• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 11.3°C
    79%, 1014.7hPa
    Vent de direction S11 km/h (raf. 18)
Infoclimat est la plus grosse base de données météo en libre accès en France. Votre aide est primordiale.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°176

CarteÉpisode pluvieux
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 10:49

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:51

La zone pluvieuse continue d'arroser le sud-ouest de l'hexagone surtout sur les départements proche des Pyrénées.


Dans le même temps, de nouvelles précipitations remontent encore de Méditerranée avec des intensités plus ou moins marquées, mais depuis peu de temps le Var est affectée par une nouvelle zone pluvio-orageuse remontant de la mer en direction des terres.

D'autres pluies avec des intensités modérées concernent l'Hérault et le nord-ouest du Gard sous forme d'une ligne qui s'étend jusqu'en mer au large de l'Espagne.

Suivi météo à 19:15

Le SCHAPI a levé en cours de journée le niveau de vigilance orange (3/4) pour le cours d'eau de l’Allier. En revanche, la Loire Bourguignonne reste en niveau orange. En conséquence seuls 4 départements restent en vigilance orange (niveau 3/4) : la Loire, l’Allier, la Saône-et-Loire et la Nièvre.

Suivi météo à 18:11

Il pleut, il pleut. On s'en est rendu compte surtout sur le sud-ouest du pays où les pluies sont faibles mais continues.
Depuis 24h, des observateurs relèvent entre 35 et 50mm de précipitations entre la Haute-Garonne et le Tarn.

Sur le sud-est, des cellules orageuses circulent en mer, arrosant parfois les côtes de Provence et Côte d'Azur mais également la Corse.

De la Loire au Centre, des averses sont également en cours mais n'ont rien de bien fortes.

Suivi météo à 18:07

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:02

Un mouvement de rotation des pluies s'effectue sur la France. A l'est d'une ligne allant de Perpignan aux Ardennes, les pluies remontent dans un flux de sud affectant la Côte d'azur, le littoral varois, les Alpes de Haute Provence, les Bouches du Rhône, le Vaucluse ainsi que la Drôme et l'Ardèche avec parfois des intensités soutenues.

Ces pluies remontent jusque sur l'Allier mais elles sont faibles.

 

Sur l'ouest, la perturbation pluvieuse s'étend de la Normandie aux Pyrénées et jusque sur le Roussillon. Ce sont généralement des pluies faibles.

Suivi météo à 10:36

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 08:47

Le quart sud-est de la France continue encore de subir des précipitations ce matin. Les plus marquées se situent sur l'Ardèche et les Cévennes en général.

D'autres pluies remontent de Méditerranée et vont concerner les département du Var et des Alpes-Maritimes.

 

En 24h, les cumuls de précipitations affichent 124.6mm à Bastia/Poretta (2B), 42.6mm à Ajaccio Campo dell'Oro (2A), 45.4mm à St Mandrier/Cap Cépet (83), 66.6mm à Montpellier Fréjorgues (34). Les observateurs relèvent également 49mm à Fontanès (34) et 40mm à Agde (34)

 

Sur le reste du pays on retrouve le corps pluvieux de la perturbation du Nord Pas de Calais jusqu'aux Pyrénées avec des pluies un peu plus soutenues au nord de la Seine.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:37

Suivi météo à 21:01

Ce sont toujours les mêmes régions qui sont concernées par les précipitations, c'est à dire au sud d'une ligne allant de Lyon à Bordeaux, même si les plus fortes précipitations se cantonnent à la Provence Alpes Côte d'Azur et au Languedoc-Roussillon.
Sur cette première région, des cellules orageuses touchent les côtes des Bouches du Rhône et du Var avec parfois des intensités supérieures à 250mm/h.
D'autres précipitations orageuses sont actuellement en mer et remontent vers nos côtes.

En 12h, les cumuls, donnés par des observateurs sur MétéoAlerte, sont de 28.8mm à Laroque (34) et 27mm à Agde (34). Depuis le début des pluies il est tombé 34mm à La Gavotte (13), 38mm à Cavaillon (84) et 36mm à St Rémy de Provence (13).

Suivi météo à 18:58

On a apprit ce matin que l'avion qui avait décollé dimanche en fin d'après-midi de Romans sur Isère (26) avec à son bord 4 jeunes personnes, a été retrouvé. Malheureusement le pilote et ses 3 passagers ont perdu la vie dans cet accident lié très certainement aux difficiles conditions météorologiques, la Drôme et la Provence étant soumis à ce moment-là à une violente ligne orageuse.

Suivi météo à 18:29

Après l'actualisation de 16h qui maintenait la Corse en vigilance orange jusqu'à 19h en raison des fortes pluies orageuses, Météo-France vient de lever cette vigilance de niveau 3 à 18h17, notant que les orages ont évacué la Corse.

Ce soir, il reste 6 départements en vigilance orange en raison des crues de l'Allier.

Suivi météo à 18:26

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 18:25

L'arrosage continue son action autour de la Grande Bleue. C'est un arrosage copieux surtout entre le Var - la Lozère et l'Aude où généralement les cumuls de précipitations en l'espace de 6h varient d'une dizaine de millimètres à plus d'une trentaine entre le Var et les Bouches du Rhône.
Les orages se font moins nombreux, on en note à 18h sur Hyères.

Sur la Corse, le temps redevient plus calme même si quelques pluies sont encore observées entre Bastia et le Cap Corse.
Les cumuls de précipitations sont plus importants sur la côte Est de l'île où en 6h, on relève 86mm à Bastia et 41mm à Alistro. Depuis le début de l'épisode, des cumuls supérieurs à 100mm sont à noter sur la bordure littorale occidentale de la Haute-Corse. En détail il est tombé 126mm à Bastia et 128mm à Solenzara.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 16:52

Les départements méditerranéens sont toujours sous l'influence des précipitations venues de Méditerranée avec des intensités plus ou moins fortes.

Les départements du Var, des Bouches du Rhône, du Vaucluse, le sud-ouest des Alpes de Haute Provence, le Gard et l'Hérault sont quand même les zones les plus affectées avec des précipitations parfois orageuses.

Ces pluies, en remontant vers le Centre, perdent nettement de leur intensité.

 

Sur la Corse, la partie orientale de l'île est la plus affectée par les précipitations prafois fortes sous les plus virulentes cellules.

Depuis ce matin, Météo-France relève 40 à 60 mm en général mais 100 à 140 mm sur une large zone comprise entre Bastia / Solenzara / Ghisoni avec 121 mm relevés à bastia et 127 mm à Solenzara.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:26

En Corse, la RN 198 est coupée au niveau de Borgo et au niveau de l'hyper U à la sortie sud de Bastia; le tunnel de Bastia est également impraticable, tout comme la route de la Marina. De nombreux éboulements sont signalés sur les axes principaux et secondaires en plaine (notamment la Costa Verde). source: Radio Corse Frequenza Mora (France Bleue Corse)

Suivi météo à 14:57

Une légère accalmie de fait sentir sur la Corse après le passage des fortes précipitations.

 

En revanche, la situation se dégrade franchement (et à nouveau pourrions nous dire) de l'Hérault à la Lozère avec de fortes pluies et des orages. Ces pluies remontent sur le Puy de Dôme mais elles sont plus faibles.

Le delta du Rhône est également sous la pluie et les orages, mais d'intensité relativement plus faible que sur le Languedoc-Roussillon, alors que de nouvelles pluies remontent encore de Méditerranée en direction du Var, des Alpes-Maritimes et des Bouches du Rhône.

 

Suivi météo à 14:00

Depuis midi environ en ce mardi, la situation se dégrade de nouveau sérieusement sur les régions méditerranéennes. D'une part en Corse, sur la côte orientale, où de puissants orages circulant dans la Mer Thyrénienne et remontant plein Nord déborde sur l'Ile de Beauté, donnant par exemple plus de 70 mm à Solenzara en 1h, entre 11h et 12h. Des inondations localisées sont déjà signalées au sud de Bastia. D'autre part dans le Golfe du Lion, les forts orages qui circulent en mer débordent également de plus en plus sur la basse vallée du Rhône, de Marseille à Béziers, remontant lentement vers le ONO, et donnant pour le moment de fortes pluies sur le Gard, la Lozère et l'Est de l'Hérault.

Suivi météo à 10:23

La vigilance orages est toujours active sur les 2 départements corses. Météo-France y attend sur l'épisode des cumuls de pluie de 60 à 80 mm en moyenne avec localement 120/150 mm. Ces pluies seront également accompagnées de fortes rafales de vent de secteur sud à sud-est sous les orages. Fin attendue de la vigilance orange: ce soir à 18h.

 

Du côté de la carte Vigicrues, 2 tronçons de cours d'eau restent en vigilance orange. Il s'agit de l'Allier et de la Loire bourguignonne.

Vigicrues indique que sur la Loire, la crue continue sa propagation, un maximum a été observé à Gilly (71) dans la nuit, identique à celui de la crue de décembre 2003. Sur l'Allier, le maximum de crue est passé cette nuit à Pont de Limons, la propagation se prolonge dans le département de l'Allier. Le maximum est attendu à St Yorre (03) ce matin.

Suivi météo à 10:19

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 10:19

De très fortes pluies orageuses remontent de Méditerranée sur la Corse avec des intensités dépassant les 300mm/h. C'est surtout la côte orientale qui est touchée mais également l'intérieur des terres.

Le continent est également touché par des pluies moins fortes, mais parfois soutenues, comme sur l'Hérault et la bordure littorale de l'Aude et des Pyrénées-orientales où des orages sont signalés. 

D'autres précipitations parfois marquées touchent la vallée du Rhône et les Alpes du Sud jusque sur le sud lyonnais et l'ouest du Massif-central. En gagnant vers le nord ces pluies perdent de leur intensité.

Suivi météo à 07:36

Les précipitations touchent l'Île de Beauté en ce début de matinée et c'est la côte orientale qui est concernée actuellement avec des précipitations généralement modérées. Sur la Corse du Sud, des orages éclatent sur la côte apportant des précipitations plus fortes.

