Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.13h00, 6°C
    87%, 1015.9hPa
    Vent de direction SO29 km/h (raf. 61)
Vous en voyez souvent des sites aussi complets et compréhensibles, gratuits et sans pub ? C'est grâce à nos adhérents.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2021Cliquez ici pour lire notre message
Une fin de semaine calme, un début de semaine sous transition synoptique incertain
Par hugo jeudi 7 janvier 2021, 22:35

Une mise en place d'un froid sec pour la fin de semaine

          Aujourd'hui le temps s'est éclairci sur la moitié ouest avec le retour du soleil au milieu de quelques nuages. Ceci s'explique par un léger débordement anticyclonique de la pulsion anticyclonique Atlantique. Le débordement a été provoqué par un petit décrochement dépressionnaire, qui par son sens de rotation (inverse des aiguilles d'une montre) va favoriser l'entrée des hautes pressions (on le voit avec l'isoligne 1016 sur la France). A l'est le temps est resté plus gris compte tenu de l'influence du système dépressionnaire Européen. Quelques retours d'est neigeux ont encore eu lieu. 
On remarque que le glissement vers la méditerranée de la dépression Marocaine est également en cours :

 

Ce temps plus clair à l'ouest devrait favoriser des gelées plus marquées demain matin sur la moitié ouest où les nuages se seront levés, plusieurs -3/-4°C sont à attendre. A l'est -1/-2°C sot à attendre sous les nuages. 

 

La situation devrait se refroidir  encore un peu plus samedi avec une flux de nord-est/est-nord-est de plus en plus dynamique compte tenu de l'écrasement anticyclonique (provoqué par l'étalement dépressionnaire nord-Atlantique) et de la dépression en méditerranée. 

 

 

Il avait été évoqué dans le bulletin précédent un risque de conflit neigeux dans le sud. Dans ce bulletin on avait évoqué un scénario extrême sud voir un scénario où aucun conflit n'était prévu (GEM), depuis hier soir les modèles vont dans ce sens, les précipitations devraient avoir beaucoup de mal à dépasser les Pyrénnées. De bons cumuls sont à attendre sur le massif. On surveillera de possibles précipitations sur les Bouches-du-Rhone dimanche mais ce n'est pas sûr du tout. L'Espagne devrait par contre connaître des cumuls impressionnant avec 30 à 40cm dont la région de Madrid notamment:

 

 

Le passage progressif en flux de nord-est devrait favoriser des gelées assez net sur l'est de la France avec plusieurs -4°C et même des pointes  à -5/-6°C. A l'ouest ça serait plus tempéré notamment sur les secteurs qui pourraient avoir quelques nuages bas (Mayenne/Orne) ici

 

L'après midi compte de tenu du flux est-nord-est un dégradé ouest/est serait en place sur le pays avec une douceur plus marquée à l'ouest compte tenu de l'influence océanique alors qu'à l'est l'influence continentale prédomine:

 

Possible réapparition de l'humidité au nord et déjà les premières incertitudes

          Lundi le flux devrait rester d'est-nord-est, le temps serait encore froid en basse couche. En altitude l'écrasement de l'anticyclone laisserait place à une redoux progressif. L'écrasement se confirme compte tenu de la restructuration dépressionnaire avec la liaison de deux blocs dépressionnaires. On remarque un isolement anticyclonique en plus haute latitude:

 

Des mercredi des incertitudes assez nettes apparaissent. En effet, là où le modèle Américain propose  une élévation anticyclonique, le modèle Européen n'en propose pas et laisse continuer l'écrasement anticyclonique. La différence s'explique par un placement dépressionnaire très différent sur l'ouest de l'Atlantique, la dépression 1 est bien plus en retrait dans le cas de GFS, les différences se forment en réalité dès 96h. 
Les impacts en France? Et bien dans le cas GFS le temps serait assez sec mais sous une influence de flux de nord avec une masse d'air froide là où CEP propose une influence plus maritime (ouest) et douce.

 

Qui a raison là est la question. Au niveau des déterministes GFS semble totalement isolé et peu crédible, UKMO est totalement dans la logique de CEP, JMA/GEM/GFS// font office d'intermédiaire avec une pulsion présente mais moins marqué que GFS. Et quand on regarde les ensembles GEFS ou ECMWF on peut penser que la possibilité de légère élévation soit possible. D'ailleurs CEP est relativement dans le haut de son ensemble et GFS relativement dans le bas sur les graphiques de température à 850hPA. On peut donc miser sur un scénario intermédiare qui donnerait un temps relativement sec (moins sur les côtes de la Manche) avec des températures dans les normes voir légèrement au dessus. A suivre... 

 

 

 

Vers un retour en arrière ou un nouveau départ?

La suite est donc relativement incertaine comme vous pouvez vous en douter mais on remarque que plusieurs modèles à l'image de l'Européen semblent dégager une reconquête des hautes latitudes pour les hautes pressions, autant du côté Atlantique que du côté de la Russie. On note quand même que des modèles tels que JMA/GFS ne voient pas ceci mais une situation d'élévation qui s'écrasent sur le pays un peu comme ce que nous allons vivre. 

 

Cela ne se vérifie pas forcément à J+8 sur le panel GEFS, on constate beaucoup de scénarios anticycloniques un peu "mou" avec un temps humide gris, ni trop froid, ni trop chaud:

 

Mais à J+10 on remarque bien une tentative d'élévation des hautes pressions sur l'Atlantique (régime ATR, favorisant des mises en places humide et fraiche voir froide), là où d'autres proposent aucune (ou très faible) élévation compte tenu d'un déchainement dépressionnaire sur le nord de l'Atlantique, scénario dit zonal (NAO+, doux et assez voir très humide). Le scénario d'élévation semble plus majoritaire mais on sent que c'est difficile compte tenu d'une forte activité dépressionnaire. Il n'est pas impossible que d'ici demain ou après demain la tendance s'inverse.

L'ensCEP va également dans ce sens avec une moyenne très similaire. 


La situation est à suivre. Après la période de transition que nous allons connaitre, nous allons possiblement soit allez vers une nouvelle dynamique plus classique (NOA+/flux d'ouest) soit revenir au schéma des fêtes (ATR/NAO-). On voit bien qu'une opposition ATR/NAO- vs NAO+ semble se mettre en place à long terme/très long terme. Maintenant, il est encore trop tôt pour dire quel scénario gagnera... :

 

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard