• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.06h00, 5°C
    85%, 996.7hPa
    Vent de direction O22 km/h (raf. 40)

Bulletin spécial N°327 • Série de tempêtes hivernales

CarteTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2017/02/06-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

    Tempête commune en période hivernale, ayant nécessité une vigilance particulière, du fait de la persistance des rafales tempétueuses sur la période.
    Fin de la vigilance orange pour l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Les vents sont restés en deça des seuils sur l'Aude.
    Les vents ont continué de souffler sur les Pyrénées-Orientales et se sont un peu calmés sur l'Aude. Les vents relevés ces trois dernières heures: - département 66 : 141 km/h au Cap Béar, 118 km/h à Serralongue; - département 11 : 114 km/h à Leucate, 113 à Durban-Corbieres.
    Le vent va faiblir en fin d'après-midi pour se calmer en soirée.

    Suivi météo à 15:05

    Le ciel est quasiment dégagé sur le pourtour méditerranéen, mais au prix d'un mistral et d'une tramontane qui restent forts à violents.
    Sur les dernières heures, il a été mesuré des valeurs de :

    • 165.6 km/h au sommet du Mont-Ventoux (84)
    • 162 km/h au Cap Béar (66)
    • 127 km/h à Caixas (massif des Aspres) (66)
    • 126 km/h à Marseille-Marignane (13)
    • 115 km/h à Leucate (11)
    • 108 km/h à Vives (66)
    • 107 km/h à Perpignan (66) et Serralongue (66)
    • 106 km/h à Caunes-Minervois

     

    Suivi météo à 10:38

    Les violentes rafales de vent se sont maintenant décalées sur le pourtour méditerranéen, avec un mistral et une tramontane virulents.
    Sur les dernières heures, Météo-France a relevé :

    • 146 km/h au Cap Béar (66)
    • 132 km/h à Serralongue (66)
    • 114 km/h à Caixas (massif des Aspres) et Perpignan (66)
    • 110 km/h à Leucate (11)
    • 109 km/h à St-Paul de Fenouillet (66)
    • 108 km/h à Vives (66)
    • 100 km/h à Mouthoumet (11)

    A noter les 186.8km/h cette nuit à la station météo d'Infoclimat installée au Mont-Ventoux, nouveau record pour cette station installée fin 2015.

     

    Prévisions du phénomène

    2017/02/06-1006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :

      Tempête commune en période hivernale, mais nécessitant une vigilance particulière, du fait de la persistance des rafales tempétueuses sur la période.
      Sortie de la vigilance orange concernant le vent pour la principauté d'Andorre et le département de l'Hérault.
      La dépression nommée "Marcel", qui est rentrée hier dimanche sur la France, continue à se combler en se décalant vers l'est du pays, et le nord de l'Italie. On a relevé durant la nuit : - département des Pyrénées-Orientales : 152 km/h au Cap Béar, 125 à Perpignan, 133 à Caixas (massif des Aspres), 117 à St-Paul de Fenouillet, - département de l'Aude : 123 km/h à Leucate, 112 aux Martys (massif Montagne Noire), 114 à Durban-Corbières, - département de l'Hérault : 122 km/h sur la commune de Les-Plans, 108 km/h à Bédarieux. - Andorre : plus de 200 km/h sur les crêtes.
      Le minimum dépressionnaire continue de plonger lentement vers la Méditerranée. Les rafales tempétueuses concernent de plus en plus essentiellement le domaine maritime. Sur les départements placés en vigilance orange "vent", les valeurs attendues sont: - autour de 120 km/h dans le domaine de la Tramontane à l'intérieur des terres, ponctuellement 130 à 140 km/h sur le côtier. - Des valeurs ponctuellement tempétueuses ne sont pas totalement à exclure en altitude sur les crêtes pyrénéennes. L'accalmie interviendra vers la mi-journée pour la Tramontane. A noter que près des Pyrénées, les cumuls par accumulation deviennent importants, sous forme de neige en montagne au-dessus de 700 à 800m m (50 cm de neige fraîche vers 1800 m). Risque d'avalanches fort sur une majorité des massifs montagneux français.
      Episode de violentes rafales de vent sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude.

      Prévisions du phénomène

      2017/02/06-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

        Tempête commune en période hivernale, mais nécessitant une vigilance particulière, du fait de la persistance des rafales tempétueuses sur la période.
        Sortie de la vigilance orange concernant le vent pour la principauté d'Andorre et le département de l'Hérault.
        La dépression nommée "Marcel", qui est rentrée hier dimanche sur la France, continue à se combler en se décalant vers l'est du pays, et le nord de l'Italie. On a relevé durant la nuit : - département des Pyrénées-Orientales : 152 km/h au Cap Béar, 125 à Perpignan, 133 à Caixas (massif des Aspres), 117 à St-Paul de Fenouillet, - département de l'Aude : 123 km/h à Leucate, 112 aux Martys (massif Montagne Noire), 114 à Durban-Corbières, - département de l'Hérault : 122 km/h sur la commune de Les-Plans, 108 km/h à Bédarieux. - Andorre : plus de 200 km/h sur les crêtes.
        Le minimum dépressionnaire continue de plonger lentement vers la Méditerranée. Les rafales tempétueuses concernent de plus en plus essentiellement le domaine maritime. Sur les départements placés en vigilance orange "vent", les valeurs attendues sont: - autour de 120 km/h dans le domaine de la Tramontane à l'intérieur des terres, ponctuellement 130 à 140 km/h sur le côtier. - Des valeurs ponctuellement tempétueuses ne sont pas totalement à exclure en altitude sur les crêtes pyrénéennes. L'accalmie interviendra vers la mi-journée pour la Tramontane. A noter que près des Pyrénées, les cumuls par accumulation deviennent importants, sous forme de neige en montagne au-dessus de 700 à 800m m (50 cm de neige fraîche vers 1800 m). Risque d'avalanches fort sur une majorité des massifs montagneux français.
        Episode de violentes rafales de vent sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude.

