connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 1.3°C
    98%, 1010.9hPa
    Vent de direction SSE17 km/h (raf. 30)

Bulletin spécial N°335 • Tempête Eleanor

CarteTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2018/01/04-1646|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h46 :

    Pluie-inondation : Episode de fortes pluies notable avec de la fonte nivale qui justifie un suivi particulier, vu notamment le niveau déjà souvent élevé des cours d'eau et la saturation des sols. Avalanches : Risque très fort d'avalanches; événement qui se produit environ tous les 2 à 3 hivers dans les Alpes du nord et centrales.
    Renvoi d'une nouvelle carte, problème technique vigilance Avalanches dans les Pyrénées: passage en vert et non jaune Fin de la vigilance orange 'Vagues Submersion' Fin de la vigilance orange 'Avalanches' pour les Hautes-Alpes
    La perturbation pluvieuse qui concerne le nord et l'est du pays, s'atténue temporairement sur le Nord-Est et les Alpes. Dans les départements placés en vigilance orange, on a mesuré dans les Alpes, depuis hier matin entre 40 et 60 mm et par endroits jusqu'à 80 mm, voire très ponctuellement plus de 120mm dans le Beaufortain par exemple. Dans le Nord-Est, on a relevé depuis hier soir, le plus souvent, 15 à 30 mm, et jusque 40 à 60mm sur le Haut-Jura. Avalanches pour la Savoie, la Haute Savoie et les Hautes-Alpes : Il est tombé 30 à 60 cm de neige au dessus de 1000 à 1200 mètres la nuit dernière. En matinée, la limite pluie/neige est très vite remontée jusqu'à 2400 mètres, mais les intensités restent fortes, surtout dans les Alpes Intérieures. Au dessus de 2500 m, l'épaisseur de neige fraîche de l'épisode atteint souvent 80 cm à 1 m, avec une forte disparité due au vent.Ce jeudi, de nombreuses stations de ski et routes de montagne sont restées fermées. Des avalanches ont été signalées sur certaines routes
    PLUIE-INONDATION : Des précipitations plus soutenues vont reprendre dans la soirée et nuit de jeudi à vendredi, sur les Alpes et le Nord-Est du pays. Ces pluies qui tomberont de manière assez régulière et continue, pourront entraîner du ruissellement, des inondations locales et avoir un effet sur la stabilité des sols. La fonte nivale ajoutera une quantité d'eau supplémentaire dans les endroits concernés. Dans les Alpes, la limite pluie-neige va se stabiliser vers 2000 m où elle reste jusqu'à vendredi matin. Les cumuls de précipitations liquides, aggravés par la fonte nivale, seront donc très importants. On attend encore une lame d'eau conséquente d'ici demain matin : de l'ordre de 40 à 70 mm, voire par endroits plus de 100 mm. Dans le Nord-Est, on attend d'ici demain matin encore 20 à 40 mm dans la plupart des endroits, et 40 à 60 mm sur le Haut-Jura et les Vosges Haut-Saônoises, ponctuellement jusque 90 mm dans le secteur du Ballon d'Alsace. Au total, les quantités de pluie en un peu plus de 24 heures seront de l'ordre de 40 à 60 mm dans beaucoup d'endroits, 60 à 90 mm sur le relief du Jura et des Vosges, localement plus de 100 mm. AVALANCHES : Le manteau neigeux reste instable durant la nuit de jeudi à vendredi et le risque d'avalanches est encore très fort sur la Haute-Tarentaise et la Haute-Maurienne en début de nuit, il devient ensuite fort de niveau 4 sur tous les massifs savoyards (Beaufortain, Vanoise, Haute-Tarentaise, Maurienne, Haute-Maurienne, Aravis, Chablais et Mont-Blanc). Le pic de l'activité avalancheuse observé en journée est passé. Cependant, avec la reprise des précipitations cette nuit, des départs spontanés d'avalanches vont encore se produire et quelques grosses avalanches restent possibles. Ces avalanches se produiront plutôt en neige sèche, donc à une altitude supérieure à la limite pluie-neige, vers 2000 mètres. Le danger principal se limite plutôt au-dessus de cette altitude. Toutefois, quelques infrastructures ou des routes à plus basse altitude pourraient encore être menacées par une avalanche emportant de la neige humide dans un couloir encore chargé. Vendredi, le risque de départ spontané d'avalanche va nettement diminuer dans la matinée, l'épisode de fort risque touchant à sa fin. VAGUES-SUBMERSION : Le littoral Atlantique et Manche reste en vigilance jaune. CRUES : Consultez le site vigicrues.gouv.fr
    Fortes pluies dans les Alpes et le Nord-Est jusqu'à demain matin. Risque d'avalanche au coeur des Alpes. Niveaux importants Gironde et estuaire de la Seine aux pleines mers. Risque de crues sur de nombreux cours d'eau.

    Prévisions du phénomène

    e7e2db6b22528b62ba3da96f24e5acfbb820a067|||

    Actualisation de la carte Vigicrues.
    Sur la majeure partie du pays, des cours d'eau connaissent des crues modérées qui se propagent et qui vont s'accentuer avec les précipitations à venir.

    Sur la façade Atlantique et les côtes de la Manche, les coefficients de marée commencent à diminuer mais les débits importants des cours d'eau maintiennent des niveaux élevés sur les estuaires.
    Ainsi, sur la confluence Garonne-Dordogne, des débordements sont susceptibles d'être observés sur les secteurs de Bordeaux et de Libourne au moment des pleines mers. Il en est de même sur l'estuaire de la Seine. Ces deux tronçons sont donc maintenus en vigilance orange.

    Sur le flanc est, des cours d'eau issus des Vosges et du Jura sont placés en vigilance orange en raison des réactions attendues dès la fin d'après-midi ou dans la nuit de jeudi à vendredi. Les niveaux de débordements dommageables sont susceptibles d'être atteints sur Savoureuse (dép. 25, 90), Allan (dép. 25, 90), Doubs en amont de la Loue (dép. 25, 39), Loue (dép. 25, 39), Ognon en amont de la Linotte (dép. 25, 70), Ain (dép. 01), Meurthe amont (dép. 54, 88), Mortagne (dép. 54, 88) 

    Sur le Limousin, des débordements dommageables sont attendus sur les tronçons Dordogne amont - Cère - Maronne (dép. 19, 46), Dordogne moyenne (dép. 24, 46), Vézère amont (dép. 19) et Vézère aval (dép. 19, 24).

    Ailleurs, les niveaux de débordements dommageables sont susceptibles d'être atteints également en Auvergne sur le tronçon Arroux - Bourbince (dép. 71), en Champagne sur l'Aisne amont (dép. 08, 51, 55) et en Bourgogne sur l'Yonne amont (dép. 58, 89). 


    Source : http://www.vigicrues.gouv.fr

    Prévisions du phénomène

    2018/01/04-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
    • Département passant de la vigilance orange vagues/submersion, inondation à la vigilance orange inondation : Seine-Maritime (76).
    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Ain (01), Yonne (89), Nièvre (58), Dordogne (24), Corrèze (19), Lot (46).





    Fortes pluies dans les Alpes et le Nord-Est jusqu'à demain matin. Risque d'avalanche au coeur des Alpes. Niveaux importants Gironde et estuaire de la Seine aux pleines mers. Risque de crues sur de nombreux cours d'eau.

    Prévisions du phénomène

    a166129a7a154fd49587c2cd2ae13c6503aa9fb0|||Actualisation de la carte Vigicrues.


