Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.17h00, 3.4°C
    72%, 1022.2hPa
    Vent de direction S11 km/h (raf. 29)
Infoclimat est essentiellement financé par ses adhérents. Ce site vit grâce à votre contribution.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2021Cliquez ici pour lire notre message

Bulletin spécial N°260 • Pluie abondante et chutes de neige

CarteÉpisode neigeuxÉpisode pluvieux
Consulter l'analyse et le résumé    

Vigilance météo à 16:05

Vigilance
La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :





    Vigilance météo à 10:05

    Vigilance
    La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :





      Vigilance météo à 06:05

      Vigilance
      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :





        Suivi météo à 22:54

        Mis à jour le jeudi 29 novembre 2012 à 22:54

        La situation est redevenue plus calme en France après un début et un milieu de semaine chahutés. La dépression se comble dans le Golfe de Gênes, mais de faibles précipitations persistent par endroits, comme le montre l'image radar de ce jeudi 29/11/2012 à 22h15 :

        Dans l'est du Massif-Central, des averses se succèdent en donnant encore de la neige dans des secteurs déjà bien touchés depuis mercredi.

        On relevait ce jeudi soir  jusqu'à 30 à 40 cm localement dans le Massif-Central au-delà de 1100 m d'altitude, jusqu'à 40 cm dans le Jura à un peu plus de 1000 m d'altitude, et souvent entre 50 cm et 100 cm dans les Alpes en Chartreuse et en Belledonne au-delà de 1200 m d'altitude (par exemple plus de 60 cm ay Col de Porte à 1320 m et 80 cm au sommet de la station de Chamrousse à 2250 m).

        Vigilance météo à 16:05

        Vigilance
        La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :





          Vigilance météo à 10:15

          Vigilance
          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h15 :




            Les précipitations se poursuivent de manière assez soutenue jusqu'en début de matinée. La limite entre pluie et neige se stabilise vers 500 m en général, localement 300 m au pied de la Chartreuse et du tunnel du Chat . Les précipitations commenceront à faiblir vers la mi-journée et tomberont progressivement sous forme d'averses, qui se concentreront sur les versants Nord du relief.. Les quantités supplémentaires attendues d'ici la nuit prochaine restent néanmoins conséquentes en moyenne montagne : de l'ordre de 20 à 50 cm sur le Vercors, la Chartreuse et Belledonne. Cette neige est accompagnée de fortes rafales de vent de Nord (80/100 km/h) et générera de nombreuses congères. Dans la Loire et la Haute-Loire, les chutes de neige sont en cours sur le relief au-dessus de 550 m. Elles touchent et toucheront essentiellement les hauts plateaux de l'Est de la Haute-Loire, le Pilat et le sud des monts du Forez. 10 à 30 cm de neige supplémentaires sont attendues d'ici la nuit prochaine au-dessus de 1100 m( localement 40 cm sur le Pilat), 5 à 10 cm sur les hauteurs de l'agglomération stéphanoise (pluie et neige mêlée vers 450 m). Les congères seront très nombreuses en montagne, avec une burle qui soufflera en rafales jusqu'à 100 km/h. En seconde partie de journée les précipitations perdront toutefois sensiblement d'intensité. PS : Concernant la vigilance crue pour l'Argens dans le Var consulter le site vigicrues à l'adresse : http://www.vigicrues.gouv.fr/
            Chute de neige abondante et collante en montagne.

            Vigilance météo à 06:05

            Vigilance
            La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :




              Les précipitations se poursuivent de manière assez soutenue jusqu'en début de matinée. La limite entre pluie et neige se stabilise vers 500 m en général, localement 300 m au pied de la Chartreuse et du tunnel du Chat . Les précipitations commenceront à faiblir vers la mi-journée et tomberont progressivement sous forme d'averses, qui se concentreront sur les versants Nord du relief.. Les quantités supplémentaires attendues d'ici la nuit prochaine restent néanmoins conséquentes en moyenne montagne : de l'ordre de 20 à 50 cm sur le Vercors, la Chartreuse et Belledonne. Cette neige est accompagnée de fortes rafales de vent de Nord (80/100 km/h) et générera de nombreuses congères. Dans la Loire et la Haute-Loire, les chutes de neige sont en cours sur le relief au-dessus de 550 m. Elles touchent et toucheront essentiellement les hauts plateaux de l'Est de la Haute-Loire, le Pilat et le sud des monts du Forez. 10 à 30 cm de neige supplémentaires sont attendues d'ici la nuit prochaine au-dessus de 1100 m( localement 40 cm sur le Pilat), 5 à 10 cm sur les hauteurs de l'agglomération stéphanoise (pluie et neige mêlée vers 450 m). Les congères seront très nombreuses en montagne, avec une burle qui soufflera en rafales jusqu'à 100 km/h. En seconde partie de journée les précipitations perdront toutefois sensiblement d'intensité. PS : Concernant la vigilance crue pour l'Argens dans le Var consulter le site vigicrues à l'adresse : http://www.vigicrues.gouv.fr/
              Chute de neige abondante et collante en montagne.Crue significative sur la rivière Argens dans le Var

              Vigilance météo à 22:01

              Vigilance
              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h01 :
              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Var (83).




