• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.17h00, 20.2°C
    62%, 1011.5hPa
    Vent de direction SSE4 km/h (raf. 11)
Infoclimat est un site très visité. Mais avant tout une association à but non lucratif où votre aide est primordiale.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2017 Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°114

CarteÉpisode neigeuxFroid
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 09:55

La nuit a été glaciale sur une grande moitié Sud du pays (ainsi que sur les plateaux du Jura) avant l'invasion de nuages bas par le Nord qui ont freiné la chute du thermomètre. Les températures minimales ont généralement eu lieu en milieu de nuit. Voici quelques relevés remarquables :
-20.2°C à Saint-Laurent (880 m. Jura)
-19.4°C à la Source du Doubs (940 m. Doubs)
-17.4°C à Saint-Flour Coltines (979 m. Cantal)
-17.2°C à Issoire (372 m. Puy-de-Dôme) Valeur vraiment remarquable pour une station de basse altitude.
-16.2°C au Puy-Loudes (833 m. Haute-Loire)
-15.1°C à Mende-Brenoux (1019 m. Lozère)
-14.6°C à Aurillac (639 m. Cantal)
-13.7°C à Vichy-Charmeil (249 m. Allier)
-13.6°C à Clermont-Ferrand (331 m. Puy-de-Dôme)

 

Le froid intense n'a pas épargné les plaines du Sud-Ouest avec :
 
-9.4°C à Auch (121 m. Gers)
-9.4°C à Saint-Girons (411 m. Ariège)
-9.2°C Mont-de-Marsan (59 m. Landes)
 

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:40

Le froid est mordant ce soir là où le ciel reste encore dégagé (Massif Central / Sud du Centre etc...)
Ainsi à 22h00 locales on relève par exemple :
-14.7°C au Puy-Loudes (833 m. Haute Loire)
-13.6°C à Vichy-Charmeil (249 m. Allier)
-13.2°C à Mende-Brenoux (1019 m. Lozère)
-13°C à Clermont-Aulnat (331 m. Puy-de-Dôme)
-10.4°C à Avord (176 m. Cher)
 
Les -16°C sont atteints localement sur certains plateaux d'altitude du Jura et du Massif Central.

Suivi météo à 17:09


L'épisode de temps hivernal va toucher à sa fin au cours du week-end. En effet, l'anticyclone d'altitude responsable du blocage de cette semaine va se décaler lentement à l'ouest de l'Irlande. En basses couches, l'anticyclone se rapprochera de la France et maintiendra un temps souvent sec avec des inversions de température. En revanche, les dépressions qui contourneront l'anticyclone se dirigeront vers l'Europe centrale, si bien que l'extrême nord et nord-est du pays sera confronté à des perturbations peu actives qui traverseront le Benelux et l'Allemagne.

Une première perturbation, dans notre cas un front occlus, aborde ce soir les régions du nord et du nord-est. Bien qu'affaibli et en raison de l'air froid présent en basses couches, ce front va donner de la neige. A 17h ce vendredi, les premiers flocons tombaient sur le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie ainsi que les Ardennes.

Ce soir et dans la nuit de vendredi à samedi, le front progressera en s'affaiblissant: il ne donnera que de très faibles chutes de neige suivies de quelques gouttes de pluie du Nord à l'Ile-de-France, mais les sols pourront être temporairement blanchis puis verglacés. Plus à l'ouest, il s'agira de pluie ou de pluie mêlée de neige en raison d'un air plus doux. Il faudra tout de même se méfier des sols localement froids, sur lesquels la pluie pourra verglacer. Plus à l'est, des Ardennes à la Lorraine, l'Alsace et la Bourgogne, de faibles chutes de neige vont se produire à toutes altitudes. Les intensités les plus élevées seront rencontrées en Lorraine, Alsace ainsi que dans l'est de la Bourgogne. Cette neige se dirigera vers la Franche-Comté et Rhône-Alpes ainsi que l'Auvergne en fin de nuit et samedi matin. Cependant, les chutes de neige deviendront de plus en plus faibles en se dirigeant vers le sud, mais compte tenu des sols froids, la neige tiendra sans problème au sol. De plus, de l'air plus doux sera advecté par l'ouest au passage du front: la neige pourrait alors se transformer en pluie en Champagne-Ardennes ou bien dans l'ouest de la Lorraine, mais rien d'est certain.

Au final, une pellicule de neige sera souvent observée des départements centraux à l'Auvergne, mais on pourra relever 1 cm à 3 cm en Lorraine, Alsace et Franche-Comté, alors qu'en Rhône-Alpes il ne s'agira aussi que d'une pellicule, tout au plus d'1 cm sur les hauteurs. Notons que ponctuellement en Alsace ou dans les Vosges et le Jura, la couche pourra être supérieure 3 cm sans toutefois dépasser 5 cm, loin de là.

A l'arrière du front, un petit refroidissement à toutes altitudes entraînera l'occurrence d'averses de grésil voire de neige près des frontières belges et allemandes samedi après-midi, alors que le front finira par s'écraser sur les montagnes du sud, en donnant encore un peu de neige.

Ce petit épisode pluvio-neigeux sera suivi d'un temps plus doux dimanche. Notez bien que les chiffres de hauteur de neige mentionnés ici ne sont donnés qu'à titre indicatif et n'engage pas le prévisionniste qui s'efforce de diffuser au public d'infoclimat les informations les plus pertinentes possibles.

Prévisions du phénomène

Ce soir et dans la nuit de vendredi à samedi, le front progressera en s'affaiblissant: il ne donnera que de très faibles chutes de neige suivies de quelques gouttes de pluie du Nord à l'Ile-de-France, mais les sols pourront être temporairement blanchis puis verglacés. Plus à l'ouest, il s'agira de pluie ou de pluie mêlée de neige en raison d'un air plus doux. Il faudra tout de même se méfier des sols localement froids, sur lesquels la pluie pourra verglacer. Plus à l'est, des Ardennes à la Lorraine, l'Alsace et la Bourgogne, de faibles chutes de neige vont se produire à toutes altitudes. Les intensités les plus élevées seront rencontrées en Lorraine, Alsace ainsi que dans l'est de la Bourgogne. Cette neige se dirigera vers la Franche-Comté et Rhône-Alpes ainsi que l'Auvergne en fin de nuit et samedi matin. Cependant, les chutes de neige deviendront de plus en plus faibles en se dirigeant vers le sud, mais compte tenu des sols froids, la neige tiendra sans problème au sol. De plus, de l'air plus doux sera advecté par l'ouest au passage du front: la neige pourrait alors se transformer en pluie en Champagne-Ardennes ou bien dans l'ouest de la Lorraine, mais rien d'est certain.

Au final, une pellicule de neige sera souvent observée des départements centraux à l'Auvergne, mais on pourra relever 1 cm à 3 cm en Lorraine, Alsace et Franche-Comté, alors qu'en Rhône-Alpes il ne s'agira aussi que d'une pellicule, tout au plus d'1 cm sur les hauteurs. Notons que ponctuellement en Alsace ou dans les Vosges et le Jura, la couche pourra être supérieure 3 cm sans toutefois dépasser 5 cm, loin de là.

A l'arrière du front, un petit refroidissement à toutes altitudes entraînera l'occurrence d'averses de grésil voire de neige près des frontières belges et allemandes samedi après-midi, alors que le front finira par s'écraser sur les montagnes du sud, en donnant encore un peu de neige.

