• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 13°C
    95%, 1023.5hPa
    Vent de direction SSO9 km/h (raf. 22)
Depuis 2001, ce site est gratuit, dénué de publicité et disponible en permanence. Cela a un coût.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°285 • Qumaira, Ruth, Stéphanie, Tini (I et II) et Ulla

CarteInondationTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2014/02/15-1601|||

La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

Crues hivernales importantes sur la Vilaine et l'Oust.

 

Prévisions du phénomène

2014/02/15-1005|||

La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

  • Départements passant de la vigilance orange inondation, vagues/submersion à la vigilance orange inondation : Morbihan (56), Loire-Atlantique (44).

Crues hivernales importantes sur la Vilaine et l'Oust.

 

 

Prévisions du phénomène

2014/02/15-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :



    La dépression très creuse qui s'est déplacée sur le large atlantique se situe actuellement sur l'Ecosse. Elle a généré des vents très forts sur tout le bassin atlantique. Les très fortes vagues crées par ces vents continuent de se propager sur tout le littoral atlantique ainsi que sur l'est de la Manche. La bouée des Pierres Noires (au large de la pointe bretonne) mesurait un maximum de vagues de 12,4m à 19h30 vendredi. La bouée de Belle Ile a relevé une maximum de 10,4 m de vagues à 22h30 vendredi.
    La dépression s'évacue à l'est de l'Ecosse dans le courant de la matinée samedi. Des vents de secteur Sud-Ouest tempétueux soufflent encore sur la Bretagne et la Manche. Les fortes vagues continuent de déferler sur toute la façade Atlantique et en Manche. Le niveau de la mer est temporairement élevé en lien avec l'augmentation du coefficient de marée qui est de 84 pour la pleine mer de samedi matin. La surélévation du niveau de la mer (surcote) diminue mais reste significative samedi matin. La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Vigilance orange pour le littoral du Finistère, du Morbihan et de la Loire Atlantique : période à risque : En cours jusqu'au samedi 15 février 10h. Ensuite ces trois départements sont placés en vigilance jaune jusqu'à samedi 15 février 20h Heures de pleine mer samedi matin : Concarneau : 04h53. Lorient : 04h55. Saint-Nazaire : 04h43. Dans une moindre mesure, les départements du Pas de Calais, de la Somme, de la Seine Maritime, de la Manche, de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes d'Armor, de la Vendée, de la Charente Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques sont en vigilance vagues-submersion jaune. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
    Crues hivernales importantes sur de plusieurs cours d'eau de la Bretagne.Fortes vagues du Finistère à la Loire Atlantique jusqu'en fin de matinée.

    Prévisions du phénomène

    2014/02/15-0410|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 04h10 :
    • Départements passant de la vigilance orange vent, inondation, vagues/submersion à la vigilance orange inondation, vagues/submersion : Finistère (29), Morbihan (56).

    Vent violent : Tempête hivernale, provoquant beaucoup de dégâts, vu l'état de fragilisation des arbres sur des sols détrempés. Cette tempête nécessite un suivi tout particulier. Vagues Submersion: Conjonction de niveaux marins élevés et de fortes vagues nécessitant une vigilance particulière.
    Rafales très violentes sur le Nord-Ouest du Finistère dépassant les 130 km/h même dans les terres. Prévision confirmée
    La dépression très creuse se situe maintenant sur l'Est de l'Irlande et se dirige vers l'Écosse. Le paroxysme de la tempête est maintenant passé sur le Finistère avec des rafales de 140 à 150 km/h à la Pointe de Bretagne et des rafales de 130 à 135 km/h au nord-ouest d'une ligne Brest ? Morlaix. A Quimper on relève 113 km/h, 108 km/h à ST-Ségal, 105 km/h à Spézet, Dans les Côtes d'Armor sur le Trégor côtier, on relève 113 à 125 km/h; ailleurs 100 à 110 km/h. Le Morbihan est surtout touché dans sa partie Ouest près de la frontière avec le Finistère où les valeurs atteignent 110 km/h. Ailleurs les rafales s'échelonnent entre 80 et 95 km/h. Dans le Cotentin, les valeurs maximales atteignent 100 à 130 km/h sur le littoral Nord, 95 à 105 km/h ailleurs.
    Vent violent: la vigilance orange concerne les départements du Finistère, des Côtes d'Armor, du Morbihan et de la Manche. Les violentes rafales vont encore durer quelques heures, mais elles vont perdre peu à peu de leur intensité, les rafales maximales ayant eu lieu dans les 2 heures passées. Il faut encore s'attendre à des rafales de sud-ouest de 90 à 105 km/h dans les régions intérieures et de l'ordre de 110 à 120 km/h sur le littoral dans l'heure qui vient; ensuite les rafales baisseront encore d'un cran sur les départements bretons. En revanche sur le Nord du Cotentin les rafales maximales devraient se produire entre 23 h et 01 h du matin avec des valeurs de 120 à 130 km/h sur le littoral et de 100 à 110 km/h dans la partie intérieur. Vagues-Submersion : La dépression est prévue sur l'Irlande dans la nuit de vendredi à samedi. Elle est accompagnée de vents de secteur Sud-Ouest tempétueux générant de très fortes vagues sur la façade atlantique et en Manche à partir de vendredi après-midi. Cette perturbation provoque une surélévation importante du niveau de la mer (surcote) avec des coefficients de marée de 81 pour la pleine mer de vendredi soir et 84 pour la pleine mer de samedi matin. En conséquence, le niveau de la mer sera temporairement élevé. La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Vigilance orange pour le littoral nord-ouest de la Manche : période à risque : du vendredi 14 février 18h au samedi 15 février 00h. Heures de pleine mer : Cherbourg : 21h03 vendredi soir. Vigilance orange pour le littoral du Finistère, du Morbihan : période à risque : En cours jusqu'au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer : Concarneau : 04h53 samedi matin. Lorient : 04h55 samedi matin. Vigilance orange pour la Loire Atlantique : période à risque : du samedi 15 février 00h au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer à Saint-Nazaire : 04h43 samedi matin. Dans une moindre mesure, les départements du Pas de Calais, de la Somme, de la Seine Maritime, de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes d'Armor, de la Vendée, de la Charente Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques sont en vigilance vagues-submersion jaune. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
    Crues hivernales importantes sur de plusieurs cours d'eau de la Bretagne.Fortes vagues du Finistère à la Loire Atlantique jusqu'en fin de matinée.

    Suivi météo à 23:24

    Depuis vendredi midi, Météo-France a donc relevé de manière certaine les valeurs suivantes:

    • 152 km/h à Ouessant (29)
    • 145 km/h à la pointe de Saint Mathieu (29) 
    • 137 km/h à Sibiril (29)
    • 134 km/h à Landivisiau (29)
    • 133 km/h à l'Île de Batz (29)
    • 132 km/h à Brest-Guipavas (29) 
    • 131 km/h à Lanveoc (29)
    • 129 km/h à Brignogan (29)  
    • 127 km/h à Pleyber-Christ (29)
    • 125 km/h à l'Île-de-Groix (56)
    • 123 km/h à Ploumanac'h (22)
    • 122 km/h à la Pointe de Penmarch (29) 
    • 118 km/h à Pommerit-Jaudy (22)
    • 114 km/h à Quimper (29)
    • 114 km/h à la Pointe de la Hague (50) 
    • 112 km/h à Lannion-Lannaero (22)
    • 111 km/h à Sainte-Marie-du-Mo (50)
    • 111 km/h à Dinard (35)
    • 110 km/h à Kerpert (22)
    • 109 km/h à Saint-Segal (29)  
    • 109 km/h à Lorient (56) 
    • 107 km/h à Gonneville (50)
    • 107 km/h à Cherbourg-Maupertus (50)
    • 106 km/h à Guiscriff (56)
    • 105 km/h à Spezet (29)
    • 102 km/h à Tregunc (29)
    • 102 km/h à Louargat (22)
    • 101 km/h à Quintenic (22) 
    • 99 km/h à Plouguenast (22) 
    • 97 km/h à Cerisy-la-Salle (50)
    • 95 km/h à Ploermel (56)
    • 94 km/h à Pontorson (50)
    • 94 km/h à Sarzeau (56)
    • 94 km/h à Gouville (50)

    Ainsi compilées, les contributeurs du forum ont pu établir la carte suivante en utilisant l'outil "CartIC" réservé aux adhérents de l'association Infoclimat.

    Il convient de préciser que les valeurs de vent mesurées à la Pointe du Toulinguet demeurent incertaines. Notons également que depuis plus de 24h, la station de la Pte du Raz n'émet plus suite à un impact de foudre vendredi soir. Il manque également la valeur de vent pour Belle-Ile, aucune donnée de vent n'étant transmise depuis de longues semaines par cette station. La succession de coup de vent à tempête depuis 1 mois et demi met à l'épreuve le réseau d'observation météorologique!

    Suivi météo à 19:29

    A 19h, Météo-France relève notamment:

    • 152 km/h à Ouessant
    • 145 km/h à la Pointe St Mathieu
    • 132 km/h à Brest-Guipavas . Il s'agit d'un record pour la station depuis février 1990, battant les toutes récentes valeurs d'octobre et de décembre 2013.
    • 132 km/h à Sibiril
    • 125 km/h à Brignogan

     

    Le sémaphore de la Pointe du Toulinguet, à Camaret-sur-Mer, aurait relevé (au conditionnel) 178.9 km/h à 18h locales (vent moyen de 134 km/h sur dix minutes), ainsi que 167.8 km/h à 17h54. Cette valeur tout à fait remarquable reste à vérifier, dans la mesure où la girouette indique un vent de secteur Nord, impossible dans cette configuration, et qui pourrait révéler un dysfonctionnement susceptible d'altérer l'anémomètre.

    ​

     

    Suivi météo à 17:17

    Depuis 12h, les valeurs maximales enregistrées par Météo-France sur les départements bretons sont les suivantes:

    • 159 km/h à la Pointe du Toulinguet (29)
    • 156 km/h à Barfleur (50)‹
    • 149 km/h à Ouessant (29)
    • 137 km/h à la pointe de Saint Mathieu (29)
    • 126 km/h à Sibiril (29)
    • 125 km/h à Brest-Guipavas (29)
    • 124 km/h à Landivisiau (29)
    • 122 km/h à la Pointe de Penmarch (29) 
    • 121 km/h à Brignogan (29)  
    • 120 km/h à Lanveoc (29)
    • 119 km/h à l'Île-de-Groix (56)
    • 118 km/h à Pleyber-Christ (29) 
    • 110 km/h à Dinard (35)
    • 107 km/h à ‪‎Pommerit-Jaudy (22) 
    • 107 km/h à ‪‎Gonneville (50)
    • 105 km/h à Ploumanac'h (22)
    • 104 km/h à Saint-Segal (29) 
    • 100 km/h à ‪‎Lannion Aero (22) 

     

    Le front froid de Ulla est remarquable car il s'étale sur des milliers de km jusqu'au milieu de l'Atlantique, en témoigne cette image prise par le satellite MSG2 (source Académie de Dundee)

    ​

    Prévisions du phénomène

    2014/02/14-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

      Vent violent : Tempête hivernale se produisant plusieurs fois par an, mais nécessitant un suivi particulier. Vagues Submersion: Conjonction de niveaux marins élevés et de fortes vagues nécessitant une vigilance particulière.


      Vent violent: la vigilance orange concerne les départements du Finistère, des Côtes d'Armor, du Morbihan et de la Manche. Le vent de sud puis sud-ouest se renforce cet après-midi, les rafales dépassant par endroits les 100km/h à 110km/h. Mais c'est ce soir que l'on observera les plus fortes rafales: les rafales atteindront généralement 110 à 120 km/h dans l'intérieur des terres sur le Finistère département le plus touché, 100 à 110km/h sur les Côtes d'Armor, l'ouest du Morbihan ainsi que le département de la Manche. Le long des côtes de la Cornouaille au Trégor, on s'attend à des pointes à 130km/h, jusque 140 km/h à 150 km/h sur les caps les plus exposés. Vagues-Submersion : La dépression est prévue sur l'Irlande dans la nuit de vendredi à samedi. Elle est accompagnée de vents tempétueux générant de très fortes vagues sur la façade atlantique et en entrée de Manche à partir de vendredi soir. Cette perturbation provoquera une surélévation importante du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) avec des coefficients de marée de 81 pour la pleine mer de vendredi soir et 84 pour la pleine mer de samedi matin. En conséquence, le niveau de la mer sera élevé. La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Vigilance orange pour le littoral du Finistère, du Morbihan, de la Manche : période à risque : du vendredi 14 février 15h au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer : Cherbourg : 21h03 vendredi soir Concarneau : 16h42 vendredi soir et 04h53 samedi matin. Lorient : 16h46 vendredi soir et 04h55 samedi matin. Vigilance orange pour la Loire Atlantique : période à risque : du samedi 15 février 00h au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer à Saint-Nazaire : 04h43 samedi matin. Dans une moindre mesure, les départements du Pas de Calais, de la Somme, de la Seine Maritime, de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes d'Armor, de la Vendée, de la Charente Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques sont en vigilance vagues-submersion jaune Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
      Crues hivernales importantes sur de plusieurs cours d'eau de la Bretagne. Tempête sur la Bretagne et la Manche vendredi après-midi et nuit suivante

      Suivi météo à 13:26

      Ulla approche des côtes, et les premières rafales tempêtueuses sont relevées sur les départements bretons. Depuis 11h, Météo-France relève:

