• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.12h00, 15.5°C
    95%, 1024.5hPa
    Vent de direction SSO11 km/h (raf. 14)
Vous aimez ce que nous faisons ? La période des adhésions à l'Association débute.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°89

CarteOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 15:17

END

Suivi météo à 13:56

Un article du quotidien Le Progrès revient sur les violents orages de dimanche sur l'Ain :

"L'Ain, où les pompiers ont reçu environ 1000 appels et effectué 130 interventions en 3 heures hier en début de soirée, a été le principal département touché par les orages à l'origine d'une alerte de niveau 3.

Ces appels et interventions, qui ont eu lieu entre 18h30 et 21h30, ont essentiellement concerné des inondations d'appartements et de caves à Bourg en Bresse, Ambérieu en Bugey et Lagnieu. Les orages de fortes intensités ont entraîné des cumuls de l'ordre de 10mm en moins de 6 minutes ainsi que la chute de grêlons d'un diamètre maximum de 2,5cm a indiqué Météo-France.

Des orages relativement violents ont également touché le nord de l'Isère avec des inondations de caves ainsi que des chutes d'arbre dues aux rafales de vent (jusqu'à 80 km/h)."

Suivi météo à 07:33

L'Est Républicain revient largement ce matin sur les orages de dimanche en Franche Comté.

"Les orages d'hier ont pris des formes très différentes suivant les secteurs. Dans le Haut-doubs, il est tombé beaucoup de grêlons au milieu de l'après-midi, frisant même parfois l'avalanche, comme celle qui a submergé le village de Montperreux sur les hauteurs du lac Saint-Point lui redonnant, en l'espace d'un quart d'heure, un visage hivernal, alors que la température tombait de 10ème en quelques minutes. « Nous étions en forêt, quand nous avons voulu revenir au village, la grêle frottait sur le bas de caisse de l'auto », témoigne une habitante en train d'éponger l'inondation de sa ferme. Partout les habitants ont dû ressortir les pelles à neige pour déblayer autour de chez eux, devant les portes. Le chasse-neige communal a repris du service. « Là-bas, une voiture était enfouie jusqu'à la hauteur de la vitre », racontait un villageois.
En effet s'il est tombé, vers 16 h, environ 30 à 40 cm de petits grêlons, la configuration du village, en pente, a fait qu'en certains endroits on relevait des accumulations de plus d'un mètre.
Sur les hauteurs d'Ornans, les grêlons ont pris la taille de véritables balles de ping-pong pour s'abattre sur Bolandoz, martelant de nombreuses voitures, hachant les feuilles des arbres... Les dégâts sont nombreux. A l'usine Alstom, 15 cm d'eau ont envahi 1.000 m2 de bâtiments. 

Rien d'aussi grave à Besançon, où le tonnerre a claqué par vagues successives entraînant des chutes de pluie parfois très dense. Vers 21 h, encore, le centre d'appels départemental des sapeurs pompiers était envahi de coups de fil, pour de menues mais très nombreuses interventions.

En tout, les pompiers du Doubs ont assuré 140 interventions, la plupart pour des inondations de cave. Deux départs de feu ont été maîtrisés dans un restaurant à Fontain et une maison individuelle à Etupes, les compteurs électriques sont à l'origine de ces sinistres rapidement maîtrisés. Dans le secteur de Besançon, c'est le village de Merey-sous-Montrond qui semble avoir été le plus touché : toitures endommagées, arbres abattus, en tout une dizaine de maisons ont été partiellement sinistrées. Même le conseil général n'a pas été épargné : des infiltrations d'eau se sont produites, touchant trois étages d'une partie du bâtiment en plein coeur de la boucle. C'est le plus important sinistre enregistré à Besançon même.

A Montbéliard, les commerçants non-sédentaires qui participaient hier à la braderie musicale ont attendu les premières gouttes pour remballer leurs affaires. Mal leur en a pris puisqu'ils se sont retrouvés sous un déluge de pluie et de grêle. Plusieurs d'entre eux ont vu leurs marchandises détériorées par les trombes d'eau. Phénomène étrange, la bande orageuse qui a traversé le Pays de Montbéliard dans l'après-midi a épargné Audincourt où 14.000 personnes participaient au festival Rencontres et Racines. En revanche une deuxième vague orageuse n'a pas épargné le festival audincourtois.

En Haute-Saône, entre 19 h 15 et 21 h, le centre des pompiers de Vesoul a traité une vingtaine d'interventions très localisées. Le secteur de Jussey a été le premier touché, vers 19 h 15, particulièrement la partie basse de la commune. A Betaucourt, un léger incendie s'est déclaré dans le toit de l'église, mais il a été rapidement maîtrisé. L'orage a également provoqué quelques dégâts du côté de Rioz, Saint-Loup-sur-Semouse, Passavant-la-Rochère où le centre d'intervention a été privé de communication pendant quelques minutes.
Vers 21 h, les rafales de vent ont tourbillonné du côté de Lure. A Mélisey, le toit de la maison d'un particulier a été arraché. Pas de sinistre notable dans les secteurs de Vesoul, Héricourt et Gray, malgré les trombes d'eau".

Suivi météo à 07:29

Météorage a détecté 29940 impacts de foudre ce dimanche sur la France contre 26804 samedi, soit près de 57000 impacts en 2 jours, une activité soutenue donc sans être remarquable, loin s'en faut. 

Suivi météo à 07:23

Le Dauphiné Libéré revient ce matin sur un incendie de maison provoqué par la foudre hier soir à Serguy dans l'Ain. Cet article est provisoirement disponible en téléchargement ici.

Suivi météo à 00:51

Fin de suivi en temps réel (quelques informations seront ajoutées dans le courant de la journée de Lundi)

Suivi météo à 00:50

Synthèse du phénomène

Ce week end demeurait très orageux sur l'ensemble du pays, à l'exception sans doute de l'extrême Ouest (Bretagne surtout) et de la région PACA.
Samedi par le Sud Ouest, l'activité orageuse s'est nettement amplifiée, au point que tous les passionnés se posaient en choeur la question "pourquoi la carte de vigilance reste-t-elle au jaune ?" A juste titre et bravo à l'institution, la nuit de Samedi à Dimanche aura été plus pluvieuse qu'orageuse, et les cumuls relevés ont varié de 10 à 30 mm, localement 40/50 mm sous orages du Sud Ouest au Massif Central puis du Centre Ouest à l'Ile de France. Exception faite de Caen, qui aura eu droit à ses 85 mm en 12h. Le caractère local de cette lame d'eau ne justifiait pas la vigilance orange. Aux alentours, sur le département du Calvados, les cumuls varient en effet entre 20 et 40 mm, localement un peu plus. Une vigilance orange doit en effet concerner soit les 3/4 de la population du département soit les 3/4 de la superficie du département. Et le cisaillement important, la convergence vers le secteur de Caen ne justifiait donc pas un passage en vigilance de niveau supérieur.

Déplorons toutefois, le passage tardif du département de la Meuse et de la Haute Marne en vigilance orange, ce Dimanche à 16h. A juste titre encore, 16 départements de l'Est furent concernés dès Dimanche matin à 6h par l'alerte météo de niveau 3. Pourquoi avoir attendu 16h et surtout pourquoi ne pas avoir opéré à une actualisation ponctuelle ? La question reste entière.

Lundi 26 Juin en début de nuit

La vigilance orange est levée sur l'ensemble des départements à 00h30 légales. Elle rebaisse donc d'un cran et repasse au jaune pour un risque d'orages encore très ponctuel jusqu'à Lundi en matinée.

Dimanche 25 Juin après midi

Bévue (on pouvait s'y attendre) ! La Meuse et la Haute Marne entrent dans la vigilance orange à 16h, avec la Côte d'Or et la Saône et Loire. L'activité la plus marquée se termine sur la Meuse... A moins que nous assistions à une reprise de l'activité, aurions nous droit à un cas de fausse alerte mal anticipée ?
Bref, il est fort dommage de ne pas actualiser les vigilances en temps réel, et non attendre l'heure précise de la prochaine réactualisation.

Dimanche 25 Juin matin

Météo-France place 16 départements en vigilance de niveau 3 (orange) à l'est d'une ligne passant de la Haute-Loire à la Meurthe et Moselle. Cette vigilance est valable jusqu'à lundi 26 juin à 00h00. De fortes pluies 40 à 50mm en une à deux heures sont à prévoir, accompagnées de grêle et de fortes rafales de vent (80km/h pouvant atteindre les 100km/h).

Samedi 24 Juin au soir

Alors que certains départements envisageaient un passage en vigilance orange pour cet après midi, les directions régionales en liaison avec le CNP (Centre National de Prévisions) de Toulouse ne semblent pas avoir jugé bon de classer certains départements en niveau 3 (orange).
A priori, le caractère "isolé" des plus forts cumuls associés au plus fort de l'activité n'est pas suffisant pour justifier la couleur orange sur la carte de vigilance.
Lors du dernier épisode sur le Sud Ouest, nous avions pu observer un caractère généralisé des violents orages, du Tarn et Garonne au Gers notamment, avec des cumuls allant de 50 à 100 mm en général, en moins de 2h, et des rafales de vent atteignant les 100 à 140 km/h (loc 150 km/h).
La prévision demeurait certes délicate, mais un passage en vigilance orange "à la hâte" n'aurait sans doute pas été de trop, lorsque nous voyions tous que la cellule Gersoise prenait une véritable ampleur dévastatrice avant de gagner le Tarn et Garonne. En sera-t-il de même lors de cet épisode ? Espérons que la supposée crainte de déclencher une fausse alarme ne se solde pas par un échec de prévision.

Samedi 24 Juin matin

Une grande partie du pays est en vigilance jaune. Seuls les départements situés en basse vallée du Rhône, la Corse, l'extrême nord et le Finistère sont en vigilance de niveau 1 (vert).

Vendredi 23 Juin au soir

Météo France fait état, par le biais notamment du bulletin radio de Joël Collado, d'orages très nombreux et de très violentes averses, surtout pour la journée de Dimanche. Les différents bulletins commencent à parler de températures caniculaires dès Mercredi prochain.

Suivi météo à 00:34

L'activité orageuse se tasse significativement en ce milieu de nuit. Seuls quelques résidus trainent sur le Sud Isère notamment, jusqu'aux Savoies.

Ce Dimanche, bons nombres de cellules orageuses ont provoqué de violentes rafales de vent, parfois supérieures à 100 km/h, mais c'est surtout la grêle qui aura été au rendez vous, sur maintes régions. Par exemple, au Grand Bornand en Haute Savoie, des grêlons de plusieurs centimètres de diamètre ont été observés.

Les cumuls de précipitations sont également abondants, on relève par exemple 53 mm à Bourgoin en Isère, 44 mm à Lons le Saunier dans le Jura, 25 mm à Besançon dans le Doubs, 60 mm à Ambérieu dans l'Ain.

De sérieux dégâts doivent probablement s'être produits dans le secteur de Crémieu - Pont d'Ain - l'Isle d'Abeau où les cumuls de précipitations sont très abondants. La grêle a été signalée, comme à Mâcon. Des dépêches parviendront sans doute demain Lundi (elles seront insérées au bulletins spécial).

De même, en Meuse, en début d'après midi, l'organisation en ligne de cellules orageuses virulentes a provoqué de fortes chutes de grêle, et des cumuls de pluie très importants.

Il faut également noter que Caen a connu une journée extrêmement pluvieuse puisque 85 mm sont tombés en 12h et le cumul en 24 approche les 95 à 100 mm, ce qui constitue une valeur exceptionnelle.

Suivi météo à 23:45

Retrouvez ici le film satellite de la soirée (1,95 Mo). Source.

Suivi météo à 23:34

L'actvité orageuse se cantonne petit à petit de la Drôme à la Haute-Savoie (voir cette animation radar). Le Valentinois (Drôme) fut largement concerné en soirée avec plus de 50mm relevés en 2 heures, et l'occasion pour Sim26 de nous offrir ce très beau cliché.



A voir aussi, de gros grêlons du côté du Grand Bornand (Haute-Savoie) en page d'accueil de nos amis de meteo.chamonix.

Suivi météo à 20:27

Hier samedi, Météorage a relevé 26804 impacts de foudre sur la France.