              En Isère et dans la Drôme : après l'accalmie de ce début d'après-midi, les précipitations reprennent en soirée pour la nuit. Demain en journée, elles commencent à faiblir et tombent progressivement sous forme d'averses, qui se concentrent sur les versants Nord du relief. La limite entre pluie et neige est très hétérogène : cette après-midi, elle se situe plutôt vers 500/600 m, puis baisse à nouveau dans la nuit autour de 400 m. Les quantités attendues sont conséquentes en moyenne montagne : de l'ordre de 50 à 70 cm sur le Vercors, la Chartreuse et Belledonne (jusqu'à un mètre ponctuellement sur le Vercors. Cette neige est accompagnée de fortes rafales de vent de Nord (80/100 km/h) et générera de nombreuses congères. La neige est parfois lourde et collante. Dans la Loire et la Haute-Loire, les chutes de neige sont en cours sur le relief au-dessus de 500/600 m. Elles touchent essentiellement les hauts plateaux de l'Est de la Haute-Loire, le Pilat et le sud des monts du Forez. 30 à 50 cm de neige sont attendues sur l'épisode, avec durant la nuit, 5 à 20 cm sur l'agglomération stéphanoise (5 dans la plaine, 20 sur les hauteurs de St- Etienne). Les congères seront très nombreuses, avec une burle qui soufflera en rafales jusqu'à 100 km/h. Demain, les précipitations faiblissent sensiblement, mais la limite entre pluie et neige restera basse. Les versants Nord du relief seront alors les plus impactées par les chutes de neige. PS : Concernant la vigilance crue pour la Saône et Loire consulter le site vigicrues à l'adresse : http://www.vigicrues.gouv.fr/
              Chute de neige abondante et collante en montagne.Crue significative sur la rivière "Seille" dans la région de Louhans, ainsi que sur l'argens dans le Var

              Suivi météo à 18:00

              Mis à jour le mercredi 28 novembre 2012 à 18:00

              Retour d'Est en place

               Celui-ci est désormais bien en place et apporte son lot d'air froid. L'image satellite est éloquante, et typique de ce genre de situation méditerranéenne avec un centre actif situé entre Corse et continent, l'air doux au Sud et allant vers l'Est et l'air froid venant de l'Est.

              Analyse situ IR

              Dans les Bouches-du-Rhône, ainsi que le Langedoc-Roussillon, c'est un véritable épisode de Mistral Noir qui sévit. A Marignane par exemple on relève des rafales de près de 65 km/h à 16h, tandis que la pluie ne s'arrête pas de tomber, portant le cumul de l'épisode à 47.3 mm. Mais ce ne sont pas les valeurs les plus élevées. A la StatIC de la Corniche de Marseille, le cumul est de 52.8 mm, tandis qu'à Aix-en-Provence, il est de 64 mm. A la Besse-sur-Issol (83), ce sont 103 mm qui sont relevés uniquement sur les dernières 24h !

              Le vent accompagne ces précipitations. 178 km/h sont relevés au Mont Aigoual. 171 km/h à Portbou (frontière espagnole), au Cap Cerbère. 91 km/h à Orange. 87 km/h à Istres/le Tubé.

              Tout cela dans une ambiance de plus en plus froide. Froid et humidité va bien souvent de pair avec de la neige. Celle-ci tombe depuis ce matin dans de nombreuses régions, telles que le Vercors, la Savoie et la Haute-Savoie, les Hautes-Alpes, l'Isère, etc. Bref une bonne partie des Alpes. La neige tombe à moyenne, voire basse altitude. Par exemple, 25 cm sont relevés à Monteynard (38) à 784 m d'altitude. C'est donc une apparation quasi-généralisée de la neige sur les massifs du Sud de la France, excepté l'extrême-Sud des Alpes. La LPN se situe aux environs de 700 à 600 m, sauf quand on approche des régions littorales, où celle-ci s'élève aux environs des 1200 m.