      • 159 km/h à la Pointe du Toulinguet (29)
      • 128 km/h à la Pointe St-Mathieu (29)
      • 120 km/h à Ouessant (29)​
      • 119 km/h à l'Île-de-Groix (56) 
      • 106 km/h à Lanveoc (29)
      • 106 km/h à Brignogan (29) 
      • 105 km/h à Landivisiau (29)
      • 104 km/h à Sibiril (29) 
      • 104 km/h à la Pointe de Penmarch (29) 
      • 99 km/h à Brest-Guipavas (29)
      • 99 km/h à Plouguenast (22)
      • 98 km/h à Saint-Segal (29) 
      • 98 km/h à Pleyber-Christ (29) 
      • 96 km/h à Ploumanac'h (22)
      • 96 km/h à Lorient (56) 
      • 94 km/h à Quimper (29) 
      • 91 km/h à Pleucadeuc (56)

      ​

      Suivi météo à 10:29

      Pas de répit pour la Saint-Valentin, à croire que les tempêtes sont amoureuses de la France... Après Petra (mardi 4 et mercredi 5), Qumaira (jeudi 6 et vendredi 7), Ruth (vendredi 7 et samedi 8), Stephanie (dimanche 9 et lundi 10), Tini 1 (mercredi 12), Tini 2 (jeudi 13), c'est au tour de Ulla de concerner la France (vendredi 14 et samedi 15). Météo-France place 4 départements de l'extrême nord-ouest en vigilance orange "vent" et "submersion" (la vigilance inondation étant toujours d'actualité).

      Pour le moment la situation est "calme" avec "seulement" des rafales comprises entre 70 et 90 km/h. Une langue de douceur envahit l'ouest de la France avec déjà 18°C dans le sud-ouest !

      Prévisions du phénomène

      2014/02/14-1015|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h15 :
      • Département passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Manche (50).

      Vent violent : Tempête hivernale se produisant plusieurs fois par an, mais nécessitant un suivi particulier, Vagues Submersion: Conjonction de niveaux marins élevés et de fortes vagues nécessitant une vigilance particulière.
      Début de vigilance orange vagues-Submersion pour le département de la Manche Fin de la vigilance orange crue sur la Vendée

      Vent violent: la vigilance orange concerne les départements du Finistère, des Côtes d'Armor, du Morbihan et de la Manche. Le vent de sud puis sud-ouest va progressivement se renforcer cet après-midi, les rafales dépassant par endroits les 100km/h, mais c'est ce soir que l'on observera les plus fortes rafales: elles atteindront généralement 100 à 120 km/h dans l'intérieur des terres sur le Finistère, 100 à 110km/h sur les Côtes d'Armor, l'ouest du Morbihan ainsi que le département de la Manche. Le long des côtes de la Cornouaille au Trégor, on s'attend à des pointes à 130km/h, jusque 140 km/h sur les caps les plus exposés. Vagues-Submersion : La dépression est prévue sur l'Irlande dans la nuit de vendredi à samedi. Elle est accompagnée de vents tempétueux générant de très fortes vagues sur la façade atlantique et en entrée de Manche à partir de vendredi soir. Cette perturbation provoquera une surélévation importante du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) avec des coefficients de marée de 81 pour la pleine mer de vendredi soir et 84 pour la pleine mer de samedi matin. En conséquence, le niveau de la mer sera élevé. La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Vigilance orange pour le littoral du Finistère, du Morbihan, de la Manche : période à risque : du vendredi 14 février 15h au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer : Cherbourg : 21h03 vendredi soir Concarneau : 16h42 vendredi soir et 04h53 samedi matin. Lorient : 16h46 vendredi soir et 04h55 samedi matin. Vigilance orange pour la Loire Atlantique : période à risque : du samedi 15 février 00h au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer à Saint-Nazaire : 04h43 samedi matin. Dans une moindre mesure, les départements du Pas de Calais, de la Somme, de la Seine Maritime, de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes d'Armor, de la Vendée, de la Charente Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques sont en vigilance vagues-submersion jaune Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
      Crues hivernales importantes sur de nombreux cours d'eau de la Bretagne. Tempête sur la Bretagne et la Manche vendredi après-midi et nuit suivante

      Prévisions du phénomène

      2014/02/14-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Manche (50), Côtes d'Armor (22).
      • Départements passant de la vigilance orange inondation à la vigilance orange vent, inondation, vagues/submersion : Finistère (29), Morbihan (56).
      • Département passant de la vigilance orange inondation à la vigilance orange inondation, vagues/submersion : Loire-Atlantique (44).

      Vent violent : Tempête hivernale se produisant plusieurs fois par an, mais nécessitant un suivi particulier, Vagues Submersion: Conjonction de niveaux marins élevés et de fortes vagues nécessitant une vigilance particulière.


      Vent violent: la vigilance orange concerne les départements du Finistère, des Côtes d'Armor, du Morbihan et de la Manche. Le vent de sud puis sud-ouest va progressivement se renforcer cet après-midi, les rafales dépassant par endroits les 100km/h, mais c'est ce soir que l'on observera les plus fortes rafales: elles atteindront généralement 100 à 120 km/h dans l'intérieur des terres sur le Finistère, 100 à 110km/h sur les Côtes d'Armor, l'ouest du Morbihan ainsi que le département de la Manche. Le long des côtes de la Cornouaille au Trégor, on s'attend à des pointes à 130km/h, jusque 140 km/h sur les caps les plus exposés. Vagues-Submersion : La dépression est prévue sur l'Irlande dans la nuit de vendredi à samedi. Elle est accompagnée de vents tempétueux générant de très fortes vagues sur la façade atlantique et en entrée de Manche à partir de vendredi soir. Cette perturbation provoquera une surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) avec des coefficients de marée de 81 pour la pleine mer de vendredi soir et 84 pour la pleine mer de samedi matin. En conséquence, le niveau de la mer sera élevé. La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Vigilance orange pour le littoral du Finistère, du Morbihan : période à risque : du vendredi 14 février 15h au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer : Concarneau : 16h42 vendredi soir et 04h53 samedi matin. Lorient : 16h46 vendredi soir et 04h55 samedi matin. Vigilance orange pour la Loire Atlantique : période à risque : du samedi 15 février 00h au samedi 15 février 10h. Heures de pleine mer à Saint-Nazaire : 04h43 samedi matin. Dans une moindre mesure, les départements du Pas de Calais, de la Somme, de la Seine Maritime, de la Manche, de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes d'Armor, de la Vendée, de la Charente Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques sont en vigilance vagues-submersion jaune Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
      Crues hivernales importantes sur de nombreux cours d'eau de la Bretagne, ainsi que sur le Lay en Vendée. Tempête sur la Bretagne et la Manche vendredi après-midi et nuit suivante

      Prévisions du phénomène

      2014/02/13-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
      • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Vendée (85).


      Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
      Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
      Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
      Crues hivernales importantes sur de nombreux cours d'eau de la Bretagne, ainsi que sur le Lay en Vendée.

