Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.19h00, 4.4°C
    86%, 1005.8hPa
    Vent de direction OSO18 km/h (raf. 58)

Bulletin spécial N°368 • pisode cvenol et mditerranen - Medicane

CarteÉpisode pluvieuxInondationOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Suivi météo à 12:06

Mis à jour le dimanche 31 octobre 2021 à 13:04

L'épisode cévenol (qui a été pendant un temps bien au delà des seules Cévennes, devenant ainsi un épisode méditerranéen) prend fin, avec des valeurs signficatives de la corniche des Cévennes aux iles du Var. L'estimation des cumuls des 72 dernières heures (depuis jeudi midi) par l'imagerie radar permet de situer les zones les plus touchées.

Sur le réseau StatIC Infoclimat, on relève ainsi:

  • 356 mm à Concoules qui affocje ainsi 854 mm depuis le début du mois d'octobre
  • 335 mm à la Croix-de-Bauzon, qui affiche ainsi 841 mm depuis le début du mois d'octobre, et + de 2000 mm sur 2021 (valeur par ailleurs "normale" pour le lieu!)
  • 335 mm à Valleraugue
  • 325 mm à Vialas
  • 300 mm à Malbosc
  • 127 mm sur les Iles du Levant
  • 42 mm à Marseille Corniche

 

Ce dimanche, l'attention se porte sur le front froid qui progresse par l'Ouest, et qui a donné par exemple à son passage une rafale de 101 km/h à la StatIC des Iles Chausey (qui aura donc enregistré ce mois-ci 3 jours avec des rafales >100 km/h). A son pasage, ce front aura laissé 20 à 25 mm en quelques heures sur le Finistère.

Vigilance météo à 04:10

Vigilance
La vigilance MétéoFrance est modifiée à 04h10 :

    Sur le Var : situation pluvio-orageuse localisée nécessitant une vigilance particulière au vu de son intensité et des enjeux sur la zone touchée.
    Fin de suivi pour l'épisode cévenol. Le suivi continue pour le Var.
    Sur Ardèche, Gard et Lozère :
    On relève en Ardèche 252 mm à La Souche, 240 mm à Sablières, 218 mm à Barnas
    On a relevé dans le Gard : 340 mm à Vialas, 335 mm à Villefort, 255 mm au Mont Aigoual.


    Sur le Var, la pluie faible est présente sur une très grande partie du département, apportant des cumuls de 1 à 5 mm en 3 heures. Elle est parfois plus soutenue sur le sud du département entre les Monts toulonnais et les Maures où les cumuls atteignent localement 15 à 20 mm en une heure. On relève à 15h, 86 mm à Méounes les Montrieux, et globalement de l'ordre de 50 à 80 mm sur le sud du département.
    Sur la partie cévenole : Ardèche, Gard et Lozère :
    Les précipitations se poursuivent mais en faiblissant. Cela ne justifie plus un suivi particulier.



    -- Sur le Var :
    Les pluies se poursuivent ces prochaines heures et restent modérées à localement fortes sur l'extrême sud du département.
    Jusqu'en nuit de samedi à dimanche, des orages peuvent toucher cette partie du littoral. Cumuls possibles jusqu'à 80 mm en 3h sous orages les plus forts. Entre samedi 9h et dimanche 9h, on attend jusqu'à 120 mm, voire localement 150 mm.

    Vigilance météo à 22:20

    Vigilance
    La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h20 :

      Sur les Cévennes : c'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur intensité ponctuelle qui font que cet événement nécessite une vigilance toute particulière.
      Sur le Var : situation pluvio-orageuse localisée nécessitant une vigilance particulière au vu de son intensité et des enjeux sur la zone touchée.
      Néant.
      Sur Ardèche, Gard et Lozère :
      On relève en Ardèche 245 mm à La Souche, 240 mm à Sablières, 218 mm à Barnas
      On a relevé dans le Gard : 340 mm à Vialas, 335 mm à Villefort, 255 mm au Mont Aigoual.


      Sur le Var, la pluie faible est présente sur une très grande partie du département, apportant des cumuls de 1 à 5 mm en 3 heures. Elle est parfois plus soutenue sur le sud du département entre les Monts toulonnais et les Maures où les cumuls atteignent localement 15 à 20 mm en une heure. On relève à 15h, 86 mm à Méounes les Montrieux, et globalement de l'ordre de 50 à 80 mm sur le sud du département.
      Sur la partie cévenole : Ardèche, Gard et Lozère :
      Les précipitations se poursuivent ajoutant encore 5 à 10 mm, temporairement 15 mm, en une heure sur le relief cévenol, le piémont.