Ce petit épisode pluvio-neigeux sera suivi d'un temps plus doux dimanche. Notez bien que les chiffres de hauteur de neige mentionnés ici ne sont donnés qu'à titre indicatif et n'engage pas le prévisionniste qui s'efforce de diffuser au public d'infoclimat les informations les plus pertinentes possibles.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le vendredi 26 janvier 2007 à 17:09Ce soir et dans la nuit de vendredi à samedi, le front progressera en s'affaiblissant: il ne donnera que de très faibles chutes de neige suivies de quelques gouttes de pluie du Nord à l'Ile-de-France, mais les sols pourront être temporairement blanchis puis verglacés. Plus à l'ouest, il s'agira de pluie ou de pluie mêlée de neige en raison d'un air plus doux. Il faudra tout de même se méfier des sols localement froids, sur lesquels la pluie pourra verglacer. Plus à l'est, des Ardennes à la Lorraine, l'Alsace et la Bourgogne, de faibles chutes de neige vont se produire à toutes altitudes. Les intensités les plus élevées seront rencontrées en Lorraine, Alsace ainsi que dans l'est de la Bourgogne. Cette neige se dirigera vers la Franche-Comté et Rhône-Alpes ainsi que l'Auvergne en fin de nuit et samedi matin. Cependant, les chutes de neige deviendront de plus en plus faibles en se dirigeant vers le sud, mais compte tenu des sols froids, la neige tiendra sans problème au sol. De plus, de l'air plus doux sera advecté par l'ouest au passage du front: la neige pourrait alors se transformer en pluie en Champagne-Ardennes ou bien dans l'ouest de la Lorraine, mais rien d'est certain.

Au final, une pellicule de neige sera souvent observée des départements centraux à l'Auvergne, mais on pourra relever 1 cm à 3 cm en Lorraine, Alsace et Franche-Comté, alors qu'en Rhône-Alpes il ne s'agira aussi que d'une pellicule, tout au plus d'1 cm sur les hauteurs. Notons que ponctuellement en Alsace ou dans les Vosges et le Jura, la couche pourra être supérieure 3 cm sans toutefois dépasser 5 cm, loin de là.

A l'arrière du front, un petit refroidissement à toutes altitudes entraînera l'occurrence d'averses de grésil voire de neige près des frontières belges et allemandes samedi après-midi, alors que le front finira par s'écraser sur les montagnes du sud, en donnant encore un peu de neige.

Ce petit épisode pluvio-neigeux sera suivi d'un temps plus doux dimanche. Notez bien que les chiffres de hauteur de neige mentionnés ici ne sont donnés qu'à titre indicatif et n'engage pas le prévisionniste qui s'efforce de diffuser au public d'infoclimat les informations les plus pertinentes possibles.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 13:40

Les températures ont du mal à grimper du Nord-Est au Sud-Ouest: à 13h, le mercure ne dépassait pas -5 à -1°C en Alsace, Lorraine, Franche-Comté, Bourgogne, Auvergne et dans le nord de Rhône-Alpes (-5.2°C à Ambérieu (01), -5.1°C à Epinal (88) ou bien à Clermont-Ferrand (63)). Il ne faisait pas plus de -3 à +2°C dans le Sud-Ouest (-2.9°C à Auch (32)). Ailleurs, et notamment dans le Nord-Ouest, le redoux se fait ressentir, avec par exemple +7.8°C à Brignogan (29). A l'opposé, il faisait bon en Corse avec jusqu'à 13.2°C à Ajaccio (2A).

Suivi météo à 08:33

Comme prévu, les températures sont très basses ce matin sur l'ensemble de la France. En raison des sols enneigés, certaines régions ressentaient, à 8h, une température inférieure à -10°C. Voici certains relevés des stations synoptiques et METAR à 8h:

-15°C à Vichy/Charmeil ; -12°C à Clermont-Ferrand/Aulnat et Rodez/Marcillac ; -11°C à Strasbourg/Entzheim, Nancy/Essey et Luxeuil/Saint-Sauveur ; -10°C à Bâle/Mulhouse, ;-9°C à Dijon/Longvic ; -8°C à Saint-Dizier/Robinson, Troyes/Barberey, Avord, Dole/Tavaux, Limoges/Bellegarde, Saint-Etienne/Bouthéon et Mont-de-Marsan...

De manière générale, les températures sont comprises entre -6 et -15°C du Nord-Est au Massif-Central, de -4 à -7°C du bassin Parisien aux Pays-de-la-Loire et au Centre, -4 à -8°C dans le Sud-Ouest, -2 à -8°C dans le Sud-Est hors départements méditerranéens, -5 à +5°C sur l'ensemble de nos côtes, jusqu'à 6°C en Corse...

Les 5 températures minimales les plus basses relevées cette nuit ou ce matin sont: -15.3°C à Epinal (88), -14.9°C à Rodez (12), -14.7°C à Vichy (03), -14.4°C à Chamonix (74) et -13.8°C à Aurillac (15). Notons un joli -9.6°C à Auch (32).

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 20:03

Au cours de ces derniers jours, le temps hivernal a donné des chutes de neige parfois abondantes. A la suite de cette agitation, le temps se calme, mais le froid s’accentue et devient particulièrement vif. Jeudi, de nombreuses régions n’ont pas connu de dégel.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ciel est parfois bien dégagé ou peu nuageux et favorise le refroidissement nocturne, surtout lorsque les sols sont enneigés. Certaines régions, notamment du Massif-Central à l’est et aux Alpes, malgré un ciel parfois plus nuageux peuvent aussi connaître un froid très important, notamment parce que les températures sont déjà très froides.

Au final, la nuit de jeudi à vendredi s’annonce comme étant particulièrement glaciale.


Pour les minimales, ou pourrait relever au petit matin :

  • Autour de -15 à -20°C dans les plateaux du Massif-Central ou des Pré-Alpes.
  • -8 à -12°C voire -10 à -15°C dans les plaines du Massif-Central aux régions de l’est et aux Alpes lorsque le ciel se dégage. Si le ciel reste couvert, les températures sont quand même généralement comprises entre -5 et -10°C.
  • -3 à -8°C du sud-ouest aux régions du nord, localement un peu moins sur les sols enneigés ou dans certaines vallées.
  • -2 à -6°C dans l’intérieur du quart nord-ouest.
  • -2 à -5°C sur les côtes Atlantiques de la Bretagne sud au Pays-Basque.
  • -2 à +3°C sur les côtes de la Manche, localement un peu moins si le vent ne viens pas de la mer.
  • Sur les côtes Méditerranéennes, les gelées sont moins généralisées.


L’après-midi, un grand nombre de régions du Massif-Central à l’est et aux Alpes ne connaissent pas de dégel avec localement un thermomètre qui ne franchie pas la barre des -5 à -3°C.

Prévisions du phénomène

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ciel est parfois bien dégagé ou peu nuageux et favorise le refroidissement nocturne, surtout lorsque les sols sont enneigés. Certaines régions, notamment du Massif-Central à l’est et aux Alpes, malgré un ciel parfois plus nuageux peuvent aussi connaître un froid très important, notamment parce que les températures sont déjà très froides.

Au final, la nuit de jeudi à vendredi s’annonce comme étant particulièrement glaciale.


Pour les minimales, ou pourrait relever au petit matin :

  • Autour de -15 à -20°C dans les plateaux du Massif-Central ou des Pré-Alpes.
  • -8 à -12°C voire -10 à -15°C dans les plaines du Massif-Central aux régions de l’est et aux Alpes lorsque le ciel se dégage. Si le ciel reste couvert, les températures sont quand même généralement comprises entre -5 et -10°C.
  • -3 à -8°C du sud-ouest aux régions du nord, localement un peu moins sur les sols enneigés ou dans certaines vallées.
  • -2 à -6°C dans l’intérieur du quart nord-ouest.
  • -2 à -5°C sur les côtes Atlantiques de la Bretagne sud au Pays-Basque.
  • -2 à +3°C sur les côtes de la Manche, localement un peu moins si le vent ne viens pas de la mer.
  • Sur les côtes Méditerranéennes, les gelées sont moins généralisées.


L’après-midi, un grand nombre de régions du Massif-Central à l’est et aux Alpes ne connaissent pas de dégel avec localement un thermomètre qui ne franchie pas la barre des -5 à -3°C.

