• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.18h00, 11.1°C
    68%, 1019.9hPa
    Vent de direction OSO19 km/h (raf. 35)
Vous aimez ce que nous faisons ? La période des adhésions à l'Association débute.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°309 • Très forte vague de chaleur

CarteChaleur / caniculeOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 19:38

Infoclimat diffuse ce soir deux cartes exclusives, élaborées à la fois à partir des données du réseau synoptique de Météo-France, des données issues du réseau StatIC, ainsi que celles extraites de la rubrique HistorIC.

La première carte synthétise l'ensemble des valeurs de températures maximales relevées en journée, entre le 29 juin et le 7 juillet 2015 (à voir également avec une autre palette de couleurs).

La seconde carte illustre la moyenne des températures maximales enregistrées entre le 29 juin et le 7 juillet 2015 (voir avec une autre palette).

Suivi météo à 12:03

Cet épisode caniculaire s'achève par des températures minimales nocturnes encore élevées sur le pourtour méditerranéen, en Corse et en vallée du Rhône avec notamment :

  • 25.9°C à l'Ile-Rousse(2B)
  • 24.8°C à San Guilano-Alistro(2B)
  • 24.6°C à Annecy-Meythet(74)
  • 24.4°C à la StatIC de Marseille-Corniche(13)
  • 24.2°C à la StatIC de Saint-Martin-d'Hères(38)
  • 23.8°C à la StatIc d'Aniane(34)
  • 23.6°C à Nice-Côte-d'Azur(06)
  • 22.5°C à Genève-Cointrin(CH)
  • 21.8°C à la StatIC de l'Isle-d'Abeau(38)
  • 20.8°C à Lyon-Bron(69) 
  • 20.4°C à Dole-Tavaux(39)

 

Mais cette période caniculaire s'est donc aussi achevée par des orages violents sur les départements du Nord-Est qui avaient été placés en vigilance orange pour le risque d'orage, on dénombre ainsi des dégâts dus à la foudre en Moselle, par la grêle dans le Doubs et en Saône et Loire, ainsi que par de violentes rafales de vent dans le Rhône et l'Ain .

Prévisions du phénomène

2015/07/08-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

    Canicule : Épisode caniculaire d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
    Fin de l'épisode de canicule « orange »
    Mercredi matin vers 5h on relève encore 22,5dg à Macon, 23,3 dg à Lyon, 19,9dg à St Étienne et 20,6dg à Bourg St Maurice.
    Pour mercredi 8 et jeudi 9 juillet : Dans un flux orienté au secteur ouest à nord-ouest de l'air plus frais gagne la quasi totalité du pays. Sur Rhône-Alpes les températures maximales de mercredi après-midi perdront au moins 10dg par rapport à la veille. Le pourtour méditerranéen conserve des températures élevées, mais sans excès, avec un petit îlot de chaleur sur Var, Alpes-Maritimes et Corse.
    Sur Rhône-Alpes, fin de l'épisode de canicule orange avec cet après-midi des températures maximales à la baisse.Sur Var, Alpes-Maritimes et Corse, persistance d'un petit îlot de chaleur, mais sans excès.

    Prévisions du phénomène

    2015/07/07-2215|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h15 :

      Canicule : Épisode caniculaire d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
      Fin de la vigilance « orages » sur le nord-est du pays.
      Orages : De nombreux orages se sont déclenchés et ont circulé du Val-de-Saône à la Franche-Comté et l'Alsace. Ils ont donné localement de la grêle, à Macon et vers Besançon et de fortes rafales de vent 85km/h à Montbéliard et 77km/h à Strasbourg. Ils ont donné de nombreuses décharges électriques, environ 60.000 impacts de foudre ont été observés entre 15h et 21h. Canicule : Les températures maximales de mardi ont été particulièrement élevées en Rhône-Alpes et sur l'est de l'Auvergne. On a relevé des températures maximales de : 41dg à Saint-Étienne (Loire) record absolu pour cette station. de 38dg à Ambérieu, à Macon et au Creusot, de 37dg au Puy et à Lyon, et de 36dg à Grenoble et à Romans.
      Orages : les derniers orages évacuent l'Alsace en se dirigeant vers l'Allemagne. Leur activité ne justifie plus le maintien en vigilance « orange » Canicule : Sur les départements maintenus en vigilance, la première partie de nuit sera encore bien chaude avec des températures en milieu de nuit comprises entre 25 et 30dg. La véritable baisse des températures est attendue pour la journée de mercredi. Elle marquera la fin de cet épisode de vigilance canicule « orange ».
      La vigilance canicule se maintient encore durant la nuit de mardi à mercredi. La baisse des températures est attendue pour la journée de mercredi.

      Prévisions du phénomène

      2015/07/07-2211|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h11 :

        Canicule : Épisode caniculaire d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
        Fin de la vigilance « orages » sur le nord-est du pays.
        Orages : De nombreux orages se sont déclenchés et ont circulé du Val-de-Saône à la Franche-Comté et l'Alsace. Ils ont donné localement de la grêle, à Macon et vers Besançon et de fortes rafales de vent 85km/h à Montbéliard et 77km/h à Strasbourg. Ils ont donné de nombreuses décharges électriques, environ 60.000 impacts de foudre ont été observés entre 15h et 21h. Canicule : Les températures maximales de mardi ont été particulièrement élevées en Rhône-Alpes et sur l'est de l'Auvergne. On a relevé des températures maximales de : 41dg à Saint-Étienne (Loire) record absolu pour cette station. de 38dg à Ambérieu, à Macon et au Creusot, de 37dg au Puy et à Lyon, et de 36dg à Grenoble et à Romans.
        Orages : les derniers orages évacuent l'Alsace en se dirigeant vers l'Allemagne. Leur activité ne justifie plus le maintien en vigilance « orange » Canicule : Sur les départements maintenus en vigilance, la première partie de nuit sera encore bien chaude avec des températures en milieu de nuit comprises entre 25 et 30dg. La véritable baisse des températures est attendue pour la journée de mercredi. Elle marquera la fin de cet épisode de vigilance canicule « orange ».
        La vigilance canicule orange persiste aujourd'hui. La baisse des températures attendue pour demain mercredi, devrait en marquer la fin. Cet après-mdi et ce soir, orages localement violents en Franche-comté et Haut-Rhin.