        Prévisions du phénomène

        2017/02/05-2205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h05 :

          Tempête commune en période hivernale, pouvant se produire 2 à 3 fois par an en moyenne.
          Sortie de la Gironde et du Lot-et-Garonne de la vigilance orange pour le vent.
          La dépression nommée "Marcel", continue à se combler en se décalant vers l'est du pays. Le vent de nord-ouest associé commence à s'atténuer par le nord mais reste soutenu le long de la chaîne pyrénéenne. On a relevé en cette fin d'après-midi les rafales suivantes : 91 km/h à Bordeaux-Mérignac (Gironde), 124 km/h au Cap-Ferret (Gironde), 93 km/h à Agen (Lot-et-Garonne), 132 km/h à Messanges (Landes), 133 km/h à Socoa (Pyrénées-atlantiques), 95 km/h à Lahas (Gers), 96 km/h à Tarbes (Hautes-Pyrénées). Le vent de secteur ouest s'est très sensiblement renforcé en ce début de soirée sur le Languedoc et les Pyrénées. On a mesuré au cours de ces trois dernière heures ces dernières heures 170 km/h à Envalira (frontière avec l'Andorre), 130 km/h à Leucate, 100 à 120 km/h fréquents sur l'Aude, les vallées pyrénéennes et le relief du Languedoc.
          Le minimum dépressionnaire va plonger lentement vers la Méditerranée. Cette dépression continue à s'évacuer vers l'est, la traîne s'atténue à l'arrière. Associés à des averses pouvant être encore temporairement orageuses, les rafales sont assez hétérogènes mais peuvent encore, sous les grains les plus marqués, atteindre 90 à 110 km/h du Gers au piémont Pyrénéen ; sur le littoral sud Aquitain, les rafales pourraient encore atteindre 100 à 120 km/h. Orienté à l'ouest, nord-ouest, les rafales progressent vers l'est pour attendre déjà le golfe du lion ce soir. Sur les départements placés en vigilance orange "vent", les valeurs attendues sont: - 110 à 130 km/h très localement 140 km/h sur le littoral atlantique. - 90 à 100 km/h très ponctuellement 110 km/h dans l'intérieur du sud-ouest entre le val de Garonne et les Pyrénées sous des orages forts pour la saison. - 120 km/h dans le domaine de la Tramontane à l'intérieur des terres, 130 à 140 km/h sur le côtier. - seule une partie de l'Hérault au pied de la montagne noire sera exposée à des vents forts ( rafales jusqu'à 110 voire 120 hm/h) - Des valeurs de l'ordre de 140/150 km/h sont possibles en altitude sur les crêtes pyrénéennes, des Pyrénées-Atlantiques au Canigou. L'accalmie interviendra ce soir dans le Sud-Ouest, demain à la mi-journée pour la Tramontane. A signaler également: -De très fortes vagues vont déferler sur le littoral aquitain. -Les chutes de neige s'annoncent assez conséquentes sur les Pyrénées avec une limite pluie/neige s'abaissant vers 800 m la nuit prochaine. Risque d'avalanche marqué sur l'ensemble de la chaine
          Episode de violentes rafales de vent concernant essentiellement le Roussillon et l'Hérault.

          Prévisions du phénomène

          2017/02/05-2005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 20h05 :

            Tempête commune en période hivernale, pouvant se produire 2 à 3 fois par an en moyenne.
            Sortie de la Charente-Maritime de la vigilance orange et mise en vigilance de l'Hérault à partir de 19 heures.
            La dépression baptisée "Marcel" s'est décalée vers la région Centre en se comblant. Ce système est actif avec des orages observés dans le Sud-Ouest. Sur la côte atlantique, des rafales sont de l'orde de 100 km/h à 120 km/h. Le maximum a été observé au Cap Ferret avec 141 km/h
            Le minimum dépressionnaire va plonger lentement vers la Méditerranée. Au sud de ce système, le vent est violentdu littoral aquitain au sud de la garonne. Orienté à l'ouest, nord-ouest, les rafales progressent vers l'est pour attendre le golfe du lion ce soir. Sur les départements placés en vigilance orange "vent", les valeurs attendues sont: - 110 à 130 km/h très localement 140 km/h sur le littoral atlantique. - 90 à 100 km/h très ponctuellement 110 km/h dans l'intérieur du sud-ouest entre le val de Garonne et les Pyrénées sous des orages forts pour la saison. - 120 km/h dans le domaine de la Tramontane à l'intérieur des terres, 130 à 140 km/h sur le côtier. - seule une partie de l'Hérault au pied de la montagne noire sera exposée à des vents forts ( rafales jusqu'à 110 voire 120 hm/h) - Des valeurs de l'ordre de 140/150 km/h sont possibles en altitude sur les crêtes pyrénéennes, des Pyrénées-Atlantiques au Canigou. L'accalmie interviendra ce soir dans le Sud-Ouest, demain à la mi-journée pour la Tramontane. A signaler également: -De très fortes vagues vont déferler sur le littoral aquitain. -Les chutes de neige s'annoncent assez conséquentes sur les Pyrénées avec une limite pluie/neige s'abaissant vers 800 m la nuit prochaine. Risque d'avalanche marqué sur l'ensemble de la chaine
            Les violentes rafales de vent présentes actuellement sur le Sud-Ouest s'étendent au domaine de la Tramontane ce soir, et pour la nuit de dimanche à lundi.

            Suivi météo à 18:32

            Le creux dépressionnaire responsable de la tempête Marcel s'est désormais quasiment comblé. Pour autant, la situation reste très dynamique en altitude, et on observe comme prévu une traine très active, particulièrement sur le Sud-Ouest du pays.

            De nombreux grains circulent de la côte Aquitaine (141 km/h relevé au Cap Ferret!) jusqu'à l'Est du bassin méditerranéen - car au-delà, la Tramontane se renforce sensiblement sur l'Aude et les Pyrénées-orientales.

            A 18h, on relevait par exemple:

            • 133 km/h à la Pte de Socoa: http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/5/fevrier/2017/saint-jean-de-luz-pointe-de-socoa/07600.html
            • 102 km/h à Leucate: http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/5/fevrier/2017/leucate/07666.html
            • 100 km/h à Perpignan: http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/5/fevrier/2017/perpignan-rivesaltes/07747.html

             

            A noter que dans l'après-midi, de nombreux vols atterissant à Bordeaux ou Toulouse ont rencontré des difficultés liées à la présence de ces grains, provoquant turbulences et cisaillements compliquant les atterissages. Un vol Air-France Paris/Orly --> Bordeaux/Mérignac a d'ailleurs été dérouté sur Toulouse-Blagnac suite à deux tentatives avortées nécessitant une remise des gaz.

            Prévisions du phénomène

            2017/02/05-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
            • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Hérault (34).





            Les violentes rafales de vent présentes actuellement au sud du val de Garonne s'étendent au domaine de la Tramontane ce soir, et pour la nuit de dimanche à lundi.

            Prévisions du phénomène

            A 14:00, la tempête Marcel se trouve au coeur du pays. Elle se situe également dans la zone où le jet faiblit, cet affaiblissement du jet va perturber l'allimentation de notre tempête ce qui aura pour effet d'affaiblir la tempête qui mourra quelques heures plus tard.

            Les vents associés à la tempête sont relativement forts. On relèvera des rafales dépassants les 130 km/h localement. Des submersions sont possibles d'où la vigilance jaune "Vagues-submersion" émise par Météo-France (cf carte de vigilance).

            Les vents forts seront accompagnés de précipitations localement modérées. On distingue bien l'enroulement de la tempête. Les reliefs auront pour effet d'accentuer ces précipitations notamment sur les Pyrénées où les précipitations peuvent être fortes. 

            En fin d'après-midi, la tempête va commencer à faiblir. Le jet aura disparu (au-niveau de la tempête), l'alimentation de la tempête sera donc coupée ce qui va provoquer son déclin. Sur l'Atlantique et surle littoral Ouest, le jet restera relativement fort ce qui aura pour effet de maintenir les vents forts sur le Sud-ouest. 