Sur le continent, une zone pluvio-orageuse touche le centre de l'Hérault avec des cellules plus actives en bord de mer ou en mer, comme au large également de l'Aude.
En PACA des pluies généralement faibles sont observées.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:22

Les averses ou pluies présentes sur les régions méditerranéennes gagnent vers le nord, atteignant le sud de la Drôme. D'autres remontent encore de mer et se dirigent vers les Alpes-Maritimes et le Var.

A l'avant, une ligne de développement d'averses s'est formée de Florac au sud du Gard (Grau du Roi) avec des intensités localement supérieures à 100mm/h.

La Corse est pour le moment concernée par de faibles pluies, principalement sur le littoral occidentale de l'île.

Suivi météo à 22:41

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

 


La vigilance orange est levée sur le tronçon Dore aval.

Suivi météo à 22:35

L'instabilité persiste autour de la Méditerranée et principalement sur les départements continentaux. En effet, le Var, les Bouches du Rhône, les Alpes de Haute Provence et le Vaucluse sont les plus concernés avec une mention pour les Bouches du Rhône où une ligne pluvieuse et orageuse en bord de mer traverse le département.

A noter que des averses se sont développées sur le Gard, l'Hérault, la Lozère ainsi que sur l'Ardèche qui est concernée par une petite mais forte cellule pluvieuse dans le sud du département.

Prévisions du phénomène

Quelques cellules orageuses sont possibles en cours de nuit sur les côtes du Golfe du Lion et de Provence. Elles devraient rester assez discrètes, rarement fortes et se cantonner près du littoral, sauf en Provence où elles peuvent remonter davantage dans l'intérieur, surtout en première partie de nuit. Elles commencent à atteindre les côtes de la Corse en seconde partie de nuit ou fin de la nuit de lundi à mardi.

Sur la Corse elles prennent rapidement de l’ampleur, notamment sur la façade orientale de l’Ile de Beauté. Les orages deviennent parfois forts et donnent alors de très forts cumuls de précipitations en peu de temps. Le relief oriental est particulièrement exposé à voir un renouvellement rapide des cellules. La plaine peut aussi être touchée par des orages stationnaires donnant des lames d’eau remarquables en seulement quelques heures. Mais, même si ce n’est pas le cas, l’épisode pluvio-orageux est très significatif. Ces pluies se poursuivent une bonne partie de la journée avec probablement des cycles de diminution/amplification. Les cumuls sont le plus souvent compris entre 50 et 100 mm sur le relief et sous les orages actifs les 150 mm devraient être atteints ou dépassés. Plus localement, on ne peut exclure des lames d’eau s’approchant des 200 mm d’ici la nuit de mardi à mercredi. Dans les plaines les lames d’eaux sont plutôt voisines de 30 à 70 mm en général avec des pointes à plus de 100 voire ponctuellement 150 mm.

Sur la façade occidentale, le matin, les cellules orageuses sont probablement moins violentes que sur la façade est, sauf peut-être localement au niveau des extrémités. En cours de journée, le flux s’orientant au sud, le sud-ouest de l’île peut aussi être concerné par de forts orages. Plus généralement l’ensemble de l’île peut être touché par des orages ponctuellement forts. Sur le reste de l’île les cumuls sont voisins de 10 à 50 mm en plaine en général avec des pointes locales à 100 mm et de 30 à 80 mm sur le relief avec des cumuls locaux à 150 mm.

En cours de nuit de mardi à mercredi les orages deviennent probablement moins fréquents et organisés mais le risque de forts orages persiste.

Sur les côtes du midi les cellules sont parfois présentes dès le matin. Elles se développent de plus en cours de journée et sont parfois fortes. Le littoral est le plus soumis au risque de pluies orageuses. En cours de journée c’est un vaste corps pluvio-orageux qui se met en place du sud des Alpes au Languedoc et remonte vers le nord en s’étendant vers le sud-ouest du pays. Localement des orages plus forts se développent, notamment peut-être sur l’Hérault dans l’après-midi où un axe de convergence et de cisaillement plus important semble se mettre en place, et toute la journée sur le Var et les Alpes-Maritimes. En soirée et début de nuit de mardi à mercredi les régions allant du sud-ouest du Massif-Central à la moitié sud des Alpes en passant par le Languedoc et toute la Provence sont copieusement arrosée. On attend entre 15 et 40 mm en général sur l’épisode, entre 40 et 70 mm sous les zones les plus actives, et des cumuls locaux s’approchant des 100 mm ne sont pas exclus, notamment sur le relief. Il faudra surveiller le niveau des cours d’eau avec les sols saturées des pluies du week-end et des cours d’eau encore bien hauts.

Le vent de secteur est soufflera fort. Des rafales de 80 à 100 km/h sont possibles sur le Var et les lieux exposés de la Corse, temporairement et localement jusque 120 km/h. Le vent bascule au secteur sud en cours de journée sur la Corse, sauf vers le Cap Corse où il reste au sud-est. Sur la Côte d’Azur les rafales de secteur est à nord-est sont plutôt comprises entre 60 et 80 km/h.


Mercredi l’instabilité persiste sur les régions à l’est du Rhône et la Corse. Les averses orageuses bien que localement et temporairement soutenues ne donnent plus les mêmes cumuls. En cours de journée le risque orageux quitte les Bouches-du-Rhône. Les pluies modérées et parfois soutenues qui touchent tout le sud-ouest et l’ouest du Massif-Central s’estompent en cours de journée de mercredi.

Jeudi et vendredi l’instabilité avec les averses localement orageuses risque de persister sur la Corse et la Côte d’Azur.

 

Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le lundi 3 novembre 2008 à 21:20

Quelques cellules orageuses sont possibles en cours de nuit sur les côtes du Golfe du Lion et de Provence. Elles devraient rester assez discrètes, rarement fortes et se cantonner près du littoral, sauf en Provence où elles peuvent remonter davantage dans l'intérieur, surtout en première partie de nuit. Elles commencent à atteindre les côtes de la Corse en seconde partie de nuit ou fin de la nuit de lundi à mardi.

Sur la Corse elles prennent rapidement de l’ampleur, notamment sur la façade orientale de l’Ile de Beauté. Les orages deviennent parfois forts et donnent alors de très forts cumuls de précipitations en peu de temps. Le relief oriental est particulièrement exposé à voir un renouvellement rapide des cellules. La plaine peut aussi être touchée par des orages stationnaires donnant des lames d’eau remarquables en seulement quelques heures. Mais, même si ce n’est pas le cas, l’épisode pluvio-orageux est très significatif. Ces pluies se poursuivent une bonne partie de la journée avec probablement des cycles de diminution/amplification. Les cumuls sont le plus souvent compris entre 50 et 100 mm sur le relief et sous les orages actifs les 150 mm devraient être atteints ou dépassés. Plus localement, on ne peut exclure des lames d’eau s’approchant des 200 mm d’ici la nuit de mardi à mercredi. Dans les plaines les lames d’eaux sont plutôt voisines de 30 à 70 mm en général avec des pointes à plus de 100 voire ponctuellement 150 mm.

Sur la façade occidentale, le matin, les cellules orageuses sont probablement moins violentes que sur la façade est, sauf peut-être localement au niveau des extrémités. En cours de journée, le flux s’orientant au sud, le sud-ouest de l’île peut aussi être concerné par de forts orages. Plus généralement l’ensemble de l’île peut être touché par des orages ponctuellement forts. Sur le reste de l’île les cumuls sont voisins de 10 à 50 mm en plaine en général avec des pointes locales à 100 mm et de 30 à 80 mm sur le relief avec des cumuls locaux à 150 mm.

En cours de nuit de mardi à mercredi les orages deviennent probablement moins fréquents et organisés mais le risque de forts orages persiste.

Sur les côtes du midi les cellules sont parfois présentes dès le matin. Elles se développent de plus en cours de journée et sont parfois fortes. Le littoral est le plus soumis au risque de pluies orageuses. En cours de journée c’est un vaste corps pluvio-orageux qui se met en place du sud des Alpes au Languedoc et remonte vers le nord en s’étendant vers le sud-ouest du pays. Localement des orages plus forts se développent, notamment peut-être sur l’Hérault dans l’après-midi où un axe de convergence et de cisaillement plus important semble se mettre en place, et toute la journée sur le Var et les Alpes-Maritimes. En soirée et début de nuit de mardi à mercredi les régions allant du sud-ouest du Massif-Central à la moitié sud des Alpes en passant par le Languedoc et toute la Provence sont copieusement arrosée. On attend entre 15 et 40 mm en général sur l’épisode, entre 40 et 70 mm sous les zones les plus actives, et des cumuls locaux s’approchant des 100 mm ne sont pas exclus, notamment sur le relief. Il faudra surveiller le niveau des cours d’eau avec les sols saturées des pluies du week-end et des cours d’eau encore bien hauts.

Le vent de secteur est soufflera fort. Des rafales de 80 à 100 km/h sont possibles sur le Var et les lieux exposés de la Corse, temporairement et localement jusque 120 km/h. Le vent bascule au secteur sud en cours de journée sur la Corse, sauf vers le Cap Corse où il reste au sud-est. Sur la Côte d’Azur les rafales de secteur est à nord-est sont plutôt comprises entre 60 et 80 km/h.


Mercredi l’instabilité persiste sur les régions à l’est du Rhône et la Corse. Les averses orageuses bien que localement et temporairement soutenues ne donnent plus les mêmes cumuls. En cours de journée le risque orageux quitte les Bouches-du-Rhône. Les pluies modérées et parfois soutenues qui touchent tout le sud-ouest et l’ouest du Massif-Central s’estompent en cours de journée de mercredi.

Jeudi et vendredi l’instabilité avec les averses localement orageuses risque de persister sur la Corse et la Côte d’Azur.

 

Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Suivi météo à 21:16

La même goutte froide que celle qui a générée le très mauvais temps du week-end dernier provoque une nouvelle dégradation du temps dans les régions Méditerranéennes.

Une très franche anomalie de tropopause remonte le long de l’anomalie principale en cours de journée de mardi pour atteindre en fin de journée et début de soirée les côtes Méditerranéennes. Cette anomalie provoque un important forçage d’altitude propre à générer des ascendances et à instabiliser le profil. Ce forçage permet aussi le renforcement des zones cycloniques dans les basses couches. Par ailleurs, en plus de cette anomalie d'altitude assez forte, il est probable que d’autres anomalies plus petites viennent perturber la situation à l’avant.

