Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • à la mémoire
    de Jean-François
    Botte (Jeff04)
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 22.4°C
    64%, 1007.1hPa
    Vent de direction SO11 km/h (raf. 18)
  • × 100% gratuit • 100% bénévole • 0% pub
    Votre soutien a été exceptionnel !
    Nous allons pouvoir recruter notre 1er salarié,
    mais votre soutien reste indispensable.
    Adhérer Donner help

Bulletin spécial N°377 • Canicule et sécheresse persistante

CarteChaleur / caniculeSécheresse
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2022/07/26-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :

    Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de sa durée.
    Fin de la vigilance orange demain mardi 06h
    Les températures cet après-midi sont comprises entre 35 et 38 degrés sur les régions du Sud-Est du pays.
    À partir de mardi la baisse sera sensible, les maximales restant au plus voisines de 35 degrés. Aussi la vigilance orange sera levée demain matin à 06h. La région PACA , le Gard et l'Herault passeront en vigilance jaune.
    Fin de l'épisode caniculaire durable sur le Sud-Est.

    Prévisions du phénomène

    2022/07/25-1611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :

      Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de sa durée.
      Fin de la vigilance orange demain mardi 06h
      Les températures cet après-midi sont comprises entre 35 et 38 degrés sur les régions du Sud-Est du pays.
      À partir de mardi la baisse sera sensible, les maximales restant au plus voisines de 35 degrés. Aussi la vigilance orange sera levée demain matin à 06h. La région PACA , le Gard et l'Herault passeront en vigilance jaune.
      Températures encore caniculaires cet après-midi sur le quart Sud-est

      Prévisions du phénomène

      2022/07/25-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

        Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de sa durée.
        Néant.
        Situation calme sur le pays.
        Les températures maximales observées hier après-midi sur les départements en vigilance orange étaient généralement comprises entre 36 et 40 degrés : on a dépassé très localement les 40 degrés avec 40.5 degrés à Lapalud (84) et 40.1 degrés à Salavas (07).
        Les températures sont douces voire chaudes en cette fin de nuit : on a relevé à 5 heures 26 degrés à Nice, 24 degrés à Marseille, 22 degrés à Nimes et 20 degrés à Grenoble.
        Sur un quart sud-est du pays, la canicule se poursuit.
        Ce lundi les températures restent encore élevées en journée avec des maximales souvent comprises entre 35 et 38 degrés.
        Une dégradation orageuse va traverser le Centre-Est en fin de journée, mais les températures auront eu le temps de grimper avant.
        À partir de mardi la baisse sera sensible.
        Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du pays.

        Prévisions du phénomène

        2022/07/24-1611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :

          Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de sa durée.
          Néant
          On relève à 15h : environ 33 °C à Annecy, Lyon et Le Puy, 35 °C à Grenoble, Chambéry et Montélimar, 37 °C à Aubenas, Orange et Nimes
          Sur un quart sud-est du Pays, la canicule se poursuit.
          Ce dimanche les maximales sont à la hausse, pour venir flirter avec les 40 à l'intérieur de la Provence, Demain lundi, les températures seront souvent comprises entre 35 et 38 degrés dans le sud-est du pays.
          A partir de mardi la baisse sera sensible.
          Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays.

          Prévisions du phénomène

          2022/07/23-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

            Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
            Le département du Rhône repasse en vigilance jaune. L'Ain et et la Loire repassent en vert.
            La nuit de vendredi à samedi est restée très douce et peu reposante avec encore 23 à 25°C dans les département placés en vigilance orange.
            Canicule :
            Sur un quart sud-est du Pays, la canicule se poursuit.
            Les températures nocturnes resteront élevées, souvent supérieures à 20°C et même comprises entre 22 et 26°C sur les zones littorales.
            Les fortes chaleurs perdurent jusqu?en début de semaine sur ces régions même si les températures maximales peuvent ponctuellement accuser une légère inflexion samedi.
            Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays.

            Prévisions du phénomène

            2022/07/23-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :

              Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
              Orages : Situation orageuse nécessitant une attention particulière en raison d?un risque de forts cumuls en peu de temps.
              Fin d'évènement pour la vigilance Orange Orage
              Canicule: Les fortes chaleurs sont bien installées sur le Sud-Est: on a relevé 39°C à Valence, 38,7°C à Montélimar, 37,9°C à Grenoble et Carpentras, 37,7°C à Orange, 37,5°C au Luc, 37,4°C à Avignon, 36,9°C à Lyon-Bron, 36,5°C à Nîmes-Courbessac.
              Orage: Globalement la situation a été plus faible que prévue dans son ensemble. Les orages localement forts se sont limités à l'est de l'Oise. Ailleurs, les averses ont été fréquentes mais sans donner de coups de tonnerre.
              De même les averses orageuses ont été moins organisées que prévues et elles ont bien circulé, ce qui a limité l'accumulation de pluie aux mêmes endroits.
              Canicule :
              Sur un quart sud-est du Pays, la canicule se poursuit.
              Les températures nocturnes resteront élevées, souvent supérieures à 20°C et même comprises entre 22 et 26°C sur les zones littorales.
              Les fortes chaleurs perdurent jusqu?en début de semaine sur ces régions même si les températures maximales peuvent ponctuellement accuser une légère inflexion samedi.

              Orages :
              Des orages sont encore susceptibles de se produire, ils ne justifient néanmoins plus une vigilance orange. On passe donc en vigilance jaune à 20h pour la fin de soirée.
              Par la suite les quelques orages restants perdent rapidement leur caractère orageux et font place à des averses.
              Puis le temps s'assèche dans la nuit avec un temps qui redevient calme.
              Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays.

              Prévisions du phénomène

              2022/07/22-2016|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 20h16 :

                Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                Orages : Situation orageuse nécessitant une attention particulière en raison d?un risque de forts cumuls en peu de temps.
                Fin d'évènement pour la vigilance Orange Orage
                Canicule: Les fortes chaleurs sont bien installées sur le Sud-Est: on a relevé 39°C à Valence, 38,7°C à Montélimar, 37,9°C à Grenoble et Carpentras, 37,7°C à Orange, 37,5°C au Luc, 37,4°C à Avignon, 36,9°C à Lyon-Bron, 36,5°C à Nîmes-Courbessac.
                Orage: Globalement la situation a été plus faible que prévue dans son ensemble. Les orages localement forts se sont limités à l'est de l'Oise. Ailleurs, les averses ont été fréquentes mais sans donner de coups de tonnerre.
                De même les averses orageuses ont été moins organisées que prévues et elles ont bien circulé, ce qui a limité l'accumulation de pluie aux mêmes endroits.
                Canicule :
                Sur un quart sud-est du Pays, la canicule se poursuit.
                Les températures nocturnes resteront élevées, souvent supérieures à 20°C et même comprises entre 22 et 26°C sur les zones littorales.
                Les fortes chaleurs perdurent jusqu?en début de semaine sur ces régions même si les températures maximales peuvent ponctuellement accuser une légère inflexion samedi.

                Orages :
                Des orages sont encore susceptibles de se produire, ils ne justifient néanmoins plus une vigilance orange. On passe donc en vigilance jaune à 20h pour la fin de soirée.
                Par la suite les quelques orages restants perdent rapidement leur caractère orageux et font place à des averses.
                Puis le temps s'assèche dans la nuit avec un temps qui redevient calme.
                Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays.

                Prévisions du phénomène

                2022/07/22-2010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 20h10 :

                  Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                  Orages : Situation orageuse nécessitant une attention particulière en raison d?un risque de forts cumuls en peu de temps.
                  Neant
                  Les fortes chaleurs sont bien installées sur le Sud-Est:
                  A 15 h il fait entre 32 et 37 degrés
                  Les orages se renforcent sur la Haute-Normandie.
                  Canicule :
                  Sur un quart sud-est du Pays, la canicule se poursuit.
                  Les températures nocturnes resteront élevées, souvent supérieures à 20°C et même comprises entre 22 et 26°C sur les zones littorales.
                  Les fortes chaleurs perdurent jusqu?en début de semaine sur ces régions même si les températures maximales peuvent ponctuellement accuser une légère inflexion samedi.

                  Orages :
                  Sur la Normandie et les Hauts de France, cet après-midi et ce soir, des orages très pluvieux sont à redouter. Sur les départements placés en vigilance orange, des averses orageuses assez virulentes s?accompagneront de fortes intensités de précipitations (typiquement de l?ordre de 30 mm/h), parfois de grêle ainsi que de fortes rafales de vent.
                  A noter que sur le flanc est du Pays, des orages isolément forts sont également possibles cet après-midi et ce soir (départements en vigilance jaune), avec grêle et rafales de vent.
                  Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays. Orages fortement pluvieux de la Normandie aux Hauts de France, ainsi que sur le quart Nord-Est cet après-midi et ce soir.

                  Prévisions du phénomène

                  2022/07/22-1611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :

                    Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                    Orages : Situation orageuse nécessitant une attention particulière en raison d?un risque de forts cumuls en peu de temps.
                    Neant
                    Les fortes chaleurs sont bien installées sur le Sud-Est:
                    A 15 h il fait entre 32 et 37 degrés
                    Les orages se renforcent sur la Haute-Normandie.
                    Canicule :
                    Sur un quart sud-est du Pays, la canicule se poursuit.
                    Les températures nocturnes resteront élevées, souvent supérieures à 20°C et même comprises entre 22 et 26°C sur les zones littorales.
                    Les fortes chaleurs perdurent jusqu?en début de semaine sur ces régions même si les températures maximales peuvent ponctuellement accuser une légère inflexion samedi.

                    Orages :
                    Sur la Normandie et les Hauts de France, cet après-midi et ce soir, des orages très pluvieux sont à redouter. Sur les départements placés en vigilance orange, des averses orageuses assez virulentes s?accompagneront de fortes intensités de précipitations (typiquement de l?ordre de 30 mm/h), parfois de grêle ainsi que de fortes rafales de vent.
                    A noter que sur le flanc est du Pays, des orages isolément forts sont également possibles cet après-midi et ce soir (départements en vigilance jaune), avec grêle et rafales de vent.
                    Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays. Orages fortement pluvieux de la Normandie aux Hauts de France, ainsi que sur le quart Nord-Est cet après-midi et ce soir.

                    Prévisions du phénomène

                    2022/07/22-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                    • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Hérault (34).

                    Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                    Orages : Situation orageuse nécessitant une attention particulière en raison d?un risque de forts cumuls en peu de temps.
                    Passage en vigilance orange "orages" pour 4 départements (Normandie, Hauts de France).
                    Les fortes chaleurs sont bien installées sur le Sud-Est:
                    Hier après-midi, le thermomètre a affiché plus de 39°C dans le Gard, les Bouches-du-Rhône, le Var...
                    Vers 5H ce matin, les températures affichent souvent plus de 24°C sur les littoraux de Méditerranée et plus de 20°C le long de la vallée du Rhône.
                    Des orages de faible intensité démarrent sur le proche Atlantique.
                    Canicule :
                    Sur un quart sud-est du Pays, la canicule se poursuit.
                    Ce vendredi après-midi, les températures maximales seront généralement comprises entre 34 et 38°C avec des pointes à 39/40°C ponctuelles dans les départements placés en vigilance orange.
                    Les températures nocturnes resteront élevées, souvent supérieures à 20°C et même comprises entre 22 et 26°C sur les zones littorales.
                    Les fortes chaleurs perdurent jusqu?en début de semaine sur ces régions même si les températures maximales peuvent ponctuellement accuser une légère inflexion.

                    Orages :
                    Sur la Normandie et les Hauts de France, cet après-midi et ce soir, des orages très pluvieux sont à redouter. Sur les départements placés en vigilance orange, des averses orageuses assez virulentes s?accompagneront de fortes intensités de précipitations (typiquement de l?ordre de 30 mm/h), parfois de grêle ainsi que de fortes rafales de vent.
                    A noter que sur le flanc est du Pays, des orages isolément forts sont également possibles cet après-midi et ce soir (départements en vigilance jaune), avec grêle et rafales de vent.
                    Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays. Orages fortement pluvieux de la Normandie aux Hauts de France, ainsi que sur le quart Nord-Est cet après-midi et ce soir.

