• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 13°C
    95%, 1023.5hPa
    Vent de direction SSO9 km/h (raf. 22)
Infoclimat est la plus grosse base de données météo en libre accès en France. Votre aide est primordiale.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°270 • TempÍte de neige, coup de froid

CarteFroidFroid inhabituelÉpisode neigeuxÉpisode neigeux tardifTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2013/03/15-1106|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h06 :



    Quelques faibles chutes de neige ou de bruine se produisent à 9 heures sur le Nord-Pas de Calais et le nord de la Picardie avec des températures inférieures à zéro degrés à l'intérieur des terres. Sur les autres départements en vigilance orange, les chaussées enneigées ou mouillées ce matin peuvent être glissantes du fait des températures inférieures à zéro.

    Suivi météo à 08:55

    Depuis cette nuit, le mistral est en atténuation dans son domaine : les plus fortes rafales en vallée du Rhône atteignent désormais 60 à 90km/h.
    À 05 heure ce matin, pour les plus fortes valeurs, Météo-France observait 104 km/h à Cap Couronne dans les Bouches du Rhône et à Murs dans le Vaucluse ; 122 km/h au Bec de l'Aigle sur le littoral des Bouches du Rhône.



    Sur une grande partie du pays, le froid est revenu depuis quelques jours et les températures négatives sont observées sur quasiment toutes les régions, excepté sur le littoral méditerranéen et quelques stations en Bretagne et sur le pays basque :

    Côté ciel, les chutes de neige sont devenues plus éparses. on en retrouve sur le relief de la Corse, l'arrière pays niçois et quelques-uns sur les Alpes du Nord, le Jura et le Nord Pas de Calais.

    Prévisions du phénomène

    2013/03/15-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :



      Quelques petites et faibles chutes de neige sont en place actuellement sur la Somme et le Pas de Calais. Les températures sont comprises entre 1 et 3 degrés le long des côtes et proches de 0 degré sur les Flandres intérieures, l'ouest du Pas-de-Calais et de la Somme. Elles sont comprises entre -5 et -9 degrés dans l'Aisne et l'Avesnois et comprises entre -2 et -4 degrés ailleurs. En région parisienne, les gelées sont généralisées, comprises entre -1°C à Paris et -5 °C en zones rurales. La couche de neige observée est désormais de 4 cm à Roissy, 2 cm à Orly. Le mistral continue de souffler fortement en basse vallée du Rhône ; cependant, les rafales attendues ne dépasseront pas les seuils, et la vigilance orange « vent » ne se justifie plus. Les rafales atteignent désormais rarement les 100 km/h dans le couloir rhodanien jusqu'à l'étang de Berre, et très ponctuellement un peu plus. À 05 heure ce matin, pour les plus fortes valeurs, on observe 104 km/h à Cap Couronne dans les Bouches du Rhône et à Murs dans le Vaucluse ; 122 km/h au Bec de l'Aigle sur le littoral des Bouches du Rhône.
      Les chaussées encore enneigées ou mouillées seront ce matin particulièrement glissantes. Ce matin de faibles pluies éparses toucheront les côtes alors que dans l'intérieur il y aura quelques précipitations neigeuses. On peut attendre 1 à 2 cm de neige sur les départements situés de la Picardie au Nord Pas de Calais. Les températures vont redevenir généralement positives par l'ouest pour la fin de matinée, annonçant un radoucissement plus durable et le retour de la pluie.
      Verglas routier très fréquent cette fin de nuit et vendredi matin de la Normandie à l'Ile de France, à la Picardie et au Nord-Pas-de-Calais.

      Prévisions du phénomène

      2013/03/14-2206|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h06 :

        Verglas : Suite aux très fortes chutes de neige du début de la semaine, aux très basses températures de la nuit prochaine associées à de faibles précipitations, le risque de verglas persiste. Vent : Épisode de Mistral avec de fortes rafales nécessitant une vigilance particulière. Ce type d'événement arrive environ 2 à 3 fois par an.

        Quelques averses de neige se produisent encore jeudi après-midi sur le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie et l'Ile-de-France. Le Mistral souffle en tempête sur les départements placés en vigilance orange. Les rafales dépassent les 100 km/h sur le Vaucluse et les Bouches du Rhône.
        Verglas : Les températures redeviendront inférieures à zéro dans la soirée et il gèlera fortement durant la nuit, favorisant le regel de l'humidité au sol. De faibles précipitations sous forme de petites chutes de neige ou de bruines verglaçantes sont attendues en cours de nuit et durant la matinée de vendredi. Des brouillards givrants se formeront aussi par endroits. Le risque de verglas reste par conséquent important. Vent : Le Mistral continuera à souffler en tempête en soirée et durant la nuit de jeudi à vendredi. Il commencera à faiblir seulement en fin de nuit. Les rafales de vent atteindront 100 à 110 km/h en moyenne vallée du Rhône, ainsi que sur le relief du Vercors, 120 km/h sur l'ouest du Vaucluse, 120 à 130 km/h sur l'ouest des Bouches du Rhône.
        Verglas routier très fréquent durant la nuit et vendredi matin de la Normandie et de l'Ile de France à la Picardie et au Nord-Pas-de-Calais.

        Prévisions du phénomène

        2013/03/14-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :





          Verglas routier très fréquent durant la nuit et vendredi matin de la Normandie et de l'Ile de France à la Picardie et au Nord-Pas-de-Calais.Le Mistral sera tempétueux jusqu'à vendredi matin.

          Suivi météo à 16:01

          Le mistral s'est bien renforcé en cette journée, puisque les rafales sont fortes ou violentes entre la Vallée du Rhône et le littoral des Bouches du Rhône. A 12h, Météo-France relevait :

          • Sur le Vaucluse : 100 km/h à Avignon, 109,4 km/h à Orange, 122,4 km/h à Murs (500m d'altitude)
          • Sur les Bouches-du-Rhône : 111,2 km/h à Marignane et à Salon de Provence, 120,2 km/h à Cap Couronne, 122,4 km/h au Bec de l'Aigle

          Peu avant 16h, les stations météo relèvent  :

          • 124km/h à Martigues/Cap Couronne (13)
          • 106km/h à Avignon/Caumont (84)
          • 104km/h à Istres (13)
          • 102km/h à Marseille-Marignane (13)
          • 100km/h au Cap Cépet (83)
          • 98km/h à Avignon (84) [104km/h à 14h]
          • 83km/h à Montélimar (26)
          • 80km/h à Aubenas (07)

          La tramontane quant à elle est toujours sensible avec des pointes aux alentours des 85km/h et jusqu'à 109km/h au Cap Béar (66)

           

          Enfin le pays est soumis à un régime de nombreuses averses, sous forme de neige sur le relief, mais également dans le nord-est et entre la Picardie et le Nord Pas de Calais.

          Suivi météo à 07:29

          Ce matin, la tramontane a baissé en intensité sur le Languedoc-Roussillon où les plus fortes rafales de vent atteignent encore 70km/h. En revanche, sur les caps exposés, les stations météo relèvent encore des valeurs dépassant les 100km/h : 140km/h au Cap Béar (66). Cette nuit, une rafale de 173 km/h a été relevée côté espagnol au Cap Cerbère (Portbou).
          C'est le mistral qui à son tour se lève et atteint déjà 104km/h à Istres (13).

          Dans le sud-ouest, les chutes de neige ont faibli mais une nouvelle zone précipitante a abordé l'Aquitaine. Des chutes de neige se produisent principalement dans les terres, comme à Heugas (40) mais aussi à Biarritz (64).

          D'autres chutes de neige touchent aussi le Massif-Central avec des couches au sol qui varient du blanchiment à 6cm sur le Puy de Dôme.

          Enfin dans le nord, quelques faibles averses de neige circulent, mais rien à voir avec les chutes du début de semaine. Des brouillards givrants se sont formés cette nuit, avec des températures moins basses que la veille : -5 à 0°c.

          Prévisions du phénomène

          2013/03/14-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :





            Verglas routier très fréquent de la Normandie et de l'Ile de France à la Picardie et au Nord-Pas-de-Calais.Le Mistral se renforce et deviendra tempétueux aujourd'hui jeudi et la nuit prochaine.

            Prévisions du phénomène

            2013/03/14-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Bouches du Rhône (13), Drôme (26), Vaucluse (84).





            Verglas routier très fréquent de la Normandie et de l'Ile de France à la Picardie et au Nord-Pas-de-Calais.Le Mistral se renforce et deviendra tempétueux aujourd'hui jeudi et la nuit prochaine.

            Suivi météo à 23:38

            En ce mercredi soir, c'est la Tramontane qui fait parler d'elle sur l'Aude et les Pyrénées orientales, placés depuis la fin de matinée en vigilance orange. On relève déjà 154 km/h au Cap Béar, 143 km/h à l'Aigoual (et -27 en refroidissement éolien!), 130 km/h à Leucate et 110 km/h à Perpignan-Rivesaltes

            Ailleurs, après une matinée neigeuse sur le Sud-Ouest du pays, avec plusieurs centimètres sur la région toulousaine notamment, les averses de neige ont également repris sur le Nord de la Bretagne, la Normandie, le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie, mais dans des proportions bien moindres que la veille. On relève ponctuellement 1 à 3 cm sous les plus soutenues. La situation sur les routes revient lentement à la normale, après parfois 48h de blocage comme sur l'A1 dans la Somme, tandis que l'Armée et les engins de chantiers libèrent progressivement les axes secondaires. Et à voir l'état de ce parking de l'aéroport de Cherbourg, il y en a encore pour plusieurs jours avant que tous les automobilistes aient récupéré leur mobilité!

            Photolive que l'on doit à alain50, merci à lui!

            Suivi météo à 10:19

            Bien que l'accalmie se dessine sur les régions durement touchées ces dernières 48h, il y a toujours de nombreuses difficultés. Une des plus grosses difficultés se concentre actuellement sur l'autoroute A1 : Dans la Somme (80), près de 1000 véhicules restent bloqués sur l'autoroute à hauteur d'Assevillers et 1500 sur l'aire d'autoroute d'après la préfecture de la Somme. Elle précise également que  « Les gens bloqués depuis hier sont éparpillés sur 23 km et on va essayer de les faire passer par l’intermédiaire de l’échangeur des autoroutes A1/A2 pour les faire revenir sur Paris, voire sur Rouen ».

            En Ile-de-France, c'est 2800 personnes qui sont hébergées en urgence aux abords des gares et aéroports Parisiens : «600 ont été hébergées en hôtel et 600 en rames dortoirs. Dans les aéroports, 1.100 personnes ont été hébergées dans des hôtels ou des salles prévues à cet effet à Roissy et 500 a Orly», précise la préfecture.

            Du côté des transports, c'est presque le retour à la normale à Roissy et Orly tandis que les liaisons outre-Manche sont rétablies : Les thalys et Eurostar ont repris du service.

            Enfin, les conditions de circulation restent difficiles voire impossibles sur les 2 départements placés en Vigilance rouge hier par Météo France : Cherbourg reste coupé du monde puisque la principale route la reliant de Caen ( RN13 ) restait fermée ce matin. ( Source le Figaro )

            Pour synthétiser les nombreuses difficultés sur le Nord de la France, la carte ci-contre est parlante (source TomTom Traffic HD) :

             

            D'un point de vue plus météorologique, la neige a cessé de tomber sur une bonne partie des régions impactées bien que de nouvelles averses concernent actuellement le Nord Pas de Calais et la Basse Normandie. Les vestiges de la perturbation d'hier se retrouve actuellement sur la Lorraine avec des chutes de neige le plus souvent faibles sans conséquences particulières. On notera que Météo france relance finalement la vigilance dans 19 départements : ceux situés en Basse-Normandie, Haute-Normandie, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Picardie et le département de l' Eure-et-Loir (28)  sont de nouveaux en vigilance Orange après qu'ils aient été retirés à 6h locale. C'est le verglas qui est craint avec le regel.

             

            Le froid a gagné l'ensemble du pays à l'exception d'un Sud Est. Les températures se radoucissent à l'heure actuelle entre Bretagne et Côte de la Manche.

            Les gelées se sont montrées sévères au petit matin en raison de la conjugaison d'un ciel clair et d'une présence de neige au sol. Météo France a pu relever par exemple :

            -15.1°C à Chapet (78)

            -14.3°C à Marville (28)

            -13.6°C à Givet (08)

            -13.8°C à Charleville-Mézières (08) ( Record battu - ancien record -12.1°C )

            -12.6°C à Achère (78)

            -11.1°C à Pontoise (95)

            -12.5°C à Rouvroy (80)

            -12°C à Saint Hilaire sur Helpe (59)

            -11.5 à Saint Quentin ou Chauny (02)

            -11.4°C à Cambrai ( record battu - ancien record -10.6°C)

            -10.5°C à Lille (59) (Record battu - ancien record -8.8°C)

            -10.2°C à Lillers (62)

            -11.2°C à Reims (51)

            Retrouvez toutes les valeurs dans notre page climatologique du mois de mars 2013.

            Dans le sud-ouest de faibles chutes de neige ont pu apporter jusqu'à 5 cm à Auch. Le mistral et la tramontane se lèvent dans leur domaine respectif. Voici une carte qui synthétise l'ensemble des observations météorologiques de la matinée. Les flèches représentent les flux. La dépression se retrouve dans la région PACA.

            Prévisions du phénomène

            2013/03/13-1000|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h00 :
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Pyrénées-Orientales (66), Aude (11).

            Verglas : Suite aux très fortes chutes neige des 36 dernières heures et aux très basses températures de cette nuit, le verglas très fréquent rend la circulation routière très difficile. Vent : Episode de vent de secteur nord-ouest violent nécessitant une vigilance particulière, les rafales étant particulièrement fortes. Ce type d'événement n'arrive qu'environ 2 fois par an.


            Verglas : Les températures repasseront légèrement positives cet après-midi, mais très rapidement il regèlera dans la soirée . Le verglas restera très fréquent sur le réseau routier au moins jusque demain fin de matinée. Par ailleurs des averses de neige se produiront aujourd'hui, elle donneront localement quelques centimètres de neige supplémentaires. Vent : Début d'événement 16 heures cet après-midi. Dans l'après-midi du mercredi 13 et dans la nuit du 13 au 14 mars, les vents de nord-ouest souffleront avec des rafales atteignant 120 à 130 km/h sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude.
            Verglas routier très fréquent sur l'Ile de France, le Nord-Pas-de-Calais et la Normandie.La tramontane soufflera avec violence cet après-midi et la nuit prochaine.

            Suivi météo à 09:57

            Ce matin, c'est le froid glacial et sa conséquence au sol, le verglas, qui font la Une pour les régions Normandie, Picardie et Nord-Pas-de-Calais. Des records mensuels absolus ont d'ailleurs été battus à Lille et Cambrais. Météo-France relève en effet:

            • -12,5°C à Rouvroy (80)
            • -12,4°C à Epehy (80)
            • -12°C à Saint Hilaire sur Helpe (59)
            • -11,9°C à Valenciennes (59)
            • -11,5°C à Chauny (02) et Rouvroy Merles (60)
            • -11,4°C à Cambrai (59 - ancien record -10,6°C)
            • -10,5°C à Lille (59 - ancien record -8,8°C)
            • -10,4°C à Compiègne (60)
            • -10,2°C à Lillers (62)

            Les minimales sont également descendues très bas en Normandie et Ile de France, en témoigne cette carte:

            En IdF, Météo-France relève:

            • -5,5°C à Paris intra-muros (Montsouris), il faut remonter a 1888 pour trouver une température plus froide passé un 10 mars!
            • -12°C à Longchamps, il a donc fait -12°C dans Paris en ce 13 mars 2013!
            • -9,1°C à Bretigny seconde Tnn absolue de mars après les -10°C du 01/03/2005 et bien sur la température la plus froide enregistrée après le 10 mars depuis l'ouverture de la station en 1949 (ancien record -6,2°C le 20/03/55).
            • -8,8°C au Bourget seconde Tnn absolue de mars après les -9,6°C du 7/03/1971et bien sur la température la plus froide enregistrée après le 10 mars depuis l'ouverture de la station en 1923 (ancien record -7,8°C le 20/03/55 et le 11/03/1971).

            Prévisions du phénomène

            2013/03/13-0745|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 07h45 :
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Aisne (02), Oise (60), Seine-Maritime (76), Eure (27), Calvados (14), Manche (50), Orne (61), Eure-et-Loir (28), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75).