La zone cyclonique en basse couche évoquée précédemment se matérialise notamment par une zone dépressionnaire marquée qui remonte des Baléares vers le Golfe du Lion et des axes de convergences dans les basses couches en liaison avec les zones plus dynamiques. De plus, elle est associée à une anomalie chaude et humide qui permet l’alimentation des systèmes pluvio-instables. Ces derniers donnent parfois de violents orages et de très fortes précipitations.

Au cours de la journée de mercredi la goutte froide vient se positionner progressivement au milieu du Golfe du Lion avec dans le même temps une évacuation progressive de l’air doux et humide de basse couche. Les précipitations régressent progressivement en cours de journée de mercredi.

En revanche, l’air froid reste présent en altitude, au-dessus de la Méditerranée, notamment à l’est du Golfe du Lion. De plus l’air dans les basses couches y est un peu moins frais et sec que plus à l’ouest : l’instabilité persiste jusque vendredi dans l’extrême sud-est et la Corse mais le risque de très fortes précipitations semble exclu.

Suivi météo à 20:44

Les averses continuent de remonter de Méditerranée avec des cellules plus soutenues sur le Var et l'est des Bouches du Rhône. Ces averses remontent, avec des intensités plus faibles, sur les Alpes de Haute Provence, les Hautes-Alpes et l'Isère.

D'autres averses circulent en mer tandis que quelques quelques-unes se sont formées sur la Drôme.

Suivi météo à 20:35

Vigicrues laisse 3 cours d'eau en vigilance orange : l'Allier, la Loire bourguignonne et la Dore.
On apprend également sur ce même site que la crue de période de retour est cinquantennale sur la Loire bourguignonne et vicennale sur l'Allier amont. L'intensité de la crue actuelle sur l'Allier est comparable à celle de novembre 1994.
Sur la Dore, la crue est supérieure à la crue décennale.

Les crues gagnent les zones en aval et les niveaux montent comme le montre ces 2 graphiques pris en amont de Nevers et Moulins:


Suivi météo à 20:23

Un avion, ayant décollé de Romans sur Isère en direction de Aix les Milles hier en fin d'après-midi, avec à son bord 4 personnes, a disparu lors des fortes précipitations qui ont concernées la vallée du Rhône.
Les recherches menées par la gendarmerie avec 4 hélicoptères n'ont rien donné.

On apprend aussi ce soir, qu'à cause des fortes rafales de vent, un bateau amarré dans le port du Frioul, au large de Marseille, a chaviré. D'autres dégâts minimes sont à déplorer.

Suivi météo à 16:15

De nombreuses averses concernent les départements situés à l'est du Rhône. Ces averses prennent parfois un caractère orageux, comme sur le Var où de la grêle a même été signalée. Certaines cellules sont d'intensité forte, mais rien de comparable à celles d'hier sur le relief des Cévennes.

Suivi météo à 16:11

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 16:10

A 16h, Météo-France place la Corse en vigilance orange en raison des pluies orageuses qui vont concerner cette région entre demain matin 06h et demain soir 18h.

L'institution indique que sous ces orages, de violentes rafales de vents sont à craindre, localement les cumuls de pluies pourront être très importants (120 à 150mm en quelques heures).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 10:35

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 10:30

Les départements du Var et des Alpes-Maritimes ont été privés en totalité d'alimentation en électricité en ce milieu de matinée, ces deux départements étant dépendants d'une ligne unique traversant la Provence intérieure. L'électricité revient peu à peu, en commençant par les grandes agglomérations régionales. La cause exacte de cette coupure à grande échelle n'a pas encore été précisée (source France Bleu Provence).

Suivi météo à 10:17

Météo France rétrograde ce matin à 10h les départements précédemment en alerte rouge au niveau orange, toujours pour les crues possibles. Cela concerne les départements de la Nièvre, la Saône-et-Loire, l'Allier, la Haute-Loire, la Loire et le Puy-de-Dôme.
Les autres départements du sud de la France sont en vigilance jaune.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 10:08

L'axe pluvio-orageux de ce matin concerne actuellement l'Est des Bouches-du-Rhône et l'Est du département du Vaucluse, en remontant vers le NNO. Généralement, il est tombé entre 5 et 15mm supplémentaires sous cette ligne. Un observateur a signalé environ 10cm d'eau dans les rues d'Aubagne (13) au plus fort de l'orage.

Des averses localisées défilent encore sur le Gard et l'Ardèche ce matin, sans comparaison avec les intensités de la veille. Leur déplacement est assez rapide.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 08:32

Une nouvelle zone pluvio-orageuse active remontant de Méditerranée concerne actuellement les Bouches-du-Rhône et plus particulièrement la région marseillaise. Un autre orage sévit en mer au large de Nice, provoquant des pluies modérées sur le littoral. Le littoral de la Côte d'Azur a été concerné en milieu de nuit par une nouvelle ligne orageuse, heureusement moins vigoureuse que celle de dimanche après-midi.

Suivi météo à 07:25

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:48

Actuellement quelques précipitations de la vague pluvio-orageuse de ce soir persiste de façon faible sur le nord des Alpes.

 

En revanche, de nouveaux orages, avec des précipitations parfois marquées sont remontés de la Méditerranée et se situent maintenant du Var à la Lozère en passant par les Bouches-du-Rhône et une partie du Gard. Elles concernent aussi une partie du Vaucluse et de l’Ardèche et remontent vers la Haute-Loire.

Suivi météo à 23:00

Les fortes pluies ont provoqué de nombreuses coupures de circulation routière dans les différents départements touchés. Plus d'informations: Bison-Futé

Le trafic des trains est également perturbé, comme on l'apprend à la SNCF grâce à Infolignes:
Interruption des circulations de certaines lignes TER en région lyonnaise et en Auvergne

En raison d’intempéries dans la région lyonnaise et en Auvergne, les circulations des TER sur les axes suivants sont interrompues :
- Saint Etienne / Roanne
- Clermont-Ferrand / Saint-Etienne

Suivi météo à 22:45

A 22h, la vigilance orange aux précipitations est levée sur le département de la Drôme, mais celui-ci reste en vigilance orange crues.

Suivi météo à 22:42

Avec la vigilance orange sur de nombreux cours d'eau du Massif-Central et même la vigilance rouge sur la Loire Amont et la Loire bourguignonne, faisons un petit point sur la hauteur d'eau sur certains points de ces rivières et/ou fleuves.

Dans le bulletin de Vigicrues, on apprend :
Dimanche à 15 heures, la tendance est à la décrue sur l'amont des cours d'eau cévenols.
Le Rhône en aval d'Avignon, alimenté par les cours d'eau cévenols, connaît une crue importante mais non exceptionnelle.

La crue de la Loire se propage. Le pic de crue est attendu en début de soirée à Fleurs (42).

Maintenant voyons avec des graphiques, que certains cours d'eau sont en décrue comme en amont de la Loire:


Sur la Cèze:


et sur l'Allier:


Tandis que sur l'aval de la Loire en vigilance rouge, la crue n'est pas encore passée:


Et le Rhône devient stationnaire après une augmentation du niveau en journée:

Suivi météo à 22:36

Plusieurs membres d'Infoclimat nous ont envoyé des vidéos de fleuves ou rivières en crue, elles sont présentes dans la rubrique Vidéolive. Merci à eux.
Crue de la Loire au niveau du barrage de Grangent (42), ce soir vers 17h50 :
http://www.infoclimat.fr/multimedia/videolive.php?&id=828

Crue du Tarn au niveau du Saut du Sabo (81), ce soir vers 17h25 :
http://www.infoclimat.fr/multimedia/videolive.php?&id=824

Crue du Rhône au niveau de Vallabregues (13), cet après-midi vers 16h00 :
http://www.infoclimat.fr/multimedia/videolive.php?&id=822

Crue de la Cèze, au niveau du barrage de Sénéchas (30), et de Peyremale (30), cet après-midi vers 13h30 :
http://www.infoclimat.fr/multimedia/videolive.php?&id=827
http://www.infoclimat.fr/multimedia/videolive.php?&id=823

Crue du Gardon d'Alès (30), ce matin à 09h30 :
http://www.infoclimat.fr/multimedia/videolive.php?&id=826

Suivi météo à 22:27

Les précipitations qui ont apporté de bons cumuls sur les départements du Massif-Central s'évacuent sur l'Italie.

Quelques pluies résiduelles s'attardent sur les Alpes du Nord et l'Est des départements des Alpes du Sud après le passage de la dégradation pluvieuse.
Les cumuls sont généralement compris entre 10 et 20mm en l'espace de 3h.

A l'arrière des averses se sont développées et concernent les départements de la basse vallée du Rhône (Bouches du Rhône, Gard, Vaucluse), mais aussi sur la Lozère, l'Ardèche, la Drôme et le Var.
Des cellules actives touchent le Gard et le sud de la Lozère ainsi qu'à l'est de l'étang de Berre.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 21:44

A 21h, la carte de vigilance évolue de nouveau:

Fin de la vigilance orange-précipitations sur les départements de l'Ardèche, de la Haute-Loire, du Gard, de l' Hérault et de la Lozère.
Tous ces départements restent en vigilance orange-crue, sauf la Haute-Loire qui lui demeure en vigilance rouge crue.
Maintien également de la vigilance orange-crue sur le Puy-de-Dôme, le Vaucluse ,la Drôme, les Bouches du Rhône et l'Aveyron.
Vigilance rouge-crue (crue majeure du fleuve Loire) sur les départements de la Haute-Loire, de la Loire, de l'Allier, de la Nièvre et de la Saône et Loire.

Suivi météo à 20:44

La ligne pluvio-orageuse se situe maintenant du Var et des Alpes-Maritimes au département de la Loire et du sud du Rhône en passant notamment par les Alpes-de-Haute-Provence, le sud des Hautes-Alpes, l’Isère et le nord de la Drôme. Les pluies sont souvent soutenues et parfois fortes mais sans avoir la violence des dernières heures. Les cellules les plus fortes concernent principalement le Var et les Alpes-Maritimes.