                    Prévisions du phénomène

                    2022/07/22-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

                      Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                      Passage en vigilance orange canicule sur le département du VAR
                      Les températures observées cet après-midi sont comprises entre 36 et 39°C du piémont cévenol à la Provence, très localement jusqu'à 40°C.
                      34 à 37 °C sur l'ouest des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, 30 à 34 sur le littoral des Alpes-Maritimes.
                      Quelques autres températures observées à 15 heures sous abri : 33.2°C à Bourg St Maurice (73), 33.1°C à Montélimar, 30.7 °C à Lyon, 32.6°C à Chambéry, 29.1 °C à Ambérieu.
                      SUD-EST :
                      Les prochains jours, les températures maximales restent comprises entre 36 et 38°C du piémont cévenol à la Provence, avec localement des pointes approchant les 40°C . En bord de mer, elles sont comprises entre 33 et 35 °C.
                      Températures minimales 19 à 23°C en général pouvant atteindre 24 voire 25°C sur le littoral.

                      Dans les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes, températures maximales restent élevées entre 35 et 38°C sur l'ouest de ces départements. Les minimales restent entre 16 et 19°C en plaine pour les prochains jours

                      Dans les Alpes Maritimes, 31-33°C sont souvent dépassés même à proximité du littoral.
                      Températures minimales toujours très élevées sur le littoral, généralement comprises entre 23 et 25°C mais localement encore jusqu'à 27°C.

                      CENTRE-EST
                      Les températures maximales attendues cet après-midi en plaine sont en légère baisse par rapport aux jours précédents, comprises entre 28 et 32 degrés sur les départements en vigilance jaune, 32 à 34 degrés sur le Rhône, le nord de la Drôme et de l'Ardèche et les départements alpins, et jusqu'à 37 degrés au sud de la Drôme et de l'Ardèche.
                      Cette légère baisse concernera aussi les températures minimales attendues vendredi matin (16 à 22 degrés) mais ne dure pas puisque les températures repartent à la hausse en journée de vendredi.
                      On attend pour vendredi après-midi des maximales de 34 à 38 degrés en général et jusqu'à 39 degrés sur le sud de l'Ardèche et de la Drôme.

                      L'épisode caniculaire se poursuit jusqu'en début de semaine prochaine, malgré des courtes et locales baisses de températures samedi en Rhône-Alpes.
                      Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays.Orages fortement pluvieux de la Normandie aux Hauts de France cet après-midi et ce soir.

                      Prévisions du phénomène

                      2022/07/22-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :
                      • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange orage : Somme (80), Oise (60).
                      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Seine-Maritime (76), Eure (27).

                      Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                      Passage en vigilance orange canicule sur le département du VAR
                      Les températures observées cet après-midi sont comprises entre 36 et 39°C du piémont cévenol à la Provence, très localement jusqu'à 40°C.
                      34 à 37 °C sur l'ouest des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, 30 à 34 sur le littoral des Alpes-Maritimes.
                      Quelques autres températures observées à 15 heures sous abri : 33.2°C à Bourg St Maurice (73), 33.1°C à Montélimar, 30.7 °C à Lyon, 32.6°C à Chambéry, 29.1 °C à Ambérieu.
                      SUD-EST :
                      Les prochains jours, les températures maximales restent comprises entre 36 et 38°C du piémont cévenol à la Provence, avec localement des pointes approchant les 40°C . En bord de mer, elles sont comprises entre 33 et 35 °C.
                      Températures minimales 19 à 23°C en général pouvant atteindre 24 voire 25°C sur le littoral.

                      Dans les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes, températures maximales restent élevées entre 35 et 38°C sur l'ouest de ces départements. Les minimales restent entre 16 et 19°C en plaine pour les prochains jours

                      Dans les Alpes Maritimes, 31-33°C sont souvent dépassés même à proximité du littoral.
                      Températures minimales toujours très élevées sur le littoral, généralement comprises entre 23 et 25°C mais localement encore jusqu'à 27°C.

                      CENTRE-EST
                      Les températures maximales attendues cet après-midi en plaine sont en légère baisse par rapport aux jours précédents, comprises entre 28 et 32 degrés sur les départements en vigilance jaune, 32 à 34 degrés sur le Rhône, le nord de la Drôme et de l'Ardèche et les départements alpins, et jusqu'à 37 degrés au sud de la Drôme et de l'Ardèche.
                      Cette légère baisse concernera aussi les températures minimales attendues vendredi matin (16 à 22 degrés) mais ne dure pas puisque les températures repartent à la hausse en journée de vendredi.
                      On attend pour vendredi après-midi des maximales de 34 à 38 degrés en général et jusqu'à 39 degrés sur le sud de l'Ardèche et de la Drôme.

                      L'épisode caniculaire se poursuit jusqu'en début de semaine prochaine, malgré des courtes et locales baisses de températures samedi en Rhône-Alpes.
                      Épisode caniculaire durable sur un quart sud-est du Pays.Orages fortement pluvieux de la Normandie aux Hauts de France cet après-midi et ce soir.

                      Prévisions du phénomène

                      2022/07/21-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

                        Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                        Passage en vigilance orange canicule du département des Bouches-du-Rhône (13) à partir de ce midi.
                        Les maximales d'hier mercredi ont atteint 38°C au Luc (83), 37°C à Lyon (69), Montélimar (26), et Chambéry (73), et 36°C à Grenoble-Le Versoud (38)

                        A 5h ce jeudi matin, il faisait encore 27°C à Nice (06), 25°C à Marseille (13) et Nîmes (30), 24°C à Chambéry et Montélimar, et 22°C à Grenoble.
                        Jeudi en journée, les très fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du pays.
                        Du Lyonnais aux Alpes du nord et à la vallée du Rhône au nord de Valence, les maximales, en baisse temporaire, atteignent 31°C à 35°C. Elles sont en légère hausse, et comprises entre 36°C et 39°C (localement 40°C) sur le pourtour méditerranéen (hors littoral rafraîchi par les brises) jusqu'à la moyenne vallée du Rhône et aux basses vallées des Alpes du sud.
                        Cette situation perdure encore plusieurs jours sur le quart sud-est, en particulier sur les zones situées au sud d'une ligne Aubenas (07) - Montélimar (26) , où les maximales restent largement au dessus des 35°C. Plus au nord, sur les départements en vigilance canicule, les maximales sont plus fluctuantes d'un jour à l'autre, mais des pics de chaleur à 36/38°C y sont encore possibles, notamment vendredi et dimanche.
                        Episode caniculaire en cours et durable sur un quart sud-est du pays.

                        Prévisions du phénomène

                        2022/07/21-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                        • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Var (83).

                        Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et surtout de sa durée.
                        Passage en vigilance orange canicule du département des Bouches-du-Rhône (13) à partir de ce midi.
                        Les maximales d'hier mercredi ont atteint 38°C au Luc (83), 37°C à Lyon (69), Montélimar (26), et Chambéry (73), et 36°C à Grenoble-Le Versoud (38)

                        A 5h ce jeudi matin, il faisait encore 27°C à Nice (06), 25°C à Marseille (13) et Nîmes (30), 24°C à Chambéry et Montélimar, et 22°C à Grenoble.
                        Jeudi en journée, les très fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du pays.
                        Du Lyonnais aux Alpes du nord et à la vallée du Rhône au nord de Valence, les maximales, en baisse temporaire, atteignent 31°C à 35°C. Elles sont en légère hausse, et comprises entre 36°C et 39°C (localement 40°C) sur le pourtour méditerranéen (hors littoral rafraîchi par les brises) jusqu'à la moyenne vallée du Rhône et aux basses vallées des Alpes du sud.
                        Cette situation perdure encore plusieurs jours sur le quart sud-est, en particulier sur les zones situées au sud d'une ligne Aubenas (07) - Montélimar (26) , où les maximales restent largement au dessus des 35°C. Plus au nord, sur les départements en vigilance canicule, les maximales sont plus fluctuantes d'un jour à l'autre, mais des pics de chaleur à 36/38°C y sont encore possibles, notamment vendredi et dimanche.
                        Episode caniculaire en cours et durable sur un quart sud-est du pays.

                        Prévisions du phénomène

                        2022/07/21-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

                          Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                          Fin de la vigilance orange orages.
                          Canicule :

                          A 15h, on relevait près de 40°C à Varces (38), 38°C à Lapalud (84) et à Saint-Laurent du Pape (07), près de 37°C à Valence (26) et au Castellet (04), 36°C à Aix-en-Provence, Montélimar, Avignon, Lyon, Orange, ou encore Rosans (05) et Mandelieu-la-Napoule (06), 35°C à Chambery et Gaillard (74), 34°C à Nîmes.
                          En Alsace on a relevé : près de 36 degrés à Sélestat (67), 34 degrés à Mulhouse (68) et 33 degrés à Strasbourg (67).

                          A 23h il faisait encore 25°C à Lyon (69), 28°C à Montélimar (26), et 30°C à Nîmes (30).

                          Orages :
                          Les orages sur le Nord-Est du pays sont en nette atténuation en ce début de nuit et ne nécessitent plus un maintien en vigilance orange. A leur passage, Météo-France a relevé 98 km/h à Luxeuil (70) ainsi que localement de fortes chutes de grêle (Haut-Doubs notamment).
                          Les températures ont bien baissé en Alsace suite aux orages. La vigilance orange canicule y sera levée sur la carte de 6h.
                          Jeudi en journée, les très fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du pays : après une nuit encore chaude (minimales de 19°C à 22°C du Lyonnais aux vallées alpines, et de 22°C à 25°C sur les régions méditerranéennes), les maximales atteignent 31°C à 35°C du Lyonnais aux Alpes du nord et à la vallée du Rhône au nord de Valence, et 36°C à 39°C sur le pourtour méditerranéen (hors littoral rafraîchi par les brises) jusqu'à la moyenne vallée du Rhône et aux basses vallées des Alpes du sud.
                          Cette situation perdure encore plusieurs jours sur le quart sud-est, en particulier sur les zones situées au sud d'une ligne Privas (07) - Montélimar (26) , où les maximales restent au dessus des 35°C. Plus au nord, sur les départements en vigilance canicule, les maximales sont plus fluctuantes d'un jour à l'autre, mais des pics de chaleur à 36/38°C y sont encore possibles, notamment vendredi et dimanche.
                          Episode caniculaire en cours et durable sur un quart sud-est du pays.

                          Prévisions du phénomène

                          2022/07/21-0010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h10 :
                          • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68).

                          Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                          Fin de la vigilance orange orages.
                          Canicule :

                          A 15h, on relevait près de 40°C à Varces (38), 38°C à Lapalud (84) et à Saint-Laurent du Pape (07), près de 37°C à Valence (26) et au Castellet (04), 36°C à Aix-en-Provence, Montélimar, Avignon, Lyon, Orange, ou encore Rosans (05) et Mandelieu-la-Napoule (06), 35°C à Chambery et Gaillard (74), 34°C à Nîmes.
                          En Alsace on a relevé : près de 36 degrés à Sélestat (67), 34 degrés à Mulhouse (68) et 33 degrés à Strasbourg (67).

                          A 23h il faisait encore 25°C à Lyon (69), 28°C à Montélimar (26), et 30°C à Nîmes (30).