Suivi météo à 20:19

Une dépêche nous confirme que "de violents orages accompagnés de grêle ont traversé la Suisse dimanche en fin d'après-midi, provoquant des dégâts dans les cantons de Bâle, Berne et Fribourg. C'est la campagne bâloise qui a le plus souffert et les pompiers ont dû intervenir pour nombre de caves inondées, d'arbres déracinés et de véhicules endommagés. Certains grêlons avaient la taille d'un pruneau.
En Suisse romande, c'est le nord du canton de Fribourg qui s'est trouvé sur le passage de la perturbation. La région de Planfayon dans le district fribourgeois de la Singine a été touchée par la grêle, mais les dégâts sont limités, selon la police cantonale fribourgeoise. Cependant, quelques toits ont été endommagés et beaucoup de véhicules ont souffert du martèlement des grêlons. Le réseau routier n'a pas souffert".

Suivi météo à 20:08

Retrouvez ici le film radar de la fin d'aprèm sur l'est de la France. Source.

Suivi météo à 20:03

Retrouvez ici le film satellite de la fin d'aprèm (2,08 Mo). Source.

Suivi météo à 19:58

On relève 51 mm à la station d'Ambérieu et 34 mm à celle de Lons le Saunier sur les deux dernières heures. L'activité pluvio-orageuse ne semble pas faiblir, et une réactivation est à souligner dans le département de l'Ardèche et devrait vraisemblablement concerner la région lyonnaise dans l'heure qui vient.

Suivi météo à 18:43

Très violente ligne pluvio orageuse à la limite entre Moselle et Bas-Rhin! La prudence est de mise, des phénomènes violents (grêle, très fortes pluies et foudroiement intense) sont très probables en ce moment même dans la région de Saverne.

Suivi météo à 18:28

De violents orages concernent en priorité le département de l'Ain, où de nombreux secteurs font face à des intensités dépassant largement les 100mm/h. Des chutes de grêle fréquentes sont signalées du Nord Isère au Sud de l'Ain. A Bourgoin-Jallieu (38), deux orages successifs ont laissé un cumul provisoire de 45 mm avec une intensité maximale impressionante de 450 mm/h (station Vantage Davis).
Une autre ligne de cellules peu étendues mais extrêmement virulentes concerne l'ensemble des reliefs du Bas-Rhin. 

Suivi météo à 17:22

Le plus fort de l'activité orageuse en cette fin d'après-midi concerne l'Isère, l'Ain, le Rhône et la Saône-et-Loire où un orage virulent et porteur de grêle est d'ailleurs signalé à Macon. L'ensemble de ce système remonte dans un flux de Sud vers l'ensemble des régions concernées par la vigilance orange, et le département du Jura en premier lieu.

Suivi météo à 16:00

12 mm supplémentaires durant la dernière heure à Caen Carpiquet, ce qui porte le cumul provisoire à 78 mm en 7h seulement !

Suivi météo à 15:55

Retrouvez ici le film satellite du début d'aprèm (2,06 Mo). Source.

Suivi météo à 15:29

L'activité orageuse prend maintenant nettement forme sur le Massif Central, de la Lozère au Puy-de-Dôme, en passant par la Loire et l'ouest lyonnais dans le département du Rhône. Signalons également une activité électrique marquée en Suisse dans la région de Lausanne.

Suivi météo à 15:04

La ligne précédemment évoquée a pris de l'ampleur! Elle court en effet de Nogent en Haute-Marne jusqu'à Sedan, en traversant tout le département de la Meuse du Sud au Nord! L'écho radar sur Sedan est particulièrement remarquable, et laisse présager un orage violent grêligène, reporté d'ailleurs sur la carte Météoalerte par un de nos observateurs.

Suivi météo à 14:25

La convection est au rendez-vous vers la Meuse et la Haute-Marne où une intense ligne pluvio-orageuse a fini par s'organiser. Celle-ci se trouve actuellement entre Verdun et Sedan, et va bientôt franchir la frontière franco-belge.

Suivi météo à 14:19

La station synoptique de Caen Carpiquet relève 66 mm en 6h dont 58 mm en 3h seulement. Il faut dire qu'une ligne instable, pluvieuse mais peu orageuse, stationne de la Basse Normandie à la Picardie depuis maintenant quelques heures.