      En soirée et nuit de samedi à dimanche, les pluies faibles reprennent sur une grande partie des plaines, et s'accompagnent d'orages parfois très pluvieux. Ces orages donnent généralement 15 à 30 mm en moins d'une heure. Ils laissent le relief cévenol à l'écart, où des pluies faibles persistent, ajoutant encore 20 à 30 mm sur la nuit. Les précipitations deviennent très faibles et éparses en matinée de dimanche.

      Sur l'épisode (de vendredi 00h à dimanche 00h), les cumuls attendus généralement 220 à 270 mm sur le relief des Cévennes, ponctuellement jusqu'à 350 mm.


      A noter que de nouvelles précipitations sont attendues dans la nuit de dimanche à lundi mais celles-ci seront moins importantes que celles de vendredi et de samedi.


      -- Sur le Var :
      Les pluies se poursuivent ces prochaines heures et restent modérées à localement fortes sur l'extrême sud du département.
      Jusqu'en nuit de samedi à dimanche, des orages peuvent toucher cette partie du littoral. Cumuls possibles jusqu'à 80 mm en 3h sous orages les plus forts. Entre samedi 9h et dimanche 9h, on attend jusqu'à 120 mm, voire localement 150 mm.
      Fortes pluies orageuses attendues sur le Var cette nuit.

      Suivi météo à 16:58

      Mis à jour le samedi 30 octobre 2021 à 16:58

      Cet après midi, les pluies sont toujours soutenues sur les contreforts cévennols, mais commencent progressivement à baisser en intensité comme on peut le voir sur cette imagerie radar de 16h.

      A l'inverse, les pluies se renforcent nettement sur le Var et une partie des Alpes Maritimes, et c'est à présent ce secteur que l'on surveillera avec attention, sans pour autant oublier les Cevennes.
       

      A 15 heures, les cumuls enregistrés depuis hier matin sont conséquents :

      280 mm à La Croix de Bauzon (07)

      240 mm au Mont Aigoual (30)

      236 mm à Villefort (48)

      152 mm à Saint etienne Vallée Française (48)

      147 mm à La Souche (07)

       

      Ce mauvais temps s'accompagne d'un fort vent de sud sur la façade Est du pays avec des rafales de

      163 km/h au Mont Aigoual (30)

      158 km/h à l'aiguille du midi (74)

      156 km/h au Mont Ventoux (84)

      140 km/h à Villard de Lans (1027 m d'alt.), il s'agit là d'un record mensuel

      113 km/h aux estables (43)

      112 km/h aux Sauvages (69)

       

      Sur les Alpes du sud, la Lombarde ramène de l'air froid et la neige fait son apparition a des altitudes de plus en plus basses. Quelques centimètres recouvrent le col de Montgenèvre (05)  © Webcams Montgenèvre

      et la route d'accès à Arvieux © compte twitter Kévin Floury @kevinfloury

       

      Quant au médicane Appolo, après avoir provoqué d'importantes inondations à Malte et en Sicile, il se déplace à présent vers la Lybie qu'il devrait atteindre lundi avant de probablement incurver sa trajectoire vers le Nord Est le ramenant dans les parages de la Crète où il devrait se dissiper.

      © compte twitter @elioeFIN

      Vigilance météo à 16:15

      Vigilance
      La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h15 :





        Forts cumuls de précipitations sur les Cévennes. Fortes pluies orageuses attendues sur le Var, en particulier les zones littorales.

        Suivi météo à 11:26

        Mis à jour le samedi 30 octobre 2021 à 12:48

        Les pluies ont perduré toute la nuit, avec des intensités modérées mais continues, de l'ordre de 10 à 20 mm/h sur le relief cévennol. Dans ces conditions, les cours d'eau réagissent significativement mais ne présentent pour le moment pas de crue importante. Pour autant, les cumuls depuis le début de l'épisode commencent à être remarquables, en témoigne l'imagerie radar de ces dernières 24h:

        On relève notamment:

         

        On notera enfin le vent violent de Sud à Sud-Est sur les 2 sommets "encadrant" la vallée du Rhône:

         

        Pendant ce temps-là, le medicane Apollo s'éloigne progressivement de la Sicile en direction de la Libye en perdant de la vigueur, mais avec toujours une activité électrique présente dans les cumulonimbus constituant les bandes de ce "TLC" (Tropical-Like Cyclone):

        Vigilance météo à 10:20

        Vigilance
        La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h20 :