    Source : http://www.vigicrues.ecologie.gouv.fr

    Prévisions du phénomène

    2018/01/04-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

      Phénomène Vagues Submersion remarquable, dans un contexte de forts coefficients de marée, de niveaux marins particulièrement élevés, de vents forts, et de très fortes vagues. Episode de fortes pluies notable avec de la fonte nivale qui justifie un suivi particulier.
      Fin de la vigilance orange vent pour Alpes-Maritimes (06) et Var (83)
      Une zone dépressionnaire complexe concerne les Iles Britanniques et la Manche, elle génère un flux de secteur Ouest sur la Manche et le Golfe de Gascogne. Plusieurs perturbations vont circuler dans ce flux. Sur les Alpes-Maritimes et l'est varois au cours des deux dernières heures, on a relevé 112 km/h à Seillans, 157 km/h à Saint Cézaire, 140 km/h à Caussols.
      VAGUES-SUBMERSION : Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. D'autre part, la persistance des conditions dépressionnaires, du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (106 ce matin et 104 cet après-midi). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Avalanches : Le manteau neigeux instable s'alourdit et le risque d'avalanches reste ce jeudi au niveau 5 de l'échelle de risque sur presque tous les massifs savoyards (Beaufortain, Vanoise, Haute-Tarentaise, Maurienne, Haute-Maurienne, Aravis, Chablais et Mont-Blanc), ainsi que dans les Hautes-Alpes en Thabord, Pelvoux, Champsaur et Dévoluy. De nombreuses et grosses avalanches sont probables ce matin; si elles sont peut être moins fréquentes l'après-midi, leur taille serait plutôt en hausse... Ces avalanches se produiront sans orientation privilégiée; leur déclenchement sera le plus probable en poudreuse, à une altitude supérieure à la limite pluie-neige, avec la crainte d'une poursuite bien plus bas en entrainant une neige humide et très lourde. Dans les pentes et couloirs les plus raides, elles peuvent donc engendrer de gros volumes, atteindre des routes, voire même des habitations exposées. En moyenne montagne avec les fortes pluies, des coulées de talus ou de boue restent également très probables une grande partie de cette journée de jeudi. Pluie-inondation : Par la succession de plusieurs perturbations, des précipitations soutenues perdurent toute la nuit à venir et toute la journée de jeudi sur les Alpes, particulièrment fortes en fin de nuit prochaine et demain matin. La limite pluie-neige s'abaisse temporairement vers 800/1000 m en cours de nuit, plus longuement dans les Alpes intérieures, mais remonte vers 2200m demain matin et se maintient à ce niveau toute la journée. Les cumuls de précipitations liquides, aggravés par la fonte nivale, seront par conséquent importants. On attend des cumuls de précipitations de l'ordre de 70-80 mm de précipitations, localement 100mm en 24h, et de 100 à 110mm, localement 130mm en 48h. CRUES : Gironde, Seine-Martime et Eure et Franche-Comté sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
      Submersions possibles sur les côtes exposées. Fortes pluies dans les Alpes et le Nord-Est. Risque d'avalanche au coeur des Alpes. Niveaux importants Gironde et estuaire de la Seine. Crues marquées par leur ampleur spatiale dans l'est.

      Prévisions du phénomène

      2018/01/04-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Ardennes (08), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Marne (51), Orne (61), Vosges (88), Saône-et-Loire (71).
      • Département passant de la vigilance orange vagues/submersion, inondation à la vigilance orange inondation : Gironde (33).
      • Départements passant de la vigilance orange inondation à la vigilance orange pluie/inondation, inondation : Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haute-Saône (70).

      Phénomène Vagues Submersion remarquable, dans un contexte de forts coefficients de marée, de niveaux marins particulièrement élevés, de vents forts, et de très fortes vagues. Episode de fortes pluies notable avec de la fonte nivale qui justifie un suivi particulier.
      Fin de la vigilance orange vent pour Alpes-Maritimes (06) et Var (83)
      Une zone dépressionnaire complexe concerne les Iles Britanniques et la Manche, elle génère un flux de secteur Ouest sur la Manche et le Golfe de Gascogne. Plusieurs perturbations vont circuler dans ce flux. Sur les Alpes-Maritimes et l'est varois au cours des deux dernières heures, on a relevé 112 km/h à Seillans, 157 km/h à Saint Cézaire, 140 km/h à Caussols.
      VAGUES-SUBMERSION : Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. D'autre part, la persistance des conditions dépressionnaires, du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (106 ce matin et 104 cet après-midi). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Avalanches : Le manteau neigeux instable s'alourdit et le risque d'avalanches reste ce jeudi au niveau 5 de l'échelle de risque sur presque tous les massifs savoyards (Beaufortain, Vanoise, Haute-Tarentaise, Maurienne, Haute-Maurienne, Aravis, Chablais et Mont-Blanc), ainsi que dans les Hautes-Alpes en Thabord, Pelvoux, Champsaur et Dévoluy. De nombreuses et grosses avalanches sont probables ce matin; si elles sont peut être moins fréquentes l'après-midi, leur taille serait plutôt en hausse... Ces avalanches se produiront sans orientation privilégiée; leur déclenchement sera le plus probable en poudreuse, à une altitude supérieure à la limite pluie-neige, avec la crainte d'une poursuite bien plus bas en entrainant une neige humide et très lourde. Dans les pentes et couloirs les plus raides, elles peuvent donc engendrer de gros volumes, atteindre des routes, voire même des habitations exposées. En moyenne montagne avec les fortes pluies, des coulées de talus ou de boue restent également très probables une grande partie de cette journée de jeudi. Pluie-inondation : Par la succession de plusieurs perturbations, des précipitations soutenues perdurent toute la nuit à venir et toute la journée de jeudi sur les Alpes, particulièrment fortes en fin de nuit prochaine et demain matin. La limite pluie-neige s'abaisse temporairement vers 800/1000 m en cours de nuit, plus longuement dans les Alpes intérieures, mais remonte vers 2200m demain matin et se maintient à ce niveau toute la journée. Les cumuls de précipitations liquides, aggravés par la fonte nivale, seront par conséquent importants. On attend des cumuls de précipitations de l'ordre de 70-80 mm de précipitations, localement 100mm en 24h, et de 100 à 110mm, localement 130mm en 48h. CRUES : Gironde, Seine-Martime et Eure et Franche-Comté sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
      Submersions possibles sur les côtes exposées. Fortes pluies dans les Alpes et le Nord-Est. Risque d'avalanche au coeur des Alpes. Niveaux importants Gironde et estuaire de la Seine. Crues marquées par leur ampleur spatiale dans l'est.

      Suivi météo à 09:56

      Comme prévu, le vent s'est déchainé en très violentes rafales sur la Corse en début de nuit de mercredi à jeudi, notamment sur la Balagne, le Cap Corse et la plaine orientale. Météo-France a ainsi relevé jusqu'à 196 km/h au Cap Corse, 180 km/h à l'Ile Rousse et relève encore 189 km/h ce matin au Cap Sagro. Malheureusement, dans un contexte de sécheresse et sous ces rafales extrêmes, plusieurs incendies ont touché et touchent encore la Haute-Corse, faisant quelques victimes légères et détruisant quelques habitations.

      Sur le continent, même si le vent souffle encore jusqu'à 100 km/h localement en Bretagne et sur la Manche, et jusqu'à 120 km/h en altitude sur les massifs, la tendance est à l'accalmie, avec des pluies parfois soutenues mais le tout dans une grande douceur. Sur les Alpes-Maritimes et l'est varois au cours des deux dernières heures, on a relevé 112 km/h à Seillans, 157 km/h à Saint Cézaire, 140 km/h à Caussols.

