connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.02h00, 7.5°C
    83%, 978.7hPa
    Vent de direction SSO36 km/h (raf. 61)
Bilan météo du lundi 4 mai 2009
Par Olivier lundi 4 mai 2009, 23:59
Nuages en transit
Comme il se doit, avant de s'intéresser à ce que l'on pouvait voir ou ressentir au niveau du sol, débutons le résumé de cette journée météorologique en commençant par une vue large au niveau européen. Cette fois, je vous propose l'analyse synoptique de nos voisins anglo-saxons (Met Office) de ce lundi à 14h locales :
 Par rapport à la veille, l'anticyclone atlantique s'est renforcé et étend sa barrière de protection jusqu'au Danemark, coupant net toute tentative d'extension du complexe centre dépressionnaire islandais vers la France pour les prochains jours. Une dépression relative à 1014 hPa s'est positionnée sur la Côte d'Azur, et on verra d'ailleurs que son influence se fera sentir dans l'arrière pays azuréen dans l'après-midi.
Rapprochons nous de la France à l'aide de cette photo satellite prise en début d'après-midi :

A titre de comparaison avec l'image satellite de la veille, une évidence saute aux yeux. Les régions septentrionales concernées par les nuages hier ont passé un lundi au soleil, parfois voilé par de fins cirrus et un ciel pomelé de cumulus. Au contraire, nous retrouvons cette fois dans le sud du pays les restes du front nuageux étudié dans le bulletin d'hier, qui finit de s'évacuer en se disloquant en abordant les régions méditerranéennes. Comme d'habitude en flux de nord, les nuages se seront amassés près des Pyrénées, bloqués dans leur transit sudiste par le relief. A l'inverse dans le sud-est, pratiquement pas de trace nuageuse dans la basse vallée du Rhône et en Provence occidentale avec le regain du mistral au passage du front. On l'a vu, une petite dépression s'est formée vers la Côte d'Azur, et l'arrivée de la masse d'air humide dans cette zone renforcera de nouveau dans l'après-midi l'instabilité sur le relief. Pour souligner ces acteurs, une carte zoomée de Météoalerte sur le sud-est de la France suffira, le reste de la carte étant vierge sur les autres régions françaises :

On retrouve trace du réveil du mistral en vallée du Rhône (et d'une légère tramontane dans les Pyrénées-Orientales), mais aussi de l'instabilité en début d'après-midi en Isère, puis un peu plus tard sur le Var et les Alpes-Maritimes. On note également que cette instabilité se prolonge en Italie.
A présent, il est temps de se pencher sur les températures de ce lundi, avec cette carte des minimales relevées en fin de nuit : 
 
 Avec la disparition en soirée d'hier des nuages sur la moitié nord du pays à l'arrière du front froid, la température a bien chuté la nuit dernière. Alors qu'au sol, des gelées blanches ont été observées, les thermomètres sous abri relevaient des valeurs faiblement positives, comme en Champagne à Rieux (51) avec 0,8°C ou Reims avec 2,5°C, ou en Normandie à Alençon avec 1,6°C, Courgeon (61) avec 2,1°C, ou Saint-Jean-de-la-Haize (50) avec 2,5°C.
Dans les régions concernées par les nuages ou le vent, soit au sud d'une ligne allant des Charentes à l'Alsace, la nuit fut généralement bien moins fraiche. Sous l'effet de la tramontane, il n'aura d'ailleurs pas fait moins que 16,7°C à Perpignan au plus "froid" de la nuit.
Passons maintenant à l'étude des températures maximales relevées lors de cette journée. Par rapport à hier, on remarque à l'échelle de la France un gradient thermique moins prononcé, ou une homogénéïté un peu plus grande, au choix. La carte des Tx le démontre :
 On aura ainsi bénéficié de quelques degrés supplémentaires notamment au nord de la Loire, et la douceur aura été un peu mieux répartie. Cependant, les températures les plus élevées se sont encore concentrées sur les régions méditerranéennes, les seules où les 20°C furent atteints et souvent dépassés. On note ainsi au plus chaud de la journée 26,8°C à Toulon, 23,8°C à Sète et Marseille, 23,1°C au Grau-du-Roi, 23°C à Marignane, Nîmes et Solenzara, 22,5°C au Cap Corse, Carpentras, Alistro, 20°C à Montélimar, 19,7°C à Grenoble, 19,6°C à Montauban, 18,7°C à Chemoulin comme à Bordeaux, 17,3°C au Mans, La Rochelle et Lons-le-Saunier, 16,6°C à Strasbourg, 16,2°C à Rennes, 16,1°C à Courcouronnes, Orly et Rieux. Seulement 13,3°C au plus doux de l'après-midi à Tarbes sous les nuages omniprésents, 13,2°C à Abbeville, ou 11,5°C à Boulogne.
Enfin, terminons ce bulletin avec quelques captures photographiques des observateurs du ciel :
Un ciel redevenu bien clair dans l'Eure ce matin :

Comme on a pu le voir sur l'image satellite, les cumulus de beau temps étaient au rendez-vous dès la mi-journée en de nombreuses régions, comme ci-dessous en Meurthe-et-Moselle :

 Bien plus au sud, les restes du front nuageux abordent le littoral gardois après leur long transit à travers le pays :
 Désintégré par le mistral établi dans son domaine, ce front ne donnera rien de plus que quelques nuages élevés en Provence, comme ici sur Marseille :
Alors qu'une centaine de kilomètres plus à l'Est, la petite dépression azuréenne provoque une jolie instabilité, notamment dans le centre Var comme ici au Luc :
 
Vous voila enfin arrivé à la fin de ce résumé quotidien, merci une nouvelle fois pour votre intérêt. Demain mardi, c'est Jean-Jacques, alias jjk92, qui prendra ma place pour vous résumer la suite de cette semaine météorologique. A bientôt ;)
Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