          Sur les Cévennes : c'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur intensité ponctuelle qui font que cet événement nécessite une vigilance toute particulière.
          Sur le Var : situation pluvio-orageuse localisée nécessitant une vigilance particulière au vu de son intensité et des enjeux sur la zone touchée.
          Néant.
          Sur Ardèche, Gard et Lozère :
          Les pluies modérées à fortes se poursuivent sur le relief des Cévennes et le piémont, donnant 15 à 30 mm en une heure.
          En plaine, les pluies sont faibles à modérées, apportant généralement 5 à 10 mm en une heure.
          Depuis le début de l'épisode (hier vendredi 00h), il est tombé généralement 150 à 200 mm sur le relief cévenol, ponctuellement plus : on relève près de 240 mm à Vialas et au Mont Aigoual, 70 à 100 mm sur le piémont et 20 à 40 mm en plaines gardoises et Margeride, 100 à 140 mm sur le sud ardèchois.

          Sur le Var, les averses se généralisent et remontent de la mer vers les Alpes, donnant 5 à 10 mm en une heure à leur passage.

          Le département du Gard est également en vigilance Orange pour les Crues. Consultez https://www.vigicrues.gouv.fr/
          Sur Ardèche, Gard et Lozère :
          Les précipitations se poursuivent ajoutant encore 15 à 30 mm par heure sur le relief cévenol et localement sur le piémont. En plaines gardoises et en Margeride, les pluies faibles à modérées se poursuivent en donnant généralement 5 à 10 mm en une heure, ponctuellement 15 mm.
          En milieu d'après-midi, les pluies faiblissent d'un cran même si des reprises temporaires d'activité plus soutenue sont encore possibles.
          Sur l'épisode (de vendredi 00h à dimanche 00h), les cumuls attendus sont de 60 à 90 mm dans les plaines gardoises et la Margeride, 100 à 150 mm sur le piémont cévenol et généralement 200 à 250 mm sur le relief des Cévennes, ponctuellement 300-350 mm.
          En Lozère, hors Cévennes, les cumuls sont plus faibles et autour de 20 à 40 mm.

          A noter que de nouvelles précipitations sont attendues pour les journées de dimanche et lundi mais celles-ci seront moins importantes que celles de vendredi et samedi.

          Sur le Var :
          Les averses venant de la mer se renforcent ces prochaines heures. Sur les îles et au sud d'une ligne Bandol / Saint-Raphaël les averses sont plus présentes et actives. Jusqu'en nuit de samedi à dimanche des orages peuvent toucher cette partie du littoral. Cumuls possibles jusqu'à 80 mm en 3h sous orages les plus forts. On attend de l'ordre de 100 à 120 mm, voire localement 150 mm entre samedi 09h et dimanche 09h.

          Concernant les crues, consultez www.vigicrues.gouv.fr
          Forts cumuls de précipitations sur les Cévennes ; risque de crues importantes sur l?amont des bassins cévenols. Fortes pluies orageuses attendues sur le Var, en particulier les zones littorales.

          Vigilance météo à 06:10

          Vigilance
          La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

            C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur intensité ponctuelle qui font que cet événement nécessite une vigilance toute particulière.
            Néant.
            Des pluies parfois très marquées affectent actuellement les Cévennes.avec des intensités horaires pouvant dépasser localement 20 mm. Depuis le début de l'épisode, il est tombé plus de 100 mm sur le Mont Aigoual, 60 à 80 mm sur les Cévennes gardoises, 40 à 60 mm sur la Lozère et l'Hérault. Les cumuls sont encore assez modestes en Ardèche.
            L'épisode cévenol persiste jusqu?à dimanche. Mais le maximum d'activité se produit d'ici samedi soir sur les Cévennes où les averses pourraient prendre temporairement un caractère orageux cette nuit, avec des intensités pluvieuses temporairement assez fortes, de l'ordre de 20 à 30 mm/h.
            Les cumuls attendus en 24 heures sur la période la plus intense sont de l'ordre de 150 à 200 mm assez généralisés, ponctuellement 200 à 250 mm.
            Sur l'ensemble de l'épisode, jusqu?à dimanche, ils seront de l'ordre de 200 mm assez généralisés, et ponctuellement de 300 mm, peut-être un peu plus.
            A noter pour samedi, des pluies soutenues, parfois orageuses à la côte, concerneront PACA et en particulier le département du Var. Il conviendra d'y être attentif.
            Concernant les crues, consultez www.vigicrues.gouv.fr
            Forts cumuls de précipitations sur les Cévennes avec un risque de crues importantes sur l?amont des bassins cévenols. Fortes pluies orageuses attendues sur le Var, en particulier les zones littorales.

            Vigilance météo à 06:06

            Vigilance
            La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :
            • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation : Var (83).

