• Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.10h00, 9.7°C
    66%, 970.5hPa
    Vent de direction SSO39 km/h (raf. 81)

Bulletin spécial N°196

CarteOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 16:19

La majorité des orages se sont évacués par la Suisse et l'Italie. Pour autant, avec le réchauffement diurne, de petites cellules orageuses se manifestent actuellement du Nord des Alpes à la Plaine d'Alsace, avec localement des précipitations soutenues sur la rive gauche du Rhin.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 09:58

La ligne orageuse très active (très fortes pluies avec grêle et violentes rafales de vent) a continué son déplacement vers l’est en cours de nuit et se retrouve maintenant de la Provence aux Alpes. Les orages sont d’ailleurs très forts Provence ce matin avec pas moins de 58 mm relevés une heure entre 8h et 9h à l’aéroport de Marignane (13) !

La vague orageuse et les précipitations qui ont suivis ont laissé des cumuls importants sur le Massif-Central et en remontant vers la Bourgogne. Entre 6h hier 6h ce matin, soit en 24 h, ont relève ainsi :
41,6 mm à Aurillac (15), 30,4 mm à Nevers (58), 29,6 mm à Vichy (03), 28,6 à Agen (47) ou Clermont-Ferrand (63), et beaucoup de cumuls supérieurs à 20 mm.

Le front actif dans le nord-ouest à aussi laissé des cumuls significatifs en 24h avec par exemple 33,8 mm à Saint-Brieuc (22) ou encore 28,4 mm à Lorient.

Suivi météo à 20:41

L'organisation des cellules orageuses se fait désormais en une ligne compacte de violentes précipitations et de probables fortes rafales de vent. Elle évolue doucement vers l'Est, et se situe actuellement de Carcassonne à Clermont Ferrand, avec une activité plus particulière dans le Nord de l'Aude et sur pratiquement toute l'Aveyron, particulièrement concerné.

Suivi météo à 19:39

En plus de ce violent orange touchant le Tarn (et qui tend désormais à perdre un peu de sa vigueur en rentrant dans l'Aveyron), les cellules orageuses se multiplient sur la zone II visée par ce bulletin spécial le long de la zone de convergence qui court de l'Ariège (forts orages dans la région de Foix) jusqu'au Puy de Dôme, avec des cellules qui se forment sur la chaine des Puys mais aussi dans l'Ouest du Cantal.

Suivi météo à 19:23

Un très puissant orage multicellulaire s'est formé à l'Est de Montauban et concerne actuellement l'Ouest du Tarn. Les échos radars sont remarquables, et révèlent une très forte probabilité de chute de grêle potentiellement destructrice au Nord de Cahuzac-sur-Vere. La progression se fait vers le NNE, et l'orage va concerner Monesties d'ici quelques minutes. Météo France relève également de puissantes rafales sous ce système, de l'ordre de 100 km/h.

Suivi météo à 16:30

Carte Vigicrues

 Actualisation de la carte Vigicrues.

Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 16:30

Les orages se généralisent sur les Pyrénées atlantiques et les Landes, et s'avèrent fort en ce moment sur Mont de Marsan. La chute de température est spectaculaire à Dax, avec 9°C perdus entre 15h30 et 16h00. On relève également 10 mm à cette station sur la dernière heure.

Suivi météo à 16:26

A 16h, c'est presque l'ensemble du pays qui est placé en vigilance jaune. Seule exception, le Finistère qui reste en vert.

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Suivi météo à 14:48

Le front pluvieux reste très actif de l’est Finistère et ouest Morbihan au nord de la Bretagne et le long des côtes de la Manche jusqu’en Baie de somme. Les précipitations y sont par moment soutenues. On relève entre 13 et 14h : 12 mm à Lorient (56), 10 mm à l’Ile de Groix (56) et  tout de même 8 mm à Nantes (44). Entre 8 et 14h on ne relève pas moins de 20 mm à Belle-Ile (56).

Des ondées généralement plutôt faibles se déclenchent du nord du Massif-Central à l’est de la Bourgogne et jusqu’au Bassin Parisien et la Picardie.

Des pluies très soutenues se produisent actuellement au large de l’Aquitaine dans le Golfe de Gascogne. A l’avant, des averses orageuses marquées commencent à remonter depuis le Pays-Basque espagnol.

Suivi météo à 10:59

Les précipitations ont souvent modérées, parfois même fortes, sur une partie de la Bretagne jusqu’au nord de la Vendée et l’est du Maine-et-Loire. En revanche il n’y a pas, pour l’heure, de caractère orageux particulier. On relève par exemple entre 9 et 10h pas moins de 9 mm à Belle-Ile (56) et 8 mm à l’Ile de Groix (56).

Des ondées peu significatives se produisent en cette matinée du Val de Loire et du Poitou jusqu’aux Ardennes en passant par l’Ile-de-France. Des cellules orageuses plus marquées se développent actuellement dans le département de l’Indre au sud de Châteauroux.