                          Orages :
                          Les orages sur le Nord-Est du pays sont en nette atténuation en ce début de nuit et ne nécessitent plus un maintien en vigilance orange. A leur passage, Météo-France a relevé 98 km/h à Luxeuil (70) ainsi que localement de fortes chutes de grêle (Haut-Doubs notamment).
                          Les températures ont bien baissé en Alsace suite aux orages. La vigilance orange canicule y sera levée sur la carte de 6h.
                          Jeudi en journée, les très fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du pays : après une nuit encore chaude (minimales de 19°C à 22°C du Lyonnais aux vallées alpines, et de 22°C à 25°C sur les régions méditerranéennes), les maximales atteignent 31°C à 35°C du Lyonnais aux Alpes du nord et à la vallée du Rhône au nord de Valence, et 36°C à 39°C sur le pourtour méditerranéen (hors littoral rafraîchi par les brises) jusqu'à la moyenne vallée du Rhône et aux basses vallées des Alpes du sud.
                          Cette situation perdure encore plusieurs jours sur le quart sud-est, en particulier sur les zones situées au sud d'une ligne Privas (07) - Montélimar (26) , où les maximales restent au dessus des 35°C. Plus au nord, sur les départements en vigilance canicule, les maximales sont plus fluctuantes d'un jour à l'autre, mais des pics de chaleur à 36/38°C y sont encore possibles, notamment vendredi et dimanche.
                          Fort épisode caniculaire en cours sur un quart sud-est du pays et en Alsace.

                          Prévisions du phénomène

                          2022/07/21-0006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h06 :

                            Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.

                            Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                            Fin de la vigilance orange orages sur les départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
                            A 15h, on relevait près de 40°C à Varces (38), 38°C à Lapalud (84) et à Saint-Laurent du Pape (07), près de 37°C à Valence (26) et au Castellet (04), 36°C à Aix-en-Provence, Montélimar, Avignon, Lyon, Orange, ou encore Rosans (05) et Mandelieu-la-Napoule (06), 35°C à Chambery et Gaillard (74), 34°C à Nîmes.
                            En Alsace on a relevé : près de 36 degrés à Sélestat (67), 34 degrés à Mulhouse (68) et 33 degrés à Strasbourg (67)

                            Des orages localement forts et parfois accompagnés de grêle circulent actuellement sur la Franche-Comté, l'est de la Lorraine et l'Alsace. On a relevé 40,5 mm de pluie en moins d'une heure à Grand-Combe-Chateleu (proche de la frontière suisse dans le département du Doubs) ; et une rafale de vent à 98 km/h a été mesurée à Luxeuil (70).
                            En région Auvergne-Rhône-Alpes, les orages sont en cours d'atténuation et la vigilance orange est levée.
                            Canicule :
                            Ce mercredi, les fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du Pays et l'Alsace. Cette situation va perdurer encore plusieurs jours sur le quart sud-est.

                            Orage :
                            Jusqu'en début de nuit, les orages concernent l'ensemble des départements en vigilance orange. Ces orages peuvent être violents, on attend :
                            - de fortes chutes de grêle
                            - une activité électrique (foudre) importante.
                            - des pluies intenses (20 à 40 litres par mètre carré en moins d'une heure, mais possiblement autour de 50 litres par mètre carré ou plus sur la totalité de l'épisode si plusieurs orages se succèdent au même endroit)
                            - de fortes rafales de vent (80 à 100 km/h)
                            Fort épisode caniculaire en cours sur un quart sud-est du pays et en Alsace.Orages encore parfois forts ce soir et en début de nuit sur le Nord-Est.

                            Prévisions du phénomène

                            2022/07/20-2010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 20h10 :

                              Canicule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.

                              Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                              Passage en vigilance orange pour canicule sur le département des Bouches-du-Rhône (13)
                              A 15h, on relevait près de 40°C à Varces (38), 38°C à Lapalud (84) et à Saint-Laurent du Pape (07), près de 37°C à Valence (26) et au Castellet (04), 36°C à Aix-en-Provence, Montélimar, Avignon, Lyon, Orange, ou encore Rosans (05) et Mandelieu-la-Napoule (06), 35°C à Chambery et Gaillard (74), 34°C à Nîmes.
                              En Alsace on a relevé : près de 36 degrés à Sélestat (67), 34 degrés à Mulhouse (68) et 33 degrés à Strasbourg (67)

                              A 16h, les orages sont en train de se développeler sur les départements en orange 'orage'. Ils sont déjà forts sur le Doubs avec de la grêle et de fortes précicipations (environ 25mm estimés). Des orages se sont déclenchés également en Haute-Savoie (petite grêle observée). Une cellule orageuse probablement accompagnée de grêle circule également sur l'extrême sud de la Loire et aborde l'Isère.
                              Canicule :
                              Ce mercredi, les fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du Pays et l'Alsace. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur le quart sud-est.

                              Orage :
                              Les orages se multiplient sur les départements en orange 'orages', du centre-est au nord-est du pays. Ces orages pourraient être violents, accompagnés de grêle, d'une forte activité électrique et localement de rafales de vent (80/100 km/h) et de pluies intenses.
                              Fin du risque en début de soirée sur le Centre-est et en cours de nuit sur le Nord-Est.
                              Fort épisode caniculaire en cours sur un quart sud-est du pays et en Alsace.Orages encore parfois forts ce soir et en début de nuit sur le Nord-Est.

                              Prévisions du phénomène

                              2022/07/20-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

                                Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                Passage en vigilance orange pour les orages sur les départements 43, 42, 69, 01, 38, 73, 74
                                A 10h, des orages se déclenchent du Massif Central aux Hauts-de-France, certains étant déjà accompagnés localement de petites grêles.
                                Canicule :
                                Ce mercredi, les fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du Pays et l'Alsace. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur le quart sud-est.

                                Orage :
                                Ce mercredi après-midi, des orages éclatent sur les départements en orange 'orages', du centre-est au nord-est du pays. Ces orages pourraient être violents, accompagnés de grêle, d'une forte activité électrique et localement de rafales de vent (80/100 km/h) et de pluies intenses.
                                Fin du risque en début de soirée sur le Centre-est et en cours de nuit sur le Nord-Est.
                                Fort épisode caniculaire en cours sur le Sud-Est et l'Alsace.Degradation orageuse cet après-midi du centre-est au nord-est du pays

                                Prévisions du phénomène

                                2022/07/20-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                                • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Bouches du Rhône (13).
                                • Département passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange orage : Haute-Loire (43).

                                Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                Passage en vigilance orange pour les orages sur les départements 43, 42, 69, 01, 38, 73, 74
                                A 10h, des orages se déclenchent du Massif Central aux Hauts-de-France, certains étant déjà accompagnés localement de petites grêles.
                                Canicule :
                                Ce mercredi, les fortes chaleurs ne concernent plus que le quart sud-est du Pays et l'Alsace. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur le quart sud-est.

                                Orage :
                                Ce mercredi après-midi, des orages éclatent sur les départements en orange 'orages', du centre-est au nord-est du pays. Ces orages pourraient être violents, accompagnés de grêle, d'une forte activité électrique et localement de rafales de vent (80/100 km/h) et de pluies intenses.
                                Fin du risque en début de soirée sur le Centre-est et en cours de nuit sur le Nord-Est.
                                Fort épisode caniculaire en cours sur le Sud-Est et l'Alsace.Degradation orageuse cet après-midi du centre-est au nord-est du pays

                                Prévisions du phénomène

                                2022/07/20-1010|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h10 :

                                  Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                  Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                  Passage de 9 départements.du Nord-Est en vigilance orange orages à partir de cet aprés midi.
                                  Seuls le Sud-Est la vallée du Rhône et l"Allsace demeurent en vugilance canicule.
                                  A 6 heures quelques foyers orageux avec une forte activité electrique circulent sur la région Centre
                                  Canicule
                                  Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest.
                                  Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays ainsi que l'Alsace avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur ces régions.

                                  Orage :
                                  Mercredi après-midi des orages éclatent. Ils sont d'abord localisés mais se généralisent ensuite à l'ensemble des départements en vigilance orange. Ces orages pourraient être violents accompagnés de grêle et d'une forte activité électrique.
                                  Fort épisode caniculaire en cours, persistant sur le Sud-Est et l'Alsace.Degradation orageuse cet après-midi du centre-est au nord-est du pays

                                  Prévisions du phénomène

                                  2022/07/20-1006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :
                                  • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Savoie (73), Haute-Savoie (74), Rhône (69), Isère (38), Haute-Loire (43).
                                  • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Ain (01), Loire (42).

                                  Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                  Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                  Passage de 9 départements.du Nord-Est en vigilance orange orages à partir de cet aprés midi.
                                  Seuls le Sud-Est la vallée du Rhône et l"Allsace demeurent en vugilance canicule.
                                  A 6 heures quelques foyers orageux avec une forte activité electrique circulent sur la région Centre
                                  Canicule
                                  Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest.
                                  Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays ainsi que l'Alsace avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur ces régions.

                                  Orage :
                                  Mercredi après-midi des orages éclatent. Ils sont d'abord localisés mais se généralisent ensuite à l'ensemble des départements en vigilance orange. Ces orages pourraient être violents accompagnés de grêle et d'une forte activité électrique.
                                  Fort épisode caniculaire en cours, persistant sur le Sud-Est et l'Alsace.Degradation orageuse cet après-midi du centre-est au nord-est du pays

                                  Prévisions du phénomène

                                  2022/07/20-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :

                                    Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                    Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                    En ce qui concerne les orages fin de vigilance orange pour 6 départements.
                                    Les orages sont moins forts qu'attendus. Ils circulent actuellement sur Poitou-Charentes, Dordogne et Limousin.
                                    Canicule
                                    Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest.
                                    Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur ces régions.

                                    Orage :
                                    les orages, sans sévèrité particulière, se maintiennent sur Poitou-Charentes, nord Aquitaine et Limousin pour cette fin de nuit, en se décalant vers le nord.
                                    Ils s'accompagnent d'une bonne activité électrique et de cumuls pouvant ponctuellement donner 5 à 10 mm, localement plus sur passages successifs de cellules orageuses.
                                    A l'arrière, plus au sud, quelques averses orageuses ne sont pas exclues mais l'activité est en très nette baisse.
                                    Fort épisode caniculaire en cours, persistant sur le Sud-Est et l'Alsace.Degradation orageuse à partir du milieu d'apres midi dans le Nord-Est

                                    Prévisions du phénomène

                                    2022/07/20-0320|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h20 :

                                      Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                      Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                      En ce qui concerne les orages fin de vigilance orange pour 6 départements.
                                      Les orages sont moins forts qu'attendus. Ils circulent actuellement sur Poitou-Charentes, Dordogne et Limousin.
                                      Canicule
                                      Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest.
                                      Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur ces régions.

                                      Orage :
                                      les orages, sans sévèrité particulière, se maintiennent sur Poitou-Charentes, nord Aquitaine et Limousin pour cette fin de nuit, en se décalant vers le nord.
                                      Ils s'accompagnent d'une bonne activité électrique et de cumuls pouvant ponctuellement donner 5 à 10 mm, localement plus sur passages successifs de cellules orageuses.
                                      A l'arrière, plus au sud, quelques averses orageuses ne sont pas exclues mais l'activité est en très nette baisse.
                                      Fort épisode caniculaire en cours

                                      Prévisions du phénomène

                                      2022/07/20-0020|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h20 :

                                        Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                        Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                        En ce qui concerne les orages fin de vigilance orange pour : Haute Garonne (31) Gers (32), Lot-et-Garonne (47), Pyrénées-Atlantiques (64) et Hautes-Pyrénées (65)
                                        Cet après-midi à 15h on relève déjà des valeurs entre 38 et 40 degrés voire plus ponctuellement, en maintes régions : 41.3°C à Rouen (76), 40.1°C à Paris-Montsouris (75), 40°C à Beauvais (60), 39.9°C à Orly (91), 39°C à Boulogne-sur-Mer (62), 39,1°C à Troyes (10), 38,1°C à Verdun (55), 38,7°C à Auxerre (89), 37,7°C à Nancy (54).
                                        Il faut noter que les températures maximales ne sont pas encore atteintes à cette heure.


                                        Sur un axe Landes/ Poitou, des orages s'organisent en se décalant lentement vers l'est. Ils s'accompagnent d'une activité en général faible à modérée, sans sévérité particulière sauf chute locale de petite grêle.
                                        Canicule
                                        Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest.
                                        Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur ces régions.

