• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.19h00, 3.3°C
    87%, 994.9hPa
    Vent de direction OSO15 km/h (raf. 44)

Bulletin spécial N°87

CarteChaleur / caniculeOragesÉpisode pluvieux
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 10:13

La maximale de mercredi fut de 18,2°C sur la Pointe de Socoa (Pyrénées Atlantiques) tandis que celle de mardi était de... 34,8°C. Ainsi, le thermomètre a perdu 16,6°C entre deux maximales consécutives !

Suivi météo à 10:02

Météorage a relevé 8154 impacts de foudre mercredi sur la France.

Suivi météo à 09:58

De nouveaux orages ont éclaté mercredi soir près de la Manche, de la Normandie au Nord-Pas de Calais, avant de se décaler vers la Belgique. La veille, ces mêmes secteurs avaient déjà subi de violentes averses orageuses et ventées à l'origine d'inondations de caves et de garages en Belgique, en province de Hainaut et dans les régions de Mons et de Charleroi. "La pluie a également provoqué des coulées de boues dans la région de Binche. Enfin, les pompiers et la protection civile ont du intervenir du côté de Givry (Quévy), route de pâturage, suite au débordement de la rivière à cet endroit" d'après RTL.

Suivi météo à 09:51

Le front orageux s'est décalé vers le sillon rhodanien et les massifs intérieurs alpins en fin de journée de mercredi avant d'évacuer la France. Ce matin à 6htu, plusieurs stations synoptiques relevaient une lame d'eau en 24 heures supérieures à 20mm, dont Clermont Ferrand-Aulnat (21,4mm), Mâcon (22,6mm), Lons le Saulnier (25,4mm) et Ambérieu (31,0mm). De manière générale, l'épisode n'a cependant pas tenu ses promesses et, comme souvent quand le caractère orageux est très marqué, certains secteurs sont même passés complètement au travers des gouttes, y compris en Auvergne, Rhône-Alpes et Franche-Comté.

Suivi météo à 16:07

Les écarts de températures perdurent et s'accentuent en Rhône-Alpes. Ainsi, à 13htu, la température sous abri était de 15,2°C à Lyon-Saint Exupéry mais de 22,7°C à Grenoble-Saint Geoirs, soit un écart de près de 8°C en 47km. Dans le même temps, la température continuait d'excéder 25°C au coeur de l'agglomération grenobloise.

Suivi météo à 16:04

Des orages plus isolés se déclenchent en ce milieu d'après-midi sur l'Ariège et le Languedoc Roussillon. Le pionnier de ces orages est rapidement passé sur Montpellier peu après 13htu et vient de passer Nîmes à l'heure de ce suivi. L'axe orageux principal prend sa base vers des départements plus sudistes que ce matin tels la Lozère et l'Aveyron. Il semblerait que l'activité cesse enfin sur le Puy de Dôme (déjà 5 orages distincts sur Clermont-Ferrand ce jour).

Suivi météo à 15:02

La répétition des orages depuis ce matin de la Corrèze au Jura occasionne des lames d'eau devenant conséquentes, dépassant 20mm sur de larges secteurs (notamment sur le Puy de Dôme, le nord de la Loire, du Rhône et de l'Ain, le sud de la Saône et Loire et de l'Allier) et localement beaucoup plus sous les noyaux les plus intenses.

Suivi météo à 14:53

L'activité pluvio-orageuse se concentre principalement de l'Auvergne à la Franche Comté en ce début d'après-midi. De fortes averses se sont abattues sur l'agglomération lyonnaise. De nouveaux orages se déclenchent sur le Cantal à l'heure de suivi pour prendre le même chemin que les précédents. D'importants écarts de température sont remarqués avec, par exemple à 12htu, 14,3°C à Saint Etienne-Bouthéon sous les averses orageuses, mais 22,8°C à Grenoble-Saint Geoirs, soit plus de 8°C d'écart à environ 80km à vol d'oiseau.

Suivi météo à 10:50

Le front froid s'étire en ce milieu de matinée des Landes à la Lorraine. L'activité électrique a progressivement cessé sur le nord-est, mais demeure de l'Aquitaine à l'Auvergne où les averses sont parfois très marquées, notamment vers Tulle à l'heure de ce suivi.

Suivi météo à 10:04

La nuit fut douce et lourde vers les plaines rhône-alpines. Ainsi, les minimales provisoires entre 18htu mardi et 6htu mercredi sont de 19,2°C à Saint Etienne-Bouthéon, 20,8°C à Lyon-Bron et 20,8°C à Lyon-Saint Exupéry. Rappelons toutefois que, par convention, la minimale d'un jour J se relève sur les 24 heures précédant 18htu et peut-être que les thermomètres de ces stations auront l'occasion de s'abaisser davantage sous les pluies orageuses prévues d'ici là. Dans l'attente, la station Infoclimat de Grenoble-Echirolles relevait déjà plus de 25°C avant 8htu !