      Un bilan plus complet de cette journée de mercredi est en cours d'élaboration, à retrouver dans le BQS ci-après; http://www.infoclimat.fr/actualites/bqs/12748/bilan-meteo-du-mercredi-3-janvier-2018.html

      On redoute par conséquence un risque très fort d'avalanche sur les Alpes (niveau 5/5) du fait des énormes quantités de neige tombées au delà de 2000 m (localement >80 cm) et des brusques variations à la hausse puis à la baisse de l'iso 0°C et de la limite pluie-neige, fragilisant considérablement la couche de neige. Sur les massifs des Vosges, du Jura et du Massif-Central, cette grande douceur conduit à un retour au vert quasi-généralisé sous les 1000 m d'altitude, alimentant les têtes des bassins versants de l'ensemble des cours d'eau. On peut donc redouter dans les heures et les jours qui viennent des inondations assez importantes, d'autant que les pluies sont attendues pour encore plusieurs jours avant un refroidissement ce week-end en altitude.

      Prévisions du phénomène

      2018/01/04-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

        Phénomène Vagues Submersion remarquable, dans un contexte de forts coefficients de marée, de niveaux marins particulièrement élevés, de vents forts, et de très fortes vagues. Episode de fortes pluies notable avec de la fonte nivale qui justifie un suivi particulier.
        Fin de la vigilance orange vent pour Alpes-Maritimes (06) et Var (83)
        Une zone dépressionnaire complexe concerne les Iles Britanniques et la Manche, elle génère un flux de secteur Ouest sur la Manche et le Golfe de Gascogne. Plusieurs perturbations vont circuler dans ce flux. Sur les Alpes-Maritimes et l'est varois au cours des deux dernières heures, on a relevé 112 km/h à Seillans, 157 km/h à Saint Cézaire, 140 km/h à Caussols.
        VAGUES-SUBMERSION : Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. D'autre part, la persistance des conditions dépressionnaires, du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (106 ce matin et 104 cet après-midi). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Avalanches : Le manteau neigeux instable s'alourdit et le risque d'avalanches reste ce jeudi au niveau 5 de l'échelle de risque sur presque tous les massifs savoyards (Beaufortain, Vanoise, Haute-Tarentaise, Maurienne, Haute-Maurienne, Aravis, Chablais et Mont-Blanc), ainsi que dans les Hautes-Alpes en Thabord, Pelvoux, Champsaur et Dévoluy. De nombreuses et grosses avalanches sont probables ce matin; si elles sont peut être moins fréquentes l'après-midi, leur taille serait plutôt en hausse... Ces avalanches se produiront sans orientation privilégiée; leur déclenchement sera le plus probable en poudreuse, à une altitude supérieure à la limite pluie-neige, avec la crainte d'une poursuite bien plus bas en entrainant une neige humide et très lourde. Dans les pentes et couloirs les plus raides, elles peuvent donc engendrer de gros volumes, atteindre des routes, voire même des habitations exposées. En moyenne montagne avec les fortes pluies, des coulées de talus ou de boue restent également très probables une grande partie de cette journée de jeudi. Pluie-inondation : Par la succession de plusieurs perturbations, des précipitations soutenues perdurent toute la nuit à venir et toute la journée de jeudi sur les Alpes, particulièrment fortes en fin de nuit prochaine et demain matin. La limite pluie-neige s'abaisse temporairement vers 800/1000 m en cours de nuit, plus longuement dans les Alpes intérieures, mais remonte vers 2200m demain matin et se maintient à ce niveau toute la journée. Les cumuls de précipitations liquides, aggravés par la fonte nivale, seront par conséquent importants. On attend des cumuls de précipitations de l'ordre de 70-80 mm de précipitations, localement 100mm en 24h, et de 100 à 110mm, localement 130mm en 48h. CRUES : Gironde, Seine-Martime et Eure et Franche-Comté sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
        Submersions possibles sur les côtes exposées. Risque d'avalanche dans les Nord-Alpes .Niveaux importants Gironde et l'estuaire de la Seine. Risque crue en Franche-Comté.Fortes pluies dans les Alpes.

        Prévisions du phénomène

        2018/01/04-0410|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 04h10 :

          Phénomène Vagues Submersion remarquable, dans un contexte de forts coefficients de marée, de niveaux marins particulièrement élevés, de vents forts, et de très fortes vagues. Tempête d'une force peu commune en Corse. Episode de fortes pluies notable avec de la fonte nivale qui justifie un suivi particulier.
          néant
          La dépression nommée Eleanor se situe à 22 h sur le Danemark . Dans le courant de la journée : * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim 111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy., 127 km/h à Bâle-Mulhouse. Sur la Corse, le vent d'ouest continue de se renforcer. On a relevé 180 km/h au Cap Corse, 170 km/h au Cap Sagro, 150 km/h sur la Balagne et 120 km/h dans la vallée de Calacuccia.
          VENT Alpes-Maritimes et Var: En soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse Les vents resteront violents une grande partie de la nuit. Les rafales attendues atteindront 180 à 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Sur la Balagne, la region bastiaise, les hauteurs de l'île et la côte orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio) les rafales atteindront 160 km/h. Ces vents baisseront d'intensité en 2ème partie de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION : Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. Ces vagues deviennent progressivement puissantes sur le golfe de Gascogne mercredi après-midi. D'autre part la persistance des conditions dépressionnaires, du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (coefficients 107 mercredi soir et 106 jeudi matin). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Avalanches : Avec les fortes accumulations puis le redoux, le risque d'avalanches augmente rapidement dans la nuit. Il passe au niveau 5 de l'échelle de risque cette nuit sur les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortin, de Vanoise, Haute Tarentaise et Haute Maurienne, ainsi que Thabord, Pelvoux, Champsor . De nombreuses grosses avalanches peuvent se produire dès cette nuit et surtout demain matin. Elles se produiront sans orientation privilégiée, se déclenchant surtout au dessus la limite pluie-neige en poudreuse et peuvent se poursuivre en neige humide en dessous. Dans les pentes et couloirs les plus raides, elles peuvent donc engendrer de gros volumes et atteindre des routes, voire même des habitations exposées. Plus bas, des coulées de talus sont aussi attendues lorsque la pluie remplacera la neige, en fin de nuit ou demain matin également. Pluie-inondation : Par la succession de plusieurs perturbations, des précipitations soutenues perdurent toute la nuit à venir et toute la journée de jeudi sur les Alpes, particulièrment fortes en fin de nuit prochaine et demain matin. La limite pluie-neige s'abaisse temporairement vers 800/1000 m en cours de nuit, plus longuement dans les Alpes intérieures, mais remonte vers 2200m demain matin et se maintient à ce niveau toute la journée. Les cumuls de précipitations liquides, aggravés par la fonte nivale, seront par conséquent importants. On attend des cumuls de précipitations de l'ordre de 70-80 mm de précipitations, localement 100mm en 24h, et de 100 à 110mm, localement 130mm en 48h. CRUES : Gironde, Seine-Martime et Eure et Franche-Comté sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
          Vent violent sur le sud-est. Submersion possibles sur les côtes exposées. Risque d'avalanche dans les Nord-Alpes .Niveaux importants Gironde et l'estuaire de la Seine. Risque crue en Franche-Comté.Fortes pluies dans les Alpes.

          Prévisions du phénomène

          2018/01/03-1631|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h31 :
          • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Hautes-Alpes (05).
          • Départements passant de la vigilance orange pluie/inondation, vent à la vigilance orange pluie/inondation, vent, avalanche : Savoie (73), Haute-Savoie (74).