            Comme dit au-dessus, le jet présent sur le littoral Ouest du pays va maintenir les vents forts voir même les accentuer. On relèvera à 17:00 des rafales dépassants les 130 km/h sur le littoral Girondin et Basque. Dans les terres, le vent se renforcera et on dépassera localement les 100 km/h. 

            Les précipitations quant à elles ne faibliront pas, au contraire elles s'accentueront sur le Sud-ouest et quelques coups de tonnerre ne sont pas exclus. La Corse aussi sera aussi soumise au risque orageux en fin d'après-midi.

            En soirée, la tempête aura disparu du pays. Le jet sur l'Atlantique restera fort, une légère accélération est même prévue entre la Sarthe (72) et la Haute-Garonne (31)  ce qui déstablilisera davantage la masse d'air. 

            Sur le littoral, le vent faiblira légèrement mais restera tout de même fort. Dans les terres, c'est un vent modéré de Nord-ouest qui dominera avec des rafales généralisées entre 60 et 80 km/h. On notera également une accélération du vent sur le pourtour méditerranéen. 

            Les précipitations se raréfieront sur la partie Nord du pays même si elles ne disparaissent pas totalement. Sur le Sud-ouest, les précipitations resteront éparses et localement orageuses au pied des Pyrénées. 

            Le vent continuera de faiblir sur le littoral et dans les terres même s'il restera modéré. Il faudra cependant surveiller le pourtour méditerranéen où une nouvelle accélération se ferra. On dépassera en mer les 130 km/h. Dans les terres, on relèvera des rafales comprises entre 60 et 110 km/h. 

             

             

            Prévisions météo du phénomène

            Mis à jour le dimanche 5 février 2017 à 15:35

            A 14:00, la tempête Marcel se trouve au coeur du pays. Elle se situe également dans la zone où le jet faiblit, cet affaiblissement du jet va perturber l'allimentation de notre tempête ce qui aura pour effet d'affaiblir la tempête qui mourra quelques heures plus tard.

            Les vents associés à la tempête sont relativement forts. On relèvera des rafales dépassants les 130 km/h localement. Des submersions sont possibles d'où la vigilance jaune "Vagues-submersion" émise par Météo-France (cf carte de vigilance).

            Les vents forts seront accompagnés de précipitations localement modérées. On distingue bien l'enroulement de la tempête. Les reliefs auront pour effet d'accentuer ces précipitations notamment sur les Pyrénées où les précipitations peuvent être fortes. 

            En fin d'après-midi, la tempête va commencer à faiblir. Le jet aura disparu (au-niveau de la tempête), l'alimentation de la tempête sera donc coupée ce qui va provoquer son déclin. Sur l'Atlantique et surle littoral Ouest, le jet restera relativement fort ce qui aura pour effet de maintenir les vents forts sur le Sud-ouest. 

            Comme dit au-dessus, le jet présent sur le littoral Ouest du pays va maintenir les vents forts voir même les accentuer. On relèvera à 17:00 des rafales dépassants les 130 km/h sur le littoral Girondin et Basque. Dans les terres, le vent se renforcera et on dépassera localement les 100 km/h. 

            Les précipitations quant à elles ne faibliront pas, au contraire elles s'accentueront sur le Sud-ouest et quelques coups de tonnerre ne sont pas exclus. La Corse aussi sera aussi soumise au risque orageux en fin d'après-midi.

            En soirée, la tempête aura disparu du pays. Le jet sur l'Atlantique restera fort, une légère accélération est même prévue entre la Sarthe (72) et la Haute-Garonne (31)  ce qui déstablilisera davantage la masse d'air. 

            Sur le littoral, le vent faiblira légèrement mais restera tout de même fort. Dans les terres, c'est un vent modéré de Nord-ouest qui dominera avec des rafales généralisées entre 60 et 80 km/h. On notera également une accélération du vent sur le pourtour méditerranéen. 

            Les précipitations se raréfieront sur la partie Nord du pays même si elles ne disparaissent pas totalement. Sur le Sud-ouest, les précipitations resteront éparses et localement orageuses au pied des Pyrénées. 

            Le vent continuera de faiblir sur le littoral et dans les terres même s'il restera modéré. Il faudra cependant surveiller le pourtour méditerranéen où une nouvelle accélération se ferra. On dépassera en mer les 130 km/h. Dans les terres, on relèvera des rafales comprises entre 60 et 110 km/h. 

             

             

            Suivi météo à 13:45

            Après avoir abordé la Bretagne, la tempête Marcel, bien qu'assez peu creuse et plutôt en phase de comblement, apporte à nouveau des vents tempêtueux sur la facade Atlantique. Comme le montre l'image satellite, la traine à l'arrière du front et de l'occlusion est très active, sous forme de grains susceptibles de produire de fortes rafales.

            Météo-France a ainsi relevé 135 km/h au Cap Ferret, ce qui constitue une série assez remarquable de 3j de vent >120 km/h au sémaphore qui marque l'entrée du bassin d'Arcachon.

            Suivi météo à 10:21

            La nouvelle dépression Marcel est située ce matin sur la Bretagne, pointée vers 989hPa. Elle apporte de fortes rafales de vent de secteur Ouest dans sa partie sud, sur les côtes de l'Atlantique et le relief pyrénéen. Il a déjà été relevé 90km/h à Capbreton, 115km/h au Cap Ferret.
            Ces rafales de vent vont se renforcer sur les départements proches de la Garonne au fil des heures avec le déplacement de cette dépression vers le centre de l'hexagone.

            Prévisions du phénomène

            2017/02/05-1015|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h15 :

              Tempête commune en période hivernale, pouvant se produire 2 à 3 fois par an en moyenne.
              Prévisions confirmées.
              La dépression baptisée "Marcel" se situe actuellement sur centre Bretagne, à 990 hPa de pression au centre. Ce système est actif avec des orages observés dans le Sud-Ouest. Sur la côte atlantique, des rafales de l'orde de 100 km/h (maximum 120 km/h à Messanges) sont déjà observées ce matin.
              Le minimum dépressionnaire va circuler aujourd'hui vers le centre du pays, puis demain plongera vers la Méditerranée. Au sud de ce système, le vent va nettement se renforcer. Orienté à l'ouest, nord-ouest, les rafales seront violentes débutant sur le littoral aquitain puis se decalant au sud de la Garonne en journée pour attendre le golfe du lion ce soir. Sur les départements placés en vigilance orange "vent", les valeurs attendues sont: - 110 à 130 km/h très localement 140 km/h sur le littoral atlantique. - 100 ponctuellement 110 km/h dans l'intérieur du sud-ouest entre le val de Garonne et les Pyrénées sous des orages forts pour la saison. - 120 km/h dans le domaine de la Tramontane à l'intérieur des terres, 130 à 140 km/h sur le côtier. - Des valeurs de l'ordre de 140/150 km/h sont possibles en altitude sur les crêtes pyrénéennes, des Pyrénées-Atlantiques au Canigou. L'accalmie interviendra ce soir dans le Sud-Ouest, demain à la mi-journée pour la Tramontane. A signaler également: De très fortes vagues vont déferler sur le littoral charentais et aquitain. Les chutes de neige s'annoncent assez conséquentes sur les Pyrénées avec une limite pluie/neige s'abaissant vers 800 m la nuit prochaine. Risque 4 avalanche sur l'ouest de la chaine.
              Violentes rafales de vent dans le Sud-Ouest au sud du val de Garonne à partir de la fin de matinée, s'étendant au domaine de la Tramontane ce soir.