Suivi météo à 16:22

A 16h, les 4 derniers départements du sud-ouest de la France sont passés en vigilance de niveau jaune (2/4). Cependant, la quasi-totalité de la France reste en vigilance de niveau jaune en raison du risque de verglas et du gel intense encore prévus jusqu'à vendredi voire samedi.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 13:45

A la réactualisation de 13h de son bulletin, Météo-France décide de prolonger l’alerte orange sur les 4 départements (Landes, Gers, Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées) en raison des chutes de neige qui continuent de s’y produire. 1 à 3 cm supplémentaire sont en effet attendu dans l’après-midi sur ces départements avec une atténuation progressive. Selon Météo-France, l'accalmie est prévue dans l'aprés-midi en plaine, en soirée sur le relief.

Suivi météo à 13:25

Les chutes de neige se poursuivent sur les Pyrénées Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et le sud des Landes, mais leur intensité est assez faible. Il s'est arrêté de neiger dans les départements situés plus au nord. Les températures sont négatives sur les départements encore placés en vigilance orange et favorisent la formation de verglas sur les chaussées: à 12h, il faisait -0.2°C à Biarritz, -0.6°C à Mont-de-Marsan et -1.7°C à Tarbes.

Suivi météo à 10:53

Cette nuit, il a beaucoup neigé sur le sud-ouest de la France. Un relevé sur MétéoAlerte signal même un cumul de 20 cm dans la région de Bordeaux.

Au sud de l’Aquitaine, il continue à neiger de façon faible à modérée actuellement. Là aussi les cumuls atteignent parfois déjà les 2 à 5 cm voire 5 à 10 cm à 10 h selon Météo-France.

Suivi météo à 10:49

A la mise à jours de la carte de vigilance à 10h, il ne reste plus que les Landes, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées qui restent en vigilance orange pour neige et verglas jusqu'à 12h. Sur les autres départements, la vigilance est levée, mais Météo-France met en garde contre le risque de verglas sur les routes humides, conséquence du fort refroidissement qui suit cet épisode.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 23:08

Les chutes de neiges se poursuivent sur l’ouest de la France. Dans son bulletin de suivi, Météo-France parle de cumul de 10 cm dans les Deux-Sèvres.

Actuellement, il neige parfois modérément en Gironde, mais pleut plus au sud sur les côtes de l’Aquitaine et de la pluie et neige mêlée est observée à l’intérieur de l’Aquitaine.

On note aussi que le froid est très vif là où la neige est déjà tombée dans les régions de l’est puisqu’on relève par exemple déjà -12,5°C à Epinal (88) à 22 h.

Suivi météo à 17:41

Les chutes de neiges ont concerné une bonne partie de la Basse Normandie cet après-midi et ce sont décalées vers les Pays de la Loire. Elles touchent aussi maintenant une partie du Poitou.

Météo-France dans son bulletin de suivi parle de cumul de 3 à 6 cm en général, mais plus de 10 cm localement, notamment sur le Calvados. A 15h, ils relevaient en général quelques centimètres dans les Pays de la Loire.

A noter aussi qu’en cette fin d’après-midi quelques chutes de neiges sont relevées sur un axe s’étendant du Massif-Central à l’Ile de France.

Suivi météo à 17:24

A la réactualisation de 16h, c’est 14 départements qui sont placés en vigilance orange. La Basse Normandie est sortie de la vigilance, mais Météo-France signale que des chutes de neige restent possibles sous forme d’averses, notamment sure les côtes et met en garde contre le risque de verglas dans la nuite suite au fort refroidissement.

En Pays de la Loire, Météo-France attend entre 3 et 8cm avec un remplacement progressif des pluies ou pluies ou neige mêlée par de la neige prés des côtes en soirée et début de nuit.

Plus au sud, c’est 5 voire 10 à 15 cm qui sont attendu par Météo-France, en seconde partie de nuit sur le sud de l’Aquitaine. Sur les départements plus a l’est, Météo-France attend plutôt de 2 à 5 cm.

Suivi météo à 14:54

A 6h, Météo-France a placé 14 départements de l'Ouest de la France en vigilance de niveau orange (3/4) pour des chutes de neige et du verglas. A la réactualisation de 13h, les bulletins de suivi évoquaient une couche prévisionnelle au sol généralement comprise entre 3 et 8 cm en Basse-Normandie et Pays-de-la-Loire, mais localement entre 8 et 12 cm sur les collines exposées. Dans les départements plus au Sud, de Poitou-Charentes aux Landes, l'Institution prévoit une couche de l'ordre de 5 cm, pouvant atteindre 5 à 10 cm sur les Deux-Sèvres, les Charentes, la Gironde et les Landes.

Cette vigilance est valable jusqu'à jeudi 0h de la Basse-Normandie aux Pays-de-la-Loire, et jusqu'à jeudi 6h du Poitou à l'Aquitaine.

Suivi météo à 14:28

La situation se dégrade à nouveau en France ce mercredi avec de nouvelles chutes de neige, mais c'est au tour des régions de l'Ouest cette fois d'être touchées.

En altitude, la goutte froide responsable du mauvais temps des deux derniers jours se décale sur l'Europe Centrale. Un talweg file ce mercredi de la Manche vers le proche Atlantique, et dans la zone barocline associée, une dépression se creuse dans les couches inférieures. Celle-ci va se décaler vers l'Ouest du Pays Basque la nuit prochaine. Ce système dépressionnaire s'éloignera ensuite vers l'Espagne jeudi. Avec le contraste thermique actuel entre l'intérieur des terres en France et l'océan, une frontogénèse marquée va s'opérer. Une petite advection d'air doux en basses couches sur la partie Ouest et Sud-Ouest de la dépression aura pour effet de renforcer le front lié à la dépression.

Une zone de contact critique semble être ciblée par les modèles de prévision de ce matin. Nous allons y revenir...

En fin de matinée, le front s'étirait du sud Bretagne et du nord Pays-de-la-Loire à la Basse-Normandie, avec des précipitations plus abondantes vers le Calvados sous forme de neige, alors qu'en Bretagne un régime de giboulées était en place. A partir de la mi-journée, les précipitations se renforceront encore en se décalant vers le Sud. Les chutes de neige modérées et continues toucheront mercredi après-midi les départements de l'Orne, de la Mayenne, de la Sarthe, de l'Indre-et-Loire et du Maine-et-Loire, avec des quantités qui apporocheront souvent 4 cm à 8 cm en plaine, ponctuellement 10/12 cm. A l'ouest de ces départements, la situation semble délicate avec de la pluie suivie de neige voire de la neige seule, collante, qui ne devrait pas tenir au sol. Cependant, on ne peut exclure 1 à 3 cm d'ici ce soir en Ile-de-Vilaine et en Loire-Atlantique, surtout dans l'est de ces départements. Par ailleurs, des averses de pluie et de neige mêlées se produiront en cours d'après-midi sur l'ensemble de la Bretagne, puis de neige seule en fin d'après-midi et en soirée. Une petite pellicule ou couche de neige est donc à redouter sur la région.

En fin d'après-midi et jusqu'en milieu de nuit au moins, les chutes de neige vont se décaler sur la Vendée et surtout sur l'ensemble de la région Poitou-Charentes. On attend, d'ici la seconde partie de nuit, entre 2-4 cm en Vendée et jusqu'à 15 cm en Poitou-Charentes. C'est donc sur cette région que les plus fortes chutes de neige sont attendues. Par ailleurs, le département de la Loire-Atlantique sera encore touché par la neige en première partie de nuit, avec jusqu'à 2-3 cm possibles dans l'est du département. D'autre part, c'est en première partie de nuit que des précipitations toucheront l'Aquitaine. Elles se feront sous forme de neige dans l'intérieur, dans l'est de la Gironde mais surtout en Dordogne et dans le Lot-et-Garonne. En seconde partie de nuit de mercredi à jeudi, la neige tombera sur les deux-tiers est de l'Aquitaine ainsi que l'ouest de Midi-Pyrénées. En revanche en se dirigeant sur les côtes, il s'agira de pluie dans le secteur chaud. En Dordogne, Lot-et-Garonne, est de la Gironde et des Landes ainsi que dans le Gers, on peut s'attendre à une couche de neige collante puis plus sèche de l'ordre de 5 cm à 15 cm en général, ponctuellement plus en raison du basculement progressif du flux, qui engendrera des chutes de neige quasi-stationnaires.

