dans l'intérieur des départements, et jusqu'à ponctuellement 30 cm au dessus de 500 mètres. La neige sera lourde et collante. Il pleuvra le long de la bande littorale, avec localement quelques coups de tonnerre le long des côtes du Var et un vent de secteur Est à Nord-Est soufflant en rafales de 60 à 80 km/h..

                          Suivi météo à 23:42

                          Les précipitations se sont intensifiées ce soir, comme prévu, dans le sud-est du pays. La perturbation affecte le nord, le nord-est et le sud-est du pays, ainsi qu'une partie du sud-ouest. Il s'agit de neige ou de pluie mêlée de neige jusqu'en plaine, mais bien souvent cette neige a du mal à cumuler en raison des sols chauds et de la qualité de la neige (très humide ou collante). Le redoux ne s'impose pas pour autan dans l'est, avec des températures bien souvent comprises entre -1 et +1°C sous la perturbation :

                          Pour le moment, la couche de neige ne dépasse quelques centimètres en plaine sur les régions touchées par cet épisode neigeux. En vallée du Rhône, à l'heure actuelle la neige ne tient pas au sol ou tient difficilement, la pluie se mêlant même à la neige entre Valence et Vienne. Plus au sud il s'agit de pluie pour l'instant. En revanche dès les hauteurs il neige modérément.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/10-2215|||

                          La neige a laissé sur l'est de l'Ile-de-France une petite couche de neige de 1 à 4cm. Vers 22h, le front neigeux s'étire de la région Nord à la Champagne, l'est de la Bourgogne, Rhône-Alpes, l'est du Languedoc et l'ouest de PACA. Les chutes de neige se renforcent sur le sud de la vallée du Rhône au niveau des départements de l'Ardèche et de la Drôme.

                          Le front neigeux va lentement continuer son déplacement vers l'est. Progressivement au cours de la nuit il neigera de façon plus faible entre l'Auvergne et la Bourgogne. Sur la partie nord du front, l'Oise et la Somme ces épaisseurs de neige seront de l'ordre de 5 à 8 cm et sur le Pas-de-Calais de l'ordre de 3 à 6 cm. Du Nord à la Champagne la couche de neige sera comprise entre 5 à 10 cm. Sur la Lorraine et l'est de la Franche-Comté, il neigera une grande partie de la nuit et demain matin, la couche de neige sera souvent d'une dizaine de centimètres. Sur l'ouest de la Franche-Comté et l'est Bourgogne , temporairement la neige tiendra au sol en donnant jusque 5 cm en milieu de nuit prochaine. Un redoux est probable sur ces régions en deuxième partie de nuit. Sur le Massif-central, les chutes de neige perdurent. Sur l'épisode on attend des épaisseurs de 2 à 5cm en plaine, de 5 à 10cm vers 500m et localement jusqu'à 30cm au dessus de 1000 m. Sur la partie sud du front, pour le Rhône, et le nord de la Drôme et de l'Ardèche, les quantités se situeront entre 5 et 10cm. Pour la partie sud de la Drôme et l'Ardèche, les précipitations seront de l'ordre de 10 à 15 cm, avec une neige lourde et collante et dès 300 à 500m on pourra atteindre des épaisseurs de 20 cm. Sur la région PACA et le Nord Languedoc Les cumuls attendus d'ici la fin de journée de lundi sont de l'ordre de, 5 à 10 cm de façon assez généralisée, localement 10 à 20 cm dans l'intérieur des départements, et jusqu'à ponctuellement 30 cm au dessus de 500 mètres. La neige sera lourde et collante. Il pleuvra le long de la bande littorale, avec localement quelques coups de tonnerre le long des côtes du Var et un vent de secteur Est à Nord-Est soufflant en rafales de 60 à 80 km/h.

                          Suivi météo à 21:13

                          La progression du front chaud est lente. Il s'étire actuellement du Nord Pas de Calais à la région Rhone Alpes. On y observe des chutes de neige faibles à modérées. La pluie a pris le relais  à l'Ouest et au Sud du Bassin Parisien à la faveur d'un redoux en altitude, mais peu évident en basse-couches où les températures oscillent encore entre 1 et 2 °C. Temporairement, la neige résiste sur la Seine et Marne (77) et une frange Est du Val d'Oise (95). Le redoux gagne également l'Yonne (89) si bien qu'on y observe à l'heure actuelle de la pluie mélée de neige à Auxerre.

                          Ailleurs, plus au Nord et à l'Est, c'est sous forme de neige que les précipitations tombent. Elle s'invite même près des littoraux comme au Touquet (62). Ainsi à 20h locale les observateurs nous indiquent par exemple 2 cm à Trilport (77), 6 cm à Sorel en Vimeu (80) , 5 cm à Amiens (80) ou encore 3 cm à Fachin (58).

                          Dans le Sud du pays, les chutes de neige le plus souvent modérées persistent également aux abords du massif-Central mais également près du pourtour méditerranéen ( à l'exception des littoraux  où la pluie demeure ).  A cette heure, les cumuls au sol sont faibles, bien qu'ils soient notables dans le Massif Central avec par exemple 18 cm à Saint-Julien-De-Jordan (895m) ou encore dans les Cévennes à Bondons (48) avec 21 cm. C'est durant ces prochaines heures que la situation se dégradera plus franchemant sur ces régions.

                           

                           

                          Le froid résiste sur les régions du Nord-Est, expliquant le relative lenteur du frond chaud à gagner ces régions.  Les gelées y sont généralisées tout comme entre le Massif Central et les Alpes. A l'arrière de la perturbation, on note un redoux qui gagne la région Parisienne comme l'atteste cette carte à 20h local.

                           

                           

                          Suivi météo à 17:58

                          En cette fin d'après-midi de dimanche, le front chaud continue sa lente progression vers l'est et donne de faibles chutes de neige, localement plus soutenues, de la Haute Normandie et du Pas de Calais à l'Ile-de-France, à la Bourgogne et à Rhône-Alpes :

                           

                          Le redoux se poursuit par l'ouest mais peine, comme prévu, à gagner l'est et le nord du pays, comme en témoigne les températures relevées à 17h :

                          Même en Ile-de-France, la pluie peine à remplacer la neige actuellement. La couche au sol ne dépasse cependant pas 1 à 2 cm dans la région. En Auvergne, la limite pluie-neige se situe vers 800 m environ en moyenne. Un observateur relèvait, peu avant 17h, 17 cm de neige fraîche vers 900 m dans le Cantal. Par ailleurs, il neige faiblement également jusque dans le proche intérieur des terres près de la Méditerranée.

                          On note également des pluies soutenues à fortes sous le front froid dans le sud-ouest du pays, ce sont ces précipitations qui devraient gagner le sud-est en cours de nuit prochaine. A suivre...

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/10-1605|||

                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :

                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Bouches du Rhône (13), Savoie (73), Haute-Savoie (74).


                          Fin de suivi pour la Corrèze et l'Hérault. Début de suivi pour les Bouches du Rhône, la Savoie et la Haute Savoie.

                          La perturbation active qui a abordé l'ouest du pays se déplace lentement vers l'est. En arrivant sur la partie centrale du pays elle donne de la neige. Sur l'Ile-de-France, les neiges deviennent plus significatives cette fin d'après-midi. On attend une épaisseur de neige de 1 à 3cm localement, jusqu'à 5cm sur le nord de la région. Un redoux suivra en cours de nuit. Sur l'Oise et la Somme ces épaisseurs de neige seront de l'ordre de 5 à 8 cm et sur le Pas-de-Calais de l'ordre de 3 à 6 cm. Du Nord à la Champagne la neige arrivera en soirée , la couche de neige sera comprise entre 5 à 10 cm. Sur la Lorraine et l'est de la Franche-Comté, il neigera une grande partie de la nuit et demain matin, la couche de neige sera souvent d'une dizaine de centimètres. Sur l'ouest de la Franche-Comté et l'est Bourgogne , temporairement la neige tiendra au sol en donnant jusque 5 cm en milieu de nuit prochaine. Un redoux est probable sur ces régions en deuxième partie de nuit. Sur le Massif-central, les chutes de neige perdurent et s'intensifieront ce dimanche en soirée. Sur l'épisode on attend des épaisseurs de 2 à 5cm en plaine, de 5 à 10cm vers 500m et localement jusqu'à 30cm au dessus de 1000 m. Sur la Drôme et l'Ardèche, les précipitations seront plus marquées sur le sud du département avec 10 à 15 cm ( neige lourde collante) localement 20 . Quantités plus faibles sur le nord de la vallée du Rhône : 5 à 10 cm En cette fin de dimanche après-midi les chutes de neige sont toujours faibles mais persistantes. La neige ne tenant qu'en zones de reliefs car les températures sont encore positives sur les plaines. Pour cette fin de journée de dimanche on attend pour ce premier passage neigeux des quantités de l'ordre de 1 à 2cm, jusqu'à 5cm sur les reliefs. Dans la nuit prochaine et la matinée de lundi sur la région PACA et le Nord Languedoc, on attend : 5 à 10 cm dans l'intérieur des départements en plaine mais de l'ordre de 10 à 20 cm dans les plaines des départements Hautes-Alpes/Alpes de Haute-Provence et l' intérieur Var. Au-dessus le 400/500m la couche de neige atteindra par endroits 30cm Le littoral sera généralement épargné. Sur la Provence, la neige sera collante.

                          Suivi météo à 13:41

                          Le front chaud de la perturbation s'étire, à la mi-journée, de la Picardie à la Provence avec une activité neigeuse sur l'Île de France, le Massif-Central ainsi que du lyonnais jusqu'au littoral marseillais. Ces chutes sont de faible intensité, laissant au sol une couche allant de 1 à 2cm, localement plus sur le relief.

                          A l'arrière, un front plus actif (visible sur l'image radar ci-dessus) concerne les régions s'étirant du pays basque au Calvados. Il s'agit de pluie uniquement, accompagnée de rafales de vent sur les côtes.
                          Ce front va progressivement gagner vers l'Est.