              Vigilance météo à 16:05

              Vigilance
              La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :




                En Isère et dans la Drôme : après l'accalmie de ce début d'après-midi, les précipitations reprennent en soirée pour la nuit. Demain en journée, elles commencent à faiblir et tombent progressivement sous forme d'averses, qui se concentrent sur les versants Nord du relief. La limite entre pluie et neige est très hétérogène : cette après-midi, elle se situe plutôt vers 500/600 m, puis baisse à nouveau dans la nuit autour de 400 m. Les quantités attendues sont conséquentes en moyenne montagne : de l'ordre de 50 à 70 cm sur le Vercors, la Chartreuse et Belledonne (jusqu'à un mètre ponctuellement sur le Vercors. Cette neige est accompagnée de fortes rafales de vent de Nord (80/100 km/h) et générera de nombreuses congères. La neige est parfois lourde et collante. Dans la Loire et la Haute-Loire, les chutes de neige sont en cours sur le relief au-dessus de 500/600 m. Elles touchent essentiellement les hauts plateaux de l'Est de la Haute-Loire, le Pilat et le sud des monts du Forez. 30 à 50 cm de neige sont attendues sur l'épisode, avec durant la nuit, 5 à 20 cm sur l'agglomération stéphanoise (5 dans la plaine, 20 sur les hauteurs de St- Etienne). Les congères seront très nombreuses, avec une burle qui soufflera en rafales jusqu'à 100 km/h. Demain, les précipitations faiblissent sensiblement, mais la limite entre pluie et neige restera basse. Les versants Nord du relief seront alors les plus impactées par les chutes de neige. PS : Concernant la vigilance crue pour la Saône et Loire consulter le site vigicrues à l'adresse : http://www.vigicrues.gouv.fr/
                Chute de neige abondante et collante en montagne.Crue significative sur la rivière "Seille" dans la région de Louhans.

                Suivi météo à 10:52

                Mis à jour le mercredi 28 novembre 2012 à 10:57

                A 09h40, Météo-France place 4 départements en vigilance orange "neige". L'institution attend jusqu'à demain soir des quantités de l'ordre de 50 à 70 cm sur le Vercors, la Chartreuse et Belledonne. Sur les hauts plateaux de l'Est de la Haute-Loire, le Pilat et le sud des monts du Forez, il est attendu 30 à 50 cm de neige, avec 5 à 20 cm sur l'agglomération stéphanoise (5 dans la plaine, 20 sur les hauteurs de St- Etienne). Les congères seront très nombreuses avec une burle qui soufflera en rafales jusqu'à 100 km/h.

                Les observateurs postent des photos de ces chutes de neige, comme ici à Lans en Vercors (38) :

                Vigilance météo à 09:41

                Vigilance
                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 09h41 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Loire (42), Isère (38), Drôme (26), Haute-Loire (43).

                Cet événement ne présente pas de caractère exceptionnel, un épisode de ce type se produit en moyenne deux à trois fois par an. Toutefois, ce type d'événement particulièrement perturbant pour les activités nécessite une vigilance particulière.


                En Isère et dans la Drôme : les précipitations persistent toute la journée et ce jusqu'à demain soir. La limite entre pluie et neige est très hétérogène : ce matin elle était proche de 300/400 m, cette après-midi, elle se situe plutôt vers 500/600 m, puis baisse à nouveau dans la nuit autour de 400 m. Les quantités attendues sont conséquentes en moyenne montagne : de l'ordre de 50 à 70 cm sur le Vercors, la Chartreuse et Belledonne. Cette neige est accompagnée de fortes rafales de vent de Nord (80/100 km/h) et générera de nombreuses congères. En début d'après-midi, la neige est lourde et collante. Dans la Loire et la Haute-Loire, les chutes de neige les plus importantes débutent en milieu d'après-midi sur le relief au-dessus de 500/600 m. Elles touchent essentiellement les hauts plateaux de l'Est de la Haute-Loire, le Pilat et le sud des monts du Forez. 30 à 50 cm de neige sont attendues sur l'épisode, avec 5 à 20 cm sur l'agglomération stéphanoise (5 dans la plaine, 20 sur les hauteurs de St- Etienne). Les congères seront très nombreuses avec une burle qui soufflera en rafales jusqu'à 100 km/h. Demain, les précipitations faiblissent sensiblement, mais la limite entre pluie et neige restera basse. PS : Concernant la vigilance crue pour la Saône et Loire consulter le site vigicrues à l'adresse : http://www.vigicrues.gouv.fr/
                Chute de neige abondante et collante en montagne.Crue significative sur la rivière "Seille" dans la région de Louhans.

                Suivi météo à 07:35

                Mis à jour le mercredi 28 novembre 2012 à 07:35

                Le pourtour méditerannéen continue d'être arrosé par des remontées pluvieuses venues de la mer avec des intensités plus soutenues du Var aux Cévennes. Sur les 4 dernières heures, les cumuls varient entre 3 et 10mm et jusqu'à 20mm à la station de Sospel (06).



                Ces précipitations sont accompagnées de rafales de vent d'Est sur la Côte d'Azur jusqu'à 75km/h et de rafales de vent de Nord/Nord-Ouest sur le Languedoc-Roussillon où les pointes atteignent 104km/h au Cap Béar et 113km/h au Mont-Aigoual.
                Pour être complet, la neige tombe toujours sur les Alpes à basse altitude. Selon le massif, les flocons sont observés dès 300 à 400m. Vers 1700m la couche au sol atteint 20cm.