Il faut également noter des averses de neige assez fréquentes sur les départements côtiers de la Manche dans la nuit de mercredi à jeudi, qui peuvent conduire à une petite couche de neige dans les terres.

Enfin jeudi matin, on retrouvera encore des chutes de neige continues mais de plus en plus faibles dans le sud de l'Aquitaine et l'ouest de Midi-Pyrénées. Cependant, on pourra relever sur ces régions entre 2 cm et 5 cm supplémentaires.

On peut enfin ajouter à ces conditions médiocres que le vent d'est/nord-est se renforcera sensiblement au passage du front neigeux, avec des rafales proches de 50 km/h dans les terres et jusqu'à 80 km/h sur les côtes. Cela contribuera à former des congères.

L'arrêt des chutes de neige dans le Sud-Ouest est prévu pour la mi-journée de jeudi ou le début d'après-midi.

Prévisions du phénomène

En fin de matinée, le front s'étirait du sud Bretagne et du nord Pays-de-la-Loire à la Basse-Normandie, avec des précipitations plus abondantes vers le Calvados sous forme de neige, alors qu'en Bretagne un régime de giboulées était en place. A partir de la mi-journée, les précipitations se renforceront encore en se décalant vers le Sud. Les chutes de neige modérées et continues toucheront mercredi après-midi les départements de l'Orne, de la Mayenne, de la Sarthe, de l'Indre-et-Loire et du Maine-et-Loire, avec des quantités qui apporocheront souvent 4 cm à 8 cm en plaine, ponctuellement 10/12 cm. A l'ouest de ces départements, la situation semble délicate avec de la pluie suivie de neige voire de la neige seule, collante, qui ne devrait pas tenir au sol. Cependant, on ne peut exclure 1 à 3 cm d'ici ce soir en Ile-de-Vilaine et en Loire-Atlantique, surtout dans l'est de ces départements. Par ailleurs, des averses de pluie et de neige mêlées se produiront en cours d'après-midi sur l'ensemble de la Bretagne, puis de neige seule en fin d'après-midi et en soirée. Une petite pellicule ou couche de neige est donc à redouter sur la région.

En fin d'après-midi et jusqu'en milieu de nuit au moins, les chutes de neige vont se décaler sur la Vendée et surtout sur l'ensemble de la région Poitou-Charentes. On attend, d'ici la seconde partie de nuit, entre 2-4 cm en Vendée et jusqu'à 15 cm en Poitou-Charentes. C'est donc sur cette région que les plus fortes chutes de neige sont attendues. Par ailleurs, le département de la Loire-Atlantique sera encore touché par la neige en première partie de nuit, avec jusqu'à 2-3 cm possibles dans l'est du département. D'autre part, c'est en première partie de nuit que des précipitations toucheront l'Aquitaine. Elles se feront sous forme de neige dans l'intérieur, dans l'est de la Gironde mais surtout en Dordogne et dans le Lot-et-Garonne. En seconde partie de nuit de mercredi à jeudi, la neige tombera sur les deux-tiers est de l'Aquitaine ainsi que l'ouest de Midi-Pyrénées. En revanche en se dirigeant sur les côtes, il s'agira de pluie dans le secteur chaud. En Dordogne, Lot-et-Garonne, est de la Gironde et des Landes ainsi que dans le Gers, on peut s'attendre à une couche de neige collante puis plus sèche de l'ordre de 5 cm à 15 cm en général, ponctuellement plus en raison du basculement progressif du flux, qui engendrera des chutes de neige quasi-stationnaires.

Il faut également noter des averses de neige assez fréquentes sur les départements côtiers de la Manche dans la nuit de mercredi à jeudi, qui peuvent conduire à une petite couche de neige dans les terres.

Enfin jeudi matin, on retrouvera encore des chutes de neige continues mais de plus en plus faibles dans le sud de l'Aquitaine et l'ouest de Midi-Pyrénées. Cependant, on pourra relever sur ces régions entre 2 cm et 5 cm supplémentaires.

On peut enfin ajouter à ces conditions médiocres que le vent d'est/nord-est se renforcera sensiblement au passage du front neigeux, avec des rafales proches de 50 km/h dans les terres et jusqu'à 80 km/h sur les côtes. Cela contribuera à former des congères.

L'arrêt des chutes de neige dans le Sud-Ouest est prévu pour la mi-journée de jeudi ou le début d'après-midi.

Suivi météo à 01:04

En ce milieu de nuit, la tendance est à l'accalmie sur l'Ouest du Massif Central et sur le Sud Ouest, les chutes du neige se décalant progressivement vers l'Est, en laissant localement une couche de neige conséquente, de l'ordre de 30 cm dans la Creuse et la Corrèze. Actuellement, la zone de précipitations (qui, à la faveur de l'air froid ayant envahi une bonne partie du pays, se font maintenant uniquement sous forme neigeuse) concerne essentiellement l'Est du Massif Central aux Alpes du Nord, et en remontant jusqu'à l'Alsace. Des averses de neige perdurent également sur la région toulousaine et la vallée du Rhône.

Suivi météo à 00:37

Au niveau de la circulation, les points de blocage les plus importants se situent ce soir dans l'Yonne où l'A6 est coupée dans sa portion Auxerre-Beaune et où 1.500 personnes sont en cours d'évacuation selon la préfecture. Au plus fort de la journée, quelque 6.000 automobilistes étaient bloqués en début d'après-midi en raison de la présence de congères et de camions entravés. Les poids-lourds sont interdits sur de nombreuses autoroutes et de grands axes du centre et de l'est de la France ainsi que dans l'ensemble du département de l'Allier. Des barrages filtrants ont notamment été mis en place par les gendarmes sur l'A71 pour les inviter à faire demi-tour et à remonter vers le nord de la France.

Du côté de la SNCF, le trafic ferroviaire à partir de la gare de Limoges est interrompu. Des difficultés sont aussi enregistrées sur des lignes locales autour de Clermont-Ferrand, Bordeaux et en région Rhône-Alpes.

Par ailleurs, les chutes de neige ont provoqué la rupture de lignes électriques dans les zones rurales en Auvergne et dans le Limousin, privant jusqu'à 130.000 foyers d'électricité. En début de soirée, seuls 30.000 foyers avaient été réalimentés et plus de 4.000 personnes agents d'EDF travaillent pour rétablir l'électricité. Ces coupures sont dues au poids de la neige qui a fait céder des lignes ou des branches tombés sur les lignes.

Enfin, 71 départements sont passés ce mardi au niveau 2 du plan hivernal qui organise une prise en charge renforcée pour les sans-abri. Sept départements (Aveyron, Drôme, Haute-Marne, Puy-de-Drôme, Rhône, Tarn-et-Garonne, Yonne) ont déclenché le niveau 3 "froid extrême" qui correspond à des températures exceptionnellement basses.
(source AP)

Suivi météo à 16:18

A la réactualisation de 16h00, la carte de vigilance n'a pas évolué. Ce sont toujours les mêmes 30 départements concernés par la vigilance orange de météo-France, soit niveau 3, sur une échelle qui en compte 4.

Vigilance valable jusqu'à demain, mercredi, 10h00.

Suivi météo à 15:39

Les chutes de neige se poursuivent sur les départements placés en vigilance orange par Météo France; les conditions de circulation deviennent de plus en plus problématiques dans le Limousin, le Berry, l'Auvergne ou encore certains secteur de Bourgogne ou de Lorraine. De nombreuses routes et autoroutes sont soit fermées aux poids lourds, soit fermées totalement à la circulation. En outre, la neige et la glace combinées au vent font souffrir le réseau électrique, et près de 40000 foyers seraient privés de courant dans la Creuse, la Corrèze, la Haute Vienne, le Puy de Dome et l'Allier. Les températures sont négatives sur la plupart des zones touchées, et la neige ne devrait pas fondre dans les prochaines heures ce qui pourrait empirer les conditions de circulation.