                                        Orage :
                                        Les orages remontent du nord de l'ancienne région Midi-Pyrénées vers le Limousin en ce début de nuit de mardi à mercredi.
                                        A l?arrière de cette dégradation orageuse marquée, quelques averses éparses sont encore attendues sur la zone.
                                        Dans les départements limitrophes en vigilance jaune pour orages, des cellules orageuses localement intenses ne sont pas exclues.
                                        Fort épisode caniculaire en cours. Cette nuit épisode orageux localement violent à l'ouest du massuf central.

                                        Suivi météo à 21:53

                                        La goutte froide à l'origine de cette chaleur extrêe pour notre pays remonte vers les îles britanniques et nous apporte au passage une légère dégradation orageuse qui va chasser le chaleur et la faire regresser sur le nord et l'Est du pays.

                                         

                                        De ce fait, les valeurs hitoriques de températures minimales sur la Bretagne et la Normandie principalement n'auront pas tenu le journée, en milieu d'après midi, la zone de contact entre les deux masse d'air se situant du Calvados à l'Allier. Les valeurs maximales se sont d'ailleurs souvent produites en matinée ou même au lever du jour pour les régions à l'ouest de cette zone tampon.

                                         

                                        Plus à l'Est en revanche, sous un soleil de plomb, les thermomètres ont atteint le seuil des 40°C de la Seine Maritime au Nord pas de Calais et sur le Bassin Parisien avec encore une dizaine de records absolus battus comme à Cayeux sur Mer (80) avec 41.0°C, à Dieppe (76) avec 40.4°C ou à Calais (62) avec 39.9°C et sur ces régions, plus de 70 stations du réseau Météo France et Infoclimat ont franchi le seuil des 40°C parmi lesquelles Paris Montsouris avec 40.5°C (pour qui ce n'est que la 3ème occurence de T°>40°C en 150 ans de mesure, c'est dire le caractère exceptionnel de cette vague de chaleur), Balbigny (42) avec 40.6°C, à sain Bel (69) avec 41.7°C, Les Andelys (27) avec 40.3°C, aux Butot (76) avec 41.1°C, à Fort Mahon (40) avec 40.3°C, à Saint Rémy en Bouzemont Saint Genest et Isson (51) avec 40.2°C !

                                        On retiendra aussi dans cette folle journée du 19 juillet l'évènement historique vécu par l'Angleterre qui pour la première fois de son histoire a franchi le seuil des 40°C sur son territoire, 40.2°C relevés à Londres Heathrow et au moins 37 stations ont fini leurs journée avec une valeur supérieure à l'ancien record national qui était de 38.7°C en 2019 dont celle de Coningsby qui avec 40.3°C détiendrait à présent le nouveau record national!.... (cf compte twitter Etienne Kapikian @EKMeteo)

                                        L'Ecosse a également battu son record national avec 34.8°C relevés à Charterhall contre 32.9°C le 9 août 2003 à Greycrook (cf compte twitter Gaétan Heymes @GaetanHeymes)

                                        Prévisions du phénomène

                                        2022/07/19-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :
                                        • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange orage : Haute-Vienne (87), Dordogne (24), Corrèze (19), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Gers (32), Tarn-et-Garonne (82).

                                        Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                        Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                        Canicule
                                        Fin de le vigilance rouge sur les départements de la façade atlantique.
                                        Fin de suivi pour les départements Charente-Maritime (17), Côtes-d'Armor (22), Finistère (29), Gironde (33), Ille-et-Vilaine (35), Landes (40), Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Manche (50), Mayenne (53), Morbihan (56), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65) et Vendée (85)

                                        Orage : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Gers (32), Tarn-et-Garonne (82), Lot-et-Garonne (47), Lot (46), Corrèze (19), Dordogne (24), Haute-Vienne (87) Creuse (23). Début d?évènement ce mardi 18h, fin d?évènement 01h mercredi.
                                        Cette nuit les températures sont restées très élevées dans de nombreuses régions :
                                        à 05h on relève : 25 degrés à Paris-Monsouris, 26 degrés à Nantes, Angers, Rennes, 24 degrés à Toulouse.
                                        A La Hague  le record absolu en maximal a été battu avec 32,8 à 3 heures cette nuit.
                                        Canicule
                                        Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest. Elle va progresser sur le pays aujourd'hui mardi. L'épisode caniculaire intense sur la façade atlantique est donc terminé.
                                        En cours de journée les températures repartiront à la hausse dans les régions plus à l?est. Les maximales seront souvent comprises entre 37 et 40 degrés en Normandie, Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, vallée du Rhône et région toulousaine.
                                        Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation pourrait perdurer encore quelques jours sur ces régions.

                                        Orage :
                                        En fin de journée, des orages localement violents vont se déclencher sur les Hautes-Pyrénées et le Béarn. Ils progresseront dans la soirée vers la région toulousaine la Dordogne et Limousin. Ces orages provoqueront localement de violentes rafales de vent et des chutes de grêle.
                                        Fort épisode caniculaire en cours. En soirée épisode orageux localement violent des Pyrénées au Limousin.

                                        Prévisions du phénomène

                                        2022/07/19-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :

                                          Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                          Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                          Canicule
                                          Fin de le vigilance rouge sur les départements de la façade atlantique.
                                          Fin de suivi pour les départements Charente-Maritime (17), Côtes-d'Armor (22), Finistère (29), Gironde (33), Ille-et-Vilaine (35), Landes (40), Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Manche (50), Mayenne (53), Morbihan (56), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65) et Vendée (85)

                                          Orage : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Gers (32), Tarn-et-Garonne (82), Lot-et-Garonne (47), Lot (46), Corrèze (19), Dordogne (24), Haute-Vienne (87) Creuse (23). Début d?évènement ce mardi 18h, fin d?évènement 01h mercredi.
                                          Cette nuit les températures sont restées très élevées dans de nombreuses régions :
                                          à 05h on relève : 25 degrés à Paris-Monsouris, 26 degrés à Nantes, Angers, Rennes, 24 degrés à Toulouse.
                                          A La Hague  le record absolu en maximal a été battu avec 32,8 à 3 heures cette nuit.
                                          Canicule
                                          Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest. Elle va progresser sur le pays aujourd'hui mardi. L'épisode caniculaire intense sur la façade atlantique est donc terminé.
                                          En cours de journée les températures repartiront à la hausse dans les régions plus à l?est. Les maximales seront souvent comprises entre 37 et 40 degrés en Normandie, Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, vallée du Rhône et région toulousaine.
                                          Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation pourrait perdurer encore quelques jours sur ces régions.

                                          Orage :
                                          En fin de journée, des orages localement violents vont se déclencher sur les Hautes-Pyrénées et le Béarn. Ils progresseront dans la soirée vers la région toulousaine la Dordogne et Limousin. Ces orages provoqueront localement de violentes rafales de vent et des chutes de grêle.
                                          Fort épisode caniculaire en cours. En soirée épisode orageux localement violent des Pyrénées au Limousin.

                                          Suivi météo à 09:46

                                          Comme si cette journée d'hier n'avait pas été assez folle, la nuit que nous venont de passer nous a aussi réservé son lot d'hallucination.

                                          D'abord le Cap de La Hague qui a battu son record absolu de chaleur depuis 100 ans de mesure à 3h du matin !!!  Oui, à 3h du matin, la tempértaure a grimpé à 32.8°C !

                                           

                                           

                                          D'une manière générale, la façade ouest, et plus particulièrement le nord ouest du pays vient de connaître une nuit historiquement chaude.où les températures minimales relevées ce matin sont d'un niveau jamais vu:

                                          29.5°C à Longueville (50)

                                          27.2°C à Coulouvray Boisbenatre (50)

                                          26.7°C à Vire (14) et Dinard (35)

                                          26.3°C au HAvre (76)

                                          26.2°C à Ploumanac'h (22)

                                          25.8°C au Mans (72)

                                          25.5°C aux iles Chausey (50)

                                          25.3°C au Loroux Bottereau (85)

                                          22.6°C à Ourouer (18)

                                          23.4°C à Eymoutiers (87)

                                          25.1°C à Alvignac (46)

                                          27.1°C à Castres (81)

                                          Ces valeurs toutes aussi extrêmes soient elles ne constitueront probablement pas un record au sens météorologqiue du terme car de l'air oplus frais actuellement sur le Finistère envahira progressivement ces régions et fera baisser les températures d'ici ce soir 20h, heure limite d'enregistrement des températures minimales.

                                           

                                          L'arrivée par l'ouest d'un temps plus humide et d'orages présents sur le Finistère va contraindre l'air chaud à se décaler vers l'Est où les températures afficheront cet après midi 35 à 40°C

                                           

                                           

                                          Prévisions du phénomène

                                          2022/07/19-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :
                                          • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65).
                                          • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Haute-Garonne (31), Haute-Vienne (87), Corrèze (19), Lot (46), Tarn-et-Garonne (82).
                                          • Département passant de la vigilance orange à la vigilance orange orage : Creuse (23).

                                          Canucule : Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                          Orage : Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                                          Canicule
                                          Fin de le vigilance rouge sur les départements de la façade atlantique.
                                          Fin de suivi pour les départements Charente-Maritime (17), Côtes-d'Armor (22), Finistère (29), Gironde (33), Ille-et-Vilaine (35), Landes (40), Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Manche (50), Mayenne (53), Morbihan (56), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65) et Vendée (85)

                                          Orage : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Gers (32), Tarn-et-Garonne (82), Lot-et-Garonne (47), Lot (46), Corrèze (19), Dordogne (24), Haute-Vienne (87) Creuse (23). Début d?évènement ce mardi 18h, fin d?évènement 01h mercredi.
                                          Cette nuit les températures sont restées très élevées dans de nombreuses régions :
                                          à 05h on relève : 25 degrés à Paris-Monsouris, 26 degrés à Nantes, Angers, Rennes, 24 degrés à Toulouse.
                                          A La Hague  le record absolu en maximal a été battu avec 32,8 à 3 heures cette nuit.
                                          Canicule
                                          Une masse d'air océanique plus fraîche est arrivée par l'ouest. Elle va progresser sur le pays aujourd'hui mardi. L'épisode caniculaire intense sur la façade atlantique est donc terminé.
                                          En cours de journée les températures repartiront à la hausse dans les régions plus à l?est. Les maximales seront souvent comprises entre 37 et 40 degrés en Normandie, Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, vallée du Rhône et région toulousaine.
                                          Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation pourrait perdurer encore quelques jours sur ces régions.

                                          Orage :
                                          En fin de journée, des orages localement violents vont se déclencher sur les Hautes-Pyrénées et le Béarn. Ils progresseront dans la soirée vers la région toulousaine la Dordogne et Limousin. Ces orages provoqueront localement de violentes rafales de vent et des chutes de grêle.
                                          Fort épisode caniculaire en cours. En soirée épisode orageux localement violent des Pyrénées au Limousin.

                                          Prévisions du phénomène

                                          2022/07/19-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :

                                            Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée, avec un pic de chaleur extrême sur la façade ouest du Pays.
                                            Rajout de 18 départements en vigilance orange pour la canicule vers les régions de l'est du pays.
                                            Sortie de la vigilance rouge canicule pour tout département concerné par cette couleur à compter de mardi 19 juillet à 06 heures locales.
                                            Ce lundi après-midi vers 15h on a déjà relevé déjà de nombreux records absolus, égalés ou même battus:
                                            Ouessant 30.5 degrés et Brest-Guipavas 39.2 degrés (dans le département 29), Lannion 38.7 degrés (22), Nantes 40.5 degrés (44), Chateau d'olonne 39 degrés (85), Niort 40.3 degrés (79), Biscarosse 41.7 degrés (40).
                                            On peut aussi relever 41.7 à Cazaux (33), battant le précédent record mensuel.
                                            Il faut noter qu'à cette heure des relevés, les températures maximales ne sont pas encore atteintes.
                                            La chaleur s?accentue.
                                            Ce lundi marque le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays avec un pic de chaleur extrême : les 40 degrés seront souvent atteints ou dépassés sur les départements en vigilance rouge. Des records de température seront battus. En Bretagne, ce niveau de chaleur est donc tout à fait exceptionnel.
                                            Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le nord et l?est du pays, tandis qu?elles se maintiennent dans le Sud-Est.
                                            À noter, une évolution orageuse parfois marquée cet après-midi sur le sud des Alpes (en vigilance jaune « orages ») : averses pouvant donner de fortes précipitations en peu de temps. Egalement à suivre un renforcement du vent ce soir sur les côtes aquitaines (phénomène dit de la "galerne").
                                            *
                                            Mardi, la baisse sensible des températures par l?Atlantique se confirme. En conséquence, la vigilance rouge « canicule » devrait être levée sur la carte de vigilance de mardi matin 6H.
                                            Après une nuit de lundi à mardi très chaude avec des températures minimales souvent supérieures à 20 degrés, les fortes chaleurs se décaleront sur la moitié est de la France. Les températures y afficheront entre 37 et 40 degrés.
                                            Attention à la dégradation orageuse, attendue en fin de journée autour d?un axe allant des Pyrénées centrales à la Belgique.
                                            *
                                            Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation pourrait perdurer encore quelques jours sur ces régions.
                                            Épisode caniculaire en cours. Sur la façade ouest du pays, pic de chaleur extrême ce lundi.

                                            Suivi météo à 22:24

                                            Les modèles nous promettaient une journée historique sur une bonne moitié ouest du pays, et la liste des records confirment le caractère inédit de cette journée.

                                            Pensez que des Landes au Finistère et à la Manche, les températures étaient du même niveau que celles observées à Dubai (41°C cet après midi).

                                             

                                            Plus de 180 stations ont battu ou égalé leurs records, parfois des records absolus tous mois confondus battus de plusieurs degrés comme Biscarrosse, Cazaux, Nantes, Brest, La Rochelle, Caen, La Roche sur Yon, Saint Nazaire, Niort, Lisieux, Ouessant, Tulle, Rennes, Saint Brieuc....

                                            Même des communes littorales ont dépassé le seuil des 40°C :

                                            42.0°C à Nantes (44)

                                            40.1°C à Plouguerneau (29)

                                            40.8°C à Plestin les Grèves (22)

                                            41.2°C à Ploeren (56)

                                            Brest (29) avec 39.3°C bat son record historique de 1949 de plus de 4° !

                                            Ouessant (29) qui était le dernier bastion breton à ne jamais avoir franchi les 30°C vient de perdre ce privilège. Avec 31.3°C l’île bat son record historique d’août 2003 de plus de 2°.

                                             

                                            La liste des stations ayant dépassé les 40°C est donc si longue qu’on ne pourra en dresser ici qu’un échantillon :

                                            42.6°C à Biscarrosse (33)

                                            41,3°C à Cholet (49)

                                            40.5°C à Lisieux (14)

                                            40.5°C à Rennes (35)

                                            40.8°C à Taupont (56)

                                            41.1°C à Saint Martin aux Chartrains (14)

                                            40.0°C à Magnac Laval (87)

                                            40.4°C à Lhospitalet (46)

                                            41.3°C à Bustince (64)

                                            Prévisions du phénomène

                                            2022/07/18-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

                                              Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée, avec un pic de chaleur extrême sur la façade ouest du Pays.
                                              Rajout de 18 départements en vigilance orange pour la canicule vers les régions de l'est du pays.
                                              Sortie de la vigilance rouge canicule pour tout département concerné par cette couleur à compter de mardi 19 juillet à 06 heures locales.
                                              Ce lundi après-midi vers 15h on a déjà relevé déjà de nombreux records absolus, égalés ou même battus:
                                              Ouessant 30.5 degrés et Brest-Guipavas 39.2 degrés (dans le département 29), Lannion 38.7 degrés (22), Nantes 40.5 degrés (44), Chateau d'olonne 39 degrés (85), Niort 40.3 degrés (79), Biscarosse 41.7 degrés (40).
                                              On peut aussi relever 41.7 à Cazaux (33), battant le précédent record mensuel.
                                              Il faut noter qu'à cette heure des relevés, les températures maximales ne sont pas encore atteintes.
                                              La chaleur s?accentue.
                                              Ce lundi marque le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays avec un pic de chaleur extrême : les 40 degrés seront souvent atteints ou dépassés sur les départements en vigilance rouge. Des records de température seront battus. En Bretagne, ce niveau de chaleur est donc tout à fait exceptionnel.
                                              Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le nord et l?est du pays, tandis qu?elles se maintiennent dans le Sud-Est.
                                              À noter, une évolution orageuse parfois marquée cet après-midi sur le sud des Alpes (en vigilance jaune « orages ») : averses pouvant donner de fortes précipitations en peu de temps. Egalement à suivre un renforcement du vent ce soir sur les côtes aquitaines (phénomène dit de la "galerne").
                                              *
                                              Mardi, la baisse sensible des températures par l?Atlantique se confirme. En conséquence, la vigilance rouge « canicule » devrait être levée sur la carte de vigilance de mardi matin 6H.
                                              Après une nuit de lundi à mardi très chaude avec des températures minimales souvent supérieures à 20 degrés, les fortes chaleurs se décaleront sur la moitié est de la France. Les températures y afficheront entre 37 et 40 degrés.
                                              Attention à la dégradation orageuse, attendue en fin de journée autour d?un axe allant des Pyrénées centrales à la Belgique.
                                              *
                                              Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation pourrait perdurer encore quelques jours sur ces régions.
                                              Épisode caniculaire en cours. Sur la façade ouest du pays, pic de chaleur extrême ce lundi.

                                              Prévisions du phénomène

                                              2022/07/18-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                                              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Ardennes (08), Bas-Rhin (67), Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Marne (51), Ain (01), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haut-Rhin (68), Vosges (88), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Aube (10), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Haute-Loire (43).

                                              Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée, avec un pic de chaleur extrême sur la façade ouest du Pays.
                                              Néant.
                                              Hier après-midi (dimanche), des pointes à plus de 40°C ont été enregistrées dans les Landes, en Gironde, le Gers, la Haute-Garonne, le Lot ou encore les Pyrénées-Atlantiques.

                                              Vers 5H ce lundi matin, on relevait souvent plus de 20°C des régions méditerranéennes à celles de la façade atlantique. Le thermomètre n?était pas encore descendu sous les 30°C à Dourgne dans le Tarn !
                                              La chaleur s?accentue encore.
                                              Lundi marquera le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays avec un pic de chaleur extrême : les 40 degrés seront souvent atteints ou dépassés sur les départements en vigilance rouge. Des records de température seront battus. A Brest, le record absolu de 35,2°C de juillet 1949 (on avait mesuré 35,1°C en août 2003) a d?ores et déjà été égalé hier dimanche après-midi. Il sera dépassé ce lundi après-midi. En Bretagne, ce niveau de chaleur est donc tout à fait exceptionnel.
                                              Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le nord et l?est du pays, tandis qu?elles se maintiennent dans le Sud-Est.
                                              À noter, une évolution orageuse parfois marquée cet après-midi sur le sud des Alpes (en vigilance jaune « orages ») : averses pouvant donner de fortes précipitations en peu de temps.
                                              *
                                              Mardi, la baisse sensible des températures par l?Atlantique se confirme. En conséquence, la vigilance rouge « canicule » devrait être levée sur la carte de vigilance de mardi matin 6H.
                                              Après une nuit de lundi à mardi très chaude avec des températures minimales souvent supérieures à 20 degrés, les fortes chaleurs se décaleront sur la moitié est de la France. Les températures y afficheront entre 37 et 40 degrés.
                                              Attention à la dégradation orageuse, attendue en fin de journée autour d?un axe allant des Pyrénées centrales à la Belgique.
                                              *
                                              Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du Pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées. Cette situation pourrait perdurer encore quelques jours sur ces régions.
                                              Épisode caniculaire en cours. Sur la façade ouest du pays, pic de chaleur extrême ce lundi.

                                              Suivi météo à 09:52

                                              Ce lundi qui s’annonce historique au niveau de la chaleur débute sur les chapeaux de roues avec des températures nocturnes remarquables, certaines constituant même de nouveaux records.

                                              A Nice, au plus frais la température est tombée à 27.5°C ; jamais il n’avaot fait aussi doux une nuit de juillet depuis le début des observations en 1942.

                                              Records mensuels de douceur nocturne également pour

                                              Belle ile en mer (56)  et Villefranche de Rouergue (12) : 23.1°C

                                              La Roche sur Yon (85) : 23.3°C

                                              Peyrusse Grande (32) : 22.5°C

                                              Rostrenen (29) : 22.0°C

                                              Urgons (40) : 21.9°C

                                              Saint Brieuc (22) : 21.7°C

                                              A Revel (31) et Dourgne StatIC, les minimales sont respectivement de 27.8°C et 28.2°C (pour cette dernière station, il aura fallu attendre 5h du matin pour que la température s’abaisse sous le seuil des 30°C!)

                                              Si ces 3 stations ont été les plus douces, à l’échelle du pays, d’autres valeurs sont tout aussi remarquables comme les 25.5°C à Valouse (26), 25.3°C à Grosbeuil (85), 24.4°C à Lacapelle Biron (47), 24.1°C au sommet de la Tour Eiffel (75), à Ergué Gabéric (29) et à Mazères le Massuet (09), 23.8°C à Saint Germain des Prés dans Paris (75), 23.7°C à la Pointe du Raz (29), 23.3°C à Condom (32), 23.0°C à Vengeons (50), 22.6°C à Cholet (49), 21.7°C à Blacé (69), 21.6°C à Boulogne sur Mer (62), 21.3°C à Déservillers (25), 20.6°C à Mandailles (15) à 1050 m d’alt.!

                                              Suivi météo à 20:18

                                              Qui l’aurait cru ? L’ensemble des départements bretons placés en vigilance rouge pour canicule. Une décision qui n’a rien d’étonnant au vu des températures relevés aujourd’hui, sachant que la journée de demain gagnera encore quelques degrés supplémentaires. En attendant, un premier record absolu tous moins confondus a été battu à Ploudalmézeau dans le Finistère avec 33.0° ! On a par ailleurs relevé 36.1°C à Plestin les Grèves, 35.1°C à Pleslin Trigavoux dans les Côtes d’Armor, 36.5°C à Lanmeur, 35.2°C à Brest (qui égalise son record du 12 juillet 1949), 35.5°C à Morlaix dans le Finistère, 35.0°C à la Noé Blanche et 34.2°C à Rennes dans l’Ile et Vilaine et enfin 33.4°C sur l’île de Groix, 35.1°C à Vannes et 35.6°C à Nostang dans le Morbihan.

                                               

                                              L’autre région a devoir supporter cette chaleur extrême, c’est le grand sud ouest où à présent ce sont 7 départements qui ont connu des T° d'au moins 40°C :  dans les Landes (42.1°C à Bélis, 40.5°C à Biscarrosse -qui égalise son record d’hier-, 40.6°C à Mézos), la Gironde (40.3°C à Cazaux), les Pyrénées Atlantiques (40.2°C à Navarrenx), en Haute Garonne (40.2°C à Avignonais Lauragais et 40.4°C à Montesquieu Lauragais), le Gers (40.2°C à Mirande), le Lot (40.2°C à Saint Paul Flaugnac et 40.6°C à Lhospitalet) et l’Aude (40.2°C à Quillan).

                                              A Lomné dans les Hautes Pyrénées, avec 39.1°C, jamais il n’y avait fait aussi chaud, quelques soit le mois de l’année.

