• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.06h00, 5°C
    85%, 996.7hPa
    Vent de direction O22 km/h (raf. 40)

Bulletin spécial N°331 • Cyclone Maria, catégorie 5

CarteCyclone
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 14:41

Lentement, les conditions météorologiques s'améliorent sur la Guadeloupe, même si des grains encore violents abordent l'Ile par le Sud.

La Préfecture a donc placé le département au niveau de vigilance "Gris", rejoignant ainsi la Martinique dans cette phase post-événement de l'alerte pendant laquelle la population doit conserver des réflexes de prudence, notamment en limitant au maximum les déplacements. La puissance des vent sur Basse-Terre, Marie Galante et les Iles des Saintes a nécessairement produit des dégâts, sans qu'il soit possible pour le moment d'établir le moindre bilan.

Par ailleurs, la plupart des cours d'eau de l'Ouest de l'Ile sont probablement en crue, puisque Météo-France relève près de 480 mm à Matouba (dont 78 mm en 1h), 261 mm à Baillif, 270 mm à Vieux-Habitants, 235 mm au Raizet. 

(source @EKMeteo)

Suivi météo à 10:32

Le cyclone Maria, toujours classé en catégorie 4 par le NHC (mais qui a d'ores et déjà repris de la vigueur depuis son arrivée dans la mer des Caraïbes, il est désormais pointé à 933 hPa avec des rafales à 139 kts, repassant ainsi en cat.5), s'éloigne progressivement de la Guadeloupe après avoir flirté par le Sud-Ouest avec les Îles des Saintes et Basse-Terre.

A 10h00 heure de la métropole (4h00 heure locale), Météo-France relève 195 mm sur l'aéroport du Raizet où l'on a mesuré des rafales jusqu'à 125 km/h. Il y a une heure de cela, on relevait également 209 mm sur l'aérodrome de Baillif, au Sud-Ouest de Basse-Terre, avec jusqu'à 148 km/h en rafale. On a également relevé jusqu'à 160 km/h à Pointe-Noire, et il est fort probable que l'on approche les 400 mm sur les reliefs de la Soufrière.

Enfin, la trajectoire en direction de Porto-Rico via l'ile Ste Croix semble se confirmer. Avec un passage de l'oeil à environ 150 km au Sud des lles du Nord (St Martin, St Barth), et même si la zone de vent fort devrait désormais s'étaler, les territoires français dévastés le 6 septembre par Irma devraient échapper aux vents cycloniques. Météo-France les a tout de même placées en vigilance rouge, avec des rafales prévues entre 120 et 140 km/h entre mardi après-midi et mercredi matin (heure locale). Des cumuls dépassant les 100 mm sont par ailleurs possibles, et une mer grosse avec des creux moyens atteignant les 6 à 7 m.

Suivi météo à 07:33

Maria continue sa trajectoire vers les Îles Vierges et Porto Rico. Cette nuit, l'oeil du cyclone a dévasté la Dominique, qui ne s'était toujours pas remise de la tempête tropicale Erika qui l'avait frappée en 2015 et qui y avait fait plus d'une trentaine de morts...

Après avoir perdu un peu de puissance et surtout avoir été largement dévié plein Ouest le temps de cette traversée de la Dominique, Maria frôle Basse-Terre et les Iles des Saintes qui semblent devoir éviter le plus gros (à savoir, l'impact direct du mur entourant l'oeil).

Redescendue à 6h UTC en catégorie 4, Maria a une pression estimé au centre de 942 hPa et des vents moyennés sur une minute de 250 km/h. Pour autant, sur les dernières images satellite, et maintenant que Maria est arrivé en mer des Caraïbes, la convection reprend de plus belle - et un nouveau cycle d'intensification semble s'amorcer.

Suivi météo à 01:58

Un vol de reconnaissance de la NOAA vient de faire sa première traversée de l'oeil de Maria, et les données brutes ne laissent que peu de doute sur la violence désormais extrême du phénomène. Maria était une tempéte tropicale il y a 27h: c'est désormais un ouragan de catégorie 5!

