Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.19h00, 14.3°C
    84%, 1025.2hPa
    Vent de direction SO7 km/h (raf. 18)

Bulletin spécial N°352 • TempÍte Alex et fortes pluies

CarteÉpisode pluvieuxTempête/coup de ventOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 19:19

Jeudi, en fin de journée, ALEX donnait ses premières pluies sur la Bretagne. Après un creusement de 40 hPa en moins de 24h, son coeur tempêtueux abordait les iles du Morbihan quelques heures plus tard avec un tonitruant 186 km/h relevés à Belle-Ile et un couloir de vent > 120 km/h jusqu'au bassin rennais. Le dynamisme de la situation, la trajectoire atypique d'ALEX, évoluant lentement pendant 48h sur le Nord Ouest puis la façade atlantique (au lieu de circuler classiquement en quelques heures d'Ouest en Est comme l'immense majorité des tempêtes touchant notre pays), sa précocité dans la saison en font un événement exceptionnel, et dont on mesure en cette fin de week-end les conséquences dramatiques sur le Sud-Est du pays.

Après plusieurs mois de sécheresse quasi-généralisée, le bilan pluviomètrique de ces 72 dernières heures est en effet remarquable; "salvateur" pour certaines régions (Centre-Ouest, Massif Central, Centre-Est), décevant pour d'autres (Nord-Est, de la Normandie à l'Ouest du bassin parisien, basse vallée du Rhône), significatif pour les Côtes d'Armor (environ 170 à 180 mm sur la cote) et les Landes (environ 200 mm dans la région de Dax), et franchement critique pour les Alpes-Maritimes avec une large zone > 300 mm et une pointe de 502 mm enregistrée à la station EDF de St-Martin-Vésubie (la station Météo-France/SAPC ayant été détruite par la crue de la Vésubie). L'épisode pluvieux qui s'est abattu sur l'arrière-pays niçois dépasse vraisemblablement celui de 1994 même si le fleuve Var a une réaction un peu moindre. La violence de l'événement (500 mm en 24h, dont 300 mm en 6h environ) semble en revanche sans comparaison avec les événéments passés, ces valeurs n'étant historiquement observées (et encore, ponctuellement) que sur les Cévennes et, plus rarement, sur l'Est de Pyrénnées en France métropolitaine.

Dans les prochaines heures et au début de la semaine prochaine, les fortes averses de la traine active venues de l'Atlantique vont continuer à accroitre les cumuls sur la Manche d'une part, les Landes et les Pyrénées-Atlantique d'autre part, mais sans prendre de caractère dangereux toutefois.

Suivi météo à 19:49

La dépression "ALEX" continue sa progression à travers le pays. Dans sa mobilité, elle a permis le retour du beau temps sur les Alpes Maritime, l'occasion d'avoir une autre vision de cet épisode dramatique, depuis le satellite Terra où l'on voit parfaitement les fleuves se jeter dans la Méditerranée.

 

Un creusement secondaire, à l'arrière d'"ALEX", est maintenant centré à 982 HPA dans la région de Romorantin. Dans son mouvement,les vents ont progressivement viré ouest nord ouest en se renforçant à nouveau pour atteindre :

- 107 km/h à la pointe de Penmarc'h

- 104 km/h sur l'île de Groix

- 102 km/h sur l'île d'Yeu

- 123 km/h sur l'île de Ré

- 104 km/h sur l'île d'Oléron

- 102 km/h à Chatelaillon-Plage

- 102 km/h à Lège Cap Ferret

 

A présent, les pluies sont fortes et durables des Charentes au Massif Central et sur les régions centrales. Depuis ce matin on relève 55 mm à Mandailles (15), 48 mm à Saint Yriex le Déjalat (19), 15 mm à Châtelus-Malvaleix (23) et Périgueux (24). Dans le même temps, la Corse est assailli par de fortes vagues et copieusement arrosée par des pluies parfois accompagnée d'orage comme à Bastia. On relève 10 mm en une heure à Solenzra et 12 mm depuis ce matin à Ota.

 

Enfin la Bretagne est elle aussi toujours copieusement arrosée et Saint Brieuc a battu son record absolu de précipitations en 24 heures avec 57 mm pour cette journée, le cumul sur les 3 jours s'élève déjà à 153 mm. Sans commune mesure bien sûr avec le sud est,, la région essuie aussi quelques inondations.


 

 

Suivi météo à 11:40

Après une nuit pendant laquelle les précipitations se sont progressivement évacuées, l'heure est au bilan dans les Alpes-Maritimes. Les vallées de la Roya et de la Vésubie ont été particulièrement touchées, en raison de précipitations d'une intensité rarement atteintes :

  • 500mm à Saint-Martin-Vésubie (06) - cela correpond aux relevés EDF car la station Météo-France a été détruite
  • 570mm à Mons (83)
  • 428mm à Clans (06), station du réseau Météo06

Le précédent record de précipitations dans le département des Alpes-Maritimes était de ... 332 mm, du 31 octobre 2010 à Caussols. Également, le record mensuel de vent a été battu, puisque 160 km/h ont été relevés à Levens (06) !

Si ces secteurs sont les plus touchés, ailleurs sur les postes d'observations de Météo France (carte Twitter @GaetanHeymes), on a relevé :

  • 380,4 mm à Andon
  • 335,5 mm à Coursegoules
  • 271 mm à Breil sur Roya
  • 199 mm à Sospel
  • 178 mm à Caussols

Sur la côte, les cumuls ont été bien plus modérés puisqu'on relève à peine 38.8mm à Nice, ou 36.5mm à Cannes. Cette relative impression de calme sur la Côte a été très piégeuse pour de nombreux habitants des vallées souhaitant rentrer chez eux en fin de journée. Certains ont vécu l'enfer entre éboulements et routes coupées sous des trombes d'eau - dès le milieu d'après-midi, la Préfecture a incité à ne pas rejoindre les vallées et organisé des centres d'accueil temporaire pour héberger ces personnes bloquées.

Ces cumuls ont provoqué des dégâts extrêmements importants dans les vallées, où de nombreuses communes sont privées d'électricité, d'eau courante, ou tout simplement d'accès par la route, de nombreux ponts ayant été arrachés et des routes emportées par des glissements de terrain. A Saint Martin Vésubie qui est le secteur le plus touché, plusieurs maisons ont été emportées, de même que le cimetière.

  

(Photos: Dragon06 / Arkus)

Deux personnes sont décédées, emportés par les flots dans leur maison, et une dizaine sont toujours recherchées. Des centaines d'habitations auraient été emportées par les eaux, et il faudra de longues semaines avant que certains accès soient rétablis. Dans la vallée de la Tinée, la 2x2 voies a été emportée par les eaux :

(source: Météo 06)

 

Plus au Nord, Les Hautes Alpes ont également eu à subir d'importantes précipitations avec 100 à 150 mm relevés sur le Champsaur et le Valgaudemar, mais aussi vers la frontière italienne avec 71 mm relevés à la StatIC de Névache où la vallée de la Clarée est par endroit coupée par des éboulements. En haute altitude, ces quantités de précipitations impressionnantes ont donné 80 à 90 cm de neige fraiche au refuge de la Meije à 3093 m. (cartographie précipitations sur le résau Météo France et graphique nivose © Twitter @GaetanHeymes)

Suivi météo à 00:38

Comme prévu, la réactivation des pluies sur les Alpes-Maritimes (06) est en cours avec quelques foyers convectifs noyés dans la masse. Ces averses augmentent encore les cumuls déjà exceptionnellement élevé. Ces fortes pluies font également planer le risque d'une nouvelle hausse du niveau des cours d'eau justifiant ainsi le maintiens en vigilance rouge du tronçon vigicrues Var-Aval. 

La lame d'eau estimée sur 24h pointe un maximum entre Gilette et Clans

La StatIC de Clans (malheureusement hors ligne pendant une partie de l'épisode suite à la panne de courant) affiche un cumul record de 414 mm sur les 24 dernières heures! Nos camarades de Météo06 ont pu récupérer les données, et le graphique de pluie (sur des périodes de 5 min) vaut le détour!

Plus au Nord, le vent a bien faibli sur la pointe bretonne. On relève ce soir à Groix (56) une rafale à 100,8km/h ce qui est bien inférieur à ce qui a pu être observé la veille. Cette nuit c'est le littoral aquitain qui devrait subir des rafales dépassant les 100 à 110km/h avant une accalmie au petit matin!

Prévisions du phénomène

2020/10/02-2315|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 23h15 :
  • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, inondation à la vigilance orange inondation : Alpes de Haute-Provence (04).

Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée. Il est associé à un épisode de Vagues-Submersion important.
Pour l'épisode méditerranéen, rouge sur les Alpes Maritimes, la fin d'événement est maintenue à 2h. Fin de suivi pour Ardèche Drôme Vaucluse. Fin d'évènement repoussée à 23h pour l'Ain, le Rhône, l'Isère, la Côte-d'Or et la Saône-et-Loire avancée à 23 h pour le Var , les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes.
L'épisode méditerranéen se poursuit sur le sud-est du pays. Sur les Alpes Maritimes, les violents orages intenses sont accompagnés de fortes précipitations, avec des cumuls horaires atteignant parfois de 30 à 50 mm/h et de violentes rafales de vents. Sur l'épisode, les cumuls dépassent 250 à 350 mm dans l'intérieur des Alpes-Maritimes, localement 400 mm voire un peu plus.. Les rafales de vent dépassent 100 km/h par endroits. Les pluies commencent à se décaler vers l'est. Sur les autres départements placés en vigilance Orange, les cumuls atteignent 40 à 80 mm par endroits. Sur la Bretagne, les pluies se sont décalées vers le sud, le vent a faibli sur le Fnistère : ceci ne justifient plus le maintien en vigilance orange. Valeurs relevées lors de l'épisode de Vent sur le Finistère : 124 km/h à la pointe du Raz, 122 km/h à Ouessant, 120 km/h à Brignogan, 119 km/h à Plougonvelin, 119 km/h à Batz, 118km/h à la pointe de Penmarc'h, 110 km/h à St Segal, 109 km/h à Quimper, 106 km/h à Brest, Cumuls relevés pour l'épisode de précipitations : depuis le début de l'épisode, entre 40 et 80 mm sur les stations du Finistère et des Côtes d'Armor, avec par exemple, 83 mm à Saint-Brieuc (dont 54mm pour hier - nouveau record journalier) , 83 mm à Sizun (29), 80 mm à Lannion (22), 80 mm à Morlaix, 58 mm à Quimper (29). Vagues Submersion: La mer est forte sur le littoral de PACA. A 20h00 ce soir, le vent moyen mesuré à Nice atteignait 35 km/h avec des rafales à 65 km/h et la bouée au large de la Côte d'Azur mesurait 3,2 m de hauteur moyenne de vagues.
ORAGES/PLUIES sur PACA: Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge : Les forts orages vont se poursuivre, à la fois sur le littoral et dans l'intérieur mais les cuumls les plus importants encore attendus concerennront essentiellement l'Est-Nord-Est du département avec encore 50 à 100 mm, très localement jusqu'à 150mm. Sur l'épisode, on atteindra dans l'intérieur le plus souvent 200 à 350, jusqu'à 500 mm ponctuellement. Sur le Var, l'activité principale s'est décalée. Le risque orageux devient plus faible, on peut encore attendre 10 à 30 mm ce soir. Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les pluies modérées se maintiennent encore en cette soirée de vendredi sur l'Est des Alpes-de-Haute-Provence et sur une large partie des Hautes-Alpes, apportant encore 15 à 30 mm sur les trois prochaines heures, très ponctuellement 40 mm. VAGUES-SUBMERSION ALPES MARITIMES Les fortes vagues de secteur Sud frappent le littoral des Alpes Maritimes. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine. Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important. La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice. Le département des Alpes-Maritimes est placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange depuis ce vendredi 2 octobre à 18h jusqu'au samedi 3 octobre à 06h. Le maximum d'intensité du phénomène devrait se produire dans la nuit de vendredi à samedi entre 20h et 02 h. PLUIES sur Rhône-Alpes et Bourgogne : La perturbation se décale lentement vers l'est. On attend encore 5 à 15 mm dans les 2 prochaines heures. Cumulls attemdus sur l'épisode : 50 à 80 mm. PLUIE sur Bretagne: Après une accalmie cette nuit, un nouveau retour pluvieux actif concernera le nord-Bretagne demain. CORSE En cours de nuit les vents s'orientent en Sud-Ouest entre Corse et Continent. Ils renforcent les fortes vagues de Sud-Ouest au sud-ouest de la Corse. La conjonction des niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral de l'ouest de la Corse du Sud, sur les golfes d'Ajaccio, de Sagone et de Propriano notamment. On notera que sur l'épisode, les départements des Bouches-du-Rhône, du Var, de la Haute-Corse sont, dans une moindre mesure, placés en vigilance "vagues-submersion" de niveau jaune. CRUES : Les Alpes-Maritimes sont en vigilance Rouge Crues, les Alpes-de-Haute-Provence sont en vigilance Orange Crues. Pour ce phénomène, consulter www.vigicrues.gouv.fr
Crue exceptionnelle à l'aval du fleuve Var. Pluies orageuses intenses sur les Alpes-Maritimes, associées à un risque de submersion. Nouvelles pluies ce samedi sur le nord Bretagne, risque de submersion sur la Corse.

Suivi météo à 22:54

Entre pluie, vent et orage, la journée fut difficile aux deux extrémités du pays.

Ce soir, sur le Nord Ouest du pays, la dépression « ALEX » se situe à nouveau sur le sud de la Bretagne. Depuis les îles anglo-normandes où elle était centrée ce matin, elle a fait une boucle en longeant les côtes nord puis a repris une composante sud en traversant le Finistère.  C’est à cette occasion que ce département jusque là relativement épargné a connu ses plus fortes avec

122 km/h à Ouessant

120 km/h à Brignogan

124 km/h à la Pointe du Raz

106 km/h à Brest et sur l'île de Groix faisant malheureusement un mort à Brest

109 km/h à Quimper

107 km/h sur l’île de Batz

 

Mais ce soir, c’est sur le Sud-Est  et particulièrement sur les Alpes Maritimes  que notre attention se tourne bien que nous connaissions à cette heure un léger et court répit. La situation est là-bas critique avec selon un premier bilan ce soir 10 personnes portées disparues dont 2 pompiers.

Depuis ce matin au lever du jour, début de l’épisode, il est tombé

  • 135 mm à Ilonse et Sospel
  • 200 mm à Tende
  • 410 mm à Clans
  • 287 mm au Mas
  • 210 mm à Cipières
  • Mais le record est détenu par la station de Mons dans le Var (à la limite avec le 06) qui totalise pour l’instant 527 mm avec une intensité de 57 mm en 21 mm, ce qui constitue une valeur exceptionnelle en métropole.

 

On peut raisonnablement penser qu'il est tombé de l'ordre de 400 mm sur les secteurs de Saint Etienne de Tinée et Saint Martin Vésubie. Des ponts ont été emportées dans ces vallées de la Vésubie et de la Tinée, les isolant ce soir probablement pour plusieurs jours. A Saint Martin Vésubie, une partie de la gendarmerie aurait même été emportée (à prendre au conditionnel) et à Nice, le Var atteint la valeur exceptionnelle de 4m97 au Pont Napoléon III. L'écoulement des eaux étant toujours freiné par une mer démontée avec une surcôte et un vent toujours tempêtueux, mesuré en fin d'après midi à 160 klm/h à la station de Levens.

Ailleurs sur le pays, la journée s'est avérée très pluvieuse à peu près partout avec des cumuls de 50 à 70 mm sur la Bretagne et sur le Massif Central. Sur les Pyrénées, la neige refait son apparition en altitude, les accès au Pas de la Case en andorre sont très difficiles et fortement déconseillés sans équipements spéciaux. Le vent se renforce sur le sud ouest au fur et à mesure que migre la dpéression (112 km/h à Lège Cap Ferret en soirée). Enfin, une trombe a été signalée à Capbreton et une possible tornade à ollioules.

 

Enfin, pour terminer sur une note esthétique, je ne résiste pas à sauvegarder ici ces 2 images d'Alex, cette nuit alors qu'elle est centrée sur les îles anglo-normandes et l'imagerie vapeur d'eau/radar/orage de ce soir (Source : Twitter @LBMeteo)

 

Prévisions du phénomène

2020/10/02-2126|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h26 :

    Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée. Il est associé à un épisode de Vagues-Submersion important.
    Pour l'épisode méditerranéen, rouge sur les Alpes Maritimes, la fin d'événement est maintenue à 2h. Fin de suivi pour Ardèche Drôme Vaucluse. Crue exceptionnelle sur le fleuve Var
    L'épisode méditerranéen se poursuit sur le sud-est du pays. Sur les Alpes Maritimes, les violents orages intenses sont accompagnés de fortes précipitations, avec des cumuls horaires de l'ordre de 30 à 50 mm/h et de violentes rafales de vents . Les pluies orageuses ont donné sur les 12 dernières heures 200 à 300 mm du Nord-Est du Var aux Préalpes de Grasse et jusqu'en vallée de la Tinée, localement 350 mm à Mons. Les rafales de vent dépassent 100 km/h par endroits. Sur les autres départements placés en vigilance Orange, les cumuls atteignent 40 à 60 mm par endroits. Le risque d'orages violents sur Vaucluse, Drôme et Ardèche est maintenant écarté. La situation ne justifie plus un suivi pour ces 3 départements La Bretagne reste sous l'influence de la dépression Alex, avec de fortes précipitations sur le nord du Finistère et les côtes d'Armor. sur le Finistère des rafales autour de 110 à120km/sont observés sur le littoral et localement 100km/h dans l'intérieur, par exemple 115km/h à Landivisiau. Vagues Submersion: La mer devient progressivement forte sur le littoral de PACA. A 15h cet après-midi, le vent moyen mesuré à Nice atteignait 50 km/h et la bouée au large de la Côte d'Azur mesurait 3m de hauteur moyenne de vagues.
    ORAGES/PLUIES sur PACA: Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge : Les forts orages vont se poursuivre, à la fois sur le littoral et dans l'intérieur. Sur l'épisode, les cumuls de pluie attendus sont de l'ordre de 100 à 150 mm en quelques heures sur le littoral avec localement 200mm sur l'épisode. Dans l'intérieur on attend des cumuls de l'ordre de 150 à 250 mm et pouvant atteindre localement 400 à 450mm. Sur le Var, de forts cumuls ont été observés sur le nord-est du département. L'activité principale se décale sur la zone proche littoral. Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie sont très importants, surtout sur le relief. On attend sur l'épisode 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/150 mm. Et là aussi, de forts orages accompagnés de rafales de vent sont prévus. ORAGES/PLUIES sur Rhône-Alpes: Les pluies se sont renforcées en fin de matinée autour de la vallée du Rhône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. De plus, de forts orages peuvent se produire sur la Drôme et l'Ardèche avec de fortes rafales de vent. PLUIES sur Bourgogne: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée de la Saône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. VENT sur Bretagne: Le vent reste encore tempêtueux sur les côtes pendant quelques heures, avec des rafales comprises entre 100 et 110 km/h sur le littoral. PLUIE sur Bretagne: Jusqu'à ce soir, les pluies vont rester soutenues sur les Côtes d'Armor et le Finistère, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée. On atteindra localement 80 mm d'ici la fin de soirée. Par ailleurs, un nouveau retour pluvieux actif concernera le nord-Bretagne demain. VAGUES-SUBMERSION ALPES MARITIMES Les fortes vagues de secteur Sud commencent à atteindre le littoral des Alpes Maritimes cet après-midi. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine. Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important. La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice. CORSE En cours de nuit les vents s'orientent en Sud-Ouest entre Corse et Continent. Ils renforcent les fortes vagues de Sud-Ouest au sud-ouest de la Corse. La conjonction des niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral de l'ouest de la Corse du Sud, sur les golfes d'Ajaccio, de Sagone et de Propriano notamment. L'ouest du département de la Corse du Sud est donc placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange samedi 3 octobre de 8 à 11h. A partir de samedi 11h, la Corse du Sud est placée en vigilance vagues submersion de niveau jaune et y sera maintenues jusqu'à 16h au moins. Evolution ultérieure : L'ouest de la Corse du Sud pourrait être maintenu en vigilance jaune vagues submersions. A voir sur les prochains bulletins. CRUES Plusieurs cours d'eau sont en vigilance crue. Veuillez suivre l'évolution sur le site http://www.vigicrues.fr
    Crue exceptionnelle à l'aval du fleuve Var. Pluies parfois orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes-Maritimes. Fort risque de Vagues Submersion sur les Alpes-Maritimes.

