• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.09h00, 5.3°C
    93%, 1008.2hPa
    Vent de direction SSO28 km/h (raf. 48)
Bilan météo du dimanche 3 août 2008
Par Infoclimat dimanche 3 août 2008, 23:59

DOSSIER SPECIAL: Une tornade F4 dans le Nord (59) à Hautmont !

 Tout d'abord pour parler de ce phénomène exceptionnel je vous invite à lire le topic du forum approprié: http://forums.infoclimat.fr/index.php?showtopic=32883

En soirée, nous observons une perturbation très active, elle donne des pluies vraiment soutenues avec des cumuls importants globalement de 30 à 50 mm mais parfois plus sous les noyeaux les plus actifs. Ces précipitations sont tombées très rapidemment et globalement on observe 50 mm/3 heures.

Sur l'image satellite, on voit bien le corps de la perturbation en vert et la zone plus active qui part en Belgique. C'est certainement sous cette zone orange/rouge qu'il y a eu les plus fortes précipitations. Parlons maintenant de la tornade qui s'est abattue vers 23h00 à Hautmont, cette tornade s'est formée sous une cellule orageuse, certainement une supercellule (comme aux Etats-Unis). Certains témoignages parlent d'un bruit très fort tel "un avion"... Certains observateurs ont remarqué que sous cette cellule il y avait une forte activitée électrique intra-nuageuse avec en moyenne 1 éclair/seconde, ce qui est assez conséquent. Malheuresement il y a eu des morts, à priori 3 et 9 bléssés. Dès le lendemain, les médias s'emparent de l'information catastrophique et commence par employer des termes dépourvu de bons sens comme "une mini-tornade s'est abattue", or une mini-tornade n'existe pas c'est soit une tornade FO, F1, F2, F3, F4 ou bien F5; en plus cette tornade n'avait rien de "mini" malheuresement, étant donné l'étendue des dégâts.

Voici le communiqué de keraunos:

"COMMUNIQUE

Tornade de forte intensité à Haumont (Nord)

Suite aux événements de ce dimanche soir, une équipe de l’Association Météorologique du

Nord – Pas de Calais et de l’Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents a

effectué une reconnaissance sur la commune d’Haumont ce lundi matin, afin d’établir

précisément la nature des phénomènes orageux qui se sont abattus avec violence sur ce

secteur.

Il ressort des observations réalisées sur place que le phénomène en cause est bien une

tornade de forte intensité qui, formée sur Pantegnies, a traversé ensuite les abords de

Boussières-sur-Sambre, pour se diriger par la suite rapidement sur Haumont et finir sa course

sur Maubeuge. Les dévastations sont concentrées dans un couloir quasi rectiligne de 150 à

200 mètres de largeur, que la tornade a suivi sur une distance d’environ 6 kilomètres.

Ce phénomène, précédé par une violente averse et accompagné de très nombreux éclairs,

s’est déclenché aux environs de 22h30, ce dimanche 3 août. Les dégâts sont particulièrement

sévères sur toute la longueur du trajet de la tornade : maisons éventrées ou rasées, toits

emportés, arbres décapités, voitures envolées et retournées, etc. Le relevé détaillé de ces

dégâts place cette tornade dans la catégorie
F4 sur l’échelle améliorée de Fujita. Cette échelle

qui culmine à F5 est la référence internationale pour déterminer l’intensité des tornades. Le

niveau F4 indique que les vents ont soufflé entre
270 et 320 km/h au passage de la tornade.

De telles vitesses de vent, qui plus est sous forme d’aspiration, laissent malheureusement

peu de chances aux habitations et aux personnes qui se trouvent sur leur passage.

Cette tornade s’est développée sous une courte ligne d’orages qui a circulé rapidement en

soirée sur le sud de la région Nord – Pas de Calais, et plus précisément sur un axe Cambrai –

Maubeuge. Grâce à la présence d’air doux et humide près du sol, d’une circulation d’air plus

froid en altitude et de la superposition de vents de vitesse et de direction différentes à diverses

altitudes, les conditions se sont trouvées réunies en soirée pour la formation de cette tornade.

Il est à noter que ce passage pluvio-orageux a produit en moins de deux heures entre 40 et

55 litres d’eau par mètre carré, soit l’équivalent d’un mois entier de pluie.

Cette tornade est la plus violente en France depuis celle de Leviers (25), du 2 mai 1982, qui

avait elle aussi atteint l’intensité F4. A l’échelle de la région Nord – Pas de Calais, il faut

remonter à 1967 pour trouver une tornade similaire, même si la tornade F3 du 7 janvier 1998

à Saint-Omer-Capelle (Nord – Pas de Calais) s’était illustrée par sa violence.

En France, on recense en moyenne une quinzaine de tornades par an, la plupart étant de

faible intensité. Une tornade d’intensité F4 ne se produit en moyenne en France qu’une fois

tous les 6-7 ans. A cet égard, le Nord – Pas de Calais se distingue comme étant l’une des

régions françaises les plus souvent et les plus sévèrement concernées par le risque de tornade.

Les tornades ne peuvent donc pas être considérées comme un phénomène rare en France.

Elles sont surtout méconnues et sous-estimées. C’est d’ailleurs afin de mieux mesurer leur

fréquence et d’améliorer leur prévision que l’Observatoire Français des Tornades et des

Orages Violents a été créé depuis bientôt deux ans. C’est notamment grâce à ses travaux de

recherche et à la mise en évidence de situations à risque qu’un avertissement avait été émis

par l’Observatoire ce dimanche matin concernant un risque de tornade pour le soir, sur le nord

de la France. Le bulletin de prévision émis à 08h du matin sur le site www.keraunos.org

mentionnait en effet ce risque de tornade pour le soir..."

Pour la suite du bulletin nous vous invitons à aller voir la suite sur: http://www.keraunos.org/communique_hautmont.pdf ou sur www.keraunos.org

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une alerte orange (niveau ¾) a été lancée sur 01 département pour la canicule il s'agit des Bouches-du-rhônes (13) 

Une journée bien contrastée entre le nord et le sud

Nous assistons à un gros contaste termiques entre le nord et le sud en effet au nord et notamment près des côtes de la Manche, les températures ont du mal à monter tandis qu'au sud on parle de canicule.Une perturbation peu active (dans un premier temps) frôle la Bretagne et la Basse Normandie. En soirée elle se renforce considérablement et donne des cumuls très importants et malheuresement une tornade F4 (voir le dossier plus haut).

* Situation à 10h:

La carte de la nébulosité est vraiment flagrante grisaille partout, sauf dans le sud-est sous la chaleur:

La carte des températures montre la différence entre l'air à environ 20°C présent sur la moitié nord et le sud-ouest et l'air chaud dans le sud-est avec parfois 28°C dès le matin !

Quel beau temps dans le (38) et quelle belle photo !

 

* Situation à 15h:

La carte de la nébulosité est presque la même que celle de 10h:

Les températures sont très élevées dans le sud est et notamment près de Marseille avec presque 35°C !

 

 La belle grisaille Bretonne ici dans le Finistère (29):

* Situation à 22h:

La carte de la nébulosité montre la grisaille persistante près des côtes de la Manche:

Même commentaire, doux au nord et chaud dans le sud-est

Les inondations dans le nord suite à la forte perturbation pluvieuse (80):

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