Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.19h00, 2.5°C
    95%, 998.8hPa
    Vent de direction SSO11 km/h (raf. 25)
Depuis 2001, nous sommes toujours allés de l'avant pour vous proposer le meilleur. Votre aide est primordiale pour que cela continue.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2021Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°103

CarteTempête/coup de ventÉpisode pluvieux
Consulter l'analyse et le résumé    

Suivi météo à 16:20

Mis à jour le mardi 24 octobre 2006 à 16:20
Carte Vigicrues Actualisation de la carte Vigicrues.
Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 12:19

Mis à jour le mardi 24 octobre 2006 à 12:19

Le vent s'est nettement calmé depuis le début de la matinée. Les rafales atteignaient encore, peu avant 12h, 60 à 80 km/h sur les régions centrales, du Nord et du Nord-Est. Le front occlus apportait encore de fréquentes pluies, parfois soutenues, de la Haute-Normandie au Nord-Pas-de-Calais et à la Picardie.

Les cumuls pluviométriques en 24h, du 23/10 à 6h TU (8h légales) au 24/10 à 6h TU (8h légales) s'élevaient à:

  • 54 mm à Brest-Guipavas (29)
  • 36 mm à Quimper-Pluguffan (29)
  • 33 mm à Langres (52)
  • 28 mm au Touquet-Paris-Plage (62)
  • 24 mm à Belfort-Fontaine (90) et à Chamonix-Mont Blanc (74)
  • 22 mm à Lorient-Lann Bihoué (56), à Caen-Carpiquet (14), à Epinal (88) et à Bourg-Saint-Maurice (73)
  • 21 mm au Havre-Octeville (76), à Colmar-Meyenheim (68) et à Chambéry-Aix-les-Bains (73)
  • 20 mm à Strasbourg-Entzheim (67) et à Alençon-Valframbert (61)
  • 19 mm à Laval-Entrammes (53)
  • etc... pour plus de chiffres, voire la carte ci-dessous ou consulter les observations des stations synoptiques: http://www.infoclimat.fr/cartes-obs/

Suivi météo à 11:49

Mis à jour le mardi 24 octobre 2006 à 11:49
Le bilan de cet épisode est le suivant: le vent a été surestimé dans les terres, puisqu'il a rarement dépassé les 100 km/h, les rafales ont généralement atteint 70 à 90 km/h sur la moitié Nord-Ouest. Sur les côtes en revanche, la vigilance fut justifiée en raison de vents tempêtueux, conformément à ce que l'on attendait. En effet, les rafales ont atteint jusqu'à 140 km/h par endroits. La raison principale de ces vents moins forts est le comblement plus rapide de la dépression, avant même d'entrer en Manche.
- 24/10/06 à 11h17, les départements de la Picardie, du Nord Pas de Calais, de la Seine-Maritime, de la Marne et des Ardennes passent en vigilance de niveau 2 (jaune), il n'y donc plus aucun département en vigilance de niveau 3 (orange). Il reste cependant 57 départements en vigilance de niveau 2 (jaune), du Centre-Ouest aux Normandies au Nord et au Nord-Est, pour un risque de rafales de vent.
- 24/10/06 à 09h53, la carte de vigilance de Météo-France a été réactualisée et ce sont les départements de la Picardie, Nord Pas de Calais ainsi que la Seine-Maritime, la Marne et les Ardennes qui restent en niveau 3 de vigilance (orange) pour les vents violents, soit 8 départements. Ceux du Centre, Ile de France, Normandie repassent en vigilance jaune.
- 24/10/06 à 06h, Météo-France laisse 27 départements du Centre au Nord Pas de Calais, des Ardennes à la Normandie en vigilance de niveau 3 (orange) concernant ces vents violents. Vigilance valable jusqu'à 14h ce jour.
- 23/10/06 à 16h, Ce sont désormais 38 départements qui sont placés en vigilance orange "vents violents" par Météo France. Cette dernière est étendue aux régions du nord.
- 23/10/06 à 06h, Météo France a placé 30 départements en vigilance orange "vents violents", du Finistère à l'Ile de France, de la Manche à la Charente Maritime.
- 22/10/06 à 16h, Météo-France n'a placé que les départements de l'Ouest, le Limousin, le Nord de l'Auvergne et de Rhône-Alpes, ainsi que le Cotentin en vigilance de niveau 2 (jaune), en raison des vents forts. En effet, les vents ne vont véritablement se renforcer que lundi en fin d'après-midi et en soirée.

