• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.14h00, 19.5°C
    59%, 1012.8hPa
    Vent de direction S11 km/h (raf. 19)
Infoclimat, c'est une équipe d'une soixantaine de bénévoles, à votre disposition en toutes saisons.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message
photo suivantephoto precedente
Foudre Auvergnate
PhotoLive, la météo en photos, en temps réel.
La Roche-Blanche (63), France
le samedi 30 juillet 2016 à 20h45
Foudre Auvergnate La Roche-Blanche 2016-07-30T20:45:00+02:00
Photolive
adherent
  • Date d'envoile 31/07/16, 19h51

»
»
» Ville de La Roche-Blanche (63670)
45° 42′ 2.304″ N   •   3° 7′ 35.328″ E
3051 habitants   •   Altitude 469m

Après presque 1 mois et demi de disette orageuse je n'en peux plus je dois partir. C'est ma dernière chance pour juillet.

La situation orageuse est incertaine, la plupart des modèles voyant le plus gros se former au Sud du Massif Central et sur le Lyonnais, trop loin pour moi, mais je décide de tenter ma chance au moins jusqu'au centre du Puy-de-Dôme, avec je l'espère quand même quelques orages.

Chassé-croisé des vacances la journée est prévu noir par Bison Futé, je décide donc d'éviter l'autoroute. C'est parti pour 7h de route. En fait, ça sera 8, compte tenu des bouchons dans les villages avec feux. 8h de route allé pour combler un manque, avec une chance approximative qu'il y ait de l'orage et encore moins que je la réussisse.

Arrivé sur la plateau de Gergovie vers 17h que je découvre, quelques averses faiblardes donnant 2-3 grondements ont lieu. Rien extraordinaire donc. L'essentiel de l'activité a lieu loin à l'Est sur les Monts du Forez, je commence à désespérer.

Vers 19h, toujours sur mon spot, une personne se dirige vers moi, je le connais, il s'agit de Fabien Brumard, chasseur d'orage également. Nous décidons alors de continuer la chasse ensemble.

Et finalement peu de temps après, une ligne orageuse prenant notre direction commence à prendre de l'ampleur. Difficile de savoir ce qui se passe réellement avant qu'elle passe la chaine des Puy et finalement nous apercevons un arcus à l'avant et même de la foudre extranuageuse devant elle. Le top. Quelques impacts sont même très proche, le pied. Il faut vite se réfugier dans la voiture avant que ça devienne dangereux. Après quelques bonnes rafale de vent, la ligne passe finalement rapidement nous permettant de maintenant la photographier par l'arrière dans une ambiance et une lumière magnifique. De beaux mammas se forment et nous guettons d'autres cellules éventuelles jusque tard dans la nuit, mais comme prévus tout se passe plus au Sud et à l'Est, cela sera donc le seul orage qui transitera dans le coin.

Nous prendrons bien quelques photos d'autres orages nocturnes mais de trop loin pour que nous prenions vraiment notre pied. Nous aurons même le temps d'expliquer longuement notre passion de chasseur d'orage à un badaud squattant (un peu) notre spot. Très intéressé, peut être un futur chasseur d'orage qui sait.

Vers minuit Fabien me quitte et je reste sur place en dormant dans ma voiture, préparé pour l’occasion. Je mettrais mon réveil vers 1h30 en prévision d'une hypothétique ligne orageuse en provenance du Sud-Ouest mais elle frappera le Sud du Massif Central tout en s'affaiblissant. Finalement je dormirais donc dans ma voiture sur le plateau de Gergovie jusqu'au petit matin (bon j'ai mal dormi quand même, dormir dans la voiture c'est plus de mon âge ^^). Un matin brumeux et humide donnant une ambiance tout autre à ce lieux, plus automnal. Il est temps de rentré. Moins de bouchons, malgré un trafic très dense et j'ai pris cette fois l'autoroute, je mettrais donc seulement 6h pour revenir.



copyrightCette photo n'est pas libre de droits et reste la propriété de son auteur.

L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