• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.18h00, 8.8°C
    92%, 999.2hPa
    Vent de direction SSO22 km/h (raf. 43)

Bulletin spécial N°157

CarteTempête/coup de ventÉpisode pluvieux
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 00:20

A 0h00 ce mardi, Météo France lève sa vigilance orange, les valeurs de vent atteintes ne la justifiant plus.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:39

D'après le bulletin de suivi de Météo France, on relevait 100 km/h au cap Gris-Nez et 130km/h au cap de la Hève à 22h.

Suivi météo à 22:37

Et à 22h30, Météo France ne conserve que 9 départements du Nord de la France en vigilance orange, comprenant la Haute-Normandie, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, les Ardennes et la Marne.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:33

On relève 20 à 30 mm sur toute la Bretagne (et même 40 mm à la Pointe de Penmarch), ainsi qu'en Normandie et sur le Poitou. Actuellement, c'est un régime très dynamique de traine active qui s'organise sur tout le pays, notamment en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais, occasionnant encore de tempétueuses rafales de vent, de l'ordre de 90km/h, y compris à l'intérieur des terres.   

Suivi météo à 22:23

Vers 19h30, Météo France retire la vigilance orange qu'elle avait mise à 16h sur la Franche-Comté. A 22h, il reste donc 30 départements pour lesquels l'institution prévoit le passage de grain accompagnés de vents soufflant de 100 à 115km/h, localement 130 à 140km/h sur le littoral. Ce dernier est toujours soumis au risque d'inondation avec la surcote issue de la combinaison d'une forte houle et de coefficients de marée importants.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 17:38

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

 

Commentaire général de la situation nationale actuelle de Vigicrues:

Les pluies de lundi matin entraînent des réactions sur les cours de la Bretagne, de la Normandie, et des Pays de Loire, sans débordements importants pour l'instant.
Par ailleurs, les vents violents de SW à W sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique (au nord de Bordeaux) génèrent des surcotes qui peuvent occasionner des débordements aux heures de pleine mer dans les estuaires.

Suivi météo à 17:38

Après un agrandissement de la vigilance vers l'est à 14h, Météo-France maintient les 34 départements du nord de la France, s'étendant de la Bretagne à la Franche-Comté et aux départements frontaliers (sauf l'Alsace).

 

Cette vigilance a été prolongée jusqu'à demain 06h. Les rafales atteindront 90 à 110km/h dans les terres de l'est. Sur l'ouest et les côtes, les rafales déjà fortes sur la Bretagne vont gagner tout le nord du pays dans la soirée et la nuit avec des rafales ponctuelles sous les grains de 100 à 115km/h et entre 110 et 130km/h sur le littoral, localement 140km/h sur les caps les plus exposés.

Le vent faiblira progressivement en seconde partie de nuit précise Météo-France.

 

L'institution informe également que la conjugaison de différents facteurs (vagues formées au large, forts coefficients de marée, mer pleine ce soir ou dans la nuit selon les endroits) engendrera de fortes vagues qui pourraient submerger certaines parties vulnérables du littoral.

Suivi météo à 17:03

Alors que le coup de Sud progresse vers le Nord-Est du Pays, le vent d'Ouest se renforce sur le Nord Ouest, notamment sous les grains qui accompagnent la "traîne" de la perturbation, voici quelques valeurs enregistrées sous ces grains (en km/h):

140 à La Pointe du Raz 
137 à l'Ile de Groix
130 à Ouessant et Brignogan
126 à Ploumanac'h, la Hève et la Hague
122 au Cap Gris Nez
117 à Pleyber
116 à Gouville
115 à Landivisiau
112 à Brest et Boulogne
108 à Lorient 

 

Dans l'Est:

111 à Seurre (21)
108 à Frotey et à Pesmes (70), nouveaux records mensuels.
108 à Vesoul (70)
104 à Contrexéville/Vittel (88)
101 km/h à Dole-Tavaux (nouveau record mensuel) et Luxeuil

 

les 100 km/h sont également atteints à Lyon, et dépassés sur les hauteurs de Lyon et St Etienne

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 14:15

Météo France a retiré sa vigilance sur les 5 départements de la région Pays de Loire, ainsi que sur la Charente Maritime et les Deux Sèvres. Le vent va continuer de souffler sur ces départements mais de manière bien plus modérée que ce matin. La vigilance est maintenue du nord du Limousin jusqu'aux frontières belges où les vents atteignent actuellement leur paroxysme, tandis que les côtes de la Manche restent en vigilance en prévision d'un nouveau renforcement du vent en fin d'après-midi.