Suivi météo à 10:21

Avec la dégradation orageuse attendue dès cet après-midi, Météo-France place une très grande partie des départements métropolitains en vigilance jaune (niveau 2 sur 4). Les départements à l'est du Rhône, l'Alsace et le Finistère ainsi que la Corse sont en vigilance verte.

Dans son bulletin national, l'institution indique "De Midi-Pyrénées au Massif Central, dans une ambiance lourde et chaude, le temps tourne franchement à l'orage en fin de journée. Attention car ces orages peuvent être ponctuellement violents avec des averses intenses, des bourrasques et de la grêle. Au cours de la nuit prochaine, cette forte activité orageuse va toucher les régions allant de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon, à l'Auvergne et aux Ardennes."

Prévisions du phénomène

Carte de vigilance - Météo-France

 Actualisation de la carte de vigilance par Météo-France.

Source : http://www.meteofrance.com

Prévisions du phénomène

Des pluies abordent la pointe Bretagne en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Elles s’étendent vers l’est en cours de journée en devenant parfois plus soutenues et parfois mêlées de quelques coups de tonnerre dans la masse. Les cumuls sont irréguliers mais sous les zones les plus actives les lames d’eau pourraient approcher ou dépasser les 20 mm sur l’épisode. De la Vendée à la Basse-Normandie les pluies, avec un caractère plus ou moins irrégulier et instable, arrivent en cours d’après-midi. Elles sont parfois précédées de quelques orages, surtout sur l’est de la zone.

Du nord des Landes au nord de la France et aux Ardennes le temps devient plus lourd l’après-midi et le soir avec le développement d’orages de façon assez discontinus et généralement peu violents. Ils sont un peu plus tardifs à l’est de la zone. De l’intérieur de l’Aquitaine aux Ardennes ils peuvent être parfois un peu plus forts, avec de bonnes averses, un petit risque de grêle isolé et quelques rafales de vent.

En fin d’après-midi et soirée des pluies orageuses arrivent de l’Espagne et du golfe de Gascogne vers le Pays-Basque et les Landes. Elles donnent des cumuls de pluies parfois significatifs, surtout là où les foyers orageux sont plus intenses (plus de 20 voire 40 mm de pluie localement). A l’avant, des Pyrénées au Massif-Central, de façon atténuée sur l’est et le nord du massif, les orages sont localement violents avec risque de chute de grêle ponctuelle et locale, très fortes précipitations en peu de temps et rafales de vent. Ils évoluent probablement en complexe pluvio-orageux donnant des lames d’eau significatives sur l’épisode, 5 à 20 mm en général et plus de 50 mm là où les orages auront été les plus violents le soir. Ces orages gagnent aussi le Languedoc-Roussillon en cours de nuit en perdant de l’activité vers le littoral. Les contreforts sud et sud-est du Massif-Central risquent d’être copieusement arrosés avec, là aussi, des cumuls localement supérieurs à 30 voire 50 mm pour les zones les plus exposées.

En cours de nuit le système pluvio-orageux remonte vers les Ardennes et le Luxembourg qui sont atteint en fin de nuit avec une activité moindre. Précédemment en soirée et première partie de nuit des orages ponctuels à l’activité généralement faible à modéré sont possible, de façon isolée l’activité peu être un peu plus forte avec un petit risque de grêle et grosse averse. La remonté du système pluvio-orageux laisse des cumuls irréguliers mais probablement proches des 20 à 50 mm sous les zones les plus actives vers le Massif-Central et 10 à 20 mm sous les zones les plus actives en remontant vers la Champagne et les frontières. Le risque d’orages forts est très faible sous ce système, le principal fait marquant étant les précipitations.

Dimanche, au lever du jour, le système pluvio-orageux s’étend de la Vallée du Rhône à la Lorraine. Il est probablement franchement actif en vallée du Rhône avec des cumuls conséquents et déjà sur le déclin ailleurs. La baisse de l’activité pluvieuse se généralise progressivement mais le risque orageux ne tarde pas à se renforcer dès la fin de la matinée des Vosges et de l’Alsace au Jura et aux Alpes. L’intérieur des Alpes et la Provence sont probablement épargnés en matinée. A partir de la mi-journée des orages localement forts sont possibles en Alsace jusqu’en Provence. De la Lorraine à la Vallée du Rhône c’est au contraire une amélioration qui se fait sentir. Elle s’étend aux régions plus à l’est en fin d’après-midi et soirée.

La carte ci-dessous résume la situation au cours de ces deux journées :


Zone I : Orages ponctuels à l’avant de la dégradation pluvio-instable ou en son sein dans les zones les plus actives.

Zone Ib : Orages possible dans la nuit de samedi à dimanche en marge de la dégradation principale.

Zone II : Risque d’orage forts est plus élevé qu’ailleurs. Evolution probable en système pluvio-instable en soirée et début de nuit.

Zone III : Orages ponctuels, localement forts vers le massif-Central, en soirée et cours de nuit avant l’arrivée d’un corps pluvio-instable actif.

Zone IV : le risque orageux est plutôt présent dans la journée de dimanche. Il faiblit à partir de la mi-journée de la Lorraine à la vallée du Rhône mais se renforce de l’Alsace à la Provence en début d’après-midi de dimanche avec une possibilité d’orages assez forts.



Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le vendredi 31 juillet 2009 à 18:17Des pluies abordent la pointe Bretagne en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Elles s’étendent vers l’est en cours de journée en devenant parfois plus soutenues et parfois mêlées de quelques coups de tonnerre dans la masse. Les cumuls sont irréguliers mais sous les zones les plus actives les lames d’eau pourraient approcher ou dépasser les 20 mm sur l’épisode. De la Vendée à la Basse-Normandie les pluies, avec un caractère plus ou moins irrégulier et instable, arrivent en cours d’après-midi. Elles sont parfois précédées de quelques orages, surtout sur l’est de la zone.

Du nord des Landes au nord de la France et aux Ardennes le temps devient plus lourd l’après-midi et le soir avec le développement d’orages de façon assez discontinus et généralement peu violents. Ils sont un peu plus tardifs à l’est de la zone. De l’intérieur de l’Aquitaine aux Ardennes ils peuvent être parfois un peu plus forts, avec de bonnes averses, un petit risque de grêle isolé et quelques rafales de vent.

En fin d’après-midi et soirée des pluies orageuses arrivent de l’Espagne et du golfe de Gascogne vers le Pays-Basque et les Landes. Elles donnent des cumuls de pluies parfois significatifs, surtout là où les foyers orageux sont plus intenses (plus de 20 voire 40 mm de pluie localement). A l’avant, des Pyrénées au Massif-Central, de façon atténuée sur l’est et le nord du massif, les orages sont localement violents avec risque de chute de grêle ponctuelle et locale, très fortes précipitations en peu de temps et rafales de vent. Ils évoluent probablement en complexe pluvio-orageux donnant des lames d’eau significatives sur l’épisode, 5 à 20 mm en général et plus de 50 mm là où les orages auront été les plus violents le soir. Ces orages gagnent aussi le Languedoc-Roussillon en cours de nuit en perdant de l’activité vers le littoral. Les contreforts sud et sud-est du Massif-Central risquent d’être copieusement arrosés avec, là aussi, des cumuls localement supérieurs à 30 voire 50 mm pour les zones les plus exposées.

En cours de nuit le système pluvio-orageux remonte vers les Ardennes et le Luxembourg qui sont atteint en fin de nuit avec une activité moindre. Précédemment en soirée et première partie de nuit des orages ponctuels à l’activité généralement faible à modéré sont possible, de façon isolée l’activité peu être un peu plus forte avec un petit risque de grêle et grosse averse. La remonté du système pluvio-orageux laisse des cumuls irréguliers mais probablement proches des 20 à 50 mm sous les zones les plus actives vers le Massif-Central et 10 à 20 mm sous les zones les plus actives en remontant vers la Champagne et les frontières. Le risque d’orages forts est très faible sous ce système, le principal fait marquant étant les précipitations.

Dimanche, au lever du jour, le système pluvio-orageux s’étend de la Vallée du Rhône à la Lorraine. Il est probablement franchement actif en vallée du Rhône avec des cumuls conséquents et déjà sur le déclin ailleurs. La baisse de l’activité pluvieuse se généralise progressivement mais le risque orageux ne tarde pas à se renforcer dès la fin de la matinée des Vosges et de l’Alsace au Jura et aux Alpes. L’intérieur des Alpes et la Provence sont probablement épargnés en matinée. A partir de la mi-journée des orages localement forts sont possibles en Alsace jusqu’en Provence. De la Lorraine à la Vallée du Rhône c’est au contraire une amélioration qui se fait sentir. Elle s’étend aux régions plus à l’est en fin d’après-midi et soirée.

La carte ci-dessous résume la situation au cours de ces deux journées :


Zone I : Orages ponctuels à l’avant de la dégradation pluvio-instable ou en son sein dans les zones les plus actives.

Zone Ib : Orages possible dans la nuit de samedi à dimanche en marge de la dégradation principale.

Zone II : Risque d’orage forts est plus élevé qu’ailleurs. Evolution probable en système pluvio-instable en soirée et début de nuit.

Zone III : Orages ponctuels, localement forts vers le massif-Central, en soirée et cours de nuit avant l’arrivée d’un corps pluvio-instable actif.

Zone IV : le risque orageux est plutôt présent dans la journée de dimanche. Il faiblit à partir de la mi-journée de la Lorraine à la vallée du Rhône mais se renforce de l’Alsace à la Provence en début d’après-midi de dimanche avec une possibilité d’orages assez forts.



Le présent bulletin ne doit pas servir à la protection des personnes et des biens. Il n’engage ni la responsabilité du prévisionniste, ni celle d’Infoclimat.

Suivi météo à 18:09

Dans son bulletin national Météo-France parle de pluies parfois marquées dans le nord-ouest avec le matin quelques ondées ponctuées de coup de tonnerre de l’Aquitaine à la Haute-Normandie. L’après-midi des orages se mêlent à la pluie au sud de la Garonne. Des orages ponctuellement violents sont attendus en fin de journée par l’institution de Midi-Pyrénées au Massif-Central.

Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