• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.08h00, 11.1°C
    87%, 1011.4hPa
    Vent de direction SO13 km/h (raf. 24)
Infoclimat est un site très visité. Mais avant tout une association à but non lucratif où votre aide est primordiale.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°312 • Dégradation pluvio-orageuse brève mais marquée

CarteÉpisode pluvieuxInondationOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2015/08/13-2020|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 20h20 :

    Épisode orageux estival actif nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important de phénomènes violents.
    Fin de l'épisode orange « Orages ».
    Une ligne orageuse parfois violente a traversé une partie de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais. Elle était accompagnée de grêle, de fortes précipitations. On a relevé : 45mm à Lesquin (59), 36mm à Bruay-la-Buissière (62), 24mm à Arras (62), 20mm à Fontaine-les-Vervins (02) ; et de fortes rafales de vent : 98km/h à Lillers (62), 97km/h à Steenvoorde (59), 96km/h à Lesquin (59). En outre, l'activité électrique a été importante avec plus de 60 000 impacts de foudre relevés. Cette ligne orageuse a maintenant évacué vers la Belgique mais quelques cellules orageuses plus faibles persistent en Picardie et Nord-Pas-de-de-Calais. Par ailleurs, côté Normandie, on a relevé plus de 20 mm en deux heures à Ectot Les Baons (76), et environ 10 mm à Rouen (76) en moins d'une heure. Localement les cumuls ont même pu dépasser les 40mm sur la Seine-Maritime.
    Vigilance « orages » Même si la vigilance orange est levée, l'épisode orageux, moins intense, se poursuit. Les orages concernent encore la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais ce soir mais ils tendent à faiblir et à se disperser. Des orages assez forts peuvent encore se produire notamment le long de la vallée du Rhône, et des cumuls conséquents sont probables sur les Cévennes. De manière générale, des orages peuvent encore se produire sur quasiment tout le pays cette nuit de jeudi à vendredi. Ils peuvent encore s'accompagner de rafales de vent dépassant localement les 80km/h, avec des intensités de pluie de l'ordre de 20 mm par heure. Cependant, cette situation ne justifie plus le maintien de la vigilance orange. Il conviendra donc de rester attentif à la situation. Vigilance jaune « VVS » Les vents d'ouest à nord-ouest se renforcent dans la nuit de jeudi à vendredi dans le Golfe de Gascogne et génèrent de très fortes vagues en provenance du Nord-Ouest, qui atteignent la côte Aquitaine vendredi. Avec un coefficient de marée de 83, le niveau de la mer est élevé. La conjugaison de ces deux phénomènes risque d'engendrer surtout au moment de la pleine mer des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements placés en vigilance VVS de niveau jaune. Littoral de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques : Période à risque : du vendredi 14 août à 12h au vendredi 14 août à 19h. Heure de pleine mer à St Jean de Luz : vendredi 14 à 17h30.
    Fin de la vigilance orange. Toutefois, des orages ponctuellement violents se produisent encore sur le pays.Fortes vagues attendues sur la côte Aquitaine vendredi.

    Suivi météo à 17:22

    On distingue cet après-midi deux zones particulièrement soumises aux orages forts et parfois des cumuls de pluie abondants.

    La première se trouve dans le Sud de la France, entre Gard et Hérault où des orages relativement stationnaires provoquent de fortes pluies, avec localement plus de 40 mm comme ici à la StatIC du Grau-du-Roi. On a localement observé de la grêle au passage de cette ligne dans les environs de Leucate (11).

    L'autre zone de forts orages s'est formée subitement il y a une heure environ dans le Nord de la France, du Pas-de-Calais aux Ardennes. L'activité éléctrique y est particulièrement importante, alors que le système orageux progresse lentement vers les frontières.

    Prévisions du phénomène

    2015/08/13-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

      Épisode orageux estival actif nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important de phénomènes violents.
      Prévision confirmée
      Après un début de journée plutôt calme sur la Picardie et le Nord/Pas-de-Calais, l'activité orageuse a démarré. On observe des orages sur le nord de la Picardie et dans le département du Nord. Par ailleurs, des cellules orageuses remontent de la Champagne en direction de l'Aisne. Sur la Haute-Normandie, la situation est encore calme après les orages de ce matin mais des cellules orageuses commencent déjà se former à proximité. Par ailleurs, l'activité orageuse est intense depuis le Roussillon vers le Languedoc et la basse vallée du Rhône tandis qu'une nouvel axe orageux se constitue sur le Sud-Ouest.
      Sur la Haute-Normandie, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais En cours d'après-midi, l'activité orageuse la plus forte se concentrera sur la Haute-Normandie et la Picardie, principalement la Somme et l'Aisne, puis sur le Nord/Pas-de-Calais avant de s'évacuer vers la Belgique en soirée. Accompagnant ces orages, on devrait observer des précipitations localement fortes, une intense activité électrique et des rafales de vent dépassant localement les 80 km/h. Les cumuls observés pourraient dépasser localement 40 voire 50mm. Des chutes de grêle sont localement possibles également. Tendance ultérieure : en soirée et début de nuit de jeudi à vendredi, un risque orageux perdure mais d'intensité moindre. Sur le reste du pays, sur les départements placés en vigilance jaune « orages », l'activité orageuse pourra encore être assez soutenue surtout de l'est de Midi-Pyrénées au sud du Massif central et au Languedoc-Roussillon. Il conviendra donc de rester attentif à la situation.
      Orages ponctuellement violents cet après-midi sur la Haute-Normandie,l a Picardie et le Nord-Pas-de-Calais.Activité orageuse marquée également de l'est deMidi-Pyrénées au Languedoc puis à la vallée du Rhône.

      Suivi météo à 12:10

      La nuit a été orageuse sur toute la façade ouest du pays, avec localement des pluies fortes (plus de 30 mm en une heure), de fortes rafales de vent mais, semble-t-il, rarement de la grêle. L'activité électrique s'est montrée également soutenue, particulièrement sur les côtes de la Manche en Bretagne ou comme ici, en Loire-Atlantique:

      A l'avant, sur le Nord du pays, et particulièrement sur le Bassion parisien, la nuit a été marquée par une douceur exceptionnelle, en témoigne la carte des T°C minimales au petit matin.

      En cours de matinée le front pluvio-orageux s'enroule autour du centre de la dépression situé au sud de la Bretagne, et s'étend sur le pays de l'est des Pyrénées à la  Normandie, les orages les plus forts se situent de l'ouest du Massif Central aux Pyrénées mais aussi sur la Haute-Normandie où l'autoroute A150 a du être fermée à Barentin(76) près de Rouen par des coulées de boue, les fortes précipitations ont provoqué également l'effondrement d'un toit de supermarché à Tôtes(76) près de Dieppe .

      En ce jeudi midi, l'attention se porte sur le Massif-Central, et plus particulièrement les départements de l'Aveyron, de la Lozère, de l'Hérault et bientôt du Gard, traversés par une virulente ligne orageuse.

      Prévisions du phénomène

      2015/08/13-1205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h05 :

        Épisode orageux estival actif nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important de phénomènes violents.
        Fin de vigilance orange sur la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et la Basse-Normandie
        Sur la Bretagne, les Pays de Loire et la Basse-Normandie, l'activité orageuse a bien faibli et il ne reste plus que des averses sporadiques. Sur la Haute-Normandie, l'activité orageuse reste importante avec des cellules donnant une activité électrique et des intensités de précipitations importantes. On a notamment relevé plus de 20 mm en deux heures à Ectot Les Baons, et environ 10 mm à Rouen en moins d'une heure. Une autre zone orageuse relativement active traverse l'est Midi-Pyrénées et se dirige vers le Languedoc.
        Sur la Bretagne, les Pays de Loire et la Basse-Normandie Des orages se produiront encore par moment cet après-midi, mais ils seront moins forts et moins nombreux que la nuit passée. Ils cesseront en soirée. La vigilance orange est donc levée sur cette zone. Sur la Haute-Normandie, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais En cours d'après-midi, l'activité orageuse la plus forte se concentrera sur la Haute-Normandie et la Picardie, principalement la Somme et l'Aisne, puis sur le Nord/Pas-de-Calais avant de s'évacuer vers la Belgique en soirée. Accompagnant ces orages, on devrait observer des précipitations localement fortes, une intense activité électrique et des rafales de vent dépassant localement les 80 km/h. Les cumuls observés pourraient dépasser localement 40 voire 50mm. Des chutes de grêle sont localement possibles également. Sur le reste du pays, sur les départements placés en vigilance jaune « orages », l'activité orageuse pourra encore être assez soutenue surtout de l'est de Midi-Pyrénées au sud du Massif central et au Languedoc. Il conviendra donc de rester attentif à la situation.
        Orages ponctuellement violents cet après-midi sur la Haute-Normandie, la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais.Activité orageuse marquée également de Midi-Pyrénées au Languedoc.