            Les températures repasseront légèrement positives cet après-midi, mais très rapidement il regèlera dans la soirée . Le verglas restera très fréquent sur le réseau routier au moins jusque demain fin de matinée. Par ailleurs des averses de neige se produiront aujourd'hui, elle donneront localement quelques centimètres de neige supplémentaires.
            Verglas routier très fréquent sur l'Ile de France, le Nord-Pas de Calais et la Normandie.

            Prévisions du phénomène

            2013/03/13-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :




              Même si les chutes de neige conséquentes ont quasiment cessé en cette fin de nuit, quelques averses sont possibles tout au long de la journée, plus particulièrement le long des cotes de Manche et dans l'axe allant du Nord-Pas de Calais au Bassin parisien. Les hauteurs supplémentaires de neige attendues ne justifie pas le maintien de la vigilance orange (tout au plus 1 à 3 cm localement). Avec des températures qui sont descendues cette nuit jusqu'à -8 voire -11 degrés sur les sols enneigés, la plus grande prudence reste de mise sur l'ensemble du réseau routier avec des chaussées qui vont demeurer glissantes. Le redoux en journée sera très timide, avec des maximales dépassant péniblement et temporaire le 0 degré. La nuit prochaine la température plonge à nouveau jusqu'à des valeurs quasi identiques à celles observées cette nuit, A noter que le Morbihan et l'Ile et Vilaine demeurent en vigilance orange crues. Voir le site : vigicrues.gouv.fr pour plus d'informations
              Cours d'eau en crue en Bretagne.

              Prévisions du phénomène

              Analyse du mardi 12 mars 2013 à 22h10 :

              L'épisode neigeux touche à sa fin dans le nord du pays ce mardi soir, après avoir semé le chaos en Normandie, Picardie et le Nord-Pas de Calais. La dépression qui était initialement centrée près de l'Ile-de-France ce mardi matin s'est déjà bien comblée. Le gradient de pression reste cependant élevé entre le nord-ouest et le sud-est du pays, comme en atteste la carte des valeurs de pression au niveau de la mer de ce mardi à 21h (ci-dessous à gauche). Le refroidissement se poursuit par le nord et l'ouest, avec des valeurs à présent négatives sur une moitié nord-ouest du pays :

              - -

              Pour comprendre la situation, voici la carte d'analyse de l'insitution anglais (MetOffice - analyse Bracknell) de ce mardi à 18h TU (19h locales) :

              La dépression "XAVER" n'est plus formellement identifiée, mais on peut la situer au bout de la flèche sur l'image. Elle est associée au système composé d'un front froid (triangles noirs) - situé à l'est du pays, d'un front chaud (demi-disques noirs) - situé de l'Allemagne à l'Europe centrale, et d'une occlusion (doubles triangle noir-demi disque noir) - située sur le pays et responsable des chutes de neige sur le nord du pays. L'air froid avait gagné, en début d'après-midi de mardi, une partie de l'ouest du pays, alors que de l'air doux continuait à remonter plus à l'est, en amont de la dépression.

              Au cours de la nuit de mardi à mercredi, les températures vont fortement chuter sur les régions du nord en liaison avec un dégagement temporaire du ciel (absence de nuages = rayonnement nocturne important = chute de la température à la surface du sol). Compte tenu des sols enneigés, cette baisse de température sera accentuée. Les thermomètres afficheront ainsi des valeurs comprises entre -5 et -11°C sur les régions touchées par l'épisode neigeux des deux derniers jours. Le modèle GFS à résolution 0.5° le modélise plutôt bien, comme le montrent les cartes ci-dessous valables pour mercredi 13 mars à 6h TU (7h locales) (à gauche la nébulosité totale, à droite la température à 2 mètres du sol) :

              - -

               

              Dans les 48 prochaines heures, le système dépressionnaire va s'éloigner, mais une autre dépression va se creuser en traversant la Méditerranée. On peut la situer sur l'analyse précédente (Bracknell) sur la Pénisule Ibérique. L'air froid va ainsi gagner tout l'est du pays d'ici jeudi, et des vents violents vont se lever près de la Méditerranée (Mistral et Tramontane) dès mercredi, avec un maximum d'intensité jeudi. Voici l'évolution synoptique (champs de géopotentiel à 500 hPa et de pression au niveau de la mer) prévue par le modèle GFS à résolution 1° pour  jeudi 14 mars à 18h TU (19h locales), ci-dessous à gauche, et le champ de vent à 10 mètres prévu par le modèle GFS à résolution 0.5°, ci-dessous à droite :

              - -

              La dépression D1 à l'origine de ce coup de vent se sera creusée en traversant la Méditerranée, et est prévue de se situer jeudi en fin de journée sur le sud de l'Italie. Le gradient de pression marqué sur le sud-est de la France se traduira par des vents violents, comme le modélise bien le modèle GFS à résolution 0.5°, avec des valeurs de vent moyen supérieures à 50 km/h en basse vallée du Rhône et sur le littoral du Languedoc-Roussillon. Mais il faut garder à l'esprit que la résolution du modèle (50 km environ) ne permet pas de bien représenter l'effet Venturi en basse vallée du Rhône, qui se trouve sous-estimé. Ainsi on s'attend à des vents moyens proches de 60 à 80 km/h entre Orange et l'embouchure du Rhône ainsi que sur le littoral du Roussillon. Les rafales risquent d'y atteindre régulièrement, jeudi en journée, les 100 à 130 km/h. Ce n'est pas exceptionnel mais c'est suffisamment peu ordinaire pour être noté.

              Enfin sur la carte dee gauche, nous avons noté une seconde dépression, D2, qui se situera jeudi au sud de l'Islande. C'est elle qui sera responsable du redoux à partir de vendredi, puisqu'elle progressera en direction de l'Irlande. Une période de temps agité est attendue malgré le redoux, avec du vent fort et d'abondantes précipitations sur une partie du territoire entre samedi 16 et lundi 18 mars... Peut-être cela fera-t-il l'objet d'un autre bulletin spécial ?!

              Prévisions météo du phénomène

              Mis à jour le mardi 12 mars 2013 à 22:23

              Analyse du mardi 12 mars 2013 à 22h10 :

              L'épisode neigeux touche à sa fin dans le nord du pays ce mardi soir, après avoir semé le chaos en Normandie, Picardie et le Nord-Pas de Calais. La dépression qui était initialement centrée près de l'Ile-de-France ce mardi matin s'est déjà bien comblée. Le gradient de pression reste cependant élevé entre le nord-ouest et le sud-est du pays, comme en atteste la carte des valeurs de pression au niveau de la mer de ce mardi à 21h (ci-dessous à gauche). Le refroidissement se poursuit par le nord et l'ouest, avec des valeurs à présent négatives sur une moitié nord-ouest du pays :

              - -

              Pour comprendre la situation, voici la carte d'analyse de l'insitution anglais (MetOffice - analyse Bracknell) de ce mardi à 18h TU (19h locales) :

              La dépression "XAVER" n'est plus formellement identifiée, mais on peut la situer au bout de la flèche sur l'image. Elle est associée au système composé d'un front froid (triangles noirs) - situé à l'est du pays, d'un front chaud (demi-disques noirs) - situé de l'Allemagne à l'Europe centrale, et d'une occlusion (doubles triangle noir-demi disque noir) - située sur le pays et responsable des chutes de neige sur le nord du pays. L'air froid avait gagné, en début d'après-midi de mardi, une partie de l'ouest du pays, alors que de l'air doux continuait à remonter plus à l'est, en amont de la dépression.