              Prévisions du phénomène

              2017/02/05-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Charente-Maritime (17), Gironde (33), Landes (40), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Ariège (09), Andorre (99), Pyrénées-Orientales (66), Aude (11), Lot-et-Garonne (47), Gers (32).





              Violentes rafales de vent dans le Sud-Ouest à partir de la fin de matinée, s'étendant au domaine de la Tramontane ce soir.

              Suivi météo à 23:54

              Ce samedi après-midi a permis un rapide retour au calme avec le comblement et l'évactuation par le NE de la tempête Leiv. A noter qu'on aura relevé jusqu'à 144 km/h sur l'aérodrome de Royan (un peu à l'intérieur des terres donc), 148 km/h au sommet des 33 mètres du sémaphone du Cap Ferret ainsi que 129.6 km/h à Cognac. Ces valeurs auront donc été légèrement plus basses qu'envisagées initialement, Leiv étant arrivée à maturité un peu plus tôt que prévu (les tempêtes les plus dangereuses sont celles qui poursuivent leur développement explosif au delà des côtes).

              Cette nuit, l'attention se porte sur le creusement de la dépression Marcel au large de la Bretagne, parfaitement visible désormais sur les images satellite infra-rouge.

              Elle devrait aborder la pointe de Bretagne dimanche au petit matin, comme le montre la prévision Arome ci-après:

              Si son intensité sera nettement moindre que la précédente, avec guère plus de 100 à 110 km/h sur les côtes et 90 km/h dans les terres, on surveillera tout de même le risque de grains violents dans la traine, mais surtout le renforcement très sensible en soirée de la Tramontane dans son domaine de prédilection, c'est à dire l'Aude et les Pyrénées orientales.

              Prévisions du phénomène

              2017/02/04-1505|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 15h05 :

                La tempête denommée Leiv finit de traverser la France en s'évacuant par le nord-es
                Fin de vigilance orange pour l'ensemble des départements
                La dépression Leiv se situe actuellement au sud du Luxembourg en perdant progressivement de son intensité
                Les valeurs observées à 15 h ne justifient plus le maintien de la vigilance orange. Une nouvelle dépression MARCEL abordera les côtes atlantiques en fin de nuit de samedi à dimanche. Elle sera nettement moins active que LIEV. Néanmois elle aménera un renforcement du vent sur le littoral de la Gironde au Pays basque (90 à 110 km/h très localement 120km/h). Les vents forts ne pénétreront que très peu dans l'intérieur des terres à part le long des Pyrénées ou dès 500 m d'altitude les 100 km/h seront dépassés.

                Prévisions du phénomène

                2017/02/04-1205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h05 :

                  Tempête d'une violence exceptionnelle denommée Leiv traverse la France de la Nouvelle Aquitaine à la Bourgogne. Phénomène vagues-submersion remarquable au passage de cette tempête .
                  Fin de vigilance orange pour tous les départements à l'ouest de la zone, que ce soit pour le vent ou les vagues-submersion.
                  La dépression Leiv se décale vers l'est du pays en perdant progressivement de son intensité. Meteo France a relevé 118 km/h à Chateauroux, 102 km/h à Clermont ferrand, 128 km/h à Cognac. Des valeurs au dessus de 140 km/h ont été revelées en fin de nuit sur le littoral.
                  Du littoral aux contreforts du massif central les vents ont sensiblement faiblit et les valeurs observées ne justifient plus le maintien de la vigilance orance Sur les départements restants en vigilance orange les rafales seront comprises, jusqu'en début d'après-midi, entre 100 et 120 km/h en plaine, jusqu'à 130 km/h sur le relief du massif central. Fin de la vigilance vagues-submersion sur les départements cotiers.
                  La tempête LEIV poursuit son décalage vers l'est du pays en perdant progressivement de son intensité.

                  Suivi météo à 11:41

                  La dépression est en train de traverser la France et se combler. De ce fait, les vents faiblissent.

                  Voici les relevés les plus élevés jusquà 11h loc. enregistrés par les stations du réseau StatIC et de Météo-France:

                  • 152 km/h au Mont-Aigoual (30)
                  • 148 km/h au Cap Ferret (33)
                  • 144 km/h à Royan (17)
                  • 138 km/h au Mont-Dore - Puy de Sancy
                  • 135 km/h à Vendays-Montalivet (33)
                  • 132 km/h à Bisacrosse (40)
                  • 131 km/h à Port Vendres/Cap Béar (66)
                  • 129 km/h à Ersa/Cap Corse (2B)
                  • 128 km/h à Pauillac (33) et Cognac (16)
                  • 127 km/h à Saint-Martial (24)
                  • 126 km/h à Clermont-Ferrand (63)
                  • 125 km/h à L'Ile d'Yeu (85)
                  • 120 km/h à Bordeaux (33) et Île Rousse (2B)
                  • 119 km/h à la Point de Chassiron (17) et Chateauroux (36)
                  • 114 km/h à Melle (79)
                  • 112 km/h au Mont-Ventoux (84) et La Teste de Buch (33)
                  • 109 km/h à Villard-de-Lans (38) et Tarbes (65)
                  • 108 km/h à Montmorillon (86) et Saint-Léonard-de-Noblat (87)
                  • 106 km/h à St Médard d'Aunis (17), Avord (18) et La Rochelle/Île de Ré (17)
                  • 105 km/h à Sainte-Marie-de-Re - La Noue (17), Carcans (33) et Île de Groix/Beg Melen (56)
                  • 104 km/h à Limoges (87).

                  Prévisions du phénomène

                  2017/02/04-1010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h10 :
                  • Département passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Landes (40).