          Phénomène Vagues Submersion remarquable, dans un contexte de forts coefficients de marée, de niveaux marins particulièrement élevés, de vents forts, et de très fortes vagues. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse. Episode de fortes pluies notable avec de la fonte nivale qui justifie un suivi particulier.
          Rediffusion par suite d'un problème avec le phénomène avalanche sur la carte. Avalanches : debut de suivi pour les Hautes-Alpes. Fortes Précipitations : début de suivi pour l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Vent : Fin de suivi pour les région allant de la Manche orientale au Nord-Est du pays.
          La dépression nommée Eleanor a quitté les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim 111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy., 127 km/h à Bâle-Mulhouse. Sur la Corse, le vent d'ouest continue de se renforcer. On a relevé 180 km/h au Cap Corse, 170 km/h au Cap Sagro, 150 km/h sur la Balagne et 120 km/h dans la vallée de Calacuccia.
          VENT Sur les Alpes, les rafales de vent vont rester très fortes ce soir. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Alpes-Maritimes et Var: Ce mercredi après-midi, en soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse Ce mercredi après-midi et en soirée, les vents resteront violents et s'étendront à une grande partie nord et est de l'île. Les rafales attendues atteindront 180 à 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Sur la Balagne, la region bastiaise, les hauteurs de l'île et la côte orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio) les rafales atteindront 160 km/h. Ces vents baisseront d'intensité en 2ème partie de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. Ces vagues deviennent progressivement puissantes sur le golfe de Gascogne mercredi après-midi. D'autre part la persistance des conditions dépressionnaires, du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (coefficients 107 mercredi soir et 106 jeudi matin). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Avalanches : Avec les fortes accumulations puis le redoux, le risque d'avalanches augmente rapidement dans la nuit. Il passe au niveau 5 de l'échelle de risque cette nuit sur les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortin, de Vanoise, Haute Tarentaise et Haute Maurienne, ainsi que Thabord, Pelvoux, Champsor . De nombreuses grosses avalanches peuvent se produire dès cette nuit et surtout demain matin. Elles se produiront sans orientation privilégiée, se déclenchant surtout au dessus la limite pluie-neige en poudreuse et peuvent se poursuivre en neige humide en dessous. Dans les pentes et couloirs les plus raides, elles peuvent donc engendrer de gros volumes et atteindre des routes, voire même des habitations exposées. Plus bas, des coulées de talus sont aussi attendues lorsque la pluie remplacera la neige, en fin de nuit ou demain matin également. CRUES Gironde, Seine-Martime et Eure et Franche-Comté sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
          Vent violent dans les Alpes et le sud-est. Submersion possibles sur les côtes exposées. Risque d'avalanche dans les Nord-Alpes .Niveaux importants Gironde et l'estuaire de la Seine. Risque crue en Franche-Comté.Fortes pluies dans les Alpes.

          Suivi météo à 16:25

           

          Bien que le coeur de la dépression Eleanor soit passé loin au large en mer du Nord, les 100 km/h ont été dépassés sur presque toutes les régions françaises. On a même relevé jusqu'à 146 km/h à Saint Martin de Londres dans l'Hérault ! Eleanor s'éloigne actuellement vers l'Allemagne. La corse reste cependant soumise à des vents extrêmes comme par exemple : 185 km/h à Cap Corse (2B), 170 km/h au Cap Sagro (2B), 165 km/h à L'Île Rousse (2B), 159 km/h à Porto-Vecchio (2A) et 136 km/h au Cap Pertusato.

          Voici une liste de valeurs non définitive pour cette tempête :

          171 km/h au Markstein (68)

          147 km/h à Cambrai (59) - Record absolu battant les 133 km/h du 26 février 1991 (données post-1981)

          146 km/h à Saint Martin de Londres (34)

          144 km/h à Belmont (67)

          143 km/h à Soumont (34)

          136.8 km/h à Groix (56)

          134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine et Roissy (95)

          137 km/h à Dieppe (76)

          136 km/h à Bassurels dans les Cévennes

          131 km/h à Saint-Quentin (02)

          129 km/h au Cap de la Hève (76), Nonsard (55) et Boulogne sur Mer (62)

          128 km/h à Boulogne sur Mer (62)

          127,7 km/h à Bâle-Mulhouse (68)

          125 km/h à Brignogan (29)

          123 km/h à Changis (77) et Altkitch (68)

          122 km/h à Dieppe (76) et Caen (14)

          120 km/h à Saint Arnoult (60) et Chambley (54)

          119 km/h à Abbeville (80) et Millau - Soulobres (12)

          117 km/h à Troyes (10)

          116 km/h à Béziers (34) et Evreux (76)

          115.9 km/h à Strasbourg-Entzheim (67)

          115.2 km/h à Belle-Île (56)

          115 km/h à Chouilly (51)

          113 km/h à Saint-Dizier (52) et Villacoublay (78)

          112 km/h à Sélestat (67), Waltenheim sur Zorn (67) et Chevru (77)

          111 km/h à Paris-Montsouris (75), Orléans (45), Bouleville (27), Clermont-Ferrand (63) et Mulhouse (68)

          109 km/h à Nancy (54)

          108 km/h à Dunkerque (59)

          107 km/h à Reims (51) et La Hague (50)

          106 km/h à Montpellier (34) et Lanvéoc (29)

          105 km/h à Orly (91)

          104 km/h à Berg (67), Melun (77) et Saint-Brieuc

          103 km/h à Rouen (76) et Luxeuil les Bains (70)

          102 km/h à Lille (59), Nangis (77), Saint Maur des Fossés (94) et Lorient (56)

          101 km/h à Chartres (28), Auxerre (89) et Langres (52)

          100.8 km/h à Lorient (56)

          100 km/h à Châteaudun (28) et Villebazin (41)

          99 km/h au Bourget (93)

          98.2 km/h à Ringendorf (67)

          98 km/h à Avord (18) et Scheibenhard (67)

          97 km/h à Beauvais (60)

          96 km/h à Pontivy (56), Laval et Metz (57)

          95 km/h à Châteauroux (36)

          94 km/h à Saint Nazaire (44)

          93.3 km/h à Landser (68)

          93 km/h à Nevers (58)

          92 km/h à Vannes (56)

          91 km/h au Touquet (62) et Nantes (44)

          90 km/h à Alençon (61) et Brest (56)

          82 km/h à Cerisiers (89)

          89 km/h à Bourges (18) et Angers (49)

          88 km/h à Tours (37)

          87 km/h à Epinal (88) et La Roche sur Yon (85)

          86 km/h à Charleville-Mézières (08)

          85 km/h à Colmar (68)

          ​

          Prévisions du phénomène

          2018/01/03-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
          • Départements passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Pas-de-Calais (62), Somme (80).
          • Département passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion, inondation à la vigilance orange vagues/submersion, inondation : Seine-Maritime (76).
          • Département passant de la vigilance orange vent, inondation à la vigilance orange inondation : Eure (27).
          • Départements passant de la vigilance orange vent, avalanche à la vigilance orange pluie/inondation, vent : Savoie (73), Haute-Savoie (74).
          • Départements passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange inondation : Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haute-Saône (70).
          • Département passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange pluie/inondation, vent : Isère (38).