        Suivi météo à 19:36

        Cette dernière journée de l'épisode caniculaire entérine le caractère particulièrement remarquable de cet événement météorologique. En fin d'après-midi, entre le département de la Loire et celui de l'Isère, de nombreux records absolus de températures maximales sont tombés. Favorisés par la conjonction d'une masse d'air très chaude, d'un effet de foehn produit par la levée du vent d'Ouest et de sols asséchés et surchauffés par près d'une semaine de très fortes températures, tant le jour que la nuit, ces records sont les suivants:

        • 41.1°C (!) à St-Etienne Bouthéon, pulvérisant le record absolu de chaleur de 40,8°C du 31/07/1983 - et fixant donc probablement la Txx absolue enregistrée pendant cet épisode sur le réseau principal des stations météorologiques
        • 39.7°C à Genève-Cointrin
        • 39.6°C à Bonneville
        • 38.8°C à Chambéry
        • 37.4°C au Puy-en-Velay qui bat donc à nouveau son record qui datait de 2j seulement
        • 35.9°C à Evian
        • 29.4°C à l'Alpe d'Huez, à 1850 m d'altitude

         

        Sur le réseau StatIC, signalons notamment:

         

        En ce début de soirée, des orages localement violents se développent sur les départements placés en vigilance orange pour le risque d'orage, avec notamment de puissantes rafales de vent qui ont déjà provoqué quelques dégâts.

         

        Prévisions du phénomène

        2015/07/07-1601|||

        Le record absolu pour la station de Saint-Etienne-Bouthéon est en train d'être battu cet après-midi avec 41,1 degrés déjà mesurés.

         

        A 15h on a relevé 35 degrés à Grenoble, 37 degrés à Lyon. A Saint-Etienne 41,1 degrés ont d'ores et déjà atteints. Les premiers orages abordent l'ouest du département du Jura.
        Canicule : Sur le Centre-Est, les températures maximales sont généralement comprises entre 35 et 39 degrés avec une pointe à 41 degrés à Saint-Etienne; cette hausse temporaire concerne également le Nord-Est avec des valeurs entre 32°C et 37°C en pointe. Sur les départements maintenus en vigilance orange, la véritable baisse des températures est attendue pour mercredi ; elle devrait marquer la fin de cet épisode de vigilance canicule orange.

        Orages: En fin d'après-midi et soirée, le temps sera très orageux sur la Franche-Comté et le Haut-Rhin. Ces orages pourront être parfois très violents avec de la grêle et de très fortes rafales de vent.

        Prévisions du phénomène

        2015/07/07-1051|||

        La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h51 :

        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haut-Rhin (68), Haute-Saône (70).


        Canicule : pas de changement

        Début de suivi pour vigilance orange orages sur la Franche-Comté et le Haut-Rhin, début d'évènement 15h fin 22h.
        Les températures minimales sont restées élevées sur les départements en vigilance orange-canicule. On relève ainsi à 05 heures: 26,1°C à Lyon-Saint-Exupéry, 24,7°C à Bourgoin, 24,6°C à Montmélian, 24,3°C à Mont-Saint-Vincent, 23,8 à Saint-Étienne, 22,7°C à Clermont-Ferrand. Le temps est calme sur la Franche-Comté et l'Alsace.
        Canicule : Aujourd'hui mardi 7 juillet, les températures baisseront sur le Sud-Ouest. Cependant, les températures repartiront à la hausse sur l'est du pays, notamment sur le Centre-Est, avec des températures maximales généralement comprises entre 35 et 39 degrés ; cette hausse temporaire concernera également le Nord-Est avec des valeurs entre 32°C et 37°C en pointe. Sur les départements maintenus en vigilance orange, la véritable baisse des températures est attendue pour mercredi ; elle devrait marquer la fin de cet épisode de vigilance canicule orange.

        Orages: En fin d'après-midi et soirée, le temps sera très orageux sur la Franche-Comté e le Haut-Rhin. Ces orages pourront être parfois très violents avec de la grêle et de très fortes rafales de vent.

        Suivi météo à 07:43

        Hier, les thermomètres ont encore eu chaud, surtout dans le Sud du pays, où on a atteint 36.9°c à Toulouse-Blagnac (31), 36.6°c à Albi-Le Séquestre (81), 35.2°c à Lyon-Bron (69).


        Des records absolus ont même été battus :

        • 36.9°c à Gap (05)
        • 36.3°c à Embrun (05)
        • 36.1°c à Mende (48)
        • 36.0°c à Saugues (43)
        • 34.3°c à Barcelonnette (04)

        Ce matin, les valeurs les plus élevées sont relevées en Rhône-Alpes où à 7h locales, on relève 26.5°c à Ambérieu (01), 25.6°c à Lyon St Exupéry (69).

        Prévisions du phénomène

        2015/07/07-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

          Épisode caniculaire d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
          Fin de vigilance orange-canicule pour la Corrèze, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Sur ces départements où il a fait encore très chaud hier (36,7°C relevés lundi après-midi à Argentat et à Castres, 36,5°C à Albi, 36°C à Brive, 34,7°C à Castelsarrasin), la nuit a également été chaude, avec 24,3 °C à 05 heures à Lauzerte, 23,9°C à Albi, 21,9°C à Montauban. Mais les températures maximales de cet après-midi, bien qu'élevées, seront inférieures à 35°C.
          Les températures minimales sont restées élevées sur les départements en vigilance orange-canicule. On relève ainsi à 05 heures: 26,1°C à Lyon-Saint-Exupéry, 24,7°C à Bourgoin, 24,6°C à Montmélian, 24,3°C à Mont-Saint-Vincent, 23,8 à Saint-Étienne, 22,7°C à Clermont-Ferrand.
          Aujourd'hui mardi 7 juillet, les températures baisseront sur le Sud-Ouest. Cependant, les température repartiront à la hausse sur l'est du pays, notamment sur le Centre-Est, avec des températures maximales généralement comprises entre 35 et 39 degrés ; cette hausse temporaire concernera également le Nord-Est avec des valeurs entre 32°C et 37°C en pointe. Des nuages qui circuleront sur le pays, apportant des orages qui éclateront essentiellement cet après-midi et ce soir, de l'Auvergne et de Rhône-Alpes à un quart Nord-Est du pays, mais la chaleur étouffante se fera sentir dès la mi-journée. Sur les départements maintenus en vigilance orange, la véritable baisse des températures est attendue pour mercredi ; elle devrait marquer la fin de cet épisode de vigilance canicule orange.
          L'épisode de vigilance canicule orange persiste aujourd'hui mardi. La baisse des températures, qui est attendue pour demain mercredi, devrait en marquer la fin.

          Prévisions du phénomène

          2015/07/06-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :





            L'épisode de vigilance canicule orange devrait persister jusqu'à mardi et cesser mercredi.

            Prévisions du phénomène

            Un Anticyclone à 1020 hpa est toujours centré sur la France et couvre toute l'Europe occidentale et le bassin méditerranéen. Il favorise toujours l'échauffement de la masse d'air, mais sur la moitié sud du pays maintenant seulement. Après quelques jours de répit dû au déplacement du centre anticyclonique orientant les vents au nord-est sur le pays, la circulation de la masse d'air devrait se rétablir au sud vendredi, avec un nouvel apport de températures bien chaudes sur la partie sud du pays, puis jusqu'au centre en début de semaine prochaine, sans toutefois atteindre les valeurs que nous avont connues. On envisage donc toujours alors 35 à 37° sur le sud, le sud-ouest et le centre.