                  Tempête d'une violence exceptionnelle sur le nord de la région Nouvelle Aquitaine, tempête dénommée LEIV. Phénomène vagues-submersion remarquable au passage de cette tempête Leiv.
                  Début de suivi pour la Nièvre et la Saone-et-Loire.
                  La dépression Atlantique Leiv aborde les côte charentaises. Meteo France a relevé à 05h 148 km/h au cap Feret, 117 km/h à Bordeaux Mérignac,133 km/h à Royan, 123km/h à Saint Agnant, 117 km/h à Cognac.
                  Sur la côte: Ce matin les rafales atteindront rapidement 110 à 120 km/h sur le littoral de Vendée, 130 km/h sur les côtes des Landes et du sud Gironde, 140 à 160 km/h sur la côte nord de la Gironde et la côte de la Charente-maritime. L' amélioration se produira en deuxième partie de matinée. Le passage de cette tempête génère de fortes vagues sur le littoral et une surélévation importante du niveau de la mer dans les pertuis charentais et au nord de la Gironde. Le coefficient de marée est faible (61), ce samedi matin, et on restera bien en dessous des plus hautes marées astronomiques. En conséquence de cette surélévation, le niveau de pleine mer sera atteint plus tôt qu'à l'heure officielle (jusqu'à 4 h plus tôt à La Rochelle) et sera maintenu plusieurs heures. La conjonction de ces phénomènes va engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables des départements concernés. En pénétrant dans les terres : Sur la Charente Maritime et le nord de la Gironde et la Charente, les rafales atteindront en première partie de matinée 120 à 140 km/h, l'amélioration sera rapide en deuxième partie de matinée. Ailleurs, soit sur les départements placés en vigilance orange ainsi que sur le sud de la Gironde, les rafales seront comprises entre 100 et 120 km/h en plaine, jusqu'à 130 km/h sur le relief.
                  La tempête LEIV poursuit son décalage vers l'est du pays en perdant progressivement de son intensité.

                  Suivi météo à 08:26

                  A 8h, le coeur dépressionnaire de la tempête Leiv continue sa progression vers l'Est/Nord-Est, et est pointé autour des 984 hPa sur le Sud du département de l'Indre-et-Loire.

                  L'image radar des précipitations disponible sur Infoclimat montre le très bel enroulement autour de ce creux:

                  En terme de vent, il convient désormais de surveiller la bascule à l'Ouest. C'est ainsi qu'on a relevé 128 km/h à Cognac, ou bien encore 96 km/h à Poitiers sur la dernière heure. Pour autant, la dépression arrivée à maturité entame désormais un lent comblement, et il semble que le risque de rafales >150 km/h soit désormais assez faible.

                  Enfin, Enedis dénombre environ 250.000 foyers privés d'électricité suite à des chutes de branche et d'arbres.

                  Suivi météo à 06:39

                  A 6h, le coeur dépressionnaire de la tempête Leiv est pointé autour des 983 hPa sur le département de la Vendée.

                  Les vents sont violents du Médoc aux Charentes, avec des rafales de l'ordre de 120 à 140 km/h sur les côtes, et jusqu'à 117 km/h à l'intérieur des terres à Cognac. Des coupures d'électricité sont signalées ponctuellement de la Charente-maritime à la Gironde, avec des chutes d'arbres et de branches.

                  Prévisions du phénomène

                  2017/02/04-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
                  • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Saône-et-Loire (71), Nièvre (58).

                  Tempête d'une violence exceptionnelle sur le nord de la région Nouvelle Aquitaine, tempête dénommée LEIV. Phénomène vagues-submersion remarquable au passage de cette tempête Leiv.
                  Début de suivi pour la Nièvre et la Saone-et-Loire.
                  La dépression Atlantique Leiv aborde les côte charentaises. Meteo France a relevé à 05h 148 km/h au cap Feret, 117 km/h à Bordeaux Mérignac,133 km/h à Royan, 123km/h à Saint Agnant, 117 km/h à Cognac.
                  Sur la côte: Ce matin les rafales atteindront rapidement 110 à 120 km/h sur le littoral de Vendée, 130 km/h sur les côtes des Landes et du sud Gironde, 140 à 160 km/h sur la côte nord de la Gironde et la côte de la Charente-maritime. L' amélioration se produira en deuxième partie de matinée. Le passage de cette tempête génère de fortes vagues sur le littoral et une surélévation importante du niveau de la mer dans les pertuis charentais et au nord de la Gironde. Le coefficient de marée est faible (61), ce samedi matin, et on restera bien en dessous des plus hautes marées astronomiques. En conséquence de cette surélévation, le niveau de pleine mer sera atteint plus tôt qu'à l'heure officielle (jusqu'à 4 h plus tôt à La Rochelle) et sera maintenu plusieurs heures. La conjonction de ces phénomènes va engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables des départements concernés. En pénétrant dans les terres : Sur la Charente Maritime et le nord de la Gironde et la Charente, les rafales atteindront en première partie de matinée 120 à 140 km/h, l'amélioration sera rapide en deuxième partie de matinée. Ailleurs, soit sur les départements placés en vigilance orange ainsi que sur le sud de la Gironde, les rafales seront comprises entre 100 et 120 km/h en plaine, jusqu'à 130 km/h sur le relief.
                  Arrivée par l'Atlantique d'une nouvelle tempête LEIV ce matin, gagnant rapidement le Massif Central en journée de samedi.

                  Suivi météo à 04:56

                  Les rafales sont déjà fortes sur la côte Sud-Ouest. On relève actuellement sur les stations de Météo-France :

                  • 131 km/h au Cap Ferret (40)
                  • 126 km/h à Biscarosse (40)
                  • 117 km/h à Royan (17)
                  • 115 km/h à la pointe de Chassiron (17)
                  • 111 km/h à Saint-Clément-des-Baleines (17)

                  Ces rafales sont en augmentation permanente.

                  On notera également les 185 km/h relevés peu avant 1h à Iraty dans les Pyrénées, station très exposée à de telles rafales.

                  Suivi météo à 00:28

                  A minuit, la tempête Leiv continue sa progression vers les côtes de la Vendée et de la Charente-Maritime. D'après les dernières modélisations, le creux dépressionnaire devrait toucher la côte dans le secteur de Noirmoutier vers 5h du matin, avec les vents les plus violents (>150 km/h) au Sud, allant de Noirmoutier à l'Ile d'Oléron.

                  Au milieu du Golfe de Gascogne, la pression mesurée par la bouée n°62001 poursuit sa descente avec 989.9 hPa à 00h: http://www.infoclimat.fr/mer/bouees.php?id=62001

                  L'image vapeur d'eau (qui permet de situer l'anomalie d'altitude responsable de l'intrusion d'air sec stratosphérique) ne laisse que de doute sur la poursuite du creusement de la dépression!

                   

                  Prévisions du phénomène

                  Vers 01:00 du matin, la tempête sera aux portes du pays. Le jet sera toujours aussi puissant. La dépression est passée côté froid du jet (côté gauche du jet), cela veut dire que l'intensité du creusement est à son maximum. La dépression a donc atteint sa maturité. Le fait que le jet soit coté droit de la dépression, on peut d'ores et déjà supposer que les vents les plus fort seront au Sud de la tempête (côté jet), chose qui sera confirmée plus bas. 

                  €‹La tempête commence à devenir violente cette nuit. On observe au Sud de celle-ci des vents dépassant les 100 km/h. Sur le littoral, le vent devient modéré à fort. La tempête approche.‹La tempête va apporter de l'instabilité dans l'air ce qui occasionnera des averses accompagnées d'un éventuel coup de tonnerre local.€‹

                  €‹A 07:00, la tempête sera rentrée dans les terres et apportera des vents forts. On peut déjà prévoir la trajectoire de celle-ci : le long du côté gauche du jet. La tempête atteindra son apogée quelques heures plus tard...€‹Le vent se renforcera et deviendra tempêtueux notamment sur la Charente-Maritime (17) et sur la Charente (16) où des rafales tallonant avec le seuil des 110 à 120 km/h sont attendues. 