      Suivi météo à 15:57

      Comme prévu, les rafales sont importantes sous les grains. On atteint jusqu'à 100-120 km/h même dans les terres. On a relevé aujourd'hui jusqu'à : 145 km/h à La Pointe de la Masse (73), 120 km/h à Chaumont (52), 118 km/h à Ourouer (18), 111 km/h à Clamecy (58), 108 km/h à Mulhouse (68) et Belley (01), 105 km/h à Melle (79), 104 km/h à Clermont-Ferrand (63) et Premery (58), 103 km/h à Saint-André (89), 102 km/h à Châtillon-sur-Seine (21), 101 km/h à Nevers (58) et 100 km/h à Limoges et Cognac.

      Prévisions du phénomène

      2014/02/13-1020|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h20 :


        Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
        Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
        Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
        Crues hivernales importantes sur de nombreux cours d'eau de la Bretagne.

        Suivi météo à 10:01

        Après Petra (mardi 4 et mercredi 5), Qumaira (jeudi 6 et vendredi 7), Ruth (vendredi 7 et samedi 8), Stephanie (dimanche 9 et lundi 10), Tini 1 (mercredi 12), c'est au tour de Tini 2 (jeudi 13) de concerner la France. Cette petite dépression s'est formée dans le Golf de Gascogne dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle est accompagné d'un impressionant corps pluvieux et d'orages parfois très venteux.

        Il est en effet tombé 20 à 50 mm sur le Poitou-Charentes, sur des sols déjà saturés : le ruissellement est très important et l'eau ne pénètre plus dans le sol. On a déjà relevé jusqu'à 137 km/h à la Pointe du Chemoulin, 105 km/h à Melle, 100 à Cognac et Limoges ! Une ligne orageuse s'étend actuellement de Bordeaux à Clermont-Ferrand. Les averses devraient se multiplier dans l'après-midi sur une frange centrale avec encore de fortes rafales de vent à craindre.

        Prévisions du phénomène

        2014/02/13-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :


          Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
          Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
          Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
          Crues hivernales importantes sur de nombreux cours d'eau de la Bretagne

          Suivi météo à 18:37

          Même si le centre de Tini se situe actuellement entre l'Irlande et le Royaume-Uni, on notera quelques valeurs remarquables en France : 105 km/h à Lille à 18h, 163 km/h à Barfleur à 15h, 144 km/h à La pointe du Toulinguet à 14h, 139 km/h à Plougonvelin à 13h, 126 km/h au Cap de la Hève à 16h et 124 km/h au Cap de la Hague à 16h. Au Royaume-Uni, la zone de vent fort continue sa progression vers l'est. Le vent commence à faiblir sur les côtes. On atteint encore 167 km/h à Aberdaron, 146 km/h à Cap Curig et 150 km/h à Lake Vyrnwy. Notons que le vent commence sérieusement à se lever sur les grandes villes de Liverpool et Manchester. On relève déjà 115 km/h à l'aéroport de Liverpool à 17h20 et 100 km/h à Manchester.

          Notons que des tempêtes similaires ont concerné le Royaume-Uni il n'y a pas si longtemps que cela finalement :

          - le 27 décembre 2013 (Joyeux Noël!). On relevait ce jour là 175.9 km/h à Aberdaron, 151.9 km/h à Capel Curig et 125.9 km/h à Lake Vyrnwy.

          - le 24 décembre 1997 (Joyeux Noël!). On relevait ce jour là 179.6 km/h à Aberdaron, 153.7 km/h à Capel Curig et 120.4 km/h à Lake Vyrnwy.

          Suivi météo à 17:37

          La tempête Tini semble atteindre son paroxysme actuellement sur le Pays de Galle : la pression commence à remonter sur les côtes (+1 hPa en 1 heure à Aberdaron). On relève maintenant 174 km/h à Aberdaron sur la côte... Comme nous le craignons, la zone de vent fort rentre bien dans les terres avec 143 km/h à Lake Vyrnwy et 150 km/g à Capel Curig.


          Suivi météo à 16:31

          A 16h, on relève un incroyable 170 km/h à Aberdaron sur la côte du Pays de Galle ! 143 km/h sont relevés dans les terres à Capel Curig. Dorénavant, c'est l'ensemble du Pays de Galle qui est concerné par des rafales supérieures à 100 km/h. On relève encore 137 km/h à l'aéroport de Shannon en Irlande. Le centre dépressionnaire se situe actuellement sur le nord de l'Irlande. On s'attend encore à un renforcement des vents sur le Pays de Galle... En France, sur les côtes de la Manche, c'est beaucoup plus calme avec au maximum 124 km/h au Cap de la Hève.

          Prévisions du phénomène

          2014/02/12-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :


            Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
            Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
            Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
            Crues hivernales importantes sur de nombreux cours d'eau de la Bretagne.

            Suivi météo à 15:42

            La tempête Tini continue de dévaster les îles Britanniques avec des valeurs de vent extrêmes qui commencent à fleurir dans les terres :

            - 163 km/h en pleine mer entre l'Angleterre et l'Irlande (178 km/h il y a une heure)

            - 157 km/h à l'aéroport de Shannon en Irlande (sur la côte) !

            - 146 km/h à Capel Curig en Grande-Bretagne (dans les terres) et Mumbles Head (sur la côte) !

            - 130 km/h à l'aéroport de Cork en Irlande (sur la côte) !

            En France, le temps est agité sur les côtes de la Manche. On relève jusqu'à 122 km/h au Cap de la Hève.

             

            Suivi météo à 14:22

            L'Angleterre subit actuellement les ravages de la superbe tempête Tini. Les vents approchent les 180 km/h en mer (!!), 110 à 130 km/h sur les côtes, 60 à 100 km/h dans les terres. La zone de vent les plus intenses progresse encore vers l'est. On relève jusqu'à 955 hPa en Irlande... La tempête se fait aussi sentir en France, on relève 104 à L'ile de Groix et au Cap de la Hève, 120 km/h à Ouessant.

            Prévisions du phénomène

            2014/02/11-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
            • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Finistère (29).


            Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
            Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
            Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
            Crues hivernales importantes sur l'aval du bassin de la Vilaine et la Laïta.

            Prévisions du phénomène

            2014/02/11-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :


              Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
              Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
              Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
              Crues hivernales importantes se stabilisant sur l'aval du bassin de la Vilaine.

              Prévisions du phénomène

              2014/02/11-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :


                Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
                Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
                Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
                Crues hivernales importantes se stabilisant sur l'aval du bassin de la Vilaine.Episode de crues importantes sur l'Argens aval

                Prévisions du phénomène

                2014/02/10-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :


                  Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
                  Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
                  Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
                  Crues hivernales importantes se stabilisant sur l'aval du bassin de la Vilaine.Episode de crues importantes sur l'Argens aval

                  Prévisions du phénomène

                  2014/02/10-1205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h05 :
                  • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, inondation à la vigilance orange inondation : Var (83).