 

Les cellules continuent de remonter le département de Hérault pour arroser significativement le piémont Cévenol et les Cévennes. Mais là encore l’activité est nettement plus faible que ce qu’elle a pu être précédemment.

 

On apprend dans le bulletin de suivi de Météo-France qu’il est souvent tombé plus de 100 mm sur les Cévennes et plus de 200 mm sur le piémont au cours des dernières 24h.

Suivi météo à 19:28

Les pluies orageuses ont gagné les départements alpins (Alpes de Haute Provence, Hautes-Alpes, Isère) mais elles persistent sur le Var, l'est du Vaucluse, la Drôme, le nord Ardèche jusque sur la Loire. Une activation se produit à l'avant sur les Alpes-Maritimes.
Les intensités horaires restent fortes, en particulier à proximité de la Méditerranée.

Généralement en 3h, les cumuls oscillent entre 10 et 20mm, mais plus localement, près du massif de la Sainte Baume (13) des cumuls supérieurs peuvent être observés, jusqu'à 39mm à Mimet et 40mm à La Gavotte selon un observateur.

Selon plusieurs témoignages sur le forum d'Infoclimat, la situation redevient critique dans le département de la Loire, qui a déjà subit une nuit difficile, et tandis que le fleuve qui lui donne son nom est toujours placé en vigilance rouge par Vigicrue.

Des cellules se regénèrent sur le massif des Cévennes dont une assez costaud dans le centre de l'Hérault.

Suivi météo à 17:43

La dégradation pluvio-orageuse gagne petit à petit les départements situés à l'est du Rhône.
Les précipitations les plus actives concernent les Bouches du Rhône (le temps redevient sec près du delta du Rhône), le Var, le Vaucluse et le sud de la Drôme. En remontant sur l'Auvergne, les pluies sont soutenues, mais les intensités sont moins fortes.

Ce sont les départements de l'ouest Provence Alpes Côte d'Azur qui sont les plus touchés avec des intensités, sous les cellules les plus fortes, supérieures à 300mm/h. La StatIC de Marseille Dromel relève 39 mm entre 16 et 17h sous cette vigoureuse ligne pluvio-orageuse qui a ralentit sa progression en arrivant sur les Bouches du Rhône.

De nouvelles averses orageuses remontent d'Espagne en direction des Pyrénées-Orientales. Après une acalmie, une activité pluvio-orageuse sous forme de cellule reprend sur l'Hérault. Le panache de précipitations, avec des intensités de 10 à 15 mm/h, s'étend désormais jusqu'à Clermont Ferrand, couvrant donc depuis plusieures heures et de nouveau les têtes de bassin de l'Allier de la Loire.

En l'espace de 3h, avec le passage de ces fortes précipitations orageuses, les quantités d'eau sont généralement comprises entre 10 et 20mm, localement 30mm sur les Cévennes.

Suivi météo à 16:54

Un léger redressement de la ligne pluvio-orageuse s'opère et actuellement les plus fortes précipitations s'abattent d'Aubagne jusque sur l'Ardèche, remontant ensuite sur le Cantal où les pluies sont bien compactes.
Ces pluies et orages sont accompagnés de rafales de vent proche des 100km/h: la station de Marseille-Marignane à relevé 98km/h.

A l'arrière des averses se sont formées sur les départements littoraux du Roussillon avec quelques cellules d'intensité soutenue.

Suivi météo à 16:43

Un point en photo de l'état des rivières et fleuves.
A Beaucaire où le Rhône est en crue:


Mais également à Vallabrègues:


La Saône est également en crue, comme en témoigne cette photo:


N'hésitez pas à consulter le site de Météo-France, Vigicrues et Bison-Futé avant d'entreprendre des déplacements, surtout dans les départements de la Loire, du Rhône, de l'Ardèche, de la Haute-Loire et de la Lozère où de nombreuses routes sont coupées suite à ce fortes intempéries.

Suivi météo à 16:21

La langue pluvio-orageuse continue son chemin vers l'Est. Les fortes pluies sévissent actuellement de Marseille au sud de l'Ardèche en passant par le Gard. Ensuite ces pluies remontent plus au nord (Lozère, Cantal), en devenant moins fortes mais avec des intensités encore soutenues.

Le Roussillon connait encore quelques pluies et des cellules modérées se sont formées en mer au large de l'Hérault et des Pyrénées-orientales.

Suivi météo à 16:04

En raison d'un risque de crue majeure, Vigicrues et Météo-France place en vigilance rouge les départements de la Loire, la Haute-Loire, l'Allier, la Saône et Loire et la Nièvre en vigilance de niveau ROUGE (niveau 4 sur 4).


A 16h, Météo-France rajoute les départements des Bouches du Rhône et du Vaucluse en vigilance orange en raison des fortes précipitations qui touchent et qui vont continuer à concerner ces 2 départements et qui vont faire gonfler les cours d'eau.


Au contraire, les départements du Tarn et de l'Aveyron repassent en vigilance jaune météo (niveau 2 sur 4), les précipitations s'étant évacuées plus à l'est, mais le cours d'eau Tarn restant en niveau orange, l'Aveyron reste en vigilance orange sur la carte de vigilance de Météo-France.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 16:00

A 16h, au vue des quantités de précipitations qui se sont abattues et qui s'abattent, Vigicrues place la Loire Amont et la Loire bourguignonne en vigilance de niveau rouge (niveau 4 sur une échelle de 4).

Suivi météo à 15:59

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 15:42

La ligne orageuse a gagné rapidement le Gard, mais également le sud-ouest des Bouches du Rhône. Cette forte ligne pluvio-orageuse (intensités supérieures à 300mm/h) s'étend du Massif-Central jusqu'en mer et gagne l'est de l'hexagone.

Notons que les fortes averses qui se sont formées sur le Var se sont nettement intensifiées et gagnent vers le nord-est (Alpes de Haute-Provence).

Sous les plus fortes intensités et cellules, de la grêle est possible

Sur le Roussillon, les pluies se sont nettement calmées. On en retrouve encore sur les Pyrénées-Orientales mais elles sont beaucoup plus faibles.

Suivi météo à 15:08

La zone pluvio-orageuse s'est décalée vers l'Hérault et le Gard, remontant toujours sur le Tarn et l'Aveyron et la Lozère. Une ligne fortement pluvieuse sévit actuellement du sud du Gard à la limite Gard/Hérault, avec des intensités de précipitations supérieures à 300mm/h.

Ces orages sont modérés à forts et sont accompagnés de rafales de vent de 163km/h au Mont-Aigoual, 115km/h à Millau, 104km/h au Cap Béar, 100km/h à Bassurels et entre 70 et 80km/h sur le littoral méditerranéen.

Sur le sud-ouest de l'Ardèche, une cellule fortement pluvieuse s'est formée et arrose des régions déjà bien touchées par les pluies.

Sur l'Aude, un observateur relève 100mm depuis le début de l'épisode pluvieux de ce matin.

Plus à l'est, une ligne pluvieuse s'est intensifiée depuis la limite Bouches du Rhône-Vaucluse-Alpes de Haute Provence jusqu'au centre Var.

Suivi météo à 14:13

Grâce aux différentes photos postées sur Photolive, on peut s'aperçevoir que les cours d'eau sont en crue.

C'est le cas de la Loire:


A Brive-Charensac (43):


De nombreux ruissellements sont observés suite aux fortes pluies, comme à Olargues (34):


Et dans les Gorges de l'Allier:

Suivi météo à 13:27

Météo France relève sur les 12 dernières heures 66 mm à Lézignan (11), 96 mm à Murat (81), 132 mm à La Borie (limite 81/12). Le jet de basse couche est très puissant, caractérisé par une rafale à 123 km/h aux Plans dans l'Hérault, 102km/h à Millau, 90 km/h à Montpellier, ou bien encore un vent moyen à 80 km/h sur le cap Béar. L'axe pluvio-orageux court actuellement de Narbonne à Albi, remontant doucement vers le NE. La ligne d'alimentation en mer fait plusieurs centaines de km au radar!

Suivi météo à 12:55

L'axe le plus pluvieux et orageux s'étend actuellement entre l'Hérault et l'Aude en remontant sur le Tarn et l'Aveyron ainsi que le Lot. Les intensités les plus fortes sont observées sur l'est de l'Aude et l'ouest de l'Hérault. En l'espace de 3h des cumuls compris entre 40 et 60mm sont relevés entre l'Hérault et le Tarn.

Quelques cellules se sont formées sur la Lozère, l'est Aveyron et le nord-ouest du Gard avec des intensités moindres que ces dernières heures.

D'autres sont en formation du Vaucluse au Var ainsi qu'en mer au large des Bouches du Rhône.

Suivi météo à 12:25

Selon France Bleu Gard Lozère, 516mm sont tombés vers La Bastide (48).

Suivi météo à 11:56

La situation reste bien pluvieuse à l'ouest d'une ligne allant du Gard au Puy de Dôme. Ces précipitations sont orageuses sur l'Hérault, l'Aveyron, l'Aude, le Tarn et les Pyrénées-Orientales et sous les cellules les plus fortes, les précipitations sont abondantes avec des intensités proche des 300mm/h.

En l'espace de 3h, il est tombé entre 10 et 20mm, localement une trentaine de millimètres sur l'Aude et l'Aveyron.

Ces pluies, un peu plus faibles, gagnent ensuite le midi-toulousain, le Limousin.

A noter que le vent de sud-est à est souffle encore fortement en bordure littorale du Languedoc-Roussillon et sur le relief cévenol, avec généralement 60 à 80km/h et jusqu'à 154km/h au Mont-Aigoual.

Suivi météo à 11:32

Suite à ces fortes intempéries, de nombreux axes routiers sont coupés à la circulation, dans la Lozère, mais également  dans le Rhône, la Loire, l'Ardèche, la Haute-Loire et l'Ain.

Avant d'effectuer des déplacements, nous vous conseillons de vous renseigner sur le site de Bison-Futé.

Suivi météo à 11:22

Nouvelle actualisation de la carte de vigilance de Météo-France. Le département de la Drôme est placé en vigilance de niveau 3 sur 4 (niveau 3 sur 4).
Il est attendu à partir de la fin de journée jusqu'en fin de nuit, sur ce département des cumuls de 50 à 60 mm en moyenne, avec localement 80/100 mm sous les cellules les plus fortes.

