connexion

  • à la mémoire
    de Jean-François
    Botte (Jeff04)
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.10h00, 17.3°C
    71%, 1017.8hPa
    Vent de direction O14 km/h (raf. 25)
  • × 100% gratuit • 100% bénévole • 0% pub
    Votre soutien a été exceptionnel !
    Nous allons pouvoir recruter notre 1er salarié,
    mais votre soutien reste indispensable.
    Adhérer Donner help
photo suivantephoto precedente
Et 1, et 2 et 3 Supercellules
PhotoLive, la météo en photos, en temps réel.
Montreuil-Bellay (49), altitude 59m
le lundi 23 mai 2022 à 01h06
Et 1, et 2 et 3 Supercellules Montreuil-Bellay 2022-05-23T01:06:00+02:00
Photolive
adherent
  • Date d'envoile 23/05/22, 11h39

»
»
» Ville de ()
0° 0′ 0″ S   •   0° 0′ 0″ O

3me supercellule de la soire. Pas de foudre visible comme souvent avec ce type d'orages, mais de belles illuminations intrieures.


Voil 1 semaine que je prpare cette chasse mthodiquement car tous les paramtres mtos taient au rouge. 3000 de CAPE, forage d'altitude consquents, cisaillement, SRH. Tous les ingrdients taient runis pour avoir des orages violents, mais ce fut encore plus fort que ce que j'avais imagin. Reste bien se placer ds le dpart et les modles ont fait le yoyo entre des orages venant du Sud-Ouest et des orages se formant sur le val de Loire. J'ai dcid de prendre l'option du milieu et celle qui avait le scnario le plus probable, en me plaant dans la Vienne. Un paramtre restait cependant incertain, la couche de sable du sahara et en effet en partant le ciel est d'un jaune laiteux peu engageant.

Mais arriv en Vienne vers 18h, le soleil revient. Rapidement au Sud-Ouest une cellule se forme et j'aperois en contre-jour dj son enclume. Je suis pile dans son axe et elle devrait me tangenter. Cependant, celle-ci commence se diviser (split) et commence dvier de son flux. Je vais tre trop dans la partie stratiforme de la pluie si je reste sur place. Je dcide donc de partir plus l'Est. Arriv mon nouveau spot, il n'y a plus de doute ni au radar ni par rapport ce que j'aperois. Il s'agit d'une supercellule. Au loin j'aperois une jupe en formation, signe de la constitution possible d'un nuage-mur. Au-dessus de moi l'enclume est parseme de gros mamas jouflus.

Cependant je suis bien trop au Nord pour apercevoir sa partie intressante. Je dois me repositionner si je veux en profiter au maximum. Par chance, elle se dplace lentement. En revanche je dois traverser toute la ville de Poitiers et possiblement je vais devoir la traverser en core punching, sachant que le risque de grosse grle est trs lev dessous (j'aurais la confirmation de cela plus tard). Plus je me rapproche, plus cela devient intressant mais je ne peux m'arrter, j'essaye de filmer tant bien que mal les formes que je vois en conduisant. Un gros nuage-mur est clairement constitu. La supercellule est massive et probablement HP. Je subis un bref pisode de grle sur le priph, mais parviens passer entre les gouttes inextremis. Je passerai pile au moment ou un nouvel echo en crochet se constituera. Une fois arriv au Sud de Poitiers, dj elle a commenc traverser la ville. Je n'ai pas le temps d'aller au spot dsir, trop loin et m'arrte dans un champ l'arrache.

Pendant 15-20mn je suis juste son bord et aperois le nuage-mur puis le RFD qui s'loigne de moi en abordant l'Est de la Vienne. Les formes sont turbulentes, on se croirait aux USA. Je me demande mme certains moments si une tornade ne va pas se former ou mme s'il n'y en aurait pas une cache dans les prcipitations. Je suis aux anges et parfaitement plac. C'est du grand spectacle, comme si j'tais dans la tornado alley. Je filme et photographie tout va.

Alors que la supercellule s'loigne de moi vers l'Est de Poitiers, un dilemme me prend. Soit je la poursuis dans un secteur que je connais peu mais que je sais difficile, soit je reviens en direction de l'Anjou, par chez moi, o de nouvelles supercellules semblent se former au radar (split + dviations prononces). Alors que la foudre est visible l'arrire de la supercellule de Poitiers je dcide de la quitter malgr tout pour me concentrer notamment sur une probable supercellule que je peux intercepter vers Loudun dans le Nord Vienne si je me dpche.

Alors que la nuit commence tomber, arriv 1h aprs au Sud de Loudun (86), ma route croise donc cette nouvelle supercellule, beaucoup plus petite et cette fois-ci LP. Elle est magnifique. En revanche je ne peux pas en profiter longtemps, alors qu'elle se rapproche de moi, elle commence se dissiper et l'activit lectrique disparait, ce qui rend donc son observation nocturne difficile, car comme souvent avec les LP, mme sans activit lectrique, elle reste esthtique.

Petite pause pour manger, mais trs courte, je constate que de nouveaux orages se forment vers Cholet. Je dcide donc de partir leur rencontre. Et plus je me rapproche, plus de nouveaux je constate une dviation vers la droite. Arriv sur la valle du Layon, je constate de plus, que l'orage gagne en puissance et l'empilement d'assiette visible sur la colonne d'alimentation dsax, visible pendant les flashs, ne laisse que peu de doute : de nouveaux, il s'agit d'une supercellule. L'orage dvie tellement que je dois rebrousser chemin si je veux tre bien plac. Je reviens donc vers Montreuil-Belay (49) et la supercellule me tangente. Peu de foudre comme frquemment avec ces orages, mais une illumination magnifique de sa structure supercellulaire. Ni HP, ni LP, mais classique cette fois-ci. Je tente de la suivre quelques temps et me replace vers Dou-la-Fontaine pour tre au plus proche de l'cho en crochet. Puis je la laisse partir.

De nouveaux orages se forment l'Ouest, encore. Je me dis que peut-tre j'aurai le droit une nouvelle supercellule et comme c'est sur le chemin du retour, je dcide de les intercepter vers St Georges de la Garde. Cependant le potentiel commence dcliner et cette fois-ci les orages sont bien moins intressants et structurs. Je n'ai pas eu beaucoup de foudre nocturne jusque-l donc je tente ma chance. Sans grand succs cette fois. De nouveaux orages se forment encore derrire. Direction donc Cholet mais je commence fatiguer. Il est 3h du matin. Je chasse non-stop depuis 18h et chaque nouvel orage semble plus flotteux et moins intressant que le prcdent maintenant. A 4h du matin, je dcide de rentrer. Je ne suis plus qu' 30mn de mon domicile heureusement, ma chasse nocturne m'ayant rapproch de chez moi. En revanche, je suis cens me lever 6h30 pour aller travailler. La journe va tre difficile, mais a valait clairement le coup.

Rsultat des courses, des orages pendant 11h d'affile, dont 3 supercellules, 400 photos, plusieurs heures de vidos. Probablement une de mes meilleures chasses au mme titre que le 9 juin 2014 dans la Beauce, mais cette fois-ci dans ma propre rgion.



copyrightCette photo n'est pas libre de droits et reste la propriété de son auteur.

L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