            Prévisions pour lundi 06 juillet :

            Après une nuit étonnamment fraiche, comme prévu, sur l'intérieur de la Bretagne et la basse Normandie, le ciel bleu retrouvera toute sa place sur le pays. Des orages locaux et sporadiques pourront éclater sur Rhône Alpes et les Hautes Pyrénées. Une masse d'air tempérée attendue sur la moitié nord redonnera des valeurs beaucoup plus respirables, alors que la chaleur s'accentuera sur la basse vallée du Rhône, avec 40°. IL fera aussi très chaud sur le sud-ouest, avec 39° sur l'Aveyron 36-37° sur l'Aquitaine

            Prévisions le mardi 07 juillet :

            Quelques averses affecteront les régions du nord-ouest, la région Centre, les Alpes, s'étendant à la région lyonnaise. Les températures seront à nouveau difficilement supportables sur la Saône et Loire, le Rhône et la Loire, avec 39-40°. sur ces régions de la moitié nord, ces extrêmes devraient marquer une pause. Il fera toujours très chaud sur la moitié sud, avec 36-37° de la vallée du Rhône à Midi Pyrénées.

            Tendances pour les prochains jours :

            mercredi 08 juillet : On attend un temps très nuageux à couvert avec quelques averses au nord de la Loire, même si le soleil reviendra largement sur la Bretagne. Sur la moitié sud, le bleu dominera mais les 35° ne devraient plus affecter que la Lozère, 32° sur PACA. Partout ailleurs, nous repasserons sous la barre des 30°.

            jeudi 09 juillet : La journée s'annonce estivale dans un ciel quasi tout bleu, et des températures presque fraiches sur la moitié nord : 19 à 21° du nord de la Seine à la Franche Comté. Il devrait faire 23° sur Paris, 29° dans le sud-ouest, 32° sur l'Hérault.

            vendredi 10 juillet : Même type de temps, avec une hausse des températures sur le sud-ouest (34°)

            samedi 11 juillet : Toujours beaucoup de soleil, et des températures modérément chaudes, sauf en basse vallée du Rhône ainsi que sur le Gard (37°)

            dimanche 12 juillet : Temps estival et tout bleu, avec des températures allant de 22° à 35° du nord au sud.

             

            Prévisions météo du phénomène

            Mis à jour le lundi 6 juillet 2015 à 09:57

            Un Anticyclone à 1020 hpa est toujours centré sur la France et couvre toute l'Europe occidentale et le bassin méditerranéen. Il favorise toujours l'échauffement de la masse d'air, mais sur la moitié sud du pays maintenant seulement. Après quelques jours de répit dû au déplacement du centre anticyclonique orientant les vents au nord-est sur le pays, la circulation de la masse d'air devrait se rétablir au sud vendredi, avec un nouvel apport de températures bien chaudes sur la partie sud du pays, puis jusqu'au centre en début de semaine prochaine, sans toutefois atteindre les valeurs que nous avont connues. On envisage donc toujours alors 35 à 37° sur le sud, le sud-ouest et le centre.

            Prévisions pour lundi 06 juillet :

            Après une nuit étonnamment fraiche, comme prévu, sur l'intérieur de la Bretagne et la basse Normandie, le ciel bleu retrouvera toute sa place sur le pays. Des orages locaux et sporadiques pourront éclater sur Rhône Alpes et les Hautes Pyrénées. Une masse d'air tempérée attendue sur la moitié nord redonnera des valeurs beaucoup plus respirables, alors que la chaleur s'accentuera sur la basse vallée du Rhône, avec 40°. IL fera aussi très chaud sur le sud-ouest, avec 39° sur l'Aveyron 36-37° sur l'Aquitaine

            Prévisions le mardi 07 juillet :

            Quelques averses affecteront les régions du nord-ouest, la région Centre, les Alpes, s'étendant à la région lyonnaise. Les températures seront à nouveau difficilement supportables sur la Saône et Loire, le Rhône et la Loire, avec 39-40°. sur ces régions de la moitié nord, ces extrêmes devraient marquer une pause. Il fera toujours très chaud sur la moitié sud, avec 36-37° de la vallée du Rhône à Midi Pyrénées.

            Tendances pour les prochains jours :

            mercredi 08 juillet : On attend un temps très nuageux à couvert avec quelques averses au nord de la Loire, même si le soleil reviendra largement sur la Bretagne. Sur la moitié sud, le bleu dominera mais les 35° ne devraient plus affecter que la Lozère, 32° sur PACA. Partout ailleurs, nous repasserons sous la barre des 30°.

            jeudi 09 juillet : La journée s'annonce estivale dans un ciel quasi tout bleu, et des températures presque fraiches sur la moitié nord : 19 à 21° du nord de la Seine à la Franche Comté. Il devrait faire 23° sur Paris, 29° dans le sud-ouest, 32° sur l'Hérault.

            vendredi 10 juillet : Même type de temps, avec une hausse des températures sur le sud-ouest (34°)

            samedi 11 juillet : Toujours beaucoup de soleil, et des températures modérément chaudes, sauf en basse vallée du Rhône ainsi que sur le Gard (37°)

            dimanche 12 juillet : Temps estival et tout bleu, avec des températures allant de 22° à 35° du nord au sud.

             

            Prévisions du phénomène

            2015/07/06-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

              Épisode caniculaire d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
              Fin de vigilance orange-canicule pour ALSACE, FRANCHE-COMTE, Côte-d'Or (21), Meurthe-et-Moselle (54), Moselle (57), Vosges (88). Sur ces départements où il a fait encore très chaud hier (37,7°C relevés dimanche après-midi à Strasbourg, 36,9°C à Dijon), la nuit a apporté un rafraichissement. Les températures minimales de ce matin sont généralement comprises entre 15 et 18°C tandis que les températures maximales de cet après-midi s'étageront entre 28 et 32 degrés du nord au sud.
              Les températures minimales sont restées élevées sur les départements en vigilance orange-canicule. On relève ainsi à 05 heures: 24°C à Lyon et à Montélimar, 23 °C à Macon et à Chambéry, 22°C à Saint-Etienne, 21°C à Albi et à Montauban.
              Cette journée de lundi est marquée par une reprise temporaire des fortes chaleurs cet après-midi sur le Sud-Ouest, avec notamment un pic de chaleur jusqu'à 37/38°C sur le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Sur la partie centre-est de la France, il fera à peine moins chaud que la veille avec des températures maximales entre 33 et 37 degrés du nord au sud. Mardi 7 juillet, les températures baisseront sur le Sud-Ouest mais repartiront de nouveau à la hausse sur l'est du pays notamment sur le Centre-Est avec des minimales supérieures à 20 voire 22 degrés, et des maximales entre 35 et 38 degrés. Une baisse notable des températures est attendue pour mercredi qui marquerait la fin de cet épisode caniculaire.
              L'épisode caniculaire en cours devrait persister jusqu'à mardi et s'estomper mercredi.