          Phénomène Vagues Submersion remarquable, dans un contexte de forts coefficients de marée, de niveaux marins particulièrement élevés, de vents forts, et de très fortes vagues. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse. Episode de fortes pluies notable avec de la fonte nivale qui justifie un suivi particulier.
          Avalanches : debut de suivi pour les Hautes-Alpes. Fortes Précipitations : début de suivi pour l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Vent : Fin de suivi pour les région allant de la Manche orientale au Nord-Est du pays.
          La dépression nommée Eleanor a quitté les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim 111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy., 127 km/h à Bâle-Mulhouse. Sur la Corse, le vent d'ouest continue de se renforcer. On a relevé 180 km/h au Cap Corse, 170 km/h au Cap Sagro, 150 km/h sur la Balagne et 120 km/h dans la vallée de Calacuccia.
          VENT Sur les Alpes, les rafales de vent vont rester très fortes ce soir. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Alpes-Maritimes et Var: Ce mercredi après-midi, en soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse Ce mercredi après-midi et en soirée, les vents resteront violents et s'étendront à une grande partie nord et est de l'île. Les rafales attendues atteindront 180 à 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Sur la Balagne, la region bastiaise, les hauteurs de l'île et la côte orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio) les rafales atteindront 160 km/h. Ces vents baisseront d'intensité en 2ème partie de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. Ces vagues deviennent progressivement puissantes sur le golfe de Gascogne mercredi après-midi. D'autre part la persistance des conditions dépressionnaires, du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (coefficients 107 mercredi soir et 106 jeudi matin). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Avalanches : Avec les fortes accumulations puis le redoux, le risque d'avalanches augmente rapidement dans la nuit. Il passe au niveau 5 de l'échelle de risque cette nuit sur les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortin, de Vanoise, Haute Tarentaise et Haute Maurienne, ainsi que Thabord, Pelvoux, Champsor . De nombreuses grosses avalanches peuvent se produire dès cette nuit et surtout demain matin. Elles se produiront sans orientation privilégiée, se déclenchant surtout au dessus la limite pluie-neige en poudreuse et peuvent se poursuivre en neige humide en dessous. Dans les pentes et couloirs les plus raides, elles peuvent donc engendrer de gros volumes et atteindre des routes, voire même des habitations exposées. Plus bas, des coulées de talus sont aussi attendues lorsque la pluie remplacera la neige, en fin de nuit ou demain matin également. CRUES Gironde, Seine-Martime et Eure et Franche-Comté sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
          Vent violent dans les Alpes et le sud-est. Submersion possibles sur les côtes exposées. Risque d'avalanche dans les Nord-Alpes .Niveaux importants Gironde et l'estuaire de la Seine. Risque crue en Franche-Comté.Fortes pluies dans les Alpes.

          Prévisions du phénomène

          2018/01/03-1405|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h05 :

            Tempête hivernale d'intensité plus FORTE à la précédente tempête Carmen pour le vent., des rafales localement supérieures à 120 km/h se propogeant jusque dans le nord-est du pays. Les phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses en Manche. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse.
            Avalanche :Début de suivi Haute-Savoie, Savoie. fin de suivi Aube, Côte-d'Or, Marne, Nièvre, Saône-et-Loire, Paris et petite couronne, Seine-et-Marne, Yvelines, Yonne, Essonne et Val-d'Oise.
            La dépression nommée Eleanor a quitté les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. Un front froid particulièrement actif traverse actuellement le Nord et l'Est du pays, c'est à son passage que l'on a observé les plus fortes rafales de vent : * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim (67),111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy., 127 km/h à Bâle-Mulhouse.
            VENT La dépression Eleanor va occasionner sur une moitié nord-est du pays de violentes rafales de vent, depuis les côtes de la Manche jusqu'au nord-est du pays ce mercredi matin. On attend encore des valeurs de 110 à 130 km/h sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres. Très ponctuellement sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées. En journée de mercredi, les rafales de vent les plus fortes se produiront sous des averses parfois orageuses et accompagnées de grains ; puis le vent tendra à decroître à la mi-journée sur la moitié Nord. Sur les Alpes, les rafales de vent vont se renforcer en matinée de mercredi. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Le vent s'atténuera en cours d'après-midi de mercredi. Par ailleurs, la neige dans un premier temps, la pluie ensuite commenceront à donner de forts cumuls, à surveiller la nuit prochaine. Alpes-Maritimes et Var: Ce mercredi après-midi, en soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse En cours de matinée de mercredi, le vent d'ouest se renforce progressivement. A partir de la mi-journée et surtout dans l'après-midi et soirée, les vents deviendront violents. Les rafales attendues sont de l'ordre de 180 voire 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Des rafales de 120 à 150 km/h concerneront la région bastiaise, le sud de la plaine orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio), ainsi que sur les crêtes du relief Corse. Une baisse d'intensité est prévue en fin de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. Ces vagues vont devenant progressivement puissantes sur le golfe de Gascogne mercredi après-midi.D'autre part la persistance des conditions dépressionnaires,du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (coefficients 106 mercredi matin et 107 mercredi soir et 106 jeudi matin). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Avalanches : Avec le redoux et les fortes accumulations, le risque d'avalanches déjà fort (de niveau 4) ce mercredi augmente dans la nuit. Il devient rapidement maximal, de niveau 5 cette nuit. De nombreuse grosses avalanches peuvent se produire cette nuit et demain. Elles se produiront sans orientation privilégiée, essentiellement dans les massifs du mont Blanc et des Alpes intérieures de Savoie, au dessus de 2300 mètres environ. Dans les pentes et couloirs les plus raides, elles peuvent entrainer de gros volumes et atteindre des routes, voire même des habitations. Plus bas, des coulées de talus sont aussi attendues lorsque la pluie remplacera la neige, en fin de nuit ou demain matin. CRUES Gironde, Seine-Martime et Eure sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
            Violentes rafales sur le nord et l'est du pays; submersion possibles sur les côtes exposées.Risque d'avalanche en Savoie et Haute-Savoie.Niveaux importants aux pleines mers sur la Gironde et l'estuaires de la Seine.

            Prévisions du phénomène

            2018/01/03-1205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h05 :

              Tempête hivernale d'intensité plus FORTE à la précédente tempête Carmen pour le vent., des rafales localement supérieures à 120 km/h se propogeant jusque dans le nord-est du pays. Les phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses en Manche. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse.
              Vagues submersion début de suivi pour Vendée, Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques pour la marée haute de fin de nuit prochaine. Fin de suivi pour le vent : Puy-de-Dôme, Allier, Calvados, Orne et Manche ( la Manche reste en orange pour les Vagues submersion).
              La dépression nommée Eleanor (creusement 969 hPa à 5h ce matin), quitte les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. Un front froid particulièrement actif traverse actuellement le Nord et l'Est du pays, c'est à son passage que l'on a observé les plus fortes rafales de vent : * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim (67),111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy., 127 km/h à Bâle-Mulhouse.
              VENT La dépression Eleanor va occasionner sur une moitié nord-est du pays de violentes rafales de vent, depuis les côtes de la Manche jusqu'au nord-est du pays ce mercredi matin. On attend encore des valeurs de 110 à 130 km/h sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres. Très ponctuellement sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées. En journée de mercredi, les rafales de vent les plus fortes se produiront sous des averses parfois orageuses et accompagnées de grains ; puis le vent tendra à decroître à la mi-journée sur la moitié Nord. Sur les Alpes, les rafales de vent vont se renforcer en matinée de mercredi. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Le vent s'atténuera en cours d'après-midi de mercredi. Par ailleurs, la neige dans un premier temps, la pluie ensuite commenceront à donner de forts cumuls, à surveiller la nuit prochaine. Alpes-Maritimes et Var: Ce mercredi après-midi, en soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse En cours de matinée de mercredi, le vent d'ouest se renforce progressivement. A partir de la mi-journée et surtout dans l'après-midi et soirée, les vents deviendront violents. Les rafales attendues sont de l'ordre de 180 voire 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Des rafales de 120 à 150 km/h concerneront la région bastiaise, le sud de la plaine orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio), ainsi que sur les crêtes du relief Corse. Une baisse d'intensité est prévue en fin de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. Ces vagues vont devenant progressivement puissantes sur le golfe de Gascogne mercredi après-midi.D'autre part la persistance des conditions dépressionnaires,du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (coefficients 106 mercredi matin et 107 mercredi soir et 106 jeudi matin). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. CRUES Gironde, Seine-Martime et Eure sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
              Violentes rafales sur le nord et l'est du pays; submersion possibles sur les côtes exposées; vent violent sur le relief des Alpes, l'extrême sud-est et la Corse. Niveaux importants aux pleines mers sur la Gironde et l'estuaires de la Seine.

