Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.11h00, 13.2°C
    68%, 1012.9hPa
    Vent de direction S13 km/h (raf. 25)
Existe-t-il ailleurs un site de passionnés vous offrant autant de choses, gratuitement et sans pub ?
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2021Cliquez ici pour lire notre message
Froid au nord avec de la neige mardi, bascule progressive à un dégradé est-ouest froid le week-end, risque de vague de froid à long terme
Par hugo dimanche 7 février 2021, 22:08

Arrivée du froid par le nord ce lundi

            Aujoud'hui le temps a été humide et neigeux sur une partie de la moitié nord. Ceci s'explique par un front occlus de la dépression qui va favoriser un apport du froid et quelques précipitations. Durant la nuit 1-2cm voir 3 localement devraient se cumuler sur les départements côtiers de la Haut-Normandie mais aussi dans les Hauts-de-France/Grand-Est 

 

Avec ce front occlus le froid très présent déjà en Allemagne va s'ettendre  sur la moitié nord de la France notamment sur le Nord-Pas-de-Calais où des températures de -4°C sont à attendre. Un net dégradé nord-sud se met en place. L'après midi on ne dépassera pas les 5°C sur la moitié nord, dans les Hauts-de-France aucun dégel n'est prévu, pendant ce temps jusqu'à 13°C à Biarritz: 

 

Mardi-mecredi épisode neigeux conséquent au nord de la Loire

           Mardi avec l'échappement de la dépression 2, on aurait une nouvelle dépression qui se rapprocherait du pays avec cette circulation sous blocage. Elle va apporter un redoux par le sud mais la masse d'air froide sur la moitié nord du pays va favoriser un conflit neigeux :

 

On le voit le mardi matin, le froid gagne du terrain sur l'ensemble du pays, des températures de -7°C sont prévus sur le Nord-Pas-de-Calais localement. Il devrait faire suffisament froid en basse couche pour obtenir de la neige :

 

Ici on distingue le redoux provoqué par la dépression, ce redoux but contre le froid ce qui va favoriser le conflit neigeux. Après le passage de la dépression avec son occlusion on distingue une nouvelle descente de la masse d'air froide sur le pays :

 

Un front neigeux conséquent est donc à attendre, attention aux pluies verglaçantes sur les "bandes blanches" les plus au sud (très local) modélisés par ARPEGE 

 

Voilà les cumuls prévus par ARPEGE-ICON-GFS-CEP, on distingue que les mailles moyennes (ICON-ARPEGE) voient des cumuls plus fort, les mailles larges ont tendances peu à peu à les rejoindre. Le placement sensible reste à déterminer pour ce qui est de la zone principale (elle devrait atteindre une dizaine de centimètres), il y a une divergence qui s'étend de l'Orne jusqu'à la Vendée sur le placement sensible des zones secondaires. La tournure finale sera évoquée plus en détail demain dans le Bulletin Spécial : 

Dans le sud il fera assez doux encore avec 8-12°C sur une large moitié sud.


Mercredi-Jeudi mise en place du froid progressif sur le pays 

           A la suite de cet épisode neigeux l'occlusion va advecter du froid sur le nord du pays, des températures proches de -11-12°C sur les frontières sont à attendre. ARPEGE modélise -8/-10°C sur la région parisienne. Au sud la douceur reste présente :


Jeudi, la cyclogénèse atlantique se développe et laisse les hautes pressions s'élever sur la mer du Nord, ceci provoquerait la formation d'un Anticyclone Scandinave. Cet "AS" devrait advecter une masse d"air particulièrement froide sur l'Europe (-16°C en Allemagne) en France le quart nord-est serait concerné par une masse d'air de -10°C, on aurait un dégradé nord-est/sud-ouest:


Ceci favoriserait encore de nettes gelées, moins fortes que la veille au nord (à cause de nuages qui empêcheraient de faire tomber les températures, attention au brouillard givrant dans le centre-est) mais beaucoup plus généralisées sur l'ensemble du pays. Se dégrader ouest-est devrait se confirmer l'après midi et le lendemain avec une masse nuageuse plus présente à l'ouest qu'à l'est (à surveiller un potentiel front neigeux mais c'est à confirmer), on devrait avoir le vendredi matin 0 à -4°C à l'ouest et -4 à -8°C à l'est. Ceci reste à confirmer les échéances sont lointaines : 

 

Un temps sec sous gradient ouest-est

          L'alimentation de l'AS devrait se poursuivre le week-end mais la pulsion qui l'alimente devrait se rapprocher du pays, ceci va favoriser encore plus un dégradé ouest-est au niveau de la masse d'air comme on le voit ci-dessous. De ce fait le matin les gelées seraient généralisées allant de -6/-8°C à l'est et seulement 0°C sur la pointe Bretonne. L'après midi pas de dégel dans l'extrême est alors qu'à l'ouest une température agréable de 6-8°C sous le soleil serait à attendre. Ceci reste à confirmer, le moindre décalage est peut favoriser la douceur et le moindre décalage à l'ouest peut favoriser une meilleure percée du froid:

 

 

La semaine suivante : Vers une vague de froid?

              Des signaux vont dans ce sens. En effet, le large advection Européenne pourrait s'étendre vers l'Europe de l'ouest avec un "effet de pompe", c'est ce que modélise le modèle ECMWF (CEP) mais aussi le modèle GFS. Ils ne le modélisent pas de la même manière. Pour l'un, un petit décrochement et une nouvelle élévation (ECMWF) alors que l'autre propose une large dépression et une nouvelle élévation qui peine à s'imposer (GFS), les conséquences seraient différentes ensuite mais ce qui nous intéresse c'est le début de topic avec l'attraction du froid. Et dans le cas de GFS/ECMWF c'est le cas le froid serait bien là (JMA aussi). GEM lui est plus sceptique en maintenant un AS "enraciné" avec une pulsion proche du pays comme les jours précédents: 

 

On constate que la moyenne ECMWF est ouverte avec une alimentation de l'AS qui n'est pas totale. Les scénarios des ensembles sont assez divergents ce soir. Une bonne partie voit le maintient de la pulsion (GEM), une autre voit une perte des "racines" de l'AS (GFS/ECMWF). A noter que l'ensemble Américain tend plus vers GEM alors que l'ensemble Européen tend plus vers ECMWF/GFS. Compliqué donc de se prononcer :

 

L'écart type montre la nette incertitude notamment sur la cyclogénèse Atlantique mais aussi l'étalement du froid ou non en Europe de l'ouest :

 

 

Ce début de semaine suivante penche légèrement en faveur de la mise en place d'un effet de pompe à ce jour, si cela venait à se confirmer un puissant coup de froid viendrait s'imposer (reste à savoir la durée). Les températures pourraient être encore plus froide que ce qui nous attend cette semaine sur certaines régions du nord. Dans tous les cas le temps devrait relativement être sec et froid car même dans le cas d'un scénario type GEM un froid d'inversion aurait lieu (de légères gelées et des températures un peu douce l'après midi). On s'oriente donc vers un début de semaine suivante qui devrait être froid et normalement sèc. Reste à déterminer l'intensité du froid car cet aspect est très divergent! 

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard