• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.06h00, 5°C
    85%, 996.7hPa
    Vent de direction O22 km/h (raf. 40)
Bilan météo du lundi 6 mars 2017
Par Laurent lundi 6 mars 2017, 10:08

DU NORD OUEST AU SUD EST, PARTOUT LE SOUFFLE DE LA TEMPETE !

> 190 km/h sur la pointe Finistère !!

Cette journée de lundi est marquée par le passage d'une tempête explosive. Arrivée par le Nord Ouest du pays, elle a traversé la France vers le sud est dans la journée, accompagnée sur son trajet de vent tempêtueux. Avec 32% du territoire concerné par des vents >100 km/h, Météo France la classe comme le 10ème tempête hivernale la plus sévère depuis 1980.

Cette image prise à Ouessant symbolisera la force des éléments qui se sont déchaînés sur les îles du Ponant (photolive Infoclimat http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-temps-reel.html). Les vagues ont atteint 12 mètres de hauteur, au large, à la bouée des Pierres Noires.

 

C'est donc ce qu'on appelle une tempête à développement explosif qui est entrée par la pointe Bretagne, portée par un très puissant courant de Jet.

 

Sur la modélisation de 0h, on devine tout juste sa naissance; sur la carte 6h après, en entrée de Manche, elle est à son paroxysme, en pleine virulence.

 

 

En fin de journée, les modèles la voient déjà dans le golfe de Gênes avec un gradient de pression toujours bien resseré à l'arrière, prémice d'un Mistral tempétueux et de vents violents sur les extrémités de la Corse.

Ce creusement explosif se voit très bien sur le graphe de pression d'Ouessant. Une courbe en V qui matérialise une chute aussi rapide que la remontée de la pression à l'instar des courbes barométriques observées lors des passages de cyclones tropicaux.

Et c'est précisément ce différentiel de pression qui est à l'origine de ce vent tempêtueux. En milieu de matinée, la pointe bretonne regagne 15HPA, alors que 3h avant elle perdait 10HPA. A cette heure, c'est au tour du Maine et de l'Anjou de voir la pression s'effondrer.

 

Le creux dépressionnaire matérialisé sur la carte ci-dessus est parfaitement visible sur l'image satellite. Cette image permet également de deviner la présence probable d'un sting-jet (ou courant-jet d'occlusion en français), c'est à dire une intrusion en basse couche de l'air sec et froid d'altitude directement lié au courant jet de haute altitude. Sous ce sting-jet, les rafales de vent qui frappent le sol se trouvent alors considérablement accélérées. 

Voyons à présent la chronologie de cette tempête, certes annoncée, mais bien plus virulente que prévue du fait précisément de la mise en place de ce sting-jet si difficile à modéliser et donc à prévoir.

C'est donc en tout début de journée que les vents se sont rapidement levés sur la Bretagne pour atteindre des valeurs bien au delà des prévisions initiales.

Camaret : 193 km/h (record aboslu)

Ouessant : 191 km/h (record absolu)

Ile de Groix : 179 km/h

Plouzané : 176 km/h

Pointe du Raz : 170 km/h

Pointe Saint Mathieu : 165 km/h

Penmarc'h : 154 km/h

Ploudalmézeau : 147 km/h

Brignogan et Plabennec : 140 km/h

Brest : 136 km/h

Lorient et Landivisiau : 130 km/h

Quimper, Tregunc et Lorient : 129 km/h

 

et dans les terres ...

Lanvéoc : 139 km/h

Rostrenen : 133 km/h

La Noe-Blanche (35) : 124 km/h

Saint Malo des Trois Fontaine (56) : 129 km/h

Spezet : 114 km/h

Chapelle-Bouexic (35) : 111km/h

 

Avec l'intrusion d'un air plus froid à l'arrière, des chutes de neige sont signalées sur Cherbourg, Saint Jean des Bois (61),

Pendant ce temps, le corps perturbé s'étire de la Normandie aux Alpes et au Sud Ouest avec des pluies modérées, parfois assez fortes.

 

Les dégâts sont importants. 260 000 foyers sont privés d'alimentation électrique sur le Nord Ouest. Des camions sont renversés sur le Pont de Cheviré, des caténaires coupées ou des arbres tombés sur les voies ferrées un peu partout en Bretagne. (photos  Pont de Cheviré -PresseOcéan- et Carhaix -OuestFrance-)

 

 

2°) En début d'après midi, la dépression est centrée sur la Bourgogne et se comble lentement. Les vents les plus violents gagnent vers le Poitou et dans les terres, sur le centre Val de Loire, les hauteurs du massif central et entre le val de Garonne et la barrière pyrénéenne.