                  Fin de vigilance orange forte précipitation sur le Var. La vigilance crues est elle maintenue.
                  Les précipitations sont actuellement faibles sur le Sud du Var. Au cours des 12 dernières heures, il y est tombé 40 à 60 mm, localement 60 à 80 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 10 à 20 mm localement 30 mm.
                  Cet après-midi de lundi, les précipitations vont devenir plus faibles et plus intermittentes. Elles prendront un caractère d'averses et pourront localement être accompagnées de quelques coups de tonnerre. En conséquence, les précipitations attendues ne nécessitent plus le maintien du département du Var en vigilance orange fortes précipitations. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
                  Crues hivernales importantes se stabilisant sur l'aval du bassin de la Vilaine.Episode de crues importantes sur l'Argens et le Gapeau dans le département du Var.

                  Prévisions du phénomène

                  2014/02/10-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :



                    Les précipitations sont à présent modérées à assez fortes sur le Sud du Var, avec des intensités horaires de l'ordre de 10 mm/h à 15 mm/h. Depuis le début de l'épisode, il y est tombé 15 à 30 mm, localement 40 à 50 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 7 à 15 mm.
                    Une perturbation active traverse actuellement les régions méditerranéennes et va perdurer jusqu'en milieu de journée du lundi, impactant particulièrement le département du Var. On attend sur l'épisode, soit en une dizaine d'heures, de 50 à 70 mm sur la moitié sud du département, et ponctuellement 100 mm, le plus gros des pluies tombant en moins de 6 heures ; sur la moitié nord, de l'ordre de 20 à 50 mm. Phénomènes aggravants : Les vents de sud en Méditerranée provoquent une houle et une élévation du niveau de la mer qui s'opposent à l'évacuation des eaux par les fleuves côtiers. Crues inondations : plus de renseignements sur http://www.vigicrues.gouv.fr
                    Crues hivernales importantes se stabilisant sur l'aval du bassin de la Vilaine.Episode de pluies intenses sur le département du Var.

                    Suivi météo à 07:53

                    Les précipitations, arrivées hier soir sur la Provence, ont arrosé toute la nuit la région Provence Alpes Côte d'Azur et la moyenne Vallée du Rhône et plus particulièrement les départements côtiers. Ce matin on relève des quantités de 27.2mm à Cassis (13), 33.3mm à Bormes les Mimosas (83), 34.5mm à Cuers (83), 36mm à Barnas (07), 39.8mm à Hyères (83), 63.5mm à St Mandrier/Cap Cépet (83) [dont 15.8mm en 1h]. Ces précipitations tendent à se décaler progressivement vers l'Est.

                    Sur le sud-ouest, le vent s'est renforcé dans la nuit avec des rafales d'ouest avec 70 à 80km/h sur le pays basque et jusqu'à 104km/h à la Pointe de Socoa (64). En montagne, les rafales observées dépassent le seuil de la tempête avec 165km/h à Iraty (64) dans la nuit (et jusqu'à 177km/h hier soir).

                    Prévisions du phénomène

                    2014/02/10-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :



                      Les précipitations sont à présent modérées à assez fortes sur le Sud du Var, avec des intensités horaires de l'ordre de 5 à 10 mm, localement près de 15 mm. Depuis le début de l'épisode, il y est tombé 15 à 30 mm, localement 40 à 50 mm du Sud de la Sainte Baume à la région de Toulon. Sur le Nord du Var, les cumuls sont de l'ordre de 7 à 15 mm.
                      Sur le département du Var, les pluies modérées à parfois assez fortes vont se poursuivre en matinée de lundi ; le sud du département restant particulièrement exposé. Quantités de pluie prévues : Moitié Sud : 50 à 70 mm en général, mais très ponctuellement 70/100 mm (entre Sainte Baume et Toulon). Moitié Nord : 20 à 50 mm. Les vents de sud provoquent une houle et une élévation du niveau de la mer qui s'opposent à l'évacuation des eaux par les fleuves côtiers.
                      Crues hivernales très importantes se propageant sur l'aval du bassin de la Vilaine.Episode de pluies intenses sur le département du Var.

                      Suivi météo à 22:50

                      En cette fin de soirée, les premières pluies venant de méditerranée commencent à concerner la Provence. Un front stationnaire concerne actuellement la Bretagne. Dans les deux cas, ces pluies tombant sur des sols déjà saturés, la situation reste à surveiller.

                      Suivi météo à 18:30

                      La tempête "Stéphanie" poursuit son creusement en approchant des côtes ibériques, en témoigne cette superbe image satellite.

                      La pression est d'ailleurs en chute libre à La Corogne (981 hPa), dont on peut suivre les relevés sur la page suivante: http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/9/fevrier/2014/la-coruna-alvedro/08002.html‹

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/09-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                      • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Bouches du Rhône (13).




                      Une perturbation active va traverser les régions méditerranéennes de la France à partir de la deuxième partie de nuit du dimanche 9 au lundi 10/02/14 et va perdurer jusqu'en milieu de journée du lundi10, impactant particulièrement le département du Var. On attend sur l'épisode, soit en une dizaine d'heures, de 80 à 100 mm sur la moitié sud du département, le plus gros des pluies tombant en moins de 6 heures. Plus au nord les hauteurs d'eau seront moindres. Phénomènes aggravants : Les vents de sud en Méditerranée provoquent une houle et une élévation du niveau de la mer qui s'opposent à l'évacuation des eaux par les fleuves côtiers.
                      Crues hivernales très importantes se propageant sur l'aval du bassin de la Vilaine.Episode de pluies intenses sur le département du Var en fin de nuit et lundi matin.

                      Prévisions du phénomène

                      Si ce matin la tendance est à l'accalmie sur le pays, la tempête suivante est déjà en formation au large du Portugal. Prénommée "Stéphanie", cette dernière est parfaitement visible sur l'image satellite, amorçant un creusement qui devrait l'amener autour des 980 hPa à son passage sur La Corogne. 

                      En remontant ensuite par le Golfe de Gascogne, elle abordera la côte française autour de l'estuaire de la Gironde dans le courant de la nuit prochaine.

                      Le vent soufflera fort sur le littoral aquitain, sur les Pyrénées, dans le couloir du Rhône et les contreforts Sud du Massif Central à son passage.

                      Mais c'est surtout vers le département du Var que se portent les inquiétudes alors qu'un nouvel épisode méditerannéen se profile en fin de nuit prochaine, avec localement jusqu'à 100 mm tombant sur des sols exceptionnellement saturés. Le modèle WRF StatIC en haute définition permet de situer les zones les plus concernées par ces fortes accumulations d'ici lundi midi. On notera également les fortes précipitations sur les Cévennes, sous forme de neige au dessus de 1200 m environ.

                      Prévisions météo du phénomène

                      Mis à jour le dimanche 9 février 2014 à 11:10

                      Si ce matin la tendance est à l'accalmie sur le pays, la tempête suivante est déjà en formation au large du Portugal. Prénommée "Stéphanie", cette dernière est parfaitement visible sur l'image satellite, amorçant un creusement qui devrait l'amener autour des 980 hPa à son passage sur La Corogne. 