Sur l'ensemble de l'épisode, Météo-France attend les cumuls les plus importants sur les Cévennes avec 250 à 300mm et localement 500mm sur l'est de la Lozère.

Suivi météo à 11:17

La carte Vigicrues place 10 cours d'eau en vigilance orange. Il s'agit de l'Hérault, la Loire, l'Allier, l'Ardèche, Baume-Chassezac, Cèze Amont, Gardon d'Alès, Gardon d'Anduze Tarn Amont et Dore. Il existe donc un risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Faisons un petit point sur les hauteurs d'eau sur différents cours d'eau.
Tout d'abord sur la Loire où la crue de décembre 2003 - 3.64 m est dépassée :


L'Allier est également bien en crue, puisque la crue du 13/11/1996 - 3.59 m est bien dépassée:

Du côté de l'Ardèche, la rivière a un niveau assez stationnaire depuis hier après-midi:


Enfin pour finir, un petit tour sur le Gardon où l'on voit bien également que le cours d'eau a bien réagit suite aux pluies:

Suivi météo à 10:37

Avec le basculement des vents à l'Est/Sud-Est, les pluies se sont décalées sur l'ouest du Massif-Central et la chaîne pyrénéenne.

De fortes cellules orageuses sévissent actuellement sur l'Aude, le nord de l'Hérault ainsi que l'Aveyron. Une ligne de convergence est d'ailleurs en place du littoral Audois au nord-est de l’Hérault. D’autres cellules remontent par la mer sur le littoral de l’ouest de l’Hérault et du Gard.

 

D'autres pluies d'intensité modérée arrosent les Pyrénées et surtout le sud des départements de l'Ariège et de la Haute-Garonne.

Une petite accalmie se fait sentir sur le Gard, l'Ardèche et la Haute-Loire, mais ce n'est que temporaire.

Suivi météo à 10:26

On apprend, dans les différents bulletins de suivi de Météo-France publiés à 09h et 10h, que les cumuls de précipitations sont bien importants sur le relief des Cévennes.

En effet, les cumuls sur les 12 dernières heures atteignent 150 à 210 mm sur les Cévennes, 70 à 120 mm sur est Haute-Loire, 50 à 90 mm sur Loire et Rhône (pour information, c'est ce qui tombe en moyenne en un mois).

Sur les Cévennes ardéchoises, les cumuls atteignent 200 à 320 mm sur 24 heures et 300 à 420 mm en 48 heures (ce qui tombe à Lyon en 6 mois).

Sur les Cévennes, de l'Aigoual à l'Ardèche, il est tombé depuis le début de l'épisode, environ vendredi mi-journée jusque ce dimanche matin des quantités de précipitations dépassant localement les 250 à 300 mm, 400 à 500 mm sur l'est de la Lozère.

En nuit dernière (de samedi à dimanche), on a relevé dans l'intérieur de l'Hérault localement 200 mm dont 80 mm en une heure.

Suivi météo à 10:12

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 10:12

Depuis la réactualisation de 6h, la carte de vigilance de Météo-France a évolué en complément de la carte Vigicrues.

Les départements du Rhône et de la Loire repassent en vigilance jaune, l'axe pluvieux se décalant plus à l'ouest, Météo-France n'attend plus de fortes précipitations.


A 08h, le département du Puy de Dôme a été rajouté à la liste des départements en vigilance orange, tout comme 3 autres départements à 10h qui passent en niveau 3 sur 4 de vigilance, il s'agit de l'Allier, la Saône et Loire et la Nièvre, en raison d'un risque de crue génératrice de débordements importants de la Loire et de l'Allier.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 06:58

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 06:58

Dans ces deux dernières heures, la ligne pluvio orageuse s'est lentement décalée vers l'Ouest, et concerne maintenant la région de Narbonne et tout l'Ouest de l'Hérault - c'est donc maintenant le bassin versant de l'Orb qui est sourmis à la plus forte activité pluvio-orageuse. Plus à l'Est, quelques cellules circulent dans un très dynamique flux qui s'orientent maintenant au SSE. Plus globalement, il pleut des Pyrénées à la Nièvre, tandis que la Loire amont connait une crue rare, de période de retour de 20 ans.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 04:21

Les mêmes secteurs sont toujours concernés par des pluies diluviennes et la situation devient critique par endroits. A Villefort au pied du Mont Lozère il est tombé 99 mm sur les trois dernières heures, plus de 416 mm sur les dernières 24 heures.

Il s'agit de valeurs rarements atteintes même dans ces secteurs habitués aux paroxysmes orageux cévenols !

Suivi météo à 03:00

La très forte ligne pluvio-orageuse en place de Sète au Massif de l'Aigoual se maintient depuis 3h et de manière constante sur cet axe, avec des intensités qui dépassent les 100 mm/h. La convergence est très importante sur cette zone de la haute valles dé l'Hérault, tandis que du côté du Gard, l'activité pluvi-orageuse, sous forme de cellules très actives, se renforce également d'Anduze à Villefort. Cette station dépasse désormais vraisemblablement et assez largement les 400 mm en cumul. Au niveau des cours d'eau, le Tarn et l'Allier pour ne citer qu'eux affichent déjà dans leur tête de bassin respective des cotes supérieures à celles relevées pendant l'épisode de décembre 2003.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 02:10

A 2h du matin, Météo France étend la vigilance orange aux départements de la Loire et du Rhône. Les cumuls qui y sont observés et ceux encore prévus justifient cette mise à jour tandis que les cours d'eau de la région, notamment l'Allier ou le Gier connaissent des crues qui deviennent importantes.

Suivi météo à 00:36

Sur la dernière heure, la station de St Martin Lansu relève 30mm et 159mm en 24h.
D'autres cumuls de précipitations sur 24h pour la journée de samedi:
- 110 mm à Camprieu (30)
- 172 mm au Mont Aigoual (30)
- 168 mm à Bassurels (48)
- 109 mm à la Grand Combe (30)
- 106 mm à Altier (48)
- 178 mm à Mazan Abbaye (07)
- 230 mm à Montpezat (07)
- 258 mm à Barnas (07)

Suivi météo à 00:28

Les inondations touchent le Rhône et la Loire où plusieurs cours d'eau sont en forte crue comme l'Azergues. Plusieurs axes seraient coupés et notamment l'A47 vers Givors (entre Givors Ouest et Givort Montrond).

Source: Hyrondelle.net

Suivi météo à 00:28

Vigicrues a actualisé sa carte des rivières et passe l'Allier en vigilance orange. En effet, avec les fortes pluies qui se produisent (plus de 150 mm de pluies en 24 h à Rogleton et Lanarce, plus de 70 mm à Langogne), la rivière réagit nettement, comme on peut le voir sur le graphique suivant:

(Pointillés bleu : crue de
20/10/2006 - 2.03 m ; Pointillés violet : crue du 03/12/2003 - 3.38 m).

C'est également le cas pour l'Ardèche, où à Voguë, la hauteur augmente depuis ce matin et se rapproche de la crue de décembre 2003 à 5.56m:

Suivi météo à 00:17

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 00:04

Une ligne orageuse se forme en ce moment même du littoral héraultais jusque sur l'Ardèche en passant par le nord-ouest du Gard avec de très fortes précipitations. A l'avant quelques cellules se forment entre l'Hérault et le Gard avec déjà des intensités supérieures à 200mm/h.

Ces pluies vont se rajouter à celles déjà tombéeer, c'est à dire depuis vendredi après-midi, il a été relevé par Météo-France 213 mm sur le Mont Aigoual, 216 mm à St Maurice de Ventalon, 273 mm à Villefort, 202 mm à Bassurels, 178 mm à Valleraugue, 155 mm à Saumane.

 

Le cumul à Mayres (07) atteint les 417 mm à 23h30 ! Et des pluies diluviennes accompagnées d'orages s'abattent encore dans le secteur.

En remontant vers le lyonnais et l'ouest de l'Auvergne, les cumuls sont moins importants mais les pluies gardent un aspect continue et modérée. Généralement, on relève entre 45 et 60mm.

Il est à noter, que suite à ces fortes précipitations et aux inondations, la circulation est coupée (source Bison-Futé):
- sur la RN6 à Limonest (6km au nord-ouest de Lyon).
- sur la RD 485 entre le Breuil et Chatillon.

Suivi météo à 23:01

Une ligne fortement pluvio-orageuse s'est formée du nord-ouest du Gard à l'Ardèche en passant par le sud-est de la Lozère. Ces précipitations en remontant vers le nord, perdent de leur intensité mais restent modérées où sur la Haute-Loire, un observateur a relevé depuis le début de l'épisode pluvieux 63mm.
Dans l'Ardèche, à Mayres, un autre observateur sur MétéoAlerte a relevé 271mm sur 24 heures et 329mm en 36h.

Suivi météo à 22:00

Les pluies abondantes remontent sur le lyonnais et le sud de la Bourgogne. De nombreux observateurs signalent sur MétéoAlerte des cumuls compris entre 30 et 40mm.

Du côté des vents, ils se sont calmés, soufflant souvent avec des valeurs inférieures à 60km/h sauf sur les Cévennes où le Mont-Aigoual a relevé à 21h une rafale à 116km/h.

Suivi météo à 21:48

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 21:45

Un point sur les hauteurs d'eau des rivières placées en vigilance orange par Vigicrues.
A Gravières, la Chassezac a bien augmenté depuis midi, se rapprochant de la crue de référence (août 2004 : 4.3m):


L'Ardèche a également bien réagit à ces fortes précipitations qui touchent les départements cévenols:

La crue de référence pour cette rivière est celle de décembre 2003 à 2.8m (matérialisée en pointillé bleu).

Suivi météo à 21:26

Sur l'extrême sud-est de l'Aveyron, les cumuls en 24h supérieurs à 50mm sont observées par Météo-France. L'institution relève également 20 à 60mm en Haute-Loire et de 150 à 200mm sur les Cévennes Ardéchoises.

On apprend dans le bulletin de suivi d'Aix en Provence que sur les Cévennes, de l'Aigoual à l'Ardèche, il est tombé depuis le début de l'épisode (environ vendredi mi-journée) à samedi fin d'après midi des valeurs variant de 100 à 230 mm. ( Mont Aigoual 183 mm, Villefort 225 mm, Bassurels 166 mm, Saumane 141 mm).