                          Prévisions du phénomène

                          Prévision de l'épisode neigeux du dimanche 10 février au mardi 12 février

                          La perturbation (front chaud), qui s'étirait ce dimanche à la mi-journée de la Haute-Normandie à la basse vallée du Rhône, va poursuivre sa lente progression vers l'est dans l'après-midi, accompagnée d'un redoux relatif. Les chutes de neige, d'intensité faible mais localement modérée, vont affecter dimanche après-midi les régions s'étendant du Nord-Pas de Calais à la Bourgogne et à Rhône-Alpes, les flocons touchant le Jura et les Alpes en fin d'après-midi/début de soirée. Les quantités de neige attendues en plaine sont faibles sous ce front chaud, de l'ordre de quelques centimètres. En plaine, la neige se transformera en pluie dans l'après-midi de l'Ile-de-France à l'Auvergne en raison du redoux. Plus à l'ouest, le front froid associé à la dépression donnera des précipitations plus soutenues sous forme de pluie en plaine, et de neige en montagne (Pyrénées, Massif-Central) dès 600 à 1000 m suivant les moments.

                          C'est surtout dimanche soir et dans la nuit de dimanche à lundi que la situation va s'aggraver sur les régions de l'est où de l'air plus froid va continuer à résister en basses couches. En première partie de nuit, les chutes de neige se généraliseront à toutes les régions allant de la Champagne et des Ardennes à l'Alsace, la Franche-Comté, la Bourgogne, Rhône-Alpes, ainsi que dans l'intérieur des terres du Roussillon et de la région PACA. En raison du redoux qui se produira tout de même en altitude, la pluie pourra se mêler à la neige en plaine de la Bourgogne à Rhône-Alpes, en particulier dans le sillon rhodanien où un vent de sud modéré soufflera jusqu'en milieu de nuit. Les intensités pourront être assez importantes par endroits, en particulier de la Lorraine au val de Saône, ainsi que sur les reliefs aux abords de la vallée du Rhône. On attend, d'ici le milieu de nuit, une couche au sol de l'ordre de quelques cm à 10 cm, localement jusqu'à 15 cm sur les reliefs (Morvan, mais aussi dans les Cévennes ardéchoises et gardopises jusqu'à très basse altitude). A noter également que les massifs alpins intérieurs seront plus épargnés (classique dans ce genre de situation), notamment les Savoies, où les chutes seront sans doute plus faibles.

                          En seconde partie de nuit de dimanche à lundi, la dépression qui se creusera en Méditerranée apportera de nouvelles précipitations encore plus soutenues dans le sud-est. Celles-ci balaieront l'ensemble de la vallée du Rhône d'ici lundi matin, avec un maximum d'intensité entre la région d'Avignon et le valentinois. Ces précipitations se produiront sous forme de neige collante jusqu'en plaine au nord d'Avignon, alors que dans le nord de la vallée du Rhône (Vienne, Lyon), la pluie pourra se mêler à la neige en raison des intensités plus faibles (isothermie peu probable). Les quantités attendues d'ici la fin de la nuit sur la basse et moyenne vallée du Rhône sont de l'ordre de 10 à 20 cm de neige très humide, et jusqu'à 30 cm sur les premiers reliefs environnants (reliefs ardéchois, drômois). Plus au nord, le panache de précipitations donnera là aussi de la neige en plaine de l'Isère aux plaines de l'Ain, avec des quantités moindres (de l'ordre de 5 à 15 cm).

                          Lundi matin, la dépression méditerranéenne évolera lentement entre la Corse et le littoral varois. Les précipitations associées s'attarderont à l'est du Rhône, principalement de la région PACA au Jura, avec là encore des chutes de neige à très basse altitude, bien souvent dans les fonds de vallée. Les cumuls attendus sont importants sur l'ensemble des Alpes du Sud : on attend généralement entre 15 et 30 cm de neige supplémentaires dès 300 à 500 m. En vallée du Rhône, les précipitations seront de plus en plus éparses et bien souvent sous forme de pluie ou de pluie mêlée de neige.

                          Enfin lundi après-midi, la perturbation s'atténuera tout en faisant presque du sur-place. Les précipitations faibliront mais persisteront encore des Alpes du Sud au Jura, avec une limite pluie-neige toujours assez basse, proche de 400 m. Lundi soir et dans la nuit de lundi à mardi, un retour d'est modérément actif s'organisera sur le Jura, les Savoies jusqu'au lyonnais, au nord de l'Isère et de la Drôme. Ce retour s'accompagnera d'un léger refroidissement, si bien que la neige pourra faire son retour jusqu'en plaine, mais avec des intensités moindres que précédemment. Néanmoins une couche supplémentaire n'est pas exclue en plaine sur ces régions d'ici mardi matin.

                          Prévisions météo du phénomène

                          Mis à jour le dimanche 10 février 2013 à 12:49

                          Prévision de l'épisode neigeux du dimanche 10 février au mardi 12 février

                          La perturbation (front chaud), qui s'étirait ce dimanche à la mi-journée de la Haute-Normandie à la basse vallée du Rhône, va poursuivre sa lente progression vers l'est dans l'après-midi, accompagnée d'un redoux relatif. Les chutes de neige, d'intensité faible mais localement modérée, vont affecter dimanche après-midi les régions s'étendant du Nord-Pas de Calais à la Bourgogne et à Rhône-Alpes, les flocons touchant le Jura et les Alpes en fin d'après-midi/début de soirée. Les quantités de neige attendues en plaine sont faibles sous ce front chaud, de l'ordre de quelques centimètres. En plaine, la neige se transformera en pluie dans l'après-midi de l'Ile-de-France à l'Auvergne en raison du redoux. Plus à l'ouest, le front froid associé à la dépression donnera des précipitations plus soutenues sous forme de pluie en plaine, et de neige en montagne (Pyrénées, Massif-Central) dès 600 à 1000 m suivant les moments.