                      En remontant ensuite par le Golfe de Gascogne, elle abordera la côte française autour de l'estuaire de la Gironde dans le courant de la nuit prochaine.

                      Le vent soufflera fort sur le littoral aquitain, sur les Pyrénées, dans le couloir du Rhône et les contreforts Sud du Massif Central à son passage.

                      Mais c'est surtout vers le département du Var que se portent les inquiétudes alors qu'un nouvel épisode méditerannéen se profile en fin de nuit prochaine, avec localement jusqu'à 100 mm tombant sur des sols exceptionnellement saturés. Le modèle WRF StatIC en haute définition permet de situer les zones les plus concernées par ces fortes accumulations d'ici lundi midi. On notera également les fortes précipitations sur les Cévennes, sous forme de neige au dessus de 1200 m environ.

                      Suivi météo à 10:50

                      Après Petra (mardi 4 et mercredi 5), Qumaira (jeudi 6 et vendredi 7), Ruth (vendredi 7 et samedi 8), c'est au tour de Stephanie d'apporter son lot de pluie sur la France. Cette fois-ci, c'est le sud-est de la France qui devrait être concerné (dimanche 9 et lundi 10). Météo-France place le Var en vigilance Orange : "On attend sur l'épisode, soit en une dizaine d'heures, de 80 à 100 mm sur la moitié sud du département, le plus gros des pluies tombant en moins de 6 heures."

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/09-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
                      • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation, inondation : Var (83).





                      Crues hivernales très importantes se propageant sur l'aval du bassin de la Vilaine.Episode de pluies intenses sur le Var en fin de nuit et demain matin.

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/09-0601|||

                      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                      Crues hivernales très importantes sur le bassin de la Vilaine et sur le Blavet.

                       

                       

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/08-2215|||

                      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h15 :

                      Crues hivernales très importantes sur le bassin de la Vilaine et sur le Blavet.

                       

                       

                      Suivi météo à 19:02

                      Ce samedi après-midi se montre très agité sur la façade Ouest du pays, avec le passage de grains actifs donnant de l'orage, du grésil et de la grêle, ainsi que de violentes rafales de vent jusqu'au Bassin parisien.

                      Météo-France a ainsi relevé ces dernières heures;

                       

                      Météo-France qui a également publié sur son compte Twitter cette superbe image de Ruth, prise vendredi à 14h33 loc par le satellite Suomi-NPP de la NOAA.

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/08-1601|||

                      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

                      • Départements passant de la vigilance orange inondation à la vigilance rouge inondation : Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44).

                       

                       

                      Suivi météo à 13:26

                      Après le coup de vent de la nuit, la France est désormais soumise à un régime de traine très active en marge de la tempête Ruth, parfaitement visible sur l'image satellite.

                      Au large, une forte houle se met en place, atteignant parfois les 15 m comme en témoignent les relevés de la bouée des Pierres Noires, en mer d'Iroise.‹

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/08-1010|||

                      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h10 :

                       

                       

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/08-0601|||

                      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                       

                       



                      Crues importantes sur la Bretagne, notamment sur le Finistère et le Morbihan.

                       

                       

                      Suivi météo à 22:52

                      La pression continue de s'abaisser en Irlande où Ruth devrait passer avec une pression avoisinant les 940 hPa. On relève 962,7 hPa à Belmullet (7m). Les premières rafales supérieures à 100 km/h sont observées en Bretagne avec 104 km/h à La Pointe du Raz (29) et Ouessant (29). Un imposant front pluvieux aborde la Bretagne où deux départements sont déjà placés en vigilance Rouge pour inondations...

                      Suivi météo à 20:53

                      Ruth s'approche des côtes de l'Irlande, en témoigne la splendide image satellite de la fin de journée.

                      Les pluies soutenues abordent actuellement la Bretagne, avec des rafales de vent de secteur Sud-Ouest de l'ordre de 80 à 90 km/h. 

                      Prévisions du phénomène

                      fb5007c833dfadd0809a2a45276c9a7df335c18c|||Actualisation de la carte Vigicrues.
                      Passage en vigilance orange du tronçon Vilaine aval (depts. 56, 35 et 44). Levée de la vigilance orange sur la rivière de Morlaix (dept. 29). Maintien des vigilance rouge (dept. 29 et 56) et orange (dept. 35) sur les autres cours d'eau bretons.

                      Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/07-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                      • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Loire-Atlantique (44).



                      Le centre de la dépression est maintenant sur la Mer du Nord. Le vent est en train de faiblir sur le nord de la France, la vigilance orange « vent » ne se justifie plus. On a observé en fin de nuit et au cours de la matinée : 112 km/h à Saint Hilaire (61), 111 km/h à Roissy (95), 107km/h à Laons (28), 104 km/h à Paris Montsouris (75), 101 km/h à Chouilly (51), 111 km/h à Scille (79), 109 km/h à Nantes (44), 109 km/h à Gouville (50), 97 km/h à Caen (14), 91 km/h à Muids (27), 123 km/h sur le cap de la Hève (76), 100 km/h à Evreux (27), 97 km/h à Dieppe (76), 107 km/h à Nangis (Seine-et-Marne) 100 km/h à Magnanville (Yvelines), 101 km/h à Orly (Val de Marne), 104 km/h à Abbeville (80), 102 km/h à Blesmes (02), 101 km/h à Aulnois-sous-Laon (02), 99 km/h à Bernaville, 97 km/h à Beauvais (60) et St Quentin (02), 93 km/h à Valenciennes (59), 91 km/h à Lille-Lesquin (59). Vigilance « Crues », rouge pour le Finistère (pour la rivière Laïta), rouge pour le Morbihan (pour les rivières Oust et Blavet), enfin orange pour l'Ille-et-Vilaine. Plus d'informations sur le site http://vigicrues.gouv.fr
                      Les vents violents continuent de se décaler progressivement sur l'Europe du Nord. Sur notre pays, sur les départements redescendus en vigilance jaune « vent », des rafales de l'ordre de 60 à 90 km/h sont encore possible, notamment sur le littoral de Manche. Par ailleurs, les vagues s'amortissent progressivement ce vendredi matin. Elles resteront toutefois encore fortes, notamment le long du littoral aquitain qui reste en vigilance "vagues-submersion" jaune. Les déferlements pourront en effet encore occasionner localement des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements mis en vigilance jaune.
                      Crues importantes sur la Bretagne, notamment sur le Finistère et le Morbihan.