                  Côté pluviométrie, une ligne pluvio-orageuse s'organisera sur le Sud-ouest et apportera des cumuls horaires modérés. Les vents de la tempête seront accompagnés d'averses pluvieuses modérées à fortes.

                  A la mi-journée, la tempêtes commencera à faiblir et à s'évacuer du territoire français. Cela se traduit par une baisse du jet à la sortie du pays. Cette tempête quittera la France quelques heures plus tard...

                  €‹La baisse du jet a pour effet de faire faiblir les vents à 10m. Ainsi à 13h, la barre des 100 km/h n'est plus dépassée et on observera des rafales comprises entre 50 et 70 km/h au plus fort. 

                  €‹A 13:00, la ligne pluvio-orageuse aura disparu du Sud-ouest. Les pluies associées à la tempête, présente sur le Nord-est à 13:00, auront régréssées et deviendront faibles à modérées.

                  Suivi météo à 21:10

                  Ce soir, on surveille désormais l'approche de la tempête Leiv qui se creuse de plus en plus dans le Golfe de Gascogne et apporte déjà des rafales à 150 km/h sur les côtes de la Galice. Autour du coeur dépressionnaire, une petite activité orageuse est détectée.

                  Prévisions du phénomène

                  2017/02/03-1920|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 19h20 :

                    Premier événement terminé : fin de suivi pour la tempête Kurt sur la Bretagne, la Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Manche, Mayenne. Second événement samedi : Tempête d'une violence exceptionnelle sur le nord de la région Nouvelle Aquitaine, tempête dénommée LEIV. Phénomène vagues-submersion remarquable au passage de cette tempête Leiv.
                    Concernant le premier événement : - Les vents les plus forts en secteur ouest se produisent au sud de la dépression sur les Pays-de-la-Loire et le long de la façade atlantique. - Les rafales commencent à faiblir à la Pointe de Bretagne. Concernant le second événement : - tempête LEIV attendue en fin de nuit de vendredi à samedi, prévision confirmée pour cet évènement.
                    La dépression Atlantique, nommée KURT s'est évacuée vers les Ile Britanniques. Les vents associés ont bien fléchi. La dépression Atlantique suivante, nommée LEIV et évaluée à 990 hPa, se situe actuellement sur le 15W. De très fortes vagues déferlent actuellement sur le littoral atlantique.
                    Evénement lié demain samedi à la dépression LEIV : Après une accalmie nocturne, le vent se renforcera à nouveau en fin de nuit et journée de demain samedi : Sur les côtes : En fin de nuit, les rafales atteignant rapidement 110 à 120 km/h sur le littoral de Vendée, 130 km/h sur les côtes des Landes et du sud Gironde, 140 à 160 km/h sur la côte nord de la Gironde et la côte de la Charente-maritime. L' amélioration se produira en deuxième partie de matinée. Le passage de cette tempête génère de fortes vagues sur le littoral et une surélévation importante du niveau de la mer dans les pertuis charentais et au nord de la Gironde. Même si le coefficient de marée est faible (61), samedi matin, le niveau marin à La Rochelle sera proche des plus hautes marées astronomiques. La conjonction de ces phénomènes va engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables des départements concernés. En pénétrant dans les terres : Sur la Charente Maritime et le nord de la Gironde, les rafales atteindront en première partie de matinée 130 à 150 km/h, l'amélioration sera rapide en deuxième partie de matinée. Sur la Charente, les rafales seront comprises entre 120 et 140 km/h en première partie de matinée. Ailleurs, soit sur les départements placés en vigilance orange ainsi que sur le sud de la Gironde, les rafales seront comprises entre 100 et 120 km/h en plaine, jusqu'à 130 km/h sur le relief. Cet épisode touchera en premier lieu les départements les plus à l'ouest, puis se propagera rapidementvers l'est.
                    Arrivée par l'Atlantique d'une nouvelle tempête LEIV en fin de nuit de vendredi à samedi, gagnant rapidement le Massif Central en journée de samedi.

                    Suivi météo à 16:25

                    La tempête Kurt se décale progressivement vers l'Est. Avec ce décalage les rafales tendent à diminuer en intensité, mais restent toutefois fortes. À 15h on relevait 103 km/h à Lège/Cap Ferret. La ville de Nantes connaît aussi des rafales importantes, avec 113 km/h, à 15h également.

                    D'une façon générale le vent reste soutenu sur une bonne partie du Nord-Ouest, ainsi que sur le littoral aquitain et charantais. Aussi, le front pluvieux laisse place sur ces zones à une traine active, avec des orages notemment dans le Sud-Ouest, dans le département du Gers.

                    Suivi 16h

                    Prévisions du phénomène

                    2017/02/03-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                    • Départements passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Vendée (85), Landes (40).
                    • Départements passant de la vigilance rouge vent à la vigilance rouge vent, vagues/submersion : Charente-Maritime (17), Gironde (33).
                    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Cher (18), Vienne (86), Indre-et-Loire (37), Indre (36), Allier (03), Creuse (23), Haute-Vienne (87), Dordogne (24), Puy-de-Dôme (63).
                    • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange vent : Loire (42), Corrèze (19).





                    Vents tempétueux sur la Bretagne, la Manche, et les Pays de la Loire ce vendredi. Puis arrivée par l'Atlantique d'une nouvelle tempête LEIV en fin de nuit de vendredi à samedi, gagnant rapidement le Massif Central en journée de samedi.

                    Prévisions du phénomène

                    2017/02/03-1411|||

                    La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h11 :

                    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance rouge vent : Charente-Maritime (17), Gironde (33), Charente (16).
                    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Landes (40), Deux-Sèvres (79).


                    Premier événement en cours ce vendredi : Tempête commune en période hivernale se produisant 3 à 4 fois par an.

                    Second événement samedi : Tempête d'une violence exceptionnelle sur le nord de la région Nouvelle Aquitaine.


                    Concernant le premier événement :

                    • Le Calvados, l'Orne et la Sarthe restent en jaune Vent pour le moment, les rafales ne devraient pas y dépasser les 90 km/h.
                    • Les vents tournent au secteur Ouest sur la façade atlantique en s'accélérant.

                    Concernant le second événement :

                    Debut de suivi pour la tempête LEIV.
                    La dépression Atlantique, nommée KURT et évaluée à 980 hpa se situe actuellement au nord-ouest du Finistère. Les vents de secteur Sud se sont calmés depuis la mi-journée et dépassent difficilement les 70 à 80 km/h dans les régions intérieures. En revanche, lorque les vents tournent au secteur Ouest, ils s'accélèrent. On relève actuellement 122 km/h à l'Ile d'Yeu, 114 km/h à Penmarc'h, 110 km/h à la Pointe du Raz. La dépression Atlantique suivante, nommée LEIV et évaluée à 993 hPa, se situe actuellement sur le 20W..