                          C'est surtout dimanche soir et dans la nuit de dimanche à lundi que la situation va s'aggraver sur les régions de l'est où de l'air plus froid va continuer à résister en basses couches. En première partie de nuit, les chutes de neige se généraliseront à toutes les régions allant de la Champagne et des Ardennes à l'Alsace, la Franche-Comté, la Bourgogne, Rhône-Alpes, ainsi que dans l'intérieur des terres du Roussillon et de la région PACA. En raison du redoux qui se produira tout de même en altitude, la pluie pourra se mêler à la neige en plaine de la Bourgogne à Rhône-Alpes, en particulier dans le sillon rhodanien où un vent de sud modéré soufflera jusqu'en milieu de nuit. Les intensités pourront être assez importantes par endroits, en particulier de la Lorraine au val de Saône, ainsi que sur les reliefs aux abords de la vallée du Rhône. On attend, d'ici le milieu de nuit, une couche au sol de l'ordre de quelques cm à 10 cm, localement jusqu'à 15 cm sur les reliefs (Morvan, mais aussi dans les Cévennes ardéchoises et gardopises jusqu'à très basse altitude). A noter également que les massifs alpins intérieurs seront plus épargnés (classique dans ce genre de situation), notamment les Savoies, où les chutes seront sans doute plus faibles.

                          En seconde partie de nuit de dimanche à lundi, la dépression qui se creusera en Méditerranée apportera de nouvelles précipitations encore plus soutenues dans le sud-est. Celles-ci balaieront l'ensemble de la vallée du Rhône d'ici lundi matin, avec un maximum d'intensité entre la région d'Avignon et le valentinois. Ces précipitations se produiront sous forme de neige collante jusqu'en plaine au nord d'Avignon, alors que dans le nord de la vallée du Rhône (Vienne, Lyon), la pluie pourra se mêler à la neige en raison des intensités plus faibles (isothermie peu probable). Les quantités attendues d'ici la fin de la nuit sur la basse et moyenne vallée du Rhône sont de l'ordre de 10 à 20 cm de neige très humide, et jusqu'à 30 cm sur les premiers reliefs environnants (reliefs ardéchois, drômois). Plus au nord, le panache de précipitations donnera là aussi de la neige en plaine de l'Isère aux plaines de l'Ain, avec des quantités moindres (de l'ordre de 5 à 15 cm).

                          Lundi matin, la dépression méditerranéenne évolera lentement entre la Corse et le littoral varois. Les précipitations associées s'attarderont à l'est du Rhône, principalement de la région PACA au Jura, avec là encore des chutes de neige à très basse altitude, bien souvent dans les fonds de vallée. Les cumuls attendus sont importants sur l'ensemble des Alpes du Sud : on attend généralement entre 15 et 30 cm de neige supplémentaires dès 300 à 500 m. En vallée du Rhône, les précipitations seront de plus en plus éparses et bien souvent sous forme de pluie ou de pluie mêlée de neige.

                          Enfin lundi après-midi, la perturbation s'atténuera tout en faisant presque du sur-place. Les précipitations faibliront mais persisteront encore des Alpes du Sud au Jura, avec une limite pluie-neige toujours assez basse, proche de 400 m. Lundi soir et dans la nuit de lundi à mardi, un retour d'est modérément actif s'organisera sur le Jura, les Savoies jusqu'au lyonnais, au nord de l'Isère et de la Drôme. Ce retour s'accompagnera d'un léger refroidissement, si bien que la neige pourra faire son retour jusqu'en plaine, mais avec des intensités moindres que précédemment. Néanmoins une couche supplémentaire n'est pas exclue en plaine sur ces régions d'ici mardi matin.

                          Suivi météo à 10:26

                          La perturbation qui est entrée sur l'hexagone hier continue son trajet vers l'Est et s'étend ce matin du quart nord-ouest au Languedoc.


                          Avec l'air froid résistant à l'avant, des chutes de neige sont observées de la Normandie jusqu'au Gard, avec des intensités un peu plus sensibles sur le relief du Massif-Central, où une nouvelle couche de neige est mesurable, se rajoutant à celle déjà au sol : 4 cm de neige fraîche à Mazeyrat d'Allier (43), 5 cm au Mont Dore (63), 10 cm à Trizac (15).

                          Progressivement les précipitations vont se décaler vers l'Est et conserver un aspect neigeux puisque le froid est résistant. A 10h, les stations météo (Météo-France ou StatIC) relèvent :

                          • -13.1°c au col du Lautaret (05)
                          • -10.9°c à Bellefontaine (88) et Briançon (05)
                          • -9.1°c à Selonnet village (04)
                          • -6.1°c à Nancy Ochey (54)
                          • -3°c à Paray le Monial/ St Yan (71)

                           

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/10-1020|||

                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h16 :

                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Var (83), Alpes de Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Vosges (88), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71).