                      Prévisions du phénomène

                      2014/02/07-1310|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 13h10 :



                        Le centre de la dépression est maintenant sur la Mer du Nord. Le vent est en train de faiblir sur le nord de la France, la vigilance orange « vent » ne se justifie plus. On a observé en fin de nuit et au cours de la matinée : 112 km/h à Saint Hilaire (61), 111 km/h à Roissy (95), 107km/h à Laons (28), 104 km/h à Paris Montsouris (75), 101 km/h à Chouilly (51), 111 km/h à Scille (79), 109 km/h à Nantes (44), 109 km/h à Gouville (50), 97 km/h à Caen (14), 91 km/h à Muids (27), 123 km/h sur le cap de la Hève (76), 100 km/h à Evreux (27), 97 km/h à Dieppe (76), 107 km/h à Nangis (Seine-et-Marne) 100 km/h à Magnanville (Yvelines), 101 km/h à Orly (Val de Marne), 104 km/h à Abbeville (80), 102 km/h à Blesmes (02), 101 km/h à Aulnois-sous-Laon (02), 99 km/h à Bernaville, 97 km/h à Beauvais (60) et St Quentin (02), 93 km/h à Valenciennes (59), 91 km/h à Lille-Lesquin (59). Vigilance « Crues », rouge pour le Finistère (pour la rivière Laïta), rouge pour le Morbihan (pour les rivières Oust et Blavet), enfin orange pour l'Ille-et-Vilaine et le Pas-de-Calais ; plus d'informations sur le site http://vigicrues.gouv.fr
                        Les vents violents continuent de se décaler progressivement sur l'Europe du Nord. Sur notre pays, sur les départements redescendus en vigilance jaune « vent », des rafales de l'ordre de 60 à 90 km/h sont encore possible, notamment sur le littoral de Manche. Par ailleurs, les vagues s'amortissent progressivement ce vendredi matin. Elles resteront toutefois encore fortes, notamment le long du littoral aquitain qui reste en vigilance "vagues-submersion" jaune. Les déferlements pourront en effet encore occasionner localement des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements mis en vigilance jaune.
                        Violent coup de vent sur le nord du pays.Crues importantes sur la Bretagne, notamment Finistère et Morbihan.

                        Prévisions du phénomène

                        2014/02/07-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
                        • Département passant de la vigilance orange inondation à la vigilance rouge inondation : Morbihan (56).



                        A 8 heures, la dépression à l'origine des vents violents est centrée sur le sud de la Mer du Nord ; elle génère des vents localement supérieurs à 100 km/h dans les terres. Par exemple, on a observé en fin de nuit : 112 km/h à Saint Hilaire(61), 111 km/h à Roissy (95), 107km/h à Laons (28), 104 km/h à Paris Montsouris (75), 101 km/h à Chouilly (51), 111 km/h à Scille (79), 109 km/h à Nantes (44), 109 km/h à Gouville (50), 97 km/h à Caen (14), 91 km/h à Muids (27). Vigilance « Crues », rouge pour le Finistère, orange pour le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et le Pas-de-Calais : plus d'informations sur le site http://vigicrues.gouv.fr
                        Les vents violents vont se décaler progressivement vers la Belgique. Ils auront évacué la France vers la mi-journée ce vendredi. Sur toutes les régions encore concernées par la vigilance orange « Vents », on attend des rafales de 80 à 100 km/h dans les terres voire localement 110 km/h, 100 à 120km/h sur les côtes. Par ailleurs, les vagues s'amortissent progressivement ce vendredi matin. Elles resteront toutefois encore fortes, notamment le long du littoral aquitain qui reste en vigilance "vagues-submersion" jaune. Les déferlements pourront en effet encore occasionner localement des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements mis en vigilance jaune.
                        Violent coup de vent en cours sur le nord du pays.Crues importantes sur la Bretagne (notamment Finistère et Morbihan) et le Pas-De-Calais.

                        Suivi météo à 08:57

                        En cours de nuit et fin de nuit, Météo-France relevait 112 km/h à Saint Hilaire(61), 111 km/h à Roissy (95) et Beynes (78), 110km/h à St-Cast (22), 109km/h à Nantes, 108 km/h à Douzy (08), l'Aigle (61) et Laons (28) et Chouilly (51), 107 km/h à Rouesse (72) et Luche (72), 104 km/h à Paris Montsouris (75) et Grez-en-Bouere (49), 101 km/h à Chouilly (51), 111 km/h à Scille (79), 109 km/h à Nantes (44), 109 km/h à Gouville (50), 100 km/h à Orléans (45), Luart (72) et Evreux, 96 km/h à Caen (14), 91 km/h à Muids (27) ou bien encore 122 km/h au Cap de la Hève. L'ensemble de ses valeurs sont conformes aux prévisions.

                        A Quimperlé, la Laïta reste en vigicrue de niveau rouge, avec une côte de 4.49m à la station Charles-de-Gaulle. 

                        L'image satellite montre déjà la future tempête (nommée "Ruth") qui va toucher de plein fouet l'Irlande en fin de journée, et occasionner à nouveau des vents violents sur la France.

                        ​

                        Prévisions du phénomène

                        2014/02/07-0815|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 08h15 :



                          A 8 heures, la dépression à l'origine des vents violents est centrée sur le sud de la Mer du Nord ; elle génère des vents localement supérieurs à 100 km/h dans les terres. Par exemple, on a observé en fin de nuit : 112 km/h à Saint Hilaire(61), 111 km/h à Roissy (95), 107km/h à Laons (28), 104 km/h à Paris Montsouris (75), 101 km/h à Chouilly (51), 111 km/h à Scille (79), 109 km/h à Nantes (44), 109 km/h à Gouville (50), 97 km/h à Caen (14), 91 km/h à Muids (27). Vigilance « Crues », rouge pour le Finistère, orange pour le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et le Pas-de-Calais : plus d'informations sur le site http://vigicrues.gouv.fr
                          Les vents violents vont se décaler progressivement vers la Belgique. Ils auront évacué la France vers la mi-journée ce vendredi. Sur toutes les régions encore concernées par la vigilance orange « Vents », on attend des rafales de 80 à 100 km/h dans les terres voire localement 110 km/h, 100 à 120km/h sur les côtes. Par ailleurs, les vagues s'amortissent progressivement ce vendredi matin. Elles resteront toutefois encore fortes, notamment le long du littoral aquitain qui reste en vigilance "vagues-submersion" jaune. Les déferlements pourront en effet encore occasionner localement des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements mis en vigilance jaune.
                          Violent coup de vent sur le nord-ouest du pays.Crues importantes sur la Bretagne et le Pas-De-Calais.

                          Prévisions du phénomène

                          2014/02/07-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
                          • Départements passant de la vigilance orange vent, inondation à la vigilance orange inondation : Ille-et-Vilaine (35), Morbihan (56).