                Vigilance météo à 06:05

                Vigilance

                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :




                Informations complémentaires : - pour la vigilance orange « crue-inondation » : davantage d'informations sur www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                Crue significative sur la rivière "Seille" dans la région de Louhans.

                Prévisions du phénomène

                Mis à jour le mercredi 28 novembre 2012 à 00:10

                Le temps va rester agité en cette seconde partie de semaine. Le thalweg stationnaire responsable des pluies et chutes de neige abondantes sur les reliefs de l’Est depuis dimanche s’isole progressivement en cut off en méditerranée. Une cyclogénèse marquée se produit sur le golfe de Gênes entraînant de mercredi à vendredi des retours d’Est possiblement abondants.

                Analyse synoptique et évolution de la situation

                 

                 

                La situation actuelle sur le champ de géopotentiels au niveau de pression égale à 500 hpa (couleurs) et de pression au niveau de la mer (traits blancs) du mardi 27/11 à 13h locales (analyse GFS).

                 

                L’empreinte du thalweg peu mobile sur l’Europe de l’Ouest est parfaitement visible sur cette image, avec de l’air froid accompagné d’une traîne active sur le nord-ouest de la France et le nord de la péninsule Ibérique. Sur le bassin méditerranéen et l’Europe centrale, c’est au contraire des remontées d’air doux et humide qui occasionnent un temps profondément agité, avec des systèmes convectifs entre Corse et continent ou encore sur l’Italie du nord.

                La zone de contact entre ces deux ensembles de masse d’air reste peu mobile et concerne toute la façade Est de la France, la Suisse et l’Italie du Nord.

                A partir de ce mercredi 28/11, l’arrivée de l’air froid atlantique sur le bassin méditerranéen va entraîner une profonde cyclogénèse sur le golfe de Gênes :

                 

                Cette carte issue des données du modèle GFS (run de 12h tu ce mardi) montre le champ de géopotentiel au niveau de pression égale à 500 hpa (couleurs) et de pression au niveau de la mer (traits blancs) attendus pour mercredi 28 novembre 2012 à 13h locales. 

                L’air froid (plage de couleur verte) envahit l’ensemble du bassin méditerranéen occidental. Une dépression de surface se creuse sur le golfe de Gênes à 987hPa. 

                Cet ensemble très dynamique rabat de l’air doux et humide en provenance des Balkans et de l’Adriatique jusque sur la chaîne Alpine.

                 

                 

                Le champ de géopotentiel au niveau du tourbillon potentiel égal à 1,5 PVU met bien en évidence l’évolution en cut off de l’air froid d’altitude qui est cependant toujours alimenté sous la forme d’une anomalie latente de tropopause (anomalie peu active) s’étendant jusqu’à la Scandinavie. A l’inverse, une anomalie de tropopause plus dynamique, associée à la cyclogénèse gênoise et au contact de l’air doux, se forme à proximité de la Sardaigne et tend à remonter vers l’Italie du Nord et les Alpes du Sud.

                 

                  

                 

                Par conséquent, et comme le montrent ces cartes Theta E à 850hPa, de l’air doux et humide se maintient toute la journée de mercredi à proximité des Alpes, qui, associé à l’arrivée de forçages d’altitude par l’Italie, va entretenir durablement une abondante activité précipitante dans un contexte qui plus est profondément convergent.

                Avec un iso 0°C relativement bas (1700m sur les Alpes du Sud, 1000m sur le Jura et les Vosges, 800m sur le Massif Central) et une importante isothermie, la LPN s’abaissera progressivement à basse altitude. La neige pourra ainsi tomber dès 600m sur les Vosges, le Jura et le Massif Central, y laissant quelques centimètres. Sur les Alpes, situées plus près de l’air doux, la LPN oscillera sans doute entre 800m sur les Savoies et 1600m sur les Alpes du Sud. Les quantités de pluie et de neige y seront par contre sans doute importantes. 

                Des cumuls de 50 à 80mm en 24 ou 48h seront sans doute observés sur les Alpes du Sud, ponctuellement 100mm sur les massifs exposés comme le Mercantour ou le Queyras. Des cumuls abondants seront également possibles sur la Corse où l’humidité persistera jusqu’au week end. Globalement, il pourra encore tomber 20 à 40mm au cours des prochaines 48 heures de la Franche Comté à la Provence en passant par les pré-Alpes, la vallée du Rhône et l’Est du Massif Central. Des précipitations plus intermittentes et disparates sous forme d’averses affecteront également les Pyrénées et les Cévennes avec là aussi de la neige à basse altitude.

                Enfin, le vent sera fort voire violent tout au long de l’épisode, avec des rafales de mistral et de tramontane pouvant dépasser 110km/h du coté des Pyrénées-Orientales.

                Cet épisode va persister durant toute la journée de mercredi et jusqu’à jeudi 29/11. La dépression méditerranéenne s’éloignera alors vers le sud augurant un flux de NNE en basses couches plus continental et l’arrivée d’une masse d’air encore plus froide par l’Allemagne. La LPN continuera de s’abaisser tout au long de la journée de Jeudi, avec l’apparition possible de la neige en plaine sous forme d’averses du Centre-Est au Nord-Est. 