        Prévisions du phénomène

        2015/08/13-1006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :
        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Nord (59), Aisne (02).

        Épisode orageux estival actif nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important de phénomènes violents.
        Extension de la vigilance orange vers la région Nord.
        Sur le nord-ouest du pays, une vaste zone pluvio-orageuse pivote vers le nord: les orages les plus organisés touchent l'est de l'Orne et du Calvados et la Haute-Normandie avec une forte activité électrique. Une autre zone orageuse relativement active traverse Midi-Pyrénées et se dirige vers le Languedoc.
        La forte activité orageuse va quitter progressivement les Pays-de-la-Loire en matinée. En cours d'après-midi, l'activité orageuse la plus forte se concentrera sur la Haute-Normandie et la Picardie, principalement la Somme et l'Aisne, puis sur le Nord/Pas-de-Calais avant de s'évacuer vers la Belgique en soirée. Accompagnant ces orages, on devrait observer des précipitations localement fortes, une intense activité électrique et des rafales de vent dépassant localement les 80 km/h. Les cumuls observés pourraient dépasser localement 40 voire 50mm. Des chutes de grêle sont localement possibles également. Sur le reste du pays, sur les départements placés en vigilance jaune « orages », l'activité orageuse pourra encore être assez soutenue surtout de l'est de Midi-Pyrénées au sud du Massif central et au Languedoc notamment. Il conviendra donc de rester attentif à la situation.
        Orages ponctuellement violents ce matin et cet après-midi sur le Nord-Ouest et le Nord.Activité orageuse marquée également de Midi-Pyrénées au Languedoc.

        Prévisions du phénomène

        2015/08/13-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

          Épisode orageux estival actif nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important de phénomènes violents.
          Sortie de vigilance orange pour le Sud-Ouest.
          Des orages ponctuellement forts continuent de remonter des Pays de Loire vers la Normandie. Une zone orageuse active en Manche tangente les départements de la Somme et du Pas de Calais. Cette nuit, dans les départements qui ont été placés en vigilance orange « orages » des rafales à 70/80 km/h ont été relevées, localement un peu plus (86 km/h à Beaucouze, Maine et Loire) ainsi que des cumuls de 15 à 40 mm (37 mm à Grues, Vendée, 42 mm à Ouessant) avec des intensités horaires de 15 à 30 mm/h. Une très forte activité électrique a également été observée.
          Dans les prochaines heures, les orages vont continuer de concerner de nombreuses régions d'un quart nord-ouest du pays. Après une accalmie relative possible à la mi-journée, une activité orageuse forte sera susceptible de reprendre. Ces orages s'annoncent encore localement violents avec des chutes de grêle, de fortes rafales de vent, ainsi que d'importants cumuls de précipitations dans des laps de temps très courts. Sur le reste du pays, sur les départements placés en vigilance jaune « orages » l'activité orageuse pourra encore être assez soutenue, près du massif central notamment. Il conviendra donc de rester attentif à la situation.
          Orages ponctuellement violents ce matin et cet après-midi sur un quart nord-ouest du pays.

          Prévisions du phénomène

          2015/08/13-0441|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 04h41 :
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Pas-de-Calais (62), Somme (80).





          Orages ponctuellement violents sur l'ouest et le nord du pays.

          Prévisions du phénomène

          2015/08/12-2211|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h11 :
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Vendée (85), Deux-Sèvres (79).





          Orages ponctuellement violents cette nuit sur la façade est du Pays.

          Prévisions du phénomène

          La dégradation orageuse a débuté cet après-midi dans le nord-ouest, mais ce ne sont que les prémices de la véritable dégradation qui va se produire la nuit prochaine de mercredi à jeudi.

