• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly03h00, 11.4°C
    94%, 1020.2hPa
    Vent de direction S7 km/h (raf. 9)

Outils météorologiques

La banquise (en jaune) et les sols enneigés (en blanc) sont estimés à partir des données recueillies par les satellites défilants de la NOAA.

Cliquez ici pour stocker cette image
carte enneigement et glace pole Nord

Ces radiosondages sont mis à jour dès que des données sont disponibles, en général de 00h30 à 02h30 et de 13h30 à 14h30.
Ils sont une création de Christian Pagé, sur une idée de Jean-Jacques Thillet.
Cliquez sur un point ou sur une étiquette sur la carte à gauche pour voir le graphique correspondant sur la droite.

               
carte des radiosondages radiosondage france

CAPE et LI observées en Europe :
cape li europe

Aide au décryptage pour le graphique sur la droite...

Les radiosondages sont des profils de l'atmosphère entre le sol et environ 16000m d'altitude (100hPa).
La courbe rouge représente la température de l'air, elle est aussi appelé courbe d'état.
La courbe bleue continue est quant à elle la température pseudo-adiabatique du thermomètre mouillé (θ`w). La courbe bleue discontinue est le point de rosé.
Sur le côté droit sont représentées des barbules qui expriment la direction et la force du vent. Plus les barbules sont nombreuses, plus le vent est fort (1 barbule = 10 noeuds = 20 km/h ; 1/2 barbule = 10 km/h ; un triangle = 100km/h...).
Sur le côté gauche sont définis les niveaux de pression standard. À ces niveaux de pression correspondent à des altitudes "vraies" en mètres, calculées grâce à la loi de Laplace, que l'on retrouve donc sur la droite de la pression standard (cliquez ici pour obtenir plus d'infos techniques). Par exemple, 300hPa représente 9500m.
L'écart entre la courbe bleue et la courbe rouge (en jaune) représente globalement l'humidité de la masse d'air. Plus l'écart entre ces deux courbes est faible et plus l'humiditée est importante, et inversement. Les courbes confondues représentent un air saturé et donc un "nuage".
La ligne noire (reliant les deux zéro) est la courbe des 0°C du diagramme. L'intersection de la courbe bleue avec celle-ci signifie que l'isotherme 0°C est proche du radiosondage (déductible grâce à l'échelle de pression à gauche).
La ligne verte est le thêta`w 10. Plus le sondage s'en éloigne vers la droite, plus il est chaud, et inversement.
Plus un segment de courbe bleue s'incline vers la droite, plus la couche d'air qu'il représente est stable. Plus elle se rapproche de l'inclinaison de la thêta`w voisine, plus la couche d'air correspondante est potentiellement instable.
Un sondage très sec et dont la courbe bleue s'incline majoritairement vers la droite correspond à du beau temps sec.
Un sondage humide, chaud, dont le profil est proche de celui de la thêta`w voisine correspond à un temps potentiellement orageux (ce n'est qu'une indication, d'autres facteurs apparaissent).


Image satellite/analyse


Analyse


Analyse surface Europe
Source : US Air Forces

     
     
analyse de surface france


Comment lire cette carte ?

Les symboles ou chiffres...

  • ...rouges (haut-gauche) représentent la température en °C
  • ...verts (bas) représentent le point de rosée en °C
  • ...bleus (haut-droit) représentent la pression abrégée en hPa (= mb). Pour connaître la valeur, il faut ajouter soit un 9 ou un 10 au début de la valeur affichée, et diviser la valeur par 10. Un seul de ces choix donnera une valeur réaliste.
  • ...magenta (centre-gauche) : symbole de temps présent
  • ...bleus (centre) : couverture nuageuse en octa
  • ...bleus (barbules) : direction et vitesse du vent en noeuds
  • ...oranges : tendance de pression des dernières 3h en dixièmes de hPa
  • ...mauve (gauche-haut-gauche) : rafale du vent en noeuds

  • Haut-centre et bas-centre (quelques stations) : symboles type de nuages
  • Lignes noires : pression (hPa=mb) à intervalle de 1 hPa, analysée à partir des observations de surface
  • Lignes pointillées rouges : hauteur du géopotentiel à 500 hPa intervalle 2 dam, à partir des observations en altitude.


Exemple :
exemple
- Il fait 29°C au moment de l'observation.
- Le point de rosée est à 14°C.
- 9200 ÷ 10 = 920hPa et 10200 ÷ 10 = 1020hPa : la pression est donc de 1020 hPa, seule valeur réaliste.
- Le ciel est clair.
- Le vent est de Nord-Ouest à 5 noeuds (10km/h).
- La pression est en hausse de 0,4 hPa.

À 850 hPa :

     
     
analyse d'altitude 850 hpa

À 500 hPa :

     
     
analyse d'altitude 500 hpa

À 700 hPa :

     
     
analyse d'altitude 700 hpa

À 1000 hPa :

     
     
analyse d'altitude 1000 hpa

À 300 hPa :

     
     
analyse d'altitude 300 hpa

À 250 hPa :

     
     
analyse d'altitude 250 hpa

Mercator Ocean

Ces cartes proviennent du projet Mercator Océan

Cliquez sur l'image pour l'enregistrer dans votre espace de stockage.

France :

neige au sol france neige au sol france

Europe :

neige au sol europe neige au sol europe

AO NAO

L'AO est l'Oscillation Arctique. C'est un indice qui représente des différences de pression dans l'hémisphère Nord. En pratique, plus cet indice est faible, l'Eurasie enregistre des température froides tandis qu'il fait plus doux au Canada et au Groenland, alors que dans les p&eaucte;riodes où l'AO est positif, c'est l'inverse qui se produit.
Le NAO, quant &agrae; lui, est l'Oscillation Nord-Atlantique qui définit lui aussi une différence de pression entre la dépression d'Islande et l'anticyclone des Açores. Il s'utilise globalement de la même manière que l'AO. Ces deux indices sont généralement utilisés en hiver.

Cliquez sur une image pour la stocker.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