connexion
  • Halloween Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.08h00, 9.1°C
    95%, 1021.3hPa
    Vent de direction SSE4 km/h (raf. 14)
Infoclimat est essentiellement financé par ses adhérents. Ce site vit grâce à votre contribution.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2020Cliquez ici pour lire notre message
photo suivantephoto precedente
Arcus du Poitou
PhotoLive, la météo en photos, en temps réel.
Champagné-Saint-Hilaire (86), France
le mercredi 3 juin 2020 à 18h02
Arcus du Poitou Champagné-Saint-Hilaire 2020-06-03T18:02:00+02:00
Photolive
adherent
  • Date d'envoile 04/06/20, 11h18

»
»
» Ville de Champagné-Saint-Hilaire (86160)
46° 19′ 10.38″ N   •   0° 19′ 29.604″ E
925 habitants   •   Altitude 178m

Journée prometteuse pour les orages, et première vraie chasse de déconfinement. La Vienne semble bien placé, mais je ne peux me libérer qu'en début d'après-midi, or les orages comment très tôt à se déclarer sur mon target.

Après 2h de route pour arriver vers Poitiers, voilà déjà 2h que les orages y sévissent et commencent à s'évacuer vers l'Est. Je repère cependant le bout de la ligne encore actif au Sud de la Vienne.

Après quelques hésitations et la recherche d'un endroit dégagé dans une zone que je ne connais pas, je trouve enfin le spot idéal et l'orage en formation juste devant. Il n'a rien d'extraordinaire et tonne assez peu, mais l'ambiance est sympathique et prometteur de développement encore possible. L'orage ne bouge pratiquement pas et continue de grandir.

Il prend tout d'un coup un peu plus de force et commence à développer devant lui un petit arcus. Je suis aux anges.

Après 1h de bon et loyaux services mais sans foudre visible, la cellule finit par s'évacuer elle aussi vers l'Est et plus aucun orage ne semble présent dans le coin, je décide alors de revenir vers le Nord Vienne car les modèles y prévoit du nocturne.

Je n'ai pas grand chose à me mettre sous la dent pendant quelques heures, mais c'est arrivé vers Loudun que j'aperçois une cellule très imposante au Nord de Saumur à la tombée de la nuit. Celle-ci développe un overshoot et commence même à splitter au radar. Malheureusement courir après l'orage et dans un secteur réputé inchassable ne m'enchante guère. Je décide alors de rester sur place et scrute les petites cellules qui se développent à proximité. Rien de très alléchant et toujours constitué uniquement d'intranuageux, mais l'ambiance cependant avec ces quelques cumulonimbus à l'heure bleue est reposante et attrayante. Niveau sensation forte par contre on repassera. Je reste en marge des orages violents et intéressants.

L'activité orageuse commence à décliner dans le Nord Vienne et j'aperçois au loin dans le Nord du maine-et-loire des cellules orageuses plus vigoureuse. Puisque cela correspond à la route du retour, je décide alors d'aller à leur rencontre. Il me faut bien 1h à 1h30 pour arriver vers Candé et les orages entre-temps sont partis plus au Nord. Je prend en photo quelques éclairs alors, (les premiers de la journée finalement) avec le téléobjectif. C'est loin et travaillant le lendemain, je décide de rentrer.

C'est alors que je rentre le matériel qu'une averse qui s'est formé juste au-dessus de moi commence à gronder. Ha ?

En 5mn c'est le déluge juste au-dessus de ma tête et la petite averse commence à grossir, grossir et gronde de plus belle. Tout d'un coup un impact proche alors que je suis réfugié dans la voiture en attendant que cette cellule naissante se décale de ma position. Je suis cette fois bien trop près de l'orage. Décidément, c'est soit trop loin, soit trop près, jamais de milieu. Finalement l'orage se décale et je peux enfin l'admirer à la distance idéale. Je réalise ainsi une 50aine de photos d'éclairs proches. Malheureusement encore une fois décidément il n'y aura pas de foudre (ou alors quelques rares positifs cramés). Je suis cependant absolument ravi de profiter d'aussio proche de cet orage qui bouge extremement lentement et me permet de profiter de ces grondements et illuminations au moins 1 à 2h non stop.

D'autres orages un peu du même acabit continuent de se former dans le maine-et-loire durant la nuit, mais il est 3h30 du matin et je dois me lever à 6h pour aller bosser. Je rentre, la satisfaction d'avoir réussi ma chasse malgré l'absence encore une fois de foudre en boite.



copyrightCette photo n'est pas libre de droits et reste la propriété de son auteur.

L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