connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.16h00, 3°C
    34%, 1022.3hPa
    Vent de direction NE30 km/h (raf. 48)
Infoclimat est essentiellement financé par ses adhérents. Ce site vit grâce à votre contribution.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2018Cliquez ici pour lire notre message
Bilan météo du dimanche 7 janvier 2018
Par Laurent dimanche 7 janvier 2018, 11:53

TORNADE DANS LE VALLESPIR

RETOUR D'EST NEIGEUX MAJEUR DANS LES ALPES

VAGUE DE FROID AU CANADA

RISQUE CYCLONIQUE DANS L'OCEAN INDIEN

 

Beaucoup de phénomènes à l'ordre du jour de ce bulletin d'analyse et de synthèse.

Après les 2 tempêtes du début d'année, et même si de nombreuses régions doivent encore faire face aux inondations, une relative accalmie du côté du ciel nous a permis de respirer un peu. De courtes durée, elles est déjà remise en cause par une dégradation qui va toucher tout le bassin méditerranéen avec de fortes pluies et à nouveau, d'abondantes chutes de neige sur les Alpes.

A l'instar de nombreux cours d'eau, la Dordogne sort de son lit et inonde les bas quartiers de Bergerac (24)  - © Photolive Infolcimat Mickaël Bouchet

La Dordogne en crue

Cette dégardation est due à l'isolement d'une goutte froide sur la péninsule ibérique qui propulse dans un flux de sud des remontées instables depuis la Méditerranée vers les Languedoc Roussillon et les Cévennes. A l'inverse, à l'autre bout de la chaîne pyrénéenne, cette même goutte froide dirige un flux de nord qui ramène fraicheur et fortes chutes de neige sur les versants français des Pyrénées Antlantiques et Centrales.

 

Dans ce contexte, Météo France et Vigie Crues maintiennent plusieurs départements en vigilance crues et 3 départements du Roussillon sont mis en vigilance orange pour fortes pluies et orages.

Et les éléments ne perdent pas de temps à se déchainer. dès ce matin, une tornade a occasionné des dégâts matériels sur les communes de Maurellias las Illas et Saint Jean Pla de Corts dans le Vallespir.

 

L'écho de cette tornade est parfaitement visible sur notre imagerie radar haute définition  (écho blanc dans la masse d'écho rose violacé)

Dans le même temps, une tornade, également liée à la goutte froide ibérique provoquait d'important dégâts dans la région d'Alméria dans le sud de l'Espagne.

Cette dépression est particulièrement visible sur l'image satellite haute défibnition, de même que l'importante masse naugeuse et pluvieuse qui remonte depuis les Baléares vers le Roussillon. Sur l'atlantique en revanche, la descente d'air froid est matériualisée par un ciel très instable au large du portugal. Ce froid descendant jusqu'en Afrique du Nord où des chutes de neige se sont produites.

Dans la matinée, c'est une longue bande d'intenses précipitations qui s'organise à travers le département de l'Aude, lesquelles vont persister une partie de la journée. En début de soirée, ces orages n'ont pas perdu en intensité et s'étendent même jusqu'à la région toulousaine et agénaise. C'est naturellement sur ces régions que s'observent les plus gros cumuls de pluie avec 55 mm à Montpellier, 40 mm à Muret, 20 mm à Mont de Marsan, 8 mm à Poitiers et 4 mm à Rennes.

Ailleurs, les éclaircies ont été rares et bien éphémères dans cette imposante masse nuageuse. Pour autant, les précipitations n'ont concerné que les régions de l'ouest jusqu'au bassin parisien et le sud du massif central, laissant les régions plus à l'est à l'écart de cette agitation. Sur le nord du pays, contournant la dépression, les vents de nord est à la désagréable sensation de froid soufflaient de façon sensible, voire en tempête sur les côtes bretonnes avec des rafales de 100 à 120 km/h.

Le vent de Sud Est soulève une mer très formée sur le Roussillon, ici à Collioure © photolive Infoclimat - Jean-Yves Leroy

Coup de vent sur Collioure

Le lent décalage de cette dépression vers l'Est va engendrer au cours des prochaines 48 heures d'importantes chutes de neige côté italien des Alpes avec un retour d'Est majeur sur la Haute Maurienne, la Haute Tarentaise et le Queyras avec localement jusqu'à 2 mètres de neige supplémentaires attendues sur des régions déjà exceptionnellement enneigées comme à Bonneval sur Arc (photo suivante). Bonneval et Bessans qui vont d'ailleurs restés isolés jusqu'à mardi en journée, les routes d'accès ayant été fermées en prévision de cet imposant retour d'Est et du risque d'avalanches associé. Météo France parle même dans son bulletin de vigilance d'avalanche prenant un caractère exceptionnel dans le secteur de ces deux villages. En revanche, par effet de foehn, l'ouest des Alpes sera épargné de ces précipitations et verra ses températures bien remonter.

Les régions prises dans le flux d'Est à nord est, les températures restent bien fraiches avec 3.8° à Abbeville (80), 6.3° à Metz (57) et Roissy (95), 7.1° à Ergué Gabéric (29). En revanche, le sud soumis au flux de sud est connaît une garnde douceur avec  jusqu'à 16.0° à Valence (82), 20.0° à Avignon (84), 15.7° à Digne les Bains (04), 19.0° à Ile Rousse (2B) et 21.8° à Mezzavia (2A)!

Une situation tout autre de l'autre côté de l'Atlantique, où le Canada et les Etats Unis sont toujours en proie à une vague de froid exceptionnelle, voire historique pour certaines régions. Les photos juste incroyables se multiplient, comme ici les vagues qui se figent sur le littoral de la région de Boston.

Il faut dire que depuis plusieurs jours, cette région connaît des températures polaires. Mais "la bombe météorologique" qui a circulé le long de la côte Est et qui a engendré la grosse tempête de neige dans la région de New York a rabattu la réserve de froid présente sur le nord du Canada, faisant baisser encore d'un cran les températures qui atteignaient au lever du jour -25° à Québec, -26° à Montréal, -18° à Toronto, et plus généralement, de -25° à -30° du Saint Laurent à la région des grands lacs, et de -15° à -25° en descendant vers les Etats Unis avec -19° à Boston, -15° à Central Park à New York.

Enfin, dans l'océan indien, nous sommes en plein dans la saison cyclonique. Le Nord et l'Est de la Réunion sont depuis plusieurs jours affectées par d'importantes précipitations. Le cirque de Salasie cumule déjà depuis le 1er janvier 735 mm, plus impressionnant encore, la Plaine des Palmistes et de la forêt de Bélouve  cumulent plus de 1000 mm en 4 jours !

​

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