• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.12h00, 17.9°C
    77%, 1021.3hPa
    Vent de direction ENE7 km/h (raf. 11)
Infoclimat est essentiellement financé par ses adhérents. Ce site vit grâce à votre contribution.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°95

CarteOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 19:15

L'après-midi a été très orageuse du Var à la Loire, en passant par le Vaucluse, la Drome et l'Ardèche, ainsi que dans l'Isère. Actuellement, les orages semblent se cantonner en Haute-Savoie.

Par ailleurs, un axe pluvio-orageux s'est mis en place en fin d'après-midi de la Corrèze à l'Aisne, et concerne maintenant l'Indre, le Cher, le Loiret, l'Est de la Région parisienne jusqu'à la partie Est du département du Nord, en passant par Laon (02).

Suivi météo à 06:32

 

Vendredi 28 juillet à 06h00

Seuls les départements de l'Ain, de l'Ardèche, de la Drôme, de l'Isère ainsi que la Savoie et Haute-Savoie conservent la vigilance orange pour de violents orages attendus cette journée de vendredi.

Vendredi 28 juillet à 03h35

Les départements du littoral atlantique, ceux longeant la chaine pyrénéenne jusqu'à l'Aude repassent en vigilance jaune, l'activité orageuse en atténuation ne justifiant plus le niveau de vigilance orange. Les autres départements, de l'est de Poitou-Charente à l'est de l'Aquitaine, du nord de Midi-Pyrénées jusqu'au Languedoc, de l'ouest de Rhône-Alpes et du Massif Central à la région Bourgogne restent en vigilance orange pour de violents orages.

Jeudi 27 juillet à 16h00

Météo France a placé un très large quart Sud-Ouest du Pays (37 départements) en vigilance orange pour cause de forts orages. Les différents bulletins de suivi parlent d'un risque de fortes rafales de vent (> à 80 ou 100 km/h), d'une intense activité électrique ainsi que de d'abondantes précipitations (parfois sous forme de grêle).

Mercredi 26 juillet à 16h00

Comme attendu, les premiers départements concernés par la vigilance orange pour de forts orages sont ceux compris sur une ligne allant de la Gironde à la Seine-Maritime. Sont donc dans un premier temps concernés les départements de Gironde, Charente-Maritime, Vendée, Deux-Sêvres, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Orne, Calvados, Eure et Seine-Maritime.

 

 

 

 

 

 

Mercredi 26 juillet à 06h00

La totalité des 56 départements placés en vigilance orange ne le sont pour le moment que pour la canicule, les départements classés en vigilance jaune étant soumis soit aux fortes chaleurs, soit aux orages. Cette répartition devrait probablement évoluer dans la prochaine mise à jour de 16h qu'il conviendra de suivre attentivement.

Suivi météo à 03:40

Les foyers orageux les plus virulents circulent actuellement sur les Cévennes. Une cellule orageuse particulièrement active a traversé l'Aude et l'Hérault. Sur ces deux départements, Météo France annonce que l'activité électrique y fut importante avec des intensités pluviométriques de 20 à 30mm en une heure localement. Cette grosse cellule orageuse se situe sur actuellement sur le département du Gard en remontant vers le nord-est (Ardèche et Drôme), elle se distingue par une intensité électrique et pluviométrique remarquable. D'autres orages virulents mais plus brefs remontent sur les plateaux lozériens en conservant leur intensité.

D'autres orages affectent en ce moment la Bourgogne, le nord de la Franche-Comté et le sud de la Lorraine avec une activité électrique modérée mais une zone de pluies soutenues relativement vaste. En 3 heures, 21mm ont ainsi été recueillis à la station synoptique d'Auxerre (89).

L'activité électrique s'est provisoirement calmée sur le sud-ouest, il ne reste actuellement qu'une zone pluvieuse s'étendant du Lot-et-Garonne à la Charente, ainsi que quelques cellules orageuses dispersées sur l'océan au large des côtes aquitaines.

Suivi météo à 01:32

En ce milieu de nuit, l'activité orageuse reste importante sur un large quart Sud-Ouest de la France avec une rotation généralisée du vaste système orageux centré sur le Lot et Garonne. Les cellules les plus actives se situent maintenant au nord de la Garonne (départements de la Dordogne et de la Charente) ainsi que plus à l'est, sur le département du Tarn et le secteur de la Montagne Noire. C'est sur cette zone que les cellules les plus violentes éclatent, la dynamique étant favorisée par la rotation du vaste système orageux aquitain.

Le deuxième amas orageux remonte actuellement sur les départements du Jura, de la Côte d'Or et de la Haute Saône. La progression se fait par la naissance de multiples cellules à l'avant du corps pluvieux principal.

Voici quelques valeurs remarquables relevées sous ces orages :

Rafales de vent
- Clermont Ferrand : 94 km/h
- Cap Ferret : 90 km/h
- Quillan : 83 km/h (observateur Météoalerte)

Précipitations
- Brioude : 46 mm
- Colmar : 27 mm
- Aire sur l'Adour : 25 mm (observateur Météoalerte)
- Mont De Marsan : 24 mm
- Auch : 18 mm
- Pau : 18 mm

Des grélons de 6 cm de diamêtre seraient tombés à
Limoux (11)

Suivi météo à 01:21

Dans son bulletin de suivi régional du sud-ouest, Météo France confirme à 22 heures que des orages violents ont éclaté du sud de l'Aquitaine à l'ouest de Midi-Pyrénées. Il a ainsi été relevé un cumul de 36mm de pluie en une heure à Sabres (40) et 46 mm en une heure également au sud d'Oloron Sainte Marie (64). A noter par ailleurs une accalmie relative de l'Ariège à l'Aveyron.