                                               

                                              Sans atteindre de tel excès, la chaleur était bien installée sur le reste du pays avec 36.8°C à Veynes (05), 38.0°C à Aubenas (07), 38.0°C à Brive (19), 38.4°C à Vieillevie (15), 36.2°C à Pruniers (36), 33.0°C à Luxeuil (70), 34.0°C à Gueugnon (71), 34.3°C à Rouen (76), 31.0°C aux Iles Chausey (50)

                                               

                                              Et la carte de vigilance pour demain est juste incroyable et restera dans les annales de la météo avec tous les dépatements bretons placés en vigilance rouge (s'il y avait bien une région dont on pensait qu'lle ne pourrait jamais connaître ce type de vigi, c'est bien la Bretagne !). Et voilà qui est fait ....    Compte tenu du gain potentiel de plusieurs degrés demain, c'est en tout 15 départements de la façade ouest qui ont été placés en vigilance rouge avec des températures qui pourraient atteindre 43/44°C dans le sud ouest, 42° en Bretagne.

                                              Prévisions du phénomène

                                              2022/07/17-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

                                                Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                                Les Pyrénées-Orientales redescendent en vigilance jaune.
                                                Hier samedi 16 juillet, on a relevé les températures maximales suivantes dans le Sud-Ouest:
                                                35,9°C à Bordeaux-Mérignac en Gironde, 36.7°C à Agen et 38°C à Aiguillon en Lot-et-Garonne, 38.2°C à Montauban, 38.2°C à Toulouse-Blagnac et 39.2°C à Revel en Haute-Garonne, 38.6°C à Albi dans le Tarn, 38.8°C à Mont-de-Marsan et 40.7°C à Bélis dans les Landes.
                                                Vers 5h on relève des températures entre 18 et 23 degrés sur les départements en vigilance orange, jusqu'à 26 près de la Méditerranée.
                                                Ce dimanche, la hausse des températures se poursuit, en particulier dans le Sud-Ouest où des valeurs voisines de 40°C seront souvent atteintes.
                                                Les températures minimales, jusqu?à présent assez clémentes, seront généralement plus élevées que ces jours derniers.
                                                Les fortes chaleurs vont également s?étendre vers le Nord-Ouest. Les départements bretons connaîtront ainsi souvent 34/35°C ou plus.

                                                Lundi marquera le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays avec des valeurs parfois remarquables : les 40°C seront souvent approchés, atteints ou dépassés. Des records seront certainement battus. Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le flanc est du pays.

                                                Mardi, la baisse sensible des températures par l?Atlantique se confirme. Les fortes chaleurs persisteront sur la moitié est de la France. Une dégradation orageuse est atttendue, surtout marquée en fin de journée du Massif Central au Grand-Est.
                                                Épisode caniculaire en cours avec un pic de chaleur extrême attendu ce lundi sur la façade ouest du pays.

                                                Prévisions du phénomène

                                                2022/07/17-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                                                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Aisne (02), Oise (60), Seine-Maritime (76), Eure (27), Calvados (14), Manche (50), Orne (61), Yonne (89), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Nièvre (58), Cher (18), Rhône (69), Vienne (86), Indre-et-Loire (37), Indre (36), Haute-Vienne (87).
                                                • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance rouge chaleur/canicule : Ille-et-Vilaine (35), Côtes d'Armor (22), Finistère (29), Morbihan (56), Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Vendée (85), Charente-Maritime (17), Gironde (33), Landes (40), Deux-Sèvres (79), Charente (16), Dordogne (24), Lot-et-Garonne (47), Gers (32).

                                                Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                                Les Pyrénées-Orientales redescendent en vigilance jaune.
                                                Hier samedi 16 juillet, on a relevé les températures maximales suivantes dans le Sud-Ouest:
                                                35,9°C à Bordeaux-Mérignac en Gironde, 36.7°C à Agen et 38°C à Aiguillon en Lot-et-Garonne, 38.2°C à Montauban, 38.2°C à Toulouse-Blagnac et 39.2°C à Revel en Haute-Garonne, 38.6°C à Albi dans le Tarn, 38.8°C à Mont-de-Marsan et 40.7°C à Bélis dans les Landes.
                                                Vers 5h on relève des températures entre 18 et 23 degrés sur les départements en vigilance orange, jusqu'à 26 près de la Méditerranée.
                                                Ce dimanche, la hausse des températures se poursuit, en particulier dans le Sud-Ouest où des valeurs voisines de 40°C seront souvent atteintes.
                                                Les températures minimales, jusqu?à présent assez clémentes, seront généralement plus élevées que ces jours derniers.
                                                Les fortes chaleurs vont également s?étendre vers le Nord-Ouest. Les départements bretons connaîtront ainsi souvent 34/35°C ou plus.

                                                Lundi marquera le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays avec des valeurs parfois remarquables : les 40°C seront souvent approchés, atteints ou dépassés. Des records seront certainement battus. Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le flanc est du pays.

                                                Mardi, la baisse sensible des températures par l?Atlantique se confirme. Les fortes chaleurs persisteront sur la moitié est de la France. Une dégradation orageuse est atttendue, surtout marquée en fin de journée du Massif Central au Grand-Est.
                                                Épisode caniculaire en cours avec un pic de chaleur extrême attendu ce lundi sur la façade ouest du pays.

                                                Suivi météo à 13:26

                                                La chaleur s'installe déjà en cette mi journée avec des températures déjà remarquables  sur le littoral breton et le sud ouest.

                                                Il fait déjà plus de 30°C le long des côtes nord de la Bretagne à 13h (30.7°C à Pleslin Trigavoux dans l'Ile et Vilaine, 30.3°C à Hillion, 30.0°C à Lannion, 30.7°C à Plestin Les Grèves dans les Côtes d'Armor, 30.6°C à Kernoues, 30.7°C à Brest dans le Finistère).

                                                 

                                                Les régions du sud ouest sont celles qui en cette mi journée enregistrent les températures les plus élevées (35.9°C à Mézos, 35.5°C à Mont de Marsan dans les Landes, 36.2°C à La Teste de Buch, 35.2°C à Lacanau en Gironde, 35.0°C à Toulouse Francazal, 35.1°C à Muret en Haute Garonne, 36.6°C à Tournay et 35.5°C à Tarbes dans les Hautes Pyrénées)

                                                Prévisions du phénomène

                                                2022/07/17-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

                                                  Épisode caniculaire nécessitant une attention particulière en raison de son intensité et de sa durée.
                                                  Extension de la vigilance orange à de nombreux départements du Nord-Ouest et du Sud. La quasi-totalité du reste du territoire est en jaune.
                                                  Les Pyrénées-Orientales redescendront en vigilance jaune à la carte de demain matin dimanche 6H.
                                                  Vers 15 H ce samedi après-midi, on relève déjà souvent plus de 35°C du Sud-Ouest à la vallée de la Durance. Le thermomètre affiche ponctuellement 39°C dans les Landes et le Gard.
                                                  Dimanche, la hausse des températures se poursuit, en particulier dans le Sud-Ouest où des valeurs voisines de 40°C seront souvent atteintes.
                                                  Les fortes chaleurs vont également s?étendre vers le Nord-Ouest. Les départements bretons connaîtront ainsi souvent 34/35°C ou plus.
                                                  Les températures minimales, jusqu?à présent assez clémentes, seront généralement plus élevées que ces jours derniers. Le rafraîchissement nocturne sera donc moindre.
                                                  *
                                                  Lundi marquera le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays avec des valeurs parfois remarquables : les 40°C seront souvent approchés, atteints ou dépassés. Des records seront certainement battus. Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le flanc est du pays.
                                                  Mardi, la baisse sensible des températures par l?Atlantique semble se confirmer. Les fortes chaleurs persisteront sur la moitié est de la France.
                                                  L?épisode caniculaire s?intensifie et les fortes chaleurs gagnent vers le Nord-Ouest.

                                                  Suivi météo à 22:32

                                                  A nouveau une trentaine de records mensuels ont été battus ou égalés aujourd'hui dans cette nouvelle journée caniculaire, parmi lesquels l'emblématique Mont Aigoual où avec ses 28.2°C,  il n'avait jamais fait aussi chaud un mois de juillet depuis 1895. La température la plus élevée de cette journée a été mesurées à Siran (34) avec 42.5°C

                                                  On notera également pour les supérieures à 40°C :

                                                  41.5°C à Soumont (34)

                                                  40.9°C à Luc sur Orbieu (11)

                                                  40.8°C à Lézignan Corbières (11)

                                                  40.7°C à Bélis (40)

                                                  40.2°C à La Rouvière (30), Ferrals les Corbières et Quillan (11)

                                                  40.0°C à Laroque (34)

                                                  On retiendra également la remarquable performance de Névache dans les Hautes Alpes, à 1600 m d'altitude, avec une maximale de 30.4°C après avoir fait un minimum à 4.8°C ce matin, soit 25.6°C d'amplitude (A titre d'information, le seuil des 30°C n'est franchi en moyenne qu'une fois tous les 3 ans).

                                                  Prévisions du phénomène

                                                  2022/07/16-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

                                                    Nouvel épisode de fortes chaleurs, caractérisé notamment par sa durée et son intensité.
                                                    Néant.
                                                    A 5 heures on releve entre 16 et 22 degrés dans le sud-ouest , de 20 à 25 degrés dans le sud-est
                                                    Samedi après-midi, les températures commenceront à remonter doucement sur la moitié nord. Sur la moitié sud elles resteront très élevées. Elles seront en hausse dans le Sud-Ouest, comprises entre 36 et 39°C atteignant parfois les 40°C. Dans le Sud-Est elles seront du même ordre que vendredi.
                                                    Dimanche la hausse des températures se poursuivra en paticulier dans le Sud-Ouest où les 40°C seront plus souvent atteints. Les fortes chaleurs commenceront à s'étendre vers le nord-ouest.
                                                    Lundi, l'extension des très fortes chaleurs vers le nord-ouest du pays s'amplifiera nettement. De nombreux records devraient être battus.
                                                    La vigilance évoluera au fil des jours.
                                                    L'épisode caniculaire commencera à s'atténuer par l'ouest à partir de mardi.
                                                    L?épisode caniculaire s?intensifie demain et les fortes chaleurs gagnent vers le Nord-Ouest.

                                                    Prévisions du phénomène

                                                    2022/07/16-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                                                    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Ille-et-Vilaine (35), Finistère (29), Morbihan (56), Loire-Atlantique (44), Mayenne (53), Sarthe (72), Maine-et-Loire (49), Vendée (85), Charente-Maritime (17), Ariège (09), Alpes Maritimes (06), Hautes-Alpes (05), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Isère (38), Deux-Sèvres (79), Charente (16), Dordogne (24), Cantal (15), Aveyron (12).
                                                    • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Côtes d'Armor (22), Corrèze (19).

                                                    Nouvel épisode de fortes chaleurs, caractérisé notamment par sa durée et son intensité.
                                                    Néant.
                                                    A 5 heures on releve entre 16 et 22 degrés dans le sud-ouest , de 20 à 25 degrés dans le sud-est
                                                    Samedi après-midi, les températures commenceront à remonter doucement sur la moitié nord. Sur la moitié sud elles resteront très élevées. Elles seront en hausse dans le Sud-Ouest, comprises entre 36 et 39°C atteignant parfois les 40°C. Dans le Sud-Est elles seront du même ordre que vendredi.
                                                    Dimanche la hausse des températures se poursuivra en paticulier dans le Sud-Ouest où les 40°C seront plus souvent atteints. Les fortes chaleurs commenceront à s'étendre vers le nord-ouest.
                                                    Lundi, l'extension des très fortes chaleurs vers le nord-ouest du pays s'amplifiera nettement. De nombreux records devraient être battus.
                                                    La vigilance évoluera au fil des jours.
                                                    L'épisode caniculaire commencera à s'atténuer par l'ouest à partir de mardi.
                                                    L?épisode caniculaire s?intensifie demain et les fortes chaleurs gagnent vers le Nord-Ouest.