              Suivi météo à 22:47

              Cette journée dominicale a encore été marquée par les fortes chaleurs, surtout sur l'Est du pays où l'on a fréquemment dépassé les 35°c, comme le montre la carte des températures maximales :



              En détails, il a fait :

              • 38.8°c à Bonneville (74), battant son record du 12 août 2003 [38.1°c]
              • 38.2°c à Nancy (54)
              • 36.7°c à Epinal (88), ancien record 35.0°c le 19 juillet 2006
              • 36.1°c au Puy (43), battant son record du 13 août 2003 [35.8°c]
              • 35.9°c à Langres (52)
              • 35.6°c à Morteau (25), battant le record mensuel du 27 juillet 2013 avec 33.4°c
              • 34.9°c à Briançon (05)
              • 34.0°c à Mouthe (25), approchant d'un dixième son record du 19 août 2012 [34.1°c]
              • 28.5°c à l'Alpe d'Huez (38), battant son record du 19 août 2012 [27.3°c]

              Prévisions du phénomène

              2015/07/05-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

                Épisode caniculaire d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                Néant.
                La vague de chaleur se poursuit sur l'est du pays. Ce matin les températures minimales sur la Lorraine et l'Alsace étaient bien élevées, avec 22,7°C à Metz (57), et 23,5°C sur Strasbourg (67). Les températures les plus élevées relevées à 15 heures donnaient ce dimanche après-midi: 38°C à St-Etienne et Mulhouse, 37,5°C à Nancy, 37°C à Strasbourg et Clermont-Ferrand, 36°C à Lyon, 35°C à Ambérieu.
                Pour cette journée de dimanche, concernant les départements maintenus en vigilance orange canicule, les températures maximales seront encore élevées et se situeront entre 35 et 39 degrés. Demain lundi, maintien de l'air chaud sur le Centre-Est, alors que l'épisode caniculaire traité en vigilance orange devrait se terminer sur une grande partie du Nord-Est, nombre de départements actuellement en orange devant donc probablement redescendre en niveau jaune demain matin. Nouvelle hausse demain après-midi des températures maximales marquée sur le Sud-Ouest, avec des températures minimales encore localement un peu chaudes, d'où le maitien en orange du Tarn et Tarn-et-Garonne. Mardi, les températures seront encore très élevées sur le Centre-Est et le Sud-Est, avec des minimales supérieures à 20 degrés, et des maximales entre 35 et 39 degrés, Sur le Sud-Ouest et le Nord-Est, les maximales ne devraient pas dépasser les 35 degrés. L'épisode caniculaire devrait surtout concerner le Centre-Est du pays dans les prochains jours, et on attend une sortie de l'épisode de canicule mercredi.
                L'épisode caniculaire devrait dans les prochains jours s'estomper progressivement.

                Suivi météo à 11:53

                La nuit dernière, une vague d'orages assez électriques a circulé sur l'Ouest du pays, permettant aux chasseurs d'orages de ramener quelques très beaux coups de foudre, comme ici à proximité de Groix (56), par Maxime Huguet.

                Ou bien encore ici à Mansle (16), par Serge Zaka

                Ce matin, les orages touchent la Normandie sous des T°C qui ne dépassent par les 15°C, alors que l'on dépasse les 32°C en plaine d'Alsace.

                Suivi météo à 20:46

                Ce samedi est le 5ème jour de canicule. Après le Sud-Ouest, le Centre-Ouest, le Centre, l'Ile-de-France, ce sont désormais le Nord-Est et le Centre-Est qui connaissent des températures qui dépassent assez largement les 35°C. La carte des températures maximales nous montre ainsi les régions concernées:

                Après les températures minimales record de ce matin, Météo-France a de nouveau enregistré des records mensuels à Strasbourg-Entzheim (38.3°C) et Nancy-Essey (38.1°C°). On a également relevé 39.2°C à Mâcon, 38.7°C à Colmar, 38°C au Luc, 37.7°C à Ambérieu, 37.6°C à Lyon-Bron, 37.5°C à St Etienne et Dijon.

                Sur le réseau StatIC, on a relevé 38.6°C dans le 7ème arrondissement de Lyon, 37.9°C à St-Martin-d'Héres, 36.6°C à Piedigriggio en Corse.

                Prévisions du phénomène

                2015/07/04-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :





                  Episode caniculaire en cours et qui va se poursuivre sur une bonne partie est du pays pendant plusieurs jours.

                  Suivi météo à 11:30

                  La nuit a été tropicale (c'est à dire, des températures qui ne descendent pas sous les 20°C pendant la nuit) sur une grande partie du territoire national.

                  De nombreux records (mensuels et absolus) ont été battus, avec par exemple en région parisienne:

                  • record mensuel et absolu pour Roissy : 24°C contre avec 22,2°C en juillet 2010 et 23,8°C en aout 2003
                  • record mensuel pour Trappes : 22,1°C contre 21,5°C en juillet 1995
                  • record mensuel pour Le Bourget  : 23,2°C contre 22,8°C en juillet 1995

                  Malheureusement, la station Météo-France de Paris-Montsouris subit une panne de transmission depuis près de 2 jours. Il est assez probable que le record mensuel (24°C) ait été battu, mais pas le record absolu de 25.5°C qui date d'aout 2003 - il faudra attendre la confirmation de l'établissement public. A noter également que ces records ne seront d'ailleurs véritablement officiels que si la T°C ne descend pas plus bas sur ces stations d'ici 20h (normes OMM/MF qui définit l'intervalle de mesure des T°C minimales entre 18h UTC la veille et 18h UTC).

                  Ailleurs, d'autres records ont également été battus (liste susceptible d'être complétée ces prochains jours), avec par exemple dans le Nord-Est du pays

                  • record absolu pour Lons-le-Saunier: 26,8°C contre 25,5°C le 22 juin 2003
                  • record mensuel pour Nancy-Ochey: 25,0°C contre 22,0°C le 21 juillet 1998
                  • record mensuel pour St Dizier: 23,6°C contre 22,6°C le 1 juillet 1976
                  • record mensuel pour Belfort: 22,8°C contre 21,8°C le 5 juillet 1952

                   

                  Dans le Massif Central, Clermont-Ferrand bat également (pulvérise même, 84 ans plus tard!) son record absolu, avec 23.3°C contre 22.6°C le 12 juin 1931. Même à 1660 m d'altitude, sur le versant Nord du Sancy, la StatIC a failli enregistrer une nuit tropicale, avec une température minimale flirtant les 20°C. Plus au Sud, Mende enregistre également son record absolu, avec 20.5°C, battant les 20.1°C du 12 août 2003.

                  Dans le Nord, Lille-Lesquin bat également son record absolu, avec 22.5°C, contre 22.4°C le 9 août 2004.