Suivi météo à 23:22

Trois systèmes orageux principaux continuent de concerner la France :
- Dans le Sud-Ouest, les orages quasi-généralisés ont franchi la Garonne et sont particulièrement virulents sur les départements du Tarn et Garonne et du Lot et Garonne. De la grêle a été signalée à Toulouse.
- La zone orageuse du Massif Central continue à remonter vers le nord en donnant de bonnes rafales de vent et aborde les départements du Cher, de la Nievre et de la Saône et Loire. Elle tend à se réactiver à l'avant avec la naissance de multiples cellules sur ces départements. L'activité est également marquée en région lyonnaise.
- Dans le Nord-Est, les orages achèvent de traverser le département du Bas-Rhin et s'évacuent progressivement vers l'Allemagne.

En dehors de ces trois secteurs, l'instabilité orageuse tend à se développer sur la région Poitou-Charentes tandis que les orages situés sur la Sarthe se sont désagrégés.

Suivi météo à 21:33

De très nombreux orages éclatent actuellement au sud de la Garonne et tendent à s'organiser en ligne en remontant lentement vers le NE. Cet amas orageux s'étend également vers l'est avec la naissance de nouvelles cellules sur le piémont pyrénéen. Bordeaux sera prochainement touché.

Les orages du Massif Central continuent à remonter vers le nord en donnant à leur passage des fronts de rafales modérés mais étendus. Les précipitations sont également importantes.

Enfin, des orages locaux mais violents sont nés sur l'est des Pays de la Loire en donnant localement de la grêle. Ils concernent actuellement le département de la Sarthe et restent puissants. D'autres orages éclatent sur le sud et le centre des Vosges (où un coup de vent est signalé) ainsi que sur le massif du Jura.

Suivi météo à 19:21

A 19h20, on distingue deux zones orageuses principales :
- Un amas orageux multicellulaire sévit sur les départements de l'Aveyron et de la Lozère. Le système tend à s'affaiblir par le sud, les cellules actives progressant lentement vers le nord
- Un MCS (Système Convectif de Méso-Echelle) s'est formé sur le golfe de Gascogne et fait route vers l'est avec une importante densité de foudroiement. Les côtes landaises, du Pays Basque au Médoc, seront prochainement touchées par ces orages, pouvant être localement violents.

En dehors de ces deux zones, on peut noter également la présence de nombreux orages sur une ligne Tarbes - Agen, sur le nord des Alpes et sur la Haute Saône.

Suivi météo à 17:50

L'offensive orageuse se met brutalement en place en cette fin d'après-midi. De très puissantes cellules orageuses (grosse activité électrique et violentes précipitations) concernent actuellement le Sud-Ouest du Massif Central et en particulier les départements de l'Aveyron et du Tarn ainsi que l'Aude.

Dans le même temps, l'activité orageuse se renforce dans le Golfe de Gascogne.

Suivi météo à 21:24

La seconde ligne d'orage s'est nettement organisée du Pays de Caux au sud de l'Essonne, et elle s'apprète à balayer tout l'ouest de l'Ile de France. De fortes intensités pluvieuses associées à des rafales de vent soutenues et peut-être aussi de la grêle sont à redouter.

Suivi météo à 19:56

Une ligne de très violents orages à traversé en ce début de soirée l'essentiel de la Haute Normandie, provoquant des perturbations dans toute la région. Cette ligne se prépare à aborder la Baie de Somme.

Une seconde ligne, tout aussi virulente, est en place de l'ouest du Calvados au sud de l'Eure et Loir et jusqu'en Mayenne. Ces orages se préparent à toucher une seconde fois la Haute Normandie. Des débordements sur l'ouest de l'Ile de France ne sont pas à exclure.

Suivi météo à 18:33

Des orages ponctuellement violents touchent en ce moment la Haute-Normandie et le département du Calvados. D'autres cellules de forte intensité se déclenchent entre Mayenne et Sarthe.

Par ailleurs, on observe de très nombreux foyers orageux sur le Massif Central, du Berry aux Cévennes.

Suivi météo à 08:01

Toujours sans rapport avec la prochaine vague orageuse prévue, quelques orages de faible intensité circulent encore ce matin sur la Haute-Normandie, d'autres un peu plus actifs affectent le nord de la Franche-Comté et le sud de l'Alsace.

Suivi météo à 00:09

Des orages parfois forts (non liés à la dégradation de demain) ont éclaté dans les départements du sud de Midi-Pyrénées, notamment en Haute-Garonne (31) où l'on relève par exemple 35 mm de précipitations entre 20h et 23h locales à Toulouse/Francazal.

D'autres orages circulent actuellement, quant à eux, sur la Bretagne. Ils sont d'ailleurs pour la plupart du temps faibles.

Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