                    Premier événement :

                    Les vents tourneront progressivement au secteur ouest cet après-midi et les rafales associées à de fortes averses, parfois orageuses, atteindront 110 à 120 km/h près du littoral, voire 130 km/h près des caps exposés du littoral atlantique. Dans les terres,les rafales d'ouest atteindront 90 à 100 km/h avec des pointes à 110 km/h sous les averses les plus fortes.

                    Second événement :

                    • Sur les côtes : Le vent se renforcera en fin de nuit, les rafales atteignant rapidement 110 à 120 km/h sur le littoral de Vendée, 130 km/h sur les côtes des Landes et du sud Gironde, 140 à 160 km/h sur la côte nord de la Gironde et la côte de la Charente-maritime. L' amélioration se produira en deuxième partie de matinée. En parallèle, des fortes vagues ainsi qu'une forte surcôte sont attendues, un peu avant la pleine mer. Cependant, les petits coefficients de marée vont pondérer l'impact vagues / submersion sur le littoral.
                    • En pénétrant dans les terres : Sur la Charente Maritime et le nord de la Gironde, les rafales atteindront en première partie de matinée 130 à 150 km/h, l'amélioration sera rapide en deuxième partie de matinée. Sur le sud de la Gironde et l'ouest des Landes, les rafales seront comprises entre 100 et 120 km/h pour la première partie de matinée, l'amélioration suivra rapidement. Sur la Charente, les rafales seront comprises entre 120 et 140 km/h en première partie de matinée. Sur les Deux Sèvres, les rafales seront comprises entre 100 et 120 km/h en première partie de matinée. Sur la Vendée, les rafales de vent atteindront des valeurs de 90 à 110 km/h. Les vents forts voire violents générés par la dépression LEIV s'étendront samedi dans l'intérieur des terres vers le Massif Central. Puis la dépression MARCEL devrait concerner le pays dimanche. Les futures cartes de vigilance seront actualisées en conséquence.

                    Suivi météo à 12:21

                    Le coeur de la dépression se situe à présent au sud immédiat de la Cornouaille anglaise, à l'entrée du chennal de La Manche. Les vents les plus forts étant situés au sud immédiat de la dépression, c'est la pointe et les côtes sud de la Bretagne qui ont subi de plein fouet les assauts des rafales de vent qui ont atteint en matinée 135 km/h à Ouesssant, 122 km/h à Penmarc'h, 111 km/h à Camaret et 103 km/ à la Pointe du Raz.

                    Le front froid qui accompagne cette dépression se situe actuellement du Languedoc au Cotentin; Il est précédé ou s'accompagne lui aussi de rafales de vent soutenues dans les terres et sur la chaine pyrénéenne (169 km/h ce matin à Irraty à 1400 m d'alt.), et surtout d'une activité orageuse manifeste sur le sud ouest du pays comme en atteste la carte des impacts. Les stations météo et nos observateurs Infoclimat nous signalent de l'orage à Mont de Marsan, Dax et Labrits dans les Landes, ou encore à Biarritz et Bordeaux. Cette instabilité génère elle aussi du vent, comme à Lège Cap Ferret qui a enregistré une rafale de 119 km/h.

                    Prévisions du phénomène

                    2017/02/03-1110|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h10 :
                    • Départements passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion à la vigilance orange vent : Finistère (29), Morbihan (56).

                    Tempête commune en période hivernale se produisant 3 à 4 fois par an. Phénomène "vagues-submersion" nécessitant une vigilance particulière en raison de très fortes vagues se propageant à la côte.
                    Fin de suivi pour le phénomène orange Vagues-Submersion sur les départements du Finistère et du Morbihan. Extension possible de la vigilance orange Vent aux départements du Calvados, de l'Orne et de la Mayenne, cet après-midi, suivant l'instabilité à l'arrière de la dépression.
                    La dépression Atlantique, nommée KURT et évaluée à 980 hpa, se situe actuellement en entrée de Manche. Les vents de secteur Sud atteignent actuellement 80 à 90 km/h dans les régions intérieures de l'Ouest de la Bretagne et dépassent les 100 km/h sur les Caps de la Pointe de Bretagne. On a relèvé 135 km/h à Ouesssant, 122 km/h à Penmarc'h et 103 km/ à la Pointe du Raz. Les déferlements restent forts sur tout le littoral atlantique, mais ne nécessitent plus une vigilance orange vagues-submersion. Le niveau marin est en baisse, avec un coefficient de marée de 66 pour la pleine mer de ce soir.
                    VENTS VIOLENTS : Le vent de sud se renforce ce vendredi matin de la Bretagne au sud des Pays de la Loire avec des rafales de 80 à 90 km/h dans les régions intérieures et 100 à 110 km/h sur le littoral. Ce vent tournera au secteur ouest cet après-midi et les rafales monteront d'un cran, ce vent fort sera associé à de fortes averses, parfois orageuses. Il concernera alors également les départements de l'Ille-et-Vilaine, de la Mayenne et de la Manche. Les rafales maximales pourront atteindre 110 à 120 km/h près du littoral, voire 130 km/h près de caps exposés du littoral atlantique. Dans les terres, on atteindra 90 à 100 km/h avec des pointes à 110 km/h sous les averses les plus fortes. VAGUES-SUBMERSION : L'ensemble des départements de la façade Atlantique est maintenu en vigilance jaune vagues-submersion. Ultérieurement, de nouvelles perturbations atlantiques vont se succéder sur le pays. La dépression LEIV générera des vents forts voire violents samedi. La dépression MARCEL devrait concerner le pays dimanche. Les futures cartes de vigilance seront actualisées en conséquence.
                    Vents tempétueux sur la Bretagne, la Manche, et la majeure partie des Pays de la Loire ce vendredi.

                    Suivi météo à 08:24

                    La première tempête aborde actuellement le pays apportant des rafales relativement forte, de l'odre de 113 km/h à Penmarc'h (29) par exemple. Ces vents forts sont accompagnés de précipitations localement modérées. Notons également la présence d'un talweg qui accentura le phénomène une fois présent sur les terres. 

                    L'analyse de la situation générale d'ARPEGE nous montre bien le jet jouant le role du "rail" pour les tempêtes. Il a pour but d'accentuer la cyclogénèse qui est déjà relativement active. 

                     

                    Prévisions du phénomène

                    2017/02/03-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :
                    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44), Mayenne (53), Maine-et-Loire (49), Vendée (85).