                  Prévisions du phénomène

                  2015/07/04-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                    Épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                    Fin de suivi vigilance canicule orange pour les treize départements situés sur la frange ouest de la zone orange canicule. En effet, le vent s'est orienté à l'ouest et amène de l'air plus frais avec des températures maximales prévues l'après-midi entre 28 et 32 degrés du nord au sud. Il est prévu par exemple des températures maximales de 31 degrés à Orléans au lieu de 36 degrés en observation hier, 32 degrés à Châteauroux au lieu de 37,4 hier, 32 degrés à Périgueux au lieu de 37,7 hier.
                    Hier après-midi, seule la pointe bretonne est restée en marge des fortes chaleurs. Sur les départements en vigilance orange canicule, on a observé les températures maximales suivantes: 39,4 degrés à Chatillon-sur-Seine (21) 39,1 degrés à Clermont-Ferrand (63) 37,7 degrés à Limoges (87) 37,5 degrés à Saint-Maur (94) 36,8 degrés à Strasbourg (67) 37,3 degrés à Albi (81) 38,2 degrés à Montauban (82) 37,2 degrés à Agen (47) 35,2 degrés à Lyon-Bron (69) 38,0 degrés à Auxerre (89) 37,8 degrés à Bretigny (91) 37,4 degrés à Troyes (10) 37,9 degrés à Saint-Dizier (52) 35,9 degrés à Nancy (54) 35,9 degrés à Metz (57) 36,1 degrés à Ambérieu (01) Ce matin, les températures minimales observées sont restées très élevées souvent comprises entre 23 et 25 degrés.
                    Sur la partie ouest des départements en vigilance orange, des Ardennes à l'est de Midi-Pyrénées, les températures maximales attendues pour samedi après-midi seront généralement moins élevées que celles observées vendredi et comprises dans une fourchette de 32 à 35 degrés : par exemple 32 degrés attendus sur Paris au lieu de 36 degrés observés hier, 34 degrés prévus à Auxerre (89) au lieu de 38 degrés en observation hier, 33 degrés prévus à Montauban au lieu de 38,2 en observation hier. En revanche, les températures maximales resteront très élevées dans l'est du pays, souvent en hausse de 1 à 2 degrés par rapport à vendredi et comprises entre 36 et 39 degrés. Par exemple, il est prévu 37 degrés à Lyon et 39 degrés à Strasbourg. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en début de semaine prochaine sur certaines régions de l'est du pays.
                    Episode caniculaire en cours et qui va se poursuivre sur une bonne partie est du pays pendant plusieurs jours.

                    Prévisions du phénomène

                    2015/07/04-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                      Épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                      Néant.
                      L'air très chaud et sec a gagné la majeure partie du pays, seule la pointe bretonne reste en marge des fortes chaleurs. Les températures maximales observées de l'après-midi sont les suivantes: 39,4 degrés à Chatillon Sur Seine (21) 39,1 degrés à Clermont-Ferrand (63) 37,7 degrés à Limoges (87) 37,5 degrés à Saint-Maur (94) 35,9 degrés à Strasbourg (67) 37,3 degrés à Albi (81) 38,2 degrés à Montauban (82) 37,2 degrés à Agen (47) 35,2 degrés à Lyon-Bron (69) 38,0 degrés à Auxerre (89) 37,8 degrés à Bretigny (91) 37,4 degrés à Troyes (10) 37,9 degrés à Saint-Dizier (52) 35,9 degrés à Nancy (54) 35,9 degrés à Metz (57) 36,1 degrés à Ambérieu (01)
                      Après une nuit encore très chaude sur tous les départements en vigilance orange, les températures maximales attendues pour samedi après-midi seront en nette baisse par l'ouest : 32 degrés attendus sur Paris, 31 sur Bordeaux. Elles resteront élevées dans l'est, en hausse de 1 à 2 degrés par rapport à vendredi, souvent comprises entre 36 et 39 degrés. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en début de semaine prochaine sur certaines régions de l'est du pays.
                      Episode caniculaire en cours et qui va se poursuivre sur une bonne partie du pays pendant plusieurs jours.

                      Suivi météo à 20:51

                      Les journées caniculaires s'enchaînent, puisque ce vendredi est encore marqué par des températures remarquables sur une grande partie du pays. Météo-France a ainsi relevé:

                       

                      L'air tend globalement à s'humidifier, ce qui accroit le sentiment d'inconfort. Inventé au Canada, l'Humidex est un indice qui combine le taux d'humidité et la T°C mesurée, afin de calculer la température ressentie. Au delà de 40, l'inconfort est considéré comme important; au delà de 45 il y a danger et un coup de chaleur devient probable. Cette valeur a été approchée sur la côte Basque aujourd'hui.

                      Prévisions du phénomène

                      2015/07/03-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

                        Épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                        Néant.
                        L'air très chaud et sec a gagné la majeure partie du pays, seule la pointe bretonne reste en marge des fortes chaleurs. À 15 heures locales, nous n'avons pas encore atteint les maximales de l'après-midi mais les températures suivantes ont déjà été relevées : 37,8 degrés à Chatillon Sur Seine (21) 37,6 degrés à Clermont-Ferrand (63) 36,2 degrés à Limoges (87) 35,9 degrés à Saint-Maur (94) 35,9 degrés à Strasbourg (67)
                        Après une nuit encore très chaude sur tous les départements en vigilance orange, les températures maximales attendues pour samedi après-midi seront en nette baisse par l'ouest : 32 degrés attendus sur Paris, 31 sur Bordeaux. Elles resteront élevées dans l'est, en hausse de 1 à 2 degrés par rapport à vendredi, souvent comprises entre 36 et 39 degrés. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en début de semaine prochaine sur certaines régions de l'est du pays.
                        Episode caniculaire en cours et qui va se poursuivre sur une bonne partie du pays pendant plusieurs jours.

                        Suivi météo à 14:33

                        Les températures sont à nouveau très élevées en ce début d'après-midi du Sud-Ouest au Nord-Est du pays, ainsi que sur l'arrière-pays méditerranéen.

                        On relève à 14h :

                         

                        Prévisions du phénomène

                        2015/07/03-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                          Épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                          Neant
                          Les températures maximales relevées jeudi après-midi : Charleville-Mézière : 35° Nancy :37° Metz : 36,8° Strasbourg 37,2° Dijon : 36,4° Chablis : 36,3° Saint-Etienne-Bouthéon :36,3° A 05heures ce matin sur les départements placés en orange les températures sont souvent comprises entre 20 et 23 degrés.
                          Cet après-midi, les températures maximales seront à nouveau orientées à la hausse au nord comme au sud du pays. Du Sud-Ouest à l'Ile de France, du Nord-est au Lyonnais elles seront comprises entre 36 et 39 degrés. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en fin de semaine, voire début de semaine prochaine sur l'Est.
                          Episode caniculaire en cours et qui va se poursuivre sur une bonne partie du pays pendant plusieurs jours.

                          Suivi météo à 21:14

                          L'air chaud progresse vers le Nord-Est du pays, et c'est désormais la moitié Est du pays qui enregistre les températures les plus élevées, et de nouveaux records mensuels. Météo-France a ainsi relevé 35.6°C à Epinal et 35.4°C à Langres. On a également relevé 37.2°C à Strasbourg et à Nancy. La carte des températures maximales enregistrées ce jeudi montre également que la chaleur s'installe désormais le long du Rhône, dans l'arrière pays méditerranéen et en Corse - et ce pour de nombreux jours.