Avec une pression évaluée à 925 hPa en surface, Maria a perdu 25 hPa en 6h. Dans le même temps, les vents atteignent désormais les 150 kts au sol, soit près de 280 km/h... ce qui le classe largement en catégorie 5 (qui débute à 135 kts).  Les rafales approchent vraisemblablement les 300 km/h.

C'est donc un ouragan dévastateur qui s'apprête à frapper la côte Est de la Dominique. Le Sud de la Guadeloupe (les Iles des Saintes, Basse-Terre en particulier) vont aussi connaître un épisode cyclonique très sévère (vague de 10 m, vent supérieurs à 200 km/h) - seule "bonne nouvelle", la zone de vent extrême reste relativement réduite (quelques dizaines de km de diamètre).

Suivi météo à 23:03

Le NHC (National Hurricane Center) vient de classer Maria en ouragan de catégorie 4. En effet, les dernières images satellite (canal Infrarouge) et radar montrent une très forte convection autour d'un oeil de mieux en mieux formé et assez resserré (diamètre <15 km) ; les vents soutenus (moyenne sur 1 min) sont désormais estimés à 215 km/h, avec des rafales supérieures (> 250 km/h).

​

Maria progresse vers l'ONO a environ 15 km/h , toujours vers la Dominique. La probabilité que cet ouragan atteigne la catégorie 5 d'ici à son atterrissage probable sur Porto-Rico augmente donc considérablement. D'ici là, le Sud de la Guadeloupe semble particulièrement exposé, sans parler biensûr de la l'Ile de la Dominique qui pourrait désormais être frappée directement par l'oeil. Historiquement, seul l'ouragan David avait frappé en catégorie 4 cette île de la Dominique en 1979.

Suivi météo à 21:21

Le cyclone Maria demeure en catégorie 3 mais continue à se renforcer, puisque les vents soutenus ne sont plus qu'à 3 kts (noeuds, environ 6 km/h) de la catégorie 4. Il longe actuellement la côte Atlantique de la Martinique, en donnant de fortes pluies et des rafales de vent > 120 km/h à la Trinité/Caravelle.

En terme de trajectoire, la plus grande prudence est de mise pour l'Ile de la Dominique et le Sud de la Guadeloupe (Basse-Terre, Marie-Galante, les Iles des Saintes) qui se trouvent sur la trajectoire de cet ouragan majeur, probable catégorie 4 dans quelques heures. L'oeil est désormais visible à l'image satellite dans le canal visible.

Suivi météo à 18:20

Maria est désormais un ouragan de catégorie 3, avec des vents soutenus qui approchent les 200 km/h. Son intensification rapide s'est faite à contrario de la plupart des modélisations numériques, Maria ayant perdu 18hPa sur ces 6 dernières heures (pointage à 959hPa à 15TU). Le NHC n'exclue désormais pas un passage en catégorie 4 à l'entrée dans la mer des Caraïbes.

L'alerte cyclonique est désormais au niveau maximum sur la Martinique, placée en vigilance violette, c'est à dire, un ordre de confinement impératif. De son côté, la Guadeloupe a basculé comme prévu en alerte rouge.

La trajectoire semble se confirmer pour le Nord de la Martinique, Dominique et Sud de la Guadeloupe.

Suivi météo à 16:22

En raison d'une trajectoire plus au Sud qu'initialement envisagée, Météo-France a finalement placé la Martinique en vigilance cyclonique de niveau rouge dans la mesure où Maria va passer relativement près du département d'ici la mi-journée (heure locale) et le début de nuit prochaine. On y attend en effet des vents de 150 à 180 km/h en rafale sur les reliefs, et là aussi de fortes précipitations (entre 180 et 250 mm).

Au radar Météo-France de la Martinique, Maria a bien entamé son changement de trajectoire au NO, et il semble toujours que ce soit la Dominique et le Sud de la Guadeloupe qui seront particulièrement impactés, alors que Maria sera alors très vraisemblablement en catégorie 3 (c'est à dire, un ouragan majeur).


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