Suivi météo à 12:07

Ce matin 6h, la vigilance orange concernait 29 départements s'étendant du Limousin au Rhône-Alpes, en remontant sur le sud de l'Alsace et Champagne-Ardennes et l'est Centre.

A 10h11, la vigilance orange de Météo-France est étendue au département de la Dordogne. Il est attendu sur la moitié nord-est de ce département 5 à 10cm supplémentaire à ce soir et 1 à 2cm sur la moitié sud-ouest, avec une neige qui tiendra au sol dès le milieu d'après-midi généralement.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 07:26

Comme prévu, ce matin la neige est présente sur une ligne Vosges / Pyrénées. Elle descend jusqu'en plaine sur les régions Bourgogne, Centre, Auvergne. Pluie et neige mélée en plaine sur Midi-Pyrénées.
C'est le dans le Massif Central que l'on trouve les plus fortes épaisseurs avec 5 à 10 cm en plaine de Limagne (300 à 400 m d'altitude) et 15 à 30 cm dès 800-900 mètres d'altitude selon les massifs.
Les conditions de circulation sont difficiles (surtout en montagne) avec plusieurs routes fermées à la circulation des poids-lourds. Equipements spéciaux obligatoires sur la plupart du réseau d'altitude.
Plus de détails plus tard.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 22:35

La neige tend à descendre jusqu'en plaine (vers 300-400 m d'altitude) sur le Nord du Massif Central, la Bourgogne mais aussi localement dans le Sud-Ouest au pied des Pyrénées.
En altitude, vers 1000 m, la couche atteint déjà plusieurs cm sur les reliefs du Massif Central (5 cm à Laveissière dans les Monts du Cantal, 3 à 5 cm dans les Monts du Lyonnais, 4 cm sur les contreforts du Mont Lozère etc...). Les premières difficultés de circulation vont se faire sentir d'autant plus que le vent est de la partie (risque de formation de congères).

Suivi météo à 21:42

La limite pluie neige tend à s'abaisser progressivement, elle tourne maintenant autour de 4 à 600 m selon les régions du Sud Ouest au l'Alsace en passant par le Massif Central, voir même vers 300 m au pied des Pyrénées, puisque des chutes de neige modérées sont reportées sur Tarbes. Sur le Sud du Massif Central, il neige abondamment à partir de 1000 m environ sur les Cévennes.

Suivi météo à 19:47

Prévisions pour la journée de mardi :

Dans le sud-ouest du pays, les prévisions initiales ne prévoyaient l'arrivée de la neige en plaine qu'en seconde partie de nuit, mais l'isothermie joue a plein, donnant déjà de la neige à Bergerac, en Dordogne. La neige devrait se généraliser au cours de la seconde partie de nuit ou du début de matinée en plaine sur tout le Sud-ouest du pays, les départements côtiers restant davantage épargnés ; elle perdure alors souvent jusqu'au soir et parfois même dans la nuit de mardi à mercredi à l'est d'une ligne Angoulême - Foix et le long des Pyrénées, avec une couche qui pourrait devenir conséquente vers le Toulousain ou l'Albigeois dès les premières hauteurs. Elle semble ne pas dépasser quelques centimètres en plaine.

Près de la Méditérannée, la situation est très complexe. La limite pluie/neige devrait s'abaisser considérablement à l'ouest du Languedoc Roussillon, permettant à la neige de faire des apparitions en plaine sur le Roussillon, l'Aude et l'ouest de l'Hérault ; elle ne devrait cependant pas tenir au sol dans la plaine littorale. Dans l'après-midi, le reste de l'Hérault et le Gard pourraient voir virevolter quelques flocons en plaine, mais guère davantage. Sur la Provence et la Côte d'Azur, de fortes pluies parfois orageuses se déclenchent en journée et la limite pluie/neige pourrait alors s'abaisser aux alentours de 300/400m en soirée en même temps que les précipitations devraient se calmer. En raison de l'intensité des précipitations attendues, des phénomènes d'isothermie sont possibles et pourraient faire descendre la neige à cette altitude voire plus bas au cours de l'après-midi notamment en Haute Provence.

Aucune accalmie n'est attendue sur le Massif Central : la neige qui a commencé à tomber en soirée et dans la nuit perdure toute la journée de mardi ; il faut attendre le soir pour voir une atténuation de ces précipitations neigeuses par l'ouest du massif.

Du Berry à la Lorraine en passant par une partie de la Bourgogne, la Franche-Comté et la Haute Marne, la neige tombe modérément, dès l'aube, localement fortement sur le relief exposé au vent. Si en milieu de journée ces précipitations neigeuses deviennent temporairement plus disparates d'abord sur la Franche-Comté et l'Alsace, puis sur la Lorraine, mais aucune accalmie franche n'est attendu avant la nuit de mardi à mercredi. Les chutes de neige elles perdurent jusqu'au soir de la Haute Marne au Limousin. Quelques chutes de neige peuvent concerner cette nuit les régions au nord immédiat de cet axe, de la Marne au Poitou en passant par le sud immédiat de l'Ile de France ; elles devraient cependant s'estomper en cours de matinée et ne pas laisser de cumuls significatifs.

C'est pour Rhône-Alpes que la prévision est la plus délicate : l'advection chaude est prévue très forte sur cette région en cours de nuit de lundi à mardi et en matinée de mardi ce qui pourrait retarder l'apparition de la neige en plaine rhôdanienne. Cependant, il convient de noter qu'en raison d'une part des phénomènes d'isothermie, et d'autre part de la résistance du froid dans les basses couches, la neige pourrait descendre en plaine dès la première partie de nuit sur la moitié nord de cette région. Dans ce cas, il s'agirait probablement d'une neige très lourde et très collante, et qui serait abondante puisqu'aucune accalmie des précipitations n'est attendue au cours de la journée journée avec des chutes de neige en plaine.

Au Nord-ouest du pays, un front secondaire est prévu toucher les deux Normandies et le nord de la Bretagne, où il pourrait occasionner de petites chutes de neige en seconde partie de journée, plus soutenues en Basse Normandie.

Au vu de la complexité de la situation et du nombre de régions touchées, il s'avère fastidieux de dresser un bilan exhaustif de la situation ; d'une manière générale au cours des prochaines heures c'est davantage le suivi heure par heure de l'épisode que les prévisions qu'il faudra surveiller.

Prévisions du phénomène

Prévisions pour la journée de mardi :

Dans le sud-ouest du pays, les prévisions initiales ne prévoyaient l'arrivée de la neige en plaine qu'en seconde partie de nuit, mais l'isothermie joue a plein, donnant déjà de la neige à Bergerac, en Dordogne. La neige devrait se généraliser au cours de la seconde partie de nuit ou du début de matinée en plaine sur tout le Sud-ouest du pays, les départements côtiers restant davantage épargnés ; elle perdure alors souvent jusqu'au soir et parfois même dans la nuit de mardi à mercredi à l'est d'une ligne Angoulême - Foix et le long des Pyrénées, avec une couche qui pourrait devenir conséquente vers le Toulousain ou l'Albigeois dès les premières hauteurs. Elle semble ne pas dépasser quelques centimètres en plaine.

Près de la Méditérannée, la situation est très complexe. La limite pluie/neige devrait s'abaisser considérablement à l'ouest du Languedoc Roussillon, permettant à la neige de faire des apparitions en plaine sur le Roussillon, l'Aude et l'ouest de l'Hérault ; elle ne devrait cependant pas tenir au sol dans la plaine littorale. Dans l'après-midi, le reste de l'Hérault et le Gard pourraient voir virevolter quelques flocons en plaine, mais guère davantage. Sur la Provence et la Côte d'Azur, de fortes pluies parfois orageuses se déclenchent en journée et la limite pluie/neige pourrait alors s'abaisser aux alentours de 300/400m en soirée en même temps que les précipitations devraient se calmer. En raison de l'intensité des précipitations attendues, des phénomènes d'isothermie sont possibles et pourraient faire descendre la neige à cette altitude voire plus bas au cours de l'après-midi notamment en Haute Provence.

