• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly21h00, 20.5°C
    61%, 1012.5hPa
    Vent de direction NE4 km/h (raf. 22)

Chronique du samedi 5 novembre 2005


Salut à tous!

En espérant que le premier volet de l'édition "paléoclimatologie" vous a apporté quelques notions sur notre climat passé, nous voilà reparti pour une nouvelle plongé dans le passé pour y découvrir cette fois-ci le fameux "Petit Age Glaciaire".

C'est une période qui ne correspond pas à une Ere à proprement parlé, mais à une période comprise entre le XIVème et XIXème siècle soit
d'une durée de 450 ans environs. De même, elle ne se symbolise pas par une modification exceptionnelle du climat mais plutôt par des hivers
beaucoup plus rudes et des étés plus frais et courts (avis aux amateurs de froid!)


Rappels historiques:

Et oui... il faut passer par là afin de mieux comprendre le contexte et surtout les conséquences de ce "Petit âge glaciaire":

La population de l'époque vivait dans des maisons entièrement en bois et de sa survie dépendait des conditions climatiques...La base étant la culture de blé, d'orge,d'autres céréales et d'élevages d'animaux.

  • On dénombre une grosse vingtaine d'hivers rigoureux durant le XIVeme siècle avec notamment entre 1315 et 1316 de très fortes pluies, cumulées à de puissantes gelées. Conséquences, non seulement nous rentrons dans la phase du petit âge glaciaire mais aussi de graves problèmes de famines surgissent... Les cultures sont massivement détruites et les stocks de nourriture menacés.

A noter, la période 1363 et 1364, ou là, l'hivers va durer pendant près de 4 à 5 mois consécutifs soit 19 semaines! Imaginez un peu... actuellement nos hivers sont plutôt courts et de l'ordre de quelques semaines seulement...Il va de soit que durant cette période, l'ensemble des glaciers sont en expension et prennent de l'ampleur!

  • Durant le XVème siècle l'hivers 1407/1408 est un des plus mémorable également.

Nous sommes en plein Moyen Age et il restera comme étant le plus rigoureux de la période. On estime sa durée de façon peut être un peu erronée: Du 10 (ou le 20) novembre au 31 janvier  et du 15 février au 10 avril!

A cette époque, les arbres fruitiers et les vignes occupaient une place très importante. Ils ont donc payé un très lourd tribut à ces conditions extrèmes. On pense que les températures de l'époque ont chuté entre -20° à -25° durant une longue période. Des écrits relatent des  faits tels que le gel des vins dans les barriques, la prise des cours d'eaux par les glaces comme la Seine qui permettra aux citadins de l'Epoque de la traverser.

A la fin de cet enfer... la fonte des neiges et des glaces provoqua une montée très importante de l'ensemble des cours d'eaux avec une conséquence désastreuse... de terribles inondations.

  •   La période la plus néfaste de ce petit âge glaciaire est surtout durant le XVIIeme siècle avec l'hivers 1693/1694  où les écrits relatent d'un hivers exceptionnellement froid avec pas moins de 2 millions de morts en France.

Les conséquences sont ainsi désastreuses! Les populations sont démunies, souffre d'une famine et commencent à partir à la recherche de meilleures conditions. Les cadavres sont nombreux et les conditions très humides et quand même chaudes des étés accélèrent les états de décomposition des corps laissés à l'abandon.

Ces quelques illustrations nous amène surtout à comprendre les raisons à l'origine de cette période particulière..

 

La Tamise prise par les glaçes...l'évènement de l'époque et passe temps des jours de repos.

Les raisons possibles de ce Petit Age Glaciaire:


Les scientifiques ne sont pas tous du même avis, les raisons pouvant être multiples. Cela dit nous ne pouvons pas oublier une certaine cyclicité des éléments qui nous entoure.

LE SOLEIL


Belle astre n'est-ce pas... et pourtant il est en partie responsable de nos éventuels changements de températures... Certes de manière peu importante mais cumulée avec d'autres facteurs il contribuât à accentuer cela.

Nous savons que le soleil réalise des cycles de 11ans environs, avec ainsi des variations d'activité variant de manière assez significative. A cela s'ajoute un cycle beaucoup plus long: tous les 100 ans environs.