    Prévisions du phénomène

    2020/10/02-2125|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h25 :
    • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, orage, inondation à la vigilance orange pluie/inondation, inondation : Alpes de Haute-Provence (04).
    • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, orage à la vigilance orange pluie/inondation : Hautes-Alpes (05).

    Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée. Il est associé à un épisode de Vagues-Submersion important.
    Pour l'épisode méditerranéen, rouge sur les Alpes Maritimes, la fin d'événement est maintenue à 2h. Fin de suivi pour Ardèche Drôme Vaucluse. Crue exceptionnelle sur le fleuve Var
    L'épisode méditerranéen se poursuit sur le sud-est du pays. Sur les Alpes Maritimes, les violents orages intenses sont accompagnés de fortes précipitations, avec des cumuls horaires de l'ordre de 30 à 50 mm/h et de violentes rafales de vents . Les pluies orageuses ont donné sur les 12 dernières heures 200 à 300 mm du Nord-Est du Var aux Préalpes de Grasse et jusqu'en vallée de la Tinée, localement 350 mm à Mons. Les rafales de vent dépassent 100 km/h par endroits. Sur les autres départements placés en vigilance Orange, les cumuls atteignent 40 à 60 mm par endroits. Le risque d'orages violents sur Vaucluse, Drôme et Ardèche est maintenant écarté. La situation ne justifie plus un suivi pour ces 3 départements La Bretagne reste sous l'influence de la dépression Alex, avec de fortes précipitations sur le nord du Finistère et les côtes d'Armor. sur le Finistère des rafales autour de 110 à120km/sont observés sur le littoral et localement 100km/h dans l'intérieur, par exemple 115km/h à Landivisiau. Vagues Submersion: La mer devient progressivement forte sur le littoral de PACA. A 15h cet après-midi, le vent moyen mesuré à Nice atteignait 50 km/h et la bouée au large de la Côte d'Azur mesurait 3m de hauteur moyenne de vagues.
    ORAGES/PLUIES sur PACA: Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge : Les forts orages vont se poursuivre, à la fois sur le littoral et dans l'intérieur. Sur l'épisode, les cumuls de pluie attendus sont de l'ordre de 100 à 150 mm en quelques heures sur le littoral avec localement 200mm sur l'épisode. Dans l'intérieur on attend des cumuls de l'ordre de 150 à 250 mm et pouvant atteindre localement 400 à 450mm. Sur le Var, de forts cumuls ont été observés sur le nord-est du département. L'activité principale se décale sur la zone proche littoral. Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie sont très importants, surtout sur le relief. On attend sur l'épisode 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/150 mm. Et là aussi, de forts orages accompagnés de rafales de vent sont prévus. ORAGES/PLUIES sur Rhône-Alpes: Les pluies se sont renforcées en fin de matinée autour de la vallée du Rhône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. De plus, de forts orages peuvent se produire sur la Drôme et l'Ardèche avec de fortes rafales de vent. PLUIES sur Bourgogne: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée de la Saône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. VENT sur Bretagne: Le vent reste encore tempêtueux sur les côtes pendant quelques heures, avec des rafales comprises entre 100 et 110 km/h sur le littoral. PLUIE sur Bretagne: Jusqu'à ce soir, les pluies vont rester soutenues sur les Côtes d'Armor et le Finistère, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée. On atteindra localement 80 mm d'ici la fin de soirée. Par ailleurs, un nouveau retour pluvieux actif concernera le nord-Bretagne demain. VAGUES-SUBMERSION ALPES MARITIMES Les fortes vagues de secteur Sud commencent à atteindre le littoral des Alpes Maritimes cet après-midi. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine. Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important. La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice. CORSE En cours de nuit les vents s'orientent en Sud-Ouest entre Corse et Continent. Ils renforcent les fortes vagues de Sud-Ouest au sud-ouest de la Corse. La conjonction des niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral de l'ouest de la Corse du Sud, sur les golfes d'Ajaccio, de Sagone et de Propriano notamment. L'ouest du département de la Corse du Sud est donc placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange samedi 3 octobre de 8 à 11h. A partir de samedi 11h, la Corse du Sud est placée en vigilance vagues submersion de niveau jaune et y sera maintenues jusqu'à 16h au moins. Evolution ultérieure : L'ouest de la Corse du Sud pourrait être maintenu en vigilance jaune vagues submersions. A voir sur les prochains bulletins. CRUES Plusieurs cours d'eau sont en vigilance crue. Veuillez suivre l'évolution sur le site http://www.vigicrues.fr
    Crue exceptionnelle à l'aval du fleuve Var. Pluies parfois orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes-Maritimes. Fort risque de Vagues Submersion sur les Alpes-Maritimes.

    Suivi météo à 18:29

    Nous l'indiquions dans le précédent suivi, les réactions des affluents du Var (Tinée, Vésubie, Esteron...) étaient remarquables et pouvaient laisser craindre une forte crue du fleuve Var (cours d'eau qui, rappelons-le, ne traverse jamais le département éponyme, et n'évolue que dans les Alpes-maritimes). A son embouchure à Nice, et malgré un lit de 150 m de large, le fleuve flirte désormais avec les 5 m ... c'est à dire  4 m 50 de + qu'il y a 2h30! Le débit approche désormais les 3000 m3/sec, conduisant Vigicrue a placé le Var aval en vigicrue de niveau rouge.

    Prévisions du phénomène

    2020/10/02-1821|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 18h21 :

      Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée. Il est associé à un épisode de Vagues-Submersion important.
      Pour l'épisode méditerranéen, rouge sur les Alpes Maritimes, la fin d'événement est maintenue à 2h. Fin de suivi pour Ardèche Drôme Vaucluse. Crue exceptionnelle sur le fleuve Var
      L'épisode méditerranéen se poursuit sur le sud-est du pays. Sur les Alpes Maritimes, les violents orages intenses sont accompagnés de fortes précipitations, avec des cumuls horaires de l'ordre de 30 à 50 mm/h et de violentes rafales de vents . Les pluies orageuses ont donné sur les 12 dernières heures 200 à 300 mm du Nord-Est du Var aux Préalpes de Grasse et jusqu'en vallée de la Tinée, localement 350 mm à Mons. Les rafales de vent dépassent 100 km/h par endroits. Sur les autres départements placés en vigilance Orange, les cumuls atteignent 40 à 60 mm par endroits. Le risque d'orages violents sur Vaucluse, Drôme et Ardèche est maintenant écarté. La situation ne justifie plus un suivi pour ces 3 départements La Bretagne reste sous l'influence de la dépression Alex, avec de fortes précipitations sur le nord du Finistère et les côtes d'Armor. sur le Finistère des rafales autour de 110 à120km/sont observés sur le littoral et localement 100km/h dans l'intérieur, par exemple 115km/h à Landivisiau. Vagues Submersion: La mer devient progressivement forte sur le littoral de PACA. A 15h cet après-midi, le vent moyen mesuré à Nice atteignait 50 km/h et la bouée au large de la Côte d'Azur mesurait 3m de hauteur moyenne de vagues.
      ORAGES/PLUIES sur PACA: Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge : Les forts orages vont se poursuivre, à la fois sur le littoral et dans l'intérieur. Sur l'épisode, les cumuls de pluie attendus sont de l'ordre de 100 à 150 mm en quelques heures sur le littoral avec localement 200mm sur l'épisode. Dans l'intérieur on attend des cumuls de l'ordre de 150 à 250 mm et pouvant atteindre localement 400 à 450mm. Sur le Var, de forts cumuls ont été observés sur le nord-est du département. L'activité principale se décale sur la zone proche littoral. Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie sont très importants, surtout sur le relief. On attend sur l'épisode 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/150 mm. Et là aussi, de forts orages accompagnés de rafales de vent sont prévus. ORAGES/PLUIES sur Rhône-Alpes: Les pluies se sont renforcées en fin de matinée autour de la vallée du Rhône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. De plus, de forts orages peuvent se produire sur la Drôme et l'Ardèche avec de fortes rafales de vent. PLUIES sur Bourgogne: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée de la Saône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. VENT sur Bretagne: Le vent reste encore tempêtueux sur les côtes pendant quelques heures, avec des rafales comprises entre 100 et 110 km/h sur le littoral. PLUIE sur Bretagne: Jusqu'à ce soir, les pluies vont rester soutenues sur les Côtes d'Armor et le Finistère, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée. On atteindra localement 80 mm d'ici la fin de soirée. Par ailleurs, un nouveau retour pluvieux actif concernera le nord-Bretagne demain. VAGUES-SUBMERSION ALPES MARITIMES Les fortes vagues de secteur Sud commencent à atteindre le littoral des Alpes Maritimes cet après-midi. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine. Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important. La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice. CORSE En cours de nuit les vents s'orientent en Sud-Ouest entre Corse et Continent. Ils renforcent les fortes vagues de Sud-Ouest au sud-ouest de la Corse. La conjonction des niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral de l'ouest de la Corse du Sud, sur les golfes d'Ajaccio, de Sagone et de Propriano notamment. L'ouest du département de la Corse du Sud est donc placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange samedi 3 octobre de 8 à 11h. A partir de samedi 11h, la Corse du Sud est placée en vigilance vagues submersion de niveau jaune et y sera maintenues jusqu'à 16h au moins. Evolution ultérieure : L'ouest de la Corse du Sud pourrait être maintenu en vigilance jaune vagues submersions. A voir sur les prochains bulletins. CRUES Plusieurs cours d'eau sont en vigilance crue. Veuillez suivre l'évolution sur le site http://www.vigicrues.fr
      Crue exceptionnelle sur le fleuve Var. Pluies orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes Maritimes. Forts cumuls de pluie sur la Bretagne et vent encore fort sur le Finistère.