                          Cette canicule commence à avoir des conséquences sur la vie quotidienne: des problèmes d'alimentation électrique ont touché la Bretagne et le Havre ces derniers jours, tandis que le transport ferroviaire subit également les affres des fortes chaleurs du fait de la dilatation des rails et des caténaires. Les autorités multiplient par ailleurs les messages de prévention afin de limiter au maximum les conséquences sanitaires sur les personnes les plus exposées à ces fortes températures.

                          Prévisions du phénomène

                          2015/07/02-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Drôme (26), Ardèche (07), Tarn-et-Garonne (82), Tarn (81).

                          Épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                          Passage en vigilance orange canicule pour les 4 départements suivants: Ardèche, Drôme, Tarn et Tarn-et-Garonne.
                          Ce jeudi matin, sur les départements placés en vigilance orange canicule, les thermomètres ont affiché des valeurs encore supérieures à 20 °C (23 °C dans la Capitale en particulier). A noter que des orages, parfois fortement pluvieux, accompagnés d'une activité électrique marquée, ont affecté un quart nord-ouest du pays, en contribuant à faire baisser les températures assez sensiblement sur les régions concernées. Les températures maximales relevées entre 15h et 16h sons souvent entre30 et 35 degrés dans les départements en vigilance orange, et les maximales de la journée ne sont pas encore atteintes. On a ainsi relevé : 30 °C à Blesmes, à Paris et à Agen, 33°C à Lyon, Bourges, Châteauroux et Genouillac, 35 °C à Dijon, 36°C à Nancy, Metz et Strasbourg.
                          Les températures minimales durant la nuit prochaine resteront d'un niveau élevé, le pus souvent supérieures à 20 degrés, jusqu'24 degrés prévus en vallée du Rhône, avec donc par endroits une sensation de lourdeur étouffante. Demain vendredi, les températures maximales seront à nouveau orientées à la hausse au nord comme au sud du pays. Du Sud-Ouest au Centre-Est, des pointes voisines de 40 °C sont à nouveau envisagées. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en fin de semaine, voire début de semaine prochaine sur l'Est.
                          Episode caniculaire en cours et qui va se poursuivre sur une bonne partie du pays pendant plusieurs jours.

                          Suivi météo à 10:52

                          Des orages, qui ont commencé à se former hier soir au large de l'Aquitaine, se développent actuellement sur le Nord-Ouest. Ils occasionnent des pluies fortes, rafraîchissant une atmosphère encore bien lourde. Plus à l'Est, les températures titillent déjà les 30°C à 10h locales.

                          Prévisions du phénomène

                          2015/07/02-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                            Épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                            Néant.
                            Hier après-midi (mercredi 1er juillet) les températures ont atteint des niveaux exceptionnels dans le nord de la France. A Paris (Montsouris) avec 39.7 °C, on a dépassé les valeurs d'août 2003. Il s'agit de la deuxième valeur la plus élevée après juillet 1947 (40.4 °C). De plus des records absolus ont été battus: Melun 39.4 °C, Dieppe 38.3 °C, Boulogne-Sur-Mer 35.4 °C. On a également relevé 40.1 à Vichy par exemple. En cette fin de nuit, sur les départements placés en vigilance orange ou jaune canicule, les thermomètres affichent des valeurs encore supérieures à 20 °C (23 °C dans la Capitale en particulier). A noter que des orages, parfois fortement pluvieux, accompagnés d'une activité électrique marquée, affectent un quart nord-ouest du pays. Ils ont contribué à faire baisser les températures assez sensiblement sur les régions concernées.
                            Aujourd'hui jeudi, sur les régions de la façade atlantique, du nord-ouest et du nord du pays (au nord d'un axe Aquitaine, Ile de France, Picardie) la chaleur va marquer une pause avec des valeurs très sensiblement inférieures à celle d'hier. En Ile de France les maximales prévues sont de l'ordre de 32 à 34 °C par exemple. Plus au sud et à l'est, sur les départements placés en vigilance orange canicule, le niveau de chaleur restera très élevé avec des valeurs voisines de celle d'hier voire un peu plus élevées ponctuellement en Lorraine, Alsace, Rhône-Alpes par exemple, avec des températures maximales de 35 à 39 °C. Demain vendredi, les températures maximales seront à nouveau orientées à la hausse au nord comme au sud du pays. Du Sud-Ouest au Centre-Est, des pointes voisines de 40 °C sont à nouveau envisagées. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge au moins jusqu'en fin de semaine, voire début de semaine prochaine sur l'Est.
                            Episode caniculaire en cours et qui va se poursuivre sur une bonne partie du pays pendant plusieurs jours.

                            Suivi météo à 22:34

                            La journée aura donc été caniculaire, avec jusqu'à 40.1°C à Vichy, 39.7°C à Paris-Montsouris, 38.8°C à Brive (record mensuel), 38.5°C à Toussus (record mensuel), 38.3°C à Roissy (record mensuel), 38°C à Evreux (record mensuel) et même 3 records absolus (c'est à dire, des températures jamais atteintes depuis l'ouverture des stations) avec 39.4°C à Melun, 38.3°C à Dieppe et 35.4°C à Boulogne-sur-Mer.

                            Ce mercredi soir, l'attention se porte sur les orages qui se sont formés dans le Golfe de Gascogne et qui éclatent actuellement au large de la Gironde. L'activité électrique est soutenue, et les cellules devraient toucher dans les heures qui suivent l'estuaire de la Gironde.

                            Prévisions du phénomène

                            La dorsale anticyclonique présente du Danemark à la Libye advecte de l'air très chaud sur la France, ayant pour origine les pays du maghreb ou la lybie, selon les régions françaises. Cet air très chaud d'origine se réchauffe encore sur notre sol en journée, apportant les valeurs records connues aujourd'hui, développées davantage sur le suivi du bulletin spécial d'Infoclimat (voir Bulletin Spécial). On a relevé en effet à 17h30 39,7° à Paris, la température la plus chaude depuis le 28 juillet 1947 !

                            Après un fléchissement tout relatif jeudi, et le passage d'orages de la façade atlantique à la Normandie au lever du jour - parfois forts - , s'étendant ensuite à l'ensemble du quart nord-ouest à midi, une seconde bouffée très chaude se manifestera vendredi et samedi sur le pays. Quelques orages éclateront aussi plus sporadiques sur Rhône Alpes et les Hautes Pyrénées jeudi.

                            On attend pour jeudi les températures suivantes : 36,5 à Paris, 35 à Strasbourg ainsi que près des frontières belges (35 à 36°), le Centre, la région lyonnaise, 37° sur le Rhône, 36 à Avignon et à Toulouse. Toute la façade atlantique sera plus tempérée, avec 20 à 29° du nord au sud du pays.

