• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.10h00, 9.7°C
    66%, 970.5hPa
    Vent de direction SSO39 km/h (raf. 81)

Bulletin spécial N°86

CarteÉpisode pluvieuxInondation
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 11:08

END

Suivi météo à 22:41

Ce soir, il reste 4 500 foyers encore privés d'électricité dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Selon les préfectures, les cours d'eau étaient en décrue ou en phase de stabilisation dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes où quelques routes secondaires étaient encore coupées à la circulation. A noter qu'une coulée de boue atteignant des habitations a touché un village dans les Pyrénées-Atlantiques.

Suivi météo à 22:35

Samedi 11 Mars La vigilance orange "fortes précipitations" a été levée à 08h51 mais le risque d'avalanches restant fort, la vigilance orange "avalanche" est encore en place jusqu'à demain 06h. Vendredi 10 Mars A 16h, la vigilance orange avalanches est déclenchée, toujours sur les Pyrénées Atlantiques. Meteo France place les Pyrénées Atlantiques en vigilance orange, de ce soir 20h à demain matin 10h en raison de fortes précipitations. Jeudi 9 Mars Les DIREN prévoient ce soir un paroxysme des crues aussi bien dans le Doubs que le Haut Rhin, la Haute Saone ou le Territoire de Belfort. Le refroidissement annoncé dans la nuit devrait limiter la montée des eaux même si l'onde de crue se déplace ensuite vers le Bas Rhin. Le risque d'avalanches est toujours au niveau 4 sur les Alpes et l'Est des Pyrénées. Le risque est prévu en hausse (possiblement maximal d'ici le week end sur les Pyrénées). Météo France prévoit de bonnes pluies, des cumuls importants, et une quantité de neige importante en montagne, sans pour l'instant donner franchement des cumuls. Lundi 6 Mars au soir Météo France prévoit un risque d'avalanches en nette hausse sur tous les massifs demain Mardi. Le temps perturbé va réellement se poursuivre ces prochains jours selon les prévisionnistes.

Suivi météo à 10:14

31 000 foyers étaient ce matin privés d'électricité en raison des rafales de vent de la nuit. Il est tombé une quarantaine de millimètres à St Girons dont une trentaine en 6h cette nuit. En moins de 36h, on relève 50 mm en Basse Ariège.

Suivi météo à 10:02

Cumuls de pluie en 24 heures dans le sud-ouest pour la journée du 10: 33.6 mm à Bordeaux-Mérignac 20.8 mm à Biscarosse 31.0 mm à Mt de Marsan 58.6 mm à Dax 49.4 mm à Biarritz 71.8 mm à Pau 59.8 mm à Tarbes 39.0 mm à Auch 35.8 mm à Agen 12.6 mm à Bergerac 38.8mm à Toulouse-Blagnac 43.0mm à Montauban 36.2 mm à Gourdon 18.6 mm à Rodez 10.8 mm à Millau 29.0 mm à Albi 7.4 mm à Cognac 8.8 mm à La Rochelle Records de précipitations en 24h battus à Tarbes avec 60 mm et Pau avec 80 mm. Les anciens records dataient de 1960 ou 1930 respectivement. Les cours d'eau sont majoritairement en crue (Garonne en aval, Ariège, Baïse, Lèze, Hers, Arize, Adour)... Les niveaux continuent de monter. Certains d'entre eux ont pris deux mètres dans la nuit. A Font Romeu en Cerdagne, il est tombé 50 cm de neige.

Suivi météo à 09:55

Les fortes pluies qui sont tombées sur le sud-ouest, ont apporté des cumuls compris entre 50 et 70mm sur les Pyrénées-Atlantiques et jusqu'à 80mm à Pau. A noter, que le vent d'ouest a soufflé fortement dans la nuit, puisqu'entre 2h et 3h on a enregistré une rafale à 111km/h à Socoa et 95km/h à Saint Palais (Pays Basque). Actuellement, les précipitations restent bloquées sur les Pyrénées avec des intensités qui faiblissent progressivement.

Suivi météo à 02:37

Les pluies se poursuivent, avec généralement des intensités de 3 à 6 mm/h. Les 42 mm sont atteints à Toulouse, les 65 mm sont dépassés sur le Béarn et le Pays Basque. Des rafales de 90 km/h à Tarbes et 94 km/h à St Girons ont été observées. Il neige beaucoup vers 1400 m environ.