              Prévisions du phénomène

              2018/01/03-1201|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h01 :
              • Département passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Manche (50).
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Vendée (85), Charente-Maritime (17), Landes (40), Pyrénées-Atlantiques (64).
              • Département passant de la vigilance orange inondation à la vigilance orange vagues/submersion, inondation : Gironde (33).
              • Départements passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange vent, avalanche : Savoie (73), Haute-Savoie (74).

              Tempête hivernale d'intensité plus FORTE à la précédente tempête Carmen pour le vent., des rafales localement supérieures à 120 km/h se propogeant jusque dans le nord-est du pays. Les phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses en Manche. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse.
              Vagues submersion début de suivi pour Vendée, Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques pour la marée haute de fin de nuit prochaine. Fin de suivi pour le vent : Puy-de-Dôme, Allier, Calvados, Orne et Manche ( la Manche reste en orange pour les Vagues submersion).
              La dépression nommée Eleanor (creusement 969 hPa à 5h ce matin), quitte les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. Un front froid particulièrement actif traverse actuellement le Nord et l'Est du pays, c'est à son passage que l'on a observé les plus fortes rafales de vent : * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim (67),111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy., 127 km/h à Bâle-Mulhouse.
              VENT La dépression Eleanor va occasionner sur une moitié nord-est du pays de violentes rafales de vent, depuis les côtes de la Manche jusqu'au nord-est du pays ce mercredi matin. On attend encore des valeurs de 110 à 130 km/h sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres. Très ponctuellement sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées. En journée de mercredi, les rafales de vent les plus fortes se produiront sous des averses parfois orageuses et accompagnées de grains ; puis le vent tendra à decroître à la mi-journée sur la moitié Nord. Sur les Alpes, les rafales de vent vont se renforcer en matinée de mercredi. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Le vent s'atténuera en cours d'après-midi de mercredi. Par ailleurs, la neige dans un premier temps, la pluie ensuite commenceront à donner de forts cumuls, à surveiller la nuit prochaine. Alpes-Maritimes et Var: Ce mercredi après-midi, en soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse En cours de matinée de mercredi, le vent d'ouest se renforce progressivement. A partir de la mi-journée et surtout dans l'après-midi et soirée, les vents deviendront violents. Les rafales attendues sont de l'ordre de 180 voire 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Des rafales de 120 à 150 km/h concerneront la région bastiaise, le sud de la plaine orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio), ainsi que sur les crêtes du relief Corse. Une baisse d'intensité est prévue en fin de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Ce vent fort de secteur Ouest génère de très fortes vagues concernant la Manche et toute la façade Atlantique. Ces vagues vont devenant progressivement puissantes sur le golfe de Gascogne mercredi après-midi.D'autre part la persistance des conditions dépressionnaires,du vent et des vagues provoque une forte surélévation du niveau de la mer (qu'on appelle surcote) dans un contexte de grandes marées astronomiques (coefficients 106 mercredi matin et 107 mercredi soir et 106 jeudi matin). Ces vagues très hautes et puissantes portées par un niveau de mer très élevé pourront déferler près du rivage, même dans certaines portions habituellement abritées du littoral, et provoquer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. CRUES Gironde, Seine-Martime et Eure sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
              Violentes rafales sur le nord et l'est du pays; submersion possibles sur les côtes exposées; vent violent sur le relief des Alpes, l'extrême sud-est et la Corse. Niveaux importants aux pleines mers sur la Gironde et l'estuaires de la Seine.

              Prévisions du phénomène

              2018/01/03-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

                Tempête hivernale d'intensité plus FORTE à la précédente tempête Carmen pour le vent., des rafales localement supérieures à 120 km/h se propogeant jusque dans le nord-est du pays. Les phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses en Manche. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse.
                Debut de suivi pour le Var. Fin de suivi pour l'Eute-et-Loir et Loiret.
                La dépression nommée Eleanor (creusement 969 hPa à 5h ce matin), quitte les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. Un front froid particulièrement actif traverse actuellement le Nord et l'Est du pays, c'est à son passage que l'on a observé les plus fortes rafales de vent : * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim (67),111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy.
                VENT La dépression Eleanor va occasionner sur une moitié nord-est du pays de violentes rafales de vent, depuis les côtes de la Manche jusqu'au nord-est du pays ce mercredi matin. On attend encore des valeurs de 110 à 130 km/h sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres. Très ponctuellement sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées. En journée de mercredi, les rafales de vent les plus fortes se produiront sous des averses parfois orageuses et accompagnées de grains ; puis le vent tendra à decroître à la mi-journée sur la moitié Nord. Sur les Alpes, les rafales de vent vont se renforcer en matinée de mercredi. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Le vent s'atténuera en cours d'après-midi de mercredi. Par ailleurs, la neige dans un premier temps, la pluie ensuite commenceront à donner de forts cumuls, à surveiller la nuit prochaine. Alpes-Maritimes et Var: Ce mercredi après-midi, en soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse En cours de matinée de mercredi, le vent d'ouest se renforce progressivement. A partir de la mi-journée et surtout dans l'après-midi et soirée, les vents deviendront violents. Les rafales attendues sont de l'ordre de 180 voire 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Des rafales de 120 à 150 km/h concerneront la région bastiaise, le sud de la plaine orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio), ainsi que sur les crêtes du relief Corse. Une baisse d'intensité est prévue en fin de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Dans un contexte de forts coefficients de marée, la conjugaison de niveaux marins élevés et de fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Une grande partie du littoral de Manche est concerné, mais plus particulièrement la région de Saint-Malo, et le litorral de Seine-Maritime et de la Somme, du Havre à la Baie de Somme. CRUES Gironde, Seine-Martime et Eure sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
                Violentes rafales sur le nord et l'est du pays; submersion possibles sur les côtes exposées de Manche ; vent violent sur le relief des Alpes, l'extrême sud-est et la Corse. Niveaux importants aux pleines mers sur estuaires Seine et Gironde.

                Prévisions du phénomène

                2018/01/03-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
                • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Var (83).