A noter que sur le Var une cellule fortement pluvieuse s'est formée sur l'est du département remontant sur le sud des Alpes de Haute Provence où les pluies sont plus faibles. D'autres cellules plus faibles se forment plus sur l'ouest du département varois

Suivi météo à 21:20

Des orages commencent à se manifester du bassin alésien aux Cévennes ardéchoises avec de trés fortes intensités pluviométriques locales (intensités supérieures à 300mm/h). Les cellules circulent rapidement mais compte tenu de l'état de saturation des sols, des ruissellements importants peuvent avoir lieu en peu de temps.

Plus globalement il continue de pleuvoir abondamment de l'Aigoual à la montagne ardéchoise, certains cumuls approchent ou dépassent à présent les 250 mm comme à Villefort (48) ou Barnas (07) où les précipitations continuent de s'accumuler à un rythme moyen de plus de 15 mm par heure.

L'observateur de Mayres (07) relevait un cumul en 36 heures de 329 mm à 19h00 locales.

Les rivières du secteurs poursuivent leurs crues.

Prévisions du phénomène

Résumé de la prévision :

 

Comme prévu les précipitations ont été particulièrement abondantes toute la journée sur le relief Cévenol notamment. Elles vont perdurer avec une intensité comparable toute la nuit prochaine. Temporairement elles pourraient même gagner en intensité avec un risque orageux qui s'accroit en cours de nuit. Les cumuls supplémentaires entre samedi soir et dimanche matin pourraient être de 80 à 100 mm en général près du relief et localement jusque 150 à 200 mm. Les lames d’eau depuis le début de l’épisode s’élèveront entre 300 et 400 mm en général sur les sommets Cévenols et même peut-être davantage localement. Sur les premières hauteurs les cumuls sur l’épisode pourraient avoisiner les 80 à 150 mm en général, plus localement jusque 200 ou 250 mm.

Dans les plaines les cumuls sont bien plus faibles allant de quelques gouttes à 50 mm en fonction des cas, plus localement en cas d’averses orageuses jusque 70 mm. En remontant au nord des Cévennes sur le flanc est du massif-Central les précipitations sont marquées toute la nuit et laissent des cumuls de 50 à 100 mm en général et jusque localement 150 mm. En vallée du Rhône et plus dans l’intérieur du Massif-Central on attend plutôt des cumuls de 20 à 40 mm, localement davantage sur le relief exposé.

En seconde partie de nuit les précipitations arrivent sur le Roussillon et prennent un caractère instable. Les cellules se régénèrent surplace et localement les lames d’eau sont remarquables en seulement quelques heures. Elles se poursuivent jusqu’en cours d’après-midi en s’effaçant progressivement par l’ouest. Les cumuls avoisines les 20 à 60 mm en général et localement sous les cellules les plus actives les 100 voire les 150 mm sont atteints durant cette journée de dimanche, notamment en se rapprochant du Languedoc.

Cette activité orageuse se renforce sur le Languedoc en cours de matinée puis l’ouest des Bouches-du-Rhône. Là encore les cellules sont souvent fortes et très pluvieuses. Localement sous les axes les plus actifs elles sont particulièrement virulentes et diluviennes avec un caractère stationnaire et temporairement grêligène. Le maximum de l’activité est probablement atteint à la mi-journée ou en cours d’après-midi et l’Hérault pourrait être le département le plus touché. Si les cumuls atteignent généralement les 30 à 80 mm, localement les 100 voire 200 mm en quelques heures peuvent être atteints et même dépassés. Sur le relief les précipitations qui prenaient de plus en plus d’ampleurs en cours de matinée, avec là aussi un caractère plus instable, deviennent peut-être moins régulières avec l’instauration des violents orages dans les plaines et le piémont Cévenol. Les précipitations s’espacent par l’Hérault et le littoral en fin d’après-midi et début de soirée de dimanche. Elles perdurent par contre plus longtemps sur le relief Cévenol, notamment sa partie est, avec encore un caractère très instable et apportant de nouveau des lames d’eau significatives pendant la fin de journée et soirée, probablement de l’ordre de 50 mm sur le piedmont, et bien plus en cas d’orage stationnaire, et 80 mm sur le relief, et localement nettement plus en cas d’orages particulièrement actifs. Elles faiblissent progressivement en première partie de nuit.

Sur la moitié nord de la chaine Cévenol les précipitations sont devenues plus discrètes en matinée. En fin d’après-midi, soirée et première partie de nuit les précipitations redeviennent très abondantes de orageuses avec de nouveaux d’importants cumuls. S’ils sont voisins de 10 à 30 mm en plaine et 20 à 50 mm sur le piedmont avec d’importantes disparités en fonction des orages et localement des valeurs plus importantes, sur le relief ils sont de l’ordre de 70 mm et localement bien plus si la zone est concernée par un orage stationnaire. Les précipitations s’espacent en cours de nuit.

Cette zone orageuse arrive en Provence sous une forme atténuée en soirée de dimanche puis jusqu’à la frontière Italienne dans la nuit. Les pluies orageuses donnent des lames d’eau de l’ordre de 10 à 30 mm en général et localement les 50 ou 70 mm sont dépassés sous les averses plus fortes et stationnaires. En seconde partie de nuit les averses arrivent jusqu’en Corse sous une forme plus atténuée.

Au final sur l’épisode les sommets Cévenols pourraient avoir des lames d’eau totales atteignant et même dépassant les 450 voire 500 mm. Il faudra suivre le niveau des cours d’eau suites aux pluies sur les bassins amont de ce samedi et les réponses potentiellement très rapide avec les orages de dimanche. De plus, sous les orages stationnaires des crues-éclaires violentes sont à craindre.

Ailleurs, globalement dans un grand quart sud-ouest les précipitations sont modérées une bonne partie de la journée apportant des cumuls de 15 à 30 mm en général, parfois un peu plus. Ces cumuls sont supérieurs dans la partie sud-ouest du Massif-Central où ils peuvent plutôt être voisins de 20 à 50 mm et jusque 100 mm sur le relief près des zones Cévenoles. Sur les Pyrénées occidentales et centrales il neige beaucoup au-dessus 1300 à 1500 m voire jusque 1000m localement sous les fortes précipitations.

Le vent de secteur sud-est se renforce très fortement à l’avant de la zone active et durant la première partie de l’épisode. Des rafales de 90 à 120 km/h sont probables sur le littoral du Golfe du Lion jusqu'au Var. Ce vent lève une grosse houle qui pourrait déferler violemment sur le littoral. Le vent souffle aussi en tempête sur le relief Cévenol avec des rafales à plus de 120 km/h. Ce vent commence à faiblir un peu avant que les précipitations baissent en intensité.


Pour la suite :

Les averses persistent une partie de la journée de lundi sur la Corse (essentiellement la façade est) et les Alpes-Maritimes. Elles ne devraient pas avoir de violence particulière.

En revanche, dès la fin de nuit de lundi à mardi de nouvelles précipitations, probablement une nouvelle fois significatives, s’installent sur le pourtour Méditerranéen. Elles pourraient perdurer sur la partie sud-est et la Corse dans la journée de mercredi. Des informations complémentaires seront apportées ultérieurement.

Suivi météo à 18:34

Les Cévennes ont déjà reçu entre 100 et 150 mm dans la zone courant de l'Aigoual au Sud et à l'Est de la Lozère et l'Ouest de l'Ardèche.

On relève même 222 m à Barnas dans l'Ardèche depuis le début de l'épisode et 209 mm à Villefort en Lozère sur les dernières 24h.

Un observateur bénévole situé à Mayres (haute vallée de l'Ardèche) signale 292 mm en cumul depuis le début de l'épisode.

Suivi météo à 18:26

La situation météorologique synoptique provient de l’amplification de l’ondulation de grande échelle qui nous avait provoqué le temps hivernal de cette semaine. Cette ondulation déferle comme le ferait une vague sur une plage (on parle d’ailleurs de déferlement d’onde synoptique) : la profonde dorsale Atlantique se rabat entre l’Islande et la Scandinavie tandis que le thalweg s’infiltre jusqu’au-delà de la Péninsule Ibérique et s’isole progressivement en goutte froide (phénomène dit de cut-off).

En basse couche une advection d’air chaud et humide très durable c’est mise en place dans le Golfe du Lion. Durant cette journée de samedi ce jet de basse couche n’était pas associé à un gros forçage d’altitude et l’air d’altitude restait assez doux : les profils n’étaient que modérément instables. La dynamique laissait le maximum de précipitation sur le relief (forçage orographique qui initiait localement la convection).

En revanche durant cette journée de samedi une anomalie basse de tropopause et sa zone de forçage d’altitude sur ça face avant interagie (interaction barocline) avec une zone cyclonique de basse couche associée à une anomalie chaude et humide. La cyclogenèse qui s’en suit remonte dans la nuit de samedi à dimanche vers les Baléares et durant la matinée de dimanche vers le Roussillon.

A l’avant un très puissant jet de basse couche se met en place et advecte de l’air doux et humide qui va alimenter les cellules orageuses le long des axes de convergence. En altitude le forçage de grande échelle prend des proportions remarquables pour ce type d’épisode. L’approche de l’anomalie d’altitude est accompagnée d’air plus froid à ce niveau, ce qui instabilise les profils. Cette instabilité est renforcée par le forçage de grande échelle et les ascendances qu’elle provoque, plus exactement par la convergence sous cette ascendance.

Les précipitations qui se mettent en place sur le Roussillon en seconde partie de nuit ou fin de nuit de samedi à dimanche prennent un caractère de plus en plus instable. Au sein de cette convergence sous-synoptique, des axes de convergence à plus petite échelle (méso-échelle) vont se mettre en place entraînant le risque de très violents orages stationnaires avec une régénération arrière. Sur le Languedoc, là où le flux d’altitude est plus rapide et les cisaillements au moins aussi importants par rapport à l’alimentation du jet de basse couche le risque de voire des organisations d’orage en « V » caractéristique augmente. Ils donnent des cumuls diluviens à leur pointe de convergence et sont stationnaires en se régénérant sur place. En cours de journée la formation d’un orage en V plus important que les autres au niveau du maximum de convergence de basse couche sous-synoptique n’est pas impossible, surtout si un forçage d’altitude à plus petite échelle vient l’y aider.