      Prévisions du phénomène

      2020/10/02-1816|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 18h16 :

        Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée. Il est associé à un épisode de Vagues-Submersion important.
        Pour l'épisode méditerranéen, rouge sur les Alpes Maritimes, la fin d'événement est maintenue à 2h. Fin de suivi pour Ardèche Drôme Vaucluse. Crue exceptionnelle sur le fleuve Var
        L'épisode méditerranéen se poursuit sur le sud-est du pays. Sur les Alpes Maritimes, les violents orages intenses sont accompagnés de fortes précipitations, avec des cumuls horaires de l'ordre de 30 à 50 mm/h et de violentes rafales de vents . Les pluies orageuses ont donné sur les 12 dernières heures 200 à 300 mm du Nord-Est du Var aux Préalpes de Grasse et jusqu'en vallée de la Tinée, localement 350 mm à Mons. Les rafales de vent dépassent 100 km/h par endroits. Sur les autres départements placés en vigilance Orange, les cumuls atteignent 40 à 60 mm par endroits. Le risque d'orages violents sur Vaucluse, Drôme et Ardèche est maintenant écarté. La situation ne justifie plus un suivi pour ces 3 départements La Bretagne reste sous l'influence de la dépression Alex, avec de fortes précipitations sur le nord du Finistère et les côtes d'Armor. sur le Finistère des rafales autour de 110 à120km/sont observés sur le littoral et localement 100km/h dans l'intérieur, par exemple 115km/h à Landivisiau. Vagues Submersion: La mer devient progressivement forte sur le littoral de PACA. A 15h cet après-midi, le vent moyen mesuré à Nice atteignait 50 km/h et la bouée au large de la Côte d'Azur mesurait 3m de hauteur moyenne de vagues.
        ORAGES/PLUIES sur PACA: Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge : Les forts orages vont se poursuivre, à la fois sur le littoral et dans l'intérieur. Sur l'épisode, les cumuls de pluie attendus sont de l'ordre de 100 à 150 mm en quelques heures sur le littoral avec localement 200mm sur l'épisode. Dans l'intérieur on attend des cumuls de l'ordre de 150 à 250 mm et pouvant atteindre localement 400 à 450mm. Sur le Var, de forts cumuls ont été observés sur le nord-est du département. L'activité principale se décale sur la zone proche littoral. Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie sont très importants, surtout sur le relief. On attend sur l'épisode 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/150 mm. Et là aussi, de forts orages accompagnés de rafales de vent sont prévus. ORAGES/PLUIES sur Rhône-Alpes: Les pluies se sont renforcées en fin de matinée autour de la vallée du Rhône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. De plus, de forts orages peuvent se produire sur la Drôme et l'Ardèche avec de fortes rafales de vent. PLUIES sur Bourgogne: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée de la Saône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. VENT sur Bretagne: Le vent reste encore tempêtueux sur les côtes pendant quelques heures, avec des rafales comprises entre 100 et 110 km/h sur le littoral. PLUIE sur Bretagne: Jusqu'à ce soir, les pluies vont rester soutenues sur les Côtes d'Armor et le Finistère, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée. On atteindra localement 80 mm d'ici la fin de soirée. Par ailleurs, un nouveau retour pluvieux actif concernera le nord-Bretagne demain. VAGUES-SUBMERSION ALPES MARITIMES Les fortes vagues de secteur Sud commencent à atteindre le littoral des Alpes Maritimes cet après-midi. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine. Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important. La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice. CORSE En cours de nuit les vents s'orientent en Sud-Ouest entre Corse et Continent. Ils renforcent les fortes vagues de Sud-Ouest au sud-ouest de la Corse. La conjonction des niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral de l'ouest de la Corse du Sud, sur les golfes d'Ajaccio, de Sagone et de Propriano notamment. L'ouest du département de la Corse du Sud est donc placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange samedi 3 octobre de 8 à 11h. A partir de samedi 11h, la Corse du Sud est placée en vigilance vagues submersion de niveau jaune et y sera maintenues jusqu'à 16h au moins. Evolution ultérieure : L'ouest de la Corse du Sud pourrait être maintenu en vigilance jaune vagues submersions. A voir sur les prochains bulletins. CRUES Plusieurs cours d'eau sont en vigilance crue. Veuillez suivre l'évolution sur le site http://www.vigicrues.fr
        Crue exceptionnelle sur le fleuve Var. Pluies orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes Maritimes. Forts cumuls de pluie sur la Bretagne et vent encore fort sur le Finistère.

        Suivi météo à 17:11

        La situation météorologique se complique sérieusement dans les Alpes-maritimes, dont l'arrière pays subit des intensités exceptionnelles dépassant les 200 à 250 mm en 6h (plus de 270 mm à St-Martin-Vésubie, valeur inédite pour le département!), avec localement 400 à 450 mm attendus d'ici la fin de nuit. La réaction des cours d'eau devient dangereuse sur la Vésubie (qui dépasse déjà les 500m3/s), la Siagne, la Tinée (900 m3/sec!), l'Estéron... ainsi que le fleuve Var placé en vigicrue de niveau orange vu la montée de la plupart de ses affluents.

        Pendant ce temps là, à l'autre bout du territoire, Alex reste une tempête centrée désormais sur le Finistère, et donnant par exemple 106 km/h sur la station de Brest et 115 km/h à Ouessant, 119 km/h à la Pointe St Mathieu et 120 km/h à Brignagan.

        Prévisions du phénomène

        2020/10/02-1611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :





          Pluies orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes Maritimes. Forts cumuls de pluie sur la Bretagne et vent encore fort sur le Finistère. Risque de crue importante sur l'amont du fleuve Var.

          Prévisions du phénomène

          2020/10/02-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :
          • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Corse du Sud (2A).





          Pluies orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes Maritimes. Forts cumuls de pluie sur la Bretagne et vent encore fort sur le Finistère. Risque de crue importante sur l'amont du fleuve Var.

          Prévisions du phénomène

          Situation à 11h, préalable à la prévision

          La tempête Alex se situe actuellement près des îles anglo-normandes, à l'ouest immédiat du Cotentin. À 11h, elle est pointée à 971 hPa à Guernesey (UK) avec un gradient de pression plus relâché.
          Associé à Alex, un thalweg se creuse sur le golfe du Lion.

          La nouvelle StatIC de Chausey indique des rafales d'environ 65 km/h. La station du Met'Off de Jersey approche quant à elle sur cette dernière heure, les 95 km/h.
          Plus à l'ouest, les stations d'Ouessant et de la Pointe du Raz dépassent les 80 km/h en rafales.

          Les précipitations continuent de tomber sur le nord-ouest de la Bretagne notamment, avec 13 mm/3h à Paimpol (22) et 10 mm/3h à Lannion.

          Sur la côte aquitaine, on relève 57 km/h à Biscarosse (40) et 15.8 mm/3h à Nay (64).

          Enfin, sur PACA, 62 mm sont tombées depuis 6h ce matin à Breil sur Roya (06) et autant à la Croix de Bauzon en Ardèche. Le vent de sud-sud-est dépasse les 80 km/h en rafales en basse vallée du Rhône et avoisinne les 150 km/h en altitude. Voir également les éléments de suivi associés à ce bulletin spécial.

          L'image satellite montre Alex entre Bretagne et Cotentin. On y voit le secteur sec s'enroulant entre Pays de la Loire et Basse Normandie et le ciel de traîne, chargé d'averses parfois orageuse, sur l'océan et qui aborde l'ensemble de la côte atlantique.
          En Méditerranée, le thalweg est bien présent et apporte une importante nébulosité.
          Le corps pluvieux associé au front, s'étire des Pyrénées aux frontières allemandes et belges.

           

          Évolution

          La boucle du Jet stream qui accompagne la tempête Alex va se décaler lentement vers le sud sud-est. Leurs boucles de retro-actions devraient se poursuivre. Ce décalage entraînera non seulement le déplacement d'Alex vers le sud mais aussi un renforcement du vent après la relative accalmie de la matinée.

          Prévision du modèle GFS du NCEP pour la nuit prochaine :

           

           

          Elle atteindrait les Charentes ou le nord de la Gironde vers minuit, avec une pression de l'ordre de 975 hPa. En cours de matinée de samedi, elle se décalerait vers l'est-nord-est en se comblant lentement.

          Sur cette prévision d'ARPEGE, de Météo-France, la dépression Alex se trouverait sur le Massif central et accélèrerait son comblement.

          Prévisions

          Le vent de nord se renforce cet après-midi temporairement en Bretagne, essentiellement sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur les terres et de 110 à 130 localement 140 km/h sur les côtes.

          En cours d'après-midi, en liaison avec le décalage vers le sud d'Alex, les vents de secteurs ouest à nord-ouest fraîchiront progressivement et atteindront vraisemblablement le stade de la tempête sur les côtes aquitaine en fin d'après-midi et nuit prochaine. Plus à l'intérieur, des rafales de 80 km/h, localement 100 km/h speuvent survenir soudainement jusque sur l'ouest de l'Occitanie ainsi que les vallées du Massif central orientées au flux.
          À Ouessant, les rafales de nord-nord-ouest dépassent déjà les 100 km/h à 13h.