Suivi météo à 14:12

L'accalmie est au rendez-vous en particulier du sud Bretagne aux Pays de Loire, tandis que la zone de vents forts se décale vers l'est.

Comme prévu, l'addition du vent violent et des forts coefficients de marée à provoqué des débordements côtiers avec des inondations localisées par exemple à Landerneau, Pont-Aven ou encore Châteaulin. Les pompiers du Finistère ont réalisé près de 200 interventions dans la matinée, tandis que toutes les liaisons maritimes avec les Iles étaient interrompues. De plus, la tempête pourrait avoir fait une victime dans ce département puisqu'un homme de 26 ans est porté disparu après être tombé à la mer en voulant renforcer l'ancrage d'un voilier.

Plus au sud, la cargo Artemis battant pavillon hollandais s'est échoué sur les plages des Sables d'Olonne ; aucun blessé ni aucune pollution ne sont cependant à déplorer. Pendant ce temps, le pont de Cheviré (à Nantes) a été fermé à la circulation tandis que celui de Saint Nazaire est fermé aux poids-lourds et aux deux roues. Enfin, quelques inondations sont signalées en Loire Atlantique et en Vendée, conséquence des fortes pluies qui ont balayé la région.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:58

Suivi météo à 12:02

Point à la mi-journée:

De belles rafales de secteur Sud ont donc été enregistrées sur le Nord-Ouest du pays, généralement entre 80 et 110 dans l'intérieur, voici quelques valeurs côtières et des stations du réseau Météo-France (en plus de celles mentionnées plus bas):

137 km/h au Cap de la Hève, 133 à Ouessant, 130 à Belle-Ile, 122 à La Rochelle (Le Bout Blanc), au Cap de la Hague et aux Iles d'Yeux et de Groix, 115 au Cap Gris Nez, à l'Ile de Ré et à la pointe de Penmarch, 112 à Lanvéoc et Dinard, 108 à Brest, Quimper, Landivisiau et Brignogan, 104 à Boulogne et à la Pointe de Chassiron.

 

Ailleurs dans les terres, on a relevé notamment 105 km/h à Cholet, 100 à Blois, 97 à Caen, Abbeville et La Rochelle (aérodrome), 94 à Alençon, Angers, La Roche sur Yon et Evreux, 90 à Niort.

 

Ce midi le vent commence à tourner à l'Ouest sur le Finistère, les rafales et surtout le vent moyen sont généralement moins forts, mais certains postes améliorent tout de même leurs scores comme Brignogan qui enregistre une pointe à 112 km/h.

Suivi météo à 10:16

A 6h, Météo-France maintient sa vigilance orange pour les 41 départements s'étendant à l'ouest d'une ligne Ardennes-Creuse-Charente Maritime en raison de vents violents qui balayent (et vont balayer) le nord-ouest de la France. L'institution attend des rafales de 140km/h sur les côtes, 100km/h dans les terres localement 110km/h.

Cette vigilance court jusqu'à mardi 00h pour une grande majorité des départements et jusqu'à demain 03h pour les régions situées au nord de la Seine.

Suivi météo à 08:37

Comme prévu, la fin de nuit est très agitée en Bretagne, où une rafale à 155km/h a par exemple été relevée à la Pointe du Raz, mais aussi 137km/h à Vannes, dans l'intérieur des terres, au passage d'une ligne de grain gréligène particulièrement active d'après les observateurs du réseau MétéoAlerte/Infoclimat. Un autre observateur signale l'échouage d'un bateau sur la plage des Sables d'Olonne.

Suivi météo à 02:24

Les premières rafales supérieures à 100 km/h sont enregistrées à la pointe du Finistère avec 108 km/h à la Pointe du Raz et 111 km/h à Ouessant-Stiff, Ouessant qui avait logiquement ouvert le bal dès 0hUTC (1h locales) avec un maxi horaire à 104 km/h.

Suivi météo à 18:21

En cette fin d'après-midi, le vent est sensible sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique de façon modérée. Les valeurs enregistrées oscillent entre 60 et 70km/h, localement plus comme à Socoa (64) où on a relevé 80km/h et 91km/h à l'Île de Groix / Beg Melen (56).

Les rafales vont peu à peu au fil des heures se renforcer.