                          A 5 heures, la dépression à l'origine des vents violents est située sur l'est de la Manche. Elle génère des vents localement supérieurs à 100 km/h dans les terres. On a observé par exemple 112 km/h à Saint Hilaire(61), 111 km/h à Roissy (95), 107km/h à Laons (28). Vigilance « Crues », rouge pour le Finistère, orange pour le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et le Pas-de-Calais : plus d'informations sur le site http://vigicrues.gouv.fr
                          Les vents violents vont se décaler progressivement vers la Belgique. Ils auront évacué la France vers la mi-journée ce vendredi. Sur toutes les régions concernées par la vigilance orange « Vents », on attend des rafales de 80 à 100 km/h dans les terres voire localement 110 km/h, 100 à 120km/h sur les côtes. Par ailleurs, les vagues s'amortissent progressivement ce vendredi matin. Elles resteront toutefois encore fortes, notamment le long du littoral aquitain qui reste en vigilance "vagues-submersion" jaune. Les déferlements pourront en effet encore occasionner localement des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements mis en vigilance jaune.
                          Violent coup de vent sur le nord-ouest du pays.Crues importantes sur la Bretagne et le Pas-De-Calais.

                          Suivi météo à 02:41

                          Le centre dépressionnaire se situe actuellement au large de la Basse-Normandie. Le vent se renforce à l'intérieur des terres du Poitou-Charentes. On y relève jusqu'à 111 km/h à Scillé (79) (161 km/h lors de Xynthia) et 106 km/h à Niort (79) ce qui est conforme aux prévisions. Le front occlus quitte la Bretagne où les averses prennent le relais.

                           

                          Suivi météo à 00:39

                          Le centre de la dépression survole actuellement la Bretagne. Le vent se renforce sensiblement depuis minuit sur les côtes Atlantiques. On a relevé jusqu'à présent :

                          - 127 km/h à l'Île d'Yeu (85)

                          - 108 km/h à la pointe de Chemoulin (44)

                          - 105 km/h à la pointe de Chassiron (17)

                          - 103 km/h à Saint Nazaire Montoir (44)

                          - 95 km/h à Royan (17)

                          - 95 km/h à l'aérodrome de la Rochelle (17)

                          - 94 km/h à Nantes (44)

                          - 94 km/h à la Roche-sur-Yon (85)

                          Le front occlus occasionne de fortes pluies sur la Bretagne ce qui n'arrange pas la situation sur le front des inondations.

                          Suivi météo à 23:21

                          Le coeur de la dépression Qumaira s'approche des côtes bretonnes. Les vents les plus intenses seront observés dans la partie sud de la dépression. On relève pour le moment 60 à 80 km/h sur le Poitou-Charentes. Le vent devrait monter en puissance dès minuit.

                          A 23h, on relève 127 km/h sur l'Ile d'Yeu.

                          Suivi météo à 20:32

                          A l'avant de la tempête Qumaira, le secteur chaud a été important, comme le montre la carte des T°C maximales observées en ce jeudi. Au pied des Pyrénées, le secteur chaud s'est combiné à un effet de foehn "classique" par vent de Sud, permettant aux températures de dépasser les 20°C.

                          Conséquences sur les crêtes les plus exposées de l'Ouest des Pyrénées: un vent violent, avec des rafales supérieures à 200 km/h ont déjà été observés en début de soirée à la station Météo-France d'Iraty (64), à 1427 m d'altitude.

                          En Bretagne, les précipitations se montrent très soutenues depuis le début de la journée, avec des lames d'eau qui dépassent localement les 50 mm ces dernières 24h. Avec des sols saturés par des semaines de précipitations (depuis Dirk à Noël), les réactions hydrologiques sont importantes, particulièrement dans le Finistère placé en vigilance rouge, avec des inondations signalées à Morlaix et Quimper.

                          ‹ 

                          Prévisions du phénomène

                          c7d30f918036a82076ff0c77b6bb28cd73342edd|||Actualisation de la carte Vigicrues.
                          En Bretagne, maintien des couleurs de vigilance par rapport à la carte de 10h. Ailleurs, passage en vigilance jaune de plusieurs tronçons dans le nord-ouest (Orne aval, Mayenne, Sarthe amont), ainsi que de la Cèze dans les Cévennes.

                          Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

                          Prévisions du phénomène

                          2014/02/06-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Aisne (02), Oise (60), Ardennes (08), Marne (51).

                          Vent : Forte tempête hivernale demandant une vigilance particulière. Les forces de vent prévues pouvant occasionner des dégâts. Fortes précipitations : Episode pluvieux notable arrivant sur des sols déjà saturés et nécessitant une vigilance accrue. Vague submersion : Ce type de phénomène «vagues submersions» se produit plusieurs fois par an. Dans un contexte de littoral déjà fragilisé, le déferlement de fortes vagues associé à des hauteurs d'eau encore importantes nécessite une vigilance particulière. Passage en vigilance ROUGE CRUES pour le Finistère : En ce qui concerne les crues, plus d'informations sur le site vigicrues.gouv.fr
                          Extension de la vigilance vent violent aux régions et départements suivants : NORD-PAS-DE-CALAIS, PICARDIE, Ardennes (08), Marne (51)

                          Vent : Le vent va se renforcer sur les côtes des Pays de Loire et du sud de la Bretagne en début de nuit prochaine. Ces vents violents progresseront vers le Nord - Est. La Normandie et l'Ile de France seront touchées en deuxième partie de nuit, puis les régions de la Picardie et du Nord-Pas de Calais ainsi que les départements de la Marne et des Ardennes en fin de nuit et matinée de vendredi. Ce bref renforcement du vent s'accompagne de rafales à 90/110 km/h dans les terres et 120km/h sur les côtes voire plus sur les caps exposés. Fortes précipitations ( côtes d'Armor, Morbihan et:Finistère) : En cours de nuit, les pluies vont perdurer en particulier sur l'ouest de la Bretagne. Ces pluies évacueront la Bretagne et les Pays-de-la-Loire en seconde partie de nuit prochaine, la Normandie et le Centre en matinée de vendredi. Sur l'épisode on attend une lame d'eau généralement comprise entre 30 et 50 millimètres sur les départements en orange, plus localement 60 à 70 millimètres sur le relief et le nord du Finistère. A noter que l'est des Côtes d'Armor et du Morbihan reste un peu à l'écart (15 à 30 millimètres prévus). Vagues-submersion : Une surélévation importante du niveau de la mer (surcote) va être générée par cette dépression ainsi que de fortes vagues. Les forts déferlements associés risque d'engendrer, à partir de la pleine mer et pendant les heures suivantes, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés . Littoral du Finistère (partie sud), du Morbihan, de la Loire Atlantique : Période du risque du jeudi 6 à 20h au vendredi 7 février à 4h. Heure des pleines mer : 21h30 pour Concarneau et Lorient, 20h40 pour Saint Nazaire.
                          Crue importante, forte pluie et risque de submersions marines en Bretagne en particulier sur le Finistère.Violent coup de vent dans la nuit de jeudi à vendredi sur le Nord-Ouest du pays.

                          Suivi météo à 15:55

                          A midi, l'image satellite européenne localisait la tempête Quamaira au large du Portugal. Pour le moment, le temps est relativement calme en France. Une remontée d'air chaud, caractéristique de l'approche d'une tempête, concerne même l'ouest de la France avec un temps ensoleillé.

                           


                          Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                          Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                          L'observation météo en directparticiper » sync...
                          ↑ nouveaux éléments ↑