connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.08h00, 5.6°C
    88%, 1016.9hPa
    Vent de direction ENE4 km/h (raf. 22)
Depuis 2001, nous avons toujours été de l'avant pour vous proposer le meilleur. Votre aide est primordiale pour que cela continue.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2018Cliquez ici pour lire notre message
Bilan météo du dimanche 15 avril 2007
Par Yann dimanche 15 avril 2007, 23:59
Cette journée du dimanche 15 avril 2007 a été marquée par la poursuite d’un temps aux couleurs précocement estivales sur un grand nombre de régions françaises. À l’exception d’un tiers Sud situé en marge d’une goutte froide Méditerranéenne, et de la pointe Bretagne affectée par des débordements nuageux venus de l’océan, partout ailleurs c’est le soleil qui l’a emporté avec des températures parfois dignes d’un plein été. Ce sont surtout les habitants d’un grand quart Nord-Est qui ont vécu une ambiance hors de saison. Sans battre des valeurs record, les températures maximales relevées dans certaines villes sont éloquentes : 25,7°c à Nancy, 26,3°c à Paris, 26,4°c à Reims, 27,3°c à Strasbourg, Dijon et Lille. Par ailleurs, le début de matinée s’est distingué par sa douceur. Un record de température minimale pour un mois d’avril a été enregistré à Langres : 14,8°c ! Dans ce contexte des premières chaleurs on a pu observer quelques phénomènes convectifs évoluant en cellules orageuses. Dans le Nord du pays, ce sont les hauteurs du Morvan qui ont entendu le tonnerre gronder. Ce fut aussi le cas de l’Eure et Loir, de l’Orne et du Sud de la Picardie. Dans la partie méridionale de la France, c’est principalement en Drôme Provençale, en Aveyron et sur les reliefs du Sud du Massif Central qu’ont éclaté les orages. On notera néanmoins le développement d’une puissante cellule en Corrèze, signalée par d’intenses précipitations et une très forte activité électrique. Quelques bémols sont à apporter à ce tableau estival. Ils concernent en premier lieu les côtes de la Mer du Nord, de la Manche et de l’Atlantique, où les brises marines ont fréquemment contrarié l’envolée du thermomètre : on n’a pas dépassé 14,3°c à Dunkerque, 14,6°c à Brest, 16,2°c au Havre ou 18°c à La Rochelle. En outre, à la différence de nombreuses régions de la moitié Nord qui se sont crues en été, le tiers Sud du pays s'est contenté d’un régime printanier : au plus chaud de la journée il ne faisait que 16,7°c à Toulouse, 16,3°c à Biarritz et 19,3°c à Ajaccio. Météo-France relevait quand même 22,8°c à Bordeaux et 23,5°c à Marseille…
Page 2012 sur 2020
Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




Réagir sur le forumFermer cet encartNe plus me le rappeler
L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