Aucune accalmie n'est attendue sur le Massif Central : la neige qui a commencé à tomber en soirée et dans la nuit perdure toute la journée de mardi ; il faut attendre le soir pour voir une atténuation de ces précipitations neigeuses par l'ouest du massif.

Du Berry à la Lorraine en passant par une partie de la Bourgogne, la Franche-Comté et la Haute Marne, la neige tombe modérément, dès l'aube, localement fortement sur le relief exposé au vent. Si en milieu de journée ces précipitations neigeuses deviennent temporairement plus disparates d'abord sur la Franche-Comté et l'Alsace, puis sur la Lorraine, mais aucune accalmie franche n'est attendu avant la nuit de mardi à mercredi. Les chutes de neige elles perdurent jusqu'au soir de la Haute Marne au Limousin. Quelques chutes de neige peuvent concerner cette nuit les régions au nord immédiat de cet axe, de la Marne au Poitou en passant par le sud immédiat de l'Ile de France ; elles devraient cependant s'estomper en cours de matinée et ne pas laisser de cumuls significatifs.

C'est pour Rhône-Alpes que la prévision est la plus délicate : l'advection chaude est prévue très forte sur cette région en cours de nuit de lundi à mardi et en matinée de mardi ce qui pourrait retarder l'apparition de la neige en plaine rhôdanienne. Cependant, il convient de noter qu'en raison d'une part des phénomènes d'isothermie, et d'autre part de la résistance du froid dans les basses couches, la neige pourrait descendre en plaine dès la première partie de nuit sur la moitié nord de cette région. Dans ce cas, il s'agirait probablement d'une neige très lourde et très collante, et qui serait abondante puisqu'aucune accalmie des précipitations n'est attendue au cours de la journée journée avec des chutes de neige en plaine.

Au Nord-ouest du pays, un front secondaire est prévu toucher les deux Normandies et le nord de la Bretagne, où il pourrait occasionner de petites chutes de neige en seconde partie de journée, plus soutenues en Basse Normandie.

Au vu de la complexité de la situation et du nombre de régions touchées, il s'avère fastidieux de dresser un bilan exhaustif de la situation ; d'une manière générale au cours des prochaines heures c'est davantage le suivi heure par heure de l'épisode que les prévisions qu'il faudra surveiller.

Suivi météo à 18:43

Il neige désormais sur Limoges ou Guéret par exemple. La bande pluvio-neigeuse s'étire en ce début de soirée du Pays Basque au Limousin, au Nord du Massif Central et sur la région lyonnaise, remontant jusqu'au Doubs. Un régime de pluies orographiques tend également à se mettre en place sur l'Hérault.

Suivi météo à 16:24

A 16h ce lundi, l'organisme officiel a largement étendu sa vigilance orange ; elle touche maintenant 27 départements du Limousin à l'Alsace et aux Alpes. Il est attendu selon les bulletins de suivi 3/5cm (jusqu'à 10cm localement) en plaine sur le Limousin, 10/15cm au dessus de 500m. En Auvergne, Bourgogne et nord de Rhône-Alpes il est attendu 5/10cm en plaine demain matin, et 10/20cm sur l'épisode. Il est également attendu 15/20cm dans la nuit sur le Massif Central, la couche atteignant à la fin de l'épisode 30/40cm (localement 60cm) en altitude aussi bien du côté du Massif Central que des Alpes. Dans le sud de Rhône-Alpes, la couche de neige ne devrait pas dépasser 2/5cm. Dans les départements en vigilance du Nord-est, Météo France estime qu'il pourrait tomber 5/10cm de neige en plaine, jusqu'à 10/15cm en Franche-Comté, dans le Haut Rhin et dans les Vosges (département), 20/30cm vers 1000m d'altitude. L'organisme rappelle également que le vent qui devrait souffler assez fort demain toute la journée sur ces régions pourra provoquer des congères.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 12:24

Lundi à midi les pluies se situent surtout de l'Aquitaine au Limousin et au Puy de Dome où elles sont parfois soutenues. Ailleurs, le temps est généralement calme avec parfois quelques bruines ; des averses circulent sur la Bretagne et de la Mer du Nord vers la Manche.

A 12h il fait 6.5° à Bordeaux sous la pluie, 6.8° à Biarritz, 6.6° à Brive, 5.7° à Aurillac mais seulement 4.1° à Vichy, 3.8° à Guéret et 3.7° à Dijon. L'iso 0° (altitude au dessus de laquelle la température est inférieure à 0°) se trouve encore autour de 1000m sur le Massif Central et 1600m sur les Pyrénées.

Suivi météo à 10:04

A 6h ce matin, Météo France a placé en état de vigilance orange les départements du Limousin (Haute Vienne, Corrèze, Creuse), de l'Auvergne (Allier, Puy de Dome, Cantal, Haute Loire), de la Loire, du Rhône et de la Saone et Loire pour des chutes de neige abondantes qui pourraient à terme donner jusqu'à 10cm en plaine et 30cm sur le relief. Une extension de cette vigilance est envisageable à la réactualisation de 16h.

Suivi météo à 09:43

Situation Générale
Comme cela avait été précisé dans le bulletin d'hier, toute prévision dans ce genre de situation est très délicate en raison des revirements de dernière minute qui sont toujours possibles. Et en l'occurence, de profonds changements sont intervenus : la depression responsable de ces chutes de neige abondantes dans la moitié sud et qui devait circuler des Pyrénées vers le Golfe de Gênes devrait au final stagner au cours des prochaines heures dans le Golfe du Lion, au lieu de se décaler rapidement comme prévu initialement. Ce simple décalage spatial comme temporel emporte des conséquences très importantes au niveau du phénomène attendu.
Les prévisions qui suivent vous sont données en fonction des modèles récents, mais il vous est rappelé que de nouveaux retournements de la situation sont possibles à tout moment, ce qui fragilise toute analyse détaillée de la situation. De même, la prévision des limites entre pluie et neige reste extrêmement délicate en raison des phénomènes d'isothermie qui pourraient faire tomber la neige bien plus bas que prévu initialement, et qui restent très difficiles à prévoir.
 