          En parallèle, le vent de sud à sud-est deviendra fort en Méditerranée, en se décalant sur l'est de PACA et en vallée du Rhône avec des valeurs de 80 à 90 km/h en rafales et pouvant dépasser les 150 km/h sur les reliefs exposés.

          De fortes pluies affecteront la France avec le parcours d'Alex, principalement sur ses quadrants sud et est. Seules les régions allant de la Haute Normandie aux Hauts de France ainsi que les littoraux du golfe de Lion resteront en marge.
          Sur les 48 prochaines heures, on peut attendre de 50 à 100 mm, localement plus, du Pays basque au Massif central. Mêmes valeurs probables sur le nord de la Bretagne et le Contentin et de la vallée du Rhône au val de Saône.

          Modélisation de l'humidité à 700 hPa (~ 2500 à 3000m d'altitude) par IFS 06Z, de ECMWF, pour le début de nuit de vendredi à samedi : on y voit les enroulements autour du cœur de la dépression Alex ainsi que les zones pluvieuses les plus actives, tirant du vert soutenu au gris foncé.

          Sur PACA, les cumuls seront hétérogènes sur l'ouest de la région, entre 20 et 150 mm, davantage sur le nord sous des axes pluvio-orageux intenses. Sur l'est, 60 à 80 mm, localement 100 à 120 mm sur les côtes et jusqu'à 300 mm voire plus sur les reliefs sud-alpins où des lignes orageuses peu mobiles avec de très fortes intensités horaires peuvent survenir dès les premières hauteurs vendredi après-midi et soirée. Des phénomènes venteux / tourbillonaires sont possibles près des littoraux.
          La prévision sur PACA est à la hausse de l'intensité des précipitations : la situation est très dynamique tant en surface qu'en altitude, avec beaucoup d'humidité disponibles et de fortes convergences en basses couches qui devraient permettre le maintien et le renouvellement de cellules actives.
          Le temps réel montre d'ailleurs cette tendance avec des cumuls déjà supérieurs en plusieurs points aux valeurs modélisées initialement.

          Modélisation du modèle EURO4 du Met'Off pour les 48 prochaines heures. Les cumuls pourraient bien être supérieurs à ceux-ci sur l'Aquitaine et PACA ainsi qu'en vallée du Rhône et val val de Saône :

          Prévisions météo du phénomène

          Mis à jour le vendredi 2 octobre 2020 à 14:29

          Situation à 11h, préalable à la prévision

          La tempête Alex se situe actuellement près des îles anglo-normandes, à l'ouest immédiat du Cotentin. À 11h, elle est pointée à 971 hPa à Guernesey (UK) avec un gradient de pression plus relâché.
          Associé à Alex, un thalweg se creuse sur le golfe du Lion.

          La nouvelle StatIC de Chausey indique des rafales d'environ 65 km/h. La station du Met'Off de Jersey approche quant à elle sur cette dernière heure, les 95 km/h.
          Plus à l'ouest, les stations d'Ouessant et de la Pointe du Raz dépassent les 80 km/h en rafales.

          Les précipitations continuent de tomber sur le nord-ouest de la Bretagne notamment, avec 13 mm/3h à Paimpol (22) et 10 mm/3h à Lannion.

          Sur la côte aquitaine, on relève 57 km/h à Biscarosse (40) et 15.8 mm/3h à Nay (64).

          Enfin, sur PACA, 62 mm sont tombées depuis 6h ce matin à Breil sur Roya (06) et autant à la Croix de Bauzon en Ardèche. Le vent de sud-sud-est dépasse les 80 km/h en rafales en basse vallée du Rhône et avoisinne les 150 km/h en altitude. Voir également les éléments de suivi associés à ce bulletin spécial.

          L'image satellite montre Alex entre Bretagne et Cotentin. On y voit le secteur sec s'enroulant entre Pays de la Loire et Basse Normandie et le ciel de traîne, chargé d'averses parfois orageuse, sur l'océan et qui aborde l'ensemble de la côte atlantique.
          En Méditerranée, le thalweg est bien présent et apporte une importante nébulosité.
          Le corps pluvieux associé au front, s'étire des Pyrénées aux frontières allemandes et belges.

           

          Évolution

          La boucle du Jet stream qui accompagne la tempête Alex va se décaler lentement vers le sud sud-est. Leurs boucles de retro-actions devraient se poursuivre. Ce décalage entraînera non seulement le déplacement d'Alex vers le sud mais aussi un renforcement du vent après la relative accalmie de la matinée.

          Prévision du modèle GFS du NCEP pour la nuit prochaine :

           

           

          Elle atteindrait les Charentes ou le nord de la Gironde vers minuit, avec une pression de l'ordre de 975 hPa. En cours de matinée de samedi, elle se décalerait vers l'est-nord-est en se comblant lentement.

          Sur cette prévision d'ARPEGE, de Météo-France, la dépression Alex se trouverait sur le Massif central et accélèrerait son comblement.

          Prévisions

          Le vent de nord se renforce cet après-midi temporairement en Bretagne, essentiellement sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur les terres et de 110 à 130 localement 140 km/h sur les côtes.

          En cours d'après-midi, en liaison avec le décalage vers le sud d'Alex, les vents de secteurs ouest à nord-ouest fraîchiront progressivement et atteindront vraisemblablement le stade de la tempête sur les côtes aquitaine en fin d'après-midi et nuit prochaine. Plus à l'intérieur, des rafales de 80 km/h, localement 100 km/h speuvent survenir soudainement jusque sur l'ouest de l'Occitanie ainsi que les vallées du Massif central orientées au flux.
          À Ouessant, les rafales de nord-nord-ouest dépassent déjà les 100 km/h à 13h.

          En parallèle, le vent de sud à sud-est deviendra fort en Méditerranée, en se décalant sur l'est de PACA et en vallée du Rhône avec des valeurs de 80 à 90 km/h en rafales et pouvant dépasser les 150 km/h sur les reliefs exposés.

          De fortes pluies affecteront la France avec le parcours d'Alex, principalement sur ses quadrants sud et est. Seules les régions allant de la Haute Normandie aux Hauts de France ainsi que les littoraux du golfe de Lion resteront en marge.
          Sur les 48 prochaines heures, on peut attendre de 50 à 100 mm, localement plus, du Pays basque au Massif central. Mêmes valeurs probables sur le nord de la Bretagne et le Contentin et de la vallée du Rhône au val de Saône.

          Modélisation de l'humidité à 700 hPa (~ 2500 à 3000m d'altitude) par IFS 06Z, de ECMWF, pour le début de nuit de vendredi à samedi : on y voit les enroulements autour du cœur de la dépression Alex ainsi que les zones pluvieuses les plus actives, tirant du vert soutenu au gris foncé.

          Sur PACA, les cumuls seront hétérogènes sur l'ouest de la région, entre 20 et 150 mm, davantage sur le nord sous des axes pluvio-orageux intenses. Sur l'est, 60 à 80 mm, localement 100 à 120 mm sur les côtes et jusqu'à 300 mm voire plus sur les reliefs sud-alpins où des lignes orageuses peu mobiles avec de très fortes intensités horaires peuvent survenir dès les premières hauteurs vendredi après-midi et soirée. Des phénomènes venteux / tourbillonaires sont possibles près des littoraux.
          La prévision sur PACA est à la hausse de l'intensité des précipitations : la situation est très dynamique tant en surface qu'en altitude, avec beaucoup d'humidité disponibles et de fortes convergences en basses couches qui devraient permettre le maintien et le renouvellement de cellules actives.
          Le temps réel montre d'ailleurs cette tendance avec des cumuls déjà supérieurs en plusieurs points aux valeurs modélisées initialement.

          Modélisation du modèle EURO4 du Met'Off pour les 48 prochaines heures. Les cumuls pourraient bien être supérieurs à ceux-ci sur l'Aquitaine et PACA ainsi qu'en vallée du Rhône et val val de Saône :

          Suivi météo à 13:27

          L'épisode n'aura pas tardé à prendre forme sur le département des Alpes-maritimes (mais aussi l'Est du Var), avec déjà des lames d'eau supérieures à 100 mm sur les dernières 24h.

          On relève ainsi 89 mm à Clans, 75 mm à Saorge.

          L'activité électrique est déjà très soutenue, en témoigne la carte foudre.

          Suivi météo à 11:16

          La tempête Alex a continué sa progression vers la Manche, suivant la trajectoire prévue mais d'ors et déjà très originale puisqu'elle amorce un retour vers l'Ouest et va retraverser le Finistère du Nord au Sud d'ici la fin de la journée, donnant de fortes pluies sur ce département qui reste donc sous surveillance vu les cumuls déjà observés ces dernières 24h.

          En glissant progressivement vers l'Est et le Sud, Alex génère désormais un vigoureux flux de Sud sur l'ensemble du pays, comme le montre les relevés de vent observés en altitude depuis la fin de nuit:

          Conséquence attendue, et observée: ce flux de Sud génère désormais d'importants forçages sur le bassin méditerannéen, avec des lames d'eau horaires dépassant déjà 20 à 25 mm en Ardèche (déjà près de 80 mm à la Croix de Bauzon par exemple) et la formation d'orages sur le Var et les Alpes-maritimes.

          Ce département des Alpes-maritime passe d'ailleurs en vigilance rouge à 12h, et le sera jusqu'au moins le milieu de la nuit - avec des cumuls qui pourraient dépasser les 300 mm dans le Mercantour.