Suivi météo à 13:18

Nous avons désormais plus de précisions sur les très violents orages qui se sont abattus hier sur le Gapençais, grâce au quotidien Le Dauphiné Libéré.

Un article sur l'édition de ce matin précise :
"Un orage d'une rare violence s'est abattu hier à partir de 18 h 30 sur la ville de Gap. Trombes d'eau et de boue, beaux grêlons sont tombés pendant une petite heure, entraînant de nombreuses inondations de caves et routes. Le point fort du phénomène se situait au niveau du chantier de la Providence, entraînant dans le sillage de l'eau des pierres, graviers et autres planches du chantier qui ont fini leur route en bas du cours Frédéric Mistral, autour de la place Euzières.
Le début de l'avenue Jean-Jaurès n'était plus qu'une rivière aux eaux boueuses où de rares piétons ont tenté de passer... Du côté du Val-du-Plan et du Rochasson, l'eau avait aussi fait des dégâts.
Un peu partout sur le territoire gapençais, on ne comptait plus les plaques d'égoût déscellées, les routes envahies par l'eau et toutes sortes de graviers, boues et autres objets.
Peu avant le plus fort de l'orage, vers 16 h 30-17 heures, les responsables du stade nautique ont fait évacuer les bassins à cause des chutes de grêle.
Dans les secteurs de Valserres et Tréchâtel, l'électricité était coupée hier en début de soirée.
Au commissariat de Gap, les appels téléphoniques ont afflué.
Quant aux pompiers du Codis, ils ont été une cinquantaine mobilisés une bonne partie de la soirée. Face à ces intempéries, les festivités prévues hier soir en extérieur pour fêter la Saint-Jean ont été annulées".

Cet article et un autre sont provisoirement disponibles en téléchargement pdf ici.

Suivi météo à 12:57

De puissantes cellules orageuses, encore isolées, se développent actuellement entre l'Aube, la Haute-Marne et la Meuse, en vigilance jaune.

Suivi météo à 12:46

Dès 10htu, certaines stations sur l'est de la France affichent déjà 30°C au moins, dont Colmar-Meyenheim (30,3°C), Le Luc (30,3°C), Orange-Caritat (30,6°C) ou St Auban sur Durance (31,1°C), plus encore sur le sud de la Corse.

Suivi météo à 12:20

Retrouvez ici le film satellite de la matinée (1,99 Mo). Source.

Suivi météo à 12:16

La vigilance est à l'orange sur l'est de la France mais demeure verte côté Suisse.

Suivi météo à 10:25

Une zone de précipitations modérées à fortes remonte sur le nord du pays. Elle s'étend du Centre au Nord Pas de Calais, en passant par la Normandie et l'Ile de France.
A noter que des précipitations touchent le Roussillon et quelques-unes concernent les Pyrénées, où elles peuvent prendre localement un caractère orageux.

Suivi météo à 10:01

Ce matin, il fait plus doux sur la moitié Est, soit de Rhône Alpes à l'Alsace et la Lorraine, puisqu'à 7h UTC, on relève : 18.1° à St Etienne Bouthéon, 19.3° à Ambérieu, 19.5° à Grenoble Le Versoud, 19.8° à Chambéry Aix les Bains, 20° à Mâcon, 20.2° à Strasbourg Enzheim, 20.7° à Lyon Bron, 21° à Epinal, 21.7° à Colmar, 21.8° à Besançon et 22° à Mulhouse. Ailleurs, le thermomètre ne dépasse pas les 15 à 18° en général, sauf aux abords de la Grande Bleue. Il ne fait que 14 à 15° sur le piémont Pyrénéen, de Tarbes à St Girons.

Côté précipitations, en 24h, il est relevé :
34.5 mm à San Sebastian
22 mm à Clermont Ferrand Aulnat
20.8 mm à Montauban
20.6 mm à Tarbes Ossun
19.2 mm à Pau Uzein
17.2 mm à Auch
14.6 mm à St Etienne Bouthéon
13.8 mm à Brive
11.6 mm à Toulouse Blagnac

Localement, au passage de forts orages, les cumuls sont bien plus élevés, notamment dans le secteur de Gap (05), de Montbrison ou Veauche (42), du Beaujolais, des Monts du Forez ou du Vivarais, de Quillan-Lavelanet (11-09) ou sur la Corrèze.