Suivi météo à 10:10

Mis à jour le mardi 24 octobre 2006 à 10:10
Carte Vigicrues Actualisation de la carte Vigicrues.
Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 02:27

Mis à jour le mardi 24 octobre 2006 à 02:27

Le vent souffle toujours en tempête sur les côtes du Nord-Ouest, avec des rafales souvent comprises entre 110 et 130 km/h sur le littoral, jusqu'à 140 km/h sur les côtes vendéennes et charentaises, et entre 80 et 100 km/h dans les terres. On peut aisément suivre avec attention les zones de vent fort sur le site www.xcweather.co.uk , voici la carte des vents éditée à 2h09 locales:

D'autre part, de nombreuses averses, parfois soutenues, s'organisent dans un large quart Nord-Ouest du pays, liées à l'occlusion qui semble vouloir s'enfoncer plus dans les terres que prévu. A l'opposé, le front froid se déstabilise fortement dans le Nord-Est avec de nombreuses averses orageuses, organisées en ligne. Certaines intensités de pluie dépassent les 200 à 250 mm/h.

Globalement, les cumuls pluviométriques varient entre 5 et 25 mm sur une grande majorité des départements touchés par la pluie ou les averses, mais les lames d'eau dépassent les 25 à 30 mm en Bretagne par exemple, mais aussi en Ardèche où le cumul final devrait avoisiner les 100 à 150 mm sur les plateaux.

Suivi météo à 23:47

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 23:47

Les vents tempétueux pénètrent désormais à l'intérieur des terres : des rafales maximum de 100 km/h ont été relevées à Nantes et à la Roche sur Yon. Dans le même temps, les vents violents se maintiennent sur la côte avec 134 km/h sur l'l'Ile d'Yeu et 130 km/h sur l'Ile de Ré.

De virulentes averses touchent la Bretagne, l'ouest des Pays de la Loire et la Basse Normandie. Ce sont sous ces grains, parfois organisés en ligne qu'ont lieu les plus fortes rafales. Une ligne d'orages s'étend du Limousin à la Champagne Ardennes et aux Vosges. D'autres orages naissent sur le dijonnais, la Haute Loire et l'Ardèche. Une activité électrique importante, de bonnes rafales de vent et de la grêle sont parfois observés.

Suivi météo à 22:35

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 22:35

A 22h30, les vents continuent de se renforcer sur la côte. On a ainsi relevé entre 21h et 22h des rafales maximum de :
- 134 km/h sur l'Ile de Groix
- 126 km/h sur l'Ile d'Yeu
- 123 Km/h sur Belle-Ile
- 123 km/h à la pointe de Chemoulin
- 119 km/h sur l'Ile de Ré
- 100 km/h à Saint Nazaire

Dans les terres le vent n'atteint pas encore le seuil de la tempête avec des pointes maximum de 80 à 85 km/h sur les villes en arrière des littoraux.

Suivi météo à 21:19

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 21:19
Carte Vigicrues Actualisation de la carte Vigicrues.
Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 21:19

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 21:19

A 21h00, le centre dépressionnaire aborde la pointe du Finistère. En conséquence, les vents se renforcent nettement sur la côte sud de la Bretagne. Dans l'heure précédente, les vents ont par exemple atteint 104 km/h à la pointe de Penmarch, 112 km/h sur l'île de Groix et 115 km/h sur l'île d'Yeu.

Paralèllement à ces vents tempétueux, des lignes d'averses virulentes localement orageuses et venteuses parcourent la moitié nord du pays. Une première ligne très active s'étend du nivernais aux Vosges ; une seconde ligne d'averses fréquemment orageuses sévit du bordelais à l'orléanais. L'activité électrique y est parfois marquée. Enfin, en Bretagne, les averses sont également très nombreuses à proximité du centre dépressionnaire.

Suivi météo à 17:51

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 17:51

Le vent se renforce rapidement dans les Nord-Ouest. Les départements côtiers du Finistère, du Morbihan, de la Loire-Atlantique et de la Vendée connaissent des rafales comprises entre 70 et 100 km/h, une rafale à 104 km/h a été enregistrée à Belle ïle - Le Talut (56) à 17h. Dans les terres, des rafales comprises entre 60 et 70 km/h se produisent. Les cumuls relevés sont souvent compris entre 10 et 30 mm dans le Nord-Ouest, localement vers les Normandies où un front organisé apporte de fortes pluies orageuses. Ces pluies abordent le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.

Suivi météo à 17:15

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 17:15

En cette fin d'après midi l'instabilité est très marquée sur le nord-ouest du pays. Alors que certains observateurs ont signalé des cumuls dépassant les 20mm en peu de temps, une ligne de grain très organisée et très dynamique s'apprête à balayer d'ouest en est la Haute-Normandie, attention aux très fortes rafales possibles sous cette ligne. Ailleurs dans le Nord-Ouest, les averses sont éparses mais soutenues, accompagnées la encore de rafales de vent marquées.

Les précipitations touchent également toute une zone allant de l'Allier au Rhin, elles ont cependant un caractère plus durable avec des intensités moindres. D'autres averses continuent de concerner par orographie les reliefs de l'Ardèche.

Suivi météo à 12:56

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 12:56
Carte Vigicrues Actualisation de la carte Vigicrues.
Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

Suivi météo à 12:43

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 12:43
En cette mi-journée le vent qui restait globalement modéré sur la façade atlantique a tendance à se renforcer, on relève quelques valeurs élevées localement : 87 km/h en rafales (69 km/h de vent moyen) à la Pointe de Penmarch' (29) ou 73 km/h en rafales (vent moyen à 58 km/h) à la Pointe du Raz (29). Les départements bretons sont par ailleurs touchés par des pluies modérées à fortes.
Du côté des Cévennes : les pluies et averses modérées sont au rendez-vous depuis ce matin sur le Sud-Est de la Lozère, le Nord du Gard et surtout la montagne ardéchoise où on dépasse déjà les 20 à 30 mm en cumul  (localement 40 à 50 mm) depuis le début de la journée. L'épisode pluvieux remarquable du milieu de semaine dernière a saturé les sols et gonflé les cours d'eau si bien que les rivières d'Ardèche commencent à réagir à ces pluies avec des hausses de niveau depuis quelques heures (+50 cm pour l'Ardèche au Pont de Labeaume par exemple). Vigicrues a placé les rivières de la région en vigilance jaune : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr/index.php.

Suivi météo à 08:37

Mis à jour le lundi 23 octobre 2006 à 08:37

BEGIN

Introduction

Vents très forts, pluie abondante et grains parfois forts
Du lundi 23 octobre à 8h au mardi 24 octobre à 14h
Ensemble du pays


Analyse synoptique et évolution de la situation

Contexte météorologique général:

Une nouvelle anomalie tropopausique se profile sur l'Atlantique et va traverser la Manche dans un flux synoptique de Sud-Ouest d'ici mardi 24 octobre. Associée à cette anomalie, une dépression de surface se creuse et se stabilise du point de vue de son activité jusqu'à la traversée de la Manche. Le gradient de pression étant important au Sud de la dépression (présence de la dorsale anticyclonique habituelle à l'arrière et plus au Sud), le vent va se renforcer et atteindre son maximum d'ici lundi soir et la nuit de lundi à mardi dans le Nord-Ouest du pays. Plusieurs fronts se succèderont (front chaud suivi d'un front froid, occlusion en Manche), et avec les composantes dynamiques du vent ainsi que les cisaillements de vitesse, l'activité de ces fronts sera marquée. La traîne se montrera particulièrement active avec la présence de l'anomalie de tropopause (donc d'air froid en altitude) et d'un fort JET de haute altitude (plus de 100 noeuds). Un phénomène de régénération temporaire de précipitations convectives est à craindre dans le Sud-Est du pays, avec d'importants cumuls possibles. Passons à présent à la situation prévisionnelle, mise à jour dès que la situation l'exige.