 

Chambéry : 144 km/h

Angouleme : 124 km/h

Guérande : 123 km/h

Scillé (79) : 122 km/h

Nuaille sur Boutonne (17) et Périgueux : 121 km/h

La Roche sur Yon : 119 km/h

Maurs : 118 km/h

Roanne et Saint Amans : 117 km/h

La Rochelle, Limoges, Le Puy, Clermont Ferrand : 115 km/h

Felletin : 114 km/h

Reignac : 109 km/h

Chateauroux : 107 km/h

Nantes et Poitiers : 105 km/h

 

A l'avant le flux de sud s'accélère en vallée du Rhône avec des rafales de 60 à 80 km/h et des cellules orageuses se développent vers Chusclan (30), Grenoble (38), Chambéry où ils ont occasionné des rafales de 144 km/h . Dans le même temps, c'est un ciel à averses accompagné de rafales de vent toujours fortes qui se met en place à l'arrière de la perturbation. Au nord, la pénétration de l'air froid se matérialise par une séparation entre air sec et perturbé au niveau du val de Seine avec de nombreuses averses de neige.

 

Les valeurs sont bien plus fortes encore sur les hauteurs du Massif Central :

Mont Aigoual : 173 km/h

Bassurels : 166 km/h

Les Estables : 165 km/h

Col du Béal : 159 km/h

Mazet Volamont : 152 km/h

Puy de Sancy : 151 km/h

Saugues et Courpière : 131 km/h

Millau : 126 km/h

Saint Flour : 123 km/h

 

 

Quelques dégâts sont à signaler sur l'agglomération de Saint Etienne (source forum Infoclimat). Le toit d'une grande surface de saint Chély d'Apcher n'a pas résisté (photo Midi Libre)

 

Les conditions de givre sont encore sévères sur le Massif du Sancy

3°)

En soirée, comme prévu par les modèles (cf introduction), la dépression après avoir traversé tout le pays est centré sur le golfe de Gênes. Elle y entame une nouvelle phase de creusement alors qu'en France, les pressions sont en hausse très rapide.

 

Nevers par exemple a connu une chute de -7HPA/3h à l'arrivée de la dépression, puis une hausse de 11HPA en 3h juste après son passage.

 

Ce différentiel de pression se concentrant à présent sur le sud est du pays, c'est logiquement près de la Méditerranée que les vents sont maintenant les plus forts.

 

Le Dramont : 185 km/h

Saint Cézaire sur Siagne : 174 km/h

Cap Corse : 168 km/h

Ile Rousse et Ajaccio La Parata: 157 km/h

Cap Camarat : 154 km/h

Mont Ventoux : 153 km/h

Cap Sagro : 152 km/h

Porquerolles : 147 km/h

Cap Cépet : 145 km/h

Calvi : 143 km/h

Bastia : 135 km/h

Les Plans : 131 km/h

Figari : 127 km/h

Montpellier : 120 km/h

Le Castellet : 113 km/h

Marseille Marignane : 101 km/h

 

A l'instar de l'océan, la Méditerranée est déchainée avec des vagues de 10 à 12 m mesurées par la bouée de la Revelata au large de Calvi.

Si les vents continuent de se déchainer, côté ciel en revanche, les averses se font de moins en moins nombreuses et sont concentrées essentiellement vers le Massif Central. Ce soir, c'est sur les Alpes que la situation côté ciel s'est nettement déteriorée. La proximité de la dépression de l'autre côté du massif occasionne d'abondantes précipitations, sous forme de neige en altitude, le tout accompagné par de violentes rafales en altitudes.

 

A Val d'isère, la couche de neige est de l'ordre de 80 cm avec des rafales de 174 km/h sur le domaine de Solaize.

 

A Bonneval sur Arc, les chutes de neige ont aussi été très importantes.

 

80 cm de neige fraiche sont également tombé vers 1700 m sur le massif du Beaufortin (photo Thomas Blanchard / Météo-Alpes)

Ces 3 cartes prises ce matin, à midi et ce soir permettent d'appréhender les zones de vents les plus forts au fur et à mesure du déplacement de la dépression.

 

 

Au total,  600 000 foyers sont ce soir contraints de s'éclairer à la bougie. Il faut remonter à la tempête Klaus en 2009 pour trouver dégâts aussi importants sur un réseau d'énergie. Tous les moyens de transports, et notament ferroviaires et aériens ont été très perturbés.

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