Suivi météo à 05:48

Retrouvez ici le film satellite de la nuit (2,02 Mo). Source.

Suivi météo à 00:52

L'activité orageuse est en déclin. L'activation franche attendue sur le Sud Ouest n'aura vraisemblablement pas lieu. Une nouvelle activation est toutefois attendu du Limousin au Centre et à l'Ile de France demain jusqu'en cours d'après midi. Il est en général tombé entre 10 et 20 mm sur le Sud Ouest, localement 30/40 mm sous orages ou vers Socoa et Anglet.

Les plus grosses cellules orageuses de la soirée ont concerné le Puy de Dôme, l'Allier, le Cantal et la Loire (15 mm à St Etienne Bouthéon, rafales à 60/70 km/h, probablement de fortes chutes de grêle vers Montbrison, accompagnées de rafales beaucoup plus violentes).

Une cellule orageuse a stationné dans la région de Gap cet après midi. Il est tombé 100 mm à l'Ouest de la ville en seulement quelques heures, soit plus d'un mois de pluie. Nous n'avons pas d'informations sur d'éventuels dégâts causés par la forte activité électrique et les forts cumuls de pluie.

Notons un début d'activité instable sur le Nord Ouest, de l'Ile de France à la Normandie notamment.

Suivi météo à 23:16

Retrouvez ici le film satellite du début de soirée (2,06 Mo). Source.

Suivi météo à 22:04

Cette belle image satellite de la NOAA met en exergue les plus imposants cumulonimbus en cet fin d'aprèm... et leurs ombres !

Suivi météo à 21:02

La virulente ligne pluvio-orageuse précédemment évoquée aura finalement déversé 22 mm en une heure sur la station  Météo France de Clermont Ferrand, accompagnés de fortes rafales de vent (87 km/h). Déstructuré, et donc moins actif, cet ensemble orageux aborde désormais le département de la Loire.

Suivi météo à 19:43

Une grosse activité pluvio-orageuse sévit actuellement sur le département du Puy-de-Dôme, s'organisant en une ligne qui s'apprête à traverser d'Ouest en Est la région de Clermont Ferrand.  D'autres cellules circulent également sur l'Aveyron et le Cantal d'une part, l'Ariège et l'Aude d'autre part. Enfin, les remontées pluvio-instables d'origine ibérique perdurent sur les Pyrénées Atlantiques.

Suivi météo à 18:41

Selon un observateur (report Météo Alerte), un violent orage a touché la région de Quillan (11) vers 17h30. Grêligène, l'orage a laissé 25 mm au pluviomètre en moins d'une heure, ainsi que des grêlons de l'ordre du centimètre, voire jusqu'à 3 cm pour certains. Le vent était de la partie puisqu'une rafale à 80 km/h a été mesurée. Pas d'informations sur d'éventuels dégâts pour le moment...

Suivi météo à 17:44

Tandis que le temps est toujours très orageux sur l'Ariège et la Haute Garonne, débordant à présent largement sur l'Aude, il fait toujours très chaud et très lourd plus au nord, sur le Tarn notamment avec, à 15htu, 34,6°C sous l'abri de la station synoptique d'Albi-Le Sequestre et un humidex de 38,8.

Suivi météo à 17:26

Retrouvez ici le film satellite du début d'aprèm. (2,04 Mo). Source.

Suivi météo à 17:05

Certains orages deviennent puissants, notamment sur le Lot, la Corrèze et la Creuse d'une part. D'autres orages éclatent de manière plus marquée aussi sur l'Ariège et la Haute-Garonne. Ces cellules se distinguent nettement sur cette image avec températures au sommet des nuages.

Suivi météo à 16:37

L'activité orageuse se maintient sur les Alpes. Un orage a par exemple concerné le Massif de Belledonne et la station du réseau Infoclimat de Chamrousse a ainsi enregistré une chute brutale de la température. De nouveaux orages se déclenchent sur le Jura. Nous vous invitons à suivre en direct cette activité orageuse sur les images radar du réseau suisse.  