                Tempête hivernale d'intensité plus FORTE à la précédente tempête Carmen pour le vent., des rafales localement supérieures à 120 km/h se propogeant jusque dans le nord-est du pays. Les phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses en Manche. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse.
                Debut de suivi pour le Var. Fin de suivi pour l'Eute-et-Loir et Loiret.
                La dépression nommée Eleanor (creusement 969 hPa à 5h ce matin), quitte les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. Un front froid particulièrement actif traverse actuellement le Nord et l'Est du pays, c'est à son passage que l'on a observé les plus fortes rafales de vent : * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 111 km/h , 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim (67),111 km/h Montsouris, 117 km/h à Roissy.
                VENT La dépression Eleanor va occasionner sur une moitié nord-est du pays de violentes rafales de vent, depuis les côtes de la Manche jusqu'au nord-est du pays ce mercredi matin. On attend encore des valeurs de 110 à 130 km/h sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres. Très ponctuellement sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées. En journée de mercredi, les rafales de vent les plus fortes se produiront sous des averses parfois orageuses et accompagnées de grains ; puis le vent tendra à decroître à la mi-journée sur la moitié Nord. Sur les Alpes, les rafales de vent vont se renforcer en matinée de mercredi. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Le vent s'atténuera en cours d'après-midi de mercredi. Par ailleurs, la neige dans un premier temps, la pluie ensuite commenceront à donner de forts cumuls, à surveiller la nuit prochaine. Alpes-Maritimes et Var: Ce mercredi après-midi, en soirée et dans la nuit, le vent de nord-ouest se renforce progressivement. Sur le relief alpin, le pays grassois, le massif du Cheiron, ainsi que sur l'est varois de l'arrière-pays jusqu'au littoral, les rafales atteindront 110 à 140 km/h. Sur la Corse En cours de matinée de mercredi, le vent d'ouest se renforce progressivement. A partir de la mi-journée et surtout dans l'après-midi et soirée, les vents deviendront violents. Les rafales attendues sont de l'ordre de 180 voire 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Des rafales de 120 à 150 km/h concerneront la région bastiaise, le sud de la plaine orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio), ainsi que sur les crêtes du relief Corse. Une baisse d'intensité est prévue en fin de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Dans un contexte de forts coefficients de marée, la conjugaison de niveaux marins élevés et de fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Une grande partie du littoral de Manche est concerné, mais plus particulièrement la région de Saint-Malo, et le litorral de Seine-Maritime et de la Somme, du Havre à la Baie de Somme. CRUES Gironde, Seine-Martime et Eure sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
                Violentes rafales sur le nord et l'est du pays; submersion possibles sur les côtes exposées de Manche ; vent violent sur le relief des Alpes, l'extrême sud-est et la Corse. Niveaux importants aux pleines mers sur estuaires Seine et Gironde.

                Suivi météo à 09:21

                 
                Eleanor continue sa progression sur la mer du Nord. Les deux lignes d'averses progressent vers l'Est tout en apportant de violentes rafales de vent. Notons qu'un changement important d'ambiance thermique, accompagné d'une rotation des vents au nord-ouest, est observée au passage de la deuxième ligne. La douceur règne à l'avant de ces deux lignes avec près de 20°C sur le Languedoc.

                ‹171 km/h au Markstein (1184m, 68)
                147 km/h à Cambrai (59) - Station hors service depuis - Record absolu battant les 133 km/h du 26 février 1990 !
                144 km/h à Belmont (1065m, 67)
                137 km/h à Dieppe
                135 km/h à Metz - Record des mois de janvier
                134 km/h à Roissy (95)
                131 km/h à Saint-Quentin (02)

                129 km/h à Nansard (55)
                125 km/h à Wi-Dit (95)
                123 km/h à Changis

                121 km/h à Rouvres-en-Woëvre (55)
                117 km/h à Strasbourg-Entzheim (67) et Evreux
                116.4 km/h à Trappes (78)

                113 km/h à Saint-Dizier (52)
                111 km/h à Paris-Montsouris (75) et Orléans (45)
                112 km/h à Waltenheim sur Zorn (67)
                108 km/h à Reims (51)
                106 km/h à Clermont-Ferrand (63)
                105 km/h à Orly (91)
                103 km/h à Troyes (10)
                102 km/H à Albert-Bray (80), au Havre (76) et Toussus-le-Noble (78)
                101 km/h à Chartres (28)

                 

                ​

                Suivi météo à 07:59

                La dépression Eléanor passe, comme prévu, bien loin de nos côtes, en mer du Nord. Ce n'est pas le coeur de la dépression en lui-même qui apporte des vents violents sur la France. Les valeurs les plus importantes sont mesurées sous deux violentes lignes d'averses. La première s'étend de Troyes au nord de l'Alsace. La seconde de Nantes à Reims. Cette dernière vient tout juste de passer sur Paris.

                Sous ces lignes, les rafales de vent sont parfois impressionantes dans les terres. Ainsi, la station de Metz vient de mesurer 135 km/h (record à 144 km/h en 1990), celle de Roissy 134 km/h (avec un vent moyen de 105 km/h) ! D'autres valeurs : 137 km/h à Dieppe, 125 km/h à Wy-Dit (95), 117 km/h à Evreux, 108 km/h à Reims, 103 km/h à Troyes. Ces deux lignes se décalent vers le sud-est.

                Le Languedoc-Roussillon se réveille sous une douceur exceptionnelle ! Au petit matin, il fait déjà 19.3°C à Leucate (11) et 18.5°C à Gignac !

                ​

                Prévisions du phénomène

                2018/01/03-0725|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 07h25 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Allier (03), Puy-de-Dôme (63).

                Tempête hivernale d'intensité comparable à la précédente tempête Carmen pour le vent mais donnant des phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses en Manche. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse.
                Vigilance "Vent" étendue Puy de Dôme et Allier.
                La dépression nommée Eleanor (creusement 969 hPa à 5h ce matin), quitte les Îles Britannique et circule en mer du Nord, vers la Scandinavie. Un front froid particulièrement actif traverse actuellement le Nord et l'Est du pays, c'est à son passage que l'on a observé les plus fortes rafales de vent : * Sur le domaine côtier, on a relevé fréquemment des valeurs de l'ordre de 120 à 140 km/h : 129 Cap de la Hève (76), 125 à Brignogan (29), 122 à Dieppe (76) ; * Dans l'intérieur : 147 km/h à Cambrai (59), 120 à Saint-Arnoux (60), 102 à Lille (59), 111 à Bouleville (27), 103 à Rouen (76), 115 à Chouilly (51), 107 à Reims (51). Sur Clermont Férrand (63) 103 km/h Derrière le front froid, une traine très active, parfois orageuse, se met en place.
                VENT La dépression Eleanor va occasionner sur une moitié nord-est du pays de violentes rafales de vent, depuis les côtes de la Manche jusqu'au nord-est du pays ce mercredi matin. On attend encore des valeurs de 110 à 130 km/h sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres. Très ponctuellement sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées. En journée de mercredi, les rafales de vent les plus fortes se produiront sous des averses parfois orageuses et accompagnées de grains ; puis le vent tendra à decroître à la mi-journée sur la moitié Nord. Sur les Alpes, les rafales de vent vont se renforcer en matinée de mercredi. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique ainsi que sur les Alpes Maritimes (partie sud) notamment) où l'on attend des rafales de l'ordre de 90 à 110 km/h. En montagne en revanche, on dépassera souvent les 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et on pourra atteindre les 130 à 180 km/h à des altitudes supérieures. Le vent s'atténuera en cours d'après-midi de mercredi. Par ailleurs, la neige dans un premier temps, la pluie ensuite commenceront à donner de forts cumuls, à surveiller la nuit prochaine. Sur la Corse En cours de matinée de mercredi, le vent d'ouest se renforce progressivement. A partir de la mi-journée et surtout dans l'après-midi et soirée, les vents deviendront violents. Les rafales attendues sont de l'ordre de 180 voire 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Des rafales de 120 à 150 km/h concerneront la région bastiaise, le sud de la plaine orientale (particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio), ainsi que sur les crêtes du relief Corse. Une baisse d'intensité est prévue en fin de nuit de mercredi à jeudi. VAGUES-SUBMERSION Dans un contexte de forts coefficients de marée, la conjugaison de niveaux marins élevés et de fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Une grande partie du littoral de Manche est concerné, mais plus particulièrement la région de Saint-Malo, et le litorral de Seine-Maritime et de la Somme, du Havre à la Baie de Somme. CRUES Charentes-maritime, Gironde, Seine-maritime et Eure sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues.gouv.fr
                Violentes rafales sur le nord et l'est du pays en matinée ; submersion possibles sur les côtes exposées de Manche ; vent violent sur le relief des Alpes et la Corse. Niveaux importants aux pleines mers sur estuaires Gironde et Seine.