          En effet une dépression d'altitude s'est détachée sur l'Atlantique et se dirige lentement vers la France. En surface, une dépression se creuse également, et va plus particulièrement se creuser en traversant le pays puis en s'éloignant par l'Angleterre. A l'avant, une masse d'air bien chaud est en place. Avec la progression progressive de la goutte froide et par conséquent d'air froid à tous les étages, un front orageux va naître dans la nuit dans l'ouest du pays.

          Voici pour illustrer la situation actuelle une carte comprenant le champ de pression en surface, l'imagerie satellite, les échos radars et une analyse frontologique :

          La situation est donc caractérisée ce mercredi soir par une dépression de surface qui se creuse dans le Golfe de Gascogne‹, mais également une méso-dépression dans le nord-ouest du pays avec des valeurs de presison proches de 1012 hPa entre l'est de la Bretagne et les Pays-de-la-Loire. Une première limite frontale aborde la façade Atlantique, et c'est elle qui sera à l'origine de la dégradation orageuse de la nuit à venir.

          En altitude, une goutte froide s'est donc isolée sur le proche Atlantique, provoquant un flux de sud chaud à l'avant sur la France. Voici la situation prévisionnelle en altitude (500 hPa) et en surface prévue par le modèle GFS pour le début de journée de jeudi (8h locales) :

          Nous y retrouvons notre goutte froide (DA), et la dépression de surface (DS) qui se creuse‹ ce soir dans le Golfe de Gascogne. C'est avec l'arrivée d'air nettement plus froid à tous les étages que de puissants orages vont se former à l'avant dans l'air chaud.

          Voici la situation prévisionnelle, pour la même échéance, prévue par le modèle à aire limitée WRF d'Infoclimat, au niveau de la tropopause (carte du haut), ainsi que la quantité d'eau précipitable (carte du bas) :

          Plusieurs anomalies de tropopause dynamiques vont circuler au sud-ouest du pays et progresseront dans l'intérieur du pays en journée de jeudi. Ces anomalies vont jouer le rôle de forçage à grande échelle dans la formation du front orageux. La carte de quantité d'eau précipitable indique le potentiel pluviométrique, qui s'annonce important avec des valeurs supérieures à 40 mm dans l'ouest et le nord du pays, avec même des pointes à 50 mm. D'autres éléments très favorables à de la convection profonde seront présents (convergence en surface et en basses couches, cisaillements du vent...), ce qui explique l'ampleur de cette dégradation.

          D'un point de vue de la prévision du temps sensible, les premiers orages qui naissent ce mercredi soir dans l'ouest vont continuer à se multiplier et à s'intensifier dans la nuit tout en pénétrant dans les terres. C'est en Aquitaine puis en Poitou-Charentes que les plus forts orages sont attendus au niveau même où tous les ingrédients pré-cités seront présents. De très fortes averses, ponctuellement de la grêle, de fortes rafales de vent et une forte activité électrique accompagneront ces orages. D'autres orages localement bien forts également sont attendus dans le nord-ouest du pays.

          En cours de journée de jeudi, la zone orageuse se décalera vers l'est en perdant de l'intensité, mais reprendra vite de la vigueur dans le Massif-Central et dans le nord du pays en cours d'après-midi. Par ailleurs des orages pré-frontaux parfois très forts éclateront sur les Alpes du Nord et le Jura en fin d'après-midi, puis remonteront vers la Suisse et la Franche-Comté, avec de fortes intensités dans le Jura (possibilité de grêle et de très fortes rafales de vent).

          D'ici jeudi soir, les cumuls attendus sur le pays sont importants, comme le montre cette carte , issue du modèle WRF, du cumul pluviométrique jusqu'à +30h (jeudi à 20h locales) :

          Cette carte n'est évidemment pas à prendre au pied de la lettre, mais les valeurs rendent compte du potentiel sur certains secteurs, notamment de l'Aquitaine à l'est de la Bretagne et à la Basse Normandie, avec des cumuls compris entre 10 et 30 mm,et localement 50 à 80 mm sous de forts orages successifs.