Prévisions de l'évènement
Le revirement de la situation nous amène à plusieurs constats : la perturbation devrait arriver plus tard que ce qui était prévu dans le bulletin émis hier soir, et la faible mobilité de la goutte froide qui devrait se centrer dans le Golfe du Lion pourrait d'une part provoquer des cumuls de pluie plus conséquents sur les régions méditéranéennes, et d'autre part en continuant d'insuffler de l'air doux d'origine maritime dans le couloir rhodanien retarder le passage de la pluie à la neige en plaine en Rhône-Alpes. D'un autre coté, les précipitations stagneraient bien plus longtemps sur un axe s'étendant du Nord-est du pays aux Pyrénées, avec des hauteurs de neige parfois conséquentes sur de nombreuses régions qui hier encore semblaient vouloir être épargnées.
En ce lundi matin, et comme prévu initialement, les premières précipitations ont fait leur entrée sur le pays par l'Aquitaine ; la neige tombe sur les Pyrénées occidentales au dessus de 1000m d'altitude environ.
Au cours de l'après-midi, ces précipitations gagnent l'ensemble du Sud-ouest du pays, jusqu'aux premiers contreforts du Massif Central. La limite pluie/neige ne cesse de s'abaisser au fil des heures, passant de 600 à 800m en début d'après-midi à la plaine sur le nord du Massif Central en soirée. Ce soir, la neige tombe souvent en plaine de l'Auvergne à la Franche-Comté, tandis qu'il s'agit de pluie et de neige mélées du Nivernais aux Charentes. Il continue de neiger abondamment sur tout le Massif Central au dessus de 300m, ainsi que sur les Pyrénées au dessus de 500m. La pluie perdure dans les plaines du Sud-ouest. Par ailleurs, ces chutes de neige se généralisent à la Franche-Comté, débordant alors sur les départements limitrophes des Vosges et du Haut-Rhin.
C'est en cours de nuit que les choses se gâtent ; la neige se met alors à remplacer la pluie sur de plus en plus de régions. En milieu de nuit, on attends des précipitations neigeuses parfois abondantes sur un axe s'étirant du sud de l'Alsace au Berry, tandis qu'il continue de neiger sur tout le Massif Central tout comme les Pyrénées au dessus de 300 à 500m. Par ailleurs, sous l'effet de l'air froid rabattu sur le flanc ouest de la depression, la température ne cesse de diminuer dans le Sud-ouest et la neige pourrait finir par gagner en fin de nuit la plaine dans ces régions.
En Rhône-Alpes (surtout au sud de la région), la pluie devrait tomber à partir de la soirée en plaine et perdurer une bonne partie de la nuit, la depression continuant de faire remonter de l'air doux de Méditérannée via le couloir rhôdanien. Sur les Alpes, la limite pluie neige stagne vers 900m lundi soir et une partie de la nuit.
Il convient en outre de signaler que dans les régions méditéranéennes et principalement du côté du Languedoc et des Cévennes, les pluies souvent modérées et persistantes pourraient finir par donner des cumuls significatifs, de l'ordre de 30mm en plaine et jusqu'à 60 voire 80mm sur le relief entre lundi et mardi matin. La formation de foyers orageux cependant localisés n'est pas à exclure près du littoral. La persistance d'un vent marin soutenu empêchera cependant la baisse du mercure, et la neige ne devrait guère tomber en dessous de 800m sur les Cévennes avant le passage en  flux  de nord qui devrait intervenir en fin de nuit de lundi à mardi.
Enfin, il faut également souligner qu'un vent froid et piquant de Nord-Est devrait se lever et se renforcer en cours de nuit de lundi à mardi sur toutes les régions ou sont attendues des chutes de neige, atteignant en matinée de mardi jusqu'à 70 km/h en rafales en plaine, jusqu'à 100km/h sur les hauteurs. ce renforcement du vent devrait aggraver le phénomène, en rendant très délicate les routes et leur déneigement et en contribuant à la formation de congères.
En additif à ce bulletin qui ne saurait être exhaustif, on notera que de nombreuses  averses  parfois orageuses sont prévues près des rivages de la Manche ce lundi, à partir de l'après-midi et jusqu'en début de nuit. Sous les plus fortes  averses  et par isothermie, ainsi qu'à l'arrière de ce passage, la neige (ainsi que le grésil) pourrait faire une apparation en plaine du Nord Pas de Calais aux Normandies et sur l'Ile de France ; ce risque reste cependant faible et la neige ne devrait pas tenir au sol, même sous les plus fortes  averses , exception faite des hauteurs de Basse Normandie (Perche) même si ce saupoudrage devrait rester surtout anecdotique. Ce temps agité s'accompagne de fortes rafales de Nord-Est, jusqu'à 90 km/h sur les caps exposés et 60 km/h dans les terres.
 
Quantification des hauteurs de neige attendues :
Ces valeurs sont données à titre indicatif, et représentent les hauteurs de neige attendues sur les différentes régions entre aujourd'hui lundi et mardi matin 06h00.
_ Jusqu'à 30 cm voire plus sur le Massif Central au dessus de 1000m, parfois jusqu'à 50cm au dessus de 1500m
_ De 10 à 30 cm sur les Massif Central en dessous de 1000m (sauf Causses et Cévennes)
_ De 10 à 20 cm sur le Morvan
_ De 5 à 10 cm en plaine sur la Haute-Vienne, l'Allier, la Saone et Loire
_ De 3 à 8 cm en plaine de la Côte d'Or à l'Alsace
_ De 10 à 30 cm sur l'extrême sud des Vosges (relief) et le Jura
_ De 5 à 15 cm sur les Alpes au dessus de 1000m
_ De 8 à 15 cm sur les Pyrénées au dessus de 800m, jusqu'à 30cm au dessus de 2000m
_ De 0 à 5 cm du Nivernais (val de Loire) au Berry et à la Sologne, ainsi qu'éventuellement dans les plaines du Sud-ouest où la neige pourrait remplacer la nuit assez tôt (Charente, Dordogne, Lot...).
 
Un nouveau bulletin sera émis en soirée de lundi concernant les prévisions de cette journée de mardi qui s'annonce très délicate toujours sur ce même axe Alsace - Pyrénées.

Prévisions du phénomène

Prévisions de l'évènement
Le revirement de la situation nous amène à plusieurs constats : la perturbation devrait arriver plus tard que ce qui était prévu dans le bulletin émis hier soir, et la faible mobilité de la goutte froide qui devrait se centrer dans le Golfe du Lion pourrait d'une part provoquer des cumuls de pluie plus conséquents sur les régions méditéranéennes, et d'autre part en continuant d'insuffler de l'air doux d'origine maritime dans le couloir rhodanien retarder le passage de la pluie à la neige en plaine en Rhône-Alpes. D'un autre coté, les précipitations stagneraient bien plus longtemps sur un axe s'étendant du Nord-est du pays aux Pyrénées, avec des hauteurs de neige parfois conséquentes sur de nombreuses régions qui hier encore semblaient vouloir être épargnées.
En ce lundi matin, et comme prévu initialement, les premières précipitations ont fait leur entrée sur le pays par l'Aquitaine ; la neige tombe sur les Pyrénées occidentales au dessus de 1000m d'altitude environ.
Au cours de l'après-midi, ces précipitations gagnent l'ensemble du Sud-ouest du pays, jusqu'aux premiers contreforts du Massif Central. La limite pluie/neige ne cesse de s'abaisser au fil des heures, passant de 600 à 800m en début d'après-midi à la plaine sur le nord du Massif Central en soirée. Ce soir, la neige tombe souvent en plaine de l'Auvergne à la Franche-Comté, tandis qu'il s'agit de pluie et de neige mélées du Nivernais aux Charentes. Il continue de neiger abondamment sur tout le Massif Central au dessus de 300m, ainsi que sur les Pyrénées au dessus de 500m. La pluie perdure dans les plaines du Sud-ouest. Par ailleurs, ces chutes de neige se généralisent à la Franche-Comté, débordant alors sur les départements limitrophes des Vosges et du Haut-Rhin.
C'est en cours de nuit que les choses se gâtent ; la neige se met alors à remplacer la pluie sur de plus en plus de régions. En milieu de nuit, on attends des précipitations neigeuses parfois abondantes sur un axe s'étirant du sud de l'Alsace au Berry, tandis qu'il continue de neiger sur tout le Massif Central tout comme les Pyrénées au dessus de 300 à 500m. Par ailleurs, sous l'effet de l'air froid rabattu sur le flanc ouest de la depression, la température ne cesse de diminuer dans le Sud-ouest et la neige pourrait finir par gagner en fin de nuit la plaine dans ces régions.
En Rhône-Alpes (surtout au sud de la région), la pluie devrait tomber à partir de la soirée en plaine et perdurer une bonne partie de la nuit, la depression continuant de faire remonter de l'air doux de Méditérannée via le couloir rhôdanien. Sur les Alpes, la limite pluie neige stagne vers 900m lundi soir et une partie de la nuit.
Il convient en outre de signaler que dans les régions méditéranéennes et principalement du côté du Languedoc et des Cévennes, les pluies souvent modérées et persistantes pourraient finir par donner des cumuls significatifs, de l'ordre de 30mm en plaine et jusqu'à 60 voire 80mm sur le relief entre lundi et mardi matin. La formation de foyers orageux cependant localisés n'est pas à exclure près du littoral. La persistance d'un vent marin soutenu empêchera cependant la baisse du mercure, et la neige ne devrait guère tomber en dessous de 800m sur les Cévennes avant le passage en  flux  de nord qui devrait intervenir en fin de nuit de lundi à mardi.
Enfin, il faut également souligner qu'un vent froid et piquant de Nord-Est devrait se lever et se renforcer en cours de nuit de lundi à mardi sur toutes les régions ou sont attendues des chutes de neige, atteignant en matinée de mardi jusqu'à 70 km/h en rafales en plaine, jusqu'à 100km/h sur les hauteurs. ce renforcement du vent devrait aggraver le phénomène, en rendant très délicate les routes et leur déneigement et en contribuant à la formation de congères.
En additif à ce bulletin qui ne saurait être exhaustif, on notera que de nombreuses  averses  parfois orageuses sont prévues près des rivages de la Manche ce lundi, à partir de l'après-midi et jusqu'en début de nuit. Sous les plus fortes  averses  et par isothermie, ainsi qu'à l'arrière de ce passage, la neige (ainsi que le grésil) pourrait faire une apparation en plaine du Nord Pas de Calais aux Normandies et sur l'Ile de France ; ce risque reste cependant faible et la neige ne devrait pas tenir au sol, même sous les plus fortes  averses , exception faite des hauteurs de Basse Normandie (Perche) même si ce saupoudrage devrait rester surtout anecdotique. Ce temps agité s'accompagne de fortes rafales de Nord-Est, jusqu'à 90 km/h sur les caps exposés et 60 km/h dans les terres.
 
