connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.17h00, 26.6°C
    33%, 1017hPa
    Vent de direction ENE14 km/h (raf. 32)
Infoclimat, ce sont 1.5 millions de lignes de code, plus de 3 milliards de données stockées. Conçu et maintenu par des bénévoles.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2020Cliquez ici pour lire notre message
[Itinéraires Polaires] Forte tempête Michel
Par François vendredi 22 mai 2020, 09:55
Ce texte vous est relayé sur Infoclimat via le blog Itinéraires Polaires, carnet de bord édité par François Gourand, adhérent Infoclimat et hivernant en Terre Adélie en tant que météorologue à Météo-France. Bonne lecture !

Comme prévu, c'est le vent fort et la tempête qui ont dominé l'actualité adélienne de ces derniers jours. Après un début de semaine froid mais assez ensoleillé, le ciel s'est bien couvert mercredi, avec une reprise des chutes de neige, plus tôt et plus fort que ce qui était envisagé. Avec le vent qui a bien forci, comme prévu, dans la journée, nous avons connu de véritables conditions de blizzard, avec une visibilité très faible (parfois pas plus de 10m), pendant une bonne partie de la journée. Dans mon bureau météo, j'observais le vent forcir lentement mais sûrement au fil des heures.

Le stade de tempête a été officiellement franchi peu après 16h mercredi, avec un vent qui a dépassé en moyenne sur 10min les 50 noeuds (92,6 km/h) pour la première fois. Il a ensuite régulièrement forci, et pendant le dîner de mercredi, il soufflait régulièrement autour de 55 noeuds en moyenne. En sortant de la traditionnelle projection cinéma du mercredi soir au séjour, ça balançait bien sur la passerelle, mais heureusement pour rentrer vers le dortoir, on a le vent dans le dos, donc la progression est davantage favorisée qu'entravée, quand on circule dans le sens opposé.

Comme attendu, le vent a atteint sa force maximale quand la nature du vent a légèrement changé, en fin de nuit : le caractère catabatique a clairement pris le dessus, ce qui s'est traduit par un renforcement du vent moyen, même si les rafales n'ont plus dépassé le maximum atteint à 2h21 avec 183km/h, ce qui est classique par catabatique, les rafales s'écartant moins du vent moyen. En moyenne sur 10min, c'est à 6h56 que la valeur maximale a été atteinte, avec 126kmh ! Cela devance très nettement notre ancienne tempête record du 24 janvier, Aurore, qui n'avait atteint « que » 118km/h en moyenne. En revanche, Aurore, tempête non catabatique, avait enregistré une rafale à 184km/h.

Comme attendu également, il fut assez compliqué de dormir cette nuit là pour nous, le dortoir vibrait sensiblement, et le vent faisait naturellement du bruit, que j'ai personnellement atténué avec des bouchons d'oreille, qui m'ont certainement permis de passer une nuit correcte. C'est effectivement un peu avant 7h, au moment du vent le plus fort, que j'ai été définitivement réveillé, sans doute par les fortes vibrations, quasi continues. Lors des tempêtes classiques, moins fortes, le dortoir ne vibre que lors des fortes rafales, pas en quasi permanence, comme cela fut le cas en cette fin de nuit de mercredi à jeudi.

Hier jeudi matin, je me suis donc préparé avec un soin particulier, notamment en portant le masque en prévisions de la neige soufflée en face lors du trajet vers le séjour. Le vent soufflait encore peu après 8h autour de 115km/h en moyenne, avec des rafales à 160-170km/h, mais heureusement quand le vent est catabatique (provenant de la direction 160°, en l'occurrence), le séjour fait un peu écran au vent en sortant du dortoir, donc ça n'a pas été si dur de marcher avec vent de face. En revanche, une demi heure plus tard, je suis allé assister au lâcher de ballon de mon collègue météo… Michel, qui a donné son nom à la tempête ! Ce fut assez sportif, mais après une sacrée vrille juste après le lâcher, le ballon a filé à l'horizontale vers le nord. En une minute de vol, il avait parcouru plus de 2km.

Michel est donc à l'honneur avec cette tempête record 2020 hier, et encore plus aujourd'hui, puisqu'il fête ses 60 ans en notre compagnie, sur la base ! Un bel apéro, suivi d'un repas de fête, est ainsi au programme de ce vendredi soir au séjour. Ça me rappelle que j'ai fêté mes 30 ans sur la base il y a quasiment 11 ans, un drôle de souvenir, dont je garde un souvenir particulier, mais un peu mitigé, car cela a coïncidé avec la période que j'avais le moins bien vécu de l'hivernage. Pour l'instant en 2020, fin mai, à l'approche de mon anniversaire donc, rien de tel en vue, le moral est bon, on reprendrait bien un peu de soleil et de lumière, mais on sait que la période est avare, je me résigne donc plutôt joyeusement à attendre des jours plus longs.

Mai est un mois festif pour nous, puisque nous fêtons 5 anniversaires dans notre mission de 24 membres : après mon collègue météo Alain, Valentin, Michel ce soir, ce sera autour de Susie dimanche, et enfin le mien jeudi prochain. C'est le mois qui compte le plus d'anniversaires de notre TA70.  Tant mieux, ça égaie bien ces journées courtes, froides comme ce vendredi, où il faisait autour de -20°C, avec des rafales à 50km/h de vent, donnant un ressenti de -35, qui m'a bien refroidi lorsque je suis sorti sculpter des marches dans la congère à la sortie du dortoir. En général, cette activité me réchauffe, ce ne fut pas le cas cette fois…. Pour finir, voici quelques photos de ces derniers jours, une image satellite de mercredi à 13h, à l'approche de Michel, une photo du blizzard mercredi, puis deux du catabatique de fin de tempête Michel jeudi (avec le soleil est qui est brièvement sorti à travers la neige soufflée), et enfin une petite série de ce vendredi, où le soleil a failli sortir, mais il est resté si loin, si bas au nord sur l'horizon…


Posté dans Actualité Météo
Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