          Jeudi soir et dans la nuit de jeudi à vendredi, les précipitations orageuses affecteront principalement le sud-est du pays, en particulier un axe allant des Cévennes jusqu'à la Franche-Comté, avec des orages localement forts également dans la partie sud. Mais dans l'ensemble les intensités attendues seront moindres que dans l'ouest du pays. On notera également un retour d'occlusion qui devrait affecter la Bretagne dans la nuit ainsi que vendredi matin, avec des cumuls supplémentaires pouvant atteindre 20 à 30 mm‹. L'événement prendra fin en journée de vendredi avec l'installation d'un temps beaucoup plus frais mais encore instable avec des averses, très localement orageuses, sans commune mesure avec la dégradation précédente.

           

           

          Prévisions météo du phénomène

          Mis à jour le mercredi 12 août 2015 à 22:10

          La dégradation orageuse a débuté cet après-midi dans le nord-ouest, mais ce ne sont que les prémices de la véritable dégradation qui va se produire la nuit prochaine de mercredi à jeudi.

          En effet une dépression d'altitude s'est détachée sur l'Atlantique et se dirige lentement vers la France. En surface, une dépression se creuse également, et va plus particulièrement se creuser en traversant le pays puis en s'éloignant par l'Angleterre. A l'avant, une masse d'air bien chaud est en place. Avec la progression progressive de la goutte froide et par conséquent d'air froid à tous les étages, un front orageux va naître dans la nuit dans l'ouest du pays.

          Voici pour illustrer la situation actuelle une carte comprenant le champ de pression en surface, l'imagerie satellite, les échos radars et une analyse frontologique :

          La situation est donc caractérisée ce mercredi soir par une dépression de surface qui se creuse dans le Golfe de Gascogne‹, mais également une méso-dépression dans le nord-ouest du pays avec des valeurs de presison proches de 1012 hPa entre l'est de la Bretagne et les Pays-de-la-Loire. Une première limite frontale aborde la façade Atlantique, et c'est elle qui sera à l'origine de la dégradation orageuse de la nuit à venir.

          En altitude, une goutte froide s'est donc isolée sur le proche Atlantique, provoquant un flux de sud chaud à l'avant sur la France. Voici la situation prévisionnelle en altitude (500 hPa) et en surface prévue par le modèle GFS pour le début de journée de jeudi (8h locales) :

          Nous y retrouvons notre goutte froide (DA), et la dépression de surface (DS) qui se creuse‹ ce soir dans le Golfe de Gascogne. C'est avec l'arrivée d'air nettement plus froid à tous les étages que de puissants orages vont se former à l'avant dans l'air chaud.

          Voici la situation prévisionnelle, pour la même échéance, prévue par le modèle à aire limitée WRF d'Infoclimat, au niveau de la tropopause (carte du haut), ainsi que la quantité d'eau précipitable (carte du bas) :

          Plusieurs anomalies de tropopause dynamiques vont circuler au sud-ouest du pays et progresseront dans l'intérieur du pays en journée de jeudi. Ces anomalies vont jouer le rôle de forçage à grande échelle dans la formation du front orageux. La carte de quantité d'eau précipitable indique le potentiel pluviométrique, qui s'annonce important avec des valeurs supérieures à 40 mm dans l'ouest et le nord du pays, avec même des pointes à 50 mm. D'autres éléments très favorables à de la convection profonde seront présents (convergence en surface et en basses couches, cisaillements du vent...), ce qui explique l'ampleur de cette dégradation.

          D'un point de vue de la prévision du temps sensible, les premiers orages qui naissent ce mercredi soir dans l'ouest vont continuer à se multiplier et à s'intensifier dans la nuit tout en pénétrant dans les terres. C'est en Aquitaine puis en Poitou-Charentes que les plus forts orages sont attendus au niveau même où tous les ingrédients pré-cités seront présents. De très fortes averses, ponctuellement de la grêle, de fortes rafales de vent et une forte activité électrique accompagneront ces orages. D'autres orages localement bien forts également sont attendus dans le nord-ouest du pays.

          En cours de journée de jeudi, la zone orageuse se décalera vers l'est en perdant de l'intensité, mais reprendra vite de la vigueur dans le Massif-Central et dans le nord du pays en cours d'après-midi. Par ailleurs des orages pré-frontaux parfois très forts éclateront sur les Alpes du Nord et le Jura en fin d'après-midi, puis remonteront vers la Suisse et la Franche-Comté, avec de fortes intensités dans le Jura (possibilité de grêle et de très fortes rafales de vent).