          Prévisions du phénomène

          2020/10/02-1010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h10 :

            Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité et de sa durée. Forte tempête se produisant après une longue période de calme et associée à de forts cumuls de pluie.
            Passage en vigilance ROUGE pour le département des Alpes-Maritimes pour le phénomène Pluie-Inondation. Des pluies et des orages parfois intenses vont se mettre en place sur l'Est et le sud est du pays. Maintien de pluies soutenues et d'un vent parfois fort vers la Bretagne.
            Le temps se dégrade progressivement sur l'Est et le sud est sans phénomène particulier pour l'instant. En Bretagne, les vents sont à la baisse et les précipitations perdurent avec parfois près de 50mm relevés.
            ORAGES/PLUIES sur PACA: Sur les Alpes-Maritimes, placées en vigilance rouge : Les cumuls de pluie attendus sur l'épisode sont de l'ordre de 100 à 150 mm sur de larges zones avec localement 250 à 300 mm. De forts orages avec de fortes rafales de vent pourront se produire. Sur le Var, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie vont devenir importants au fil des heures, surtout sur le relief. On attend sur l'épisode 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/130 mm. Et là aussi, de forts orages accompagnés de rafales de vent sont prévus. ORAGES/PLUIES sur Rhône-Alpes: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée du Rhône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. De plus, de forts orages peuvent se produire sur la Drôme et l'Ardèche avec de fortes rafales de vent. PLUIES sur Bourgogne: Les pluies se renforcent en fin de matinée autour de la vallée de la Saône et durent jusqu'en soirée avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 80mm par endroits. VENT sur Bretagne: Nouveau renforcement du vent cet après-midi sur le Finistère avec des rafales de 100 à 120 km/h sur la moitié ouest du département. PLUIE sur Bretagne: Les pluies vont rester soutenues sur les Côtes d'Armor et le Finistère, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée, et localement 80 mm d'ici la nuit prochaine. VAGUES-SUBMERSION Les forts vents de secteur Sud se maintiennent toute la journée de vendredi, avant de mollir en soirée. Ils génèrent de fortes vagues de secteur Sud qui commencent à atteindre le littoral des Alpes Maritimes à partir de cet après-midi. Un pic est attendu en soirée et début de nuit prochaine. Les conditions atmosphériques entraînent également une surélévation marquée du niveau de la mer (surcote). Cette surélévation sera également favorisée par l'épisode pluvio-instable important. La conjonction de ces niveaux d'eau élevés et des déferlements des fortes vagues pourront occasionner des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral des Alpes-Maritimes, comme sur les différentes routes côtières ou encore le secteur de Nice. Le département des Alpes-Maritimes est donc placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange de ce vendredi 2 octobre à 18h au samedi 3 octobre à 06h. Le maximum d'intensité du phénomène devrait se produire ce vendredi entre 20h et 23h.
            Pluies orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes Maritimes. Forts cumuls de pluie sur la Bretagne et vent encore fort sur le Finistère. Risque de crue importante sur l'amont du fleuve Var.

            Suivi météo à 08:22

            La nuit a été dure pour les habitants d'une bonne partie de la Bretagne en proie aux rafales d'Alex qui se sont montrées conformes aux prévisions puisqu'elles ont atteint :

            -186 km/h à Belle Ile, bien au-delà d'octobre 1987 où la valeur n'était que de 162 km/h. (mais en 1987, Belle Ile n'était pas dans la trajectoire des vents les plus violents qui pour rappel avaient atteint les 220 km/h en plusieurs stations de Bretagne et de la Mache)

            - 157 km/h sur l'île de Groix, soit un record mensuel avec pour cette station une accélération fulgurante du vent en quelques minutes (voir plus loin)

            - 135 km/h à Sarzeau

            - 133 km/h à Vannes

            - 103 km/h à Lorient

            - 116 km/h à Rennes

            - 112 km/h à Feins (35)

            - 120 km/h à la Pointe de Chemoulin

            - 111 km/h à Saint Nazaire

            - 122 km/h à Noirmoutier

            - 119 km/h sur l'île d'Yeu

            - 129 km/h à Cholet

            Le cas de l'île de Groix est vraiment significatif avec une accélération brutale du vent qui est passé du calme à 157 km/h en quelques minutes au moment même ou le vent a changé de direction passant du sud Est à Nord Ouest, signature parfaite de ce stingjet dont nous avons parlé dans les bulletins d'analyse.

             

            En seconde partie de nuit, la dépression se creuse encore un peu plus et poursuit son chemin pour remonter vers les îles anglo-normandes. A son passage, la pression s'effondre à 968.5 HPA sur les îles Chausey et elle donne des rafales de :

            - 142 km/h à Granville

            - 134 km/h à Saint Vaast la Hougue

            - 131 km/h à Saint Cast

            - 114 km/h à Pontorson

            - 111 km/h à Quintenic

            - 133 km/h à Gatteville

            - 101 km/h à Chausey

            - 105 km/h à Longueville (50)

             

            L'autre fait marquant du passage de cette dépression, ce sont les quantités de pluie qui sont tombées avec déjà

            - 66 mm à Bannalec

            - 62 mm à Quimperlé

            - 53 mm à Plouay

            - 52 mm à Trégunc

            - 51 mm à Saint Brieuc

            - 48 mm à Lorient

            Les dégâts sont conséquents sur l'axe des vents les plus violents avec de nombreux arbres à terre, des toitures envolées comme à Vannes, des bateaux chahutés comme à Quiberon... et 80 000 foyers privés d'électricité dans le Morbihan. Mais on soulignera la performance des modèles de prévisions qui depuis plusieurs jours voyaient ole développement de cette tempête et pour la précision de l'impact et de la trajectoire depuis 48 heures.

             

            A présent le creux dépressionnaire est centré sur la Manche et la perturbation très active s'étire du Sud Ouest au Hauts de France avec partout, des pluies soutenues qui ont déjà donné 41 mm à Saint Médard d'Aunis (17), 27 mm à Prudhomat Castelnau (46).

             

            Les pluies commencent à gagner le sud est du pays où là aussi, la situation devrait se compliquer très rapidement au cours des prochaines heures, cette fois en raison des cumuls de pluie. On attend en effet 80 à 120 mm sur le littoral d'ici demain midi, et 250 à 300 mm sur l'arrière pays, ce qui a conduit Météo France a placé les Alpes Maritimes en Vigilance Rouge.

             

             

            Prévisions du phénomène

            2020/10/02-0616|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h16 :
            • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, vent à la vigilance orange pluie/inondation : Côtes d'Armor (22).
            • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, inondation à la vigilance orange pluie/inondation, vent, inondation : Finistère (29).
            • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, orage à la vigilance rouge pluie/inondation, orage, vagues/submersion : Alpes Maritimes (06).
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation : Ain (01), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Rhône (69), Isère (38).
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Drôme (26), Ardèche (07), Vaucluse (84).

            Forte tempête se produisant après une longue période de calme, associée à de forts cumuls de pluie.
            Pour le VENT, fin de la vigilance rouge sur le Morbihan qui repasse en vigilance orange, fin de la vigilance orange pour le Finistère, la Loire Atlantique et la Vendée.
            La tempête Alex traverse la Bretagne. Elle a donné des rafales de 186 km/h à Belle Ile, 157 km/h à Groix, 135 km/h à Sarzeau, 131 km/h à Vannes, 122 km/h à Noirmoutier, 116 km/h à Rennes, 111 km/h à St Nazaire. Les quantités d'eau tombées sur les départements en vigilance orange pluie sont souvent comprises entre 25 et 45mm.
            VENT On attend encore des rafales de l'ordre de 100 à 120 km/h dans l'intérieur, et 120 à 140 km/h sur le littoral, voire plus sur les caps exposés. Pour les départements restant en jaune, de fortes rafales voisines de 100 à 110 km/h sont possibles. On ne peut y exclure des phénomènes tourbillonnaires difficiles à cibler précisément et de très courte durée. PLUIE L'épisode pluvieux associé au passage de cette preturbation tempêtueuse donnera de forts cumuls de pluie en Bretagne, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée, et localement 80 mm. ORAGES/PLUIES sur PACA: Un épisode méditerranéen de forte intensité concerne demain vendredi 2 octobre la région PACA. Sur les Alpes-Maritimes et le Var : Les intempéries qui commencent dès le matin, s'intensifient au cours de l'après-midi et se pousuivent en soirée, en particulier sur la partie Nord-Est du Var et le relief des Alpes-Maritimes. Les cumuls de pluie attendus sur l'épisode jusqu'à samedi matin sont de l'ordre de 100 à 150 mm sur de larges zones avec localement 200 à 250 mm. Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie vont devenir très importants au fil des heures surtout sur le relief. On attend sur l'épisode jusqu'à samedi matin 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/130 mm. VAGUES-SUBMERSION La vigilance est jaune pour ce paramètre sur les départements du littoral atlantique : on attend de fortes vagues à la côte, mais le déphasage entre la surcote et la pleine mer, dans un contexte de coefficient de marée modéré, n'est pas un phénomène aggravant.
            Pluies orageuses marquées sur l'Est et le Sud-Est, particulièrement intenses sur les Alpes Maritimes. Forts cumuls de pluie sur la Bretagne et vent encore fort sur le Finistère. Débordements importants à Morlaix.

            Suivi météo à 01:52

            Cette dernière heure, Météo-France a relevé les valeurs suivantes:

            • 162 km/h après les 186 km/h enregistré l'heure précédente à Belle-Ile
            • 157 km/h à Groix
            • 135 km/h à Sarzeau
            • 131 à Vannes
            • 120 km/h à Chémoulin
            • 119 à Yeu
            • 111 km/h à St Nazaire/Montoir

            Le coeur dépressionnaire d'Alex progresse désormais au travers de la Bretagne, donnant les plus fortes rafales sur l'Est  du Morbihan.