              Au cours de la nuit de mardi à mercredi, les températures vont fortement chuter sur les régions du nord en liaison avec un dégagement temporaire du ciel (absence de nuages = rayonnement nocturne important = chute de la température à la surface du sol). Compte tenu des sols enneigés, cette baisse de température sera accentuée. Les thermomètres afficheront ainsi des valeurs comprises entre -5 et -11°C sur les régions touchées par l'épisode neigeux des deux derniers jours. Le modèle GFS à résolution 0.5° le modélise plutôt bien, comme le montrent les cartes ci-dessous valables pour mercredi 13 mars à 6h TU (7h locales) (à gauche la nébulosité totale, à droite la température à 2 mètres du sol) :

              - -

               

              Dans les 48 prochaines heures, le système dépressionnaire va s'éloigner, mais une autre dépression va se creuser en traversant la Méditerranée. On peut la situer sur l'analyse précédente (Bracknell) sur la Pénisule Ibérique. L'air froid va ainsi gagner tout l'est du pays d'ici jeudi, et des vents violents vont se lever près de la Méditerranée (Mistral et Tramontane) dès mercredi, avec un maximum d'intensité jeudi. Voici l'évolution synoptique (champs de géopotentiel à 500 hPa et de pression au niveau de la mer) prévue par le modèle GFS à résolution 1° pour  jeudi 14 mars à 18h TU (19h locales), ci-dessous à gauche, et le champ de vent à 10 mètres prévu par le modèle GFS à résolution 0.5°, ci-dessous à droite :

              - -

              La dépression D1 à l'origine de ce coup de vent se sera creusée en traversant la Méditerranée, et est prévue de se situer jeudi en fin de journée sur le sud de l'Italie. Le gradient de pression marqué sur le sud-est de la France se traduira par des vents violents, comme le modélise bien le modèle GFS à résolution 0.5°, avec des valeurs de vent moyen supérieures à 50 km/h en basse vallée du Rhône et sur le littoral du Languedoc-Roussillon. Mais il faut garder à l'esprit que la résolution du modèle (50 km environ) ne permet pas de bien représenter l'effet Venturi en basse vallée du Rhône, qui se trouve sous-estimé. Ainsi on s'attend à des vents moyens proches de 60 à 80 km/h entre Orange et l'embouchure du Rhône ainsi que sur le littoral du Roussillon. Les rafales risquent d'y atteindre régulièrement, jeudi en journée, les 100 à 130 km/h. Ce n'est pas exceptionnel mais c'est suffisamment peu ordinaire pour être noté.

              Enfin sur la carte dee gauche, nous avons noté une seconde dépression, D2, qui se situera jeudi au sud de l'Islande. C'est elle qui sera responsable du redoux à partir de vendredi, puisqu'elle progressera en direction de l'Irlande. Une période de temps agité est attendue malgré le redoux, avec du vent fort et d'abondantes précipitations sur une partie du territoire entre samedi 16 et lundi 18 mars... Peut-être cela fera-t-il l'objet d'un autre bulletin spécial ?!

              Prévisions du phénomène

              2013/03/12-2110|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h10 :
              • Département passant de la vigilance orange neige à la vigilance orange inondation : Ille-et-Vilaine (35).

              Episode neigeux exceptionnel en particulier sur le Calvados et la Manche.
              Passage en jaune pour la Sarthe ( quelques cm attendus ce soir, ce qui ne justifie pas un maintien en vigilance jaune)

              Sur la Manche et le Calvados , progressivement les neiges vont régresser vers le sud . Dans la soirée la neige aura complétement cessé sur la Basse Normandie. Elle donnera encore 5 à 10cm supplémentaires. Sur la Haute Normandie, la Picardie et le Nord-pas de Calais, les neiges régressent vers le sud en faiblissant. Le vent reste toutefois fort, et continue à favoriser la formation de congères . Sur le nord de la Bretagne et la Mayenne , les chutes de neige vont se poursuivre jusqu'en soirée. Sur l'Ile de France, la Champagne, les Ardennes, la Lorraine, les chutes de neige vont se poursuivent une grande partie de la nuit. Sur ces régions la couche de neige atteindra 5 à 10 cm localement un peu plus.
              Episode neigeux exceptionnel en particulier sur la Manche et le Calvados, tant par les quantités que par sa durée.Cours d'eau en crue en Bretagne

              Suivi météo à 20:59

              Ce soir, la neige tombe abondamment de l'Eure aux Ardennes. Et particulièrement sur la région parisienne, avec déjà 13 cm relevés par Météo-France sur l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et 10 à 15 cm de manière générale sur le Nord de Paris. Les échos radar montrent ce front assez intense mais surtout peu mobile qui produit ces chutes:

              Sous ce front, les températures se montrent particulièrement basses (-3 à -4°C), ce qui induit une neige légère cumulant rapidement. À Orly, le –1,6 °C de Tx de ce 12 mars 2013 constitue déjà un record de froid pour cette période de l'année. Sans compter qu'une journée sans dégel en mars dans le secteur n'était pas arrivée depuis 1971; et que celle d'aujourd'hui est la plus tardive qu'on ait enregistrée depuis au moins 1950! De manière générale, le froid s'intensifie par le Nord du pays avec le coucher du soleil, et la nuit promet d'être glaciale sur les sols enneigés, avec de probables records mensuels demain matin.

              Suivi météo à 19:01

              Point sur la situation à 19 heures locales.

              Le plus dur est passé ! La perturbation s'évacue vers l'Est et s'affaiblit peu à peu. Les précipitations sous forme neigeuse continuent et se décalent vers le Sud. Ainsi, il neige actuellement du Morbihan à la Champagne, et également dans le Nord-Est. Il ne neige presque plus sur les régions qui ont eu le plus fort cumul (en Picardie, sur le Cotentin, le Nord-Pas-de-Calais...). Dans le département de la Manche les cumuls ont dépassé les 30 à 50cm, avec des congères de plus d'1m30. La station météorologique de Caen a relevé 25 centimètres de neige fraîche au cours de l'après-midi.

              Quelques centimètres supplémentaires pourront se déposer dans les zones où il neige encore, les chutes de neige se décalant vers le Sud. De l'ïle de France à la Champagne, sur la Lorraine, les chutes de neige se poursuivront une bonne partie de la nuit et donneront là aussi quelques centimètres de plus. Par la suite, demain, la neige se fera sous forme d'averses sur les côtes de la Manche, avec cependant des cumuls bien moins importants que ceux observés aujourd'hui ! Phénomène à surveiller également, les températures très basses attendues cette nuit sur le Nord : les sols enneigés et le rayonnement diurne dû au ciel s'éclaircissant feront chuter le thermomètre. Les sols pourront être rendus glissants, et on pourrait même observer dans l'intérieur des phénomènes de brumes et brouillard.

              neige

              Autre phénomène, les crues en Bretagne. La rivière "Vilaine" atteint les niveaux de crues de 1995, et déborde par endroits (graphique à gauche) ; l'Ille commence également à déborder (à droite) :

              vilaine crue  -

              Comme nous le disions dans un précédent suivi, de nombreuses toitures se sont effondrées sous le poids des couches de neige. C'est par exemple le cas à Caen, où le Parc des Expositions a vu son toit endommagé (photo TendanceOuest) :

              -

              La circulation de nombreux trains est rendue impossible et la SNCF n'annonce pas de retour à la normale avant demain (photos France Bleu) :

              sncf

              Le Ministère de l'Intérieur annonce que ce sont 12.400 personnels de la police, des pompiers et de la gendarmerie qui sont mobilisés actuellement pour les intempéries. En Basse-Normandie, 43.000 foyers sont toujours privés d'électricité ce soir, ils sont 6000 dans les Côtes d'Armor.

              Chez nos voisins anglais la situation est critique, comme ici à Folkestone où les voitures sont ensevelies sous la neige (source) :

              -

              Pour finir, un petit point en photos de la situation... il est très difficile d'en sélectionner au vu du nombre important de photographies intéressantes, nous vous conseillons donc de consulter directement la galerie Photolive :

              -

              - - -

              Suivi météo à 13:31

              Nouveau point sur la situation à 13 heures 20 locales.

              neige situation

              La neige continue de tomber à gros flocons sur le Nord-Ouest. Les accumulations atteignent des records; à Paris on observe quelques centimètres au sol, 16cm à Caen et Guernesey, 12cm à Lille, 11cm à Abbeville, 5cm à Roissy. On reporte de 20 à 50cm en Normandie, avec des congères dépassant le mètre dans le Calvados, indique Météo-France. La mesure de la neige est extrêmement difficile à cause du vent. Quelques photos permettent de mieux apprécier le phénomène :

              d -

              Les températures restent très froides et autorisent la tenue au sol rapide, la température ressentie est glaciale :

              temperature --

              D'après Ouest-France, plusieurs toits se sont effondrés sous le poids de la neige, dans la Manche, à Carentan, Saint-Lô et Valognes, ce sont en majorité des centres commerciaux qui sont impactés par les dégâts aux toitures. L'autoroute A84 est partiellement fermée, la Nationale 13 interdite à la circulation de même pour la départementale 7, la circulation est toujours paralysée ailleurs; 800 poids lourds sont bloqués sur la N20 actuellement. L'aéroport de Francfort, 3ème d'Europe, a également fermé totalement en raison des chutes de neige. À Orly, un avion de la compagnie Tunisair transportant 140 personnes a fait une sortie de piste (sans incident corporel). À Roissy et dans les gares de la SNCF, les retards et annulations sont légion : la circulation des Eurostar entre la France et la Grande Bretagne est également interrompue pour une durée indéterminée ; la SNCF invite ses usagers à différer si possibles leurs départs.