                                                    Prévisions du phénomène

                                                    Rappel sur la synoptique :

                                                    L'ensemble de la France se retrouve sous une puissante dorsale qui s'étire de l'Afrique du Nord à l'Irlande. Celle-ci a montré quelques signes de faiblesses sur le Nord-Est du pays, laissant le jet d'altitude orienté au Nord-Ouest véhiculer une masse d'air nettement moins chaude sur ces régions.
                                                    Mais cette configuration n'est que temporaire : rapidement, cette dorsale va de nouveau se développer jusqu'aux Iles Britanniques d'ici dimanche, et la goutte froide au large du Portugal va jouer un rôle de pompe à chaleur. Son placement fait remonter une masse d'air particulièrement chaude depuis la péninsule Ibérique en flux de Sud, avec des températures à l'air libre à 850 hPa (~ 1500 m d'altitude) dépassant les 25°C sur le quart Sud-ouest de l'héxagone.

                                                    Carte issue du ECMWF : run CEP pour la journée de samedi à 14h locales (plages de couleur : T850, traits noirs : lignes de géopotentiels à 500 hPa).

                                                    Carte issue du ECMWF : run CEP pour la journée de dimanche à 14h locales (plages de couleur : T850, traits noirs : lignes de géopotentiels à 500 hPa).

                                                    Prévisions attendues pour ce week-end :

                                                    Samedi :

                                                    Les conditions ensoleillées s'imposent largement sur le pays. On notera quelques entrées maritimes en direction du golfe de Gênes (littoraux du Var, des Alpes-Maritimes et de la façade ouest de l'ile de beauté), quelques très rares averses possibles sur le Mercantour en cours d'après-midi, et un voile nuageux d'altitude un peu plus épais en direction de la pointe bretonne.

                                                    En surface, sous l'effet d'un anticyclone placé sur l'Angleterre et d'une dépression très relative sur la Méditerranée, un vent de secteur NNE à NE soufflera modérémment sur la France. On attend en particulier un Mistral soufflant entre 50 et 60 km/h en rafales en basse vallée du Rhône, accentuant déjà le fort risque d'incendie sur cette région.

                                                    Aux abords de la grande bleue, les modèles s'accordent sur des températures globalement comprises entre 37 et 39°C depuis le massif du Verdon (Nord-Ouest du Var) en passant par la basse vallée du Rhône, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales sous l'influence du vent continental. Dans la région des Garrigues (centre Gard, comme à Nîmes, et l'Est héraultais) ainsi que la région du Minervois dans l'Aude, les températures pourront franchir localement les 40°C.

                                                    Sur le quart Sud-Ouest du pays, étant donné la surestimation des modèles sur la valeur de la Tx aujourd'hui, les valeurs sont à prendre avec plus de pincettes (enlever au moins 1°C au modèle AROME). On attend globalement entre 36°C et 39°C, avec très localement 40°C en direction des Landes. Ailleurs, sur un large quart Nord-Ouest, on attend des valeurs comprises entre 30 et 33°C.

                                                    Dimanche :

                                                    Les conditions changent peu. On retrouve toujours un ciel légèrement plus voilé en direction de la Bretagne, tandis qu'à l'opposé sur le quart Sud-Est, quelques entrées maritimes transitent sur la Méditerranée et une évolution diurne est attendue sur le Mercantour sous forme de cumulus pouvant aller localement jusqu'à l'averse.

                                                    L'anticyclone en surface migre en direction de la mer du Nord, orientant le vent au secteur Est et mettant fin à l'épisode de Mistral. Mais cette configuration favorise le retour du Marin + Autan en fin de journée en Occitanie.

                                                    Au lever du jour, les températures s'annoncent déjà bien élevées sur le pourtour méditerranéen (20 à 22°C), en particulier dans le domaine du Mistral (23 à 24°C). En Occitanie, elles seront à peine plus respirables (17 à 20°C).

                                                    Le pourtour méditerranéen enregistrera une légère baisse globale des températures avec 35°C à 37°C. La basse vallée du Rhône est encore la plus exposée avec localement 38°C à 39°C.

                                                    Le quart Sud-Ouest devrait quand à lui suffoquer davantage avec des valeurs comprises entre 38 et 42°C, en particulier en direction des Landes.

                                                    On surveillera la hausse sensible du mercure déjà sur la façade Ouest. Sous l'influence d'une masse d'air de plus en plus chaude et d'un faible vent continental d'Est bien en place, on attend déjà entre 32 et 35°C. Les 35°C pourront être atteints dans des villes comme Nantes, Rennes, Angers et la Rochelle.

                                                    Quelques mots pour le début de semaine prochaine :

                                                    Lundi :

                                                    Après une nuit qui s'annonce très éprouvante dans la moitié Sud (19 à 23°C) et dans une moindre mesure sur le Nord-Ouest (16 à 19°C), la canicule devrait atteindre son pic depuis les Pyrénées jusqu'à la région Centre, voire Normandie en passant par le quart Nord-Ouest. Sur ces régions, on attend entre 37°C et 42°C ! La barre des 40°C serait franchie à l'Ouest d'une ligne Le Mans - Toulouse, à l'exception de la pointe bretonne qui subira tout de même des valeurs supérieures à 35°C ! Certains records absolus comme à Brest (35.2°C datant de 1949 !) pourraient tomber sur cette journée.

                                                    On attend encore des valeurs elevées aux abords de la Méditerranée : entre 35 et 38°C.

                                                    Mardi :

                                                    Sous l'influence de la goutte froide, l'air chaud de la veille se déplace en direction du Nord-Est du pays. On attend cette fois-ci des températures comprises entre 37 et 40°C de l'Auvergne aux frontières allemandes en passant par la Bourgogne-Franche-Comté avec le Val de Saône, et ainsi que l'Ile-de-France et les Hauts-de-France.

                                                    Prévisions météo du phénomène

                                                    Mis à jour le vendredi 15 juillet 2022 à 22:59

                                                    Rappel sur la synoptique :

                                                    L'ensemble de la France se retrouve sous une puissante dorsale qui s'étire de l'Afrique du Nord à l'Irlande. Celle-ci a montré quelques signes de faiblesses sur le Nord-Est du pays, laissant le jet d'altitude orienté au Nord-Ouest véhiculer une masse d'air nettement moins chaude sur ces régions.
                                                    Mais cette configuration n'est que temporaire : rapidement, cette dorsale va de nouveau se développer jusqu'aux Iles Britanniques d'ici dimanche, et la goutte froide au large du Portugal va jouer un rôle de pompe à chaleur. Son placement fait remonter une masse d'air particulièrement chaude depuis la péninsule Ibérique en flux de Sud, avec des températures à l'air libre à 850 hPa (~ 1500 m d'altitude) dépassant les 25°C sur le quart Sud-ouest de l'héxagone.

                                                    Carte issue du ECMWF : run CEP pour la journée de samedi à 14h locales (plages de couleur : T850, traits noirs : lignes de géopotentiels à 500 hPa).

                                                    Carte issue du ECMWF : run CEP pour la journée de dimanche à 14h locales (plages de couleur : T850, traits noirs : lignes de géopotentiels à 500 hPa).

                                                    Prévisions attendues pour ce week-end :

                                                    Samedi :

                                                    Les conditions ensoleillées s'imposent largement sur le pays. On notera quelques entrées maritimes en direction du golfe de Gênes (littoraux du Var, des Alpes-Maritimes et de la façade ouest de l'ile de beauté), quelques très rares averses possibles sur le Mercantour en cours d'après-midi, et un voile nuageux d'altitude un peu plus épais en direction de la pointe bretonne.

                                                    En surface, sous l'effet d'un anticyclone placé sur l'Angleterre et d'une dépression très relative sur la Méditerranée, un vent de secteur NNE à NE soufflera modérémment sur la France. On attend en particulier un Mistral soufflant entre 50 et 60 km/h en rafales en basse vallée du Rhône, accentuant déjà le fort risque d'incendie sur cette région.

                                                    Aux abords de la grande bleue, les modèles s'accordent sur des températures globalement comprises entre 37 et 39°C depuis le massif du Verdon (Nord-Ouest du Var) en passant par la basse vallée du Rhône, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales sous l'influence du vent continental. Dans la région des Garrigues (centre Gard, comme à Nîmes, et l'Est héraultais) ainsi que la région du Minervois dans l'Aude, les températures pourront franchir localement les 40°C.

                                                    Sur le quart Sud-Ouest du pays, étant donné la surestimation des modèles sur la valeur de la Tx aujourd'hui, les valeurs sont à prendre avec plus de pincettes (enlever au moins 1°C au modèle AROME). On attend globalement entre 36°C et 39°C, avec très localement 40°C en direction des Landes. Ailleurs, sur un large quart Nord-Ouest, on attend des valeurs comprises entre 30 et 33°C.

                                                    Dimanche :

                                                    Les conditions changent peu. On retrouve toujours un ciel légèrement plus voilé en direction de la Bretagne, tandis qu'à l'opposé sur le quart Sud-Est, quelques entrées maritimes transitent sur la Méditerranée et une évolution diurne est attendue sur le Mercantour sous forme de cumulus pouvant aller localement jusqu'à l'averse.

                                                    L'anticyclone en surface migre en direction de la mer du Nord, orientant le vent au secteur Est et mettant fin à l'épisode de Mistral. Mais cette configuration favorise le retour du Marin + Autan en fin de journée en Occitanie.

                                                    Au lever du jour, les températures s'annoncent déjà bien élevées sur le pourtour méditerranéen (20 à 22°C), en particulier dans le domaine du Mistral (23 à 24°C). En Occitanie, elles seront à peine plus respirables (17 à 20°C).

                                                    Le pourtour méditerranéen enregistrera une légère baisse globale des températures avec 35°C à 37°C. La basse vallée du Rhône est encore la plus exposée avec localement 38°C à 39°C.

                                                    Le quart Sud-Ouest devrait quand à lui suffoquer davantage avec des valeurs comprises entre 38 et 42°C, en particulier en direction des Landes.

                                                    On surveillera la hausse sensible du mercure déjà sur la façade Ouest. Sous l'influence d'une masse d'air de plus en plus chaude et d'un faible vent continental d'Est bien en place, on attend déjà entre 32 et 35°C. Les 35°C pourront être atteints dans des villes comme Nantes, Rennes, Angers et la Rochelle.

                                                    Quelques mots pour le début de semaine prochaine :

                                                    Lundi :

                                                    Après une nuit qui s'annonce très éprouvante dans la moitié Sud (19 à 23°C) et dans une moindre mesure sur le Nord-Ouest (16 à 19°C), la canicule devrait atteindre son pic depuis les Pyrénées jusqu'à la région Centre, voire Normandie en passant par le quart Nord-Ouest. Sur ces régions, on attend entre 37°C et 42°C ! La barre des 40°C serait franchie à l'Ouest d'une ligne Le Mans - Toulouse, à l'exception de la pointe bretonne qui subira tout de même des valeurs supérieures à 35°C ! Certains records absolus comme à Brest (35.2°C datant de 1949 !) pourraient tomber sur cette journée.

                                                    On attend encore des valeurs elevées aux abords de la Méditerranée : entre 35 et 38°C.

                                                    Mardi :

                                                    Sous l'influence de la goutte froide, l'air chaud de la veille se déplace en direction du Nord-Est du pays. On attend cette fois-ci des températures comprises entre 37 et 40°C de l'Auvergne aux frontières allemandes en passant par la Bourgogne-Franche-Comté avec le Val de Saône, et ainsi que l'Ile-de-France et les Hauts-de-France.

                                                    Suivi météo à 21:11

                                                    Comme fort bien prévu par les modèles, la chaleur s'est encore accentuée dans le sud est du pays et c'est là qu'il a fait le plus chaud avec déjà des records, les premiers d'une probable longue série dans les jours à venir.

                                                    Un record absolu tous mois confondus a été battu, il est pour la station de Béziers Agde qui a enregistré 40.4°C, c'est la première fois que cette station franchit la barre des 40°C. Auparavant, le record était de 39.7°C le 27/06/2019.