            On suit parfaitement sa trajectoire, d'un part grâce au radar:

            Et d'autre part grâce à la carte de variation de pression en 3h, atteignant toujours localement les - 20 hPa:

            Suivi météo à 00:54

            Sur les trois dernières heures, la chute de la pression a été exceptionelle avec par exemple plus de -20 hPa en 3 heures du côté de Vannes. Le vent se renforce dorénavant sur la côte de Vannes et se calme sur Belle-île. La zone de vent fort va progressivement s'enfoncer dans les terres jusqu'au matin. On a relevé jusqu'à 186 km/h à Belle-Île, 157 km/h sur l'île de Groix, 119 km/h sur l'île d'Yeu, 111 km/h à Saint Nazaire/montoir, 110 km/h à la pointe du Chémoulin, 103 km/h à Lorient et 100 km/h à Vannes.

            Des coupures de courant et des arbres au sol sont déjà signalés.

            francenonowpnglive-5f765b6fd120a.png

            Suivi météo à 00:04

            La bascule du vent se faisait attendre. Elle est là ! Et les prévisions catastrophiques se confirment... Les derniers relevés font état de 186 km/h à Belle-Île soit le record absolu de la station ! Cette valeur est incroyable ! L'enroulement est spectaculaire : Alex tient ses promesses !

            Suivi météo à 22:49

            La bête se montre enfin sur le Finistère, et elle est belle.

            Belle oui, mais dangeureuse !

            La baisse de la pression atmosphérique entre dans sa phase d'accélération avec des chutes de 12HPA en 3 heures sur Belles Ile, 10HPA sur Lorient

            Nous en sommes au début des hostilités, les premières rafales frôlent ou atteignnent les 100 km/h sur les îles du Morbihan (986 HPA et 98 km/h il y a quelques minutes sur Belle Ile) et les modèles de prévisions sont toujours aussi inquiétants avec des rafales envisagées bien au-delà des 150 km/h.

            Suivi météo à 22:43

            Après le calme avant la tempête du dernier post, on atteint déjà les... 130 km/h à Belle-Île. L'île rentre actuellement dans le sting-jet de la tempête. On y relève -12hPa en 3h ! C'est bientôt au tour de Quiberon puis Vannes de voir le vent se lever.

            Variation de la pression/3h

             

            Alex, le monstre, est parfaitement visible sur les radars de précipitations.

            Suivi météo à 21:40

            A 21h, les rafales ne dépassent pas les 70 km/h sur les côtes bretonnes, impression trompeuse de calme avant la tempête... Car lorsque l'on jette un oeil au baromètre, la tendance ne trompe pas:

            Pression ramenée au niveau de la mer: https://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/temps-reel/pression-au-niveau-de-la-mer/france.html

            Et tendance sur les 3 dernières heures: https://www.infoclimat.fr/cartes/observations-meteo/temps-reel/variation-de-pression-sur-3h/france.html


            Sur les derniers pointages, la trajectoire d'Alex semble conforme aux modélisations du CEP et d'Arome, ce qui tend vers les scénarios les + virulents. Les premières valeurs de vent qui seront relevées à 23h préciseront la tendance. L'enroulement des pluies et l'image satellite en IR permettent pour le moment de situer le centre de la tempête, à une centaine de km au Sud du Finistère.

            Prévisions du phénomène

            Situation

            Alex a commencé à se creuser dans l'après-midi et les pressions baissent de plus en plus fortement sur le nord-ouest du pays. À 20H, elle se situe à l'ouest-sud-ouest de la Bretagne avec une pression à son centre de 982 hPa, en baisse. Les premières pluies touchent la pointe bretonne alors que des averses, parfois modérées à fortes, ont touché la moitié nord de l'arc atlantique dès le milieu de l'après-midi.
            Le Morbihan a été placé en alerte rouge « vent violent » par Météo-France et les départements limitrophes en orange.

            Sur PACA, des averses ont également circulé dans l'après-midi.

            (cliquez pour agrandir)

            Détection satellitaire des pluies d'origine convective, au sein du front froid :

             

            Évolution

            Alex est prévu se creuser jusque vers 965, voire 960 hPa vers les îles anglo-normandes en seconde partie de nuit. Elle devrait entrer par le Morbihan vers minuit puis sortir par l'est des Côtes d'Armor ou l'Ille-et-Vilaine. Elle reprendrait en mi-journée de vendredi une direction sud, vers l'embouchure de la Gironde.

            Illustration avec le modèle du Met'Off, EURO4 12Z pour minuit :

             

            Illustration avec le modèle IFS 12Z, d'ECMWF, pour vendredi matin à 8h. Dans le même temps, un creusement s'effectue près des Pyrénées-orientales : il génèrera un fort de vent de sud en Méditerranée.

             

            Illustration avec le modèle allemand du DWD, ICON 12Z, pour vendredi 20h. On oberserve également un thalweg de surface en Méditerranée guidant le flux de sud très humide sur l'est de PACA :

             

            Illustration avec le modèle américain du NCEP, GFS 12Z, pour samedi à 2h :

             

            Prévisions


            ATLANTIQUE et MANCHE

            Les vents devraient atteindre les 150 km/h en milieu de nuit de Concarneau à Lorient et probablement jusqu'à Vannes. Ils pourront atteindre les 120 à 130 km/h dans l'intérieur sur un étroit couloir délimité par ces villes et se dirigeant vers le nord-nord-est.
            Autour des rafales de 80 à 100 km/h se manifesteront sur l'ensemble du sud-Finistère, du Morbihan, des Côtes d'Armor, de l'Ille-et-Vilaine et sur le nord-ouest de la Loire-Atlantique. Localement, ces valeurs peuvent aller à 100 à 120 km/h.
            En parallèle, de violentes rafales, accompagnées de fortes averses parfois orageuses, sont probables sur tout l'arc atlantique lors du passage du front froid mais aussi à l'arrière lors des lignes de grain. Ces rafales peuvent être supérieures à 100 km/h. En outre, des phénomènes venteux / tourbillonnaires ne peuvent pas être exclus dans ce contexte fortement subsident et cisaillant.

            Demain matin, les vents les plus forts iront du Contentin aux côtes nords de la Bretagne où le seuil des 100 km/h en rafales serait dépassé.

            Dans l'après-midi, le Finistère serait le département le plus exposé par Alex avec des vents fraîchissant à nouveau à 110 - 130 km/h possiblement et localement un peu plus sur la configuration se conjugue parfaitement.

            En soirée de vendredi et nuit suivante, alors que le quadrant nord-est d'Alex demeurerait relativement calme épargnant ainsi les Pays de Loire et les Charentes de fortes rafales, la côte aquitaine subirait les assauts du vent. C'est à confirmer d'ici là, les rafales deviendraient tempêtueuses. L'intérieur de l'Aquitaine jusqu'à l'ouest de l'Occitanie essuyerait des rafales de 60 à 80 km/h, localement davantage.


            Côté pluies, jusqu'à la nuit de vendredi à samedi, les cumuls ateindraient les 80 à 100 mm sur la Bretagne, 30 à 50 mm, parfois 60 mm sur le reste de la côte atlantique, un peu plus sur le sud-ouest de l'Aquitaine, aux abords des Pyrénées où les pluies se bloqueraient en partie sur le massif.

             

            PACA

            (Vigilance orange Orages et Pluies-Inondations)

            En relation avec Alex, un fort vent de sud se lèvera demain sur le bassin méditerranéen, le sud du massif central, les Alpes et dans le couloir rhodanien. De 60 à 80 km/h près des côtes, il s'intensifierait sur les reliefs pour largement dépasser le seuil de la tempête, notamment sur les Alpes du sud et particulièrement le Mercantour mais aussi le Ventoux, le Vercors et la plupart des chaînons du sud-est du pays.

            Les pluies seront abaondantes. Sur les Alpes-Maritimes et l'est du Var, les cumuls s'établiraient autour des 100 mm, davantage encore en s'approchant de la frontière où les 200 mm sont possibles.
            Au vent des reliefs de l'intérieur, les 50 à 80 mm, localement 100 mm devraient être atteints, notamment le Vercors et plus généralement la Drôme.
            L'axe Rhône - Saône (peut être plus au nord de Lyon), est également visé par des fortes pluies.

            Cumuls des pluies envisagés par le modèle régional allemand ICON-EU dans sa sortie 12Z pour l'ensemble de la journée de vendredi :

            Suivi météo à 19:42

            Via l'interface www.meteo-temps-reel.fr , il est possible de suivre en temps réel ce phénomène météorologique exceptionnel, en combinant les images satellite (VIS et IR), radar et calques de pression par exemple.

            Le suivi par la communauté des passionnés est également assuré sur le forum Infoclimat, à l'adresse suivante: https://forums.infoclimat.fr/f/topic/55661-suivi-de-la-temp%C3%AAte-alex/

            N'hésitez pas à nous rejoindre et à participer, surtout si vous êtes témoins !

            Suivi météo à 17:15

            Les tempêtes de 1999 avaient permis d'identifier des phénomènes inconnus jusqu'à alors, portant sur les interactions complexes qu'une dépression de surface peut avoir avec les anomalies de tropopause et le jetstream d'altitude. Depuis, les modèles numériques ont fait des progrés très significatifs grâce à l'amélioration des connaissances et la meilleure compréhension des phénomènes par les chercheurs et les modélisateurs, et il faut souligner le fait que, depuis une semaine environ, les signaux pour une tempêtes étaient bien établis. Ces derniers jours, les modèlisations se sont montrées progressivement plus incisives, et cette tempête Alex qui se forme actuellement, à seulement quelques heures de toucher terre sur les côtes Sud de la Bretagne a donc été, pour le moment en tout cas, très bien modélisée.

            A 16h45, l'image satellite ne laisse guère de doute: Alex est bien là, un vrai cas d'école!

            Mais dans le cas de ces petites "bombes" météo, il demeure toujours des incertitudes, tant sur la trajectoire finale que l'intensité des vents. A quelques dizaines de km près, la zone des vents les plus forts, qui pourraient se trouver "booster" par le phénomène du stingjet (en français "Courant-jet d'occlusion"), reste délicate à préciser, même s'il est désormais très probable que le couloir de vent touchera le département du Morbihan, en vigilance rouge de minuit à 3h local.

