• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.18h00, 11.1°C
    68%, 1019.9hPa
    Vent de direction OSO19 km/h (raf. 35)
Infoclimat est essentiellement financé par ses adhérents. Ce site vit grâce à votre contribution.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message
Bilan météo du samedi 16 février 2013
Par Laurent samedi 16 février 2013, 23:59

5 A 6 METRES DE NEIGE DANS LES PYRENEES ET PLUS DE 4 METRES DANS LES ALPES SOUS LE SOLEIL

 

Le soleil est revenu sur les trois quarts du pays et sur les massifs montagneux après les fortes chutes de neige. Après cette synthèse du jour, je vous propose un point complet sur cet enneigement.

 

L'air froid tend à régresser vers l'europe centrale et notre pays se trouve à présent sous une masse d'air relativement plus douce affichant autour de -25° à 500HPA vers 5500 m d'altitude et -2° vers 850HPA soit 1500 m d'altitude.

 

 

 

 

 

La jonction s'opère donc entre les hautes pressions des Açores et celles présentent vers l'Oural. Les dépressions atlantiques n'ont donc d'autres choix que d'attendre un déblocage de la situation. Néanmoins, le minimum présent sur la Sardaigne va jouer les troubles fêtes pour les régions méditerranéennes.

 

 

 

Le revers de médaille d'un temps anticyclonique en période d'hiver, c'est la présence de nombreux brouillards au lever du jour, signalés un peu partout comme à Saint Michel de Ternoise (62), Dinard (22), Verneuil sur Seine (78), Belfort (90), Issoudun (36), Niort (79), Lyon Bron (69), Agen (47), Millau (12).... Compte tenu des températures assez basses ce matin, certains d'entre eux sont givrants comme au Bourget (93), au Coudray (27), Orléans (45), Brive (19), Bergerac (24), Tarbes (65), Ambérieu (01)...

 

 

Les températures nocturnes ont profité d'un ciel souvent clair pour afficher de nombreuses gelées. Parmi les plus sévères : -20.2° à Bessans (73) et -16.2° à Selonnet (04) pour nos traditionnels points froids, mais aussi -9.4° à La Ferrière (38), -6.7° à Cheylade (15), -5.8° à Vesenex-Crassy (01), -2.6° à Evreux (27), -1.5° à Montauban (82) et -1.9° à Figari (2A). Les plus douces sur le littorales affichaient elles, 5.7° à Ploumanac'h (22), 6.8° à Ouessant (29), 4.9° à Lège Cap Ferret (33) et 8.1° au Cap Béar (66).

 

 

 

Dans l'après midi, les brouillards ont souvent laissé la place à un ciel d'un bleu profond sur la motié sud et avec quelques cumulus d'agrément sur le nord ouest...

 

 

 

... En revanche, de la Haute Normandie à la Franche Comté, vers le Perche et la Sologne, l'humidité n'a évolué qu'en une vaste couche de stratrus et de stratocumulus bien visible sur l'image satellite de ce milieu d'après midi. Bien visible aussi, l'ensemble des massifs montagneux particulièrement bien enneigés. Sur la Corse, en liasion avec l'instabilité de Sardaigne, quelques nuages se font plus imposants et plus menaçants sur le relief sud de l'île de beauté ainsi qu'à proximité des Alpes du Sud.

 

 

 

 

Grâce à un bon ensoleillement, les températures diurnes sont d'un bon niveau, mais restent assez fraîches sous les grisailles du nord est. Elles affichaient 3.7° à Hestrud (59),  4.3° à Tours (37), 4.7° à Lyon Saint Exupéry (69) contre 11.9° à Ploeren (56), 12.6° à Belin Beliet (33), 13.8° à Carcassonne (11) et au Vigan (30), 15.1° au Luc (83) et 14.4° à Oletta (2B) après une journée largement ensoleillée.

 

 

 

UN ENNEIGEMENT RECORD DANS LES PYRENNES, EXCEPTIONNEL POUR LES ALPES DU NORD !

Les intempéries neigeuses se sont donc calmées en ce milieu de semaine et nous laissent donc le loisirs de faire un point sur l'enneigement des massifs montagneux. Celà fait un bon mois que le flux est à dominante nord ouest, un flux humide et frais qui vient se bloquer sur les versants exposés des reliefs. A ce titre, les Pyrénées ont gagné le gros lot avec des cumuls en précipitations de 650 à 700 mm sur la période ce qui donna des hauteurs de neige de l'ordre de 4 mètres vers 2000 m d'altitude. Début février, la station de Cauterets étaient déclarées station la plus enneigées du monde avec une hauteur de 4m50 au domaine du Lys. Ces deux clichés de Cauterets (65) et de Piau Engaly (65) témoignent de l'exceptionnelle quantité de neige. Plusieurs villages et plusieurs stations de sport d'hiver sont restés inaccessibles durant plusieurs jours alors que plusieurs avalanches se sont produites, dont une a atteint le bourg du village de Barèges, les paravalanches étant rendus inefficaces, ensevelis sous la neige...