Ce graphique ci-dessous met en évidence ces alternances de cycle solaire... notez au passage que nous sommes au sommet d'un des pics et que la tendance est a la baisse également... conséquence sur nos prochains hivers? C'est une question que l'on peu se poser suivant l'avis que l'on a sur la question.


source: http://perso.wanadoo.fr/universimmedia/soleil

A
fin de mieux percevoir la différence entre le maxima d'activité et le minima, voici 2 images qui parlent d'elles mêmes. A droite une activité forte avec de nombreuses tâches solaires, l'énergie dégagée est ainsi plus importante et la "chaleur"plus importante.

(merci à Mr B. Serge pour m'avoir fait remarquer une petite inversion de ma part)
Source: http://system.solaire.free.fr/

Les activités volcannique

Comme nous avons pu le voir dans l'édition précédente, l'activité volcanique est un facteur important dans l'évolution du climat. De manière très temporaire certes, une explosion volcanique, d'une énergie considérable, peut avoir un impact menant à la baisse de 1 à plusieurs degrés de la température moyenne de la planète.

Concernant notre époque étudiée, on notera les explosions successives de la Soufrière de Saint Vincent dans les Antilles en 1812, l'Awu en Indonésie la même année, en 1813 l'éruption du Vésuve intervient, en 1814 le volcan du Mayon entre lui également en activité!

La palme revient au Tambora (volcan indonésien)! Bouquet final de cette succession d'éruptions, il est très certainement l'un des vainqueurs dans la force et la puissance de son activité de l'époque! 200 millions de tonnes de souffre lâchés dans l'atmosphère atteignant même la stratosphère!

=> conséquences : De nombreuses particules parcourent la stratosphère et "tamisent" les rayons solaires. La température connaît une baisse généralisée et les saisons sont considérablement modifiées. Ainsi durant la fin du XIX ème siècle correspondant à la fin du petit Age Glacière, ces facteurs contribuent de manière importante aux perturbations climatiques.

 
Quelques belles images des "orifices" de notre belle planète... vivante...

Les cycles terrestres

La planète connaît elle aussi des cycles... 3 pour êtres précis, avec des périodes de cycle différentes.

- L'excentricité de la Terre avec une période de 100 000ans,
- L'inclinaison de l'axe terrestre avec un cycle tous les 42 000 ans,
- La précession des équinoxes d'une période de 26 000 ans.


L'excentricité de la terre:

C'est, pour simplifier, l'aplatissement ou non de la trajectoire de la planète par rapport à un cercle.
Pour quantifier le phénomène, elle varie d'une position 0 à une position 0.06, écart qui semble être totalement anodin et pourtant... Cela signifie que la Terre est plus ou moins proche du soleil et avec d'éventuelles conséquences sur la température une nouvelle fois.



Ce graphique vous présente les variations au cours du temps de cette exentricité

Pour information, nous sommes actuellement avec une excentricité de 0.0127


Source : www.planet-terre.en-lyon.frENS Lyon

L'inclinaison de l'axe de la Terre

Pour imager un peu cette notion, il suffit de supposer la Terre comme un "culbuto" qui oscille au cours du temps. Cette variation de l'ordre de 1 à 2°, a pour conséquence de modifier la surface de réception solaire avec, bien évidemment, des zones plus sensibles que d'autres comme les pôles ou l'équateur.

Cela signifie ainsi que les températures subissent des variations selon les positions de l'axe terrestre.


Source : www.planet-terre.ens-lyon.fr

La précession des équinoxes


Ce phénomène n'est pas évident à expliquer. Il est couplé à l'inclinaison de  l'axe de la Terre et fait varier la  position de la terre comme si vous faisiez tourner un oeuf sur son extrémité... avec une forme du mouvement assez "ondulant". Le schéma si dessous vous éclaircira peut être mieux que mes explications. Sa conséquence est une modification sur la durée des saisons entre autre.



Source : www.planet-terre.ens-lyon.fr

Pour mieux comprendre ces phénomène je vous invite a consulter ce site : http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre qui présente de manière pas trop compliquée ces phénomènes physiques.


Voilà ces quelques notions en ce qui concerne les recherches en cours, la compréhension de phénomène, afin de répondre aux variations climatiques du passé.

Je vous donne rendez vous fin décembre et d'ici là... espérons que l'hivers sera comme ceux décrit ici

ps: suite aux fêtes de fin d'année la parution sera légèrement retardée, toutes mes excuses et bonnes fêtes de fin d'année

Pour l'Equipe d'Infoclimat,

Vincent ANDRE
vincent.andre69@laposte.net



L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