                            Vendredi 03 juillet, quelques orages éclateront du golfe du Lion au Limousin, ainsi peut-être de la côte aquitaine à la Vendée. Des orages plus violents se déclencheront de l'intérieur de la Bretagne à la Normandie, et en moindre mesure sur Rhône Alpes. La chaleur devrait revenir en force, avec 36° à Strasbourg, 40 à 41° du Limousin au sud-ouest, avec des chaleurs exceptionnelles y compris au fond des vallées pyrénéennes, 38° en vallée du Rhône, 36 à 38° sur le centre du pays. On attend 34 à Paris, 31° en Bretagne, les seules valeurs voisines de 30° étant prévues pour Perpignan et le Cotentin.

                            Samedi, avec un petit risque orageux sur la Haute Normandie, le littoral landais et le nord des Alpes, la chaleur sera encore omiprésente, avec 36-37° près de frontières belges, 38° sur le Rhône, 36 à 37° sur Paris, 37° en Seine et Marne, 39° sur le Tarn, 37° en vallée du Rhône et à Strasbourg.

                            A partir de dimanche, si la chaleur demeure sur la moitié sud et l'est, de l'air plus frais devrait commencer d'approcher les Iles britaniques, et de proche en proche, les régions du nord-ouest. Ainsi, il devrait faire 28° à Lille, 30° à Paris comme à Bordeaux, 24° à Brest, 20° à Cherbourg. La canicule persistera à l'Est et au Sud, avec 36° à Strasbourg, 38° en vallée du Rhône, 35 à 36° sur un grand sud-ouest. Les côtes méditerranéennes devraient moins suffoquer, comme les jours précédants, avec 29-30° environ en bord de mer. De l'Ile de France à la Bourgogne, sur Rhône Alpes, sur la Corse, des orages éclateront, présents dès le début de journée de l'estuaire de la Gironde à la région Centre.

                            Suivi météo à 16:13

                            Les thermomètres continuent de monter, et quelques records mensuels sont dores et déjà battus. Parmi ceux ci on retiendra :

                            38.8°C à Nemours

                            37.7°C à Dourdan

                            37.3°C à Creil

                            37.2°C à Roissy

                            37.1°C à Evreux

                            37.0°C à Troyes

                            37.0°C à Rouen

                             

                            A l'heure actuelle, ce sont les régions allant de la Limagne aux confins de la Picardie qui sont les plus chaudes avec 38.8° relevés à l'instant à Orvilliers (78), 39° à Paris Montsouris (75), 37.3° à Sandillon (45) et 37.0° à Clermont Ferrand.

                            D'autres valeurs sont tout à fait exceptionnelles, sur les villes littorales de la Manche. On relève actuellement 36.0° à Dieppe (76), 34.5° au Touquet (62), 34.3° à Dunkerque (59).

                            Avec de tels niveaux des températures sur le coup des 16 heures locales, nul doute que d'autres records vont tomber d'ici que le pic de chaleur soit atteint.

                            Prévisions du phénomène

                            2015/07/01-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Ardennes (08), Bas-Rhin (67), Moselle (57), Haut-Rhin (68), Isère (38).
                            • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Savoie (73), Haute-Savoie (74).





                            Episode caniculaire en cours qui va concerner une bonne partie du pays pendant plusieurs jours.

                            Suivi météo à 13:45

                            A 13h, la station synoptique ( = réseau principal de Météo-France) la plus chaude de France se trouve être celle de Paris, dans le XIV ème arrondissement, au parc Montsouris. On y relève actuellement 35.8°C.

                            Ailleurs, les 30°C se sont à nouveau généralisés très vite en fin de matinée, à l'exception des côtes atlantiques qui retrouvent un air à peine plus frais mais surtout beaucoup plus humide, ce qui augmente significativement le sentiment d'inconfort. La nuit dernière, quelques orages ont éclaté sur ces côtes, comme ici à Olonne-sur-Mer (85).

                            http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-194400-orage-a-base-elevee-au-large-de-sauveterre.html

                            Prévisions du phénomène

                            2015/07/01-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                              Épisode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                              Prévisions confirmées.
                              L'air très chaud et sec venu d'Espagne continue sa progression. L'axe le plus chaud se retrouve ce matin sur toute la moitié ouest du pays. Les températures relevées à 5 heures locales sont encore très chaudes, le plus souvent supérieures à 20 degrés : 22 degrés à Paris, Rennes, Clermont-Ferrand et Toulouse, 23 degrés à Bordeaux, 24 degrés à Lyon. Quelques orages affectent l'ouest du pays.
                              L'air très chaud et sec va s'étendre progressivement aux régions de l'est. Cet après-midi, les températures maximales dépasseront les 35 degrés dans de nombreuses régions. 39 degrés sont attendus à Paris, les pics proches de 40 degrés sont prévus sur le sud de la Champagne, la Bourgogne et le Périgord. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge jusqu'en fin de semaine. Il faut noter que les départements proches de l'Atlantique ont subi mardi et subiront encore mercredi un pic de chaleur très fort, mais l'arrivée jeudi d'une masse d'air océanique plus fraîche va permettre une baisse importante des températures sur ces régions. Aussi le pic de chaleur ne durant que 2 jours, ces départements ont été placés en vigilance jaune. De même, l'influence du vent marin et de l'autan va contribuer à limiter la hausse des températures sur une bonne partie de Midi-Pyrénées, placée en vigilance canicule jaune.
                              Episode caniculaire en cours qui va concerner le pays pendant plusieurs jours.

                              Suivi météo à 18:40

                              En cette fin d'après-midi, la barre des 30° est atteinte sur la quasi totalité du pays (exceptés le littoral méditerranéen et le Nord-Pas-de-Calais). Comme prévu, c'est sur l'ouest du pays que l'on relève les températures les plus élevées, notamment sur Poitou-Charentes et en Aquitaine. Le seuil des 40° a d'ailleurs été atteint pour la première fois de l'année autour du bassin d'Arcachon. Par ailleurs, plusieurs records mensuels, dont certains datant de plus de 60 ans, ont été battus en ce dernier jour de Juin.

                              A 18h, nous relevons au plus chaud :

                              Prévisions du phénomène

                              2015/06/30-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Nord (59), Aisne (02), Marne (51), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Aube (10), Haute-Loire (43), Cantal (15).
                              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Vosges (88).