                Cette ambiance hivernale persistera ce week end avec encore des possibilités de neige à basse altitude.

                Suivi météo à 19:32

                Mis à jour le mardi 27 novembre 2012 à 19:50

                Un passage pluvio-orageux, remontant de Méditerranée a concerné les départements proches du littoral en milieu d'après-midi. Il a apporté des cumuls compris entre 5 et 8mm et jusqu'à 10.7mm à Sospel (06) en l'espace d'une heure.

                Ce soir, les pluies sont persistantes à l'Est du Rhône et remontent jusque sur l'Alsace. Elles sont d'intensités faibles et un peu plus modérées sur les contreforts des Alpes. La carte de MétéoAlerte à 19h25 montre bien l'agitation de l'après-midi :



                Ces précipitations qui persistent font gonfler les rivières et depuis ce matin la Seille est placée en vigilance orange par Vigicrues. Son niveau monte depuis hier après-midi, pour atteindre à 19h00 les 2.80/2.90m (débit : 380 à 410 m3/s). Une décrue est attendue à partir de ce soir.

                Enfin n'oublions pas la neige qui tombe sur le massif alpin (les Saisies, Lans en Vercors) et on relève :

                • Valloire (73) Alt. 1450m : 5 cm
                • Entre  10 et  15 cms  aux  Brasses à 1250 m
                • Isola 3 cm environ vue de la webcam 
                • 25 cm à Chamrousse à 1800 m 

                Vigilance météo à 19:20

                Vigilance
                Actualisation de la carte Vigicrues.
                Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

                Vigilance météo à 16:05

                Vigilance

                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05.

                Vigilance météo à 11:21

                Vigilance
                Actualisation de la carte Vigicrues.
                Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

                Vigilance météo à 10:05

                Vigilance

                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 - passage en vigicrue de niveau orange du département de la Saône-et-Loire pour une crue sur la Seille.

                Vigilance météo à 10:01

                Vigilance
                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
                • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Saône-et-Loire (71).



                Des pluies persistent, mais de manière plus irrégulière et avec des intensités horaires moindre sur les départements du Var, des Alpes de Haute-Provence et des Alpes-Maritimes. Les cumuls observés sur les Alpes-Maritimes à 07 heures locales sur les dernières 24 h sont généralement compris entre 60 et 120 mm, localement plus de 120 mm.
                Sur les Alpes Maritimes, les précipitations perdurent encore lors des toutes prochaines heures, apportant une lame d'eau supplémentaire de l'ordre de 10 à 20 mm avant de se décaler vers l'Italie. A noter qu'après ce passage pluvieux, une reprise d'averses parfois orageuses est attendue en cours de cette journée de dimanche plus particulièrement sur les Bouches du Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes. Informations complémentaires : - pour la vigilance orange « crue-inondation » : davantage d'informations sur www.vigicrues.ecologie.gouv.fr
                Crue significative sur la rivière "Seille" dans la région de Louhans.

                Suivi météo à 07:39

                Mis à jour le mardi 27 novembre 2012 à 07:39

                Les précipitations ont été abondantes cette nuit comme on peut le voir sur l'image radar à 01h30 :



                Ce matin, les précipitations se sont décalées à l'Est du Rhôneavec des intensités moins élevées.
                Côté valeurs, les stations météo et nos observateurs relèvent à 07h des cumuls compris entre 30 et 60mm en Vallée du Rhône et l'Est de Rhône-Alpes :

                • 67.2mm à Selonnet-Chabanon (04)
                • 67mm à Peyrusse (26)
                • 66.2mm à Bouvesse-Quirieu (38)
                • 65.4mm à La Roque d'Anthéron (13)
                • 53.6mm à Lyon St Exupéry (69)
                • 50.1mm à Davézieux (07)
                • 48.8mm à Echallon (01)
                • 43.2mm à Aouste sur Sye (26)

                Vigilance météo à 06:05

                Vigilance

                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05.




                Suivi météo à 20:55

                Mis à jour le lundi 26 novembre 2012 à 20:55

                La perturbation pluvieuse est toujours bien stationnaire comme le montrent les derniers échos radars :

                La pluie est soutenue du nord de l'Isère au département du Rhône, la Saône-et-Loire, et le sud de la Franche-Comté. Plus au sud en revanche, des Bouches-du-Rhône au département de la Drôme, des précipitations au caractère convectif se produisent avec des plus fortes intensités, sous forme d'averses régulières (les premiers impacts de foudre ont d'ailleurs été détectés à 20h30 dans le Vaucluse). Ailleurs les pluies sont plus faibles des Pyrénées au Massif-Central et sur le sud de la Lorraine et l'Alsace. La pluie gagne également vers l'est et concerne à présent les Alpes du sud. La limite pluie-neige s'abaisse actuellement dans les Alpes (vers 1600 à 2000 m en général, probablement un peu plus haut sur les Alpes du Sud).