                    Tempête commune en période hivernale se produisant 3 à 4 fois par an. Phénomène "vagues-submersion" nécessitant une vigilance particulière en raison de très fortes vagues se propageant à la côte.
                    Extension de la vigilance orange pour le phénomène "VENT" sur le sud des Pays de la Loire ainsi que Est-Bretagne.
                    Les perturbations en provenance de l'Atlantique vont se succéder sur la France. Une dépression atlantique de l'ordre de 980 hPa (nommée "KURT") viendra se positionner en entrée de Manche vendredi matin ; elle s'accompagne de vents forts de secteur Sud-est dans un premier temps, puis Sud-Ouest en se renforçant ensuite. Ces vents sont à l'origine des très fortes vagues en provenance du sud-ouest atteignant le littoral ouest et sud de la Bretagne dès jeudi soir. Aujourd'hui vendredi en fin de nuit, on observait aux Pierres Noires des hauteurs moyennes de vagues atteignant 7 à 8 m, avec des maximales atteignant 11 à 12 m. Et à 6h, des rafales de vent atteignant 60 à 75 km/h sur l'ouest de la Bretagne.
                    VENTS VIOLENTS : Le vent de sud se renforce ce vendredi matin de la Bretagne au sud des Pays de la Loire. Il tournera au sud-ouest puis à l'ouest en cours de journée, associé à de fortes averses. Il concernera alors également les départements plus intérieurs des Pays de la Loire, ainsi que le Cotentin. Les rafales maximales pourront atteindre 110 à 120 km/h près du littoral, voire 130 km/h près de caps exposés du littoral atlantique. Dans les terres, on atteindra 90 à 100 km/h avec des pointes à 110 km/h parfois sous de violents grains. VAGUES-SUBMERSION : Dans une trajectoire sud-ouest, nord-est, la dépression atlantique "KURT", très creuse, se situe ce matin dans le golfe de Gascogne, et se dirige vers la Bretagne et l'entrée de Manche ce matin. Les vents associés seront alors tempétueux et aggraveront encore l'état de mer sur tout le littoral atlantique. Ces très fortes vagues vont se maintenir ensuite sur tout le littoral atlantique, toutefois conjuguées à des niveaux d'eaux en baisse. Les très fortes vagues ainsi générées risqueront d'engendrer, principalement au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements concernés. - Littoral ouest et sud du Finistère : Période à risque : en cours jusqu'au vendredi 3 février à 11h. Heure de pleine mer vendredi matin : Le Conquet à h11; Concarneau à 8h52. - Littoral du Morbihan : Période à risque : du vendredi 3 février à 6h au vendredi 3 février à 11h. Heure de pleine mer vendredi matin : Lorient à 8h56. Dans une moindre mesure, les départements de la Loire Atlantique, de la Vendée, de la Charente Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques sont placés en vigilance jaune jusqu'à 16 h au moins Ultérieurement, les perturbations atlantiques qui vont se succéder sur le pays vont générer des vents forts voire violents. Les futures cartes de vigilance seront actualisées en conséquence.
                    Très fortes vagues sur l'ouest et le sud du Finistère ainsi que le Morbihan en cours ce vendredi. Vents tempétueux sur la Bretagne, la Manche, et une partie des Pays de la Loire pour ce vendredi.

                    Suivi météo à 20:50

                    En cette journée du jeudi 02 février 2017, nous pouvons d'ores et déjà voir sur l'image satellite les trois dépressions qui vont occasionner des vents tempétueux sur l'ouest de la France : Kurt pour vendredi, Leiv pour samedi et Marcel pour dimanche ! Ces dépressions vont fortement se creuser à l'approche des côtes françaises propulsées par un très fort courant de jet (jusqu'à 280 à 300 km/h en altitude).

                    ​

                    Prévisions du phénomène

                    2017/02/02-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                    • Département passant de la vigilance vert à la vigilance orange vent : Manche (50).
                    • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Côtes d'Armor (22).
                    • Département passant de la vigilance orange vagues/submersion à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Finistère (29).
                    • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Morbihan (56).

                    Tempête commune en période hivernale se produisant 3 à 4 fois par an. Phénomène "vagues-submersion" nécessitant une vigilance particulière en raison de très fortes vagues se propageant à la côte.
                    Sans objet
                    Une dépression Atlantique de 980 hpa viendra se positionner en entrée de Manche vendredi matin; elle est associée à des vents forts de secteur Sud puis Ouest . Ces vents sont à l'origine des très fortes vagues en provenance du sud-ouest atteignant le littoral ouest et sud de la Bretagne dès jeudi soir. En début d'après-midi, on observe aux Pierres Noires des hauteurs moyennes de vagues atteignant 4,50 à 5m, avec des maximales atteignant 9 à 10m.
                    Vents violents : Les fortes rafales concerneront l'ouest de la Bretagne dès vendredi matin; le vent viendra du sud puis tournera au sud ouest ou à l'ouest en cours de journée. Les rafales maximales pourront atteindre 110 à 120 km/h près du littoral, voire 130 km/h près de caps exposés. Dans les terres, on atteindra 90 à 100 km/h avec des pointes à 110 km/h. Ces fortes rafales atteindront le département de la Manche l'après midi, notamment le Cotentin. La trajectoire de la dépression est encore à affiner, et les départements limitrophes pourront aussi être exposés aux fortes rafales, avec donc une potentielle extension géographique de la vigilance. Vagues/submersion : Une nouvelle dépression atlantique, très creuse, aborde le golfe de Gascogne dans la nuit de jeudi à vendredi pour atteindre la Bretagne vendredi dans la matinée. Les vents associés seront alors tempétueux et aggraveront encore l'état de mer sur tout le littoral atlantique vendredi matin. Ces très fortes vagues vont se maintenir ensuite sur tout le littoral atlantique, toutefois conjuguées à des niveaux d'eaux en baisse. Les très fortes vagues ainsi générées risqueront d'engendrer, principalement au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements concernés. Littoral ouest et sud du Finistère : Période à risque : du jeudi 2 février à 19h au vendredi 3 février à 11h. Heure de pleine mer jeudi soir : Le Conquet à 20h46; Concarneau à 20h20. Heure de pleine mer vendredi matin : Le Conquet à 09h11; Concarneau à 08h52. Littoral du Morbihan : Période à risque : du vendredi 3 février à 06h au vendredi 3 février à 11h. Heure de pleine mer vendredi matin : Lorient à 08h56. Ces deux départements du Finistère et du Morbihan seront placées en vigilance jaune vendredi 3 février à partir de 11H jusqu'à 16h au moins. Dans une moindre mesure, le département de la Loire Atlantique est placé en vigilance jaune du jeudi 02 à partir de 18h jusqu'au vendredi 03 à 16h au moins. Les départements de la Vendée, de la Charente Maritime, de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques sont placés en vigilance jaune du vendredi 03 à partir de 04h jusqu'à 16h au moins
                    Très fortes vagues sur l'ouest et le sud du Finistère ainsi que le Morbihan à partir de ce soir. Vent tempétueux sur la majeure partie de la Bretagne et la Manche à partir de demain matin.

                    Prévisions du phénomène

                    2017/02/02-1101|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h01 :
                    • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Finistère (29).





                    Très fortes vagues sur l'ouest et le sud du Finistère à partir de ce soir.

                    Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                    Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                    L'observation météo en directparticiper » sync...
                    ↑ nouveaux éléments ↑