Suivi météo à 08:41

Les pluies orageuses continuent leur chemin vers le nord-est, où elles concernent les régions de la Bourgogne et l'Alsace. Ces précipitations sont modérées et parfois fortes accompagnées de grêle. A noter la reprise de quelques orages sur le sud-ouest, des Landes au Massif-Central.

Suivi météo à 04:08

Tandis que les orages nordistes s'éloignent en Belgique, la seconde offensive orageuse ayant débuté par les Pyrénées mardi soir évolue en ce milieu de nuit vers des averses orageuses présentant une activité électrique moindre des Pyrénées vers l'Auvergne d'une part, de la Gironde vers le Centre d'autre part. Ces averses peuvent être très ventées avec, par exemple, une rafale de 91km/h sur la station synoptique de Millau (Aveyron).

Suivi météo à 03:59

Comme prévu, le vent a tourné à l'ouest en soirée à partir du littoral aquitain. Les rafales sont restées modestes mais les thermomètres ont fortement baissé, passant par exemple de : - 27,3°C à 20,8°C à Biscarosse de 18 à 20htu, - 29,2°C à 19,8°C à la Pointe de Socoa de 19 à 21htu, - 30,6°C à 19,7°C à Biarritz-Anglet de 19 à 21htu.

Suivi météo à 03:36

Des orages ont éclaté mercredi soir sur des secteurs où on ne les attendait guère tels la Basse Normandie, la Haute Normandie, le Nord Pas de Calais, la Picardie, l'Ile de France et le nord du Centre. La région parisienne n'a pas été épargnée comme en témoigne cette carte.

Suivi météo à 21:08

Plusieurs stations synoptiques ont enregistré ce mercredi des températures maximales d'au-moins 33°C, dont : - Pointe de Socoa (34,8°C), - Biarritz-Anglet (34,3°C), - Mont de Marsan (34,1°C), - Albi-Le Sequestre (33,5°C, nouveau record haut mensuel, voir plus bas), - Pau-Uzein (33,2°C).

Suivi météo à 19:27

Des foyers orageux isolés, mais relativement intenses sur le plan des précipitations notamment, circulent actuellement sur la Sarthe, ainsi que sur le département de la Manche (en direction du Calavados) et celui de la Seine-Maritime (en direction de la Somme).

Suivi météo à 17:07

Une étude minitieuse de l'image satellite visible de 14h30tu permet de distinguer les premiers amas nuageux instables suceptibles de provoquer des averses orageuses, de l'Ile et Vilaine aux Pays de la Loire d'une part, en Espagne d'autre part.

Suivi météo à 16:57

Avec pas moins de 23,6°C à 850hPa au radiosondage de la mi-journée à Murcie, l'Espagne a très chaud cet après-midi, notamment en Andalousie et plus particulièrement sur le chef lieu de cette province, Cordoue, où la température sous abri de la station synoptique avoisinait 40°C à 14htu !

Suivi météo à 16:42

Il n'est pas besoin d'attendre les maximales du jour pour affirmer que la station synoptique d'Albi-Le Sequestre (Tarn) a battu son record de chaleur pour un mois de mai, jusque là de 33,1°C le 30 mai 2001. En effet, le relevé horaire de 14htu était supérieur puisque de 33,4°C. Notons toutefois que cette station est relativement jeune, car ouverte au 1er novembre 1976 (synoptique depuis le 1er janvier 1989).

Suivi météo à 14:43

Les fortes chaleurs se multiplient au fil des heures. A 12htu, la plupart des stations au sud de la Garonne affichaient plus de 30°C sous abri, et même plus de 32°C avec 32,0°C à Bordeaux-Mérignac, 32,0°C à Mont de Marsan, 32,2°C à Biarritz-Anglet et 33,3°C à la Pointe de Socoa. L'humidité relative demeurant généralement entre 30 et 40% sur ces stations, les humidex sont souvent de l'ordre de 35. Malgré une température légèrement plus modeste (30,9°C), la station ariégoise de St Girons-Antichan se distingue par une HR de 59%, et donc un humidex proche de 40 provoquant des sensations de malaise très marquées. Les 30°C sont également fréquemment dépassés en Corse, dans le Var (31,8°C au Luc) ainsi qu'en Dordogne, Corrèze, Lot et Tarn, plus ponctuellement ailleurs.