Suivi météo à 00:44

Une ligne instable particulièrement intense affecte le Midi Toulousain. De la grêle a été observée. Les rafales de vent sont comprises entre 86 km/h à St Girons et 93 km/h à Biarritz. Le cumul pluvieux croît et une cinquantaine de millimètres sont récoltés vers Pau. A Toulouse, le cumul atteint 35/40 mm. Le vent a tourné au Nord sur le Nord de l'agglomération Toulousaine. Il reste à l'Ouest mais va tourner dans l'heure qui suit.

Suivi météo à 22:46

Il est tombé 46.2 mm depuis 00h à Soumoulou. Il est également relevé 42 mm à Tarbes, 22 mm à Toulouse depuis les dernières heures et une trentaine de millimètres à Tarbes. Le vent se renforce, et souffle en rafales jusqu'à 100 km/h à Socoa, 83 km/h à Tarbes et 80 km/h à Pau. Un renforcement du vent est encore attendu dans les prochaines heures avant la bacule au Nord Ouest et l'intensification des pluies.

Suivi météo à 20:12

Les précipitations ont laissé 36 mm depuis minuit à Soumoulou (64), 25 mm à Pau en 12h et 23 mm en 6h. Il est tombé 19 mm à Tarbes en 12h. En montagne, il neige beaucoup dès 800/900 m d'altitude. Un net renforcement des pluies est attendu en cours de nuit.

Suivi météo à 15:55

Il pleut déjà beaucoup sur le Midi Pyrénées, jusqu'aux Pyrénées Atlantiques. Selon Météo France Tarbes, la situation hydrologique pourrait s'avérer préoccupante demain matin. Certains cours d'eau sont déjà très haut dans le Tarn et Garonne et des points bas commencent à inonder. L'épisode intense n'a pas encore commencé...

Suivi météo à 20:54

Voici une dépêche de l'AFP publiée cet après midi, concernant la Franche Comté : En Franche-Comté, on craint des heures difficiles, plus difficiles encore que celles vécues en 1990 lorsque des dizaines de communes avaient été dévastées. Une cellule de crise a été ouverte dès ce jeudi 9 mars à Vesoul où la Colombine et le Durgeon débordent de leur lit. Pour éviter de trop graves conséquences, on a d'ores et déja baissé de 10 centimètres le niveau du lac de Vaivre afin d'absorber les trop-pleins. Au cours de la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 mars, les cotes d'alerte de la Loue, du Doubs à Voujeaucourt, de l'Allan, de l'Ognon et de la Savoureuse ont été dépassées, et au cours de la matinée du 9, les cours d'eau continuaient de monter de 15 centimètres par heure. Déja de nombreuses petites routes sont coupées, et sur l'ensemble du Doubs et du Territoire de Belfort, les pompiers sont intervenus pas moins de 15O fois dans la matinée, le plus souvent pour des débordements d'égouts, des inondations de caves et de sous-sols de particuliers et de quelques magasins. Actuellement, la cue de la Loue est qualifiée de moyenne par les pompiers, celle des autres cours d'eau de limitée, et en Haute-Saône, aucune habitation n'ayant été touchée, les pompiers estiment que la situation n'est pas alarmante.

Suivi météo à 20:48

Un risque de crue importante est annoncé par le service d'annonce des crues sur l'Ognon, le Doubs et la Loue dans le département du Doubs. A 20h, le Doubs atteint 5.39 m à Besançon. Il semblerait que nous arrivions à une stabilisation en amont, mais le problème se pose en aval à présent. Dans l'Ain, également, un risque de crue modeste est annoncé.

Suivi météo à 20:43

La DIREN Lorraine attend un maximum de crues dans la nuit, alors qu'il est noté une nouvelle petite montée en raison des précipitations s'abattant sur les Vosges. Plusieurs cours d'eau ont largement dépassé leur côte d'alerte et inondent bon nombre de secteur. A Strasbourg, l'onde de crue est attendue demain.

Suivi météo à 17:35

Les cours d'eau montent encore, même si en amont, selon les DIREN, le pic de crue a semble-t-il été atteint. L'Ill monte a vitesse grand V. Plusieurs cours d'eau dans le Doubs montent de plusieurs centimètres par heure.

Suivi météo à 17:33

Avalanches : un mort aujourd'hui dans une avalanche dans les Alpes Maritimes, deux blessés graves. Deux personnes ont trouvé hier la mort dans une avalanche en Haute Ariège alors qu'ils skiaient hors piste.