Partie éditée le lundi 23 octobre 2006 à 12h

EDIT 18h37: les cartes de prévision des rafales maximales et des cumuls pluviométriques ont été modifiées (voire en fin de partie).

La dépression s'est creusée un peu plus que prévu la nuit dernière, ce qui induit des vents sans doute plus forts que prévus initialement. Lundi à la mi-journée, les vents étaient relativement faibles sur l'ensemble du pays, sauf dans le Nord et le Nord-Est ainsi qu'en vallée du Rhône et sur le Pays Basque où il était un peu plus soutenu. Le front froid abordait les régions du Nord-Ouest avec une pluie soutenue voire forte, mêlée d'orages en mer. Dans le Sud-Est, des pluies encore assez faibles se produisaient également.

Cet après-midi: le front froid va progresser vers l'Est et touchera l'Aquitaine, le Poitou-Charentes, les Pays-de-la-Loire, la Bretagne, la Basse-Normandie et la région Centre. Des pluies soutenues, parfois fortes, se produiront donc sous ce front actif. Des orages parfois forts éclateront dans la masse, plutôt en fin de front. Un autre front continuera à toucher l'Est du pays avec des pluies faibles à modérées. Des orages pourront également éclater dans le Centre-Est et le Sud-Est du pays où de fortes averses se déclencheront en fin d'après-midi. Les cumuls pluviométriques deviendront importants dans certaines zones du Sud de la France, ainsi qu'en Bretagne et Pays-de-la-Loire. Le vent se renforcera sensiblement au cours de l'après-midi: d'abord de secteur Sud, il atteindra en fin d'après-midi des valeurs de l'ordre de 70 à 100 km/h le long des côtes atlantiques, et 60 à 90 km/h en Manche. Dans les terres, le vent soufflera fort en fin de front avec des rafales souvent proches de 70 à 80 km/h.

Ce soir et la nuit prochaine: le front froid touchera les régions allant du Nord-Pas-de-Calais au Nord-Est et au Sud-Est avec des pluies régulières, parfois soutenues et également mêlées d'orages. C'est surtout dans le Sud-Est, de Rhône-Alpes aux Cévennes et à PACA, que les pluies orageuses seront les plus marquées. Elles conduiront à des cumuls élevés, souvent compris entre 20 et 70 mm, pouvant atteindre ou dépasser les 100 mm par endroits, en particulier en Ardèche. Par ailleurs les régions d'un large quart Nord-Ouest seront balayées par un front occlus très actif. Des pluies soutenues à fortes se déclencheront fréquemment, et des orages éclateront également dans la masse. Certains grains s'organiseront en ligne. C'est surtout le vent qui se renforcera: les rafales de Sud à Ouest atteindront 110 à 140 km/h sur le littoral du Finistère, du Morbihan mais surtout de la Loire-Atlantique et de la Vendée où des pointes à 150 km/h ne sont pas à exclure, les rafales dépasseront également les 110 km/h sur les côtes charentaises. Le vent pourra également atteindre les 100 km/h sur le nord du littoral girondin. Cette zone de vents tempêtueux se décalera sur la Manche au cours de la nuit. Les rafales dépasseront fréquemment les 100 à 110 km/h sur les côtes des départements de la Manche, des pointes à 140 km/h ne sont pas à exclure. Dans l'intérieur des terres, le vent soufflera également très fort. En effet sur les autres départements des Pays-de-la-Loire, de Poitou-Charentes, du Centre, de la Basse-Normandie, de la Haute-Normandie et de l'Ile-de-France, les rafales atteindront souvent 90 à 100 km/h au cours de la nuit, localement des pointes à 110 km/h voire plus ne sont pas à exclure. En bordure Sud de cette zone, le vent mollira rapidement.

Mardi 24 octobre matin: des pluies orageuses se produiront encore sous l'occlusion de la Haute-Normandie au Nord-Pas-de-Calais, mais elles s'évacueront avant la mi-journée. Le long des côtes de la Manche, les rafales de vent d'Ouest à Sud-Ouest atteindront encore 100 à 130 km/h, et dans l'intérieur de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais, le vent approchera les 100 à 110 km/h, localement 120 km/h. Le vent soufflera encore fort sur les régions du quart Nord-Est en cours de matinée. De la Champagne-Ardennes à la Lorraine, Nord de la Bourgogne, de la Franche-Comté et en Alsace, les rafales de Sud-Ouest pourront atteindre 70 à 100 km/h, les rafales les plus fortes se produisant en Champagne-Ardennes. A l'arrière, le vent restera fort sur le reste de la moitié Nord avec des rafales souvent proches de 60 à 80 km/h, sauf de la Bretagne aux Pays-de-la-Loire où il mollira nettement.

Afin de condenser les informations prévisionnelles de vitesse du vent, le rédacteur de ce bulletin a élaboré, pour la période courant du lundi 23 octobre à 12h au mardi 24 octobre à 12h, une carte de prévision des rafales maximales de vent pouvant être atteintes sur chaque département français, ainsi q'une carte d'estimation des cumuls pluviométriques moyens dans chaque département (ce qui n'exclut pas de cumuls bien supérieurs en raison de possibles phénomènes intenses localisés):

Notons que c'est dans le Sud-Est qu'il pleuvra le plus. Suite aux derniers épisodes pluvieux conséquents, les sols sont saturés et les cours d'eau peuvent rapidement gonfler. La situation hydrologique est donc à surveiller dans les secteurs de l'Ardèche, du Gard ou de l'Hérault.

Partie éditée le dimanche 22 octobre 2006 à 20h

Lundi 23 octobre matin: l'effet de la dépression précédente (de dimanche) se fera encore sentir dans le Nord-Pas-de-Calais où le vent atteindra encore 60 à 80 km/h. Ailleurs, le vent mollira temporairement, notamment dans le Nord-Ouest. En vallée du Rhône, le vent de Sud restera soutenu avec des rafales proches de 60 km/h. Côté précipitations, le front froid de la dépression précédente finira de traverser le Nord-Est du pays avec des pluies faibles à modérées, localement plus soutenues; alors que le front chaud associé à la nouvelle dépression le suivra et traversera le Nord-Ouest du pays avec une pluie plus régulière, d'intensité faible à modérée. Par ailleurs, le Sud du Massif-Central continuera à essuyer une pluie faible à modérée par effet de convergence du vent de Sud à Sud-Est sur les Cévennes, quelques orages n'étant pas exclus. Notons enfin que vent de Sud se renforcera en fin de matinée le long de la façade atlantique et en Bretagne.