Suivi météo à 13:09

Météo France fait état d'une franche dégradation orageuse, précédée de fortes chaleurs exceptionnelles pour les journées de Mercredi et Jeudi.

Suivi météo à 13:07

Le thermomètre de la station Infoclimat de Soumoulou (Pyrénées Atlantiques, au sud-est de Pau) suit la même pente que ceux des consoeurs synoptiques : Suivez les relevés en direct !

Suivi météo à 12:52

Dès 10htu, les thermomètres de 3 stations synoptiques affichent déjà au moins 30°C, dans les Pyrénées-Atlantiques (30,7°C à Biarritz-Anglet et sur la Pointe de Socoa), mais aussi, et c'était moins attendu, en Haute-Corse avec 30,0°C à Calvi-Ste Catherine par un point de rosée quasi nul, donc une humidité relative particulièrement faible par effet de foehn.

Suivi météo à 10:56

Des records hauts de chaleur mensuels seront-ils approchés voire battus cet après-midi ? Il faudrait pour celà qu'il fasse plus chaud que : - 32,1°C à St Girons-Antichan (le 27/05/67, depuis 1949), - 32,9°C à Gourdon (le 30/05/01, depuis 1951), - 32,9°C à Tarbes-Ossun (le 30/05/01, depuis 1946), - 33,1°C à Albi-Le Séquestre (le 30/05/01, depuis 1977), - 33,2°C à Bergerac-Roumanière (le 30/05/01, depuis 1988), - 33,4°C à Toulouse-Blagnac (le 30/05/01, depuis 1947), - 33,7°C à Auch-Lamothe (le 30/05/01, depuis 1985), - 34,0°C à Agen-La Garenne (le 29/05/43, depuis 1941), - 34,1°C à Pau-Uzein (le 30/05/96, depuis 1921), - 34,8°C à Biarritz-Anglet (le 30/05/96, depuis 1951), - 35,1°C à Cazaux (le 26/05/73, depuis 1921), - 35,3°C à Mont de Marsan (le 12/05/45, depuis 1945), - 35,4°C à Bordeaux-Mérignac (le 29/05/22, depuis 1920), - 36,2°C à Dax (le 30/05/96, depuis 1958). A défaut de records mensuels, des records décadaires pourraient succombés et, a fortiori, des records jouraliers puisque nous ne sommes que le 17 mai...

Suivi météo à 10:23

Le coup de chaleur de ce mercredi accélère encore la fonte nivale sur le massif pyrénéen où l'enneigement est déjà déficitaire pour une mi-mai. Il n'était plus question de regel nocturne ce matin, bien loin s'en faut puisque les stations automatiques et nivoses relevaient plus de 10°C jusque vers 2500m alt. Les 10°C étaient en passe d'être atteints à l'heure de la rédaction de ce suivi sur la station du réseau Infoclimat située sur l'Observatoire Atmosphérique du Pic du Midi à 2880m alt. L'isotherme 0°C, estimé ce matin vers 3800m alt, dépassera 4000m alt en journée.

Suivi météo à 09:51

Les températures minimales de la nuit sont demeurées particulièrement douces pour une mi-mai, notamment le long de la Garonne. Nous remarquons les 18.1°C relevés à Bordeaux-Mérignac. Il s'agit d'un record haut journalier, mais pas mensuel puisque ce dernier demeure de 19.3°C le 27 mai 1999. Pour en savoir plus sur la station de Bordeaux-Mérignac, consultez le site très complet de notre ami Jean, prévisionniste régional pour la Gironde sur Infoclimat.

Suivi météo à 09:33

Joel Collado (Météo-France) indique dans son bulletin radiodiffusé matinal que « cet après-midi, sur le Quercy, le Périgord, le Bordelais, la Gascogne, le Béarn et la Bigorre, les thermomètres afficheront sous abri jusqu’à 33 à 34°C. En soirée, après ce véritable coup de chaleur, le temps deviendra lourd et orageux. De fortes rafales de vent balayeront ce soir le littoral aquitain ». Le bulletin national texte disponible sur le site internet de MF précise que le vent d'ouest atteindrait 80 à 90km/h en pointe sur la côte basque.

Suivi météo à 01:43

Le coup de chaud attendu ce mercredi sur le sud-ouest de la France est d'orgine ibérique. La température de la masse d'air à 850hPa dépasse en effet 20°C depuis lundi sur le sud de l'Espagne et les maximales sous abri de ce mardi atteignaient déjà 34 à 36°C vers des villes comme Séville, Cordoue, Grenade et même Madrid (voir cette carte). Cette chaleur s'accentue encore mercredi.

Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