                           

                          Des chutes de neige tenant au sol du Nord à l'Ile-de-France et au Nord-Est, ainsi que du Massif Central à la vallée du Rhône et au Sud-Est.
                          La perturbation active qui a abordé l'ouest du pays en cours de nuit se déplace lentement vers l'est. En arrivant sur la partie centrale du pays elle donne actuellement de la neige. Sur l'Ile-de-France, les neiges vont devenir plus significatives dans l'après-midi. On attend une épaisseur de neige de 1 à 3cm, localement jusqu'à 5cm sur le nord de la région. Un redoux suivra en cours de nuit. Sur l'Oise et la Somme ces épaisseurs de neige seront de l'ordre de 5 à 8 cm et sur le Pas-de-Calais de l'ordre de 3 à 6 cm. Du Nord à la Champagne la neige arrivera en soirée , la couche de neige sera comprise entre 5 à 10 cm. Sur la Lorraine et l'est de la Franche-Comté, il neigera une grande partie de la nuit et demain matin, la couche de neige sera souvent d'une dizaine de centimètres. Sur l'ouest de la Franche-Comté et l'est Bourgogne , temporairement la neige tiendra au sol en donnant jusque 5 cm en milieu de nuit prochaine. Un redoux est probable sur ces régions en deuxième partie de nuit. Sur le Massif-central, les chutes de neige perdurent et s'intensifieront dimanche en soirée. Sur l'épisode on attend des épaisseurs de 2 à 5cm en plaine, de 5 à 10cm vers 500m et localement jusqu'à 30cm au dessus de 1000 m. Sur la vallée du Rhône , la couche de neige dans la nuit sera très disparate quelques centimètres sur la région lyonnaise mais localement 10 voir 15 cm dans le sud de la Drôme et l'Ardèche. Sur le Nord-Languedoc en cours de journée de dimanche on attend des quantités de l'ordre de 1 à 2cm, jusqu'à 5cm dans l'intérieur, mais aussi vers les Cévennes ou en Lozère et jusqu'à 15cm vers l'Aubrac. Dans la nuit prochaine et la matinée de lundi sur la région Paca à l'exception des Bouches du Rhône, on attend : 5 à 10 cm dans l'intérieur des départements en plaine mais de l'ordre de 10 à 20 cm dans les plaines des départements Hautes-Alpes/Alpes de Haute-Provence et l' intérieur Var.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/10-0605|||

                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Nord (59), Aisne (02), Ardennes (08), Marne (51), Ain (01), Haute-Marne (52), Côte d'Or (21), Rhône (69), Isère (38), Drôme (26), Ardèche (07), Vaucluse (84).

                           

                          Des chutes de neige tenant au sol du nord à Ile-de-France et au plateau de Langres. Mais également du massif central à la vallée du Rhône et au sud-est.
                          La perturbation active qui a abordé l'ouest du pays en cours de nuit se déplace lentement vers l'est. En arrivant sur la partie centrale du pays elle donne actuellement de la neige. Cette neige tiendra au sol, de la Normandie au sud du Massif-central, mais ces chutes de neige seront hétérogènes. Sur l'Ile-de-France on attend une épaisseur de neige de 1 à 3cm, localement jusqu'à 5cm sur le nord de la région. Sur l'Oise et la Somme ces épaisseurs de neige seront de l'ordre de 5 à 8 cm et sur le Pas-de-Calais de l'ordre de 3 à 6 cm. Pour les départements allant du Nord au plateau de Langres les hauteurs de neige seront quasi similaires mais les premiers flocons n'apparaitront qu'à partir de la fin d'après midi, Sur le sud du Massif-central, les chutes de neige perdurent et s'intensifieront dimanche en soirée. Sur l'épisode on attend et des épaisseurs de 2 à 5cm en plaine, de 5 à 10cm vers 500m et localement jusqu'à 30cm au dessus de 1000 m. Sur le Gard et l'Hérault, ces chutes de neige débuteront dans l'intérieur de ces départements. Le littoral de l'est de l'Hérault et du Gard sera également concerné. Sur l'axe de la vallée du Rhône les premiers flocons apparaitront en fin d'après midi.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/09-1605|||

                          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Pas-de-Calais (62), Somme (80), Oise (60), Hérault (34), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Corrèze (19), Cantal (15), Aveyron (12), Lozère (48).
                          • Département passant de la vigilance vert à la vigilance orange neige : Gard (30).

                           

                          A partir de cette nuit chutes de neige tenant au sol sur Ile-de-France, Oise, Somme et Pas-de-Calais et jusqu'à lundi et plus soutenues sur Corrèze, Cantal, Aveyron, Lozère, Gard et Hérault.

                          Prévisions du phénomène

                          Nous avons mis à jour ce samedi l'analyse de la situation hivernale de ce week-end.

                          Revenez à la première diapositive de ce Bulletin Spécial pour la lire, ou cliquez ici.

                          Une prévision détaillée des événements sera éditée dimanche 10 février en fin de matinée.