Lundi 23 octobre après-midi: le front froid associé à cette nouvelle dépression traversera rapidement l'Ouest du pays et atteindra l'Est du pays avant la fin de la journée. Ce front s'accompagnera de pluies soutenues, localement orageuses. Dans les Cévennes, la situation se détériorera à nouveau avec le renforcement des précipitations orageuses. Dans l'Est, la pluie se renforcera, en particulier du Sud du Massif-Central aux Alpes et à PACA où des orages parfois forts éclateront. Ces précipitations parfois marquées se poursuivront jusque dans la nuit de lundi à mardi. On peut s'attendre à des cumuls finaux proches de 20 à 50 mm en général, jusqu'à 100 mm dans les Cévennes où sous un orage violent. Ces cumuls pourraient être bien supérieurs dans les Cévennes en raison de la régénérescence possible de cellules intenses. C'est une situation à surveiller en raison de sols déjà saturés dans ces régions (jusqu'à 500 mm en moins de 48h il y a quelques jours). D'autre part, le front sera suivi d'une traîne active dans l'Ouest et surtout le Sud-Ouest du pays. Des lignes de grains parfois intenses s'organiseront dans un flux de Sud-Ouest très rapide. Les régions les plus exposées à ces lignes de grains sont l'Aquitaine, le Poitou-Charentes, le Limousin et le Centre. D'autre part, le vent de Sud-Ouest soufflera de plus en plus fort des côtes bretonnes aux côtes charentaises, les rafales atteindront souvent 70 à 90 km/h lundi après-midi, des pointes à 100 km/h n'étant pas exclues en fin d'après-midi. Dans les terres, les rafales ne dépasseront généralement pas 60 à 70 km/h, sauf sous les grains où de plus fortes rafales ne sont pas à exclure. En vallée du Rhône, le vent de Sud continuera à souffler avec des pointes à 60 voire 70 km/h.

Lundi 23 soir et la nuit de lundi 23 à mardi 24 octobre: l'occlusion de la dépression abordera la Bretagne dès le début de soirée, puis traversera les départements côtiers de la Manche. Des pluies très ventées, parfois fortes et mêlées d'orages se produiront sous cette occlusion très active. Le front froid s'évacuera en cours de nuit par l'Est, occupant encore les régions allant des Pyrénées aux Alpes en milieu de nuit de lundi à mardi. La pluie sera régulière en montagne et plus particulièrement dans les Cévennes jusqu'en milieu de nuit. Partout ailleurs il s'agira d'un régime d'averses souvent ventées. Fréquentes et parfois accompagnées de coups de tonnerre, ces averses s'organiseront encore en ligne jusque dans la nuit. Ces grains pourront encore être forts sur la moitié Nord du pays. Côté vents, il y aura beaucoup d'agitation dans l'air. La soirée de lundi promet d'être tempêtueuse sur les côtes atlantiques. En effet, de la Gironde au Finistère, le vent de Sud-Ouest atteindra fréquemment les 80 à 100 km/h, dépassant régulièrement les 100 km/h en Vendée, Loire-Atlantique, Morbihan et Finistère; des pointes à 130/140 km/h ne sont pas à exclure, loin de là. Cette situation est donc à surveiller de près, même si elle n'est pas exceptionnelle. Dans les terres, les rafales pourront atteindre 70 à 100 km/h dans le Nord-Ouest. En cours de nuit de lundi à mardi, les vents les plus forts se décaleront le long de la Manche, où des rafales souvent proches de 100 km/h sont à prévoir, localement des pointes à 120/130 km/h ne sont pas à exclure. Du Centre à l'Ile-de-France, le vent de Sud-Ouest se renforcera également, atteignant entre 70 et 90 km/h en rafales avant la fin de nuit de lundi à mardi.

Mardi 24 octobre matin: la traîne occupera la moitié Nord du pays avec des averses, à priori moins fortes et moins nombreuses que la veille ou la nuit précédente. Les vents forts se décaleront vers la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais et les Ardennes, les rafales pourront y atteindre 70 à 90 km/h dans les terres, jusqu'à 100/110 km/h sur les côtes. De la Champagne et de la Bourgogne à la Lorraine et à l'Alsace, le vent de Sud-Ouest sera moins fort et les rafales ne devraient pas y dépasser 70 km/h.

Afin de condenser les informations prévisionnelles de vitesse du vent, le rédacteur de ce bulletin a élaboré une carte de prévision des rafales maximales de vent pouvant être atteintes sur chaque département français sur la période de validité du bulletin spécial:

Nous attirons votre attention sur le fait que la situation peut changer ou évoluer rapidement. Les chiffres avancés dans ce bulletin, dont la fiabilité n'est pas assurée, ne sont à utiliser qu'à titre personnel. Consultez régulièrement les sites www.infoclimat.fr et www.meteofrance.com pour vous tenir informé.


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.