                Les cumuls pluviométriques relevés à 20h ce lundi soir, depuis le début de l'épisode la nuit dernière, sont importants dans le centre-est et le Jura (liste non exhaustive) :

                73,6 mm à la StatIC de Chenecey-Buillon (25)

                32,2 mm à la StatIC de Bouvesse-Quirieu (38)

                32,2 mm à la StatIC de L'Isle d'Abeau (38)

                30,8 mm à la StatIC de Viriat (01)

                29,2 mm à la StatIC de Soucieu-en-Jarrest (69)

                28 mm à la StatIC d'Echallon (01)

                24 mm à la StatIC de Saint-Bel (69)

                23,7 mm à la StatIC de Fay-sur-Lignon (43)

                21 mm à la StatIC de Grange-lès-Beaumont (26)

                19,1 mm à la station METAR de Lyon Saint-Exupéry (69)

                 

                Par ailleurs les pluies qui débutent dans la vallée du Rhône sont soutenues, avec déjà pas moins de 20,6 mm relevés à la StatIC d'Entrechaux dans le Vaucluse (84)

                Suivi météo à 17:30

                Mis à jour le lundi 26 novembre 2012 à 17:30

                Les précipitations sont abondantes ce lundi après-midi des Pyrénées aux régions de l'est du pays, avec un maximum d'intensité de l'est du Massif-Central (cévennes ardéchoises au Forez) et du nord de la vallée du Rhône au Jura et au sud des Vosges, avec souvent des cumuls horaires souvent compris entre de 5 et 15 mm. L'image radar de 17h est parlante :

                La couverture nuageuse est également très dense, et on devine sur l'image satellite infra-rouge colorée (ci-dessous) qu'il y a encore de la réserve en humidité dans le sud de la vallée du Rhône :

                 

                Les cumuls pluviométriques deviennent conséquents en Franche-Comté et en vallée du Rhône, puisque l'on a relevé entre 11h et 17h cet après-midi :

                • 30 mm à la StatIC de Chenecey-Buillon (25), et 63 mm depuis lundi 0h (soit en 17h)
                • 23,8 mm à la StatIC de Viriat (01)
                • 21,8 mm à la StatIC de Soucieu-en-Jarrest (69)
                • 17,4 mm à la station METAR/SYNOP d'Ambérieu (01)
                • 16 mm à la StatIC de Saint-Bel (69)
                • 16 mm à la StatIC de Fay-sur-Lignon (43)
                • 15,8 mm à la station METAR/SYNOP de Lyon-Bron (69)
                • 15,4 mm à la StatIC de L'Isle d'Abeau (38)
                • 11,4 mm à la StatIC de La Chaux (25)

                Vigilance météo à 16:05

                Vigilance

                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05.

                Prévisions du phénomène

                Mis à jour le lundi 26 novembre 2012 à 12:55

                Le front déjà porteur d'abondantes pluies ce lundi matin de l'est du Massif-Central au Jura va peu à peu basculer et prendre une orientation nord-sud lundi après-midi et lundi soir, et se concentrer dans la vallée du Rhône où les cumuls attendus sont importants, généralement de l'ordre de 30 à 50 mm en 12h, localement 60 à 70 mm. Le bandeau pluvieux s'étendra jusque sur le Jura où les quantités devraient être moins importantes.

                Dans la nuit de lundi à mardi, la perturbation s'éternisera en vallée du Rhône et gagnera rapidement la rive gauche du Rhône, avec des pluies localement fortes et continues, pouvant se mêler d'orages dans la partie sud. Des zones de pluie forte stationnaires sont probables sous l'effet d'une zone de convergence marquée et peu mobile. Les quantités d'eau attendues sur la Drôme en particulier, ainsi qu'une partie du département de l'Isère et du Vaucluse, sont conséquentes avec par endroits plus de 70 mm en 12h. La limite pluie-neige devrait s'abaisser dans la nuit de lundi à mardi jusque vers 700/800 m dans l'est du Massif-Central, 1000 m sur le Jura, 1200 m dans les Alpes du Nord, et vers 1800/2000 m dans les Alpes du Sud.

                Mardi matin, les précipitations se poursuivront essentiellement à l'est du Rhône, avec là encore des cumuls importants, notamment en PACA jusque sur le sud de l'Isère et une partie de la Drôme. La zone pluvieuse sera toujours étendue vers le nord avec des intensités plus faibles. Néanmoins, les précipitations persisteront jusque su le Jura, et gagneront progressivement les Alpes frontalières. Dans l'après-midi et la soirée, peu d'évolution est attendue avec toujours d'abondantes précipitations des Bouches du Rhône à la Drôme et du sud des Alpes au sud de l'Isère. La limite pluie-neige évoluera peu, mais par effet d'isothermie celle-ci pourrait être plus basse dans certaines vallées alpines (< 1000 m dans les massifs du nord et < 1500 m dans les massifs du sud). On attend ainsi 50 à 70 cm de neige au-delà de 1500 à 2000 m sur les massifs alpins les plus exposés d'ici mercredi matin.