                                                    Une multitude de records mensuels sont également tombés :

                                                    40.7°C à La Rouvière (30)

                                                    40.4°C à Soumont (34)

                                                    40.3°C à Nîmes Courbessac (30). C'est la première fois que cette station franchit la barre des 40°C au mois de juillet en 101 ans de mesures. Tous mois confondus, elle a connu 11 occurences de Tx >=40°C mais 7 ont eu lieu ces 6 dernières années !

                                                    40.1°C à Nîmes Garons (30)

                                                    39.3°C à Vives (66)

                                                    38.8°C à Narbonne (11)

                                                    38.3°C à Sisteron (04)

                                                    37.2°C à Tallard (05)

                                                     

                                                     

                                                    On notera comme autres tempértaures

                                                    41.0°C à Fitou (11)

                                                    40.8°C à Villevieille (30)

                                                    40.1°C à Saint Chamas (13)

                                                    40.0°C à Céret (66)

                                                    37.6°C au Montat (46)

                                                    37.0°C à Montauban (82)

                                                    30.8°C à Nostang (56)

                                                    27.6°C à Puzeaux (80)

                                                    28.8°C à Voinémont 54)

                                                    Dans le sud ouest, la situation sur le front des incendies ne s'améliore pas.  Quelques 8000 hectares sont partis en fumées dans les Landes et en Gironde, 11300 personnes évcauées. A Cazaux, 7 maisons ont été détruites par les flammes.

                                                    Prévisions du phénomène

                                                    2022/07/15-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :
                                                    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Landes (40), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Lot (46), Gers (32).
                                                    • Département passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Andorre (99).

                                                    Nouvel épisode de fortes chaleurs, caractérisé notamment par sa durée et son intensité.
                                                    Néant.
                                                    Le temps est calme.
                                                    Cet après-midi,on relève déjà: 35 °C à Toulouse (31), 36,3°C à Aubenas (07), 39°C à Perpignan (66), 39°C à Nïmes (30), 39,6°C à Apt (84).
                                                    Ce vendredi après-midi, alors que la chaleur s'atténue un peu au nord d'une ligne Bordeaux - Lyon, les maximales restent très élevées plus au sud avec des valeurs proches de 38°C à 40°C.
                                                    Au cours de la nuit de vendredi à samedi, les températures minimales vont rester élevées sur le sud du pays, s'échelonnant de 20 à 23°C dans le sud-ouest et en vallée du Rhône; par endroit, elles ne descendront pas en dessous des 25°C (basse vallée du Rhône, littoral méditerranéen).
                                                    L'après-midi, les températures commenceront à remonter doucement sur la moitié nord. Sur la moitié sud elles resteront très élevées. Elles seront en hausse dans le Sud-Ouest, comprises entre 36 et 39°C atteignant parfois les 40°C. Dans le Sud-Est elles seront du même ordre que vendredi.
                                                    Dimanche la hausse des températures se poursuivra en paticulier dans le Sud-Ouest où les 40°C seront plus souvent atteints. Les fortes chaleurs commenceront à s'étendre vers le nord-ouest.
                                                    Lundi, l'extension des très fortes chaleurs vers le nord-ouest du pays s'amplifiera nettement. De nombreux records devraient être battus.
                                                    La vigilance évoluera au fil des jours.
                                                    L'épisode caniculaire commencera à s'atténuer par l'ouest à partir de mardi.
                                                    Épisode caniculaire en cours sur le sud du pays, s'intensifiant dans le Sud-Ouest.

                                                    Suivi météo à 14:39

                                                    En cette mi journée, c'est dans l'extrême Sud Est du pays que les thermomètres s'emballent avec déjà 38.0°C à Leucate (11) et Béziers (34) et Nîmes Courbessac, 39.0°C à Aniane (34).

                                                    Ailleurs, la quasi totalité du pays connaît des températures comprises entre 28 et 31°C, 30 à 35°C sur le sud ouest, 22 à 26°C du Nord Ouest au Pas de Calais et à la Lorraine.

                                                    Prévisions du phénomène

                                                    2022/07/15-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

                                                      Nouvel épisode de fortes chaleurs, caractérisé notamment par sa durée et son intensité.
                                                      Néant
                                                      En fin de nuit de mercredi à jeudi, il a fait 19°C à Montélimar, 20°C à Albi, et 21°C à Toulouse.
                                                      En cet après-midi de jeudi, les maximales atteignent les 35°C au sud d'une ligne Vendée / Strasbourg. Elle montent jusqu'à 37/38°C sur le Sud-Ouest et en moyenne et basse vallée du Rhône.
                                                      Seuls le littoral méditerranéen et la frange côtière atlantique restent sous la barre des 35°C grâce aux brises.
                                                      Dans la nuit de jeudi à vendredi, les températures minimales sont proches de 19 à 21°C sur la moitié sud du pays, voire 22°C au sein des grandes agglomérations, et vont jusqu'à 23/24°C dans l'intérieur du Languedoc-Roussillon, où elles sont en hausse sensible.
                                                      Vendredi, alors que la chaleur s'atténue un peu au nord d'une ligne Bordeaux - Lyon, les maximales restent très élevées plus au sud et s'intensifient, avec des valeurs proches de 38°C à 40°C.
                                                      Samedi, les températures restent très élevées sur la moitié sud et commencent à remonter doucement sur la moitié nord. L'extension des fortes chaleurs vers le nord s'amplifie dimanche et surtout lundi.
                                                      Épisode caniculaire en cours sur le sud du pays.

                                                      Suivi météo à 22:57

                                                      Si la chaleur a marqué le pas sur les régions les plus septentrionales et le long des côtes de la Manche, elle s'est en revanche renforcé au sud tout en gagnant les régions Est et Nord Est.

                                                      A cete occasion, on a enregsitré les premiers 40°C de la série avec 40.0°C à Lapalud (84) et à Belis (40). Tout aussi remarquables, on notera les 39.5°C à Quillan (11), 39.3°C à Saint Paul Trois Chateaux (26), 39.3°C au Montat (46), 39.2°C à Saint Laurent du Pape (07), 38.3°C au Breuil (69), 36.4°C à Colmar (68) et 35.7°C à Dijon (21)

                                                      A contrario, sur les régions nord et nord ouest, on respire mieux avec des températures idéales que certains de la moitié sud apprécieraient à leurs juste valeurs : 23.8°C à Bergues (62), 21.8°C à Dieppe (76), 22.7°C à Saint Martin aux Chartrains (14), 23.8°C à Houesville (50), 22.3°C à Lamballe (22), 21.8°C à Plestin les Grèves (22), 18.6°C sur l'île de Quéménès (29).

                                                       

                                                      Cette chaleur n'arrange pas la situation sur le front des incendies dans le sud ouest. En Gironde et dans les Landes, la situation est préoccupante et l'ampleur des incendies est telle que les panaches de fumées sont visibles depuis l'espace.. Déjà 5300 hectares sont partis en fumées. La rotation des vents au nord ouest a rabattu les fumées du gigantesque feux de forêts de la Teste de Buch vers Cazaux. La visibilité est soudainement passée de 42 km à 1,5 km conduisant les autorités à évacuer les 4000 habitants de la ville ainsi que la base aérienne; les flammes lèchaient les bateaux dans le port cet après midi. Dans le même temps, d'autres incendies se sont déclenchés cet après midi en Provence nécessitant le rappatriement des colonnes de secours parties en renfort dans le sud ouest.

                                                        

                                                      Prévisions du phénomène

                                                      2022/07/14-1610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h10 :

                                                        Nouvel épisode de fortes chaleurs, caractérisé notamment par sa durée et son intensité.
                                                        Néant
                                                        En fin de nuit de mercredi à jeudi, il a fait 19°C à Montélimar, 20°C à Albi, et 21°C à Toulouse.
                                                        En cet après-midi de jeudi, les maximales atteignent les 35°C au sud d'une ligne Vendée / Strasbourg. Elle montent jusqu'à 37/38°C sur le Sud-Ouest et en moyenne et basse vallée du Rhône.
                                                        Seuls le littoral méditerranéen et la frange côtière atlantique restent sous la barre des 35°C grâce aux brises.
                                                        Dans la nuit de jeudi à vendredi, les températures minimales sont proches de 19 à 21°C sur la moitié sud du pays, voire 22°C au sein des grandes agglomérations, et vont jusqu'à 23/24°C dans l'intérieur du Languedoc-Roussillon, où elles sont en hausse sensible.
                                                        Vendredi, alors que la chaleur s'atténue un peu au nord d'une ligne Bordeaux - Lyon, les maximales restent très élevées plus au sud et s'intensifient, avec des valeurs proches de 38°C à 40°C.
                                                        Samedi, les températures restent très élevées sur la moitié sud et commencent à remonter doucement sur la moitié nord. L'extension des fortes chaleurs vers le nord s'amplifie dimanche et surtout lundi.
                                                        Episode caniculaire en cours sur le sud du pays, s'étendant demain vers le Roussillon, en basses vallée du Rhône et sud des Alpes

                                                        Prévisions du phénomène

                                                        2022/07/14-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                                                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Pyrénées-Orientales (66), Gard (30), Alpes de Haute-Provence (04), Vaucluse (84).

                                                        Episode de très fortes chaleurs sur le sud et l'ouest du pays, caractérisé notamment par sa durée importante à l'échelle du pays.
                                                        Néant
                                                        Hier après-midi, il a fait 38°C à Mont-de-Marsan (40), 37°C à Toulouse (31), Albi (81), et Angers (49), et 36°C à Montélimar (36).
                                                        Ce jeudi en fin de nuit il fait 19°C à Montélimar, 20°C à Albi, et 21°C à Toulouse.
                                                        Ce jeudi, les maximales atteignent les 35°C au sud d'une ligne Vendée / Strasbourg. Elle montent jusqu'à 37/38°C sur le Sud-Ouest, localement 39°C, en particulier sur les départements placés en vigilance orange, et jusqu'à 38 à 40°C sur la moyenne et la basse vallée du Rhône.
                                                        Seuls le littoral méditerranéen et la frange côtière atlantique restent sous la barre des 35°C grâce aux brises.

                                                        Dans la nuit de jeudi à vendredi, les températures minimales sont proches de 19 à 21°C sur la moitié sud du pays, voire 22°C au sein des grandes agglomérations, et vont jusqu'à 23/24°C dans l'intérieur du Languedoc, où elles sont en hausse sensible.

                                                        Vendredi, alors que la chaleur s'atténue un peu au nord d'une ligne Bordeaux - Lyon, les maximales restent très élevées plus au sud, proches de 38°C à 40°C.

                                                        Une nouvelle extension des très fortes chaleurs vers le nord est attendue à partir de samedi, s''amplifiant dimanche et surtout lundi.
                                                        Episode caniculaire en cours sur le sud du pays, s'étendant demain vers le Roussillon, en basses vallée du Rhône et sud des Alpes

                                                        Suivi météo à 12:59

                                                        La combinaison d'une masse d'air chaud et d'un soleil radieux fait s'envoler les températures. A midi, le rose commence à envahir la carte signe que les fortes chaleurs gagnent du terrain et la barre des 35°C est déjà ponctuellement dépassée sur le sud ouest et l'arrière pays provençal :

                                                        35.3°C à Castirla (2B)

                                                        34.7°C à Belin Beliet (33)

                                                        34.5°C à Vidauban (83)

                                                        34.1°C à Florac (48)

                                                        33.8°C à Langé (36)

                                                        33.6°C à Pourrières (83)

                                                         

                                                        En revanche, et comme prévu, les régions du Nord Ouest connaissent une baisse sensible de la tempérétaure par rapport à hier à la même heure. Sacré contraste avec les régions sud puisqu'on relève toujours à midi

                                                        16.3°C à Ouessant (29)

                                                        21.4°C à Camaret (29)

                                                        18.6°C à Ploubazlanec (22)

                                                        20/4°C à Chausey (50)


                                                        Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                                                        Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.