Suivi météo à 16:00

Le temps est particulièrement lourd et pesant cet après-midi sur certains secteurs, notamment sur un axe de la Corrèze à l'Aude et vers la basse Vallée du Rhône. Les indices humidex dépassent 35, jusqu'à 38,2 à 13hTU sur Gourdon (Lot). L'ambiance est bien différente sur les côtes aquitaines où sous un vent d'ouest à nord-ouest, les indices de refroidissement éolien demeurent inférieures à 20.

Suivi météo à 15:49

Toujours un temps bien orageux sur les Alpes de Haute Provence, soit sur un département où l'on attendait pas une telle activité. Nous vous invitons à suivre l'évolution des orages des Alpes frontalières sur les images radars en temps réel de l'ARPA. Les orages demeurent épars par ailleurs mais l'activité semble se renforcer sur le nord de l'Espagne.

Suivi météo à 14:44

Plusieurs orages se développent rapidement sur les Hautes-Pyrénées.

Suivi météo à 14:42

L'activité orageuse se renforce ponctuellement en Rhône-Alpes, sur le plateau ardéchois et le Vercors. D'autres averses ou orages sont en cours en Hautes-Alpes et Alpes de Haute Provence. Drôme et Ardèche sont teintés de vert.

Suivi météo à 13:08

Le département de la Loire-Atlantique a connu une matinée agitée, avec une succession d'orages donnant localement de bonnes pluies. Ce système tend maintenant à se dissiper. En revanche, l'activation pluvio-orageuse prend maintenant nettement forme sur le Sud Ouest du pays, des Pyrénées Atlantiques à la Charente-maritime.

Suivi météo à 13:02

En cette fin de matinée, 3 paquets instables principaux se distinguent : des averses orageuses évoluent de l'Auvergne vers Rhône-Alpes, d'autres sur la Loire Atlantique, présentant une activité foudre plus marquée. Enfin, le temps se destabilise à nouveau nettement sur l'Aquitaine.

Suivi météo à 12:44

Retrouvez ici le film satellite de la matinée (1,89 Mo). Source.

Suivi météo à 09:11

Une zone de précipitations, perdant de son activité orageuse depuis quelques heures, circule sur le Languedoc , remontant vers la région Rhône-Alpes. Quelques averses également sur le nord de la région Midi-Pyrénées. D'autres averses sévissent sur le Poitou-Charente où elles sont modérées et orageuses. A noter de nouvelles averses reviennent par le littoral de la Vendée.

Suivi météo à 04:47

Retrouvez ici le film satellite de la nuit (1,86 Mo). Source.

Suivi météo à 04:28

Les orages circulent en Charente Maritime et menacent la Vendée (en jaune) et les Deux Sèvres (en vert). Le temps se déstabilise également vers le Bassin d'Arcachon, mais aussi sur le Tarn et Garonne, le Tarn et l'Aveyron.

Suivi météo à 03:38

Des averses orageuses venues du Golfe de Gascogne abordent actuellement la Charente-Maritime. Notons aussi qu'un orage s'est déclenché de manière plus inattendue en Haut Languedoc, du côté de la Montagne Noire. Des averses isolées concernent également le Vaucluse, se dirigeant vers les Alpes de Haute Provence, départements teintés de vert sur la carte de vigilance. L'ensemble des phénomènes observés pour l'instant demeurent d'une intensité modeste.

Suivi météo à 02:49

La nuit est lourde près de la Méditerranée et au pied des Pyrénées. A 0htu, on relevait des humidex de 27 à 30°C sur Tarbes-Ossun, St Girons-Antichan, Toulouse-Blagnac, Montpellier-Fréjorgues ou Perpignan-Rivesalte. Quel contraste avec Brest-Guivapas, Caen-Carpiquet, Abbeville ou Reims où l'indice de refroidissement éolien était de l'ordre de 10°C.

Suivi météo à 02:49

Le temps a rapidement tourné à l'orage ce vendredi après-midi sur l'Espagne avant que ces derniers ne débordent en France. Malgré l'activité orageuse, de très fortes chaleurs étaient observées.

Suivi météo à 01:25

Les premières averses orageuses ont touché ce soir le Sud Ouest (les Landes notamment, 4mm relevés sur la station synoptique de Mont de Marsan) ; par ailleurs, l'atmosphère reste lourde dans la moitié sud avec par exemple jusqu'à 26.4° relevés à Toulouse à 23h.

Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