            C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur intensité ponctuelle qui font que cet événement nécessite une vigilance toute particulière.
            Néant.
            Des pluies parfois très marquées affectent actuellement les Cévennes.avec des intensités horaires pouvant dépasser localement 20 mm. Depuis le début de l'épisode, il est tombé plus de 100 mm sur le Mont Aigoual, 60 à 80 mm sur les Cévennes gardoises, 40 à 60 mm sur la Lozère et l'Hérault. Les cumuls sont encore assez modestes en Ardèche.
            L'épisode cévenol persiste jusqu?à dimanche. Mais le maximum d'activité se produit d'ici samedi soir sur les Cévennes où les averses pourraient prendre temporairement un caractère orageux cette nuit, avec des intensités pluvieuses temporairement assez fortes, de l'ordre de 20 à 30 mm/h.
            Les cumuls attendus en 24 heures sur la période la plus intense sont de l'ordre de 150 à 200 mm assez généralisés, ponctuellement 200 à 250 mm.
            Sur l'ensemble de l'épisode, jusqu?à dimanche, ils seront de l'ordre de 200 mm assez généralisés, et ponctuellement de 300 mm, peut-être un peu plus.
            A noter pour samedi, des pluies soutenues, parfois orageuses à la côte, concerneront PACA et en particulier le département du Var. Il conviendra d'y être attentif.
            Concernant les crues, consultez www.vigicrues.gouv.fr
            Forts cumuls de précipitations sur les Cévennes avec un risque de crues importantes sur l?amont des bassins cévenols. Fortes pluies orageuses attendues sur le Var, en particulier les zones littorales.

            Suivi météo à 21:58

            Mis à jour le vendredi 29 octobre 2021 à 22:00

            Au passage du front froid dans le courant de la journée, le vent s'est brièvement renforcé sur la pointe Finistère pour atteindre

            122 km/h à la Pointe du Raz,

            115 km/h à la Pointe Saint Matthieu,

            110 km/h à Ouessant,

            104 km/h à Penmarc'h,

            98 km/h sur l'île de Batz

            N'oublions pas que la nuit passée, bien avant l'arrivée du front, dans un puissant flux de sud, une rafale de 172 km/h a été mesurée au col d'Iraty (64) et 116 km/h au sommet du Sancy (63).

             

            Ce soir, les pluies s'intensifient comme prévu sur les contreforts des Cévennes  comme en atteste l'imagerie radar de 21h. A noter que des cellules orageuses ont également survolé une partie du Var dans l'après midi. C'est ainsi qu'on relève déjà :

            89 mm au Mont AIgoual avec des rafales de 118 km/h

            65 mm à Hyères (83) tombés en début d'après midi

            61 mm aux Plans (34)

            52 mm au Vigan (30)

             

            Enfin, un peu plus loin en Méditerranée, le médicane Apollon n'en finit plus de déverser des tonnes d'eau sur la partie Sud Est et Est de la Sicile déjà touchée par des inondations il y a deux jours.  Entre minuit et 12 heures, il est tombé

            245 mm à Cibile

            135 mm à Syracuse

            110 mm à Augusta

            Après Catane il y a deux jours, c'est aujourd'hui la ville de Syracuse qui est la plus éprouvée par ces inondations .

              

            Introduction

            Fortes pluies localement orageuses sur les Cévennes s'étendant ensuite à la vallée du Rhône et à PACA. Des rafales de vents de 70 à 90 km/h sont attendus sur les départements bordant la Méditerranée ainsi qu'en vallée du Rhône. Des pointes locales à plus de 100 km/h sont possibles. Par ailleurs, un medicane est actif vers la Sicile.


            Analyse synoptique et évolution de la situation

            SITUATION GÉNÉRALE

            Aujourd’hui, l’anticyclone des jours précédents s’enfonce vers l’est de l’Europe pour laisser la partie occidentale aux perturbations arrivant par l’océan Atlantique. L’une d’elle située en Ecosse (L-985 Hpa) entraîne un front froid arrivant par l’ouest de la France tandis qu’une dépression Sicilienne (L-1002 Hpa) entraîne de l’air chaud et humide en direction du littoral méditerranéen. D’ailleurs cela déclenche des vents de sud-est en surface dans le golfe du Lion qui peuvent être extrêmement forts au dessus de orange et au sud du Massif Central. L’air froid amené en basse couche par le front froid force l’air chaud et humide et par conséquent plus léger à se soulever et à former des orages et des pluies. En effet, les radars détectent les premiers orages au niveau de Toulon et de Sète où les précipitations tombent à des intensités dangereuses localement. La majorité des précipitations les plus puissantes tomberont dans le Gard, l’Hérault et la Lozère.