Suivi météo à 14:03

A la mi journée, seuils d'alerte franchis pour: La Moselle à Remiremont La Meurthe à St Dié La Mortagne à Roville Le Nieds Français à Condé-Northen Le Chiers à Longwy La Meuse à Neufchâteau. Le Rhin se présente à 7.60 m dans le Haut Rhin et continue à monter tandis que l'Ill amorce sa crue. De nombeuses routes départementales sont coupées, les pompiers ont effectué de nombreuses interventions pour des caves inondées. Selon les dirigeants de PSA Sochaux, l'usine pourrait être affectée par 50 cm d'eau. Dans le Doubs, on s'approche de la crue quinquennale.

Suivi météo à 10:28

De nombreux cours d'eau ont atteint leur côte d'alerte dans le Nord Est. Le Doubs est très haut et se maintient sous le seuil de préalerte pour le moment en plusieurs points. La Moselle à Remiremont est proche du seuil d'alerte à 2.69 m pour un seuil à 2.80 m. A Epinal, le seuil de préalerte a été franchi. A St Dié, la Meurhe a franchi le seuil d'alerte à 1.23 m. La Mortagne a également dépassé son seuil d'alerte, et se rapproche du débordement avec 1.66 m à Roville. Elle se rapproche de la préalerte à Gerbéviller. La Meuse n'est qu'à 1cm seulement de son seuil d'alerte à Neufchateau. Selon la DIREN Lorraine, les dernières précipitations ont laissé 10 à 20 mm en plaine, jusqu'à 60 mm sur le relief, associé à la fonte des neiges qui s'est accélérée, le niveau est à la hausse partout, surtout en amont. La réaction en aval aura lieu plus tard.

Suivi météo à 18:40

Un risque de crues modestes est annoncé par les DIREN sur l'Ognon, la Loue et l'Allant en Franche Comté, sur l'ensemble du cours d'eau pour les deux premiers. Un risque existe également sur la Saône, de la Haute Saône aux portes du Lyonnais. Un pic s'est produit sur les trois rivières du Nord Est le 5 Mars, en raison des fortes neiges. La tendance est à la baisse, les rivières se trouvent en module inter-annuel, mais une nouvelle montée est attendue.

Suivi météo à 18:18

Au cours des dernières 24h, il est tombé 25 mm à St Girons, 19 mm à Quillan, 16 mm à Toulouse. Cet après midi, il pleut sur le Nord Est, et certains cours d'eau sont déjà signalés en débordement. Ces mêmes cours d'eau sont de petite taille mais pourront aller enrichir les plus grands. Le redoux a gagné, et la limite pluie-neige se situait vers 2300 m sur les Pyrénées. Par contre, dans l'intérieur des vallées alpines, il a eu plus de mal à se mettre en place. Ainsi, ce matin, il a neigé à Grenoble où 2 petits centimètres étaient relevés. La fonte des neiges a commencé en plaine sur la Lorraine, l'Alsace. De plus fortes précipitations sont prêtes à aborder ces régions, humidifiant nettement le manteau neigeux au sol, le faisant fondre jusqu'en altitude. Il fait ce soir à 17h légales, 8.3° à Metz, mais seulement 4.1° à Strasbourg où le redoux n'a pas totalement gagné. De même, sur le Lyonnais, et surtout sur le Grésivaudan, le mercure a du mal à monter. Par contre, il est relevé 16.5° à Pau.

Suivi météo à 00:34

Les précipitations arrivent sur la Lorraine, donnant des chutes de neige faibles vers Nancy ou Metz.

Suivi météo à 00:33

Il est tombé 22 mm en 8h à St Girons, une dizaine de millimètres à Toulouse. Mais la limite pluie neige est remontée vers 1800/2000 m, ce qui contribue à nettement humidifier le manteau neigeux. Les cumuls atteignent 40 mm vers le Haut Couserans (neige au dessus de 2000 m d'altitude). Risque d'avalanche en hausse donc, comme prévu par Météo France dans son bulletin spécifique.

Suivi météo à 21:35

Il neige à l'avant de la perturbation à Mende, le Puy ou St Etienne. A l'arrière, il est tombé 16 mm à Nanterre ou 12 mm à Chatelerault. A St Girons, durant les deux dernières heures, hausse de la température de 5° avec 9 mm tombés en 1h. La limite pluie neige se situe à présent vers 1800 m sur l'ensemble de la chaîne Pyrénéenne.

Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