• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.03h00, 19.1°C
    72%, 1015.1hPa
    Vent de direction N6 km/h (raf. 9)
Vous avez été 3.900.635 visiteurs uniques l'an passé. Pourtant, seules 810 personnes (0.021%) ont adhéré.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message
photo precedente
Chasse dans le Centre-Ouest
PhotoLive, la météo en photos, en temps réel.
Vouzailles (86), France
le jeudi 8 juin 2017 à 23h55
Chasse dans le Centre-Ouest Vouzailles 2017-06-08T23:55:00+02:00
Photolive
adherent
  • Date d'envoile 09/06/17, 15h10

»
»
» Ville de Vouzailles (86170)
46° 42′ 30.564″ N   •   0° 5′ 42.072″ E
489 habitants   •   Altitude 141m

En début de soirée les altocumulus pré-orageux (asperitas) ont commencé à prendre de plus en plus de hauteur sur le Val de Loire jusqu'à donné des orages à bases élevées se déplaçant en ligne. Quelques coup de foudre étaient parfois observables à domicile.

Ces orages, bien à l'Ouest de l'épisode prévu étaient donc assez inattendus, d'autant qu'ils ont commencé à se former vers 19h30, au moment où je m’apprêtais à partir en chasse bien plus au Sud et à l'Est. J'ai donc retardé ma chasse nocturne pour pouvoir les observer jusqu'à ce que la pluie arrive.

A 21h alors que l'orage s'éloigne vers l'Est, je dois prendre une décision, soit je continue à les poursuivre en partant notamment vers Angers, soit je me place pour le gros attendu cette nuit venant du Sud-Ouest. Je décide de prendre la seconde option.

Arrivé vers Beaupréau vers 21h30 je traverse un orage très électrique à base élevé et alors qu'une belle lumière rasante lui donne un coté très esthétique. J'hésite grandement à m’arrêter et le chasser, mais cela me retarderais pour l'épisode nocturne, et à ce moment là, la signature radar n'a encore rien d’exceptionnelle. Je le regretterais une demi-heure plus tard, lorsque je me rendrais compte qu'il a donné sur l'Anjou une belle supercellule. Ce sont mêmes 3 supercellules qui semblent se former en même temps sur l'Anjou. Celle de Beaupréau continuant son chemin vers Angers et étant la plus au Sud. Sauf que je me trouver déjà presque sur le Poitou quand je m'en rend compte. Trop tard pour la poursuivre.

Arrivé sur mon spot entre Poitiers et Parthenay, tout l'horizon Ouest et Sud flash à l'arrivée de la dégradation nocturne principale et je peux aussi apercevoir de loin la supercellule sur Angers dont les cumulifications sont parsemés d'intranuageux. Je décide de la filmer pendant que je photographie ce qui arrive du Sud-Ouest. C'est dans ces moments là que je me dis qu'il faudrait avoir plusieurs appareils photos.

Mais une nouvelle cellule à la signature suspecte se forme également sur la Vendée et va transiter vers Bressuire. Je suis donc bien placé pour l'intercepter pendant que la dégradation Sud principale se rapproche. Malheureusement alors que la foudre est bien présente au Sud, la probable supercellule qui se rapproche semble effectivement former une base surbaissée mésocyclonique, mais elle n'est éclairé que de nombreux intranuageux, ne laissant que peu de possibilité de bien la photographier. Je décide de seulement la filmer et me concentre en photographie sur ce qui arrive par le Sud-Ouest, qui lui foudroie convenablement au loin.

A mesure que la dégradation orageuse Sud-Ouest et la supercellule se rapprochent, l'ensemble semble vouloir fusionner et la pluie gagne malheureusement de plus en plus de terrain à l'avant. La dégradation Sud se transforme rapidement en gros MCS pluvieux et absorbe la signature supercellulaire, alors qu'elle est au plus près de moi. Les conditions de chasse deviennent difficile et je me trouve au milieu de la tempête quand les deux ne forment plus qu'un seul MCS virulent. Je me réfugie alors dans la voiture pour échapper à la pluie et essaye tant bien que mal de photographier la foudre proche qui s'abat sur moi. Des formes surbaissées chaotiques et même peut être un tuba sont visibles, mais plus de traces de la base surbaissée mésocyclonique, alors qu'elle devrait être là juste devant moi. Le MCS est venu jouer les troubles-fêtes et tout est devenu chaotique, désorganisé, mais quand même encore violent.

Après quelques belles prises de foudre assez proche depuis la voiture et sous la pluie, l'orage fini par s'éloigner ne laissant plus que quelques positifs sporadiques dans la masse de pluie stratiforme qui se forme à l'arrière du MCS. Il est temps de rentrer. J'arrive chez moi à 2h30 du matin avec un sentiment mitigé d'avoir à la fois réussi ma chasse, mais loupé quand même de belles occasions de faire probablement THE BIG chasse. Surtout celle de Beaupréau. J'aurais probablement dû m’arrêter, faisant un peu trop confiance aux modèles par rapport au réel. Grave erreur de débutant. ^^

Levé à 5h45 pour le boulot, la nuit fut donc courte.



copyrightCette photo n'est pas libre de droits et reste la propriété de son auteur.

L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