                          Suivi météo à 10:06

                          Deux zones neigeuses intéressent le pays ce samedi matin : l'une dans l'ouest entre la région Centre et le Poitou, et l'autre de l'Ile-de-France au Massif-Central, comme en témoignent l'image radar de 9h45 et la carte Météo-Alerte de 9h50 :

                           

                          Les chutes de neige sont généralement faibles, mais localement modérées entre la Bourgogne et l'est du Massif-Central. La couche de neige atteint près de 5 cm selon un observateur à Auxerre (89), et la couche au sol atteint désormais 30 cm à Vollore-Ville (63) - dont 9 cm depuis la nuit dernière. Plus à l'ouest, la perturbation qui s'enfonce apporte de petites chutes de neige vers la Touraine, avec 2 cm au sol d'après les relevés METAR de la station de Tours/St Symphorien (37).

                          Suivi météo à 22:02

                          Comme prévu, des averses circulent depuis la mer du Nord  et concernent actuellement les régions au nord de la Seine. Elles s'organisent d'avantages sur le Nord Pas de Calais et la Picardie tout en se dirigeant vers la région Parisienne. Au vue des températures elles sont à l'heure actuelle partout neigeuses excepté près des littoraux où les températures sont trop douces.

                          On note également des averses circulant d'une part près des frontières Belges, d'autre part entre Bourgogne et Rhone Alpes.

                          Enfin, la neige reste présente sur les massifs entre Vosges et Jura de manière faible.

                           

                           

                          Les chutes de neige s'estompent peu à peu sur la chaine Pyrénéenne où les cumuls se sont montrés encore notable avec près de 50 à 80 cm de poudreuse , parfois plus d'un mètre en Haute-Bigorre

                           

                          A 22h locale, les températures sont négatives sur un large quart Nord Est, parfois marquées dans le massif central. Du Nord Pas de Calais au Bassin Parisien, les températures sont faiblement positives mais suffisantes pour permettre à la neige de persister cette nuit sous les averses.

                           

                          Suivi météo à 11:46

                          En ce vendredi matin, les averses de neige touchent bon nombre de régions, avec à la clef, localement, la formation d'une couche au sol comme c'est le cas par exemple dans le Nord, le Nord Est et le Massif Central. On abserve également des flocons du Poitou à l'Aude, en témoignent les observations publiées sur MétéoAlerte:

                          Le radar des précipitations permet de situer les zones soumises à ces averses, particulièrement soutenues dans le Pays-Basques:

                          Au lever du jour, les températures minimales accusent une baisse, baisse qui devrait se poursuivre les prochains jours.

                           

                          Enfin, il convient de souligner le cumul sensible observé jeudi sur la ville de St-Etienne, où, par succession de fortes averses, on relevait une douzaine de cm hier soir. La Photolive de Thoupie42 est à ce titre très explicite!

                          Suivi météo à 10:25

                          Ce matin il neige dans l'Est faiblement et de manière plus abondante sur le Massif Central. 

                          Les observateurs relèvent : 

                          • 15 cm Au Mont-Dore (63 ) alt : 1218 m
                          • 12 cm  à Vollore-Ville (63) alt : 536 m
                          • 6 cm à Saint-Flour (48) alt : 888 m 

                          Il neige jusqu'en plaine ou on observe 4 cm à Davézieux (07) alt : 420m

                          Les observateurs rapportent de la neige forte à Saint-Étienne, ou encore à Saint-Symphorien (48) Alt. 1219m, comme en témoigne la carte d'observation MétéoAlerte : 

                                   

                          Le radar HD Infoclimat permet de situer les précipitations qui tombent presque partout sous forme de neige, à l'exception des Landes et du Var:

                          Voici une photo de Clempavezin qui témoigne de la neige tombée dans l'Est du Pilat.

                          Prévisions du phénomène

                          2013/02/07-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :



                            Des chutes de neige ont débuté mardi soir sur l'ouest des Pyrénées et ont affecté durant la nuit de mercredi à jeudi la quasi totalité du massif. Le vent de nord-ouest souffle fort sur les crêtes et favorise de grosses accumulations.
                            Estimation du risque d'avalanche par massif: Massifs du Pays Basque, Aspe-Ossau, Aure-Louron, Luchonnais et Couserans: risque fort (niveau 4). Massif de Haute-Bigorre: risque très fort (niveau 5). Les fortes chutes de neige qui ont persisté durant la nuit vont faiblir progressivement dès le lever du jour jeudi matin. Sur l'ensemble de l'épisode entre mardi soir et jeudi midi il faut s'attendre à près d'un mètre de neige fraiche sur les versants les plus exposés des massifs de Haute-Bigorre et Aspe-Ossau, 60 à 80 cm sur les autres massifs. Des départs spontanés d'avalanches vont se produire particulièrement au dessous de 2000 mètres d'altitude. Certaines de ces avalanches pourront menacer des secteurs routiers. Les quantités de neige très importantes qui se sont accumulées à haute altitude depuis la mi-janvier conduisent à envisager tout à fait ponctuellement une très grosse avalanche.
                            Fort risque d'avalanches sur l'ouest de la chaîne pyrénéenne.

                            Suivi météo à 22:35

                            Le retour d'occlusion qui a concerné cet après-midi les régions du Nord-Est tend à s'évacuer. Les précipitations s'estompent sur les régions concernées bien qu'on observe encore une activité neigeuse faible aux abords des Vosges, plus continue entre le Sud de l'Alsace, Jura et l'arc Alpin.