                Suivi météo à 06:29

                Au cours de la nuit, la tempête Eleanor a continué son chemin depuis l'Irlande où elle était hier soir jusqu'à la Mer du Nord ou elle se situe ce matin avec une pression en son centre de 968 HPA.

                A son passage elle a donné des rafales de 140 km/h à Mace Head en Irlande et 161 km/h à Great Dunsell en Angleterre.

                 

                Chez nous, sa proximité se traduit pour le nord du pays par une succession de lignes de grains dans lesquels se produisent de fortes averses, parfois des orages et les plus fortes rafales de vent.

                Parmi les plus fortes rafales mesurées à l'heure de rédaction de ce suivi :

                - 147 km/h à Cambrai, 144 km/h au sommet de la Tour Eiffel,

                - 137 km:h sur l'île de Groix, 135 km/h au Cap Gris Nez et au phare du Minou, 130 km/h à Boulogne sur Mer,

                - 126 km/h à Penmarc'h, 125 km/h à Ouessant et Brignogan, 123 km/h à Caen, 122 km/h à la Pointe du Raz, 120 km/h à Saint Arnoult (60)

                - 119 km/h à Abbeville, 115 km/h à Chouilly (51)

                - 108 km/h au parc Montsouris dans Paris intra-muros, 107 km/h à Reims, 104 km/h à Saint Brieuc, 102 km/h à Lille

                -100 km/h à Orly

                Les premières rafales gagnent aussi la Belgique avec déjà 113 km/h à Herhet et 104 à Ernage (prov. Namur) et 112 km/h à Uccle (Bruxelles).

                 

                 

                - 122 km/h à la Pointe du Raz

                -

                 

                La zone de vents forts située dans sa partie sud touche actuellement le Nord de la France et commence à affecter la Belgique.

                Prévisions du phénomène

                2018/01/03-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :
                • Départements passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Côtes d'Armor (22), Finistère (29).
                • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Alpes Maritimes (06).





                Violentes rafales sur le nord et l'est du pays en matinée ; submersion possibles sur les côtes exposées de Manche ; vent violent sur le relief des Alpes et la Corse. Niveaux importants aux pleines mers sur estuaires Gironde et Seine.

                Suivi météo à 02:09

                Le littoral manchois se retrouve face à un front pluvio-orageux qui provoque une augmentation du vent assez conséquente, on a relevé 117km/h à Ouessant (29), on observe 103km/h à Boulogne (62). dans les terres, ce sont des rafales comprises entre 60 et 70km/h qui sont relevées. Cette ligne va devenir très active et donc violente dans les prochaines heures. 

                ​

                Suivi météo à 00:33

                Eleanor souffle de manière violente entre l'Irlande et la Grande-Bretagne. On relève des rafales à 114,8km/h à Lake Vyrnwy (GB), 116,7km/h à Dundrennan (GB), 124,1km/h à West Freugh (GB), 127,8km/h à Capel Curing (GB), ... Le minimum de pression se situe à la station de Machrihanish (GB) avec une pression de 970,9 hPa.

                L'image radar européenne montre bien la position de Eleanor qui se situe sur le littoral Nord-ouest de la Grande-Bretagne. Les vents sont accompagnés de pluie parfois soutenues. Sur la Manche une ligne pluvieuse active s'intensifie petit à petit et devrait devenir orageuse et violente dans les prochaines heures en traversant notre pays. On observera sous celle-ci des rafales pouvant atteindres 110km/h , des phénomènes tourbillonaires ne sont pas exclus. 

                L'analyse synoptique réalisée à 23h30 permet de mettre en évidence le resserement isobarique en Atlantique permettant une augmentation du vent. Dans les prochaines heures, la zone de vents forts associés à Eleanor devrait s'abaisser dans la Manche pour pénétrer dans le pays vers 4h du matin, amenant ainsi des rafales pouvant atteindre 90 et 110 voir 120km/h dans les terres. Le phénomène sera suivi toute la nuit par l'équipe d'Infoclimat sur ce Bulletin Spécial. 

                ​

                Prévisions du phénomène

                2018/01/02-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                • Départements passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Pas-de-Calais (62), Somme (80), Manche (50).
                • Département passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange vent, vagues/submersion, inondation : Seine-Maritime (76).
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Ardennes (08), Bas-Rhin (67), Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Marne (51), Corse du Sud (2A), Haute Corse (2B), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haut-Rhin (68), Vosges (88), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Aube (10), Yonne (89), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Nièvre (58), Isère (38).
                • Département passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange vent, inondation : Eure (27).
                • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Ille-et-Vilaine (35).
                • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Côtes d'Armor (22).
                • Département passant de la vigilance orange vagues/submersion à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Finistère (29).
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange inondation : Charente-Maritime (17), Gironde (33).

                Tempête hivernale d'intensité comparable à la précédente tempête Carmen pour le vent mais donnant des phénomènes de vagues-submersion particulièrement intenses. Tempête d'une force peu commune en montagne et en Corse.
                Extension de la vigilance orange vent vers le nord de la Bretagne, le Nord-Est, les Alpes du Nord et la Corse. Vigilance orange crues pour les estuaires de la Gironde et de la Seine.
                Une dépression nommée Eleanor va circuler du nord de l'Irlande à la Mer du Nord en cours de nuit prochaine et demain matin.
                Vent La dépression Eleanor va occasionner sur une petite moitiét nord-est du pays de violentes rafales de vent depuis le nord de la Bretagne et les côtes de la Manche en seconde partie de nuit de mardi à mercredi puis de la Normandie jusqu'au nord-est du pays mercredi matin. On attend des valeurs de 110 à 130 km/h sur les côtes et de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres. Très ponctuellement sous des grains orageux, ces valeurs peuvent être dépassées. Mercredi, les rafales de vent les plus fortes se produiront en matinée sous des averses puis le vent tendra à decroître dans l'après-midi. Sur les Alpes, les vents vont se renforcer en cours de nuit de mardi à mercredi, mais c'est surtout à partir de la matinée de mercredi que le renforcement sera le plus marqué. Les zones de plaines seront peu concernées par ces fortes valeurs de vent hormis le bassin lémanique où on attend 90 à 110 km/h. En montagne en revanche on atteindra plus de 100 km/h aux altitudes moyennes (stations de ski) et de 120 à 180 km/h à plus hautes altitudes. Le vent s'atténuera en cours d'après-midi de mercredi. Sur la Corse En cours de matinée de mercredi, le vent d'ouest se renforce progressivement. A partir de la mi journée et surtout dans l'après-midi et soirée, les vents deviendront violents. Les rafales attendues sont de l'ordre de 180 à 200 km/h sur le Cap Corse et le Cap Sagro. Des rafales de 120 à 150 km/h concerneront la région bastiaise , le sud de la plaine orientale ( particulèrement de Solenzara à Porto-Vecchio), ainsi que les crêtes. Une baisse d'intensité est prévue en fin de nuit de mercredi à jeudi. Vagues-Submersion Dans un contexte de forts coéfficients de marée, la conjugaison de niveaux marins élevés et de vagues très hautes risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés. Crues : Charentes-maritime, Gironde, Seine-maritime et Eure sont en vigilance orange Consultez le site vigicrues
                Violentes rafales de vent sur le nord du pays jusqu'à mercredi matin, submersion possibles sur les côtes exposées puis vent violent sur le relief des Alpes et la Corse. Niveaux importants aux pleines mers sur les estuaires Gironde et Seine.

                Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                L'observation météo en directparticiper » sync...
                ↑ nouveaux éléments ↑