 

 

... Une autre avalanche a atteint les premières habitations de Bagnères de Luchon (31)

 

 

 

On ne dispose malheureusement pas d'archives très anciennes concernant les relevés nivologiques. Néanmoins, dans les Pyrénées, l'enneigement dépasse tout les records depuis au moins 1970 selon un communiqué de Météo France qui fait un point sur l'enneigement le 13 février.

Dans les Hautes-Pyrénées
- Station automatique Nivôse de l’Ardiden (2450 m) : 4,22 m (précédent record depuis 1996 : 3,97 m en 2003)
- Cauterets (1850 m) : 4,65 m (précédent record depuis 1971 : 4,30 m en 1972)
- Val-Louron (1450 m) : 1,65 m (précédent record depuis 1978 : 1,50 m en 1986)

Dans les Pyrénées-Atlantiques :
- Arette - La Pierre Saint Martin (1650 m): 3 m (égale le précédent record depuis 1971 datant de 1981)

En Haute-Garonne :
- Boutx - Le Mourtis (1400 m) : 2,35 m (précédent record depuis 1978 : 2,20 m en 2005)

En Ariège :
- Station automatique Nivôse du Port d’Aula (2150 m) : 4,20 m (précédent record depuis 1996 : 3,28 m en 2009)
- Ascou – Pailhères (1500 m) : 2,75 m (précédent record depuis 1986 : 2,20 m en 2005)
- Guzet (1400 m): 2,20 m (précédent record depuis 1983 : 1,72 m en 2005)

 

      

 

 

En haut des domaines, les hauteurs de neige atteignent 5m90 à Cauterets (65) à 2450 m d'alt, 5m50 à Piau Engaly (65) à 2600 m d'alt, 4m80 à Artouste (64) à 2100 m d'alt et 4m20 à Gavarnie (65) à 2400 m d'alt. Il a parfois fallu faire des tranchées dans la neige pour permettre aux remontées mécaniques de fonctionner, comme ici à Cauterets (65) et à Ax 3 Domaines (09).


 

 

A plus basse altitude, l'enneigement n'a rien a envié aux stations et provoque là aussi pas mal de gêne dans la vie de tout les jours comme ici à Lescun (64) à 900 m d'altitude.

 

 

 

 

 

Dans les Alpes, l'enneigement est aussi par endroit exceptionnel notament sur les Alpes du Nord plus exposées aux mauvais temps. Si on mesure en moyenne 60 à 80cm en fond de vallée à 1000m, 60 à 120cm en moyenne à 1200m, on dépasse les 130cm à 1800m. C'est dans les Aravis, le Beaufortain et les Bauges ainsi que dans le Massif du Mont Blanc que les hauteurs de neige sont actuellement les plus importantes avec plus de 400cm au dessus de 2500m (Flaine, Chamonix, La clusaz...) comme l'illustrent ces deux photos du col des Saisies (73) et du village des Lindarets (74).

 

Avec 208cm relevés au Col de Porte (38- Chartreuse, 1320m) on égale l'hiver 1983-1984 et seul l'hiver 1977-1978 fait mieux pour une deuxième décade de février. Les hauteurs de neige les plus importantes étant de 4m55 à Flaine (74) à 2500 m d'alt, 4 m à La CLusaz (74) à 2600 m d'alt, 3m80 à l'Alpe d'Huez (38) à 3300 m d'alt.

Si la nivose des Ecrins affiche encore près de 3m50 à 2940m d'alt, plus au sud l'enneigement bien que toujours conséquent est un peu plus modeste avec 2m75 à Isola 2000 (06) à 2600 m d'alt, 2m10 à La Grave (05) à 3200 m d'alt, 2m à Puy Saint Vincent à 2750 m d'alt et Serre Chevalier à 2830 m d'alt.

 

 

Bien que très cahotique en début de saison, l'enneigement du Massif Central est à présent bien conséquent, mais n'a ici rien d'exceptionnel même s'il la neige est tombée en abondance en l'espace de 96 heures comme en témoignent ces deux clichés pris dans la vallée de Mandailles (15)

Hameau de Fournol à Mandailles (Cantal)


Difficile de s'en sortir

La couche mesurée est de 1m80 au Mont Dore (63) à 1880 m d'alt, 1m50 au Lioran (15) à 1850 m d'alt, 60 cm à Laguiole (12) à 1400 m d'alt.



Enfin les massifs des Vosges et du Jura affichent eux aussi des hauteurs de neige très conséquentes, mais sans revêtir ici non plus un caractère exceptionnel.
Il s'agit juste, comme pour le massif central, d'un bon enneigement puisque la couche s'élève à 2m40 aux Rousses (39) à 1680 m d'alt, 1m à Métabief (39) à 1450 m d'alt, 1m25 au
Ballon d'Alsace (88) à 1240 m d'alt et 1m au Lac Blanc (68) à 1100 m d'alt.
Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