                            Dans le même temps, des averses assez bien organisées concernent actuellement la Picardie et le Nord Pas de Calais. Dans ce flux de Nord, l'afflux maritime sur ces régions reste important entretenant des températures positives. La pluie reste omniprésente sur le littoral, se mêlant de neige à l'interieur des terres, et même de neige seule comme par exemple dans la Marne(51).

                            Enfin, les précipitations ne cessent de tomber sur la chaine Pyrénéenne avec une limite pluie neige s'abaissant à la plaine en cours de nuit ( 300 à 400 m). Ces chutes de neige entretiennent sur le massif des quantités déja exceptionnelles par endroit.

                             

                            Ce soir, les gelées reviennent sur un large quart Nord-Est du pays ( excepté en plaine d'alsace ). Ailleurs, les températures restent positives.

                            Prévisions du phénomène

                            2013/02/06-1605|||

                            La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :

                            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31).

                            Fort risque d'avalanches sur l'ouest de la chaîne pyrénéenne.

                            Des chutes de neige ont débuté mardi soir sur l'ouest des Pyrénées et affectent maintenant la quasi totalité du massif. Il est tombé jusqu'à 30 à 40 cm de neige froide sur les massifs d'Aspe-Ossau et Haute-Bigorre. Le vent de nord-ouest souffle fort sur les crêtes et favorise de grosses accumulations.
                            Estimation du risque d'avalanche par massif: Massifs du Pays Basque, Aspe-Ossau, Aure-Louron, Luchonnais et Couserans: risque fort (niveau 4). Massif de Haute-Bigorre: risque très fort (niveau 5). Les fortes chutes de neige persistent jusqu'en milieu de nuit et même jusqu'en matinée de jeudi pour les massifs les plus orientaux.. Il devrait tomber près d'un mètre de neige entre mardi soir et jeudi matin sur les versants les plus exposés des massifs de Haute-Bigorre et Aspe-Ossau, 60 à 80 cm sur les autres massifs. Des départs spontanés d'avalanches vont se produire particulièrement au dessous de 2000 mètres d'altitude. Certaines de ces avalanches pourront menacer des secteurs routiers. Les quantités de neige très importantes qui se sont accumulées à haute altitude depuis la mi-janvier conduisent à envisager tout à fait ponctuellement une très grosse avalanche.

                            Suivi météo à 12:56

                            Le front principal qui a donné des précipitations neigeuses continues depuis la nuit dernière sur un large quart Nord-Est du pays ne concerne actuellement plus que la Franche Comté et le Sud de l'Alsace. A l'arrière, c'est un ciel de traine assez actif qui concerne les mêmes régions. Les averses associées restent le plus souvent sous forme de neige bien qu'on puisse noter temporairement des faibles pluies ( voire pluies mélées de neige ) en Moselle (57) et Meurthe et Moselle (54) comme c'est le cas par exemple actuellement à Nancy.

                             

                            D'après les observateurs, on observe d'une façon générale une couche de 5 à 10 cm du Nord des Ardennes, en passant par la Lorraine et l'Alsace avec par exemple 5 cm à Saint Avold (57) ou encore 7 cm à Boulaincourt (88). A proximité des Vosges, les cumuls sont plus conséquents puisqu'on relève  15 cm à Gerardmer (88). Enfin, le Morvan n'est pas en reste avec pas moins de 20 cm tombé depuis hier comme par exemple à Fachin (58).

                            On notera également des chutes de neige avec des cumuls parfois conséquents aux abords du Massif Central :  8 cm ont été relevé à Aurillac (15) tandis qu'en altitude, les 20 cm sont atteints comme par exemple au Mont Dore (63). En Rhone Alpes, bien qu'il neige, la tenue au sol est difficile en plaine.

                             

                            Les températures restent faiblement positives à la mi-journée comme en témoigne cette carte à 12h locale :

                             

                            Prévisions du phénomène

                             

                            Nous venons de mettre à jour les prévisions détaillées de la situation à venir.

                            Revenez à la première diapositive de ce Bulletin Spécial pour la lire, ou cliquez ici.

                            Suivi météo à 23:32

                            La perturbation qui apportera son lot de neige sur un large quart Nord-Est du pays est à l'heure actuelle située sur la Picardie et le Nord pas de Calais. Les précipitations sous forme de pluie sur le littoral et de pluie et neige mélées sur une large bande cotière s'étirant de la Somme, au Pas de Calais et au Nord, prennent  temporairement un caractère solide au fur et à mesure que l'on rentre dans les terres. Ainsi on observe des chutes de neiges à l'Est d'une ligne Albert Bray (80) - Lille (59)

                            Les accumulations au sol sont modestes en raison de températures faiblement positives, 1cm tout au plus.

                            A l'avant, quelques averses isolées circulent encore près des Vosges, tandis que des précipitations plus durables et neigeuses continuent à concerner le Jura.

                            Entre ces deux zones, c'est l'accalmie, les températures restent proches de 0°C.

                             

                            Enfin, sur les côtes Bretonnes, les rafales continuent à être tempêtueuses bien qu'en déclin. A 23h locale, Météo France relève par exemple :

                            - 115 km/h à la pointe du Raz (29)

                            -113 km/h à l'Ile de Groix (22)

                            - 99 km/h à Ouessant (29)

                            Suivi météo à 18:31

                            A 18 heures locales, le front s'étire du Médoc au Massif Central et au Jura, toujours très actif avec de fortes précipitations, un renforcement du vent et une intrusion très brutale d'air froid à l'arrière.

