• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.00h00, 3.9°C
    87%, 1026hPa
    Vent de direction SO4 km/h (raf. 7)
Jean-Christophe Lafaille porté disparu
Par Infoclimat lundi 30 janvier 2006, 19:10
L’alpiniste français Jean-Christophe Lafaille est porté disparu, il n’a pas donné signe de vie depuis jeudi alors qu’il entreprenait la montée en solitaire du Makalu, sommet Himalayen de plus de 8000 mètres. Sa femme Katia Lafaille a demandé une reconnaissance aérienne pour essayer de localiser sa tente, celle-ci devrait avoir lieu demain mardi.

L’hélicoptère se posera également sur le camp de base, lieu où devait revenir samedi à 12h française Jean-Christophe Lafaille après avoir réalisé l’assaut final du sommet ce vendredi. En effet, il pourrait y avoir une panne totale du matériel de transmission qui l’empêcherait de donner de ses nouvelles après un retour possible au camp de base. \"Si cet espoir est mince, il ne faut pas l'éliminer\", a précisé Serge Koening, professeur à l'Ecole nationale de ski et d’alpinisme (ENSA).

Selon Yan Giezendanner, son « routeur météo », il n’y a pas de cordée acclimatée prête à se lancer sur une opération de secours terrestre et les hélicoptères montent difficilement à ces altitudes… Jusqu’à 6000 mètres c’est possible, au dessus impossible !

Lafaille a commencé son périple tôt mardi à 5300 mètres pour bivouaquer le soir à 6000. mercredi il a atteint 6900 mètres et 7600 le lendemain. Sa dernière communication audio a d’ailleurs eu lieu ce jeudi alors qu’il faisait face à des conditions météorologiques délicates : la température était d’environ -30°C, son visage était givré.

\"Il savait qu'effectuer cette solitaire en hiver était une prise de risque importante, mais c'était son choix\", a affirmé Yan Giezendanner. \"Il allait chercher ça, c'est son plaisir : se mesurer à ces différents éléments dans un milieu naturel immense où l'être humain ne peut pas tricher. Les 8000, c'est l'aboutissement, la concrétisation de tout ce que j'ai appris en 20 ans d'expérience\", souligne-t-il.

Jean-Christophe Lafaille avait réalisé une préparation intensive pour mettre toutes les chances de réussite de son côté, il avait étudié en détail son parcours, mais la voie comporte des passages extrêmement délicats sur des glaciers très crevassés où le risque de chute est très élevé.

Par ailleurs, il faut savoir qu’en 1992 cet homme a déjà connu une situation critique : il perdit son compagnon de cordée, Pierre Beghin, sous ses yeux dans l'ascension de l'Annapurna (8091m), il mettra 5 jours pour redescendre seul à son camp de base.

Cet homme gravira part la suite plusieurs sommets mythiques comme le Cho oyu (8201m), le Gasherbrum 1 (8068m) et le Gasherbrum 2 (8035m), le Lothse (8511m), le Manaslu (8163m), le K2 (8611m), l'Annapurna (8091m), le Dhaulagiri (8167m), le Nanga Parbat (8.125m), le Broad Peak (8047m) et le Shishapangma (8046m).
image actualites
edicionesdesnivel.com
Posté dans Actualité Météo
Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