                Dans l'ensemble, ce sont surtout les cumuls qui sont à surveiller, avec des réactions hydrologiques importantes sur certains cours d'eau de la vallée du Rhône, y compris (et surtout) les cours d'eau secondaires qui habituellement se font très discrets.

                Par la suite, un retour d'est s'organisera mercredi avec le passage de la goutte froide en Méditerranée. Les précipitations, bien que plus faibles en général, persisteront sur le sud-est et gagneront à nouveau les régions plus à l'ouest et au nord (Bourgogne, Massif-Central). Nous reviendrons ultérieurement sur la prévision de la suite de l'événement.

                En attendant, voici pour résumer la carte des cumuls les plus importants (> 40 mm) attendus entre ce lundi 26/11 à 13h et le milieu de nuit de mardi à mercredi (mercredi 28/11 à 01h du matin) :

                Suivi météo à 11:29

                Mis à jour le lundi 26 novembre 2012 à 11:35

                La perturbation pluvieuse s'est mise en place comme prévu ce lundi matin des Pyrénées au nord-est.

                Le massif alpin est encore épargné, alors que le massif ardéchois essuie maintenant depuis plusieurs heures des pluies modérées. Les précipitations commencent à s'intensifier plus sérieusement du Morvan au Jura. Les cumuls sont d'ailleurs d'ores et déjà élevés dans le Doubs et le département des Vosges. Ainsi à 11h ce lundi, certaines stations du réseau StatIC affichent des cumuls supérieurs à 25 mm en 12h :

                29,2 mm à la StatIC de Rupt-sur-Moselle (88)

                33 mm à la StatIC de Chenecey-Buillon (25)

                Vigilance météo à 06:05

                Vigilance

                La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05





                Introduction

                La situation météorologique va nettement se dégrader dès le début de cette dernière semaine de novembre avec la mise en place d'un épisode perturbé de longue durée, qui va frapper en particulier le grand est, et surtout le sud-est du pays, avec des quantités d'eau significatives et peu habituelles, mais aussi beaucoup de neige en montagne (sur l'ensemble des reliefs, et en particulier les alpes).


                Analyse synoptique et évolution de la situation

                Voici, pour commencer l'analyse, l'image satellite infra-rouge colorée (température des nuages en couleur) de ce dimanche 25 novembre 2012 à 18h15 :

                 

                Une dépression (D1) est centrée au sud-ouest de l'Islande, apportant de l'air nettement plus froid en provenance des régions polaires. Cette invasion d'air froid et chargé d'humidité est notamment caractérisée par de nombreuses tâches nuageuses sur cette image, c'est-à-dire de nombreuses averses dans la traîne d'air froid. La circulation atmosphérique est par ailleurs bloquée plus à l'ouest par un anticyclone (A1) puissant et très peu mobile sur l'atlantique nord. plus au sud, une seconde dépression (D2), très isolée, évolue sur les îles Madère. Par ailleurs un vaste anticyclone (A2) protège le sud de l'europe et le bassin méditerranéen. Entre ces systèmes, une perturbation nuageuse s'étire des îles de Madère à la péninsule ibérique et jusque sur le sud de la France, trace de la confrontation entre air doux méridional et air froid nordique. Ce bandeau nuageux est même lié à un autre front (front froid) qui circule sur le nord de l'europe en liaison avec un autre système dépressionnaire que nous n'avons pas identifié ici.

                 

                D'ici lundi à la mi-journée, la dépression D1 va s'approcher du pays par le nord-ouest. Dans le même temps, la dépression D2 va également migrer lentement vers l'est. La jonction des deux systèmes va être favorisée par le blocage anticyclonique en place de part et d'autre de l'axe de talweg :

                 

                 

                Cette carte issue des données du modèle gfs (run de 12h tu ce dimanche) montre les champs de géopotentiel au niveau de pression égale à 500 hpa (couleurs) et de pression au niveau de la mer (traits blancs) attendus pour lundi 26 novembre 2012 à 13h locales. Nous retrouvons les centres d'action identifiés précédemment, avec la dépression D1 cette fois centrée sur le sud de la grande bretagne. C'est au contact de l'air chaud qui remonte du sud-ouest (flèche rouge) que le front froid associé à la dépression D1 va se renforcer en traversant les Pyrénées et le Massif-central.

