connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.05h00, 7.7°C
    98%, 1023.1hPa
    Vent de direction SE7 km/h (raf. 17)
photo suivantephoto precedente
Grande Chasse dans les Pays-de-Loire
PhotoLive, la météo en photos, en temps réel.
Challain-la-Potherie (49), France
le dimanche 1er juillet 2018 à 21h40
Grande Chasse dans les Pays-de-Loire Challain-la-Potherie 2018-07-01T21:40:00+02:00
Photolive
adherent
  • Date d'envoile 03/07/18, 16h25

»
»
» Ville de Challain-la-Potherie (49440)
47° 38′ 11.22″ N   •   -1° 2′ 49.092″ O
833 habitants   •   Altitude 61m

Une première cellule se forme vers Beaupréau (49) dans l'après-midi non loin de chez moi dans une ambiance semi caniculaire. Je pars malheureusement un peu vite en oubliant le cordon du détecteur, donc retour chez moi et de nouveau je pars à sa rencontre perdant ainsi 40 précieuses minutes. Une fois trouvé un spot dans sa direction au Sud de la ville, voilà que l'orage se désagrège totalement et qu'aucune autre cellule orageuse dans les environs ne pointe le bout de son nez.

Je reviens chez moi pour le diner, je n'avais de toute façon prévu de ne chasser que la nuit. Les modèles prévoient en effet une nuit complète d'orages jusqu'au petit matin. Après 20h, direction les cellules au Nord de Candé (49) qui persistent à se former depuis le milieu d'après-midi. Ce n'est pas la grande dégradation orageuse prévu arrivé par le Sud, mais j'ai encore le temps, ces orages ne devraient pas se former avant minuit.

Arrivé au Nord de Candé, la belle cellule orageuse qui persistait depuis plusieurs heure se désagrège totalement. Décidément. 2 fois la même loose, je me dis que je fais office de repoussoir à orage. Pourtant j'ai pris le gri-gri que m'a donné mon fils. Je le sert très fort.

Et une nouvelle cellule orageuse se forme non loin au Sud de Chateaubriant (44), alors que la lumière du soir déclinante donne au ciel des couleurs très esthétiques. Cette fois c'est la bonne et je suis déjà bien placé pour observer cette cellule naissante qui prend de plus en plus d'ampleur. Les premières grondements et intranuageux ont lieu et je photographie même quelques foudres extranuageuses bien que pas assez à mon goût.

J'essaye de suivre cette cellule en me replaçant, mais elle finit au bout d'1h à perdre en intensité alors que le soir fini par tomber. Je remarque alors que de nombreuses cellules orageuses se forment entre la Roche-sur-Yon, Nantes et Vannes. Probablement le début de la dégradation orageuse attendu pour la nuit.

Direction du coté de Nort-sur-Erdre (44) pour observer ces orages en espérant qu'ils se rapprochent de ma position par la suite. Mais après quelques temps d'observation je me rend compte que les orages restent sur place et je n'observe que des flashs intranuageux lointains. Très importants ceci dit, une vraie pile électrique stroboscopique.

Je me rapproche alors de Nantes pour observer ces orages de plus près et constate en arrivant une curieuse formation nuageuse éclairé par les flashs. Ca ne dure cependant pas très longtemps et le reste de la soirée n'est que flash et intranuageux. Aucune foudre et même aucun canal d'éclair distinctement visible, rien, malgré une activité électrique incessante. Je suis donc un peu frustré et ne sais pas trop quoi faire. Rester sur place en espérant quand même voir de la foudre dans la multitude d'intra ou chasser une toute autre cellule qui demandera de faire beaucoup de route sous aucune garantie de réussite ? Je décide de rester sans grande conviction.

A 2h du matin, voyant que de nouvelles cellules commencent à se former à l'avant, je décide de les intercepter, d'autant que ça me place alors au Nord d'Ancenis (44) dans la direction de mon domicile. Je capture alors enfin quelques foudres, malgré une lumière d'usine très dérangeante en plein dans le cadre de l'orage. Mon spot est constitué d'une grande butte de terre et de nuit je manque de me casser la gueule en redescendant. Je m'en sors avec quelques égratignures à la main, mais suis content de ma petite session avec enfin un peu de foudre.

La pluie finit par arriver et je décide alors de trouver un autre point de vue plus à l'écart en me rapprochant encore plus de mon domicile, direction de l'autre coté de la Loire, vers Saint-Florent-le-Vieil (49), mais je n'ai alors que peu de temps pour chasser l'orage approchant avant que la pluie ne vienne gâcher le spectacle. De plus ce ne sont à nouveau que des intranuageux sans foudre ni éclair. Je décide alors de rentrer.

Il est 4h30 du matin et au moment de garer la voiture devant chez moi sous une pluie battante un énorme impact de foudre tombe tout proche de la maison. Bêtement je me place d'abord sous le pas de la porte protégé de la pluie à essayé de photographier cette foudre alors que la vue depuis cette position est horrible. Cet impact à dû réveillé ma petite famille car je vois la lumière s'allumer depuis l'extérieur, j'espère qu'ils ne m'ont pas entendu et ne me prennent pas pour un voleur ^^

Au bout de 30mn d'echec malgré des impacts proches qui ne cessent, je décide de rentrer, il est 5h du matin et je me lève à 6h30 pour aller travailler. Mais j'hésite, la foudre continue de tomber autour de la maison, est-ce que ça vaut le coup de me coucher pour si peu de temps sachant que les impacts vont me réveiller ? Je monte alors à l'étage et place le trépied depuis ma fenêtre et contre toute attente la pluie vient de l'autre coté (ce qui est rare), me permettant ainsi de photographier d'hypothétiques foudres en ouvrant la fenêtre sans inonder le parquet.

BOUM, un impact proche plein cadre illuminant tout le paysage en mode Komodo3000 (référence à la série Malcolm). Deux autres impacts proches ainsi auront lieu mais hors-cadre. Si j'étais venu plus tôt à cette fenêtre au lieu de rester en bas là où j'avais aucune vue, peut être en aurais-je eu plus.

A 5h30 après cette photo, je ne tiens plus et j'estime ma mission de chasse aux orages accompli. Il me reste à peine 1h pour tenter de dormir avant d'enchainer une longue journée de travail. Quelques impacts proches me réveilleront ceci dit quand même.

A noter que la journée de lundi de nouveau des orages auront lieu, très pluvieux, mais je serais au travail. Ma station relèvera ce jour (en 24h glissante), 60.2mm. 1 mois de pluie en 24h dont 32mm en 30mn de 16h30 à 17h (intensité de 150mm/h pendant 10mn). Record absolu depuis que la station existe. (2 fois + que le mois dernier où c'est surtout le 44 qui avait mangé)

Il y aura des dégâts dans le secteur, avec la Routes de Bouzillé - Liré bloqué. Les gendarmes forcant la déviation mais elle sera aussi inondé (route invisible sur 100m avec 50cm d'eau, ça passe en car mais c limite en voiture). Beaucoup de graviers-cailloux boues des champs sur les routes aussi. Une maison a été détruite par la foudre aussi vers Couffé (44).

Jamais vu ça depuis que j’habite ici.



copyrightCette photo n'est pas libre de droits et reste la propriété de son auteur.

L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