          D'ici jeudi soir, les cumuls attendus sur le pays sont importants, comme le montre cette carte , issue du modèle WRF, du cumul pluviométrique jusqu'à +30h (jeudi à 20h locales) :

          Cette carte n'est évidemment pas à prendre au pied de la lettre, mais les valeurs rendent compte du potentiel sur certains secteurs, notamment de l'Aquitaine à l'est de la Bretagne et à la Basse Normandie, avec des cumuls compris entre 10 et 30 mm,et localement 50 à 80 mm sous de forts orages successifs.

          Jeudi soir et dans la nuit de jeudi à vendredi, les précipitations orageuses affecteront principalement le sud-est du pays, en particulier un axe allant des Cévennes jusqu'à la Franche-Comté, avec des orages localement forts également dans la partie sud. Mais dans l'ensemble les intensités attendues seront moindres que dans l'ouest du pays. On notera également un retour d'occlusion qui devrait affecter la Bretagne dans la nuit ainsi que vendredi matin, avec des cumuls supplémentaires pouvant atteindre 20 à 30 mm‹. L'événement prendra fin en journée de vendredi avec l'installation d'un temps beaucoup plus frais mais encore instable avec des averses, très localement orageuses, sans commune mesure avec la dégradation précédente.

           

           

          Prévisions du phénomène

          2015/08/12-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Seine-Maritime (76), Eure (27), Sarthe (72), Charente-Maritime (17), Gironde (33), Landes (40), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Charente (16), Dordogne (24), Lot-et-Garonne (47), Gers (32).

          Épisode orageux estival nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque de phénomènes violents
          Extension de la vigilance dans l'ouest et un second épisode orageux sur le sud-ouest
          Une vaste zone dépressionnaire se met en place sur le proche-Atlantique et favorisera en soirée et nuit prochaine la formation de systèmes orageux actifs.
          Bretagne et Normandie: Une évolution orageuse marquée est attendue en fin d'après-midi du sud de la Bretagne au Maine, s'étendant en soirée et la nuit prochaine en s'intensifiant sur l'ensemble des départements concernés. Ces orages seront localement accompagnés de violentes averses et de grêle, ainsi que de soudaines et fortes rafales de vent. Sud-ouest : Les premiers orages éclatent en début de nuit sur les départements côtiers de l'Aquitaine; ils sont d'abord peu organisés, mais associés à un risque de fortes rafales de vent atteignant 80 voire 90 km/h, et de fortes chutes de grêle locales. En seconde partie de nuit, ces orages vont se multiplier et s'organiser en une vaste zone qui couvrira avant la fin de nuit l'ensemble de l'Aquitaine, l'ouest de Midi-Pyrénées, la Charente et la Charente-Maritime, avant de se décaler en matinée de jeudi vers l'est en perdant progressivement de l'intensité. Sous ce système orageux, les cumuls de pluie pourront dépasser parfois les 50mm, des chutes de grêle sont probables localement ainsi que de fortes rafales de vent de 70 à 80 km/h.
          En fin de journée de mercredi, orages localement forts sur la Bretagne et la Normandie.Orages également forts sur le sud-ouest mais plus tardifs, surtout marqués à partir de la seconde partie de nuit.

          Prévisions du phénomène

          2015/08/12-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Calvados (14), Manche (50), Ille-et-Vilaine (35), Côtes d'Armor (22), Finistère (29), Orne (61), Mayenne (53).

          (texte qualification)Épisode orageux estival nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque de phénomènes violents
          Mise en vigilance orange de sept départements à partir de 18 heures
          Un temps chaud s'installe aujourd'hui, à l'exception du littoral de la Manche exposé au vent de nord-est maritime; quelques ondées orageuses remontent actuellement des Pays de la Loire à la Normandie.
          Une évolution orageuse plus marquée est attendue en fin d'après-midi du sud de la Bretagne au Maine, s'étendant en soirée et la nuit prochaine en s'intensifiant sur l'ensemble des départements concernés. Ces orages seront localement accompagnés de violentes averses et de grêle, ainsi que de soudaines et fortes rafales de vent.
          En fin de journée de mercredi, orages localement forts sur la Bretagne et la Normandie.

          Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
          Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


          L'observation météo en directparticiper » sync...
          ↑ nouveaux éléments ↑