                 

                La carte précédente montre un talweg d'altitude profond qui a l'air de s'enfoncer vers le sud, bloqué par le puissant anticyclone atlantique A1. On visualise mieux ce talweg avec la carte du champ de géopotentiel au niveau du tourbillon potentiel égal à 1,5 pvu (potential vorticity unit), qui ne représente rien d'autre que l'altitude de la tropopause :

                 

                 

                Il s'agit ici de la même échéance sur la carte précédente. La langue bleue représente un axe de tropopause plus basse (anomalie négative), autrement dit un talweg, et on remarque également l'extrêmité plus basse encore, signe d'un cut-off en cours de réalisation (isolement d'une anomalie de tropopause issue d'un axe – on peut faire le rapprochement avec la goutte d'eau qui se détache d'une surface recouverte d'eau comme un verre ou une casserole mouillée). Ce cut-off sera responsable de la durée de l'événement, avec le creusement d'une dépression en amont au contact de la masse d'air doux qui recouvre le bassin méditerranéen. Isolée à l'ouest du pays, cette anomalie se dirigera naturellement vers l'est, mais de manière très lente, provoquant la persistance de conditions perturbées sur les régions de l'est et surtout du sud-est de la France.

                 

                24 heures plus tard, soit mardi 27 novembre à 13h locales, la situation (à 500 hpa et au niveau de la mer) modélisée est la suivante:

                 

                 

                 

                 

                 

                On retrouve la dépression D1 qui stagne près de la manche, alors que la dépression D2 se sera éloignée vers le sud sur l'ouest de l'Afrique. L'élément nouveau est la dépression D3, dont la formation est issue du cut-off dont on parlait juste avant. Le cut-off est d'ailleurs ici bien visible sur le champ de géopotentiel à 500 hpa, avec une tâche vert foncé isolée sur l'est de l'espagne. La dépression D3 va entretenir la convergence des vents depuis la méditerranée jusque sur le sud-est du pays, apportant de l'air chargé en humidité qui se déversera au sein de cette zone de convergence.

                 

                L'afflux en humidité et en chaleur, nécessaire pour nourrir la perturbation qui symbolise la zone de contact entre air doux et air froid, est bien visible sur les cartes de thetae au niveau de pression 850 hpa. Les trois cartes suivantes montrent le champ prévu par le modèle gfs pour lundi 26/11 à 13h, mardi 27/11 à 01h et mardi 27/11 à 13h :

                On voit bien la présence d'air doux et humide dans le sud-est, qui tend à persister même s'il est chassé par de l'air plus frais et sensiblement plus sec par l'ouest. La zone de contact correspond à la zone de fort gradient de thetae du côté des hautes valeurs de thetae (pour l'alimentation en humidité). Cette zone pourrait être stationnaire sur une grande partie de la vallée du rhône dans la nuit de lundi à mardi et mardi matin.

                 

                De fortes précipitations devraient se produire dans la zone de convergence lundi et mardi. Cette zone est identifiée via les champs de vent prévu dans les basses couches, comme au niveau 850 hpa. Voici les cartes issues du modèle à maille limitée WRF, pour lundi 26/11 à 13h, lundi 26/11 à 19h et mardi 27/11 à 01h :

                La zone de convergence (contour noir) va lentement se décaler vers l'est en 12h, avec à la clé d'abondantes précipitations. En effet, l'air étant chargé d'humidité dans ce secteur, le fait que les vents convergent favorise le développement continuel de nuages convectifs porteurs de fortes pluies. La masse d'air sera en effet humide, comme le montrent les cartes de la quantité d'eau précipitable prévue pour les mêmes échéances que précédemment :

                Les valeurs resteront élevées durant plus de 12h entre le languedoc et la vallée du rhône, avec des valeurs de 20 à 30 mm sur toute la période. Parallèlement à ces précipitations, un refroidissement interviendra jusque dans les basses couches, provoquant un abaissement de la limite pluie-neige. Des phénomènes d'isothermie particulièrement forte sont attendus dans certains secteurs, si bien que la neige pourrait rapidement s'inviter à des altitudes assez basses (juqu'à 1000 m) dans la nuit de lundi à mardi ou mardi matin.

                Par la suite, la goutte froide (cut-off) va circuler au sud de la france, et devrait provoquer un retour d'est. Voici la carte des champs de géopotentiel à 500 hpa et de pression au niveau de la mer, issue du modèle gfs pour mercredi 28 novembre à 13h :

                La zone précipitante pourrait donc rebrousser chemin d'ici mercredi et jeudi, ajoutant de nouvelles quantités d'eau à celles déjà recueillies, mais aussi et surtout des chutes de neige à basses altitudes sur tous les massifs montagneux, et notamment les alpes et le jura.

                La situation reste donc à surveiller pour le milieu de semaine, avec à la fois des cours d'eau gonflés par les pluies abondantes mais aussi les chutes de neige en montagne. En fin de semaine, l'évolution de la situation est encore trop incertaine. En effet les modèles de ce dimanche soir divergent beaucoup et ne permettent pas d'établir une prévision suffisamment fiable. Néanmoins tout est possible avec ce blocage persistant sur l'atlantique nord...


                Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.