              Ce sont encore plusieurs milliers de foyers qui sont sans électricité, et également sans téléphone (mobile et fixe), d'après France Télécom qui subit les coupures électriques.

              On parle beaucoup de la neige, mais une vigilance inondation est également en cours. Météo-France craint également le risque de submersion sur les côtes de la Manche, les fortes marées (coefficient 102) étant combinées avec un vent fort. "Ce sont des vagues de près d’un mètre qui s’engouffrent dans le quartier de Roseau plage. C’est impressionnant. Tout a été submergé en moins de vingt minutes." indique l'adjoint au maire de la ville d'Asnelles.

              Le Président de la République, François Hollande, a annoncé lors d'une intervention que ces "intempéries exceptionnelles" nécessitaient que "soient mis en place des dispositifs exceptionnels". Pendant ce temps était dirigée une Cellule de Crise à Matignon, bien tardivement :

              CIC

              Suivi météo à 10:42

              La vigilance ROUGE NEIGE a été déclenchée pour les départements du Calvados et de la Manche.

              La neige... continue de tomber, une carte vaut mieux qu'un long discours pour situer les zones concernées :

              meteoalerte neige

              À noter qu'une cellue de crise interministérielle vient d'être ouverte par le Premier Ministre. Le Ministre des transports publie également ce matin un communiqué, qualifiant un "épisode neigeux d'une intensité exceptionnelle", et adressant "une pensée à tous les voyageurs en difficulté, notamment aux automobilistes qui sont coincés sur des axes routiers ou autoroutiers, bloqués par des accidents sur lesquels il est très difficile d'intervenir en raison des conditions climatiques", saluant "la disponibilité et la solidarité de tous ceux, agents des services publics ou particuliers, qui se mobilisent pour leur venir en aide". Le ministre des transports, Frédéric Cuvillier, incite les "automobilistes des régions concernées de se renseigner avec précision avant d'envisager un déplacement, de le reporter si les conditions sont difficiles, et de ne pas prendre la route si les conditions de circulation sont impossibles". L'autoroute A10 a fermé à hauteur du péage de Saint Arnoult ; l'autoroute A140 et l'A86 sont également coupées suite à des accidents. Près de 1800 foyers sont privés d'électricité dans le Nord-Pas-de-Calais à la suite de chutes de lignes électriques : RTE indique avoir des difficultés à faire déplacer ses agents pour réparer les dégâts causés par la neige.

              L'autoroute A10 près de Marcoussis (à gauche), le péage de Saint-Arnoult (à droite) :

              - s

              Les frontaliers subissent aussi l'impact de la neige; en Belgique, c'est la vigilance rouge qui a été déclenchée par l'Institut Royal Météorologique (dont le site est actuellement saturé) : on y relève également d'importantes épaisseurs de neige, et 1637km de bouchons à 8 heures du matin.

              Prévisions du phénomène

              2013/03/12-1040|||

              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h36 :

              • Départements passant de la vigilance orange neige à la vigilance rouge neige : Calvados (14), Manche (50).

               

              Passage en Rouge du Calvados et la Manche, Après les chutes de neige très importantes des dernières 24h, les 10 à 20 cm supplémentaires aggravent une situation déjà très préoccupante. Par ailleurs le vent va continuer à souffler très fort et va entretenir le phénomène de congères.

              A 10 heures du matin, il neige abondamment avec un fort vent de nord-est formant des congères sur la Basse-Normandie. Sur la Picardie, la Haute-Normandie et le Nord-Pas-de-Calais, le nord de la Bretagne et des Pays de Loire, l'Ile-de-France, le nord de Champagne-Ardenne et de la Lorraine sont concernés soit par des chutes de neige plus modérées, soit par des pluies plus ou moins verglaçantes. Pour plus de détails sur les quantités de neige observées et attendues, se référer aux bulletins régionaux.


              Sur la Manche et le Calvados , les chutes de neige se poursuivent de façon soutenue sur ces départements. 10 à 20 cm supplémentaires sont attendus. Le vent va continuer à souffler fort et engendrer des congères de plus en plus importantes. Les chutes de neige vont se poursuivre ou reprendre sur l'ensemble des départements placés en vigilance orange. Elles persisteront en journée de mardi, tout en faiblissant au cours de l'après-midi et de la nuit de mardi à mercredi. Jusqu'à la fin de l'épisode, on attend encore des quantités supplémentaires de 5 à 15 cm en moyenne. Progressivement, ces chutes de neige vont diminuer à partir des départements les plus au nord. Quelques précipitations verglaçantes se produisent encore avant l'arrivée de la neige dans les départements les plus au sud de la zone en vigilance orange. La neige pourra être temporairement lourde et collante. En marge de ces départements placés en vigilance orange, soit depuis le sud-Bretagne, le sud des Pays de Loire et le Poitou jusqu'en Bourgogne, sud Lorraine et en Alsace et Franche-Comté, il neigera également mais les quantités attendues sont bien moindres, ne justifiant pas de vigilance orange.

              Prévisions du phénomène

              2013/03/12-1005|||

              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :

              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Morbihan (56).

               

              Cours d'eau en crue en Bretagne. La Vilaine amont et l'Ille sont concernés par de fortes crues d'ampleur assez exceptionnelle. La crue observée sur l'Oust est importante, mais plus habituelle.


              Les chutes de neige vont se poursuivre ou reprendre sur l'ensemble des 29 départements placés en vigilance orange. Elles persisteront en journée de mardi, tout en faiblissant au cours de l'après-midi et de la nuit de mardi à mercredi. Jusqu'à la fin de l'épisode, on attend encore des quantités supplémentaires de 5 à 15 cm en moyenne. Progressivement, ces chutes de neige vont diminuer à partir des départements les plus au nord. Ces chutes de neige s'accompagnent d'un vent de Nord-Est soufflant en rafales, particulièrement soutenues sur les départements voisins de la Manche, ce qui favorise la formation d'importantes congères. Quelques précipitations verglaçantes se produiront encore avant l'arrivée de la neige dans les départements les plus au sud de la zone en vigilance orange. La neige pourra être temporairement lourde et collante. En marge de ces départements placés en vigilance orange, soit depuis le sud-Bretagne, le sud des Pays de Loire et le Poitou jusqu'en Bourgogne, sud Lorraine et en Alsace et Franche-Comté, il neigera également mais les quantités attendues sont bien moindres, ne justifiant pas de vigilance orange.
              Episode neigeux remarquable, tant par les quantités attendues que par sa durée, se poursuivant en journée de mardi sur 29 départements du Nord de la France. Cours d'eau en crue en Bretagne.

              Suivi météo à 09:09

              Le froid continue sa progression à l'arrière de la dépression tandis que lair chaud à du mal à avancer sur le nord-est. Le coeur de la dépression se situe actuellement sur la Bourgogne et va s'évacuer vers la Suisse et l'Allemagne laissant l'air froid débouler sur toute la France à l'arrière. Il neige (encore!) de la Normandie à la région Lilloise où les paysages deviennent assez impressionants notamment à cause des congères. Quelques flocons sont observés jusqu'au Poitou.

              Du côté des transports, c'est le chaos qui règne : la SNCF indique l'arrêt du trafic à Amiens et Lille, déconseille le transit par Paris où la circulation des RER A est perturbée. En Normandie, la circulation est paralysée; des renforts de l'armée et de la sécurité civile sont même attendus (source France Info, France Bleu N, à noter le peu d'intérêt des médias nationaux pour le phénomène). Dans le Nord Pas-de-Calais, la CRICR indiquait :

              • Coupure de l'A1, sens Paris/Lille, à FLAUCOURT, suite à un poids lourd en porte feuille.
              • Coupure de l'A1, sens Paris/A29, à ABLAINCOURT-PRESSOIR, suite à un poids lourd en porte feuille.
              • Coupure de l'A16, sens Boulogne/Calais, à SAINT-INGLEVERT, en attente d'informations complémentaires. 12km de bouchon.
              • Coupure de l'A16, Paris/Boulogne, à AILLY-LE-HAUT-CLOCHER. Diffusueur amont : FLIXECOURT (21), diffuseur aval : ABBEVILLE EST (22). 
              • Coupure de l'A26, sens Reims/Calais, à NOUVION-LE-COMTE. Diffuseur amont : LA FERE (12), diffuseur aval : SAINT-QUENTIN (11).
              • Coupure de l'A29, sens A29/A1, à ABLAINCOURT-PRESSOIR, suite à un poids lourd en porte feuille.
              • Sur l'A2, sens Bruxelles/Paris, à COMBLES, 5km de bouchon. Diffuseur amont : A2/A26, diffuseur aval : Limite de réseau SANEF. 
              • Sur l'A16, sens Calais/Dunkerque, à CALAIS, 2km de bouchon.
              • Sur l'A25, sens Dunkerque/Lille, à LILLE, 20km de bouchon.
              • Sur l'A25, sens Lille/Dunkerque, à METEREN, 6km de bouchon.
              • Sur la RN356, sens Roubaix/Lille, à LILLE, 6km de bouchon.
              (source La Voix du Nord / CRICR Nord)

              Suivi météo à 07:05

              À l'heure où une majorité de français se préparent à aller travailler, la situation est critique sur le Nord du pays. Des accumulations record atteignent le Nord-Ouest, avec des congères de plus de 50cm sur les routes, bloquant en certains endroits totalement la circulation, de nombreuses voitures restant abandonnées. Les préfectures estiment que 500 à un millier de personnes furent "naufragés de la route" cette nuit et de nombreuses personnes sont encore bloquées actuellement. Les pompiers interviennent difficilement au vu des importantes congères, malgré les équipements spéciaux. (infos locales: France Bleu Basse Normandie). La préfecture du Calvados multiplie les appels à la prudence et fermetures de voies : RD7, RN13, R613. L'autoroute A1 est bloquée au Nord de la Somme. Les autoroute A27, A16, A25 sont quasi impraticables, ou sur une seule voie.

              À l'heure actuelle ce sont désormais 115.000 foyers qui sont privés d'électricité dans la Manche, en Bretagne, Basse-Normandie notamment. C'est 15% de la population du département de la Manche qui ne dispose plus d'électricité actuellement. La partie Nord de l'agglomération de Cherbourg est très touchée par les coupures de courant. En Picardie également ce seraient un millier de personnes qui sont privées de courant actuellement. (sources: France Info) En gare d'Amiens, aucun train ne circule. Les aéroports de Roissy et Orly supprimeront un quart des vols au moins ce matin. À Caen cette nuit, 230 personnes ont passé la nuit dans un train de la SNCF; le trafic ferroviaire est également très perturbé.

              La situation est également délicate en Picardie, où les accumulations sont de plus en plus importantes et où la neige devrait encore continuer plusieurs heures. La préfecture a ouvert une cellule de crise et invite fortement les habitants à rester chez eux et à ne se déplacer qu'en cas d'extrême nécessité. Les préfectures du Calvados et de la Manche émettent des recommandations similaires. (source: France Bleu). Les cumuls sont difficiles à chiffrer là aussi, la station d'Abbeville (80) relève par exemple 11cm de neige avec une "poudrerie" (visibilité réduite par la neige), il est cependant probable que cette valeur ne soit pas représentative au vu de l'exposition au vent. Sur une partie, notamment Nord, de l'Île de France, la neige tient, et les accumulations sont de l'ordre de 1 à quelques centimètres.

              À Amiens à l'instant :

              amiens neige

              Dans l'agglomération de Lille ce matin :

              neige lille

              Route bloquée par une congère à Amiens, cette nuit :

              neige picardie

              Hier soir dans la Manche :

              neige

              En Ille-et-Vilaine hier soir :

              -

              À noter également le risque d'inondations dans certains secteurs :

              -

              Prévisions du phénomène

              2013/03/12-0605|||

              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55).


              Episode neigeux remarquable, tant par les quantités attendues que par sa durée, se poursuivant en journée de mardi sur 29 départements du Nord de la France.


              Faits nouveaux :
              La Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle passent aussi en vigilance orange, ce qui porte à 29 le nombre de départements en vigilance orange.

              Situation actuelle :
              A 5 heures du matin, il neige abondamment avec un fort vent de nord-est formant des congères sur la Normandie, la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais. Le nord de la Bretagne et des Pays de Loire, l'Ile-de-France, le nord de Champagne-Ardenne et de la Lorraine sont concernés soit par des chutes de neige plus modérées, soit par des pluies plus ou moins verglaçantes.
              Pour plus de détails sur les quantités de neige observées et attendues, se référer aux bulletins régionaux.00


              Evolution prévue :
              Les chutes de neige vont se poursuivre ou reprendre sur l'ensemble des 29 départements placés en vigilance orange. Elles persisteront en journée de mardi, tout en faiblissant au cours de l'après-midi et de la nuit de mardi à mercredi.
              Jusqu'à la fin de l'épisode, on attend encore des quantités supplémentaires de 5 à 15 cm en moyenne. Progressivement, ces chutes de neige vont diminuer à partir des départements les plus au nord.

              Ces chutes de neige s'accompagnent d'un vent de Nord-Est soufflant en rafales, particulièrement soutenues sur les départements voisins de la Manche, ce qui favorise la formation d'importantes congères.
              Quelques précipitations verglaçantes se produiront encore avant l'arrivée de la neige dans les départements les plus au sud de la zone en vigilance orange.
              La neige pourra être temporairement lourde et collante.

              En marge de ces départements placés en vigilance orange, soit depuis le sud-Bretagne, le sud des Pays de Loire et le Poitou jusqu'en Bourgogne, sud Lorraine et en Alsace et Franche-Comté, il neigera également mais les quantités attendues sont bien moindres, ne justifiant pas de vigilance orange.

              Suivi météo à 23:16

              La situation est toujours aussi délicate sur le Nord du pays. La neige continue de tomber modérément, parfois fortement, mais c'est surtout le vent qui donne une véritable sensation de blizzard sur les régions touchées. Cela rend également la mesure des épaisseurs de neige très difficiles, en résultent des relevés très hétérogènes : 12cm dans le Pas-de-Calais, 5 à 10cm au beau milieu de la Picardie, et des épaisseurs de l'ordre de 15-20cm le long des côtes de la Manche, localement plus. La neige fait également, après la pluie et le grésil, son arrivée sur la région parisienne, sous des températures devenant négatives. Sur le Nord du pays le froid se fait ressentir : il fait -3.7°C à Boulogne sur Mer (62), soit -12 ressentis, où la couche de neige dépasse les 5cm, -3.7°C également à Hestrud (59), -3.4°C à Roullours (14).

              De nombreux accidents sont signalés, et les conditions de circulation sont très difficiles. Sur l'A27 dans le Nord, des carambolages successifs ont fait une dizaine de blessés, selon les dernières informations l'autoroute est coupée au moins dans le sens Bruxelles-Lille. Sur l'A16 également, la circulation est coupée. Entre Rennes et Saint-Malo, toute circulation est impossible. La préfecture de la Manche indique que 200 à 300 personnes sont bloquées sur la RN13, ainsi qu'en d'autres points critiques de la région : plusieurs centaines d'automobilistes devront passer la nuit dans leurs voitures ou dans les gymnases mis à disposition. À 22h, ce sont plus de 70.000 foyers qui sont privés d'électricité en Basse-Normandie et en Bretagne. (sources : OuestFrance, Préfecture de la Manche, CRICR). Sur l'ensemble du quart Nord-Ouest, le réseau TomTom Traffic relève 500 incidents et plusieurs centaines de kilomètres de bouchons :

              circulation

              Conditions de circulation sur la RN13 :

              rn13

              Relevé des températures à 2m du sol (à gauche) et température ressentie (à droite) :

              températures indchill

              Situation MétéoAlerte et précipitations :

              meteoalerte neige radar neige

              La dépression à l'origine du phénomène est particulièrement bien visible sur les cartes. Elle a été nommée "Xaver" par les services météorologiques officiels :

              xaver

              Prévisions du phénomène

              2013/03/11-2206|||

              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h06 :

              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Marne (51).

               

              Episode neigeux remarquable, tant par les quantités attendues que sa durée, se poursuivant cette nuit et demain mardi sur 26 départements du Nord-Ouest et du Nord de la France.

              Suivi météo à 20:39

              Le gradient thermique, c'est à dire, la différence de température en peu de km a été et est encore remarquable en ce lundi. La carte des T°C maximales enregistrées ce jour montre bien le très important contraste au sol (10°C d'écart entre Paris et Tours!) lié aux deux masses d'air présentes en altitude:

              Le résultat de ce véritable choc thermique se traduit par de fortes chutes de neige, toujours dans les mêmes régions allant du Cotentin à la Picardie, avec des cumuls atteignant parfois les 20 cm (hors congère) en Seine-Maritime. Des milliers de foyers sont toujours privés d'électricité ce soir en Normandie, et les conditions de circulation sont très difficiles sur les grands axes, voire quasi-impossibles sur certaines portions du réseau secondaire.

              Ce soir, la dépression XAVER continue sa très lente progression vers l'Est, avec un centre désormais situé dans la région nantaise, rabattant par l'Ouest, sur la Bretagne, l'air froid présent sur la Manche:

              Suivi météo à 17:37

              Infoclimat vous propose une nouvelle carte pour mieux comprendre le fort évènement neigeux qui concerne le nord-ouest de la France. Le centre dépressionnaire est actuellement centré sur Nantes et se dirige vers le centre de la France. Il absorbe l'air froid présent sur le nord de l'Europe et le rabat sur la Bretgane, la Normandie et le Nord-Pas-De-Calais. C'est sur ces régions qu'il neige actuellement. Plus de 100 000 foyers sont déjà privés d'électricité en Normandie. On relève de forts cumuls : 10 à 20 cm sur le centre de la Haute-Normandie et le Nord de la Basse-Normandie, 2 à 5 cm sur la Nord-Pas-De-Calais et suir le nord de la Bretagne. A l'avant de la dépression, on nous signale des averses orageuses (pluvieuses) sur le Centre et la Bourgogne notamment. Le contraste thermique est saisissant entre les deux zones : 11°C à Saint-Nazaire contre 4°C à Vannes ou 10.4°C à Blois contre 5.8°C à Chateaudun.

              L'air froid va encore plus se rabattre à l'arrière de la dépression qui va progresser lentement vers l'est. Progressivement la neige va s'inviter à la fête au nord de Pays de la Loire, sur l'Ile de France et la Champagne Ardennes.

              Prévisions du phénomène

              2013/03/11-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Ardennes (08), Ille-et-Vilaine (35), Finistère (29), Mayenne (53), Sarthe (72), Seine-et-Marne (77), Essonne (91), Paris (75).





              Episode neigeux remarquable, tant par les quantités attendues que sa durée, se poursuivant cette nuit et demain mardi sur 25 départements du Nord-Ouest de la France.

              Suivi météo à 11:33

              Les chutes de neige continuent de tomber au nord d'une ligne allant de la Bretagne à Strasbourg en passant par le nord de la région parisienne (limite indiquée par un trait noir uniforme). La dépression qui s'approche de la côte Atlantique rabat l'air froid sur la Bretagne où les précipitations se transforment peu à peu en neige (flèches bleues). Au contraire, l'air doux remonte sur le nord-est de la France où les précipitations se transforment progressivement en pluie (flèches rouges). Le contraste thermique est saisissant de part et d'autre du front.

              Il neige depuis cette nuit en Normandie où le front est stationnaire. On relève déjà localement plus de 10 cm. dans la région de Deauville. Notons que Météo-France évoque les 40 cm en Seine-Maritime d'ici la fin de l'épisode.

              Prévisions du phénomène

              2013/03/11-1010|||

              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :

              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Aisne (02), Val d'Oise (95), Yvelines (78).
              • Département passant de la vigilance vert à la vigilance orange neige : Eure-et-Loire (28).



              En Normandie et sur le Nord-Picardie, ainsi que sur les Côtes d'Armor, l'Eure-et-Loir, les Yvelines et le Val d'Oise, épisode neigeux remarquable tant par les quantités attendues que sa durée.

              Suivi météo à 07:07

              La dépression "XAVER", pointée autour des 987 hPa, continue sa progression vers l'Est et aborde désormais le Sud de la Bretagne.

              Dans sa partie Nord, elle produit une accélération du flux de Nord-Est, avec des vents flirtant déjà avec le seuil de la tempête sur les côtes Nord de la Bretagne et le Cotentin. 

               

               

              Cet afflux conduit à une baisse significative des T°C au sol, puisqu'il gèle désormais au sol de l'estuaire de la Seine aux Ardennes, en passant par le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie:

               

               

              Dans le Nord, la combinaison d'un vent moyen déjà soutenu (25 à 30 km/h) et des températures sous abri négatives occasionne déjà à observer des refroidissements éoliens sensibles, de l'ordre de -6 à -8.

               

              Au contact des précipitations, qui remontent de la Normandie, la neige tombe actuellement de manière localement modérée à forte sur la Seine-maritime, l'Oise et la Somme, après avoir laissé parfois déjà 2 à 5 cm sur le Calvados et l'Eure.

              Prévisions du phénomène

              2013/03/11-0605|||

              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :


              La dépression située actuellement au large de la Bretagne va progressivement se décaler vers l'est et viendra se bloquer sur l'air froid installé sur l'Europe du Nord. Au nord de cette dépression, les précipitations se feront sous forme de neige. Les chutes de neige vont progressivement concerner tous les départements placés en vigilance orange en cours de journée de lundi et nuit de lundi à mardi, dans un premier temps elles auront du mal à tenir au sol. Mais ensuite, les sols vont blanchir et la couche de neige s'épaissir. D'ici Mardi matin, on attend : - 20 à 30 cm de neige sur la Manche, le Calvados, l'ouest de l'Eure et la Seine Maritime et parfois beaucoup plus dans les congères. - 10 à 20 cm, de neige sur l'Orne, l'Eure, le Nord Pas de Calais, la Somme et l'Oise. - généralement de l'ordre de 5 cm à 10 cm localement 15 cm sur les Côtes d'Armor. La neige sera le plus souvent lourde et collante au Sud, plus froide et légère au Nord. Ces chutes de neige s'accompagneront d'un vent de Nord-Est soufflant en rafales, qui favorisera la formation de congères. Quelques précipitations verglaçantes sont possibles, mais elles devraient être locales et temporaires. Sur l'Orne et les Cotes d'Armor il pleut une grande partie de la journée, les chutes de neige se mettront en place à partir de la fin d'après midi. En marge de ces départements placés en vigilance orange, soit du reste de la Bretagne au nord des Pays de Loire, il neigera aussi. Toutefois, soit la neige ne tiendra pas au sol, soit les quantités attendues d'ici mardi matin ne justifient pas un suivi en vigilance orange. Dans la nuit de lundi à mardi, puis en journée de mardi, il neigera encore. La vigilance orange devrait durer au moins jusque mardi 18 heures. Les départements impactés et les quantités attendues seront précisés ultérieurement.
              En Normandie, ainsi que sur les Côtes d'Armor, la Somme, l'Oise, le Nord Pas de Calais, épisode neigeux remarquable tant par les quantités attendues que sa durée.

              Suivi météo à 05:32

              Le front qui s'est formé en remontant par le sud-ouest ce dimanche s'est bien consituté. Il s'étend actuellement de la Haute-Normandie à la Bourgogne (trait plein noir). L'air froid progresse par le nord tandis que l'air chaud pousse par le sud (flèchage bleu et rouge). Ainsi, au contact de l'air froid, les précipitations se font sous forme de neige de la Normandie à l'île de France. Le front entame sa rotation : il est stationnaire sur la Normandie où la pluie replacera peu la neige par le sud tandis que les précipitations vont se retransformer en pluie sur l'île de France. 

              Notons que les METAR de Cherbourg et Dauville signalent déjà de la neige forte. Cette neige tient déjà au sol sur la partie nord de la Normandie où les températures sont déjà légèrement négatives (-0.7°C à Rouen et -0.6°C à Deauville). On relève jusqu'à 3 cm à Saint-Pierre-De-Cormeilles. L'air est beaucoup plus doux du sud du Centre au Sud-Ouest avec déjà plus de 10°C sur la façade atlantique où des averses sont attendues.

              Prévisions du phénomène

              2013/03/11-0320|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h20 :





                En Normandie, ainsi que sur les Côtes d'Armor, la Somme, l'Oise, le Nord Pas de Calais, épisode neigeux remarquable tant par les quantités attendues que sa durée.

                Prévisions du phénomène

                2013/03/11-0316|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h16 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Nord (59), Pas-de-Calais (62).





                En Normandie, ainsi que sur les Côtes d'Armor, la Somme, l'Oise, le Nord Pas de Calais, épisode neigeux remarquable tant par les quantités attendues que sa durée.

                Prévisions du phénomène

                La prévision de l'événement reste délicate : d'infimes décalages dans la position des centres d'action feraient basculer certaines zones sous la neige, en des quantités variables, d'autres sous la pluie... On peut néanmoins s'attendre, pour l'épisode de ce lundi, des cumuls moyens variant de 10 à 20cm sur la Manche, le Calvados, 5 à 15cm sur l'Orne et la Seine-Maritime, en quantités plus faibles par ailleurs. Consultez les prévisions à la diapositive précédente pour plus d'informations, ou l'analyse présente sous les cartes.

                La carte suivante (à gauche) présente le cumul de neige au sol attendu demain soir à 21h locales, la seconde les cumuls de précipitations totales attendues (cliquez pour agrandir) :

                neigeneige

                 

                Analyse de la situation (mise à jour à 21h30) :

                Ce week-end des 9 et 10 mars a été marqué par une ambiance printanière en France : les températures ont été très agréables par endroits, alors que les premiers foyers orageux de type "estival" ont éclaté sur bon nombre de régions françaises. Mais les habitants de l'extrême nord de notre pays n'ont pas eu le même ressenti : le mercure a plafonné ce dimanche 10 mars à +3 ou +4°C, alors qu'ailleurs il faisait bien souvent 10 à 20°C sous abri !

                temp

                Ainsi une masse d'air plus froide avait déjà envahi le nord du pays. Cet air froid va gagner le reste du pays dans les trois prochains jours, après le passage d'une dépression dont on suivra l'évolution avec une grande attention. Voici, pour comprendre la situation, la carte d'analyse de l'université de Berlin de ce dimanche 10 mars :

                Un puissant anticyclone bloque la circulation atmosphérique au niveau du Groënland et de l'Islande, et génère un flux d'est vigoureux sur le nord de l'Europe. Ce flux d'est apporte de l'air très froid en provenance des pays scandinaves et de la Russie. Néanmoins, une dépression a réussi à circuler plus au sud sur l'Atlantique : cette dernière, nommée "XAVER" par l'université de Berlin, s'approche lentement de notre pays. A l'avant de la dépression, un marais barométrique s'est installé sur le pays dans une masse d'air très douce, ce qui explique les températures observées ce week-end sur un grand nombre de régions.

                Dans les 24 prochaines heures, la dépression "XAVER" va aborder le pays par l'ouest, accompagnée d'une perturbation active sur les régions du nord. Pour analyser la situation, nous vous proposons la carte des champs d'altitude (géopotentiel à 500 hPa) et de surface (pression au niveau de la mer) prévus par le modèle GFS pour lundi 11 mars à 12h TU (13h locales) :

                analyse neige

                La dépression responsable de l'épisode neigeux se situera donc au sud de la Bretagne d'après le modèle GFS (au passage, l'ensemble des modèles sont à présent en accord sur le placement de cette dépression). De l'air doux continuera à remonter à l'avant sur le pays, mais l'air froid va gagner du terrain par la Manche. Le conflit de ces masses d'air, doux au sud et froid au nord, va se traduire par un front chaud, perturbation qui va toucher les régions proches de la Manche et de la Mer du Nord en donnant dès lundi de la neige. Etant donné le gradient isobarique, un fort vent d'est à nord-est accompagnera ces précipitations, notamment sur le littoral de la Manche.

                Pour illustrer cela, nous vous proposons ci-dessous, à gauche et à droite, respectivement les cartes des champs de ThetaE à 850 hPa (qui tient compte de la température et de l'humidité de l'air) et du cumul de précipitations en 6h, prévus par le modèle GFS pour la même échéance (lundi à 12h TU) :

                an an

                Sur la carte du champ de ThetaE à 850 hPa, on voit bien le coeur de la dépression, chaud et humide, ainsi que la masse d'air doux à l'avant qui recouvre le pays. L'air froid se situe sur l'extrême nord, et se rabat à l'arrière de la dépression avec des valeurs plus basses à l'ouest du centre dépressionnaire. C'est au sein de la zone de contact que le front chaud, ici symbolisé par un trait rouge, va apporter les premières chutes de neige dans les régions du nord, entre la Haute-Normandie, la Picardie et le Nord-Cas de Calais. Le front froid quant à lui, ici symbolisé par un trait bleu, se situe dans le prolongement du front chaud, là où le vent change de direction dans les basses couches, avec une advection d'air plus froid. Sur la carte de droite, on voit les précipitations cumulées sur 6h. Celles sous forme de neige correspondent à la zone bleue hâchurée de traits blancs.

                Ensuite la dépression va se diriger vers l'est tout en se comblant. Voici la carte des champs d'altitude (géopotentiel à 500 hPa) et de surface (pression au niveau de la mer) prévus par le modèle GFS pour mardi 12 mars à 12h TU (13h locales) :

                (

                L'air froid va lentement gagner du terrain par le nord, le temps que la dépression finisse de traverser le pays. Le vent sera toujours aussi sensible près de la Manche, le gradient de pression restant élevé. Enfin voici les mêmes cartes que précédemment, valables pour mardi 12 mars à 12h TU :

                ( -

                Les précipitations risquent donc d'être soutenues au passage de la dépression vers l'Ile-de-France. Elles se transformeront en neige par le nord, affectant l'Ile-de-France en cours de journée de mardi. Du nord de la Bretagne au Nord-Pas de Calais et aux Ardennes, les chutes de neige se poursuivront, produisant d'importantes accumulations.

                Par la suite, avec le comblement de la dépression et l'éloignement de cette dernière, les précipitations neigeuses cesseront par le nord en seconde partie de journée de mardi.

                Une mise à jour de cette analyse sera effectuée lundi soir pour la suite des événements (froid inhabituel et forts vents dans le Midi).

                Prévisions du phénomène

                2013/03/10-1605|||

                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :

                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Somme (80), Oise (60), Seine-Maritime (76), Eure (27), Calvados (14), Manche (50), Côtes d'Armor (22).
                • Département passant de la vigilance verte à la vigilance orange neige : Orne (61).

                 

                En Normandie, ainsi que sur les Côtes d'Armor, la Somme et l'Oise, épisode neigeux débutant en seconde partie de nuit de dimanche à lundi, cet épisode étant remarquable tant par les quantités attendues que sa durée.

                La dépression située actuellement au large de la Bretagne va progressivement se décaler vers l'est et viendra se bloquer sur l'air froid installé sur l'Europe du Nord. Au nord de cette dépression, les précipitations se feront sous forme de neige. Les premières chutes de neige, au cours de la nuit de dimanche à lundi, auront du mal à tenir au sol. Mais ensuite, les sols vont blanchir et la couche de neige s'épaissir. D'ici lundi 18 heures, on attend :

                • 10 à 20 cm de neige sur la Manche et le Calvados,
                • 5 à 10 cm, localement 15 cm de neige sur l'Orne et la Seine Maritime,
                • généralement de l'ordre de 5 cm sur les Côtes d'Armor, l'Eure, la Somme et l'Oise.

                La neige sera le plus souvent lourde et collante au Sud, plus froide et légère au Nord. Ces chutes de neige s'accompagneront d'un vent de Nord-Est soufflant en rafales, qui pourra favoriser la formation de congères. Quelques précipitations verglaçantes sont possibles, mais elles devraient être locales et temporaires. En marge de ces départements placés en vigilance orange, soit du reste de la Bretagne au nord des Pays de Loire, au nord de la région parisienne et jusqu'aux frontières du Nord et du Nord-Est, il neigera aussi. Toutefois, soit la neige ne tiendra pas au sol, soit les quantités attendues d'ici lundi 16 heures ne justifient pas de vigilance orange. Dans la nuit de lundi à mardi, puis en journée de mardi, il neigera encore. La vigilance orange devrait durer au moins jusque mardi 18 heures. Les départements impactés et les quantités attendues seront précisés ultérieurement.


                Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                L'observation météo en directparticiper » sync...
                ↑ nouveaux éléments ↑