L’anomalie remontant vers le nord-est et l’axe de convergence de basse couche se décalant vers l’est la situation s’arrange en soirée sur le Languedoc, plus tardivement sur le relief que sur le littoral, alors que les orages se décalent vers la Provence, les Alpes-Maritimes puis de façon plus marginale la Corse en cours de nuit. Les éléments semblent moins en phase et les orages devraient être moins virulents et diluviens. Avec le maintient de conditions assez froide en altitude et des restes d’air plus doux en basse couche, l’instabilité perdure de manière de plus en plus atténuée sur l’extrême sud-est lundi.


Schéma synthétique de la situation de dimanche à la mi-journée :

 

La goutte froide, si elle perd progressivement de son activité, continuera probablement à nous faire des siennes mardi avec l’envoie sur les régions méditerranéennes d’une nouvelle zone de convergence de basse couche associée à de l’air plus doux et humide. Le risque de fortes précipitations pour la journée de mardi semble à nouveau présent près de la Grande Bleue. Ces précipitations devraient se maintenir sur le sud-est mercredi avec le décalage de la zone douce, humide et convergente de basse couche.

Si ces nouvelles précipitations se confirment des détails supplémentaires seront apportés ultérieurement.

Suivi météo à 17:34

Dans sa mise à jour vers 16h30 de la carte de vigilance, Météo France ajoute le Tarn et l'Aveyron à liste des départements concernés par cette vigilance orange. On apprend dans le bulletin publié 1h plus tard (!) que les cumuls attendus sur ces deux départements atteignent 80 à 120 mm sur 24h. Les prévisions se confirment pour les autres départements concernés, et MF rappelle une nouvelle fois que le caractère préocupant de la situation réside dans la persistance sur plusieurs jours de ces précipitations abondantes.

Suivi météo à 16:50

On retrouve toujours notre corps pluvieux s'étendant de la vallée du Rhône jusqu'aux Ardennes environ avec des pluies continues modérées.
Sur le département du Gard, la Lozère (Est) et le Nord de l'Hérault, quelques cellules actives se développent avec une intensité > aux 100mm/h. On peut ainsi craindre de forts cumuls en peu de temps.

Le vent reste présent dans la vallée du Rhône avec des rafales de Sud à Sud-Est souvent comprises entre 60 et 70 km/h, localement 80 à 90 km/h.

D'après MétéoFrance lors de la dernière mise à jour de son bulletin de vigilance, il est encore tombé de 100 à 120 mm sur les Cévennes ardéchoises, et ponctuellement jusqu'à 190 mm sur les dernières 24 heures.

Sur la Haute-Loire, les quantités de pluie, se situent entre 30 et 60 mm, toujours sur les dernières 24h.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 15:08

La zone pluvieuse s'étend des Cévennes jusqu'à la Picardie avec des intensités plus fortes sur le relief du Massif-Central. Les quantités sont plus importantes sur le Gard, la Lozère et l'Ardèche où en l'espace de 6h, les plus forts cumuls atteignent 60 à 70mm.

Sur l'ouest de l'Aveyron, une ligne orageuse sévit actuellement, apportant de fortes intensités de précipitations, mais également de la grêle, comme à Aubin où un observateur en signale.

Les vents continuent toujours de souffler fortement avec des rafales comprises entre 60 et 80km/h et jusqu'à 126km/h au Mont-Aigoual.

Suivi météo à 13:10

Les précipitations ont tendance à s'intensifier sur les départements cévenols avec quelques cellules plus actives entre le Gard et la Lozère.

Depuis ce matin 6h, les cumuls évoluent entre 40 et 60 mm sur les Cévennes, ce qui porte un cumul sur 36h, de 80 à 160mm annonce Météo-France. Les cumuls étant plus faibles sur la Haute-Loire .

Ces précipitations sont toujours accompagnées de rafales de vent de sud/sud-est. A midi, la station du Mont-Aigoual a relevé 143km/h. Sur le Languedoc-Roussillon et le Massif-Central, les rafales sont généralement comprises entre 70 et 80km/h, localement plus sur le relief.

Suivi météo à 11:05

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 11:04

Les précipitations continuent d'arroser les Cévennes et des postes pluviométriques relèvent des valeurs dépassant les 100mmm depuis le début de l'épisode pluvieux. Quelques valeurs données par Météo-France:

  • 135 mm à Saint-Maurice de Ventalon (48)
  • 132mm au mont Aigoual (30)
  • 122mm à la Souche (07)
  • 115mm à Barnas (07)
  • 108mm à Loubaresse (07)
  • 102mm à Bassurels (48)
  • 100 mm à La Salle Prunet (48).
Sur l'est de la Haute-Loire le maximum est atteint du côté des Estables avec 44mm. Ailleurs dans le Gard et l'Hérault, les cumuls sont de l'ordre de 17mm au Caylar et Les Plans (34), 22mm à Ganges (34), 45mm au Vigan (30), 57mm à Mialet (30) et 77 mm à Saint-Sauveur Camprieu (30).

Suivi météo à 10:24

Météo-France avait levé en milieu de nuit son alerte orange pour les départements Corse avec l’évacuation des pluies en mer.

Dans son bulletin de suivi, l’institution attend Sur les Cévennes entre samedi matin et dimanche matin des précipitations entre 70 et 200 mm, et localement 250 mm qui s’joute aux cumuls déjà tombés, avec des cumuls plus importants au sud qu’au nord des Cévennes.

Météo-France attend aussi à partir de la seconde partie de nuit de samedi à dimanche et une grande partie de la journée de dimanche des orages violents avec des cumuls qui peuvent atteindre 80 à 100 mm en plaine Languedocienne.

Suivi météo à 09:19

Les pluies perdurent sur les reliefs cévenols et ont tendance à se renforcer depuis quelques heures (36 mm sur les deux dernières heures à l'Aigoual). Les cumuls depuis le début de l'épisode (hier à la mi journée) dépassent à présent les 100 mm sur l'Aigoual, le Mont Lozère et la montagne ardéchoise. Les cumuls restent pour l'instant raisonnables ailleurs (entre 20 et 50 mm de pluie).

Les rivières (Hérault, Tarn, Ardèche...) descendant de ces montagnes et leurs affluents débutent leur crue. Leur niveau va être à surveiller durant cette journée et demain.

A noter aussi les trés fortes rafales de Sud sur les sommets : 167 km/h relevés au Mont Aigoual (1567 m).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:08

En plus des précipitations, le vent de sud à sud-est souffle fortement sur le massif des Cévennes. En effet, les rafales sont généralement comprises entre 70 et 80km/h.
Localement on relève des rafales atteignant les 100km/h sur la Lozère (à La Salle Prunet) voire les dépassant, comme au Mont-Aigoual où une pointe de 135km/h a été mesurée.

Suivi météo à 23:01

Sur le site de la vigilance crues, on apprend ceci:

Selon Météo-France, l'intensité de cet axe pluvieux va se renforcer progressivement dans la nuit de vendredi à samedi générant des cumuls importants, en particulier sur les Cévennes où on attend des cumuls de l'ordre de 70 à 100 mm d'ici samedi matin, 200 à 250 mm d'ici dimanche matin et 270 à 350 mm d'ici dimanche soir.

Suivi météo à 22:23

Les bulletins de suivi de Météo-France de 22h, nous donne plusieurs valeurs de précipitations tombées sur ces 12 dernières heures:
  • En Ardèche, 73 mm à La Souche, 65 mm à Barnas, 61 à Loubaresse
  • En Haute-Loire, un maximum de 35 mm aux Estables.
  • En Lozère, 45 mm à Saint-Maurice de Ventalon, 23 mm à Barre des Cévennes
  • Dans le Gard, 47mm au Mont-Aigoual, 26 mm à Saint Cecile d'Andorge, 22 mm à Mialet, 17 mm au Vigan
  • 10 mm aux Plans dans l'Hérault.

Suivi météo à 21:39

La perturbation pluvieuse a peu bougé depuis le dernier suivi, puisque nous la retrouvons du Bas-Rhin à la Charente-Maritime ainsi que sur les côtes de l'Aquitaine.

De faibles pluies sont également observées sur la chaîne pyrénéenne.

Dans le sud-est, des averses trainent sur les Alpes-Maritimes tandis que l'est de la Corse est soumis à des pluies modérées. Sur les Cévennes des précipitations s'accrochent au relief et sont d'intensité modérée.

Suivi météo à 19:38

La perturbation s’étire des côtes Aquitaines aux Vosges en passant par le nord du Massif-Central. Parallèlement les remontées continuent à se maintenir à l’ouest du Rhône et des Cévennes à l’est du Massif-Central.

Par ailleurs des averses arrosent les Bouches-du-Rhône, le Var et surtout les Alpes-Maritimes tandis que les remontées pluvio-instables commencent à concerner le sud-est de la Corse.

Prévisions du phénomène

Comme prévu la situation se dégrade fortement. De très importants cumuls de précipitations sont attendus au cours de prochains jours dans le sud de la France.

Une zone active se situe vendredi soir des Cévennes au Jura et aux Vosges. Elle donne déjà des précipitations significatives sur les Cévennes par exemple.

 

Résumé de vendredi soir à samedi soir :


 

 

Prévision pour la nuit de vendredi à samedi :

La zone active se décale de la Gironde et du Limousin au nord-est et remonte en cours de nuit vers des régions centrales au nord-est. Les précipitations atteignent souvent 5 à 15 mm en général et 10 à 30 mm dans le nord-est. Localement des cumuls un peu plus abondants sont prévus.

Parallèlement les précipitations se maintiennent sur le relief Cévenol, toutefois sans encore prendre des valeurs inquiétantes. Le flux est dynamique et le relief est principalement concerné par ces précipitations, parfois le piedmont Cévenol en cas de convection un peu plus marquées. Les cumuls au cours de la nuit ne dépassent généralement pas les 5 à 15 mm dans les plaines du Languedoc (et parfois même juste quelques traces), et les plaines de l’ouest de la vallée du Rhône, sauf localement sous une averse plus forte. Sur le relief Cévenol on attend déjà 20 à 40 mm en général, et même localement plus de 80 mm.