            Sur le dernier run d'Arome, les valeurs deviennent franchement inquiétantes, avec des pointes autour de 180km/h entre Belle-Ile et la presqu'île de Quibéron (140km/h de vent moyen, 12 Beaufort "ouragan" largement atteint), et jusqu'à 130km/h à l'intérieur des terres du 56... Il convient donc de suivre attentivement la situation!

            Prévisions du phénomène

            2020/10/01-1611|||

            La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :

            • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, vent à la vigilance rouge pluie/inondation, vent : Morbihan (56).

            Forte tempête se produisant après une longue période de calme, associée à de forts cumuls de pluie.
            Forte tempête attendue en milieu de nuit prochaine sur la bretagne et l'ouest des Pays de la Loire. Forts cumuls de pluie en Bretagne. Fortes vagues sur le littoral Atlantique.

            Mise en vigilance rouge pour le VENT du Morbihan, et mise en orange pour pluies/orages sur PACA.
            La dépression, qui deviendra tempête sous le nom d'Alex, se trouve à 15 heures très au large sur le Proche Atlantique, à environ 995 hPa, située environ vers le 47 degrés nord, 12 degrés ouest. Alex n'a pas commencé son creusement explosif prévu seulement pour la soirée et la nuit.

            VENT
            Le département du Morbihan, placé en rouge, ne devrait pas être concerné dans sa totalité par les rafales supérieures à 130 km/h. Néanmoins, compte-tenu de la violence et de la rapidité du phénomène, on doit s'attendre à des valeurs de rafales entre 130 et 150 km/h, voire plus en pointe ponctuellement, sur le sud du département essentiellement. De nombreuses chutes d'arbre et coupures de courant sont donc à redouter. De plus, la précocité du phénomène, avec une végétation encore bien feuillue et la fragilisation des systèmes racinaires par les pluies marquées constituent des facteurs aggravants. Pour les départements en orange, on attend des rafales de l'ordre de 100 à 120 km/h dans l'intérieur, et 120 à 140 km/h sur le littoral, voire plus sur les caps exposés. Pour les départements en jaune, notamment sur la Vendée et le sud du Finistère, de fortes rafales sur le littoral sont probables, de l'ordre de 110 à 120 km/h. On ne peut y exclure des phénomènes tourbillonnaires difficiles à cibler précisément.

            PLUIE
            L'épisode pluvieux associé au passage de cette preturbation tempêtueuse donnera de forts cumuls de pluie en Bretagne, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée, et localement 80 mm.

            ORAGES/PLUIES sur paca:
            Un épisode méditerranéen de forte intensité concerne demain vendredi 2 octobre la région PACA.

            • Sur les Alpes-Maritimes et le Var : Les intempéries qui commencent dès le matin, s'intensifient au cours de l'après-midi et se pousuivent en soirée, en particulier sur la partie Nord-Est du Var et le relief des Alpes-Maritimes. Les cumuls de pluie attendus sur l'épisode jusqu'à samedi matin sont de l'ordre de 100 à 150 mm sur de larges zones avec localement 200 à 250 mm.
            • Sur les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes : Les cumuls de pluie vont devenir très importants au fil des heures surtout sur le relief. On attend sur l'épisode jusqu'à samedi matin 50 à 80 mm en général avec des pointes locales à 100/130 mm. VAGUES-SUBMERSION La vigilance est jaune pour ce paramètre sur les départements du littoral atlantique : on attend de fortes vagues à la côte, mais le déphasage entre la surcote et la pleine mer, dans un contexte de coefficient de marée modéré, n'est pas un phénomène aggravant.

            Suivi météo à 14:57

            Comme prévu, c'est en ce début d'après midi que la tempête Alex amorce son creusement explosif en surface, à l'avant de l'anomalie d'altitude et en sortie gauche du jet stream, comme le démontre l'analyse d'Arpège à corréler avec l'image satellite.

            Suivi météo à 10:33

            Une des particularités de cette dépression et future forte tempête Alex, c'est qu'elle va véritablement se former dans les 12h qui précèdent son arrivée, et continuera même à se creuser en traversant la pointe bretonne. En effet, actuellement, l'image satellite ne révèle rien de particulier, et il faut une analyse isobarique pour déceler le léger resserrement au large de la Bretagne - c'est ici que tout va se jouer, lorsque l'anomalie d'altitude va entrer en phase avec le tourbillon de surface.

            En attendant, la météo est déjà bien agitée sur le territoire, avec le passage d'un front actif depuis le début de nuit, balayant la France d'Ouest en Est, donnant 10 à 20 mm, localement, notamment en Sud Finistère, jusqu'à 30 mm.

            Prévisions du phénomène

            2020/10/01-1006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :

              Forte tempête se produisant après une longue période de calme, associée à de forts cumuls de pluie.
              Mise en vigilance orange phénomènes VENT et PLUIE-INONDATION sur l'ouest du pays.
              Une première perturbation a circulé sur la Bretagne cette nuit, donnant 15 à 25 mm de pluie de manière généralisée sur le quart nord-ouest du pays. À 6h ce matin, la perturbation pluvieuse se trouve sur un axe Poitou/Île-de-France. La dépression, qui deviendra tempête sous le nom d'Alex, se trouve à 6 heures ce matin très au large sur le Proche Atlantique, à environ 1010 hPa, et n'a pas commencé son creusement explosif prévu seulement pour la seconde partie de journée.
              VENT Cette dépression va se creuser considérablement en cours de journée pour devenir une forte tempête lors de son atterrage en Bretagne au milieu de la nuit prochaine sur les départements placés en vigilance orange, où l'on attend des rafales de l'ordre de 100 à 120 km/h dans l'intérieur, et 120 à 140 km/h sur le littoral, voire plus sur les caps exposés. Les départements 29, 85 voire 50 sont à la marge, mais et notamment sur la Vendée et le sud du Finistère, de fortes rafales sur le littoral sont probables, de l'ordre de 110 à 120 km/h. PLUIE L'épisode pluvieux associé au passage de cette preturbation tempêtueuse donnera de forts cumuls de pluie en Bretagne, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée, et localement 80 mm. VAGUES-SUBMERSION La vigilance est jaune pour ce paramètre sur les départements du littoral atlantique : on attend de fortes vagues à la côte, mais le déphasage entre la surcote et la pleine mer, dans un contexte de coefficient de marée modéré, n'est pas un phénomène aggravant.
              Forte tempête attendue en milieu de nuit prochaine sur la bretagne et l'ouest des Pays de la Loire. Forts cumuls de pluie en Bretagne. Fortes vagues sur le littoral Atlantique.

              Prévisions du phénomène

              2020/10/01-0620|||

              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h20 :

              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange vent : Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44).
              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange pluie/inondation, vent : Côtes d'Armor (22), Morbihan (56).
              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation : Finistère (29).

               

              Qualification du phénomène
              Forte tempête se produisant après une longue période de calme, associée à de forts cumuls de pluie.

              Situation actuelle
              Une première perturbation a circulé sur la Bretagne cette nuit, donnant 15 à 25 mm de pluie de manière généralisée sur le quart nord-ouest du pays. À 6h ce matin, la perturbation pluvieuse se trouve sur un axe Poitou/Île-de-France.

              La dépression, qui deviendra tempête sous le nom d'Alex, se trouve à 6 heures ce matin très au large sur le Proche Atlantique, à environ 1010 hPa, et n'a pas commencé son creusement explosif prévu seulement pour la seconde partie de journée.

              Evolution prévue
              VENT

              Cette dépression va se creuser considérablement en cours de journée pour devenir une forte tempête lors de son atterrage en Bretagne au milieu de la nuit prochaine sur les départements placés en vigilance orange, où l'on attend des rafales de l'ordre de 100 à 120 km/h dans l'intérieur, et 120 à 140 km/h sur le littoral, voire plus sur les caps exposés.

              Les départements 29, 85 voire 50 sont à la marge, mais et notamment sur la Vendée et le sud du Finistère, de fortes rafales sur le littoral sont probables, de l'ordre de 110 à 120 km/h.

              PLUIE
              L'épisode pluvieux associé au passage de cette preturbation tempêtueuse donnera de forts cumuls de pluie en Bretagne, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée, et localement 80 mm.

              VAGUES-SUBMERSION
              La vigilance est jaune pour ce paramètre sur les départements du littoral atlantique : on attend de fortes vagues à la côte, mais le déphasage entre la surcote et la pleine mer, dans un contexte de coefficient de marée modéré, n'est pas un phénomène aggravant.

              Prévisions du phénomène

              2020/10/01-0615|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h15 :
              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange vent : Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44).
              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange pluie/inondation, vent : Côtes d'Armor (22), Morbihan (56).
              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation : Finistère (29).

              Episode de précipitations durables nécessitant un suivi particulier.
              Evènement terminé plus tôt que prévu.
              Sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées, l'accalmie a débuté, les dernières pluies se limitent au relief et sont d'intensité faible inférieure à 2 ou 3 mm/h. Elles devraient cesser totalement d'ici 2 heures. Sur les quatre dernières heures (entre 19 et 23h locales), les cumuls de pluie ont généralement été compris entre 10 et 20 mm en plaine, voire 25mm sur le nord des Pyrénées-Atlantiques, et 20 à 30mm sur le relief. A noter que la Nive, le gave d'Oloron, l'Adour amont et la Garonne Amont sont en vigilance jaune crues. Pour plus d'informations, consulter le site : www.vigicrues.gouv.fr
              Les dernières pluies sur le relief cesseront d'ici 2 heures environ, apportant seulement autour de 5 mm supplémentaires, très localement 10mm. Pas de nouvelles précipitations avant la fin de journée de dimanche, elles resteront faibles en intensité mais perdureront une partie de la nuit de dimanche à lundi.
              Forte tempête attendue en milieu de nuit prochaine sur la bretagne et l'ouest des Pays de la Loire. Forts cumuls de pluie en Bretagne. Fortes vagues sur le littoral Atlantique.

              Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
              Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.