Prévisions du phénomène

Dans le courant de la nuit de dimanche à lundi, le vent s'oriente au Sud puis au Sud-Ouest et commence à se renforcer sensiblement sur la pointe bretonne. En fin de nuit puis début de matinée, la zone des vents les plus forts se décale doucement vers l'ouest, atteignant le reste de la Bretagne, puis les Pays de Loire et les deux Normandies. En milieu de journée, ce sont toutes les régions situées de l'Aquitaine au Nord Pas de Calais en passant par les régions centrales et le bassin parisien qui sont concernés. En fin de journée, ce sont les régions qui s'étendent de Rhône-Alpes au Nord-Est qui seront touchées par des rafales tempêtueuses.

Par ailleurs en fin d'après-midi, le vent qui s'orientera à l'ouest se renforcera de nouveau sensiblement sur toutes les côtes de la Manche.

Sur la plupart des régions, l'épisode de vents forts devrait être relativement court, de l'ordre de 2 à 3 heures.

Dans les terres, les rafales devraient avoisinner en règle générale et au plus fort 70 à 90 km/h avec des pointes possibles à 100 km/h, très localement 110 km/h sur les zones les plus exposées. Sur les reliefs du Massif Central ou les crêtes vosgiennes, on peut envisager des valeurs beaucoup plus élevées, jusqu'à 130/140 km/h. Sur les côtes Atlantiques, les rafales pourront atteindre 100 à 120 km/h (localement 130 km/h), tandis que l'on peut tabler sur des valeurs approchant les 110 à 130 km/h sur les côtes de la Manche. Sur les caps les plus exposés comme la Pointe de la Hague ou le Cap Gris Nez, le vent pourrait flirter avec les 140 km/h.

Cette tempête occasionnera une forte surcôte qui, additionnée à des coefficients de marée très élevés, pourrait provoquer d'importants débordements et plus particulièrement sur les côtes Nord de la Bretagne et les côtes Normandes.

Il convient de noter qu'après le passage du front principal, le temps restera particulièrement instable avec un risque de fortes bourrasques isolées.

Ce bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens, et n'engage pas la responsabilité d'Infoclimat et des ses prévisionnistes.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le dimanche 9 mars 2008 à 16:34

Dans le courant de la nuit de dimanche à lundi, le vent s'oriente au Sud puis au Sud-Ouest et commence à se renforcer sensiblement sur la pointe bretonne. En fin de nuit puis début de matinée, la zone des vents les plus forts se décale doucement vers l'ouest, atteignant le reste de la Bretagne, puis les Pays de Loire et les deux Normandies. En milieu de journée, ce sont toutes les régions situées de l'Aquitaine au Nord Pas de Calais en passant par les régions centrales et le bassin parisien qui sont concernés. En fin de journée, ce sont les régions qui s'étendent de Rhône-Alpes au Nord-Est qui seront touchées par des rafales tempêtueuses.

Par ailleurs en fin d'après-midi, le vent qui s'orientera à l'ouest se renforcera de nouveau sensiblement sur toutes les côtes de la Manche.

Sur la plupart des régions, l'épisode de vents forts devrait être relativement court, de l'ordre de 2 à 3 heures.

Dans les terres, les rafales devraient avoisinner en règle générale et au plus fort 70 à 90 km/h avec des pointes possibles à 100 km/h, très localement 110 km/h sur les zones les plus exposées. Sur les reliefs du Massif Central ou les crêtes vosgiennes, on peut envisager des valeurs beaucoup plus élevées, jusqu'à 130/140 km/h. Sur les côtes Atlantiques, les rafales pourront atteindre 100 à 120 km/h (localement 130 km/h), tandis que l'on peut tabler sur des valeurs approchant les 110 à 130 km/h sur les côtes de la Manche. Sur les caps les plus exposés comme la Pointe de la Hague ou le Cap Gris Nez, le vent pourrait flirter avec les 140 km/h.

Cette tempête occasionnera une forte surcôte qui, additionnée à des coefficients de marée très élevés, pourrait provoquer d'importants débordements et plus particulièrement sur les côtes Nord de la Bretagne et les côtes Normandes.

Il convient de noter qu'après le passage du front principal, le temps restera particulièrement instable avec un risque de fortes bourrasques isolées.

Ce bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens, et n'engage pas la responsabilité d'Infoclimat et des ses prévisionnistes.

Suivi météo à 16:34

A 16 heures locales, Météo France a placé en vigilance orange un large quart Nord-Ouest du pays (41 départements) pour une "forte tempête".


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