Par ailleurs, la façade orientale de la Corse risque d’être concernée par des orages apportant localement des quantités de précipitations significatives qui s’ajoutent à celles déjà tombées. Sous les plus fortes averses on pourrait atteindre les 70 à 80 mm. Des averses orageuses devraient aussi concerner les Alpes-Maritimes et une partie du Var pendant la première partie de nuit.

Le vent de sud soufflera fort en basse vallée du Rhône et sur le Languedoc avec des rafales de 50 à 80 km/h en général, temporairement jusque 100 km/h sur les lieux exposés. Sur le relief Cévenol les rafales atteignent plus couramment les 80 à 100 km/h et même plus de 130 km/h sur les crêtes.

 


Prévision pour samedi :

En revanche, dès la fin de nuit les précipitations se renforcent progressivement et les cumuls vont devenir très importants sur les départements du Languedoc et les régions Cévenoles. Les pluies sont le plus souvent régulières et fortes sur le relief toute la journée de samedi. Elles sont faibles à modérées sur les plaines basses et parfois même discontinues. Sur le piedmont Cévenol ou près du littoral du Roussillon à la vallée du Rhône les pluies prennent parfois un caractère d’averses orageuses. Localement les orages sont stationnaires et donnent de fortes quantités d’eau.

Entre samedi au lever du jour et dimanche minuit les cumuls sont voisins de 5 à 30 mm en général dans les plaines du Languedoc et de la basse vallée du Rhône. Certaines plaines voient même des cumuls peu significatifs. Localement, et notamment en se rapprochant des Cévennes, les cumuls peuvent dépasser les 70 ou 80 mm en cas d’orage. Sur le relief les lames d’eau sont voisines de 100 à 150 mm en général et localement plus de 200 ou 250 mm. Elles viennent s’ajouter aux quantités tombées précédemment.

Parallèlement les précipitations sont encore significatives le matin de l’ouest du Massif-Central et du Limousin à la Champagne et l’est du Bassin-Parisien. Elles s’affaiblissent progressivement en cours de journée. On attend de 5 à 20 mm en général. En cours d’après-midi les précipitations remontent le long des Cévennes et l’est du Massif-Central vers le Lyonnais le Dijonnais et le Jura. De 10 à 30 mm sont encore possible sur ces régions entre l’après midi de samedi et la nuit suivante.

Le matin le vent de sud soufflera fort en basse vallée du Rhône et sur le Languedoc avec des rafales de 50 à 80 km/h en général, temporairement jusque 100 km/h sur les lieux exposés. Sur le relief Cévenol les rafales atteignent plus couramment les 80 à 100 km/h et même plus de 130 km/h sur les crêtes. Le soir, même si le vent reste très sensible les rafales perdent progressivement de la puissance.

 


Prévision pour dimanche :

La prévision sera affinée durant la journée de samedi. Nous donnons ici un aperçu de la situation qui s’annonce très délicate.

En cours de nuit de samedi à dimanche les précipitations se renforcent sensiblement sur le Roussillon et l’ouest du Languedoc alors qu’elles perdurent sur les Cévennes. Les nouvelles précipitations qui arrivent sont particulièrement instables et de très violents orages sont probables avec un caractère très stationnaire. Les précipitations sont localement diluviennes en seulement quelques heures. Ces précipitations de décalent en cours de journée vers le Languedoc puis la basse vallée du Rhône avec toujours cette possibilité d’orages très violents et diluviens. La situation risque d’être critique dans certaines régions, surtout si l’on tient compte des précipitations déjà tombées précédemment. En soirée ou nuit de dimanche à lundi ces orages se décalent vers la Provence et la Corse et faiblissent peut-être légèrement.

Jusque dimanche soir on pourrait localement dépasser les 500 mm de précipitations, notamment sur le relief Cévenol. Ce seuil pourrait même être franchement dépassé si la prévision n’évolue pas d’ici là.

Il y a une menace de vent violent de sud-est avec des rafales temporaires à plus de 100 km/h dans le Golfe du Lion.

Pour la suite, de nouvelles précipitations pourraient concerner les régions Méditerranéennes à partir de lundi soir et durant la journée de mardi.


Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Suivi météo à 16:18

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 16:17

A 16h, et sans surprise, Météo France place en vigilance orange les départements de l'Hérault, du Gard, de la Lozère, de l'Ardèche et de la Haute-Loire mais aussi les deux départements corses. Bien que les cumuls attendus sur les prochaines 24h ne dépassent pas les 100 à 150 mm sur le Languedoc, la vigilance se justifie d'après Météo France dans la perspective de la suite de l'épisode.

Dans le même temps, Vigicrues passe en vigilance orange les parties amont de l'Ardèche, de la Baume, de la Cèze et des Gardons d'Alès et d'Anduze. Le SCHAPI précise que l'événement est inhabituel plus par sa durée que par les intensités horaires des précipitations.

Suivi météo à 16:12

Le front s’étire actuellement des Cévennes au Jura et au sud des Vosges avec des précipitations faibles à modérées en général, mais plus soutenues en descendant vers le sud. Des sur-intensifications convectives sont localement observées sur le nord du Gard et en Ardèche, plus temporairement sur la partie Rhodanienne du Vaucluse et de la Drôme.

Les remontées instables se font plus discrètes sur les Alpes-Maritimes et perdurent avec une intensité moindre sur une partie du Var, des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et des Alpes-de-Haute-Provence.

Par ailleurs le flux de sud se renforce avec depuis ces deux dernières heures des rafales de 80 km/h relevées à Leucate (11) ou encore 119 km/h au sommet du Mont Aigoual (30) entre 13h et 14h.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 13:14

A la mi-journée, le front pluvieux s'étire de la vallée du Rhône et des Cévennes à la Franche-Comté et à l'Alsace, avec des pluies faibles dans la partie nord mais plus soutenues en vallée du Rhône, et notamment en basse vallée du Rhône (nord Gard, nord Vaucluse, Drôme et Ardèche). Des précipitations orageuses ponctuellement fortes affectent encore le littoral de la Côte d'Azur, alors qu'en Corse une accalmie est intervenue en fin de matinée.

Entre 19h hier soir et 7h ce matin, on a par exemple relevé 25 mm à Cannes et à Ajaccio, 23 mm au Cap Cépet et près de 19 mm à Calvi. Ce matin, entre 7h et 10 h, on a encore relevé par exemple 8 mm à Embrun, 6 mm à Nice et à Lons-le-Saunier.

Suivi météo à 13:02

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:13

Météo-France, par la voix des bulletins télévisuels, attend de forts cumuls de précipitations sur les Cévennes.

Prévisions du phénomène

Prévision pour les journées de vendredi 31 octobre et de samedi 1 novembre

Les premières précipitations affecteront les Pyrénées dans la nuit de jeudi à vendredi, mais aussi la Corse et la Côte d'Azur. Des orages pourront se mêler aux pluies en Corse. Vendredi matin, la zone de précipitations gagneront l'ensemble de la région PACA. Des orages éclateront probablement en mer, et dans une moindre mesure sur le littoral. Des averses parfois fortes pourront se déclencher. Dans le même temps, des pluies généralement faibles ou modérées, continueront à affecter le massif pyrénéen et le piémont.

D'ici la mi-journée de vendredi, les précipitations remonteront vers le nord et le nord-ouest, poussées par un vigoureux vent de sud dans les couches basses et moyennes. Des pluies orageuses orographiques parfois fortes se mettront alors en place sur le sud du Massif-Central. Vendredi après-midi, les choses s'accélèreront. Une front très marqué se formera au sein d'une zone de convergence des vents. Les pluies deviendront franchement soutenues sur le Massif-Central puis la Bourgogne et les régions centrales. Dans les Cévennes, des pluies mêlées d'orages continueront à s'abattre régulièrement. Certains orages pourront être forts. Dans le sud-ouest, les pluies seront plus rares dans le sud de Midi-Pyrénées (de l'Aude au midi toulousain), tandis que des pluies faibles à modérées et de plus en plus régulières affecteront l'Aquitaine, et notamment le pays basque.

Dans la nuit de vendredi à samedi et samedi matin, le front pluvieux très actif gagnera la Lorraine, la Champagne-Ardennes, l'Ile-de-France et le Centre, apportant encore une pluie soutenue et régulière, voire continue. Dans le même temps, les régions allant de l'Aquitaine au centre ouest et aux Normandies, des pluies a priori plus faibles se produiront. Dans les régions cévenoles (est Hérault, nord Gard, ouest Ardèche, Lozèren sud-est Aveyron), de fortes pluies orageuses continueront à se produire. Des orages stationnaires sont possibles sur les contreforts sud des Cévennes.

Entre vendredi matin et samedi matin, les lames d'eau recueillies seront évidemment variables, comprises entre quelques mm dans les régions les moins touchées (extrême nord-est, midi toulousain), et plus d'une centaine de mm dans les régions cévenoles. Pour résumer les cumuls pluviométriques attendus, la carte ci-dessous présente différentes zones affectées d'une gamme de valeurs de lames d'eau.


Zone I : 0 mm à 5 mm en général, rarement plus. Il ne s'agira que d'averses dans la journée de vendredi, avant que de faibles pluies ne touchent le sud de la zone samedi matin.

Zone II : 0 mm à 10 mm en général, le massif alpin pouvant recueillir le plus d'eau.

Zone III : 5 mm à 20 mm en général, jusqu'à 30/40 mm ponctuellement en PACA ou en Corse.

Zone IV : 20 à 50 mm en général, ponctuellement plus, surtout dans le sud de la zone.

Zone V : 50 à 150 mm selon les sites, ponctuellement 200 mm en cas d'orages stationnaires.

Pour la suite, l'épisode semble se poursuivre samedi après-midi et jusqu'à dimanche dans les régions cévenoles, où les cumuls risquent de devenir très importants. Parallèlement, le Languedoc-Roussillon pourrait également recevoir d'importantes quantités d'eau, notamment dimanche. La prévision sera évidemment affinée au cours des prochaines mises à jour.


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