Quantification des hauteurs de neige attendues :
Ces valeurs sont données à titre indicatif, et représentent les hauteurs de neige attendues sur les différentes régions entre aujourd'hui lundi et mardi matin 06h00.
_ Jusqu'à 30 cm voire plus sur le Massif Central au dessus de 1000m, parfois jusqu'à 50cm au dessus de 1500m
_ De 10 à 30 cm sur les Massif Central en dessous de 1000m (sauf Causses et Cévennes)
_ De 10 à 20 cm sur le Morvan
_ De 5 à 10 cm en plaine sur la Haute-Vienne, l'Allier, la Saone et Loire
_ De 3 à 8 cm en plaine de la Côte d'Or à l'Alsace
_ De 10 à 30 cm sur l'extrême sud des Vosges (relief) et le Jura
_ De 5 à 15 cm sur les Alpes au dessus de 1000m
_ De 8 à 15 cm sur les Pyrénées au dessus de 800m, jusqu'à 30cm au dessus de 2000m
_ De 0 à 5 cm du Nivernais (val de Loire) au Berry et à la Sologne, ainsi qu'éventuellement dans les plaines du Sud-ouest où la neige pourrait remplacer la nuit assez tôt (Charente, Dordogne, Lot...).
 
Un nouveau bulletin sera émis en soirée de lundi concernant les prévisions de cette journée de mardi qui s'annonce très délicate toujours sur ce même axe Alsace - Pyrénées.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 20:14

Pour le moment, Météo France envisage des chutes de neige parfois conséquentes sur les reliefs avec une limite pluie / neige qui n'aura de cesse de s'abaisser en journée de lundi, la neige atteignant possiblement en soirée la plaine dans en Bourgogne, Franche-Comté et Rhône-Alpes. La neige pourrait ensuite gagner bon nombre de régions de la façade est mardi.

Prévisions du phénomène

Prévision de la neige

On retiendra bien que ces prévisions ne sont données qu'à titre indicatif et seront amenées à être réactualisées. L'évolution de cet épisode est en effet très difficile à appréhender …

La perturbation arrive dans la matinée de lundi et sur les Pyrénées et le Massif Central. Les chutes de neige se produisent d'abord à partir de 900 m sur les Pyrénées Occidentales, 1000 à 1100 m sur les Pyrénées Centrales et vers 800 m sur le Massif-Central. A la mi-journée puis dans l'après-midi, la limite pluie-neige descend à 700 m sur les Pyrénées Occidentales, 800 à 900 m sur les Pyrénées Centrales mais stagne vers 1000 m sur les Pyrénées Orientales. Sur le Massif-Central, la limite pluie-neige devrait probablement déjà s'abaisser à 500m dans l'après-midi. En soirée, cette limite continue de descendre jusque vers 400 m dans le Massif Central voire 300 m au nord-est du Massif. Sur les Pyrénées Occidentales, elle descend à 600 m et 700 à 800 m sur les Pyrénées Centrales et Orientales.

Les précipitations sont modérées toute la journée sur les Pyrénées Occidentales et Centrales ainsi que sur le Massif-Central à partir de la matinée. Sur ces régions, on peut attendre parfois plus de 20 cm de neige à partir de 1000 à 1500m. Les précipitations sont plus faibles sur les Pyrénées Orientales.

Au cours de la nuit, la limite pluie-neige s'abaisse à 500m sur l'ensemble des Pyrénées, voire 300 à 400m pour les Pyrénées Occidentales et Centrales en fin de nuit. Cependant, les précipitations deviennent un peu plus faibles. On peut attendre de 5 à 10 cm vers 500m aux endroits exposés, 3 à 5 cm ailleurs. Plus bas, et jusqu'en plaine, des chutes de pluie et neige mêlées sont possibles, mais la neige ne tient généralement pas.

Près du Massif-Central, des chutes de neiges sont possibles jusqu'à 300m en cours de nuit. Les hauteurs atteingnent 10 à 15 cm à 500 m aux endroits exposés et parfois 2 à 5 cm vers 300 m. Le neige se mèle fréquemment à la pluie en plaine dans la nuit, la neige tombant probablement seule en fin de nuit.

Plus à l'est, les chutes de neige démarrent vers la mi-journée sur les Alpes, au-dessus de 900 à 1000 m, et dans le Jura au-dessus de 600 m ; elles restent cependant assez faibles dans un premier temps. En soirée, alors que les précipitations se renforcent nettement, la limite pluie-neige s'abaisse vers 300 m sur le Jura et 500 à 800 m sur les Alpes. Dans la nuit, la neige descend jusqu'en plaine en Franche-Comté et vers 300 m dans les Alpes et en Vallée du Rhône même si la neige peut se méler à la pluie jusqu'en plaine.

On attend de forts cumuls au-dessus de 1000 m : plus de 20 à 30 cm aux endroits exposés. A 500 m, on attend plutôt autour d'une quinzaine de centimètres dans la nuit, peut-être un peu plus dans le Jura où les chutes de neige sont plus précoces à cette altitude.

En seconde moitié de nuit, de la neige lourde et collante tombe en plaine en haute et moyenne vallée du Rhône, parfois de façon abondante. Cependant, elle a probablement du mal à tenir, et il ne faut a priori pas compter sur plus de 0 à 5 cm en plaine dans un premier temps. Plus au sud, la limite pluie / neige se trouve vers 300m et entre 500 et 800 m prés de la Méditerranée.

Plus au nord, notamment au sud de la Bourgogne ou au les régions proches de la Franche-Comté, de petites pluies arrivent en fin d'après-midi de lundi et se transforment en neige en soirée. On peut attendre de 0 à 3 cm au maximum normalement sur ces régions.

 

Pour mardi, la situation demande évidemment à être confirmée. On peut cependant penser qu'un régime de giboulées va s'installer sur un quart Sud-ouest avec pluie et neige mêlées jusqu'en plaine voire de la neige seule. Elles sont plus fréquentes et continues sur les Pyrénées et le Massif-Central. Dans la Vallée du Rhône, sous l'influence d'un vigoureux et frisquet vent du nord, le même type de situation se met en place, mais les giboulées sont rares dans la vallée et plus fréquentes sur les reliefs avoisinnants. De la Bourgogne au Jura, les chutes de neige faibles semblent vouloir perdurer une partie de la journée avant de s'estomper (plus tardivement sur le Jura), et prendre ensuite ici aussi un caractère de giboulées.

A l'est du Rhône, les chutes de neige touchent aussi la plaine, sauf près de la Méditerranée et restent conséquentes une bonne partie de la journée. Autour de la Méditerranée, on peut s'attendre à une limite pluie-neige vers 600 m. En Corse, la limite pluie-neige reste autour de 900 à 1000 m.


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