             

            ÉVOLUTIONS

            Pour samedi, le thalweg établit le jour précédent dans l’océan Atlantique continuera de se creuser de s’étendre toujours plus en Europe occidentale. Bien que la dépression sicilienne débutera son comblement, le resserrement des isobares au niveau des Alpes va entraîner un apport d’air chaud marin venant alors alimenter les phénomènes pluvieux en basses couches à 850 Hpa. D’un autre côté une advection d’air plus froid un peu plus à l’est du golfe du Lion va renforcer un contraste avec l’air chaud et donc le soulèvement de la « vallée d’air chaud » pour favoriser les pluies cévenoles. C’est ce qui va constituer un front occlus au niveau du massif central ainsi que du sud-est alimentant des pluies cévenoles.

            Pour dimanche, la situation continuera d’évoluer dans le sens du jour précédent avec le même thalweg en Europe occidentale et amenant perturbations en France. Cette situation entraîne un apport d’air chaud méditerranéen dans le sud-est de la France ainsi que sur la partie est, à 850 Hpa dans les basses couches. Encore une fois ce dernier chargé également en humidité alimentera fronts chaud et occlus dans cette région, perpétuant les pluies cévenoles. Cependant les isobares étant plus espacées, on peut donc s’attendre à une alimentation d’air chaud moins forte et donc une atténuation du phénomène.

             

            PRÉVISIONS

            Pour samedi, nous aurons donc de l’advection d’air chaud provenant de la mer Méditerranée à 850 Hpa. Alors il sera très humide et surtout léger pour être soulevé dans les plus hautes couches de l’atmosphère et ainsi former des nuages épais d’orage. En conséquence, ces nuages vont entraîner de l’air froid à descendre vers les basses couches et déclencher de fortes rafales au niveau des sols. Ces phénomènes d’accélération brusque seront d’autant plus renforcés par effet Venturi dus au resserrement dans la vallée du Rhône en plus des précipitations étendues. D’ailleurs on trouvera de très fortes précipitations attendues dans le Gard, la Lozère, l’Ardèche ainsi que dans le Var et des chutes de neige dans les Alpes de Haute Provence et les Hautes Alpes.

            Pour dimanche, la situation commencera à changer. On peut constater en 1er lieu, que le vent à 925 Hpa continuera de souffler à de fortes intensités mais cette fois-ci en direction de l’ouest le long de la côte. En conséquence de cela l’apport d’air humide sera diminué dans le reste de la vallée du Rhône. De plus en regardant une coupe verticale des ascendances et subsidences le long de la vallée du Rhône, on peut relever effectivement une alternance de vitesses verticales positives et négatives propices aux formations nuageuses et pluvieuses. Seulement ces anomalies ne sont pas très épaisses en hauteur et à des intensités moindres durant l’après-midi. Alors les pluies cévenoles y seront plus atténuées dans cette vallée. Bien que l’intensité des pluies restera forte localement le long des côtes, le reste des précipitations tombera à des intensités moins dangereuses.

             

            MEDICANE

            Un medicane (mot valise construit autour de Mediterranean Hurricane) s'est développé entre Sicile, Grèce et Libye.

            C'est une dépression à cœur chaud empruntant, dans un contexte extra-tropical, des caractéristiques tropicales. Il génère des pluies diluviennes et des violentes rafales de vent. Plus de 100 mm sont tombés en quelques heures sur le sud-est de la Sicile, localement entre 200 et 300 mm.

            Un tel système est en rotation autour d'un œil, avec des développements convectif générant de forts orages et formant un « mur » semblable aux systèmes tropicaux. Sur cette coupe d'ARPEGE ouest-est, on visualise la rotation autour de l'œil, la colonne noire montrant un vent très faible, bien verticale de la surface jusqu'à la tropopause et une ceinture de vents forts en basses couches sous les 700 hPa, matérialisée par une couleur bleue claire et les flèches, de secteur de sud à l'est de l'œil et de secteur nord à l'ouest.

             

            Sur cette image satellite (MODIS, cliquez sur les images suivantes pour les agrandir), on aperçoit nettement l'enroulement, telle une spirale, et les sommets des cumulonimbus tentent de percer la tropopause sous la forme de bulle blanche surmontant les bandes nuageuses environnantes.

            Sur cette autre image satellite prise à 9h TU, soit 11h pour nous, la mise en évidence de la rotation du système est mis en évidence par la détection des cycles convectifs (traits colorés). Ces cercles plus ou moins parfaits se retrouvent dans les bulles blanches de l'image précédente.


            Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
            Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.