                              Episode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                              Extension de la vigilance orange à l'Aisne, le Nord, la Franche-Comté, les Vosges, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, l'Aube, la Marne et la Haute-Marne, le Cantal et la Haute-Loire.
                              L'air chaud et sec venu d'Espagne continue à progresser sur le pays. À 15h Meteo-France a relevé: 37 degrés Bordeaux 40 degrés Lege Cap Ferret, Cazaux. 37 degrés à Agen, Périgueux, Brive. 34 degrés à Lyon Bron, Clermont-Ferrand.
                              Aujourd'hui mardi, de l'air très chaud remonte d'Espagne, il continuera sa progression vers le Nord et le Nord-Est du pays. A partir de cet après-midi, sur ces régions, les températures atteignent des valeurs caniculaires. Les pointes maximales se produiront en fin d'après-midi. Ces maximales atteindront souvent les 35 degrés. On attend jusqu'à 36 degrés sur Lyon, et le seuil des 40 degrés est déjà dépassé localement dans le Sud-Ouest. La nuit prochaine sera la première nuit avec des minimales souvent au-dessus de 20 degrés. Demain après-midi les températures maximales dépasseront les 35 degrés dans de nombreuses régions. 39 degrés sont attendus à Paris, les pics proches de 40 degrés sont prévus sur le sud de la Champagne, la Bourgogne et le Périgord. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge jusqu'en fin de semaine. Il faut noter que les départements proches de l'Atlantique subissent aujourd'hui mardi et mercredi un pic de chaleur très fort, mais l'arrivée jeudi d'une masse d'air océanique plus fraîche va permettre une baisse importante des températures sur ces régions. Aussi le pic de chaleur ne durant que 2 jours, ces départements ont été placés en vigilance jaune. De même, l'influence du vent marin et de l'autan va contribuer à limiter la hausse des températures sur une bonne partie de Midi-Pyrénées, placée en vigilance canicule jaune.
                              Episode caniculaire en cours qui va concerner le pays pendant plusieurs jours.

                              Suivi météo à 12:56

                              Les températures sont déjà bien chaudes à midi, en ce mardi 30 juin 2015. On relève notamment 35°C à Pau, 34,7°C à Albi (réseau Météo-France), ou encore 36°C à La Teste de Buch (33) et 32°C à Toulouse :

                              En comparaison, les records suivants se sont produits pour un mois de juin :

                              Suivi météo à 21:07

                              L'air est toujours aussi brulant sur le Sahara (45.5° à Zouerate en Mauritanie, 45.2° à Tindouf en Algérie). Propulsé jusque chez nous, il a de nouveau permis aux températures de dépasser les 40° en Espagne (43.0° à Cordoue, 42.0° à Tolède, 40.0° à Madrid) et les 35° sur le Languedoc Roussillon avec par exemple 36.9° à Saint Jean de MInervois (34) et 36.5° à Durban-Corbières (11). Mais cette chaleur a commencé à gagner les régions plus au nord puisqu'on a également relevé 35.0° à Saint Côme d'Olt (12), 33.6° à Brive (19), 31.3° à Ciran (37), 30.3° à Macon (71) et Dole (39).

                               

                              Prévisions du phénomène

                              2015/06/29-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Ain (01), Yonne (89), Loiret (45), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Nièvre (58), Cher (18), Loire (42), Indre (36), Allier (03), Puy-de-Dôme (63).
                              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Rhône (69), Creuse (23), Haute-Vienne (87), Dordogne (24), Corrèze (19), Lot (46), Lot-et-Garonne (47).

                              Episode caniculaire précoce, durable et d'intensité significative nécessitant une vigilance particulière.
                              Demain à 14h début de l'épisode caniculaire.
                              Cette après-midi et la nuit prochaine les températures restent modérées.
                              Demain mardi, de l'air très chaud qui remonte d'Espagne va progresser du sud-ouest au bassin parisien jusqu'au lyonnais. A partir de demain après-midi sur ces régions les températures atteindront des valeurs caniculaires. Les maximales atteindront souvent les 35 degrés. 37 degrés sont attendus sur Lyon, les 40 seront atteints parfois dépassés dans le sud-ouest. La nuit de mardi à mercredi sera la première nuit avec des minimales souvent au-dessus de 20 degrés. L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge jusque la fin de semaine. Il faut noter que les départements proches de l'Atlantique vont subir demain mardi et mercredi un pic de chaleur très fort, mais jeudi l'arrivée d'une masse d'air océanique plus fraiche va permettre une baisse importante des températures. Aussi le pic de chaleur ne durant que 2 jours, ces départements ont été placés en vigilance jaune.
                              Demain mardi après-midi, début de l'épisode caniculaire qui concernera le pays cette semaine.

                              Prévisions du phénomène

                              Comme prévu, une première advection d'air chaud s'opèrera mardi par le sud-ouest et s'étendra vers le nord mercredi. Le mercure pourra battre des records au sol.

                              Des records mensuels pour un mois de juin pourraient être battus mardi. Puis d'autres records sont à prévoir mercredi (mensuels voire parfois absolus). Des températures de 42°C sont envisagées.

                              Voici les cartes des températures maximales prévues pour les journées de mardi 30 juin et mercredi 1er juillet :

                              ​‹

                              Jeudi, une faiblesse des hautes pressions interviendra en altitude sur l'ouest de la France avec risque orageux probable sur l'extrême ouest dès la fin de journée du mercredi 1er juillet. Ce risque devrait à priori avoir du mal à se décaler franchement vers l'est, le bloc anticyclonique semblant résistant.

                              Une deuxième bouffée très chaude est attendue vendredi et samedi, avec à nouveau des températures comprises entre 35 et 42°C avec des maxima dans le sud-ouest, l'Ile de France et le Centre-Est.

                              Suivi météo à 23:00

                              Ce dimanche a été très ensoleillé, et les températures se sont élevées comme prévu au delà des 30°C du Sud-Ouest à PACA et sur le bassin parisien. Météo-France a relevé 35.8°C à Perpignan-Rivesaltes et une station du réseau Infoclimat a enregistré jusqu'à 36.6°C à Aniane dans la vallée de l'Hérault.

                              En Espagne, les températures sont également à la hausse, puisque l'on y a enregistré jusqu'à 43.7°C à Cordoue!

                              Suivi météo à 11:49

                              Les températures minimales de la nuit dernière sont restées élevées au bord de la Méditerranée, avec localement pas moins de 22,4°C à Sète.

                              En cette fin de matinée dominicale, les températures progressent assez rapidement, et la barre des 30°C est approchée dans l'intérieur de l'Hérault. Cet après-midi, on attend à nouveau 35°C sur l'intérieur du pays languedocien, et une généralisation des 30°C de Midi-Pyrénées à Rhône-Alpes et PACA, ainsi que du Centre au Bassin parisien.

                              Suivi météo à 00:13

                              Vendredi déjà, les premiers signaux précurseurs de cette vague de chaleur se sont manifestés du Sud-Ouest à l'Ile de France, avec localement jusqu'à 35°C dans les Landes et l'intérieur de l'Hérault, et jusqu'à 32°C dans le bassin parisien. Ce samedi, les températures ont perdu plusieurs degrés sur l'Ouest du pays, tandis que la basse vallée du Rhône enregistrait à nouveau des T°C dépassant les 35°C, avec par exemple 35.2°C relevés à Nîmes-Courbessac ou bien encore 36.2°C à Prades-le-Lez (34).

                              En Espagne, les 40°C ont déjà été largement dépassés, avec 43°C à Séville et 42°C à Cordoue.


                              Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                              Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                              L'observation météo en directparticiper » sync...
                              ↑ nouveaux éléments ↑