                             

                             

                            A son passage, le vent se renforce brusquement poussant des pointes à 108 km/h à Parentis en Born (40), 100 km/h sur les hauteurs du massif central (Chastreix Sancy et Saint Flour), l'orage éclate à Lacanau-Océan (33), Mont de Marsan (40), Bergerac et Périgeux (24), Martiel (12), Nangy (74), et la neige remplace très vite la pluie signalée à Thiviers (24), Arnac-Pompadour (19), Leyme (46), Salins et Aurillac (15), Thiers (63), Saint Etienne (42), Champfromier (01) ! L'observateur de LA Renaudie (63) signale une couche de 7 cm de neige fraîche rapidement constituée.

                            A l'arrière, le vent souffle toujours en tempête sur les côtes de la Manche et de Bretagne (140 km/h à la Pointe du Raz, 119 km/h à la Pointe de Penmarc'h, 102 km/h à Ouessant. Dans un ciel extrêmement instable, des averses de grêle ou de grésil sont signalées sur Le Chesany (78), au Mans (72), sur Saint Laurent Nouan (41), Saint Pierre de Cormeilles (27), neige à Mulhouse (68), Alençon (61), Villacoublay (78) et AUxerre (89)...

                             

                             

                            Suivi météo à 16:03

                            Le front froid très actif poursuit sa traversée de la France, et s'étirait en milieu d'après-midi de la Gironde au Haut-Rhin en passant par le nord de l'Auvergne. L'image satellite visible de 15h15 est très parlante :

                            Le front froid est parfaitement visible et s'étire sur une partie de l'Europe (courbe bleue en trait fin). A l'arrière, de l'air beaucoup plus froid déboule à tous les étages (flèches bleues), et dans la masse d'air froid on devine de multiples amas convectifs de petite taille, associés à des giboulées d'air froid. A l'avant, de l'air chaud continue à être advecté dans le secteur chaud de la dépression (flèche rouge).

                            Le refroidissement associé au passage du front froid est toujours aussi remarquable, comme on peut le voir sur la carte des températures relevées à 15h ce mardi :

                            Ainsi à 15h, on ne relevait plus que +1,3°C à la station de Dijon/Longvic (21), alors qu'à une centaine de kilomètres plus au sud, on relevait encore +10,6°C à Mâcon/Charnay (71) !

                            En milieu d'après-midi, des chutes de neige étaient signalées du Limousin au Haut-Rhin, avec une couche conséquente au sol sur les hauteurs du Limousin, du nord de l'Auvergne et du Morvan. Un observateur de Météo-Alerte indique une couche de 7 cm au sol à Fâchin (58) à 670 m d'altitude :

                            Par ailleurs, la traîne qui s'installe plus au nord provoque des giboulées parfois neigeuses jusqu'en plaine du Nord à l'Ile-de-France et à la Champagne-Ardennes. Enfin le vent continue à souffler assez fort à l'avant du front avec des rafales toujours proches de 60 à 70 km/h. Sur la pointe de la Bretagne, le vent reste violent avec une rafale mesurée à 137 km/h à la station de La Pointe-du-Raz dans le Finistère.

                            Pour terminer, voici l'une des nombreuses Photolives qui nous sont parvenues depuis ce matin, qui illustre bien l'offensive hivernale liée à cette dégradation. Cette photo a été prise à 14h32 à Provenchères-sur-Fave dans les Vosges (88), à 404 m d'altitude (merci à tgerome!) :

                            Suivi météo à 12:59

                            Le front qui traverse la France du nord-ouest vers le sud-est est très actif, comme le montre l'image radar de ce mardi 5 février à 12h30 :

                            Il s'accompagne même d'impacts de foudre dans le nord-est du pays :

                            Mais l'élément marquant est le refroidissement brutal associé à cette ligne frontale : à l'avant, les thermomètres affichent bien souvent des valeurs de l'ordre de +7 à +11°C en plaine. Au passage de cette limite frontale, la température a chuté brusquement, comme le montre fort bien la carte des températures à 12h :

                            Ainsi, la température à la station de Strasbourg/Entzheim (67) a chuté de +9,1°C à +1,8°C en seulement 18 minutes ! Les précipitations se transforment rapidement en neige dans les régions du nord-est, et contrairement à ce que l'on s'attendait, la neige tombe si fort en Lorraine et Alsace que la neige tient au sol. Des observateurs nous indiquent déjà plusieurs centimètres au sol dans ces régions. A Strasbourg, la ville revêt déjà un habit hivernal avec des sols qui blanchissent. Ce fait est remarquable et assez rare pour être signalé.

                            Par ailleurs, le vent souffle fort à l'avant de la perturbation, avec des rafales atteignant 60 à 80 km/h en plaine des Pays-de-la-Loire et du Poitou-Charentes à la Franche-Comté et à l'Alsace. Sur le littoral breton et sur le long des côtes de la Manche, les rafales atteignent 70 à 100 voire 110 km/h.


                            Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                            Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                            L'observation météo en directparticiper » sync...
                            ↑ nouveaux éléments ↑